Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Lun 21 Déc - 23:57

Vanessa : Non, il n’est pas là…Mais je peux peut-être lui faire passer un message ?
?: Non, ne vous tracassez pas. Je trouverai un autre moyen pour le contacter !  Merci ! Et bonne soirée.
Vanessa : Merci à vous aussi.
Vanessa referma la porte. Elle se demandait qui pouvait bien être cette personne. Mais elle ne se pose pas plus de question. Après tout, si c’était important, la personne lui aurait donné son identité. Ce qui ne fut pas le cas. Elle alla donc rejoindre les filles pour le souper.
Au bout de 20 minutes, le repas était prêt. Isa appela tout le monde pour se mettre à table. Les enfants vinrent également s’installer. Paolo le premier :
Paolo : Caro ! Tu viens à côté de moi ?!?
Caroline : Oui mais c’est la place de Julian…
Paolo : Oh ! Il ne viendra pas…Il a été puni pour avoir été désagréable avec moi cet après-midi.
Caroline : Tu as sans dû l’embêter…
Paolo : Oh non, je te jure que non !
Arthur : Ben si ! Tu lui as pris des mains le camion avec lequel il jouait ! 
Paolo : Menteur !!!! 
Arthur : Toi d’abord ! T’arrête pas d’ennuyer les autres ! T’es vraiment pas un mec cool !
Paolo : Et toi non plus !!! Et puis toi, t’es comme Julian ! T’es un gros bébé ! Et personne ne vous aime !
Arthur :
Quentin : Pfff ! T’es vraiment, vraiment pas gentil, Paolo ! Après Julian, voilà que tu ennuies Arthur ! T’as un souci, c’est pas possible !
Paolo : Oh toi !!! Tu te crois tout permis parce que tu es plus âgé ! Mais on sait tous que t’es un gros raté comme ton papa !!!!!!
Quentin : Retire tout de suite ce que tu as dit sinon je te jure bien que tu vas avoir mon poing dans ta figure !
Bulle qui passait par là entendit la menace de Quentin et l’interpella :
Bulle : Quentin !!! Mais qu’est-ce qui te prend de dire ce genre de chose à Paolo ?
Quentin : Bulle ! C’est lui qui a commencé ! Il a d’abord commencé à critiquer Julian. Puis, il a ennuyé Arthur. Il lui a dit qu’il était un gros bébé. Et il m’a attaqué pour finir. Il a dit que mon papa était un gros raté ! Je n’ai fait que me défendre !
Paolo : Menteur !!!! 
Bulle prenant Arthur dans ses bras :
Bulle : Je ne sais pas pourquoi mais j’ai tendance à croire Quentin, Paolo ! Depuis tout à l’heure, tu n’es pas gentil ! D’ailleurs, je vais appeler tes parents, il faut absolument que cela cesse !
Bulle appela Vivi et Paulo qui étaient assis à table. Ils vinrent la trouver tout en s’ignorant.
Paulo : Tu m’as appelé Bulle ?
Vivi : Pourquoi m’as-tu appelé Bulle ?
Paulo : Elle m’a appelé, moi !
Vivi : Non moi !
Paulo : Tu es toujours obligé de me suivre et de me pourrir la vie ! C’est moi, qu’elle a appelé ! JE SUIS ASSEZ GRAND POUR ME DEPLACER SEUL ! 
Vivi : Je m’en fous de ta vie ! Je suis venue parce que BULLE m’a APPELE ! ELLE A CITE MON NOM !! t à ce que je sache, tu ne t’appelles pas VIVI !!!! 
Paulo : Tu n’es pas LE CENTRE DU MONDE ! Et encore heureux que je ne m’appelle pas VIVI !!! Ce serait pour me gâcher MA VIE !!!!!! 
Vivi : Et tu crois que Paulo c’est mieux ???????? 
Bulle : STOP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Elle cria tellement fort que tout le monde s’arrêta de parler.
Bulle : JE VOUS AI APPELE TOUS LES DEUX PARCE QUE VOTRE FILS N’ARRETE PAS D’EMBETER LES AUTRES ENFANTS ! DEPUIS TOUT A L’HEURE, IL JOUE AU PETIT MERDEUX ET VOUS, VOUS NE VOYEZ RIEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 
Vivi : Je ne te permets pas ! Mon fils n’est pas un petit MERDEUX comme tu le dis si bien ! C’est un garçon très bien élevé qui ne fait que se défendre !!!
Bulle : NON IL NE SE DEFEND PAS ! IL EMMERDE SON MONDE !
Paulo : ET TON JULIAN ?????????????????????????????? TU CROIS QUE C’EST UN ANGE !?!
Bulle :  CE N’EST PAS MON JULIAN QUI A DIT A UN DE SES COPAINS QU’IL ÉTAIT UN GROS BEBE ET UN DE SES AUTRES COPAINS QUE SON PÈRE ÉTAIT UN RATE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 
Tout le monde était surpris de sa réaction. Jamais ils ne l’avaient vu dans cet état-là. Feli s’approcha d’elle pour la calmer.
Feli : Chut…Calme-toi mon cœur ! Ce n’est pas bon pour ta santé !
Bulle, se retournant : Non ! Je ne me calme pas ! Tout à l’heure, je n’ai rien dit mais par sa faute, mon Julian a été puni ! Et je ne tolère pas ça ! Je ne suis pas d’accord ! Il s’en est sorti sans problème parce que sa mère n’a rien voulu entendre ! Ca ne se passera pas deux fois de la même manière.
Feli : Je sais…Mais calme-toi. Ca ne sert à rien de s’énerver…
Bulle : Et c’est toi qui me dis ça ?? 
Paolo revint à la raison et demanda à Bulle de quoi elle parlait. Bulle lui expliqua ce qu’il s’était passé fin d’après-midi. Le visage de Paulo se décomposa. Son regard devint de plus en plus noir. Il regarda Vivi avec des yeux remplis de haine. Il prit Paolo par le bras. Ce dernier se débattait, appelait sa mère mais rien ne fit : Paulo était hyper fâché sur lui et comptait le lui faire comprendre. Vivi, quant à elle, se réfugia dans sa chambre pour pleurer. Elle ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait. Nando venait de rentrer et avait assisté à toute la scène. Il décida donc d’aller lui parler pendant que les autres retournèrent à table.
Nando : Vivi ? Je peux entrer ?
Vivi, en pleurs : Bien sûr…C’est aussi ta chambre, je ne peux pas t’empêcher d’entrer dedans.
Nando s’assit à côté d’elle et lui frotta le dos pour la calmer et la consoler. Vivi le regarda :
Vivi : Nando, suis-je vraiment une femme horrible ?
Nando : Bien sûr que non ! Pourquoi me demandes-tu cela ?
Vivi : Parce que je ne fais que de la merde ! Je suis jalouse d’une défunte, je suis jalouse de la fiancée de mon ex, je  fais du mal à la personne que j’aime le plus : toi, je n’accepte pas les remarques des autres, je fais de mon fils un emmerdeur profond. Je me mets tout le temps tout le monde à dos…
Nando : Tu es dans une mauvaise passe, c’est tout. Mais tu vas voir, ça va aller beaucoup mieux.
Vivi : Non, ça n’ira pas mieux !
Nando : Mais si, j’en suis sûr ! J’ai confiance en toi !
Vivi : Si tu avais vraiment confiance en moi, tu n’aurais pas douté de moi en voyant cette photo.
Nando : Et bien figure-toi que j’ai bien réfléchi à cette histoire. Et je sais que cet étreinte ne voulait rien dire, en tout cas pas venant de ta part.
Vivi : Pourquoi avoir douté de moi alors ?
Nando : Parce que j’étais fâché sur toi car tu n’arrêtais pas de me rabâcher les autres oreilles avec Paulo. Je n’en pouvais plus de te voir épier ses moindre faits et gestes. Le matin : tu me parlais de lui, à midi, tu me parlais de lui, le soir, tu me parlais de lui. La photo était la petite goutte qui a fait débordé le vase.
Vivi :
Nando : Tu n’imagines même pas à quel point c’était soulant ! Mais après m’être calmé, je me suis rendu compte que c’était stupide de douter de toi. Tu vas voir le psy pour que ça se passe mieux entre nous. Tu ne ferais pas tous ses efforts si tu ne m’aimais pas…Je sais comme c’est difficile pour toi d’y aller. Tu ne ferais pas tout ça pour du beurre…
Vivi : Nando, je t’aime à la folie ! Jamais, je n’ai voulu te faire du mal…
Nando : Je sais…  Mais sache une chose : je n’ai vraiment pas apprécié que tu remettes sur le tapis mon mariage avec Jahra.
Vivi : Je sais…J’en suis désolée…Je t’aime tellement…Je n’ai pas réfléchi à ce que je disais…
Nando : Si je pense que tu savais pertinemment ce que tu me disais…Sache que si tu remets un jour ça sur le tapis, je risque de t’en vouloir pendant bien longtemps…
Vivi : …Je te promets que je ferai des efforts…
Nando : T’as intérêt ! Je t’aime très fort. Je ne veux plus qu’on se balance de la méchanceté gratuite comme telle ! 
Vivi : Je te le promets !
Vivi s’approcha de lui pour l’embrasser mais Nando recula :
Nando : Une dernière chose : Paolo n’a vraiment pas été sympa avec Feli, Julian, Bulle et les autres enfants. Il faut absolument que tu te rendes compte que ce n’est pas toujours un ange.
Vivi : J’irai lui parler et je le punirai comme il se doit. Je ferai aussi mes excuses auprès des autres…
Nando : Ça vaut mieux…
Et il l’embrassa. Ensuite, ils décidèrent de rester tous les deux avant que Nando ne parte en boite avec ses amis.
 
Le repas se passa sans aucun autre souci. Une fois qu’il fut terminé, tout le monde se mit la main à la pâte pour faire la vaisselle. Quand elle fut finie, chaque couple décida de passer un moment en amoureux (les enfants, quant à eux, se préparèrent pour aller dormir) :
 
Chez Isa et Quentin :
Isa : Mon cœur…J’ai bien réfléchi à notre situation…
Quentin : Je t’écoute…
Isa : Ce n’est pas une décision facile à prendre mais…
Quentin, s’approchant d’elle : Je n’aime pas ce mais…
Isa, s’approchant de lui : Je pense qu’il est préférable que je reste ici…Julie se plait bien ici. Elle s’est fait de véritables amis. Elle a enfin un cadre stable. Elle suit les cours par correspondance avec les autres. Ils peuvent ainsi s’entraider…
Quentin, un peu déçu : Je comprends et je respecte ton choix…
Isa : Je suis désolée…Mais, je te promets qu’on s’arrangera pour venir te voir. De toute façon, je ne pourrais pas passer 6 mois sans t’embrasser au moins une fois. Et on se skypera tous les jours.
Quentin, lui souriant : T’as plutôt intérêt !
Isa : 
Quentin : La tournée ne sera pas facile sans toi à tes côté mais je comprends. Et dès que je rentre, je t’épouse sur le champ! Enfin…si tu veux bien de moi pour époux.
Isa : OUIIIIIIIIIIII !!! ::D : coeur:
La suite, on ne la racontera pas…
 
Chez John et Vanessa :
Vanessa : Quel bordel ce soir…
John : Je ne te le fais pas dire…
Vanessa : Je suis vraiment surpris de la réaction de Vivi…Ca me déçoit un peu…
John : Elle ne doit sûrement pas être dans son assiette…
Vanessa : Oui…Possible…J’irai lui parler demain…
John : Oui ! Pensons à nous maintenant… 
Vanessa : Mmmh…Aurais-tu des projets ?? 
John, l’embrassant : Je ne sais pas…Possible…Et toi ??
On ferme la porte !
 
Chez Vivi et Nando : on sort.
 
Chez Rafa et Serena :
Serena : BORDEL DE MERDE ! J’en ai marre d’être dans cette position. 
Rafa se préparant pour sa sortie : Courage, ma belle ! Je suis avec toi !
Serena : Mouais ! Arrête tes couilles ! Tu te barres dès que tu peux ! La preuve, tu sors ce soir et tu me laisses seule ! 
Rafa, la regardant : Je t’ai demandé si cela te dérangeait et tu m’as répondu que non ! 
Serena : OUAIS FALLAIT PAS ME CROIRE ! 
Rafa : Tu veux que je reste ici ?? 
Serena : Imagine que je vienne à accoucher maintenant ! Tu ne seras même pas LA pour m’emmener à l’hôpital !!! 
Rafa : Mais, tu n’accoucheras pas ce soir !
Serena : Ah ouais ??? Et t’es devin peut-être ?????
Rafa : Non mais il te reste deux mois ! Elle ne viendra pas maintenant !
Serena : Pfff ! Tu m’énerves avec ton genre : je sais tout ! Après tout, je suis bien contente que tu casses ! Tu ne m’emmerderas plus ainsi ! Et puis voyons le bon côté des choses : j’arriverai à vite dormir ! Tu ronfles tellement fort que je n’arrive jamais à fermer l’œil ! Allez ! Maintenant, va dans la salle de bain ! J’aimerais dormir ! 
Rafa n’eut pas le temps de répliqué : Serena avait déjà éteint la lumière. Il termina de se préparer…Il était à bout de nerf.
 
Chez Lucie et Richard :
Richard : Je stresse tellement !
Lucie : Ca va aller ! Je te le promets ! 
Richard : Si ça pouvait être si simple…Je t’aime moi !
Lucie : Et moi donc ??? Et puis stop ! On ne sait pas encore ce que je risque ! Alors arrêtons de broyer du noir et profitons de ce moment rien qu’à deux…
Richard : Avec plaisir…
Censure oblige !
 
Chez Bulle et Feli :
Feli se préparait lui aussi pour sa sortie :
Bulle : Aieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeech !
Feli accourant : Quoi ??????
Bulle: J’ai horriblement mal à la tête !
Feli : Tout d’un coup ?
Bulle : Ouais…Mais ça va passer…Ne te tracasse pas…
Feli : Un peu si…Surtout après tout ce qu’il s’est passé !
Bulle : C’est sans dû à mon énervement de tout à l’heure…
Feli : Il faut absolument que tu te préserves…
Bulle : Mais elle m’a tellement soulée !
Feli : Je sais…Ta réaction était tout à fait justifiable…Mais il faut que tu penses à toi. Tu sais que ce n’est pas bon pour toi de t’énerver. Tu es encore fragile…
Bulle : Je ferais attention, je te le promets…Allez ! Termine de te préparer… 
Feli : J’ai fini…
Bulle : Waouh…Tu es tellement sexy…Je ne suis pas certaine que j’arriverai encore longtemps à te résister…
Feli, s’approchant d’elle et l’embrassant : Pourquoi attendre ?? :innocent 
Bulle se bougeant : Parce que je ne suis toujours pas prête ! Puis nous devons allez voir Julian avant que tu ne partes !
Feli : Pfff…Ok…Allons-y !
Bulle se collant à lui : Ne boude pas ! Tu es tellement sexy dans tous tes habits que je finirai par craquer mais tu dois me laisser encore un peu de temps…
Feli : Je comprends et je respecte.
Ils s’embrassèrent. Ensuite, ils allèrent voir Julian. Ce dernier  s’était endormi. Ils le laissèrent donc. Ils descendirent pour  attendre les deux autres.
 
Chez Veronica et Zac :
Zac : Vero…
Vero, pensant à Feli : Mmmh ?
Zac : Tu dors ? Parce que j’ai prévu autre chose pour toi…
Vero éteignant la lumière : Je suis réglée !!!!!!
Zac ne s’attendait pas à cette réponse. Il quitta la chambre et rejoignit Bulle et Feli. Ces derniers étaient en plus discussion avec Paulo :
Paulo : Je m’en veux tellement d’avoir un fils aussi mal élevé.
Bulle : Ne dis pas ça, Paulo ! Paolo est un chouette gars ! Il faut juste qu’il comprenne le mal qu’il fait aux autres…
Paulo : Mais comment ??
Feli : En ne lui laissant plus rien passer.
Paulo : Tu crois ?
Zac qui était en train d’écouter la conversation se permit d’intervenir :
Zac : Oui. Je pense que c’est une bonne solution. Quand j’étais petit, j’étais un peu comme Paolo. Je jouais au king. J’étais malpoli, arrogant, insolent : bref, un vrai chieur. Mes parents ne savaient plus quoi faire. Et du jour au lendemain, ils ne m’ont plus rien laissé passer. A chaque fois que je faisais un truc, j’étais puni…J’en avais tellement marre d’être enfermé dans ma chambre ou privé des meilleures choses que je me suis mis à changer. Et depuis, je n’ai plus eu aucun souci…
Paulo : Waouh…Je ne te savais pas comme ça…Merci du conseil, Zac…
Zac : Avec plaisir…Paolo est un chouette petit mec ! Il comprendra très vite. :;) :
Paulo : Merci !  Bon, je vais tenter d’aller discuter avec Quiterie. Bonne soirée Feli, si on ne se voit plus. A tout à l’heure, Bulle et Zac.
Il partit voir sa dulcinée, toujours fâchée sur lui.
 

Quelques minutes après qu’il soit monté, Rafa et Nando descendirent. Ils dirent au revoir à ceux qui étaient en bas et, avec Feli, partirent en boite. 

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Mar 22 Déc - 23:00

Une fois arrivés, ils n’attendirent pas très longtemps pour commander un verre. Rafa paya la première tournée :
Rafa : 3 tequilas svp.
Le serveur lui donna les trois verres. Rafa servit ses deux amis. Ensuite, il leva son verre :
Rafa : Je propose que nous buvions pour oublier tous nos soucis le temps d’une soirée. Tour à tour, nous dirons le pourquoi nous buvons un coup. Je commence : je lève mon verre pour oublier le fait que ma femme est hyper chiante pour le moment ! Et saaaaaantééééééééééééé ! 
Feli et Nando : Santééééééééééééééééééééééééééé !!!!! 
Nando commanda à son tour 3 tequilas. Il les donna à Feli Rafa :
Nando : Je lève mon verre pour oublier la jalousie de la femme que j’aime ! Et saaaaaaaaantééééééééééééééééé !!! 
Feli et Rafa : Santééééééééééééééééééééééééééééé !!!!! 
Feli alla lui aussi chercher 3 tequilas et les distribua à ses amis :
Feli : Je lève mon verre pour oublier le fait que ma femme ne veut toujours pas de moi ! Et saaaaaantééééééééééééééééé ! 
Rafa et Nando : Santééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé !!!!!!!!! 
Et ils continuèrent à commander des téquilas et des téquilas.
Rafa : Je bois pour oublier que ma femme va m’engueuler dès que je serai rentré. Surtout que je suis cooooommmmmmplèèèèèètement  soul !!! Santéééééééééééééééé !!!!!!! 
Nando : Et moi, je bois pour oublier ce Paulo qui est TOUJOUUUUUUUUURS dans les parages et qui fait TOUJOURS de l’effet à Vivi ! Santéééééééééééééééééééééééééééé !!!!!!! 
Feli : Et moi je bois pour oublier cette Veronicaca qui tourne toujours de moi ! Santéééééééééééé !!!!!!!! 
La soirée était bel et bien arrosée et ne faisait que commencer…
 
Du côté de la bande, la soirée se passa plus calmement. Les enfants étaient au lit. Quant aux adultes, ils avaient décidé de faire un film avec popcorn. Serena était même descendue. Tout le monde était à ses petits soins :
Lucie : Tu n’as besoin de rien ?
Serena : Non, ça va. Merci.
John : Tiens,  viens t’assoir ici. Tu auras ainsi ton fauteuil et tu pourras étendre tes jambes ici. Tu seras mieux mise.
Serena : Ça va, je ne suis pas handicapée non plus !
John : Non, non mais…
Serena : On n’est pas en mai mais en novembre !!
John à l’oreille de Vanessa : Je ne sais pas pourquoi mais j’envie les trois garçons…T’es sûre que tu veux regarder le film ? On peut encore s’éclipser… 
Vanessa : Pcht ! On ne peut pas faire ça aux autres !
Serena : Et, vous vous croyez discrets ?? Je vous entends ! Si je vous dérange, vous me le dites ! 
Lucie fusillant les deux autres : Bien sûr que non Serena. Tu ne nous déranges pas. On veut juste que tu te sentes bien.
Serena : Ok…Merci…S’adressant à Bulle qui était assise à côté d’elle : Ca va ? On ne t’entend pas…
Bulle : Oh oui…Mais j’ai un mal de tête terrible depuis tout à l’heure. J’ai pris un antidouleur tout à l’heure mais ça ne passe pas…
Serena : Arf…Tu devrais peut-être aller t’allonger ?
Bulle : Non…Je préfère être avec vous. Ca va sans doute passer.  Puis je t’avoue que je ne suis pas rassurée de savoir Feli en boite…Tant qu’il ne sera pas rentré, je n’arriverai pas à dormir…
Serena : Tu as peur de quoi ???
Bulle: J’ai peur qu’il lui arrive quelque chose…Puis j’ai encore du mal à lui faire totalement confiance…
Serena : Ca ira, tu verras… 
Bulle : J’espère...
Serena : Mais oui !! Puis tu ne risques rien, la Vero est ici, non ?
Elles se retournèrent mais pas de Vero.
Bulle : Super…
Serena : Attends, je vois Zac. Je vais lui demander où elle est…ET L’ACTEUR !!!! ELLE EST OU TA MEUF ??????
Zac : Euh…Elle dort !
Serena : T’AS PAS L’AIR TRES SURE !!!!! VA VERIFIER ! MERCI ! ET DEPECHE-TOI AVANT QUE JE NE M’ENERVE !!!
Zac ne se fit pas prier. Il partit ni une ni deux.
Serena : Ca a quand même du bon d’être la terreur du groupe !
Elles éclatèrent de rire. Zac revint 2 minutes après en confirmant que sa copine était bien au lit. Richard mit alors le dvd.
 
Pendant ce temps, Paulo tentait toujours de discuter avec Quiterie. Ca faisait déjà 1heure qu’il essayait de dialoguer avec elle mais en vain. Elle ne voulait pas lui ouvrir la porte ni l’écouter. Il se mit à pleurer :
Paulo : Quiterie, je t’aime tellement ! Comment peux-tu penser une seule seconde que je t’ai trompé avec elle ? Tu es ma plus belle rencontre. Et c’est avec toi que je veux être pas avec elle.
Quiterie : *silence radio*
Paulo : Mon cœur ! Je te jure que cette étreinte ne voulait rien dire. Je tentais juste de la raisonner pour qu’elle termine notre sortie avec Paolo et moi. Je te jure que ça ne signifiait rien. Je l’ai fait pour Paolo pas moi ni pour elle.
Quiterie : *silence radio*
Paulo : Comment pourrais-je faire pour te prouver tout l’amour que je te porte ? Je ferai tout ce que tu me demandes.
Quiterie, ouvrant la porte doucement : Tu feras tout ce que tu veux ??
Paulo se levant et la regardant dans les yeux : Tout ce que tu veux…
Quiterie : Je ne veux plus que tu traines avec elle. Je ne veux plus que tu lui parles.
Paulo : Quiterie…C’est la mère de mon fils…
Quiterie : Et ??? Je connais beaucoup de parents divorcés et crois-moi, ils ne fonctionnent pas comme vous ! Ils ont leur enfant une fois sur deux et voit leur ex une fois sur deux !
Paulo : Mais Vivi fait partie du groupe, je ne peux pas faire autrement…
Quiterie : Si bien sûr que tu peux ! Tu n’es pas obligé de passer autant de temps avec elle ! Vos temps en famille…C’est de la vaste blague ! Vous n’êtes plus une famille ! C’est triste à dire mais c’est comme ça !
Paulo : Mais c’est Paolo qui le demande…
Quiterie : Mais Paolo doit s’habituer à ne plus vous voir…Maintenant, il y a Nando, il y a moi…Et si vous ne l’habituez pas à ce tableau, jamais il nous acceptera ! Crois-moi…Rares sont les enfants qui ont leur parents séparés vivant sous le même toit. Il a déjà beaucoup de chance…
Paulo : Tu as raison…Mais ne plus parler, ça risque d’être difficile…

Quiterie : Je ne veux plus que vous vous ressassiez vos souvenirs d’amoureux ! Vous pouvez vous parler comme des parents civilisés : de votre enfant ! Pas besoin de vous demander si vous étiez mieux avant non !
Paulo : Et du tennis ?
Quiterie : Paulo ! Tu as compris ! Tu lui parles cordialement rien de plus !
Paulo : De tout façon, tout ce qu’il m’importe c’est que je sois avec toi, les autres, je m’en fous et en particulier Vivi ! Tu me pardonnes ?
Quiterie : Oui…Je suis désolée d’avoir douté de toi…
Paulo : Je ne t’en veux pas…Je t’aime…
Quiterie : Moi aussi…
Ils s’embrassèrent. Ensuite, ils décidèrent de ne pas rejoindre les autres et de passer la soirée à deux…
 
Lorsque le film fut terminé, le petit groupe alla se coucher. Ils étaient tous très fatigués…Nando, Feli et Rafa n’étaient toujours pas rentrés. Ils étaient toujours occupés à boire et à se souler. A 4h du matin, ils décidèrent de rentrer. Ils étaient complètement bourrés. Heureusement pour eux, la boite était à 5 minutes à pieds de la Villa Nadal. Ils étaient donc à pieds…1/2h après, ils étaient enfin à la maison. Ils montèrent chacun dans leur chambre :
 
Chez Vivi et Nando :
Nando, tentant de ne pas faire de bruit : Chuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut ! Faut que je sois trèèèèèèèèès discret !! Vivi dort !!!!!!!!!! Roooooooooooooooooooh qu’elle est bellllleeeeeeeeeeeeeee !!!!!!!!  J’ai tellement envieeeee de passer le reste de ma vie à ses côtés ! Mais comment lui demander sa main ???? J’ai peur qu’elle me dise non !
Puis j’ai envie d’un bébé avec elle, moi ! Je suis sûr qu’on aurait de beaux enfants : ils lui ressembleraient. Alalala…. 
Vivi s’était réveillée et écoutait ce qu’il disait mais elle ne se manifestait. Elle souriait. Ca lui faisait tellement plaisir de l’entendre dire ça…Bien que la suite ne fut pas très romantique :
Nando : Alala dommage qu’elle est train de dormir parce que je lui ferai bien un enfant tout de suite…Ooooh mais que se passe-t-il ??? Bbbbbeeeeeeeeeeeeeeeeeeeu…Ooooh…Je me sens vraiment pas…..Vite vite les toilettes !! Beeeuuuuuuuuuuuurrrrrrrrrrrrrrrkkkkkkk 
Vivi eut des haut-le-cœur mais ne se manifesta toujours pas…Elle préféra se rendormir, ça ne lui disait rien de ramasser le vomi de son homme.
 
Chez Rafa et Serena :
Serena attendait Rafa de pieds fermes. Quand il entra dans la chambre, elle alluma la lumière et regarda le réveil :
Serena : C’est à cette heure-ci que tu te rentres???????
Rafa : Oh mon cœur ! Tu ne dors pas encore ?
Serena : Non ! J’étais morte d’inquiétude !
Rafa : MAIIIIS FALLAIT PAAAAAAAS !!!!!! Je vais trèèèèès bien !! Tu vois bien !!!
Serena : Et en plus, t’es mort bourré ! 
Rafa : Bien sûr que non, qu’est-ce que tu racontes ????????? 
Il voulut lui faire un bisou mais elle le dégagea :
Serena : Ne me mens pas, tu pues l’alcoool  à des kms !!!!!!! 
Rafa : 
Serena : MAIS QU’EST-CE QUE J’AI FAIT AU BON DIEU POUR MERITER UN HOMME AUSSI INCONSCIENT ET IRRESPONSABLE ????? 
Rafa n’apprécia pas cette dernière phrase et sortit de ses gongs :
Rafa : TU M’ENERVES !!!!!!!!!!!!!!!! DEPUIS QUELQUE TEMPS, TU ES CHIANTE !!!! JE COMMENCE A EN AVOIR MARRE !!!!!!! D’ACCORD CE N’EST PAS FACILE POUR TOI MAIS POUR MOI NON + !!!  TU ES TOUJOURS EN TRAIN DE ME FAIRE DES REMARQUES, DES COMMENTAIRES !!!!!!! CA ME SOULE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! TU CROIS QUE TU ES SEULE DANS CETTE HISTOIRE ???? ET BIEN NON !! JE SUIS LA AUSSI !! MAIS CONTINUE COMME CA ET TU TE RETROUVERAS VRAIMENT SEULE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  
Serena : Euuuh mais calme-toi, il est 4h du matin !!!
Rafa : NON C’EST TOI QUI VA TE CALMER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! JE NE VEUX PLUS D’ENTENDRE ! JE NE VEUX PLUS QUE TU TE PLAIGNES ! JE NE VEUX PLUS QUE TU ME FASSES DES REPROCHES SINON JE ME CASSE D’ICI ET TU TE DEBROUILLES !!!!!! EST-CE CLAIR ??????????????????????????????????????
Serena ne répondit pas…
Rafa : JE PRENDS CE SILENCE POUR UN OUI ! QUI NE DIT MOT CONSCENT ! MAINTENANT, ON DORT CAR NOUS EN AVONS TOUS LES DEUX BIEN BESOIN !! BONNE NUIT !
Serena, d’une voix timide : Bonne nuit… 
Rafa éteignit la lumière et tomba dans un profond sommeil quelques secondes après. Serena quant à elle ne trouva plus le sommeil : elle pensait à ce que venait de lui dire Rafa…Était-elle vraiment trop chiante ?
 
Chez Feli et Bulle :
Quand Feli entra dans la chambre, Bulle alluma la lumière : manifestement, elle ne dormait pas encore.
Bulle : Oh Feli chéri, tu es rentré !
Feli : Et je suis super chaud !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Bullllllle, j’ai envieeeeeeee de baiseeeeeeeeer !!!!!!!!
Il sauta sur le lit. Bulle se dégagea :
Bulle : Ouais ben ce ne sera pas ce soir !!
Feli : Et pourquoi pas ????
Bulle : De1) Tu es complètement soul ! De 2) J’ai toujours très mal à la tête. De 3) Je n’en ai pas envie !
Feli : Ouais ouais ! T’as pas confiance en moi, c’est ça ?????? 
Bulle : Rien avoir !
Feli : Je ne te crois pas !!
Et il commença à parler espagnol. Bulle ne comprenait rien. Feli voyait bien que cela l’agaçait, il continuait donc. Bulle s’énerva et éteignit la lumière. Feli continua à déblatérer des absurdités en espagnol jusqu’au moment où le sommeil fut plus puissant.
 
Le lendemain, tout le monde se leva de bonne heure…Tout le monde sauf les trois sorteurs…
Richard : Ben alors ? Ils ne sont pas avec vous, Nando, Feli et Rafa ?
Bulle : Tu les vois ?!?
Richard : Euh non…
Bulle : Alors c’est qu’ils ne sont pas avec nous !!!!!!! 
Vanessa : Waouh, dure soirée ??
Bulle : Feli m’a énervé dès qu’il est rentré ! Et il a commencé à me parler en espagnol alors que je lui demandais de se taire tout ça pour me narguer. Bref, il a été plus que chiant !!!!!
Tout le monde éclata de rire. Le petit groupe prit le déjeuner paisiblement. Même Serena était fort calme. Ensuite, ils allèrent chacun se préparer. Lucie et Richard étaient les premiers habillés.
Lucie : Je stresse…
Richard : Ca va aller ! Et dis-toi que, quoi que le médecin dise, nous serons ensemble et nous nous soutiendrons… 
Lucie : Heureusement que tu es là…Toute seule, je ne pense pas que j’aurais pu affronter cette épreuve !
Richard : Jamais je ne t’abonnerai, tu es bien trop importante à mes yeux !
Il l’embrassa.
Richard : Allons-y ! Demandons à Vanessa de garder les petits puis partons. Nous serons en retard aussi non.
Lucie et Richard expliquèrent à Vanessa qu’ils avaient un rdv médical. Elle accepta donc de garder les enfants. Une fois qu’ils furent partis :
Vanessa : Lucie a souvent des rdv médicaux ces derniers temps, j’espère que ce n’est pas trop grave…
John : Oui…Mais tu sais, je pense que si c’était vraiment grave, ils en auraient parlé…
Vanessa : Je ne pense pas…Tels que je les connais, ils seraient capables de nous rien dire pour ne pas nous inquiéter…
John : Nous verrons bien ce qu’ils nous diront…  Dis-moi, que veux-tu faire aujourd’hui ?
Vanessa : Oh ben…Je ne sais pas…Nous pouvons aller à la patinoire avec les petits, t’en penses quoi ?
John : J’en dis que c’est une bonne idée ! 
 
Chez Isa et Quentin :
Isa : Dernier jour avant ton départ…
Quentin : Et on va en profiter !
Isa : J’aimerais tellement que tu restes !
Quentin : Et moi que tu viennes…
Isa : Enfin…Que veux-tu faire pour ta dernière journée ?
Quentin : Pour commencer, je voudrais te faire un énorme câlin, je peux ?
Isa : Tu ne dois même pas le demander…
 
Avant qu’elle ne rentre dans la chambre de Julian, Bulle fut interpellée par Serena :
Serena : Hé Bulle ! Je peux te parler deux minutes ?
Bulle : Bien sûr ! 
Serena : Hier, le retour de Rafa n’a pas été très glorieux…Je l’ai engueulé parce qu’il était soul et parce qu’il était 4h du matin…Et il a pété un plomb…Suis-je vraiment, vraiment chiante ?
Bulle : Ben disons que tu n’es pas très tendre…
Serena : Explique-toi, stp.
Bulle : Tu t’énerves pour rien. A chaque fois que tu ouvres la bouche c’est pour nous faire des reproches. Et Rafa est le premier qui se fait engueuler. Il se plie en quatre pour que tu sentes bien, pour que tu sois à l’aise et que ces 2 mois qu’il  te reste se passe le mieux possible et toi tu l’engueules. Tu le traites comme un chien. Et encore, je suis gentille…
Serena : Oh mon dieu…Je suis vraiment insupportable…
Bulle : Je ne te le fais pas dire…
Serena : Il faut que je me rattrape ! Merci Bulle ! 
Bulle : Avec plaisir…
Serena : Et au fait, ta tête ?
Bulle : Ca ne va pas mieux…Mais c’est sans doute dû à mon manque de sommeil…
Serena : Mouais…Fais attention à toi quand même !
Bulle : Promis !
Et Serena descendit dans la cuisine. Bulle quant à elle alla s’occuper de son petit garçon.
 
Chez Nando et Vivi :
Nando : Aieeeeee ma tête !!!
Vivi le regardant : Ah ben ça…Quand on boit, on assume !
Nando : J’assume, j’assume…Mais elle me fait maaaaaallllll !
Vivi : Mon pauvre chéri…Un petit baiser te soulagerait-il ?
Nando : Mmmmmmmmh fort possible.
Et elle lui donna un baiser tendre.
Nando : Oh…Effectivement, ça va mieux ! Dis-moi…Je n’ai pas dit trop de bêtise ?
Vivi : Oh...Mise à part le fait que tu dises que tu voulais de moi, que tu voulais m’épouser et avoir un enfant avec moi, non tu n’as rien dit… 
Nando : 
Vivi : Ne rougis pas ! Ca m’a beaucoup plu…Enfin jusqu’au moment où tu as vomi ! Alors là, ce n’était plus du tout classe… 
Nando :  La honnteeeeee !!!!!!!!!! Ma têteeeeeeeeeeeeeeeeee !
Vivi :   Allez habille-toi ! Nous sortons et passons la journée en amoureux, Paolo est avec son père ! Ca te fera oublier ton mal de tête !
Et elle l’embrassa avant d’aller s’habiller. 


Une fois qu’ils furent prêts, ils partirent se balader. Alors qu’ils prenaient un café en terrasse, une personne interpella Nando :
?: Nando !!!!!!!!!!
Nando se retourna :

Nando : Ana ???

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Jeu 24 Déc - 13:50

Vivi tout bas : Roh non pas elle… 
Ana qui n’avait rien entendu : Nando !!!! Je suis vraiment content de te voir ! 
Nando : Et moi donc !!! 
Ils se prirent dans les bras :
Nando : Comment va ma petite sœur chérie ???? 
Ana : On ne peut mieux ! 
Nando : Tant mieux !! Se tournant vers Vivi : Mon cœur, tu te souviens de ma petite sœur ??
Vivi faisant la bise à Ana : Bien sûr…Comment pourrais-je oublier ma petite belle-sœur qui aime jouer à la coiffeuse…
Ana :  Je vois que tu n’as pas oublié cet épisode… 
Vivi : J’ai quand même mis 1 mois pour retrouver mes cheveux naturels…
Ana : 
Nando : Alala ce sont des bons souvenirs ! 
Vivi : Des trop bons…Bon, je suis désolée, je vais devoir vous quitter quelques minutes…Petits besoins obligent…
Vivi quitta la pièce pour aller aux toilettes :
Ana, cachant sa joie : Je suis contente que vous vous soyez remis ensemble !
Nando : Moi aussi ! C’est vraiment la femme parfaite ! Je suis tellement heureux avec elle.
Ana : C’est le principal !! 
Nando : Mais dis-moi, que fais-tu ici ??
Ana : Je suis en vacances pour quelques jours. Et quand les parents m’ont dit que tu étais toi aussi à Manacor, je me suis dit que c’était l’occasion de se voir ! 
Nando : Tu as bien fait !! Mais tu es venue seule ?
Ana : Non… 
Nando : Je le connais ? 
Ana : Non…Je l’ai connu en fac et depuis nous avons gardé de bons contacts…Ca va faire 3 mois que nous sortons ensemble… 
Nando : Ca fait seulement 3 mois que tu es avec lui et tu pars déjà en vacances ??????
Ana : Ca va Nando ! J’ai 25 ans ! Je pense que je ne suis plus une petite fille !
Nando : Mouais t’as raison…Et je peux le rencontrer quand ?
Ana : Ce soir ? Je propose qu’on aille manger un bout tous les 4 au resto, t’en penses quoi ?
Nando : J’en dis que c’est une bonne idée !
Ana : Cool ! Je me réjouis ! Bon, je te laisse. Il m’attend…Salue Vivi de ma part. Et à ce soir. Je t’envoie un message pour te donner le lieu de rdv.
Nando : Ca marche ! A tout à l’heure !
Ils se dirent au revoir. Vivi revint quelques secondes après son départ :
Vivi : Ben elle est où ta sœur ?
Nando : Elle est retournée. Nous dînons avec elle et son nouveau copain ce soir… 
Vivi : Oh…D’accord ! 
Nando : Tu avais prévu autre chose ?
Vivi : Ben disons que je pensais qu’on terminerait cette belle journée à deux…Ca fait longtemps qu’on n’a plus eu notre moment à nous…
Nando : Rooh c’est trop romantique !  Mais ça fait tellement longtemps que je n’ai plus vu ma sœur…On pourrait se faire un resto demain soir ?
Vivi ne voulant pas créer de dispute : Oui…Bien sûr ! 
Nando : Je t’aime…
Vivi : Moi aussi…
Ils s’embrassèrent. Puis ils continuèrent leur balade.
 
Du côté de Lucie, elle était toujours chez le gynécologue. Quand l’occultation fut terminée, elle demanda au médecin ce qu’il pensait de la situation :
Gyné : Je vous mentirais si je vous disais que vous ne risquez aucun risque mais je pense que ces derniers sont minimes. Si vous me promettez que vous vous ménagez et que vous faites attention à vous, il ne devrait pas y avoir de problème…
Richard : Mais votre confrère de France nous a dit qu’elle risquait beaucoup si elle avait d’autres enfants.
Gyné : Effectivement : votre femme a un placenta praevia. Cela peut donc provoquer une hémorragie au cours des 3 derniers mois de votre grossesse…Mais encore une fois, si vous vous ménagez, vous ne risquez rien…
Lucie : Je peux donc garder l’enfant ?
Gyné : Oui, vous pouvez. Je n’en vois aucun inconvénient. Je vous demande juste d’être très prudente…
Lucie : Je le serai !! A Richard : Tu vois ! Tout va bien se passer ! 
Richard : Moué…Je ne suis quand même très rassuré…Au gynécologue : Et les risques de fausses couches ? Elle en a quand même 2 avant celle-ci…
Gyné : D’après l’échographie, le bébé semble bien accroché…Maintenant, on n’est à l’abri de rien…Et je ne peux pas vous promettre que vous n’en aurez pas…Mais bon…Je connais beaucoup de femmes qui ont eu le même parcours que vous et qui sont maman de 5 enfants…
Lucie : Tu vois mon cœur ! Tout peut très bien se passer ! Nous aussi, on a le droit d’être heureux, tu ne crois pas ?
Richard : Tu as raison…Tu le veux vraiment de cet enfant ?
Lucie : Oui ! Et je sais que tout ira bien ! Tu sais pourquoi ?
Richard : Non…
Lucie : Parce que je sais que tu seras là pour me soutenir et pour t’occuper de moi…J’ai confiance en l’avenir. Toi aussi, aie confiance en lui…
Richard : Tu as raison…Je vais tout faire pour que ça se passe bien ! Je t’aime…
Lucie : Moi aussi !!
Ils s’embrassèrent. Le gynécologue félicita les heureux futurs parents. Il leur assura que tout irait bien.
 
Du côté de la villa, Rafa émergea de sa soirée plus que arrosée. Quand il revint à la réalité, il s’assit sur le lit et vit, à sa plus grande surprise, un plateau remplit de bonnes choses à manger et juste à côté une Serena souriante.
Serena : Coucou mon cœur ! Bien dormi ?
Rafa toujours surpris : Oh oui…Enfin, j’ai mal à la tête mais ça va…Mais euh…Et toi ?
Serena : Je vais bien merci…  Tiens, mange ! Je t’ai préparé un bon petit déjeuné.
Rafa : Oh oui merci, mon cœur…C’est gentil, il ne fallait pas… 
Serena : Si…Je tenais à m’excuser pour tout ce que je t’ai pu faire ces derniers semaines…Je sais que j’ai été insupportable…J’en suis désolée…
Rafa : Mais non…Que vas-tu raconter là ? Tu es parfaite comme ça ! 
Serena : Arrête ! Je sais que tu dis ça pour ne pas que je m’énerve ! Mais hier, tu n’as pas hésité une seconde pour tout me balancer…
Rafa : Euh ?? De quoi parles-tu ? 
Serena : Tu ne te souviens pas de ce que tu m’as dit ??
Rafa : Non…Je me demande même comment je me suis retrouvé dans ce lit pour tout te dire… 
Serena éclata de rire et lui expliqua tout ce qu’il s’était passé. Le visage de Rafa se décomposa.
Rafa : Je suis désolé…Je ne pensais pas ce que je disais…
Serena : Si tu le pensais mais je ne t’en veux pas…Tu as bien de m’ouvrir les yeux…Même si je ne pense pas qu’il soit bon de parler ainsi à une femme enceinte…Mais bon…  Je t’en ai assez fait subir ! Je n’en tiendrai donc pas rigueur…Mais bon…La prochaine fois, j’aimerais qu’on se parle plus calmement…Ce serait beaucoup plus simple pour nous… 
Rafa : Je suis d’accord…Nous avons déjà assez de stress ainsi. Cela ne sert à rien d’en ajouter !
Serena : Je t’aime…
Rafa : Moi aussi…
Ils s’embrassèrent et profitèrent de ce moment à deux…
 
Alors que Bulle s’occupait de Julian, Feli se réveilla :
Feli : Aieeeeeeee ma tête ! Mais que s’est-il passé hier soir ? Ah ouais, la soirée entre mec, les shots de tequila…Waouuuh ce fut une belle soirée…Mais c’est bizarre, j’ai l’impression qu’il s’est passé un truc mais je ne sais plus quoi…Boh, je demanderai à Bulle…Tiens elle est où d’ailleurs ? Et il est quelle heure ??? 11h40  Ah ouais quand même…Bon allez mon Feli, tu peux le faire ! Lève-toi, va prendre une douche et va retrouver les autres…Waouuuh ma tête bordel !! 
Il se leva et se prépara. Ensuite, il alla retrouver Bulle et Julian :
Feli se penchant pour embrasser Bulle et Julian : Salut vous deux…
Bulle : Salut !
Julian : Waouuuuh papa ! T’étais très fatigué pour dormir autant…
Feli : Je ne te le fais pas dire…
Julian : Maman, je peux aller jouer avec les autres ?
Bulle : Oui mais tu ne disputes pas !! Souviens-toi ce qu’on s’est dit.
Julian : Oui. Si jamais Paolo ou un autre m’ennuie, je dois venir vous trouver et ne pas m’énerver. Maintenant que je connais bien ma leçon, je peux y aller ?
Bulle souriant : Oui ! 
Feli : Et toi, ma chérie, tu as bien dormi ?
Bulle : Avant ou après que tu m’aies réveillé ?? Ah non, désolée, je n’ai pas fermé l’œil de la nuit : avant : je me tracassais pour toi et après, tu m’as empêché de m’endormir !!! 
Feli : Oula…J’ai loupé un épisode ???
Bulle : Tu ne te souviens de rien ? 
Feli : Euh non…Je dois t’avouer que non…Tout ce que je me souviens ce sont des verres de shots que j’ai ingurgités…
Bulle : Ok…Je vois ! Et bien, vois-tu : tu es rentré à 4h du matin. Je ne te ferai pas un dessin de ce que tu as voulu faire. J’ai refusé, tu as râlé d’abord en français pour que je comprenne puis en espagnol. Et comme tu voyais que ça m’agaçait que je ne comprenne rien, tu as continué.
Feli :  Je suis désolé…
Bulle : Tu peux ! J’ai un mal de tête terrible depuis hier et ton cinéma de cette nuit n’a rien arrangé !
Feli : Tu as toujours mal ??
Bulle : Oui…Mais c’est sûrement dû à un manque de sommeil…Je suis crevée…
Feli : Repose-toi. Je m’occuperai de Julian.
Bulle : Non…J’aurais voulu passer la journée avec vous.
Feli : Ne te tracasse pas, dès que tu iras mieux, nous passerons une journée rien que tous les trois. Mais là, je préfère que tu ailles dormir…Ta santé avant tout !
Bulle : Oui…Tu as raison…
Feli : Et au moindre problème, tu m’appelles…
Bulle : Promis.
Feli l’embrassa. Bulle le quitta et se mit au lit.
 
Le reste de la journée se passa tranquillement. Lucie et Richard étaient rentrés de leur rdv mais n’avaient encore rien dit pour leur bébé. Vanessa et John étaient à la patinoire avec les enfants. Vivi et Nando étaient toujours en ville. Feli lisait calmement dans le fauteuil pendant que Bulle dormait.
Quant à Quentin, il faisait ses bagages sous l’œil bienveillant d’Isa :
Isa : Brosse à dent ?
Quentin : J’ai !
Isa : Brosse à cheveux ?
Quentin : J’ai !
Isa : Gel pour tes cheveux ?
Quentin : J’ai.
Isa : Tu as pris assez de vêtements de rechange ? Tu as pris différentes tenues : sortie ; répétition ?
Quentin : Oui…Tu as mis toute mon armoire…Je pense que j’aurais assez…
Isa : Ouais mais au moins, je suis sûre que tu auras tout avec toi !
Quentin : Ne te tracasse pas…Puis ce serait une belle excuse pour que tu viennes me retrouver : « Bonjour, j’amène le slip favori de Quentin. Il l’avait oublié sur la table de nuit… »
Isa, éclatant de rire : T’es bête. Je veux juste que tout soit parfait.
Quentin : Je sais. Ne t’en fais pas. Tout se passera bien.
Isa : Je n’en doute pas…Mais bon, on ne sait jamais…Tu as pris ton ordi ?
Quentin : C’est la première chose que j’ai mis dans ma valise avec une photo de toi.
Isa : Je t’aime.
Quentin : Et moi encore plus.
Isa : 6 mois…C’est long…
Quentin : Ca passera vite, tu verras !
Isa : Je l’espère.
Quentin : Allez, viens-là.
Quentin prit Isa dans ses bras. Ils s’embrassèrent. Cela réconforta un peu Isa. Ils restèrent quelques minutes comme ça. Puis ils reprirent leur bagage.
 
Au bout de 3heures, Bulle se réveilla toujours avec ce mal de tête terrible. Elle décida alors de téléphoner à quelqu’un :
?: Allo ?
Bulle : Bonjour. Est-ce bien le numéro du docteur Lucas James ?
?: Oui. Désirez-vous parler à M. James ?
Bulle : Oui…Merci.
Deux minutes plus tard :
Lucas : Allo ?
Bulle : Bonjour Lucas. C’est Myriam.
Lucas : Hé ! Comment vas-tu ?
Bulle : Pas trop bien…J’ai très mal à la tête depuis deux jours. J’ai beau prendre des médicaments, dormir, rien ne passe…
Lucas : Oh…Tu es allée consulter un médecin ?
Bulle : Non…j’ai peur de ce qu’ils vont me dire…Et je n’ai pas envie d’affoler Feliciano…Les entrainements vont bientôt reprendre, il a autre chose à penser…
Lucas : Bon…Tu es à Tolède ? Madrid ?
Bulle : A Majorque : Manacor…
Lucas : Ok…J’ai congé une semaine à partir de demain…Ca tombe bien (enfin si on veut). Je prends le premier vol.
Bulle : Merci…T’es un amour…
Lucas : Oui…Enfin soit…C’est normal… :;):A demain.
Bulle : Je ne sais pas si ça l’est…Après tout ce qu’il s’est passé…A demain, merci.  
Lucas : A demain…
 
Bulle raccrocha et décida de se remettre au lit…
 
Du côté de Vivi et Nando, tout se passa toujours super bien. Vers 18h, ils décidèrent de rentrer pour se préparer. Alors que Vivi prenait sa douche, Nando reçut un sms : « RDV devant l’église à 19h30. Nous avons réservé dans un resto servant de la nourriture bien de chez nous. Ana. »
Nando répondit : « Ok. Nous serons-là…Nando. »
Quand la réponse fut envoyée, il écarquilla les yeux:
Nando : Mais…Non, ce n'est pas possible !!! 

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Sam 26 Déc - 23:30

Il nota le numéro sur un bout de papier puis il cherchera après le mms qu’on lui avait envoyé. Lorsqu’il le retrouva, il compara le numéro avec celui du bout de papier :
Nando : Non !  Mais je rêve ! Ce n’est pas possible !!!  Mais pourquoi ?????
Il prit son visage entre ses mains : sa propre sœur qui aurait voulu mettre son couple en péril ? Cela ne pouvait pas être vrai. Il devait y avoir une erreur. Alors qu’il était toujours en train de se poser des questions, Vivi sortit de sa douche :
Vivi : Ben mon cœur…Que se passe-t-il, tu es tout bizarre…
Nando remarquant la présence de Vivi : Oh, juste un énorme coup de pompe…Mais ça va aller. Tu es prête ?
Vivi : Oui. Je dois encore souhaiter bonne nuit à Paolo et nous pourrons y aller. Tu as reçu le lieu de rdv ?
Nando : Oui, nous devons les retrouver devant l’église ! Tu es très jolie, en tout cas…
Vivi : Merci. Tu n’es pas mal non plus… 
Nando lui sourit. Vivi l’embrassa puis alla trouver Paolo qui jouait avec Paulo :
Vivi : Hey vous deux ! Je viens vous souhaiter une bonne soirée…
Paulo ne répondit rien.
Paolo : A toi aussi, maman !! Demain, on passe la journée ensemble ?? 
Vivi : Evidemment !  C’était chouette la patinoire ?
Paolo : Roh oui ! C’était trop cool ! On devrait y aller !
Vivi : Pourquoi pas ! Ce serait une idée…  J’en parlerai à Nando.
 Paolo : Oh non ! Je voulais dire tous les trois : toi, papa et moi… 
Vivi : Ah…Il faut voir avec ton papa…
Paulo intervint à ce moment-là :
Paulo : Paolo, je pense qu’il serait bien que tu passes davantage de temps avec Nando et Quiterie…Ils font partie de ta vie, à présent…
Paolo : Ouais mais j’aime ces moments à trois…
Paulo : Je n’en doute pas mais il est temps que tu t’habitues au fait qu’avec ta mère, nous ne sommes plus ensemble…Et nous avons chacun quelqu’un…Ils font partie de ta famille, à présent…
Paolo : Mais…Moi je veux pas !
Paulo : Et bien ! Ce sera comme ça, un point c’est tout !
Vivi : M’enfin Paulo…Tu pourrais m’en parler avant de prendre ce genre de décision…
Paulo : Et bien voilà, maintenant tu sais…Nous avons discuté avec Quiterie et on s’est dit que c’était la meilleure des solutions…
Vivi : Ok, je vois…Quiterie est la mère de Paolo ?
Paulo : Non…
Vivi : Alors ce n’est pas à elle de prendre ce genre de décision !
Paulo : Elle m’en parlé et j’ai trouvé qu’elle avait raison : il serait temps que Nando et Quiterie soient davantage investis dans la vie de Paolo.
Vivi : Je suis d’accord mais avant de sortir ce genre de décision à NOTRE FILS, tu dois venir m’en parler !
Paulo : Boh…Maintenant tu sais, je t’ai dit ! Arrête donc de faire tout ce cinéma pour ça !
Vivi : Tu m’énerves !! Je ne te reconnais plus, Paulo ! Tu me déçois…A Paolo : Bon soirée, mon cœur ! Passe une belle soirée ! Nous irons à la patinoire demain et viendra qui veut, ça marche ?
Paolo : Ca marche ! A demain, maman !
Vivi lui donna un bisou et partit rejoindre Nando, énervée…
Nando : Ben ma chérie, que pasa ?
Vivi : Paulo me soule !!!!!!! Je n’en peux plus !!! 
Nando : Oh non ! Tu ne vas pas recommencer avec lui !
Vivi : Tu me demandes ce qu’il ne va pas, je te réponds ! Si la réponse ne plait pas, fallait pas me demander ce qu’il se passait ! 
Nando : T’as raison…Je suis désolé…Allez viens ! Et ne pensons plus à Paulo…Il ne sait pas ce qu’il rate de toute façon…
Vivi : Oui...Allons-y…J’espère que la soirée sera bonne…
Nando, pensif : Moi aussi, moi aussi…
 
Pendant qu’ils étaient au resto, les autres membres du groupe prenait un verre en l’honneur de Quentin :
Richard : A la tienne, Quentin ! Que ta tournée se passe bien !!
Quentin : Merci beaucoup !! 
Serena : A ta santé !!
Tous : Santé !!!!!!
Quentin : Merci…Vous allez tous me manquer !
Vanessa : Toi aussi. C’est combien de temps ta tournée ?
Quentin : 6 mois…Je pars en concert partout en France et Belgique…
Lucie : Waouh ! Ca doit quand même être intense… 
Quentin : Oui…Chaque concert est différent…Chaque public est différent…C’est toujours une ambiance particulière…Mais tous les jours je m’éclate…
Rafa : Ca doit quand même être crevant…
Quentin : Oui ! Tous les jours, il y a les répétitions. On se lève tôt, on se couche tard…Les conférences de presse, les interviews, les passages  dans les émissions radio/tv…C’est non-stop pendant 6 mois…Mais c’est tellement du bonheur…
Feli : En tout cas, on te souhaite que tous se passe bien ! 
Quentin : Merci les gars ! 
Isa : Quentin…On ne tardera pas ! 
Quentin : Oui ! On y va !
Quiterie : Oh ! Vous allez manger où, les amoureux ?
Isa : J’ai réservé dans un petit resto, sous les conseils judicieux de M. Nadal ! 
Rafa : Héhéhé ! J’espère que ça vous plaira ! 
Quentin : Oh, le principal c’est qu’on passe un bon moment à trois...Tu es prête Julie ?
Julie : Oui ! 
Isa : Alors, allons-y ! A ce soir, les amis ! 
Tous : Bon amusement !
 
Quand ils partirent, les filles décidèrent de préparer le repas. Pendant ce temps, les garçons papotèrent entre eux :
Paulo : Et quoi les gars ! Soirée bien arrosée, hier soir, il parait…
Rafa : Ouf ! Ne m’en parle pas…Ma tête me le rappelle depuis que je me suis réveillé… 
Richard :   Et vous vous êtes bien amusés, quand même ?
Feli : Ouais ! C’était vraiment sympa. On est rentré à 4h…On n’a pas vu le temps de passer…Et on se demande aussi comment on a fait pour retrouver notre chemin…
John : A ce point ??? 
Rafa : Ben disons qu’il y a certaines parties de la soirée dont je me souviens pas… 
Feli : Pareil…Apparemment, j’ai fort, fort entreprenant en rentrant dans la chambre…Je ne m’en souviens même pas…
Rafa : J’ai dit les 4 vérités à Serena…Pas moyen de vous dire les mots employés !
Les garçons :  
Richard : Alalala, vous me ferez toujours rire…Et au fait, Feli ! Elle est où, Bulle ?
Feli : Au lit ! Elle a très mal à la tête…Elle se repose depuis midi...
Paulo : Oh minde ! Rien de grave, j’espère ?
Feli : J’en sais rien…Mais demain, si ça ne va pas mieux, elle ira voir un médecin ! Ca m’inquiète quand même…
Rafa : C’est normal…Courage vieux !
Feli : Merci…D’ailleurs, je vais aller la voir…On va bientôt passer à table, serait bien qu’elle vienne manger…
 
Feli alla voir Bulle. Quand il ouvrit la porte, elle était toujours couchée. Feli la réveilla doucement :
Feli : Mon cœur…C’est moi…
Bulle, à moitié endormie : Feli…Que se passe-t-il ? Il est quelle heure ?
Feli : Il va être 20h…Je viens pour te proposer de venir manger…On va bientôt passer à table…
Bulle : Ouf ! Déjà 20h ? Oui…Je viens…Bien que je n’ai pas fort faim…
Feli : Mais il faut que tu manges un peu…Tu as encore mal à la tête ?
Bulle : Oui ! Pourtant j’ai bien dormi…
Feli : Demain, on ira voir le médecin…
Bulle : Pas besoin…J’ai appelé le médecin qui s’était occupé de moi après mon accident : Lucas James. Tu te souviens ?
Feli : Oui ! Et quoi ?
Bulle : Il va venir…Je n’ai pas envie de mettre les pieds à l’hôpital, Feli…Et je ne connais pas les médecins d’ici…J’ai confiance en lui…
Feli : T’as bien de l’appeler alors…Il vient quand ?
Bulle : Demain…
Feli : Vivement qu’il découvre ce que tu as…Allez viens manger.
Il aida Bulle à se lever et ils partirent tous les deux manger avec les autres.
 
Du côté de Nando et Vivi, le dîner se passait sans aucun problème. Ils apprenaient à connaitre Gustavo, le compagnon d’Ana. Nando était fâché sur sa sœur mais ne laissait rien transparaitre. Il ne voulait pas gâcher la soirée…Mais avant de se quitter, il prit Ana à part :
Nando : Ana ! Je sais tout !
Ana : De quoi parles-tu ?
Nando : Du MMS que tu m’as envoyé ! Comment as-tu osé ????
Ana : 
Nando : Tu sais que tu as failli casser mon couple ???
Ana : C’était le but !
Nando : Mais pourquoi ???? Qu’est-ce que je t’ai fait ?
Ana : Ce n’est pas toi mais elle ! Elle m’énerve. Je ne l’aime pas ! Elle t’a brisé le cœur plus d’une fois et tu oses encore lui faire confiance !
Nando : Mais je l’aime, Ana ! Tu comprends ça ? Oui, elle a fait des erreurs dans son passé mais comme tout le monde ! Si je devais ne pas pardonner tous les gens qui m’ont fait mal, ça ferait longtemps qu’on ne se parlerait plus !
Ana : 
Nando : T’as intérêt à aller t’excuser !
Ana : Jamais de la vie !
Nando : Alors je ne vois pas pourquoi nous discutons encore ensemble. Je m’en vais. Salut Ana !
Quand il se retourna, il vit Vivi qui se trouvait juste derrière-lui :
Vivi :  

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Dim 27 Déc - 23:44

Nando : Mon cœur, ne fais pas attention à ce qu’elle a dit ! Elle n’en vaut pas la peine.
Mais Vivi ne l’écoutait pas : elle s’avança vers Ana et la gifla. Ana voulut riposter mais n’eut pas le temps, Nando avait déjà pris Vivi par le bras et ils étaient déjà bien loin. Gustavo regarda Ana :
Gustavo : Bien joué ! On peut dire que tu as le don pour terminer les soirées en beauté…
Ana : Je suis désolée mais je me devais de dire la vérité à mon frère ! Je déteste être une faux-cul, tu le sais bien. Je l’ai déjà fait durant toute la soirée…Faut pas exagérer.
Gustavo : Je ne comprends pas ce que tu lui reproches : elle est chouette, Vivi. Elle a de la répartie, elle a de l’humour et puis elle est jolie. Pourquoi ne l’aimes-tu pas ?
Ana : Ben vas-y, sors avec elle tant que tu y es !
Gustavo : Roh mais rien à voir ! Je veux juste comprendre…Mais tu sais bien qu’à mes yeux, c’est  toi la plus jolie, la plus intelligente…Bref, tu es la femme parfaite !
Ana : Mouais…Tu sais comment te rattraper, hein !
Gustavo :  Je sais, je sais. Bon allez, dis-moi ce qu’il ne va pas avec elle.
Ana : Je ne sais pas mais je ne la sens pas. Mon frère a été plus d’une fois malheureux à cause d’elle. Elle lui a brisé le cœur en le quittant puis en revenant puis en le requittant puis en revenant…Je n’ai pas confiance en elle. J’ai peur qu’elle reproduise ce qu’elle a toujours fait.
Gustavo : Et si pour une fois, tu essayais de lui faire confiance et de croire que cette fois, c’est la bonne. Ils ont l’air hyper amoureux tous les deux, surtout elle. A chaque fois que ton frère prenait la parole, les yeux de Vivi pétillaient, elle était sous le charme. Je ne connais pas toutes leurs histoires mais je peux t’assurer qu’ici, ils sont en train d’écrire une nouvelle page de leur vie.
Ana : Waouuuh et tu as vu ça en l’espace d’une soirée ?
Gustavo : Tu sais avant de te rencontrer, j’ai été  longtemps célibataire et je me retrouvais souvent avec des couples. J’ai donc eu le temps de les observer.
Ana : Oui mais tu penses vraiment que je peux lu faire confiance ?
Gustavo : Je pense…Maintenant, comme tu as dit, ça ne fait que deux heures que je la connais…Mais je ne pense pas qu’elle fera encore du mal à ton frère…
Ana : Mouais…Je verrais…Allez…Rentrons.
Ils quittèrent le restaurant et rentrèrent à leur hôtel.
 
Nando et Vivi marchaient sans rien à dire. Un moment donné, Vivi brisa ce silence :
Vivi : Nando, je suis désolée d’avoir giflé ta sœur…Mais je t’avoue que ça a été plus fort que moi.
Nando la regardant : Je ne t’en veux pas. J’aurais fait pareil.
Vivi : C’est…C’est vrai ? 
Nando : Bien sûr ! Elle n’a pas à parler de toi comme ça ! Tu es bien trop importante à mes yeux !
Vivi : Rooh c’est trop mignon ce que tu dis là. Mais bon, je n’ai pas envie que tu te disputes avec ta sœur à cause de moi…
Nando : Ben, si je devais faire un choix entre elle et toi, il serait vite fait : toi ! Je suis très famille et je ne suppose pas qu’on touche à elle. Mais toi, tu es particulière. Je t’aime et si les gens ne veulent pas l’accepter, ben ils iront voir ailleurs !
Vivi : Moi aussi, je t’aime…
Ils s’embrassèrent et rentrèrent chez Rafa. Ils arrivèrent au bon moment : en effet, les autres avaient décidé de sortir boire un verre pour la dernière soirée de Quentin :
Rafa : Oh ben vous tombez à pic ! Nous allions justement retrouver Quentin et Isa pour boire un verre avec eux pour la dernière soirée de Quentin. Vous venez avec nous ?
Vivi : Ah oui juste, Quentin s’en va demain. Oh ben oui pourquoi pas. Nando ?
Nando : Je suis ! Mais bon…Ce sera du soft pour moi !
Rafa : Je pense que tu ne seras pas le seul…Hein Feli 
Feli : No comment ! 
Lucie : Tout le monde vient alors ? 
Serena : Non moi je préfère rester ici. Je garderai les petits ainsi pas de baby sitter.
Rafa : Tu es sûre ? Tu veux que je reste avec toi ?
Serena : Oui oui, je préfère rester. Je suis vraiment fatiguée. Et si je ne veux pas accoucher maintenant, je ferais mieux de me reposer. Mais vas-y, toi ! 
Rafa : Ben, tu ne vas pas rester seule…
Bulle : Elle ne sera pas seule, je reste avec elle.
Feli : Ben mon cœur ! Tu ne m’accompagnes pas ?
Bulle : Non, j’ai toujours ce mal de tête, je suis fatiguée. Je préfère rester aussi. Vous boirez un verre à notre santé, nous comptons sur vous ! Et excusez-nous auprès de Quentin.
Rafa : Pas de souci…A tout à l’heure, les filles ! Nous ne serons pas tard.
Serena et Bulle : Bonne soirée !!
Leurs chers et tendres les embrassèrent puis ils partirent tous retrouver Quentin et Isa.
 
Sur le chemin, ils discutèrent :
Vanessa : Waouh ! Pour que Bulle ne vienne pas, c’est qu’elle doit être vachement mal…
Feli : Ne m’en parle pas ! Ça m’inquiète vraiment cette histoire de mal de tête ! Heureusement, son médecin vient demain pour l’ausculter.
Richard : Son médecin de Belgique ??
Feli : Oui, elle l’a appelé tout à l’heure…Etant donné qu’il a congé, il peut venir…
Quiterie : Waouh ! C’est une patiente privilégiée…Tous les médecins ne feraient pas le déplacement pour une simple patiente…
Feli : Oula, vous me faites peur ! Vous pensez que je dois m’inquiéter de sa présence ?
Rafa : Mais non !! Bulle t’aime, tu n’as rien à craindre. 
Véronica dans le creux de l’oreille de Quiterie : Ce serait bon pour moi , note…
Quiterie : Sauf que tu as Zac…Ne l’oublie pas…
Zac qui avait entendu son nom : On parle de moi ? 
Veronica : On disait juste que tu étais très classe ! Ce pantalon te va à merveille ! 
Zac : Roh, merci mon cœur ! Ta robe te met beaucoup en valeur aussi ! 
Veronica : Ce n’est pas nouveau ça… 
Zac se mit à rire puis il l’embrassa.
 
Ils arrivèrent à destination et retrouvèrent Quentin, Isa et Julie à l’intérieur du groupe.
Vivi : Quentin !! Isa !!! On est là !! 
Isa : Hiii, vous êtes tous venus, c’est génial ! 
Rafa : Oui, enfin Serena et Bulle sont désolées mais elles ne préfèrent pas venir. Elles étaient forts fatiguées et Bulle a très mal à la tête…
Quentin : Oh…C’est dommage mais je comprends…J’aurais encore l’occasion de leur dire au-revoir demain. 
Feli : Oui ! 
Quentin : Allez ! J’offre la première tournée : qui prend quoi ?
Ils commandèrent chacun à leur tour :
Lucie à Richard : Merde ! Tout le monde prend un alcool…Ils vont se douter de quelque chose quand ils verront que j’ai commandé un soft.
Richard : On peut peut-être leur annoncé…
Lucie : Non…J’aurais aimé le dire demain avant le départ de Quentin quand tout le monde sera présent…Puis il y a les enfants…Ils doivent être prévenus avant.
Richard : Tu as raison…Tu veux que je prenne un soft aussi ?
Lucie : Non…Je vais dire que je me sens un peu barbouillée si on me fait une remarque…Après tout, ça fait quelques jours que je suis malade…
Richard et Lucie commandèrent à leur tour. Quand ils furent tous servis, ils levèrent leur verre à Quentin et à leur belle amitié.
L’ambiance était au beau-fixe. Tout le monde s’amusait, rigolait. On en avait presque même oublié les problèmes. Cependant, un moment donné, Vivi décida de prendre à part Paulo pour lui parler :
Vivi : Paulo, j’aimerais que l’on discute de ce qu’il s’est passé tout à l’heure, ce qu’il s’est passé au marché…Bref, j’ai besoin que l’on parle !
Paulo : Vivi…Tu penses que c’est l’endroit idéal pour discuter, c’est à peine si on s’entend…
Vivi : On peut peut-être aller dehors…
Paulo : Je ne pense pas que ce soit une très bonne idée. Nando et Quiterie risqueraient de ne pas apprécier de nous voir sortir tous les deux…Et on passe une bonne soirée…Autant que ça continue…
Vivi : Mouais…Il n’y a rien d’ambigu mais bon…si tu veux ! Mais quand pourrons-nous parler ?
Paulo : On essaiera de trouver un moment demain ! Bon, je suis désolé mais je vais rejoindre Quiterie. Bonne soirée.
Il quitta Vivi. Vivi resta plantée là quelques minutes…Mais heureusement pour elle, elle fut rejoindre très vite par Nando qui l’invita à danser.
 
Veronica profita que Zac dansait avec Lucie pour aller voir Feli qui était au bar pour se commander un autre verre :
Veronica : Toujours en train de boire, à ce que je vois ??? 
Feli se retourna en sursautant : Vero ! Je ne t’avais pas venu arriver…Bah, je prends un soft, tu en veux un ?
Veronica : Je veux bien une sangria, stp.
Feli : Puis on dit que c’est moi qui bois…  Au serveur : une sangria et un coca, svp. Merci.
Feli donna la sangria à Veronica :
Veronica : Merci…Et à la tienne !
Feli : Santé !
Puis il fit de rejoindre les autres.
Veronica : Feli ! Attends…J’aurais aimé que l’on discute tous les deux.
Feli : Discuter de toi ?
Veronica : De ce qu’il s’est passé…Je voulais m’excuser pour tout ce que j’ai pu te faire au cours de ces 6 derniers mois…
Feli : C’est plutôt auprès de Bulle que tu dois t’excuser…Je suis aussi fautif que toi dans cette histoire !
Veronica : J’irai lui présenter mes excuses. Mais, je voulais aussi que tu me pardonnes. Je n’aurais pas dû te tourner au tour…
Feli : Non, tu n’aurais pas dû…Surtout que cela t’a coûté ton mariage…
Veronica : Ca n’allait déjà plus très fort entre lui et moi…Mais c’est vrai que je n’ai pas intelligente sur le coup. Tu penses que tu pourras oublier cette histoire et qu’on redevienne ami ?
Feli : Je ne pense pas qu’une amitié puisse exister entre nous…Désolé…Mais bon, ce n’est pas pour ça qu’on doit s’éviter…J’accepte donc tes excuses et je veux bien faire des efforts…Mais, faisant aussi de ton côté : ne tourne plus autour de moi, ne fais plus d’allusion à nous deux et sois correcte envers Bulle…
Veronica : Je te promets que je ferai des efforts…Puis je suis avec Zac, tu n’as rien à craindre…
Feli : Espérons…
Veronica voulut le prendre dans les bras mais il était déjà partit…
 
Du côté de la Villa, les deux filles papotèrent tranquillement :
Bulle : Et quoi, prête à accueillir ton petit bout ?
Serena : Roh non ! Je stresse tellement ! On n’a même pas encore pris le temps d’acheter le berceau, la poussette…On a encore rien !
Bulle riant : Vous avez encore trois mois…Vous avez encore le temps.
Serena : Ouais mais les entraînements vont bientôt reprendre…Rafa n’aura plus le temps de s’en occuper.
Bulle : Ben on t’aidera nous ! Puis bon, je peux vous prêter tout ce dont vous avez besoin…
Serena : Oh c’est gentil…Mais qui sait, vous en aurez peut-être bientôt besoin… 
Bulle : Pour ça, il faudrait qu’on fasse quelque chose ! 
Serena :  Vous ne faites toujours rien ?
Bulle : Ben si on a fait, je ne m’en souviens pas… 
Serena : Haha ! Mais pourquoi ?
Bulle : J’ai encore dû mal…
Serena : Mais ça fait trois mois !
Bulle : Je sais…Mais tous les jours, je la vois ! Et à chaque fois, je les revois…C’est difficile…
Serena : Je comprends…Mais ne le fais pas trop attendre…Il risque peut-être d’aller voir encore ailleurs…
Bulle : Oh tracasse pas que je vais bientôt craquer ! Rien que tout à l’heure, en regardant son petit derrière dans son pantalon, j’en avais envie…
Serena :  Et ta tête ?
Bulle : Purée ! Elle me fait toujours mal…Heureusement, mon médecin vient demain…
Serena : Ton médecin ?
Bulle : Oui…C’est lui qui s’est occupé de moi tous les jours durant 3 mois…On a vraiment sympathisé et j’ai une entière confiance en lui…
Serena : Waouh…Pour qu’il vienne jusqu’ici c’est qu’il tient vraiment à toi…
Bulle : Oui…
Serena, pas dupe : Il s’est passé quelque chose entre vous ?
Bulle : Oh non ! Pas du tout ! 
Serena : Ben si y a eu quelque chose…Je l’entends bien à ta voix ! Allez, vas-y explique.
Bulle : Ben disons qu’il était fiancé à une jeune fille. Ca faisait 6 ans qu’ils étaient ensemble…Puis un jour, il est arrivé en pleurs…Elle venait de le quitter. Quand il m’expliqua la raison pour laquelle elle l’avait quitté, je me suis vite rendu compte qu’il ne disait pas la vérité. Je lui ai donc de me demander la vraie raison…Il baissa alors les yeux et me dit qu’elle l’avait quitté parce qu’elle était jalouse de moi. Elle était persuadée qu’il se passait quelque chose entre nous alors que pas du tout et elle était persuadée aussi que lui avait des sentiments pour moi…Et quand je lui ai demandé si c’était le cas, il m’a regardé dans les yeux et est devenu rouge  pivoine. Il y eu un long moment de malaise…Puis j’ai brisé le silence en lui disant qu’il ne pouvait rien se passer, j’étais mariée et amoureuse…Et que j’avais qu’une hâte c’est de retrouver l’homme de ma vie…Il m’a affirmé qu’il le savait et s’excusa pour tout…Les  jours qui suivaient cet épisode furent assez bizarres…Il essayait de faire comme si de rien était mais ça ne fonctionnait pas…Il a alors demandé à une de ses collègues de s’occuper de moi pour les trois dernières séances…
Serena : Waouh…Et Feli est au courant ?
Bulle : Il le connait. Quand il était venu me voir, il y a 1 mois et demi, il l’avait rencontré. Mais c’était avant l’épisode…Et je n’ai pas jugé utile de lui dire…
Serena : Ouais mais s’il vient demain, Feli se rendra peut-être compte qu’il y a de quelque chose de bizarre entre vous…
Bulle : C’est possible…Il sera encore temps de lui dire à ce moment-là…
Serena : Tu as raison…
Les filles continuèrent à papoter…Puis elles décidèrent d’aller se coucher car il se faisait déjà tard.
 
Vers 2h du matin, les autres décidèrent de rentrer. Sur le chemin de retour, Vanessa accosta Lucie :
Vanessa : Et Lucie, je rêve où tu as bu au coca toute la soirée ?
Lucie :  Euh non, tu ne rêves pas…
Vanessa : Quelque chose ne va pas ? Tu es malade ?
Lucie : Non, enfin, je me sens encore un peu barbouillée, c’est pour ça que j’ai bu au coca…Parait que c’est bon contre les maux d’estomac…
Vanessa : Ok ok…Non mais je m’inquiète…Tu as eu beaucoup de rendez-vous médicaux ces derniers temps…
Lucie : Oui mais non, ne te tracasse pas…La dernière fois, c’était pour mes maux de ventre…Et aujourd’hui, c’était pour un chek-up complet ! Et je suis en grande forme. Enfin hormis ces barbouillis…
Vanessa : J’espère que ça va passer ! Ca me rassure alors ! 
Et elles continuèrent à papoter. Quand ils furent arriver à la villa Nadal, ils se mirent tous au lit…
 
Le lendemain, ils se levèrent tous calmement et prirent un bon petit déjeuné. Alors qu’ils se préparaient, quelqu’un sonna à la porte :
Caroline : J’y vais !!!
?: Bonjour, je viens voir Myriam…
Caroline : Euh…Y pas de Myriam ici…
?:  Nous sommes bien chez M. Nadal ?
Caroline : Si si…
?: Alors il doit y avoir une Myriam. Ta maman n’est pas là ?
Caroline : Je l’appelle !! Mamaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !!!!!!!!
Lucie vint quelques secondes plus tard :
Lucie : Pourquoi cries-tu ainsi, Caroline ?
Caroline : Ce monsieur veut voir une certaine Myriam…Mais y a pas de Myriam ici ! 
Lucie riant : Si si…Il s’agit de Bulle ! Au monsieur : Vous devez être son médecin. Venez par ici, je vais l’appeler.
Lucie alla chercher Bulle. Quelques minutes plus tard, Lucie redescendit accompagnée de Bulle et Feli.
Bulle : Lucas ! Merci d’être venu.
Lucas : C’est normal.
Ils se prirent dans les bras. Après cette étreinte amicale :
Bulle : Tu te souviens de mon mari ? Feliciano ?
Lucas : Bien sûr ! Salut !
Feli : Salut, Lucas ! Merci d’avoir fait le déplacement pour elle !
Lucas : C’est normal ! Et puis je dois avouer que ces maux de tête m’inquiètent un peu…
Feli : Tu n’es pas le seul…
Bulle : Avant que tu m’ausculte, je te présente Lucie…Une amie. Lucie, je te présente Lucas. Il s’agit du médecin qui s’est occupé de moi durant ces trois derniers mois…
Lucie : Enchantée ! Heureusement que vous avez été là, docteur ! Sans vous, je ne sais ce que j’aurais fait…C’est mon fils qui l’a frappée avec une casserole…Je m’en veux tellement…
Lucas : Ne vous tracassez pas ! Elle est saine et sauve…Et nous allons découvrir ce qu’il ne va pas ici… 
Bulle : Oui ma Lucie ! Ne t’en fais, je ne t’en veux pas et je n’en veux sûrement pas à Quentin…Il y a pire dans la vie ! 
Lucie : Merci Ma Bulle !
Elles se prirent dans les bras. Ensuite, Bulle et Lucas montèrent dans la chambre. Quant à Feli, il alla s’occuper de Julian.
Lucas : Bon dis-moi, depuis quand as-tu mal ?
Bulle : Depuis deux, trois jours. J’ai pris des comprimés. Ca soulage au début puis le mal de tête revient.
Lucas : Et tu dors bien ?
Bulle : Les deux précédentes, je n’ai pas bien dormi…Cette nuit, ça a été et j’ai fait une énorme sieste hier mais en vain…Le mal n’est jamais parti…
Lucas : Bizarre…Et s’agit-il du même mal de tête que quand tu es sortie du coma ?
Bulle : Non…C’est un autre…Je ne saurais pas le décrire…
Lucas : Ok…C’est déjà rassurant…Je vais quand même t’ausculter…
Il écouta le cœur, la respiration, il tâtonnât la tête :
Lucas : A première vue, tout est toujours bien consolidée…Ecoute, je vais te prescrire d’autres antidouleurs, peut-être qu’ils n’étaient pas assez fort. Je propose que tu te reposes encore un peu…Et aussi, je constate que tu portes tes lentilles…Mets peut-être tes lunettes…Ca reposera tes yeux…C’est peut-être uniquement cela…
Bulle : Ok…Merci Lucas…
Lucas : C’est normal…Je vais aller chercher des médicaments…
Bulle : Merci…Avant qu’il sorte de la chambre : Dis-moi…Tu as des nouvelles d’Alicia ?
Lucas : Oui…Elle s’est remise avec un autre…Et elle s’est amusée à dire tous nos amis communs que je l’avais trompée…
Bulle : Oh…Je suis désolée…Je ne voulais pas te causer autant de soucis…
Lucas : Ce n’est pas de ta faute…Tu n’as rien fait du tout. Tout est à cause de moi…J’aurais dû contrôler mes sentiments, chose que je n’ai pas réussi à faire…
Bulle : Mais je n’aurais pas dû t’en me confier à toi…Nous aurions dû garder une relation professionnelle.
Lucas : Ecoute, je suis bien heureuse de t’avoir comme amie et j’espère qu’on le restera très longtemps.
Bulle : Moi aussi…Je l’espère…
Ils se prirent dans les bras. Ensuite, Lucas partit acheter des médicaments et Bulle se remit au lit.
 
Lucie et Richard profitèrent qu’ils étaient seuls avec les enfants pour leur annoncer la bonne nouvelle :
Lucie : Quentin, Caroline…Pouvez-vous déposer vos marqueurs. Papa et moi avons quelque chose à vous dire.
Quentin et Caroline : Quoi ? Quoi ?
Richard : Je vais laisser le soin à votre maman de le dire ! 
Lucie : Et bien voilà, dans 9 mois, vous aurez un petit frère ou un petite sœur…
Quentin : C’est pas vrai ??? C’est génial !! 
Caroline : Trop coool !  On va grand frère et grande sœur !! Je vais avoir ma vraie poupée !!
Richard : Vous êtes heureux ?
Quentin et Caroline : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !! 
Lucie : Nous l’annoncerons aux autres tout à l’heure…Donc ne dites rien…C’est notre petit secret.
Quentin et Caroline : PROMIIIIIIIIIIS !!!! 
Et ils reprirent leurs activités.
 
Isa et Quentin profitèrent de leurs derniers moments ensemble :
Isa : Et voilà…Dans quelques heures tu seras loin de moi… 
Quentin : Oui mais je serai vite de retour ! 
Isa : Tu me promets que tu me parleras tous les jours ?
Quentin : Promis  Dès que je peux, je te téléphone !
Isa : Je l’espère ! Je t’aime…
Quentin : Et moi donc ?
Ils s’embrassèrent…La suite…On ne la racontera pas.
 
Vivi alla toquer à la porte de Paulo. Quiterie alla ouvrir :
Quiterie : Que veux-tu ?
Vivi : Je suis venu parler à Paulo…
Quiterie : Il prend sa douche. C’est au sujet de quoi ?
Vivi : De Paolo…Peux-tu lui demander qu’il vienne me trouver quand il sera prêt ?
Quiterie : Nous devons aller faire des courses…Je ne sais pas s’il aura le temps !
Vivi : Et bien quand vous aurez terminé de faire vos courses !
Quiterie : Et bien on verra !
Vivi : Bon, qu’est-ce que je t’ai fait ?
Quiterie : Rien mais j’en ai marre que tu tournes autour de mon mec !
Vivi : Je ne tourne pas autour de ton mec, je viens juste parler au sujet de mon fils !
Quiterie : Toutes les excuses sont bonnes…
Vivi : Pfff…Ecoute, je suis désolée pour la photo de l’autre jour ! Paulo tentait juste de me faire rester ! Il n’y avait rien d’ambigu. Tu me peux faire confiance, je n’aime plus Paulo ! Et j’aimerais qu’on apprenne à se connaitre toutes les deux !
Quiterie : Ouais ben on verra ! Allez salut !
Elle referma la porte avant même que Vivi ne puisse réagir. Au fond d’elle-même, elle hurla : « elle m’éééééénerveeeeeeee ! ».
Dans la chambre de Paulo :
Paulo se séchant : C’était qui mon cœur ?
Quiterie : Ton ex !
Paulo : Ah bon…Que voulait-elle ?
Quiterie : Te parler à propos de Paolo…
Paulo : Ah oui, juste ! Je lui avais promis qu’on en discuterait aujourd’hui…Tu lui as répondu quoi ?
Quiterie : Que tu prenais ta douche et qu’après, nous devions aller faire des courses ! Tu dois aller la trouver dès que tu as un moment de libre.
Paulo : Ok ! T’as bien fait…J’irai la trouver dans l’après-midi.
 
La matinée se passa sans aucun souci. Chacun était bien occupé. Au moment du repas de midi, ils se retrouvèrent tous pour manger. Lucas revint à ce moment-là :
Lucas : Tiens, voilà tes antidouleurs.
Bulle : Merci. Je dois les prendre quand ?
Lucas : Matin, midi, soir. Ca va mieux ?
Bulle : Un peu…
Feli vint les trouver :
Feli : Alors, tu as pu découvrir ce qu’elle avait ?
Lucas : Non…Tout me semble normal….Je lui ai demandé de reposer ses yeux et donc de mes ses lunettes…Je me dis que c’est peut-être ça la cause du problème…Demain, si ça ne passe pas, on ira faire un scanner…
Feli : Ok. Et tu lui as quand même prescrit des médicaments ?
Lucas : Juste des antidouleurs…
Feli : Ok…Merci beaucoup pour ce que tu fais !
Lucas : C’est normal ! Tu as une femme géniale ! Prends-bien soin d’elle.
Feli : Compte sur moi !
Il embrassa son épouse.
Bulle :  Vous me faites rougir ! Lucas, tu resteras bien dîner avec nous ? Tu restes pour quelques jours, autant que tu fasses la connaissance de notre petit groupe.
Lucas : Avec plaisir.
Elle présenta Lucas aux autres. Tout le monde le salua puis ils s’assirent. Le repas se passa dans la joie et la bonne humeur. Au moment du dessert, Lucie et Richard se levèrent :
Richard : Les amis ! Lucie, les enfants et moi-même avons une grande nouvelle à vous annoncer.
Le groupe : Waouh ! On vous écoute !
Lucie : Et bien voilà : Caroline et Quentin vont voir un petit frère… 
Richard : ou une petit sœur ! 
Le groupe : Waouuuuuuuuuuuuuuh ! Bravooooo !! 
Lucie et Richard : Merciii !!
Tout le monde vint les saluer :
Vanessa : Un chek-up, des barbouillis…mon œil hein ! Tu m’as bien eue ! 
Lucie : Je n’avais encore rien dit aux enfants…Je suis désolée…Mais je mourrais d’envie de te le dire !
Vanessa : Ne te tracasse pas ! C’est génial ! 
Paulo à Richard : Mon meilleur ami qui va devenir une 3ème fois papa ! C’est génial ! Félicitations ! 
Richard : Merciii Paulo !
Serena : Hiiiiiiiii mon p’tit lutin aura un copain de son âge avec qui il pourra s’amuser ! 
Rafa : Et qui sait, ils seront peut-être amoureux ! 
Lucie :  On n’en est pas encore là…Et puis, on ne connait même encore le sexe de l’enfant !
Serena : Nous non plus ! 
Et chacun félicita à sa manière Lucie et Richard. Alors que l’ambiance était au beau fixe, Lucas se mit à hurler :


Lucas : MAIS OUI, C’EST CA ! JE SAIS ! 

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Lun 28 Déc - 22:16

Tout le monde le regarda. Bulle s’approcha de lui :
Bulle : Que sais-tu ?
Lucas : Mais ce que tu as ! 
Bulle : Et qu’est-ce que j’ai ?
Lucas : Viens…Allons dans un autre endroit, c’est mieux… 
Feli : Je vous accompagne !
Lucas : Je préfère d’abord m’entretenir avec Myriam, si ça ne te dérange pas…
Feli : Ok. Mais, rassure-moi, ce n’est pas grave ?
Lucas : Si c’est bien ce à quoi je pense, non ! 
Feli : Croisons les doigts alors…Merci !
Lucas : Avec plaisir ! 
 
Et il prit Bulle à part. Feli lui alla souffler dehors : cette histoire le stressait un peu.
Les autres discutèrent sur ce fameux médecin :
Nando : Il est quand même spécial, ce médecin…Un peu un docteur House !
Lucie : Oh, en plus sexy !! 
Richard : Ben merci ! 
Lucie : Oh désolée, ce sont les hormones qui parlent ! 
Richard : Mouais…Elles ont bon dos, les hormones ! 
Vanessa : En tout cas, il y a un truc qui n’est pas normal ! Il n’est pas venu comme ça…
John : Qu’est-ce que tu radotes ?
Vanessa : Ben je ne  radote pas ! Mais avoue quand même que c’est spécial qu’un médecin fasse tout se déplacement pour une seule patiente…
Rafa : Tu n’imagines quand même qu’il pourrait y avoir un truc entre eux ?
Vanessa : Bah…
Serena :  
Isa: Ben pourquoi ris-tu?
Serena : Parce que moi je sais tout et vous, vous ne savez rien ! 
Rafa : Ben vas-y, raconte-nous !
Serena : Bah, je ne sais pas si je peux ! 
Vanessa : Ben tant pis ! Tu en as trop dit ! 
Serena : Ce sont les hormones qui ont parlés… 
Richard : Ouais ouais ! Ca ne marche pas avec nous ! Au bout de 6 mois, tu sais les contrôler, les hormones !!
Serena : Grrrrrrrrrrrrr !! 
Rafa : Allez mon cœur ! On t’écoute ! 
Serena : Bon ok…Vous avez gagné ! Ben en fait, en gros : Il était fiancé à une fille. Mais celle-ci l’a quitté récemment car elle était persuadée qu’il y avait qqch entre lui et Bulle, alors que ce n’était pas vrai. Du coup, Bulle lui a demandé si lui avait des sentiments et il a répondu que oui…
Feli entra à ce moment-là :
Feli : C’est quoi cette histoire ?
Rafa : Oh merde !
Serena : Feli, ce n’est pas ce que tu crois ! Je n’ai pas fini. Bulle lui a répondu que ce n’était pas réciproque, qu’elle était amoureuse de toi et qu’elle n’avait qu’une hâte, te retrouver !
Feli :Roh super…
Vanessa : Hahaha ! Je savais qu’il y avait quelque chose de louche!
John donna un coup de coude à Vanessa. Elle comprit :
Vanessa : Désolée Feli…
Feli : Tracasse pas ! Mais, vous pensez que je dois m’en méfier ?
Lucie : Non ! Je ne pense pas. Il ne tentera rien. Ca a l’air d’être quelqu’un de correct !
Serena : Oui puis Bulle t’aime ! Tu n’as rien à craindre ! 
Feli : Ouais…Je dois aller les retrouver ?
Rafa : Sûrement pas ! Aie confiance en eux ! Laisse-le l’ausculter ! Vous en parlerez après…
Feli : Oui…Tu as raison…Et puis profitons de ces derniers moments avec Quentin ! 
Isa : Sage idée !  Quelqu’un veut encore un petit dessert ???
Serena et Lucie : Moi !!!! 
Richard et Rafa : Tu m’étonnes ! 
Les autres éclatèrent de rire et ils reprirent leur repas comme si rien ne c’était passé.
 
Du côté de Bulle et Lucas :
Bulle : Bon alors, tu m’expliques !
Lucas : Avant ça, j’aimerais que tu répondes à cette question : Quand Feli est venu te dire bonjour en Be, il y a un mois et demi, avez-vous quelque chose ?
Bulle : Ben on a passé du temps à nous deux, pourquoi ?
Lucas : Ouais je me doute mais avez-vous…
Bulle comprenant directement : Ah ok ! Non !
Lucas : Es-tu sûre ?
Bulle : Euh…Oui… 
Lucas : Ouais t’as pas l’air convaincue ! Tiens, voici un test de grossesse…Fais-le !
Bulle : A quoi ça sert ? Ca fait des lustres que nous n’avons plus rien fait !!
Lucas : Va et ne discute pas ! Je suis ton médecin, je sais ce que je fais ! 
Bulle : Ouais ben c’est dommage de d’utiliser un test pour rien ! 
Lucas : Pcht !!!!!!!
Bulle se tut et alla faire le test. Deux minutes après, elle ressortit :
Lucas : Alors ?
Bulle : Ben…Pas encore de réponse ! Mais bon…Je peux te la donner la réponse : NEGATIF !
Lucas : On va voir ! Donne-le-moi !
Bulle donna le test à Lucas. Quelques secondes plus tard :
Lucas : Bulle…Quand était-ce tes dernières règles ?
Bulle : Ben euh…Il y a 1 semaine…Enfin euh je crois…Merde ! Je ne sais plus !  Pourquoi ?
Lucas lui donnant le test : Parce que tu es enceinte…
Bulle regardant le test : Hein ????? Mais ce n’est pas possible…Nous n’avons plus rien fait avec Feli… OOOOOOOhhhhhh merde ! 
Lucas : Quoi ???
Bulle : T’as raison ! Nous l’avons fait quand il est venu il y a un mois et demi ! Je viens d’avoir un flah… 
Lucas : Ah ben ça, je sais que j’ai raison !
Bulle : Non mais tu ne comprends pas ! Je ne m’en souviens pas ! Mon mari a sûrement été une bête au lit et je ne m’en souviens même pas ! 
Lucas : C’est à cause des médicaments ! Certains d’entre eux peuvent provoquer une perte momentanée de mémoire…
Bulle : Oh ben mince…C’est con…Et mon mal de tête est lié à ma grossesse ?
Lucas : Oui ! Le changement hormonal peut provoquer des maux de tête…
Bulle : Waouh….J’étais à 10 000 lieues de ça ! Lucas…Je suis enceinte ! Je vais à nouveau être maman ! 
Lucas : Et oui…Félicitations ! 
Bulle : Merci !!  Il faut que je l’annonce à Feli ! 
Mais avant de se quitter, ils se prirent dans les bras.
 
Du côté du groupe, ils prenaient tranquillement une tasse de café. Paulo décida de ce moment pour aller voir Vivi :
Paulo : Vivi ! Il parait que tu es venu me voir tout à l’heure ?
Vivi : Oui, j’aurais aimé que l’on discute tous les deux ! Tu as une minute ?
Paulo : Oui !
Ils allèrent tous les deux dans la cuisine pour être plus au calme :
Paulo : Je t’écoute.
Vivi : Bon, déjà…Je voudrais m’excuser pour mon comportement au marché…
Paulo : Je n’aurais pas dû te forcer à rester…
Vivi : Aussi…Mais je suis contente que ça ce soit arrangé avec Quiterie.
Paulo : Merci…
Vivi : Par contre, je ne suis pas d’accord que tu prennes des décisions concernant Paolo sans me concerter !
Paulo : Je sais, je n’aurais pas dû…Mais je ne voulais pas lui donner de faux espoirs…Je pense sincèrement qu’il est temps qu’on inclut davantage Quiterie et Nando.
Vivi : Mais notre garçon a besoin de ces moments à trois !
Paulo : Notre fils n’attend qu’une chose : qu’on se remette ensemble ! Et tu sais aussi bien que moi que ça n’arrivera pas !
Vivi : Oui, je sais ! Mais nous sommes quand même une famille ! On ne peut pas tout gâcher comme ça !
Paulo : Vivi ! Nous ne formons plus une famille ! Nous formons deux familles…Je suis désolé…
Vivi : Tu as raison…C’est parce que je sais que Paolo aime ces petits moments…Et je t’avoue que moi aussi…
Paulo : Paolo s’en remettra ! Et moi aussi, je les aimais bien mais je pense que c’est mieux ainsi…Cela n’exclut pas qu’on ne peut plus rien faire ensemble…Il faudra juste inclure Nando et Quiterie…
Vivi : D’accord…Et si nous commencions dès aujourd’hui ?
Paulo : Que proposes-tu ?
Vivi : Paolo m’a demandé pour retourner à la patinoire…Et il m’a glissé qu’il aurait aimé que tu viennes aussi.
Paulo : J’en parle à Quiterie et je te dis quoi.
Vivi : Ok merci. Nous partons vers 15h.
Avant de se quitter, ils se prirent dans les bras.
 
Vers 14h, il était temps pour Quentin de partir :
Quentin : Voilà ! Mon taxi est là…Je dois m’en aller.
Isa : Je t’accompagne !
Quentin : Non…La séparation sera d’autant plus difficile. Je préfère te dire au revoir ici…
Isa : Je ne veux pas que tu partes, tu vas tellement te manquer !
Quentin : Moi non plus, je ne veux pas ! Mais nous n’avons pas le choix ! Allez 6mois, ce n’est pas trop long…Ca va passer vite ! Et puis, comme promis, je te téléphone tous les jours, je te skype tous les jours ! 
Isa : J’espère bien !
Ils s’embrassèrent. Puis Quentin dit au revoir aux autres. Ces derniers lui souhaitèrent une bonne tournée. Il embrassa une dernière fois Isa puis il monta dans le taxi et s’en alla vers l’aéroport.
Isa : Il est parti ! Ca y est…
Serena : Ca va aller, Isa ! On est là, nous !
Isa : Heureusement…Je ne sais pas ce que je ferais sans vous…
Vivi : Courage ! On fera tout pour que ces 6 mois se passent à une vitesse vv’. 
Isa : Merci !  Mais là, je vous avoue que j’ai envie d’être avec Julie. Nous allons faire un tour en ville, à tout l’heure !
Et elle rejoignit Julie pour lui mettre son manteau. Une fois qu’elle fut prête, elles partirent toutes les deux en ville.
 
Pendant ce temps, Bulle rejoignit Feli :
Bulle : Hey !  
Feli : Salut !
Bulle : Oula…Tu as l’air heureux de me voir…
Feli : Pourquoi tu m’as rien dit pour ton médecin ?
Bulle : Et j’étais censée te dire quoi ?
Feli : Qu’il a des sentiments pour toi !
Bulle : Oh…  Mais comment le sais-tu ?
Feli : Serena…
Bulle : J’aurais dû m’en douter ! Enfin ce n’est rien…Mon cœur ! T’as rien à craindre ! C’est toi que j’aime, pas lui ! Alors à quoi bon ? Il connait mes sentiments envers lui, c’est bien clair ! Tu ne risques rien…
Feli : Mouais…Mais je n’aime quand pas ça ! 
Bulle : Rhaalala, j’aime quand tu es jaloux !
Et elle l’embrassa.
Bulle : Mais j’ai quelque chose de bien plus important à te dire. Tiens.
Elle lui donna le test de grossesse :
Feli : Un test de grossesse ? Tu veux que je fasse pipi dessus ? Tu sais, même si je le faisais, je ne pense pas que ça donnerait quelque chose ! 
Bulle riant : Que t’es bête ! Mais non, regarde le résultat…
Feli examina de plus près le test :il écarquilla les yeux :
Feli :  Tu…Tu…es…Tu es enceinte ??? 
Bulle : Ouiiiiiiiiii !!!  C'était ça mes maux de tête... 
Feli : Mais quand ??? Comment ??? 
Bulle : Le comment, pas besoin de te faire un dessin, j’espère :inncocent:  Le quand ??? Ben euh…la fois où tu es venu me dire bonjour en Belgique, il y a un mois…Tu ne t’en souviens pas ???
Feli : Si si…C’était une merveilleuse soirée ! 
Bulle : Si tu le dis…
Feli : Tu ne t’en souviens pas ??
Bulle : Ben…J’ai de vagues souvenirs ! Mais ce n’est pas de ma faute, j’étais sous médicament…
Feli : T’as de la chance que je t’aime ! On va être à nouveau parents !! 
Bulle : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!! Je suis tellement heureuse !
Feli : Moi aussi !! 
Julian qui avait entendu ses parents crier vint voir ce qu’il y avait :
Julian : Pourquoi vous criez comme ça ?
Feli : Mon cœur ! Maman et moi avons quelque chose à te dire mais promets-nous que tu garderas le secret.
Julian : Promis ! 
Bulle : Dans 9 mois, tu seras grand frère !! 
Julian : Comment Quentin et Caroline ??? 
Feli : Oui !!! 
Julian : Trop cooool !! 
Et il les enlaça très fort puis il partit le sourire aux lèvres.
 
Serena et Rafa se prélassaient tranquillement sur un des transats de la terrasse. En effet, il faisait beau et bon. Ils profitaient donc du soleil. Un moment donné :

Serena : RAFAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Mer 30 Déc - 20:58

Rafa : QUOI ????? 
Serena : Le bébé !!
Rafa : Quoi, le bébé ????? 
Serena : Il a bougé !!! 
Rafa : Et tu hurles pour me dire ça ???? 
Serena : Mais c’est tellement merveilleux ! 
Rafa : Mais ce n’est pas la première que tu le ressens…
Serena : Ouais mais là, il a été un vrai boxeur ! 
Rafa : Et là ? Il bouge encore ?
Serena : Oh oui !  Viens, mets ta main ici…
Serena prit la main de Rafa et la mit sur son ventre :
Rafa : C’est tellement merveilleux !  On va être parents ! 
Serena : Ouiiiiii !! 
Rafa : Vivement dans trois mois ! 
Serena : Tu l’as dit… 
Et ils s’embrassèrent puis continuèrent à flemmarder au soleil.
 
Vivi, Nando et Paolo s’apprêtèrent pour aller à la patinoire. Paulo et Quiterie vinrent les rejoindre :
Paulo : Peut-on toujours vous accompagner ?
Paolo : Rooooooooooooh ouuiiiiiiiiiiiiiiiii !!  MAMAAAAAANNNNN ??? 
Vivi : Bien sûr ! 
Ils partirent tous les 5 à la patinoire. Ils s’amusèrent tous comme des petits fous. Après avoir fait une vingtaine de tous, Vivi décida d’arrêter et d’aller boire un verre. Quiterie l’accompagna :
Vivi : Tu bois quoi ? Je te l’offre…
Quiterie : Oh…Merci…Euh…un cappuccino.
Vivi au barman : Un chocolat chaud et un cappuccino, svp.
Le serveur les servit :
Vivi au barman : Merci. A Quiterie : STP.
Quiterie : Merci.
Un long silence s’en suivit. Les filles ne se parlaient pas et c’est à peine si elles osaient se regarder…un moment donné, Vivi décida de prendre la parole :
Vivi : Quiterie, écoute. Je sais que tu ne m’apprécies pas et je t’avoue que je ne t’aime pas plus mais je pense que pour Paulo et Paolo, nous devrions apprendre à nous connaitre…Et qui sait, on deviendra peut-être copines…
Quiterie : Ouais…J’ai une question à te poser : aimes-tu toujours Paulo ? As-tu toujours des sentiments pour lui ?
Vivi :  Non ! Bien sûr que non !!! 
Quiterie : Alors pourquoi êtes-vous toujours aussi proches ? Pourquoi vous prenez vous toujours dans les bras ? Je vous ai encore vu tout à l’heure.
Vivi : Ecoute…Paulo et moi, c’est vrai qu’on a vécu un truc particulier, il y a 7 ans d’ici. Mais nous n’étions pas faits l’un pour l’autre. La preuve, je suis souvent allée voir ailleurs. Lui et moi, on savait que c’était voué à l’échec, notre histoire. Puis Paolo est arrivé. Nous étions hyper heureux et nous sommes restés proches pour lui, pour notre garçon. Ce n’est déjà pas facile pour un enfant de voir ses parents séparés alors voir ses parents en froid, c’est la fin du monde pour lui. Et nous ne voulions pas que notre fils vive cela. Nous avons donc décidé de rester en bon terme et de continuer à faire des activités à trois. Mais, j’aime Nando. Je suis folle amoureuse de lui et je ne veux personne d’autres. Tu peux en être rassurée. Je l’aime. Et c’est vrai, Paulo a raison, il est temps que Paolo l’accepte et comprenne que Nando et moi formons désormais une famille, tout comme toi et Paulo…
Quiterie : Tu penses vraiment que Paulo ne t’aime plus ?
Vivi : J’en suis certaine. Ça se voit qu’il est amoureux. Il est totalement différent avec toi qu’avec moi. Nous nous disputions souvent. Lui et moi, ça a été un vrai coup de foudre mais je ne pense pas qu’il y avait réellement de l’amour. Vous deux, vous transpirez l’amour ! Quand tu prends la parole, ses yeux pétillent. Il t’écoute comme si tu étais une vraie déesse : tu es sa déesse. Il ne prêche que par toi…
Quiterie : C’est gentil ce que tu dis…
Vivi : Je le pense…
Quiterie : Tu penses qu’on pourra devenir copines ?
Vivi : On peut toujours tenter… 
Quiterie levant son verre : A notre nouvelle amitié…
Vivi : A notre nouvelle amitié.
Et elles trinquèrent ensemble. Nando et Paulo regardèrent la scène :
Nando : Je rêve ou nos petites amies trinquent ensemble ?
Paulo : Tu ne rêves pas…Qu’est-ce qu’elles foutent ?
Nando : Et si on allait voir…Il vaut peut-être mieux qu’on s’approche d’elles, on ne sait qu’elles en arrivent aux mains… 
Paulo : Oui…T’as peut-être raison.
Les garçons prévinrent Paolo qu’ils allèrent près des filles. Une fois près d’elle :
Nando : Ben les filles, que vous arrivent-t-ils ? Il y a un problème ?
Quiterie : Ben non, pourquoi ?  On trinque à notre nouvelle amitié, on ne peut pas ?
Paulo : Vous faites quoi ??????????????? 
Vivi : Tu as bien compris ! Nous avons décidé d’apprendre à mieux nous connaitre. 
Nando : Oh ben c’est cool, ça ! Et on peut se joindre à vous ?
Vivi : Bien sûr ! Venez, venez ! Prenez ce que vous voulez, c’est moi qui offre ! 
Quiterie : Et la prochaine tournée, c’est moi !
Paulo : Oh ben…Profitons alors !! 
Et ils passèrent un bon moment tous, ensemble.
 
A la villa, c’était calme et tranquille. Veronica profita que Bulle était seule pour aller lui parler :
Veronica : Salut, peut-on parler ?
Bulle : Pourquoi ? T’as personne d’autres à embêter ?
Veronica : J’aimerais m’excuser…
Bulle : T’excu quoi ??? Je n’ai pas bien compris ! 
Veronica : Je voulais te demander pardon pour tout ce que je t’ai fait subir…
Bulle : Je ne savais même pas que tu connais le mot « pardon ». 
Veronica :
Bulle : Et qui me dit que tu es sérieuse ? Pourquoi tout d’un coup ? Que cherches-tu ?!?
Veronica : Je ne cherche rien…Je voulais juste que l’on recommence sur de bonnes bases…
Bulle : Ouais ben ne compte là-dessus.  Je ne t’aime et je ne te fais pas confiance et ce n’est pas demain la veille que je changerai d’avis. Alors si tu veux continuer ton chemin, j’aimerais continuer ce livre, merci.
Veronica : Ok…Bonne lecture.
Elle regarda Bulle pour voir si elle allait lui répondre mais elle ne prononça aucun son. Elle alla retrouver Zac.
 
Lucie et Richard  profitaient que leurs jumeaux jouaient entre eux pour passer un peu de temps ensemble :
Lucie : Je n’en reviens pas…On va être à nouveaux parents, je me réjouis !
Richard : Moi aussi ! Et je me réjouis aussi de connaitre son sexe ! On pourra ainsi choisir le prénom, préparer la chambre…
Lucie : Tiens…En parlant de sexe, ça te dit pas de… 
Richard : Aurais-tu une idée derrière la tête ? 
Lucie l’embrassant dans le cou : Mmmmh tu vois où je veux en venir ??? 
Richard : Je pense ! 
On va censurer.
 
John et Vanessa préparent leur mariage avec plus grande attention :
John : Nous faisons donc ça en France, à Paris, en été.
Vanessa : Oui !  Le 18 août ! 
John, l’embrassant : Vivement ! 
Vanessa : Oui !  Maintenant que nous avons l’endroit, la date, l’heure, nous pouvons commencer à chercher les faireparts.
John : Oui. Et nous devons aussi penser à rencontrer le prêtre…Je pense que nous devons nous préparer…
Vanessa : Oui, je pense aussi. Nous lui téléphonerons demain pour prendre un rdv. Nous devons aussi faire la liste des invités.
John : Et nous devons aussi penser à la décoration, au repas,…Bref ! On n’est pas encore prêt !
Vanessa : Mais on le sera le 18 août ! Je te le promets !
John : Je n’en doute pas… 
Et ils se firent un petit bisou bien tendre.
 
Vers 19h, tout le monde se retrouva pour souper. Ils avaient tous passé une bon après-midi et chacun expliquait ce qu’ils avaient fait.
Alors que l’ambiance était au beau-fixe, la sonnette retentit.
Bulle : J’y vais !!
Quelle fut sa surprise quand elle alla ouvrir :
Bulle : COMPAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!! MELOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!!!!!! NINOUUUUUUUUUUUUUUU !!!!!!!! NOLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!!! 
Les 4 : SURPRISEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Les autres vinrent voir ce qu’ils se passaient. Quand ils virent les nouveaux arrivants, ils hurlèrent de joie. Ils se prirent tous dans les bras. Rafa alla chercher une bouteille de champagne pour fêter leur arrivée et deux verres de soft pour les futures mamans :
Rafa : Une flûte pour chacun et pour nos deux futures mamans, un petit coca. SVP, les filles.
Melo : Deux ???? Qui est la deuxième ??
Lucie : Moi !!!!!! 
Nole : Waouuuuuuuh ! Félicitations !! 
Lucie et Richard : Merciiiiiiii !!! 
Bulle : Rafa…Peux-tu servir un 3ème verre de coca, stp.
Rafa : Ben pour qui ?
Bulle : Ben pour moi… 
Tout le monde : HEIN ???????? 
Bulle regardant Feli : Vas-y… 
Feli lui souriant : D’accord…  Aux autres : Les amis, Bulle et moi avons quelque chose à vous annoncer…
Bulle : Nous allons être une deuxième fois parents : je suis enceinte !! 
Tout le monde : Waouuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !!!! Félicitations !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Tous allèrent féliciter les futurs parents.
Nole à Melo mais bien fort pour que tout l’entende : Je ne sais pas si on a bien fait de revenir, 3 femmes enceintes, c’est pas rien !!! 
Tout le monde éclata de rire.
Adel : Nous aussi, nous avons quelque chose à vous annoncer !
Nole : T’es aussi enceinte ????? 
Ninou : Mais non ! Ecoute ! 
Adel : Ouais, écoute ! Voilà, Ninou et moi, nous avons profité de notre petit voyage en amoureux pour nous marier… 
Tout le monde : Waouuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !!!! Félicitations !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ninou : Nous sommes désolés de ne pas vous avoir conviés…Mais nous nous n’étions que nous deux…Mais on aimerait vraiment organiser une fête avec vous et notre famille !
Richard : C’est génial !!! Et ne vous tracassez pas ! Votre bonheur avant tout !
Rafa : Allez, levons notre verre aux futures mamans et aux jeunes mariés et à notre amitié !! Plein de belles choses à vous !
Tous : SANTEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!
 
L’ambiance était au beau fixe ! Ils étaient tellement heureux de se revoir. Ils mangèrent tous ensemble. A la fin du repas, ils décidèrent de sortir prendre un verre. Ils appelèrent la baby-sitter. Une fois qu’elle fut là, ils partirent tous dans un café branché dans la ville. Là-bas, ils reprirent du champagne. Ils étaient tous heureux.
 
Alors qu’il prenait un verre tranquille, quelqu’un aborda Vivi :
?: Salut Vivi…

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Mer 6 Jan - 21:59

Vivi se retourna :
Vivi : Oh salut Gustavo ! Qu’est-ce que tu fais ici ?
Gustavo : Nous sommes venus boire un verre avec Ana…  Nous ne savions pas que vous étiez ici…
Vivi : Bah…Ce n’est pas mon café ! Vous venez boire où vous voulez…Elle est où ?
Gustavo : Quand elle a vu son frère, elle est partie droit vers lui…
Vivi se retourna et vit effectivement Ana s’approcher de Nando.
Ana : Salut Nando…
Nando voyant sa sœur : Oh joie ma sœur ! 
Ana : Ah…Je vois que ça ne te fait pas plaisir de me voir…
Nando : Comment veux-tu que ce soit un plaisir ? Tu as critiqué la femme de ma vie ! 
Ana : Je suis désolée…
Nando : C’est facile d’être désolée ! Mais ça ne changera rien, tu m’as trop déçue !
Ana : Nando, stp. Pardonne-moi. Je ne souhaite que ton bonheur.
Nando : Si tu souhaitais vraiment mon bonheur, tu ne m’aurais pas dit toutes ces méchancetés sur Vivi.
Ana : Je te promets que je ferai des efforts, que je lui ferais confiance mais stp pardonne-moi ! Mon grand frère me manque !
Nando la  fixa droit dans les yeux. Un long silence s’en suivit. Il reprit doucement la parole :
Nando : Jure-moi que tu iras t’excuser et que tu apprendras à la connaitre.
Ana : Je te le promets.
Nando : Tu as de la chance que je t’aime mais sache que je ne supporte pas que l’on critique celle qui compte le plus pour moi. Et tu viens encore à lui faire du mal, ça ne servira même plus de me supplier de te pardonner, c’est clair ?
Ana : Bien compris.
Ils se prirent dans les bras. Vivi vit la scène au loin mais ne fit aucun commentaire. Elle préféra continuer avec Gustavo comme si de rien était.
 
Pendant ce temps, les autres se dandinaient sur l’air de la musique. Un moment donné, toutes les filles se réunirent autour d’un verre :
Vanessa : A notre jeune mariée, à nos futures mamans, à nos futures bourrées, à notre future boxeuse et à…MOI !!! 
Les filles :   ET SANTEEEEEEEEEEEE !!!
Vivi : Euuuh mais c’est qui la future boxeuse ??? 
Vanessa : Bah euh…TOI !! 
Vivi : MOI ???? 
Vanessa : Bah ouais ! Tu crois qu’on t’a pas vu jeté des regards noirs à la fille qui parle à Nando ! 
Vivi :  Mais c’est la belle-sœur…. 
Bulle : Ah ouais, je comprends ! 
Veronica : 
Vanessa :  
Melo : Alalala, en tout cas moi, j’ai hyper soif !!!! Je vais me chercher un autre verre, quelqu’un d’autre en veut un ??
Lucie : DÉJÀ ???????
Melo : Bah quoi ?? Toutes ces émotions me donnent soifs, j’en peux ! 
Serena : Ben on se demande bien qui est la bourrée du groupe !  
Bulle : Pour une fois que ce n’est  pas moi ! 
Les filles :  
Melo : Puf…  BON PERSONNE POUR UNE BOISSON ??
Quiterie et Veronica terminant vite leur verre : NOUS !! 
Adel : Et bien, y en a qui s’amusent bien, on dirait ! Alala, ça nous avait manqué !! 
Bulle : Toi aussi, tu m’avais manquééééééé ma compaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! 
Adel : Toi aussi, ma compaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!! 
Bulle : Et toi aussi ma mélooooooooooooooooooooooooo !!! 
Melo : Toi ausssssi maaaaa Bulleeeeeeeeeeeeeeeeeee !!! 
Bulle : Et les filles, c’est bien qu’on soit toutes réunies ! Vous savez pourquoi ??
Lucie : On va le savoir tout de suite ! 
Bulle : Deux personnes en plus c’est, c’est, c’est ????? 
Serena : JE SAIS !!  DEUX BABY SITTER EN PLUS !! 
Bulle : OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!! 
Adel et Melo se regardèrent : NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNN !!!  
Et elles coururent rejoindre leurs hommes. Les filles étaient pliées en 4.
 
Alors qu’elle était complètement pompette, Veronica alla voir Feli qui était en pleine discussion avec Nole et Rafa :
Veronica : Saluuuuuuuuuuuuuut Feliiiiiiiii !! SALUUUUUT LES RAFAAAAAAA !! SALUUUUUUT NOLEEEEEEE !!! 
Les garçons la regardèrent et la saluèrent. Elle reprit :
Veronica : Waouuuuuuuuuh, vous faites une réunion de tous ceux qui sont passés sur Bulle ?? 
Feli : Veronica !!!  M’enfin, c’est quoi cette question ??? 
Veronica : Ben quoi, Rafa est sorti avec elle et Nole aussi…Et ce n’était sûrement pas des relations de bonne sœur ! 
Nole : Alors là…Elle n’a pas tort !  Enfin, me concernant… 
Feli : Mais…Je ne te permets pas ! 
Rafa : Rooh, moi non plus ce n’était pas une relation de bonnes sœurs ! Au contraire ! Waouuuh, c’était chaud chaud chaud !! 
Feli : Mais ??? Ca ira toi ????
Rafa : 
Veronica : Baaaaaaah, sois pas jaloux !! Tu sais bien que c’est TOI ! L’homme de sa vie !! Même si elle ne se souvient pas de cette nuit où tu lui as fait son enfant ! 
Rafa et Nole : HEIN ?????  
Feli :
Veronica : Oups… 
Rafa et Nole : C’est quoi cette histoire ??? 
Feli ignorant les deux autres : Mais mais c’est même pas vrai d’abord ! Puis qui t’a sorti cette sottise ??
Veronica s’éclipsant subtilement : Oooooooooooooooooooo cette chanson ! J’ADOREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!  ZACOUNET ! 
Et elle partit laissant Feli avec les deux curieux :
Rafa : Felii ?? Tu nous expliques ??
Feli : Y a rien à expliquer ! 
Nole : Mouais ! A d’autres ! T’as fait un enfant à ta femme et elle ne s’en souvient plus, c’est pas rien !!  C’est que tu ne devais pas être si performant ! 
Feli : J’étais très PERFORMANT !!! 
Nole : Bah apparemment non…Tu peux demander à Melo : elle se souvient de toutes les fois où nous l’avons fait ! 
Rafa : Oh oui et Serena pourrait te décrire la nuit où nous avons conçu notre futur enfant… 
Feli : Bulle aussi !!! 
Rafa et Nole : 
Feli : Roh ça va hein !! Ce sont les médicaments !!
Rafa et Nole : Toutes les excuses sont bonnes ! 
Feli : Roooh !! Vous êtes graves !! 
Et il partit rejoindre les autres garçons qui étaient en pleine conversation.
Pendant ce temps, Ana alla parler avec Vivi :
Ana : Vivi, je voudrais m’excuser pour la dernière fois…
Vivi : Ouais ben tu m’as fait beaucoup de mal !!
Ana : Je n’en doute pas et j’en suis vraiment désolée…Je n’aurais pas dû…
Vivi : Facile à dire ça !
Ana : Je comprendrais que tu ne veuilles pas me pardonner mais j’aimerais vraiment repartir du bon pied avec toi et apprendre à te connaitre davantage.
Vivi : Ouais ben je ne sais pas ! Qui me dit que tu es sincère ?
Ana : Sache que généralement je suis trop fière pour m’excuser …
Vivi : Oh, je suis une privilégiée, quelle joie ! 
Ana :
Vivi réfléchit quelques secondes puis elle reprit :
Vivi : Je veux bien accepter tes excuses mais sache que je ne le fais pas pour toi, je le fais pour Nando parce que je sais que c’est important pour lui ! Mais tu viens encore à faire des remarques comme tu as fait, ce sera bien plus qu’une gifle que tu auras, sache-le !
Ana : Je me doute…Je te remercie…
Vivi : Ouais…Pas de quoi. Bon, je vais rejoindre Nando. Salut.
Et partit laissant Ana seule…
 
De leur côté, les trois femmes enceintes parlèrent ensemble :
Serena : J’en reviens pas que vous soyez vous aussi, enceintes, c’est trop cool !!
Lucie : Oui !!!  On pourra se soutenir ainsi ! 
Bulle : Ouais !  En tout cas, moi, je meurs de FAIM !!! 
Serena : Hein encore ?? Mais tu viens de t’engouffrer je ne sais combien de petits pots de cacahuè tes! 
Bulle : Ben…J’en peux rien…Je meurs de faim… 
Lucie : Et ben, ça promet pour la suite !  En tout cas, moi aussi, j’ai faim ! Mais une autre faim…Il est où mon Richou ??? Groaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa 
Serena : Oh purée !  Mais comment faites-vous ?? Moi, j’ai qu’une ENVIE, C’EST D’ALLER DORMIR !! 
Melo et Adel qui les écoutaient : Et ben ça promet pour la suite… 
 
Alors que Richard parlaient avec Feli et Rafa, Lucie vint les déranger :
Lucie : MON CŒUR ????????????? TU SAIS QUE TU ES SEXY AUJOURD’HUI ??
Richard : Je sais, je sais… 
Lucie : Ca te dit de… 
Richard : Maintenant tout de suite ??? 
Lucie : Mhmhm… 
Richard : ET COMMENT !! GROAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!
Rafa et Feli :  
Feli : Et la mienne, elle ne veut pas, elle ?? 
Rafa : C’est clair, il faut qu’elle se souvienne cette fois… 
Feli : Roooh !! Bon elle ne veut pas ??
Puis il se retourna et la vit au bar :
Feli : Oh ben super…A peine enceinte et elle est déjà au bar !! 
Rafa qui se retourna à son tour et qui vit Serena : Oh merde ! Et la mienne a l’air de tiré la tête !! 
Ninou et Nole qui écoutaient : Et ben ça promet pour la suite !!! 
 
Les garçons se rapprochaient des deux filles avec un air mécontent.
 
Paulo et Zac, alors qu’ils discutaient tranquillement, virent une scène étrange:
 
Paulo : QUITERIE ! 

Zac : VERONICA ! 

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Mar 12 Jan - 22:25

Les deux filles étaient au milieu de la piste de danse
Quiterie : RETIRE CE QUE TU AS DIS !!! 
Veronica : AH CA JAMAIS !!!!    
Quiterie : tu n’es qu’une salope !!!! 
Veronica    : et toi une garce !!

Tout le monde regardait la scène. Les deux amies étaient en train de se disputer au milieu de toute la boîte de nuit. Veronica prit Quiterie par les cheveux avant de continuer à l’insulter.
Mis à part Bulle, Serena et leurs chéris qui allaient les retrouver au bar, tout le monde s’approcha des deux bagarreuses.
Vivi : pour une fois je suis d’accord avec Veronica !! Quiterie n’est qu’une garce !!
Nando : Vivi !!!! je croyais que tu t’entendais mieux avec elle ?!
Vivi : ah mais pas du tout !! je faisais juste semblant !
Nando : Vivi, tu…
Paulo coupa la parole à Nando  : tu n’es qu’une garce !!! Quiterie a fait un gros effort avec toi et toi tu t’es moqué d’elle !! De toute façon tu ne sais faire que ça, te moquer des gens qui t’entourent et qui te donnent de l’affection. T’es incroyable Vivi..t’es vraiment insupportable 

Au même moment les deux autres filles continuaient, même si Zac essayait de les arrêter
Quiterie : pour qui tu te prends à traiter Paulo comme ça ?
Veronica : C’est toi qui a commencé à dire que tu étais heureuse pour eux et que de toute façon on ne ferait pas un beau couple !
Quiterie : parce qu’il est temps que tu le comprennes ! et ça ne te donne en rien le droit de critiquer comme ça l’homme de ma vie !
Veronica : le tiens, ou celui de la blonde ?
Quiterie, pleine de rage, mit une baffe à Veronica : LE MIENS !!!!! 
Veronica lui rendit cette gifle : il finira par te quitter pour repartir avec sa petite famille de blonds, et à ce moment-là ne viens pas pleurer
Quiterie : toi il t’a déjà quitté !!! tu n’as rien pour toi ! tu n’es pas une bonne amie et encore moins une bonne femme ! Ton propre mari ne veut rien savoir de toi ! Ton ex rêve de te voir partir loin d’ici et aucune personne ne te supporte !!! 

Zac était au milieu de 2 et tentaient de les séparer, mais c’était en vain. Il cherchait de l’aide, mais Paulo était en pleine dispute avec Vivi
Zac : PAULO !!! DEPECHE TOI DE VENIR M’AIDER !!!
Veronica : hahaa tu vois, il est déjà avec cette blondasse !! Tu verras, il finira bien par te tromper !
Paulo se dépêcha d’abandonner Vivi pour aller aider Zac. Ce dernier prit Veronica et Paulo prit Quiterie. Elles se débattaient, mais ils arrivaient petit à petit à les séparer, bien que les insultes continuaient à fuser
Quiterie : j’ai confiance en Paulo !! Et j’ai confiance aussi en Vivi. Elle deviendra mon amie…Une vraie amie, elle !!! Pas comme toi, sale garce !!
Veronica : tu parles, elle deviendra ton amie pour te prendre Paulo !! Alors que moi je devais te supporter en ayant rien en échange. T’es qu’une con** !!!
Quiterie : et toi qu’une péta*** !!!!

Paulo sortit avec Quiterie dans ses bras. Elle était tellement énervée qu’elle ne pouvait plus s’arrêter d’insulter Veronica
Paulo : Quiterie arrête !! Ca suffit maintenant !
Quiterie : elle a osé dire que tu as des oreilles d’éléphant, que tu es horriblement moche et que tu allais me quitter, et tu veux que je m’arrête ???
Paulo : maintenant on est plus qu’à 2 !! Tout va bien ma chérie ! Et puis, on s’en fiche de ce qu’elle pense !
Quiterie : mais je pensais qu’elle était mon amie, et elle ma trahie.
Paulo, repensant à ce qui venait de se passer avec Vivi : je comprends mon amour, je comprends !! Maintenant tu sais qu’elle n’était pas ton amie, et qu’elle ne mérite pas que tu te mettes dans cet état pour elle !
Quiterie : oui t’as raison. Heureusement que tu es là toi ! J’espère que tu ne me quitteras jamais
Paulo, l’embrassant : Jamais !! 


Du côté de Veronica et Zac, c’était la même ambiance. Veronica était en colère contre le monde entier
Veronica : quelle garce !! et dire que je croyais que c’était mon amie…elle n’est rien !!!
Zac : pourquoi vous vous disputiez réellement ?
Veronica : mais t’as pas entendu ? elle m’a dit que j’étais odieuse !! elle m’a dit que mon mari m’avait quitté, alors que c’est moi qui ne veux plus le voir !!
Zac : et qu’est-ce que ça peut te faire ? tu n’es plus avec lui !
Veronica : oui, mais je n’aime pas qu’on mente et qu’on essaie de me ridiculiser !
Zac : et comment votre dispute a commencé ? Pourquoi as-tu insulté Paulo ?
Veronica, voulant éviter de dire la vérité : bon écoute t’as probablement raison, on ne devrait plus en parler. Aller, rentrons et oublions tous ces gens désagréables.

Ils s’en allèrent eux aussi.
Une fois cette dispute terminée, il y eu de nouveau de la musique. Après en avoir tous parler, les gens se remirent à danser. Adel, Mélo, Ninou et Nole continuaient à profiter de la soirée. Ils avaient bien bu et passaient un bon moment, sans se soucier de ce qui venait de se passer.
Vanessa, John, Isa, Vivi et Nando se retrouvèrent ensemble.

De leur côté, Rafa et Feli allèrent retrouver Serena et Bulle qui étaient au bar
Feli : Bulle !! qu’est-ce que tu fais ici ? ça va te donner envie de boire !
Bulle, la bouche pleine : mais non, j’avais juste faim !
Serena : oh t’inquiète pas, elle pense qu’à manger !
Rafa : pourquoi tu boude alors ?
Serena : je ne boude Jamais, M. Rafael Nadal !! Je suis juste mécontente de la réaction du barman..
barman : je suis désolé monsieur, mais ici on sert pas à manger, c’est pas un restaurant.
Serena : et c’est pas comme ça qu’on traite des femmes enceinte non plus !!
Bulle, toujours la bouche pleine : oh ouiii, cha ch’est bien vrai !!!
Feli : mais pourquoi tu manges d’ailleurs ?
Bulle, entre deux bouchées : j’avais faim et j’ai vu un hamburger ici !! miiiiaaamm
Feli : et à qui il est ?
Bulle de nouveau la bouche pleine de hamburger : au barman 
Serena : on lui a demandé et il a refusé !!! Vous vous rendez compte ??  quelle impolitesse ?!!!! laisser une femme enceinte mourir de faim !! 
Rafa tout bas à Feli : j’imagine bien comment elles ont fait pour l’avoir quand même… 
Barman : c’était mon repas vous savez…
Feli : pourquoi tu le manges alors Bulle ?
Bulle fit un clin d’œil à Feli :  parce que Serena est une super amie !! elle lui a tellement hurlé dessus, qu’il a bien fini par me le donner
Feli à Rafa : comme quoi ça sert qu’elle soit chiante ta chérie
Rafa : ouais ouais…ça sert qu’aux autres en tout cas !
Serena râlant encore : vous dites quoi ?????
Rafa : qu’il est l’heure de rentrer ! Tu es alitée normalement je te rappelle. Et tu n’as pas à hurler sur ce monsieur
Serena : il a qu’à respecter les femmes enceintes !!!!
Bulle : ouais bien dit !!!
Feli : bon Bulle, on rentre aussi !
Bulle : oh non mais j’ai encore faim moi !
Feli : encore ????? mais t’as vu ce que tu viens de manger ?
Bulle : oui, mais j’ai pas encore prit mon dessert…
Rafa : bon aller on y va, on passera par le mcdo prendre un dessert…
Bulle : oh ouiiiiii, j’adore les donut du mcdo !!!!!!! rha vous êtes un couple trop génialissime !! 



Puis ils partirent tous les 4, laissant Bulle rêver de son dessert le temps de faire la route. Feli ne reconnaissait pas Bulle, jamais elle n’avait mangé autant. Ensuite ils rentrèrent chez Rafa. Une fois là-bas, les filles allèrent se coucher avant les 2 hommes qui discutèrent quelques minutes
Feli : je  sais pas ce qu’elle a, mais elle mange pour 10…
Rafa : ah ça va, j’ai pas eu ce problème avec Serena. Le problème est pire avec elle..elle est chiiiante !!
Feli : oh mais non, elle est cool !!
Rafa : forcément, elle a réussi à avoir de la bouffe pour ta femme, donc toi tu la trouves cool…
Feli : au moins Bulle ne râle pas, tant qu’elle a à manger
Rafa : quelle chance !
Feli : eh Rafa, je voulais te parler de Vero…
Rafa : qu’est-ce qu’il s’est passé avec elle ?
Feli : non rien, c’est juste que je toruve qu’elle a changé, tu crois pas ?
Rafa : pourquoi ça ?
Feli : ba elle est venu me parler gentiment, sans arrière-pensée. Et puis elle se dispute avec sa seule amie..enfin je sais pas. Peut-être qu’elle va devenir quelqu’un de bien, quelqu’un qui pourra devenir notre amie
Rafa : j’y crois pas trop, alors fais attention quand même !
Feli : t’as raison…et puis j’ai autre chose à penser. Je vais aller retrouver ma petite goinfre
Rafa : j’espère qu’elle aura faim d’autres chose maintenant…et qu’elle s’en souviendra demain
Feli : grrrrrrr vous m’énervez avec cette histoire. 


Vers 2h du matin, tous les autres rentrèrent. Certains étaient un peu pompette, d’autres se portaient très bien. Vivi et Nando discutèrent rapidement avant de dormir
Nando : Vivi, t’as pas l’air d’aller bien ?
Vivi : si si ça va…
Nando : ne prends pas trop à cœur ce que t’a dit Paulo, il était juste énervé
Vivi : mais dans le fond il a raison, j’ai été hypocrite. J’aurais dû lui dire que je l’aimais pas et puis voilà
Nando : tu as raison, c’est toujours mieux de dire la vérité.
Vivi : tu as raison !! On doit toujours se dire la vérité, ok ?
Nando : ok. D’ailleurs pour commencer, je pense que tu es injuste avec Quiterie. Elle a dit devant tout le monde qu’elle avait confiance en toi. Je pense que tu devrais lui donner une chance !
Vivi fâchée que tout le monde prenne la défense de Quiterie : Nando stp, j’ai vraiment pas envie de parler d’elle ! 


Vanessa et John discutèrent un peu également
Vanessa : je suis un peu préoccupée…
John : pourquoi ? si c’est pour le mariage ne t’inquiète surtout pas, tout va bien, on est bien dans les temps
Vanessa : non pas pour ça, je sais que tout va bien. C’est pour Isa. Elle avait l’air déprimé toute la soirée
John : c’est normal, Quentin est parti..tu serais pas dans cet état si je partais ?
Vanessa : si, et justement je n’arriverais pas à m’en remettre ! J’ai peur qu’elle y arrive pas
John : on est là pour elle, donc elle y arrivera
Vanessa : j’ai peur qu’elle soit si malheureuse pendant ces 6 prochains mois
John : mais non, on va lui remonter le moral, et sa fille aussi. Et puis, elle va pouvoir parler à Quentin tous les jours, donc elle s’en remettra
Vanessa : oui t’as raison
John : aller viens, profiter de notre nuit…  

 
Le lendemain matin, ils se réveillèrent tous très tard. Ils ne prirent donc pas de petit déjeuné mais passèrent directement au déjeuner. Une fois à table, Paulo prit Vivi par le bras et l’amna dans sa chambre pour discuter.
Paulo : faut qu’on parle !
Vivi : oh non, j’en ai déjà assez entendu hier
Paulo : eh bien ce n’était que l’apéro hier…
Vivi : génial…et bien n’oublie pas qu’on est plus ensemble, alors tu n’as aucun droit sur moi. T’as pas à me faire la morale
Paulo : eh bien toi n’oublies pas que tu es une adulte et que tu as un enfant, alors comporte toi en tant que telle, parce que jusqu’à présent on aurait dit que c’était toi l’enfant !
Vivi : pfffffff
Paulo : oui Vivi, tu te comportes comme une gamine capricieuse ! Tu joues avec les sentiments des gens et tu en es fière ?
Vivi : je ne joues avec les sentiments de personne
Paulo : bien sur que si ! Hier Quiterie a dit qu’elle te faisait confiance. Elle pense que tu es sincère et que vous réussirez à vous apprécier, sans savoir que tu lui mens. Elle n’a rien fait pour mériter ça. Elle essaie de faire des efforts pour Paolo et moi, pour qu’il puisse avoir son père et sa mère
Vivi lui coupant la parole : oui, son père et sa mère, pas une étrangère…
Paulo : Quiterie n’est pas une étrangère, elle est la femme de ma vie, comprends le bien !! Elle fait des efforts pour qu’on soit tous réunis, en incluant Nando, que tu oublies parfois apparemment. Et toi tu joues la gamine hystérique ?
Vivi : Non je n’oublie pas Nando, mais je ne veux pas être l’amie de Quiterie. Je ne veux rien savoir d’elle
Paulo : alors ne lui fait pas croire le contraire. Elle fait des efforts pour te faire confiance et toi tu ne fais que l’insulter. Ne la prends pas pour une con**. Ne fais pas comme tu as toujours fait.
Vivi : c’est-à-dire ?
Paulo : les gens font toujours des efforts pour toi et toi tu fais l’hypocrite. Tu fais croire que t’en fais aussi de ton côté mais c’est faux. Et au final, quand plus rien ne fonctionne, on pense que c’est de notre faute si tout à foiré, mais en fin de compte si ça n’a pas marché, c’est juste parce que toi tu n’y mets jamais du tien. Tu veux que tout le monde fasse des efforts, mais toi tu n’en fais aucun ! Alors si elle fait des efforts et toi non, ne fais pas croire que c’est elle l’égoïste qui n’aura pas essayé d’être ton amie. Elle aura essayé, mais c’est toi le problème
Vivi : pas du tout, c’est elle qui a essayé de nous séparer
Paulo : non, elle n’a rien fait du tout elle. C’est juste que tu m’as montré ton vrai visage…
Puis il s’en alla, laissant Vivi face à la réalité.

Ensuite ils allèrent tous mangé, sauf Veronica et Zac qui décidèrent de partir pour la journée. De ce fait, la joie et la bonne humeur étaient au rendez-vous
Mélo : rha c’est génial de vous retrouver !
Nole : j’en ai mal à la tête, mais ça fait du bien !
Mélo : oh ouii, ça a fait du bien mon Lemu…
Nole qui était à côté de Feli dit tout bas : même bourré elle s’en souvient…
Rafa, qui avait entendu éclata de rire. De son côté Feli semblait désespéré face aux blagues de ses amis.
Lucie : oh oui, c’était vraiment cool, hein mon Richou??? 
Richard : oh ouiii !!
Lucie : on remet ça ??????? aller vient !!!! 
Puis elle s’en alla, sans laisser le temps à Richard de répondre. Il la suivit donc
Caroline : nous aussi on va les rejoindre ?
Serena : euh non, je pense qu’il vaut mieux pas !
Caroline : pourquoi ?
Adel : parce que les enfants doivent rester à table et finir leur assiette
Paolo : ennn mais je veux aller jouer moi !
Adel, la plus autoritaire : pas maintenant ! Fini ton assiette et ensuite on verra
Tous les enfants prirent peur d’Adel et exécutèrent ses ordres.

 
L’après-midi se passa bien. Ils s’occupèrent tous. Lucie et Richard ne sortirent que très peu de leur chambre, Bulle ne pensait qu’à manger tandis que Feli jouait avec les enfants. Vivi souhaitait oublier les paroles de Paulo et décida de partir au parc avec Nando et Paolo. Paulo et Quiterie allèrent se promener en amoureux et Rafa et Serena restèrent devant la télé à regarder des séries puisque c’était le seul moyen pour que Serena reste au lit. De leur côté, Adel, Ninou, Nole et Mélo firent une sieste pour faire passer leur mal de tête, et Vanessa proposa à Isa d’aller se promener ensemble.
 
Tout se passa bien et la soirée fut tranquille. Peu avant de souper, Feli reçu un sms :
« Viens me retrouver à la piscine à 23h30 quand tout le monde sera couché ».
Ils allèrent donc souper, puis  allèrent tous se coucher les uns après les autres.


A 23h30, Feli alla à la piscine, comme il était écrit dans le sms.
   : tu te souviens de l’autre fois, toi et moi, dans l’eau ? Tu veux qu’on recommence ? 
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Mer 13 Jan - 22:51

Feli avait reçu ce sms de la part de sa chère et tendre Bulle. Il s’était donc préparé à passer une belle soirée et s’était « habillé » pour l’occasion. En effet, il était descendu en étant torse nu, avec un petit short et s’était bien coiffé pour charmer sa femme. Il avait même mit un peu d’huile sur son torse pour faire ressortir ses abdos. 
Il s’était donc bien préparé pour une nuit folle avec Bulle. Mais quelle fut sa surprise, quand il vit une autre personne dans l’eau, lui disant sur le ton de la rigolade :
 : tu te souviens de l’autre fois, toi et moi, dans l’eau ? Tu veux qu’on recommence ? Ah non oups, je suis désolée mon amour, je me souviens jamais de ce que tu me fais 
Feli : NOLE ?????????????????????? 
Nole pouffa de rire ainsi qu’une autre personne. Feli se retourna, et il vit son ami, mort de rire
Feli : RAFA ?????????????????????? Pourquoi vous avez fait ça ? 
Ils ne pouvaient pas répondre tant ils riaient  
Feli : bon c’est bon les mecs, arrêtez c’est pas drôle !
Nole : j’en connais un qui est en manque de sexe
Rafa : regardez-moi ça comme il s’est fait beau !!!
Nole : Oh regarde Rafa, il a même mit de l’huile sur ses abdos 
Les deux éclatèrent de nouveaux et Feli était de plus en plus vexé
Feli : vous vous croyez drôle peut être ?
Rafa : oh oui, c’est super de te faire des blagues !!!
Nole : et puis comme ça, tu n’as plus à te sentir mal en pensant que personne ne se souvient de ce que tu fais… La preuve, nous on va se souvenir de ça toute notre vie !!
Rafa en rajoutant une couche : t’inquiète pas mon pote, Bulle a beau ne pas se souvenir de ce merveilleux moment où vous avez créé votre enfant, mais nous on se souviendra toujours de ton charme quand tu essaie de procréer
Feli : vous êtes nuls les mecs
Rafa : et toi t’es beau quand t’es en manque de sexe
Feli : je ne suis pas en manque de sexe ! 
Nole : si vraiment tu ne l’étais pas, t’aurais pas mis d’huile sur ton corps pour te mettre tant en avant…
Feli : je n’ai rien mis, c’est vous qui vous faites des idées (puis essayant de changer de conversation) et puis, comment vous avez fait pour prendre le portable de Bulle ? 
Nole, qui ne voulait pas changer de conversation, sortit de l’eau et s’approcha de Feli : attends laisse-moi toucher pour voir si on se fait des idées…
Feli s’éloigna : je n’ai rien mis, alors laissez-moi tranquille ! Vous êtes vraiment cons les mecs. On peut vraiment pas compter sur vous 
Rafa : oh mais te vexe pas

Mais Feli partit, laissant Rafa et Nole rire encore et encore en repensant a Feli.
Rafa : j’espère qu’il va pas nous la rendre !
Nole : impossible ! Faire aussi bien que cette blague c’est impossible
Rafa : c’est vrai qu’on s’est bien marré ! Pauvre Feli, il doit être bien en manque de sexe quand même pour croire autant à un sms de Bulle comme ça

Ils continuèrent à se moquer un peu de Feli puis montèrent se coucher.

Feli lui alla dans sa chambre ou Bulle était belle et bien cette fois
Feli : ah ma chérie, que tu es belle !!
Bulle : oh merci ! Mais tu étais ou ??
Feli : oh euh, nulle part, j’ai mis Julian à coucher et je suis allé voir un peu la télé en bas
Bulle : tu n’avais pas envie d’être avec moi ?
Feli : oh mais si ma belle !!
Puis il s’approcha d’elle. Le rapprochement fonctionna bien et Feli commençait à monter en température. Il pensait que Bulle aussi puisqu’elle répondait à ses avances, mais ce ne fut que d’une courte durée
Bulle : oh Feli, je crois que j’ai faim !
Feli : oui moi aussi j’ai faim ! J’ai envie de te manger
Bulle : mais non Feli je te parle sérieusement. Je crois que le bébé a faim
Feli agacé : le bébé ? il n’est même pas encore formé le bébé
Bulle : oh eh bien c’est moi qui ai faim alors… Aller viens on va à la cuisine !
Feli  : tu es sure ?
Bulle se levant : aller viens !!!

Feli suivit donc Bulle jusqu’à la cuisine et elle se mit à manger.
 
Le lendemain matin, ils se retrouvèrent tous pour le petit déjeuné. Tout le monde était sauf Veronica et Zac. L’ambiance était au beau fixe
Nole regardant Feli : alors, tout le monde a passé une bonne nuit ?
Lucie : oh oui très bonne !!! Hein Richou ?
Richard, fatigué : oui oui…
Serena : Rafa a beaucoup ronflé…
Feli : Rafa a tendance à être fort agaçant ces jours-ci…
Rafa : n’importe quoi ! Je suis un ange
Serena :quand tu ronfle pas !

Ils continuèrent à discuter, se lançant des pics les uns les autres.
Puis Veronica et Zac firent leur entrée. Il y eu d’abord un silence glacial. Les filles essayèrent donc de faire comme si de rien n’était
Adel : t’es toute jolie Lucie ! T’es souriante et joyeuse, c’est cool de te voir comme ça
Mélo : et t’as bonne mine
Lucie se mettant à pleurer  : oh merci les filles, vous êtes trop gentilles !!!!
Vivi : mais pourquoi tu te mets à pleurer ?
Quiterie, lançant un pic à Veronica : oh ça doit être parce que Veronica est arrivé !! Oh ma pauvre Lucie, je sais qu’elle est répugnante, mais ne te mets pas dans cet état
Lucie : mais non mais, je sais pas, je suis émue
Adel : mais on ne t’a rien dit de spécial
Vivi : les femmes enceinte des fois, il faut pas leur dire grand-chose pour qu’elles soient émues parfois
Rafa : ou pour qu’elles soient énervées…
Serena  : JE PEUX SAVOIR POURQUOI TU DIS CA TOI ?????????
Rafa : ah non non mais je disais ça pour plaisanter voyons. Ne le prends pas pour toi ma chérie, c’était pas du tout en rapport avec toi !
Nole : oui, toi tu es un ange tombé du ciel Serena, c’est bien connu !!
Serena : eh toi, fais pas de l’ironie avec moi !!!
Nole : ah mais pas du tout, je disais juste la vérité
Serena : bon ok, je te crois
Nole tout bas à Mélo : et c’est tellement facile d’embobiner une femme enceinte dis donc…

Ils continuèrent à déjeuner tranquillement. Les enfants étaient calmes eux aussi
Julian : eh vous savez que je vais avoir un petit frère ou une petite sœur ?
Paolo : oui c’est bon on le sait, tu nous le rabâche tout le temps !
Caroline : et ben Quentin et moi aussi !!
Julian : trop bien !! Et pis on va même avoir un petit cousin !!
Quentin : ah bon ?
Julian : ba oui, le bébé de Rafa et Serena c’est notre cousin !
Paolo : n’importe quoi, ce sera juste notre copain. Bébé va !
Julian : non, mon papa il m’a dit que ça allait être mon cousin !!!
Caroline : t’es pas gentil Paolo !
Julian : de toute façon grâce à toi Caroline je vais bien m’occuper du bébé de mon papa et ma maman
Arthur : pourquoi c’est grâce à Caroline ?
Julian : parce que c’est elle qui m’a aidé à bien m’occuper de sa poupée. Du coup je saurais bien m’occupé de mon frère ou de ma sœur !!
Caroline contente : c’est trop bien !!
Julian : et si tu veux je t’aiderai à t’occuper de ton frère ou de ta sœur aussi ?!
Caroline  : oui, ça sera trop bien ! On s’occupera trop bien d’eux grâce à ma poupée !!!

Les parents avaient entendu leurs enfants. Ils étaient heureux qu’ils acceptent bien l’arrivée des nouveaux bébés. Mais Lucie se remit à pleurer
Vanessa : mais Lucie, pourquoi tu pleures ?
Lucie  : je sais pas. Je suis émue
Paulo : ba pourquoi tu l’es ?
Lucie : t’as entendu ce que vient de dire Julian à Caroline ? C’est émouvant non ?
Ils se regardèrent tous et comprirent que Lucie pouvait s’émouvoir avec un rien en cette journée
Adel : mais Lucie, pleure pas !!
Paulo à Richard : Richard, tu pourrais la consoler !!
Richard : oh non, laisse la pleurer un peu, ça va lui faire du bien !
Paulo : mais Richard, comment tu peux dire ça ?
Richard : je suis épuisé !!!! Elle me laisse pas de répit. Elle me laisse même pas dormir une nuit complète. Alors laisse la calmer un peu ses ardeurs
Nole qui avait entendu : tu devrais en parler à Feli. Je crois que lui c’est le contraire, il est plutôt en manque
Feli entendant son prénom : qu’est-ce que tu racontes encore ?
Nole : oh rien, on disait juste que ta femme avait bon appétit, pour la nourriture qu’il y a sur cette table…
Feli lui fit un regard noir, mais ne répondit pas
Paulo de nouveau pour Richard :  en tout cas à ta place j’irai, sinon elle te reprochera de pas l’avoir consolé
Richard : mais non, c’est pas son genre
Paulo : tu veux qu’elle devienne comme Serena ???
Richard  : ouais t’as raison, elle a besoin de mon soutien

Il se leva et prit Lucie dans ses bras pour la consoler. Cela la calme, et lui donna même envie de monter dans leur chambre.
Adel les voyant monter : les hormones d’une femme enceinte : vous pouvez passer d’être émue à excité en quelques secondes
Paulo riant : Richard en a de la chance
Veronica  : tu devrais peut être en faire autant pour ta copine, parce que c’est vraiment une mal bai***
Quiterie : tu peux parler toi !!!!
Veronica : moi j’ai quelqu’un pour assouvir mes besoins
Quiterie  : oui, il sert juste à ça d’ailleurs !
Veronica lança un regard noir à Quiterie : t’es qu’une salo**
Zac : je crois que c’est reparti
Et elles recommencèrent à se disputer
Serena  : BON VOUS VOUS CALMEZ MAINTENANT !!
Quiterie et Veronica ne dirent plus un mot.
Mélo : heureusement qu’elle est là dans les moments comme ça !!
Adel : ouais enfin, que dans ces moment-là !
Serena : je veux du calme dans ma maison !!! d’accord ?
Quiterie : oui désolée Serena. On devrait débarrasser maintenant, tout le monde a fini
Bulle : NOooooonn moi je n’ai pas fini !!
Feli : t’as encore faim ?
Bulle : il reste des croissants !! On va pas les jeter quand même ?
Mélo la regardant manger encore et encore : je ne veux jamais avoir d’enfant !!! Je ne veux surtout pas devenir comme ça moi !!
Adel : surtout comme Bulle ! Elle mange pour 15


Quelques minutes après, Bulle avait enfin terminé de pendre le petit déjeuné. Les femmes montèrent tandis que Feli, Rafa, Nando, Lucas le médecin de Bulle, et Nole ramassaient la table
Nando : quel appétit à Bulle…
Nole : si seulement elle avait le même au lit, tu serais un homme comblé mon vieux !
Lucas et Nando furent surpris par cette remarque
Nando : pourquoi tu dis ça Nole ?
Nole : parce qu’elle a 0 appétit quand ils sont au lit
Feli vexé : qu’est-ce que t’en sais ? t’es avec nous peut être ?
Rafa : sois pas de mauvaise foi Feli !
Nole : et en plus elle se souvient de rien de la fois où ils ont fait leur enfant
Feli    : TAIS TOI !!!
Lucas : mais c’est normal Feli, ne t’inquiète pas, c’était simplement l’effet des médicaments
Nole : ouais ouais c’est ça. Pas besoin d’essayé de le rassurer
Lucas : mais c’est réellement le cas
Ils continuaient à discuter encore et encore de la même chose quand Feli reçut de nouveau un sms, mais cette fois d’un numéro inconnu : « rejoins-moi dans 10 minutes dans la salle de jeux, je voudrais te parler ».
Feli furieux : BON VOUS AVEZ FINI AVEC VOS BLAGUES ??????
Rafa : de quoi tu parles ?
Feli : de CE sms !!
Nando : mais on a rien fait !!
Rafa : ah non, cette fois c’est pas nous
Feli les regarda bien, et ils paraissaient tous surpris par ce sms. Il décida de leur faire confiance et d’aller dans cette salle au moment venu.

 
Pendant ce temps, Vivi interpella Paulo avant qu’il n’entre dans sa chambre
Vivi : Paulo il faut qu’on parle !
Paulo : je n’ai plus rien à te dire
Vivi : bien sur que si !! J’aimerais comprendre pour tu m’as dit que je faisais jamais d’efforts 
Paulo : parce que c’est vrai
Vivi : c’est vrai pour cette fois avec Quiterie et c’est tout !
Paulo : et c’était vrai aussi avec moi ! Je faisais tous les efforts du monde pour toi et tu ne t’en ai jamais rendu compte. Je faisais des efforts pour que tu m’aime, et tu me trompais quand même. Au début je me sentais coupable, pensant que c’était de ma faute, que je ne m’occupais pas assez bien de toi. Et puis je me suis rendue compte que c’était toi qui ne faisais aucun effort et que j’en avais trop fait
Vivi : j’ai fait tout ce que j’ai pu pour toi Paulo, mais la vie a décidé qu’on ne devait pas être ensemble
Paulo : Toi et ton égoïsme vous en avez décidé ainsi.
Vivi : Paulo, arrête d’être aussi désagréable avec moi ! Depuis que t’es avec elle tu ne fais que m’insulter. Tu vas finir par détruire le peu qu’il reste d’affection entre nous
Paulo : c’est toi qui as tout cassé !! Tu as cassé notre histoire, notre amour et mon cœur. Tu m’as humilié et tu m’as détruit. Alors arrête de me dire que je suis désagréable ! C’est de plus en plus dur de vivre près de toi ! T’es insupportable
Vivi : Paulo arrête…
Paulo : Vivi, ou tu arrête d’être comme ça, ou Quiterie et moi devrons partir ! Et je te préviens, je prendrais Paolo avec moi !! Alors pour le bien de tout le monde, change de comportement
Puis il s’en alla, la laissant triste et en pleine panique, de peur de perdre son fils.


Quelques minutes plus tard, les hommes avaient fini de débarrasser la table. Feli alla à la salle de jeux et les autres allèrent retrouvèrent leurs femmes.
Nando alla voir Vivi, qui était en panique
Nando : ça va mon cœur ?
Vivi : Paulo veut partir avec Paolo !!
Nando : partir ou ?
Vivi : loin d’ici..Il a dit que j’étais insupportable et que si je ne me calmais pas, il allait partir avec Paolo
Nando : bon calme toi, je suis sûr que tu en fais toute une montagne pour rien.
Vivi : tout ça c’est de la faute de sa grognasse !!!
Nando : écoute Vivi, pour commencer tu devrais arrêter de l’appeler comme ça !
Vivi : mais c’est sa faute tout ça…
Nando : VIVI !!!! Il faut que tu arrêtes !!
Vivi résonnant un peu : oui t’as raison, il faut que je sois cool avec elle et tout s’arrangera.
Nando : et fais de VRAIS efforts, ok ?
Vivi : bon ok…
Nando la prit dans ses bras et elle se calma. Quelques minutes après, elle reprit la parole
Vivi : Nando, tu te souviens qu’on s’est promis hier de toujours se dire la vérité ?
Nando : oui
Vivi : eh bien j’ai quelque chose à te dire !
Nando : vas-y je t’écoute 
Vivi : t’as vu comme les enfants sont heureux d’avoir un petit frère ou une petite sœur ?
Nando, se sentant déjà gêné : oui, et alors ?
Vivi  : JE VEUX AUSSI UN ENFANT !!! je veux un frère oou une sœur pour Paolo !!!! Et ce n’est plus une question.

avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Mer 20 Jan - 22:28

Nando devint tout pâle et n’osait répondre à Vivi. Elle avait affirmé vouloir un enfant et n’espérait plus que Nando soit d’accord. C’était plus que de l’espérance. Elle voulait que Nando le veuille.
Vivi : Nando ?!
Nando : je sais pas trop quoi te dire Vivi…
Vivi : Mauvaise réponse ! 
Nando : quoi ? tu attendais une réponse spéciale ? 
Vivi : oui ! J’attendais un OUI suivi d’une grande joie…Mais apparemment tu ne veux toujours pas d’enfants avec moi
Nando : j’en veux, mais il est encore un peu trop tôt, tu ne crois pas ?
Vivi : trop tôt ???? Ca fait des années qu’on se connait, je fais plus d’efforts que jamais pour toi etc, et tu me dis ça ?
Nando : je sais que tu fais des efforts, mais ils ne sont pas surhumains non plus
Vivi :  tu crois que c’est de la rigolade que d’aller chez le psychologue ???? Tu crois que les gens pensent quoi quand je leur dis que je vais chez le psychologue ??? Et puis j’ai pardonné ta sœur alors que je sais pertinemment qu’elle ne m’aime pas et qu’elle rêve d’une séparation entre nous. Et tu oses me dire que mes efforts ne servent à rien ??
Nando : je n’ai pas dit ça ! Je dis juste que je suis conscient que tu en fait et je t’en remercie. Mais moi aussi j’en fais. Tout le monde en fait 
Vivi : pffffff t’es comme Paulo. Vous savez faire qu’une chose : des reproches. Si je fais pas d’efforts, ça va pas. Et si j’en fais, ça va pas non plus ! J’en ai marre !!! 
Nando : et voilà, il faut toujours qu’on en revienne à Paulo…
Vivi : tu préfères qu’on reparle de ton ex peut être ???? Peut-être qu’avec elle tu n’aurais pas souhaité attendre aussi longtemps pour avoir un enfant 
Nando : eh bien si, la preuve nous n’en avons pas eu ! 
Vivi : en fait tu déteste les enfants, c’est ça ??? Parce que si tu n’aimes pas les enfants et si t’en veux pas, on a aucun avenir ensemble
Nando devint rouge : Vivi, j’aime les enfants !!! Mais je ne me sens pas prêt à être papa. Comprends moi.
Vivi : mais tu l’es déjà un peu avec Paolo, et tu t’en sors bien, alors ne me dis pas ça !
Nando : ce n’est pas pareil. Je n’ai aucunes responsabilités auprès de ton fils. C’est une grande responsabilité que d’avoir un enfant
Vivi : oh oui je comprends. Si on se sépare c’est pas grave, Paolo n’est pas ton fils. Alors que si c’est le tiens et qu’on se sépare ça aura de graves conséquences. Je comprends que tu n’as aucune confiance en nous !!!!!!!!! 
Nando : mais non Vivi…
Vivi le coupant : TU DORS AILLEURS !!!!!! 
Nando : mais Vivi écoute… 
Vivi : je ne veux pas t’écouter !!! va ailleurs !!!

Nando vit qu’il n’arriverait pas à raisonner Vivi. Elle semblait énervée contre lui alors qu’il n’avait rien fait. Il souhaitait simplement passer une nuit tranquille avec Vivi, et tout était partit en vrille en l’espace de quelques secondes. Il partit donc dormir sur le canapé, repensant aux mots de Vivi : « si tu n’aimes pas les enfants et si t’en veux pas, on a aucun avenir ensemble ». Il semblait nerveux face à ces paroles et n’arrêtait pas de réfléchir.
Il descendit et passa par la cuisine. Là-bas il y avait Bulle, qui était descendu reprendre un petit encas, et Lucas.
Bulle : oh Nando, qu’est ce que tu fais ici ? Tu n’es pas couché ?
Nando : non…
Lucas : tu as la tête d’un mec qui s’est fait jeter du lit
Nando : on peut dire ça comme ça
Bulle : heureusement qu’elle est pas enceinte elle, sinon imagine ce qu’elle aurait fait
Nando repensa à nouveau à cette dispute, causé justement par le fait qu’elle voulait être enceinte.
Nando : Lucas, on pourrait se parler stp ? 
Lucas : bien sur !!
Mais il ne bougea pas tandis que Nando attendait. Il comprit donc que Nando voulait lui parler immédiatement
Lucas : ah pardon, je pensais que tu voulais parler plus tard
Nando : non, je veux te parler, maintenant !!
Bulle : merci de me laisser seule
Nando : tu n’es pas seule, tu as la nourriture, ce qui parait t’être d’un bon accompagnement en ce moment

Puis les 2 hommes partirent discuter dans le salon ou Nando allait passer la nuit.

De son côté, Vivi était tellement en colère qu’elle alla taper à la porte de Paulo. Elle pensait que c’était le bon moment pour tout remettre à plat.
Lorsqu’elle tapa à la porte, c’est justement Paulo qui ouvrit
Paulo : qu’est-ce que tu veux ? il est tard !!!
Vivi : JE VEUX TE PARLER !
Paulo : on peut pas parler plus tard ?
Vivi : je voulais simplement te dire que tu n’es qu’un hypocrite. Tu fais le gentil devant tout le monde mais tu es rempli de haine que tu ne déverse que sur moi. Tu crois que parce que je t’ai fait du mal dans le passé tu as le droit de me parler aussi mal et de me menacer de me prendre mon fils ? Eh bien saches que si tu étais si bon comme tu le dis, tu n’agirais pas comme ça. Tu veux me faire croire que je suis méchante pour te défouler, mais tout ce que tu fais c’est montrer tes sentiments. Tu dis que Quiterie est la femme de ta vie ? Si elle l’était vraiment, tu ne vivrais plus dans le passé. Tu regrettes simplement ton passé avec moi parce que c’est la seule fois de ta vie ou tu as vraiment été heureux ! Alors n’essaie pas de me faire croire que je suis la méchante, ou peut-être que tu essaie de t’en convaincre toi-même. Mais je sais que c’est faux et toi aussi. Tu m’en veux juste de t’avoir quitté alors que je suis la seule à t’avoir aimé et rendu heureux. Je suis désolée de t’avoir fait souffrir, mais parfois une personne peut correspondre à l’une mais pas à l’autre, et je suis certaine que c’est ce qui est arrivé. Mais je t’ai quand même donné un enfant magnifique qui nous rappelle cette période ou nous nous sommes aimés !! Alors arrête de me faire des reproches absurdes et faux. La seule chose que tu me reproches finalement c’est de t’avoir rendu heureux, parce que je sais que t’arrives pas à oublier ces moments et c’est ce qui te gâche la vie. Mais au lieu de t’en prendre à moi, recommence ta vie à zéro et va voir un psychologue, tu verras ça aide beaucoup. Maintenant tu viendras me voir quand tu auras murit et réfléchis à ça.



Vivi ne laissa pas Paulo répondre et elle s’en alla. Celui-ci resta bouche bée tandis que Quiterie ouvrit la porte derrière lui.
Quiterie : Paulo ? Dis-moi qu’elle a tort !
Paulo abasourdit par ce qui venait d’arriver : hein, quoi ?
Quiterie : PAULO !!!! Est-ce que tu m’aimes ?
Paulo : bien sur que je t’aime !
Quiterie : autant que tu es arrivé à l’aimé ?
Paulo devint rouge : …….
Quiterie : PAULO !!! REPONDS
Paulo : je t’aime Quiterie, c’est le plus important
Quiterie : JE VEUX SAVOIR !!!
Paulo : c’est différent. Tu sais que j’ai beaucoup souffert, et du coup je reste plus sur mes gardes. Ca m’empêche de vivre notre amour à fond !
Quiterie : surtout en la voyant chaque jours…
Paulo : et que veux-tu que je fasse ?
Quiterie : soit on part, ensemble, et on ne la revoit plus. Soit je pars, seule. C’est toi qui choisis
Paulo : Quiterie, tu sais qu’on a un enfant ensemble, c’est pas possible
Quiterie : il faut qu’on prenne du recul. Alors à toi de choisir

Puis elle referma la porte
Paulo : euh Quiterie, je suis à la porte là ! Laisse-moi entrer
Quiterie :   NON, tu ne dors pas ici ! Va réfléchir ailleurs


Paulo comprit donc qu’il devait partir dormir ailleurs. Il alla donc dans le canapé, ou devait se trouver Nando également. Celui-ci avait une grande discussion avec Lucas quand Paulo arriva et entendit une petite partie de leur discussion
Lucas : tu sais ça arrive, il n’y a rien de mal la dedans
Nando : mais Vivi en a besoin…
Puis il vit Paulo
Nando : qu’est-ce que tu fais ici ?
Paulo : et toi ?
Lucas en rigolant : Vivi vous a foutu dehors à tous les 2 ??
Ils lui envoyèrent tous deux un regard noir. Il comprit donc qu’il devait arrêter de rire
Nando : moi oui
Paulo : elle est la cause de mon arrivée ici, en effet
Nando : pourquoi ça ?
Paulo ne voulant pas tout dire à Nando : elle est venu faire tout un scandale, et après Quiterie et moi nous sommes disputés. Alors me voilà
Nando : rha ces femmes…
Lucas : eh bien je vais vous laisser discuter de femmes. Bonne nuit
Nando : on se reparle demain Lucas
Lucas : pas de soucis


Puis il partir, les laissant tous les deux dans un canapé chacun, repensant tous deux aux paroles de Vivi.

De son côté, Feli alla à son rdv dans la salle de jeux. Cette fois-ci il ne savait pas qui lui avait envoyé ce sms. Lorsqu’il arriva, il vit une femme, de dos, en sous-vêtements. Lorsqu’elle l’entendit arriver, elle se retourna
Feli : Mais qu’est-ce qu’il te prend encore ?????? T’es avec Zac maintenant !
Veronica : mais c’est encore toi que j’aime !
Feli : arrête Vero !! je suis avec Bulle, on va avoir un deuxième enfant et on est très heureux comme ça
Veronica : c’est pourtant pas les bruits qui circulent
Feli : je ne sais pas ce que t’as entendu dire, mais c’est faux !
Veronica : on dit qu’elle se souvient même pas de vos ébats sexuels
Feli : c’est faux Vero, alors arrête d’essayer de chercher la petite bête.  
Veronica : Feli, regarde-moi !!  
Feli : oui, je te vois !
Veronica : non, regarde mon corps !
Feli : je n’en n’ai pas besoin !! Celui de Bulle me suffit !!
Veronica : regarde-moi dans les yeux et dis-moi que je ne te fais plus aucun effet 
Feli n’hésitant pas une seule seconde : tu ne me fais plus aucun effet
Veronica eut une petite larme, mais elle se reprit de suite : eh bien tu ne sais pas ce que tu perds
Feli : tu es avec Zac, alors passe à autre chose maintenant
Veronica : je ne l’aime pas ! C’est toi que j’aime
Feli : mais c’est fini depuis bien longtemps entre toi et moi, et tu le sais !
Veronica : malheureusement on dirait que oui. C’est bel et bien fini !!
Feli : ???? tu t’avoues enfin vaincu ?
Veronica : oui ! Je vais partir Feli !!
Feli : partir ? ou ?
Veronica : loin de vous ! Personne ne m’aime ici. Personne ne m’accepte. Je n’avais qu’une seule amie et je l’ai perdu. Je l’ai perdu à cause de toi. Je l’ai perdu en te défendant, et voilà le résultat
Feli : tu as raison de partir. Vous devez recommencer à zéro avec Zac. Faire ça loin de moi, au moins tu ne penseras plus à moi et tu auras une chance de l’aimer
Veronica : non Feli, tu ne comprends pas. Je pars seule. Je quitte aussi Zac. Nous n’avons rien à faire ensemble. Je te souhaite un  belle vie Feli !!
Feli : merci Vero !! Je te souhaite tout le bonheur du monde !!
Veronica : tu accepterai de me prendre dans tes bras une dernière fois ?
Feli : je suis désolé Veronica, mais ce n’est pas une bonne idée.
Il lui fit tout de même la bise et courut dans sa chambre pour annoncer la bonne nouvelle à Bulle. Il savait que cela lui ferait plaisir.


Il arriva à toute vitesse dans la chambre et ouvrit la porte brusquement
Feli : BULLE !!!! J’ai une bonne nouvelle !!!!!!!!
Puis d’un coup son visage se décomposa
Feli :   RAFA ??????????? QU’EST-CE QUE TU FAIS DANS MON LIT, A MA PLACE ????????????????????????

Puis Feli mit un bon coup de poing à Rafa. 
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Mar 26 Jan - 23:03

Un mois plus tard, les fêtes venaient de se terminer et les garçons devaient retourner sur les courts. Durant ce dernier mois, beaucoup de changements avaient eu lieu. En effet, Paulo et Quiterie avaient abandonnés le navire, ne disant pas ou ils comptaient aller. Adel et Ninou avaient fait de même et John et Vanessa étaient simplement parti passer les fêtes avec la famille de celle-ci puisque John ne les connaissait pas encore.

En ce grand jour ils devaient tous se retrouver pour le petit tournoi de Doha, au Qatar.
Le grand groupe était déjà arrivé et ils attendaient les autres. Richard croisa Paulo dans le hall quand celui-ci arriva
Richard  : hey salut mec !! Comment tu vas ?
Paulo : oh ça peut aller, et toi ? comment ça se passe avec Lucie ?
Richard  : oh elle est insupportable !!
Paulo souriant : raconte-moi un peu les misères qu’elle te fait !
Richard : ya des jours ou elle pense qu’au sexe, et ya d’autres jours ou elle pleure pour rien. J’ai l’impression de ne rien comprendre aux femmes
Nole passant par là au bon moment : ça c’est parce que t’y comprends vraiment rien !!! 
Puis il salua Paulo tout en se moquant de Richard et les laissa
Richard : grrr ce qu’il m’énerve avec ses petites blagues
Paulo souriant également : il devrait peut être arrêté, surtout vu comment s’est terminé la dernière… mais ceci dit c’est vrai qu’on y comprend peut être rien
Richard : d’ailleurs elle est ou Quiterie ?
Paulo rougissant : je ne sais pas vraiment 
Richard : comment ça tu ne sais pas ??????
Paulo : en fait on a décidé de faire une pause tous les deux 
Richard : quoi ???????? ça c’est encore à cause de Vivi je paris !!!!
Paulo : ça n’allait plus, alors voilà, on s’est donné du temps pour réfléchir…
Richard : et donc ?????????
Paulo : et donc…

Il fut coupé par Paolo qui lui sauta dans les bras
Paolo : PAPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!! 
Paulo heureux : mon grand !!!!!!! qu’est-ce que je suis content de te voir !!! 
Paolo : j’étais triste de plus te voir moi !!
Paulo : moi aussi mon ange !! mais j’avais besoin de partir en vacances
Paolo : la prochaine fois je pars avec toi !!
Vivi derrière : ba merci pour moi !
Paolo : ba j’étais en vacances avec toi et Nando, alors la prochaine fois je partirai en vacances avec papa et Quiterie
Vivi : tien d’ailleurs elle est ou celle-là ? 
Paulo : tu vois Vivi, je pensais que ces vacances allaient faire du bien à tout le monde pour réfléchir un peu et me remettre en question, mais alors toi par contre je vois que tu changes pas, t’es toujours aussi égocentrique !!!
Vivi : si c’est pour être aussi désagréable c’était pas la peine de venir au même hôtel que nous
Paolo : c’est quoi ça papa ?
Paulo : c’est ce que ta maman est devenue
Paolo : grincheuse ??????
Richard et Paulo éclatèrent de rire, ce qui ne plu pas à Vivi
Vivi : grincheuse ????????? je peux savoir de ou ça vient ça ??????

A ce moment-là les autres arrivèrent dans le hall. Serena, mécontente, se faisait entendre  
Serena    : après le voyage que j’ai fait pour toi Rafael Nadal, alors que tu sais que je ne peux pas voyager, voilà que tu me refuse une petite heure de shopping ???????? Voilà pourquoi je fais des efforts moi… merci Monsieur Nadal, c’est vraiment gentil et galant…
Vivi l’entendant arriver : vous voyez, CA c’est une grincheuse !!! Ce que je ne suis pas !! 
Paolo : pourtant les autres ils disent que t’es une grincheuse parce que tu cris souvent sur Nando
Vivi : n’importe quoi !!! tais-toi maintenant !!
Paulo : à ce que je vois il y en a un autre à qui tu fais des misères…
Vivi voulant rendre Paulo jaloux : pas du tout !!! D’ailleurs nous allons avoir un enfant !! Voilà la preuve que tu as tort
Paulo devint tout blanc : tu…tu es enceinte ?
Vivi : pas encore, mais ça se devrait pas tarder
Paulo : tant mieux pour toi

Puis les autres arrivèrent à leur hauteur
Feli : hey salut Paulo !!
Paulo : je vais bien. Enfin de retour pour voir mon fils
Nole : Et moi pour gagner ce tournoi !!!
Serena : alors ça c’est ce qu’on verra…. (puis à Rafa) : T’as intérêt de gagner ce tournoi !!! J’ai pas fait le voyage pour rien !!!!
Bulle : contente de te voir Paulo !! Tu viens on va aller manger ? 
Serena : et après on fait un peu de shopping, n’est ce pas Rafa ???
Rafa qui en avait marre d’entendre Serena râler  : oui oui… content de te voir Paulo !!
Paulo : moi aussi, je suis content de voir que tu vas mieux que la dernier fois…
Tout le petit groupe éclata de rire en y repensant, sauf Rafa, Feli et Serena
Lucie : Feli ne t’avait pas raté
Feli : en même temps c’était mérité
Rafa : c’était qu’une blague
Nole  : de très mauvais goût Monsieur Rafael Nadal !! 
Serena : Hey reprends pas mes paroles toi !!!! Et puis c’était ta faute
Rafa : oui,  c’était ton idée !!!
Serena : mais tu méritais quand même ce coup de point
Feli : vous aviez qu’à arrêter avec vos blagues de mauvais goût
Bulle : et toi tu devrais arrêter de faire attention à ce qu’ils disent
Feli : je pensais qu’ils étaient mes amis
Rafa : oui enfin c’était qu’une blague. D’ailleurs c’est Nole qui m’a incité à me mettre dans votre lit pour faire la blague du « oh ba alors Bulle, quelle petite mémoire !! Tu ne te souviens pas que c’est avec moi que tu as fait cet enfant et pas avec Feli ?? Tu te souviens vraiment de rien !!! »
Serena : Et tu trouves ça drôle peut être ?
Nole mort de rire : moi oui !!!!
Mélo : il le croyait tellement qu’il a filmé la scène
Nole : on a encore regardé la vidéo hier…quel beau point du t’es prit !! MAGNIFIQUE !!!
Rafa : grrrrr enfoiré !!!!!
Feli à Rafa : alors, ça fait quoi de se faire charrier à longueur de temps ??? C’est chiant hein !!
Rafa : bon c’est bon n’en rajoute pas une couche !!!
Bulle : BON on va manger maintenant ???????

Ils allèrent donc manger sous les ordres de Bulle. Ils allèrent au restaurant de l’hotel et discutèrent tranquillement. Puis les assiettes arrivèrent
Lucie : que ça a l’air bon !!!!
Bulle : oh oui !! mais…ça a l’air très calorifique quand même
Mélo : et depuis quand tu fais attention à ça toi ?
Feli se moquant : depuis qu’elle trouve que, étonnamment, elle a pris beaucoup de poids ce dernier mois alors elle veut pas en reprendre tout en ayant faim à longueur de journée
Bulle se rassurant elle-même devant sa grande assiette :  je ne veux pas grossir, mais je dois quand même continuer à manger à ma faim parce que notre bébé en a besoin !! Alors tant pis pour mon poids
Lucie se mettant à pleurer : que c’est beau ce que tu fais pour ton bébé !!!
Bulle heureuse de pouvoir manger sans se sentir coupable : merci merci !!!
Vivi : mais ne pleure pas Lucie, il n’y a rien de triste
Lucie :  mais je suis émue !! c’est tellement beau
Vivi : que t’es susceptible quand même
Richard à Paulo :  tu vois, aujourd’hui elle est susceptible ! donc pas de sexe !! Par contre avant-hier j’arrivais plus à l’arrêter… Rha ces femmes enceinte, ça change tellement vite d’humeur
Serena : et bien moi je suis fatiguée finalement. Je veux faire une sieste après
Rafa : et ton shopping ?
Serena : plus tard !! je suis fatiguée, je dois donc me reposer !!!
Richard à Paulo : tu vois ce que je te disais… ça n’arrête pas de changer d’avis

Puis ils continuèrent à papoter. Finalement Paulo dû avouer devant tout le monde que Quiterie et lui s’étaient séparé  
Paulo : oui on a décidé de faire une pause. De réfléchir à nous deux, à notre futur
Vivi : YES !!!!!!!!! 
Nando qui discutait avec Lucas se retourna vers elle, surpris : qu’est ce qu’il t’arrive ?
Paulo : tu te réjouis tant que ça de notre rupture ?
Vivi : non non, c’était pour autre chose. Désolée Paulo
Paulo : c’est bon ne sois pas hypocrite !!
Nando à Lucas : et c’est repartit, ils vont se disputer et elle va me parler de lui pendant des lustres…génial !!
Lucas : courage, ça devrait pas durer
Nando : C’est pas comme si elle m’avait emmerdé avec lui pendant un mois complet

Puis vint la fin du repas. Les femmes enceintes avaient décidé d’aller se reposer tandis que les hommes voulaient aller faire un billard dans une des salles de l’hôtel pour se décontracter. Ils y allèrent tous sauf Nando et Lucas
Nando : désolé, on a des choses à faire !!
Vivi : mais même moi je vais y aller.tu pourrais au moins venir avec moi
Rafa : eh qu’est-ce qu’il t’arrives Nando ? T’es toujours avec Lucas maintenant !
Feli : ou, c’est à peine si tu nous parle
Nando : oui mais comme je vous ai dis, on a des choses à faire
Feli : du genre ?
Rafa : et d’ailleurs pourquoi il est là ? c’était le médecin de Bulle, et elle va mieux, alors il peut rentrer !!
Nando : vous êtes jaloux maintenant ??
Rafa : pff aller arrête de délirer
Nando : alors qu’est ce que ça peut vous faire ?
Feli : rien, c’est juste que tu nous parles à peine maintenant
Nando : c’est juste que j’ai décidé que Lucas allait être mon médecin maintenant, et qu’il allait me suivre pendant les tournois !
Vivi : mais tu ne m’a même pas consulté
Nando : parce que c’est ma vie professionnelle !
Vivi : et alors, j’ai pas le droit de donner mon avis ?
Rafa : et en plus il est pas médecin sportif…
Nando : et bien il travaille pour le devenir. Je l’aide justement, alors laissez-nous maintenant

Puis il s’en alla, laissant les autres assez tristes de voir qu’ils ne comptaient plus beaucoup pour Nando.
Vers 16h les femmes enceintes vinrent rejoindre les autres accompagnées de Vanessa et John. Ils venaient de faire leur retour parmi les autres et ils allèrent faire un tour tous ensemble, sans compter Nando et Lucas qui n’étaient toujours pas revenus
Vivi : ma blonde !!!! ça fait du bien de te retoruver
Vanessa : oh oui je suis heureuse aussi
Vivi : alors ces vacances ?
Vanessa : géniales !! ma famille adore John !!!
Vivi : super alors
Vanessa : et toi alors, comment tu vas ?
Vivi : ce dernier mois on a pas arrêté de se disputer avec Nando.
Vanessa : pourquoi ?
Vivi : Tu sais bien, j’étais en colère que Paulo s’en aille et ne revoit plus Paolo. Et puis lui il traîne tout le temps avec ce Lucas maintenant. Alors on passait très peu de temps ensemble. Et puis, tu sais que je suis rancunière. Alors depuis je veux un enfant et qu’il a osé me dire non, je lui en veux beaucoup
Vanessa : fais attention quand même de ne pas le perdre
Vivi : oui je sais, ça me fait peur.
Vanessa : parle avec lui !!
Vivi : oh j’y compte bien !! Ah au fait, Paulo n’est plus avec l’autre pouf !!!!!
Vanessa : c’est triste
Puis elle vit que Vivi s’ne réjouissait
Vanessa ; pourquoi ça te rend heureuse ?
Vivi : parce qu’elle n’était pas faite pour lui !!!
Vanessa : mais Vivi, tu te rend compte qu’il doit être triste maintenant ?
Vivi : oh ça lui passera
Vanessa : t’es un peu injuste avec lui ! Il mérite d’être heureux
Vivi : justement c’est ce que je lui souhaite, mais elle ne le rend pas heureux cette pouf. Alors il est mieux sans elle 

Vanessa essaya de sermonner Vivi, mais rien n’y fit.
De leur côté les autres filles papotaient
Bulle : j’ai l’impression d’être énorme
Serena : en même temps tu manges beaucoup
Mélo : tu manges énormément même !
Bulle : mais j’ai faim !!!
Lucie se remettant à pleurer : moi aussi je suis grosse 
Bulle : oh mais non, arrête. Je le suis beaucoup plus que toi
Serena : et moi plus que vous et je me plains pas
Lucie : oui mais toi c’est pour bientôt, alors que nous non
Bulle : il faut vraiment que je manges moins
Mélo : il faut juste que tu manges à ta faim
Bulle : mais j’ai toujours faim !! Regardes en ce moment j’ai enfin d’une bonne glace
Mélo : il suffit juste de te retenir
Bulle : mais j’en ai envie !!! Et puis une glace c’est pas grand-chose
Lucie : oui, tu peux te le permettre
Bulle étant de nouveau rassurée : je vais demander à Feli 

Elle alla demandé à Feli qui céda à son caprice. De ce fait ils cédèrent au même caprices des enfants qui voulaient eu aussi une glace.
De leur côté les garçons discutaient eux aussi
Richard : désolé pour toi Paulo
Feli : mais si vous deviez juste réfléchir, vous devez vous reparler
Paulo : oui… Mais je ne sais pas trop quoi lui dire
Rafa : c’est simple, t’as réfléchis à quoi ?
Paulo : à elle, à moi, à Paulo, à Vivi..
Feli : oublie Vivi, ça te fera déjà du bien
Paulo : oui, surtout qu’elle se réjousi que Quiterie et moi soyons séparés
Feli : quelle gar** 
Rafa à Feli : heureusement que Nando n’est pas là pour t’entendre
Feli : pour ça il faudrait qu’il nous parle
Paulo : mais depuis quand il est aussi proche de Lucas ?
Rafa : depuis que tu es parti
Paulo : mais pourquoi ?
Feli : bonne question…
Rafa : j’ai l’impression qu’il en a plus rien à foutre de nous depuis
John : eh bien tant pis pour lui, c’est lui le perdant
Feli : t’as bien raison



L’après-midi se passa bien. Ils se promenèrent tranquillement, allèrent se reposer, notamment pour les femmes enceintes. Ils allèrent dîner ensemble. Nando et Lucas arrivèrent justement pour dîner en même temps que les autres. Tout se passa bien. Puis ils montèrent se coucher tôt pour passer une bonne nuit puisque le lendemain les entraînements devaient commencer. Vivi en profita donc pour discuter avec Nando
Vivi : Nando, pourquoi tu passes autant de temps avec Lucas ?
Nando : je te l’ai dit, il va devenir mon médecin/kiné
Vivi : mais pourquoi lui ? Tu en avais déjà un !!
Nando : parce que j’ai sympathisé avec lui et je veux que ce soit lui désormais
Vivi : et c’est une raison pour que tu passes plus de temps avec lui qu’avec moi ?
Nando : tu sais que ça fait partie de mon métier
Vivi : s’il veut devenir médecin sportif c’est son problème, pas le tien
Nando : mais c’est moi qui lui ai demandé. Je dois donc faire des efforts pour l’aider
Vivi : et moi ej t’ai demandé de me faire un enfant et t’as fait aucun effort pour en vouloir un avec moi
Nando : on va pas reparler de cette histoire
Vivi : si !!! parce que j’aimerais vraiment avoir un enfant !! alors j’aimerais savoir pourquoi tu n’en veux pas un avec moi ?? 
Nando : ce n’est pas que je n’en veux pas, c’est que…
Vivi : c’est quoi ???????? en plus tu t’éloigne de plus en plus de moi pour aller avec ce Lucas…
Nando : Bon Vivi ça suffit !!!
Vivi  : je veux savoir !!
Nando : t’es d’humeur à embêter le monde ou quoi ?
Vivi : je veux que tu me dises pourquoi un jour tu m’as dit que tu voulais un enfant et maintenant tu n’en veux plus
Nando à bout : Vivi arrête !!!!
Vivi  : Nando, DIS MOI !!!!!!

Nando s’en alla dans la salle de bain pour échapper à Vivi. Il n’en pouvait plus et se demandait s’il devait finalement lui dire. Il se décida finalement. Il alla la rejoindre au lit
Nando : Vivi !! Il faut qu’on parle !!!!!!! 
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Mer 3 Fév - 22:52

Vivi toute stressée : ça sent la mauvaise nouvelle…
Nando baissa la tête mais ne dit rien, ce qui confirmait ce que Vivi venait de dire
Vivi se mit à pleurer  : tu vas me quitter, c’est ça ?? C’est à nouveau fini toi et moi ?
Nando : Vivi…
Il eut à peine le temps de commencer que quelqu’un tapa à la porte. Nando s’arrêta donc et alla ouvrir
Paulo : Vivi est là ?
Nando : bonsoir Paulo
Paulo : oui bonsoir Nando, je suis désolé de vous déranger mais Paolo est malade et il veut sa mère
En entendant cela, Vivi sécha ses larmes et alla vite voir Paulo qui tenait Paolo par la main
Vivi : qu’est ce qu’il se passe ?
Paolo : maman, j’ai mal au ventre !!!! 
Paulo : il est malade et il ne demande qu’après toi
Vivi : oh mon ange, viens ici, je vais m’occuper de toi
Elle prit Paolo et le fit entrer dans la chambre pour s’occuper de lui
Paulo avant de partir : désolé Nando, j’espère que ça ne te dérange pas
Nando soulagé  : oh non non, ne t’inquiète pas  Un enfant malade a toujours besoin de sa mère et je le comprends. Désolé pour toi plutôt, puisque tu vas passer la soirée seul
Paulo attristé : oui, enfin je commence à en avoir l’habitude…

Puis il s’en alla. Vivi mit plus d’une heure à calmer son fils et à l’endormir. Pendant ce temps elle avait réussi à oublier qu’elle dev      ait parler avec Nando, tandis que celui-ci était en stress total. Il décida de faire comme s’il s’était endormi pour ne pas avoir à faire face à Vivi, ce soir-là du moins.

Tout le monde dormit donc paisiblement. Le lendemain matin, c’est Julian qui réveilla très tôt ses parents
Julian : papa, maman, j’ai mal !!!! 
Bulle à moitié endormie : dors et ça passera !!
Julian : mais maman, j’ai fort mal au ventre !!
Bulle se réveillant enfin : Feli !!!! Julian est malade !!
Feli ouvrant finalement les yeux : oui j’ai bien compris Bulle
Bulle : il faut que tu t’occupes de lui
Feli : Bulle, je vais devoir aller m’entraîner après, donc je ne pourrais pas
Bulle : ah non !!! Tu dois t’occuper de Julian !
Feli : et pourquoi tu ne le ferais pas toi ?
Bulle : parce que je suis enceinte peut être ?!
Feli ne comprenant rien : et alors ? depuis quand tu peux pas t’occuper de Julian parce que t’es enceinte ?
Bulle s’énervant et criant un peu  : parce qu’il est MALADE !!!!!! Et que comme je suis enceinte, je dois faire attention de ne pas tomber malade moi aussi !!
Feli : oh ça va, pas besoin de s’énerver
Bulle  : JE SUIS CALME !!! Mais TU t’occupes de Julian !!!!
Feli : oui Chef Serena !
Bulle  : pourquoi tu m’appelles comme ça ?
Feli : parce que tu ressembles à Serena là…tu râle pour rien et t’en fais toute une montagne pour un simple mal de ventre
Bulle : qui est peut être une gastro tu sais ?
Feli : oui bon ça va, je vais trouver quelqu’un qui pourra s’occuper de Julian
Bulle : et pourquoi tu n’annules pas ton entraînement ?
Feli : parce que je dois jouer un tournoi important
Bulle : et ton fils n’est pas important lui ??
Feli  : grrrrr depuis quand Serena s’est réincarné en Serena ???????????
Il se leva, furieux, et alla s’occuper de Julian.


Dans la chambre de Richard et Lucie, le réveil se fit facilement, surtout pour cette dernière
Lucie se collant à Richard : mon Richouuuuuuuuu !!!
Richard sursauta : hein quoi ????????
Lucie : oh mon amour, ce n’est que moi !!
Richard : ah ma chérie. Ca va tu as bien dormi ?
Lucie : j’ai passé une bonne nuit oui. Mais ça pourrait être meilleur si on finissait en beauté ?
Puis elle lui fit les yeux doux
Richard épuisé : oh Lucie, je crois qu’il faut que je me dépêche de me préparer pour ne pas être en retard à l’entrainement !
Lucie : oh mais on ne retrouve les autres que dans 1h pour le petit déjeuné, donc ça va tu es dans les temps
Richard : oui mais je dois être en forme tu sais ?
Lucie : justement, je vais t’aider à bien te réveiller pour que tu sois joyeux et en forme toute la journée
Richard paraissait épuisé, mais rien ne semblait arrêter Lucie qui sauta sur lui.
(On censure le reste)


Dans la chambre de Vanessa et John, c’était toujours le grand amour. Quand Vanessa se réveilla, John la regardait. Celle-ci sursauta, ce qui fit rire John
John : je t’ai fait peur ?
Vanessa : oui un peu en fait
John : je voulais te regarder dormir ! Tu es si belle
Vanessa : oh tu es trop mignon !! Je t’aime si fort
John : moi aussi !!! Je suis réellement heureux de t’avoir

Dans la chambre de Nole et Mélo, c’était déjà la fête dès le matin. Néanmoins dans la chambre de Rafa et Serena ce n’était pas la même chose. Rafa était en pleine forme et était déjà en pleine préparation mentale pour l’entrainement
Serena : Rafaaaaa !! Qu’est-ce que tu fais ?
Rafa : je me concentre !!
Serena : mais pourquoi ?
Rafa : je reprends l’entrainement aujourd’hui et tonton Toni m’a dit qu’il m’attendait au tournant
Serena : oui et moi j’aimerais que tu penses moins au tennis et plus à notre enfant
Rafa : j’y pense aussi !!
Serena : et bien il faudrait peut-être y penser encore plus !! Il faut bien donner un prénom à cet enfant !! Et puis il faut que tu penses aussi que si c’est durant un tournoi, tu as plutôt intérêt à partir pour être à mes côtés durant l’accouchement
Rafa : mais oui ma belle !!
Serena : d’ailleurs je veux avoir notre enfant en Espagne !!
Rafa : quoi ???????
Serena : ba oui, c’est normal non ?
Rafa : mais tu sais bien qu’il n’y a pas de tournoi en Espagne pour l’instant !
Serena : eh bien alors tu déclareras forfait
Rafa : mais on sait pas exactement quand le bébé va arriver !! Et puis tu ne dois pas voyager beaucoup, c’est ce que le docteur a dit !
Serena : oui, d’ailleurs il l’a dit avant qu’on vienne en Australie, et tu as insisté pour que je vienne, alors ton excuse n’est pas valable ! Et puis de toute façon on a un docteur avec nous
Rafa : ah bon ?
Serena : oui, Lucas !!
Rafa : pfff je ne veux pas que tu t’approches de lui
Serena : et pourquoi ça ?
Rafa : c’est qu’un pauvre type !! D’abord il drague Bulle, ensuite il nous pique Nando…c’est un charlatan !
Serena : tu ne le connais même pas
Rafa : et je ne veux pas le connaître !! Alors maintenant viens, on va déjeuner

Du côté de Vivi et Nando, c’était le silence complet. Nando s’était levé à la dernière minute pour ne pas avoir à faire face à Vivi qui s’occupait de Paolo qui avait un peu de fièvre.

Puis ils descendirent tous à l’heure qu’ils s’étaient tous fixé pour prendre le petit déjeuner. Ils se retrouvèrent dans le hall de l’hôtel et allèrent dans le restaurant pour y déjeuner
Mélo : alors bien dormi tout le monde ?
Lucie : oh ouiiiiiiii !!!
Paulo qui était encore à côté de Richard : veinard !!
Richard : je te laisse ma place si tu veux..elle m’épuise vraiment !!
Paulo : tant que ça ?
Richard : c’est 2 fois par jour minimum, parfois plus. C’est une machine, et moi je n’ai plus de force. Je dois gérer ses changements d’humeur, ses envies de sexe et les enfants. Je ne sais même pas comment je vais faire pour m’entraîner puisque je me sens sans force
Paulo riant : mange donc pour prendre des forces
Rafa : moi j’ai bien dormi, je suis prêt pour l’entrainement 
Nole : moi aussi mec ! Je suis même prêt pour le tournoi…
Rafa : moi aussi je le suis !!
Nole : si tu veux on fait un match après pour voir qui est le plus prêt !! 
Mélo : oh Nole, recommence pas !!
Serena : oui, recommencez pas à vous comporter comme des gamins !!
Feli : d’ailleurs, qui peut s’occuper de Julian ? il est malade !
Nando : ah Paolo aussi !! Vivi, tu pourrais peut être t’en occuper ?
Vivi regardant à peine Nando : oui oui
Feli n’ayant pas confiance en Vivi : non mais je ne veux pas déranger 
Nando : mais ça ne dérange pas !!
Lucas : vous avez quand même une sale tête tous les 2
Vanessa : oui c’est vrai ça ! Vous avez bien dormi ?
Vivi d’un ton sec : très bien.
Feli : non mais je vais te laisser te reposer Vivi
Vivi : JE m’en occupe !!!
Bulle la bouche pleine : merciiiii Viviiii

Tout le monde avait remarqué la mauvaise humeur de Vivi et personne n’osa plus rien lui dire.
Quand vint la fin de petit déjeuner, une personne se fit remarquer
 ???????? : salut tout le mooonde !!!!!!!
Ils se retournèrent, et eurent tous un moment de déception
Bulle  : PAS ELLE !!!!!!!!!!!!
Feli : mais qu’est ce qu’elle fait ici ?
??? : salut !! je suis heureuse de vous revoir !!
Nole : Veronica !! Quelle belle surprise !!
Mélo lui mit un coup de pied sous la table pour le faire taire
Nole tout bas : aiiiiie. Bon ok c’est peut-être pas une belle surprise
Veronica : alors comment vous allez ?
Bulle tout bas : ça allait mieux avant que t’arrive !!!
Rafa : on va bien ! mais qu’est-ce que tu fais ici ?
Veronica : oh vous me manquiez, alors j’ai décidé de venir vous rejoindre
Serena : comme c’est mignon….
Veronica : du coup j’ai appris que vous étiez ici, alors je suis venu, avec mon nouvel ami !
Feli joyeux : ah génial !! c’est qui ?????
 ??? : salut tout le monde !
Vivi : andy ??????? 
Andy : eh oui c’est bien moi !!
Veronica le prenant par le bras : on fait un beau couple, n’est-ce pas ?????
Nando en colère : ouais très beau…

Ils prirent ensuite l’excuse de devoir partir à l’entrainement pour laisser Veronica et Andy, mais celui-ci voulu se joindre à eux. Ils remontèrent donc tous à leur chambre pour prendre leur affaire. En montant, Feli et Rafa en profitèrent pour parler discrètement à Nando
Rafa : eh Nando, tu vas bien ?
Nando : oui ça va, ça va
Feli : t’as une sale tête !! T’es sûr que ça va ?
Nando : oui ! juste des petits soucis avec Vivi
Rafa : raconte nous !
Nando : oh euh oui oui…plus tard
Feli : mais Nando !!
Nando : on a pas le temps-là, on doit se dépêcher
Rafa : mais oui. Par contre je suis sûr que Lucas est déjà au courant du conflit, Lui ?!
Nando devint rouge : mais les mecs arrêtez
Feli  : on pensait vraiment qu’on comptait plus pour toi…
Puis ils s’en allèrent chacun dans leurs chambres. Nando les regarda partir, voulant leur expliquer la situation, mais il savait qu’il ne pouvait pas. Il devait d’abord en parler avec Vivi.


De son côté, Bulle était fort énervé
Bulle  : QU’EST-CE QU’ELLE FOU ICI ???????
Feli : calme toi ma chérie, ce n’est pas bon pour le bébé de s’énerver !
Bulle  : Serena s’énerve toujours et le bébé va bien, alors viens pas me raconter de conneries !!!!! réponds plutôt à ma question
Feli désespéré : je ne sais pas ma Bulle. J’étais pas au courant qu’elle allait revenir
Bulle : je la détesteeeeeee
Feli essayant de se convaincre lui-même : mais elle est avec Andy maintenant
Bulle : et avant elle était avec Zac, et pourtant c’était toi qu’elle aimait
Feli : mais c’était du passé ! aller calme toi !
Il essaya de la calmer, mais rien n’y faisait.

 
Ils se préparèrent tous, prirent leur affaires et descendirent dans le hall de l’hôtel pour partir tous en même temps. Mais au moment où Nando allait partir, Vivi, qui avait laisséles enfants quelques minutes à Vanessa, l’interpella 
Vivi : Nando, s’il te plait, il faut qu’on parle
Nando : Vivi, j’ai pas le temps-là !
Vivi  : NANDO !!!!!!!! Je DOIS savoir !!!
Nando : ok Vivi, ok
Vivi se remettant à pleurer : alors tu vas me quitter ?
Nando : mais non ma belle, bien sûr que non
Vivi : je sais que je l’ai mérité !! Je parle toujours de Paulo, je m’énerve contre toi parce que tu passes du temps avec Lucas… D’ailleurs, Lucas à quelque chose à voir avec tout ça ?
Nando : on va dire que notre rapprochement est lié
Vivi horrifiée : ne me dis pas que…
Nando : que quoi ??
Vivi  : tu n’es pas devenu gay quand même ?
Nando : mais Non !!! Ou tu vas chercher des idées pareilles ?
Vivi : je ne sais pas, je ne sais plus…Tu ne me dis rien, et moi j’ai besoin de savoir, alors j’imagine plein de choses
Nando : écoute Vivi, c’est vraiment pas facile à dire
Vivi : eh bien dis-le une fois pour toute
Nando : tu vois Vivi, toi tu veux à tout prix des enfants, et moi aussi tu sais…
Vivi : alors il est ou le problème ?
Nando : eh bien… je crois que je suis stérile
Vivi soulagée : oh mais non Nando, pourquoi tu dis ça ? On a même pas encore essayé, alors pourquoi tu penses ça ?
Nando : on a pas essayé…à 2…
Vivi devint alors tout pâle et mit quelques secondes avant de reprendre la parole : T’as essayé d’avoir un enfant avec elle ??????? 
Nando : elle, c’est mon ex Vivi. Et oui, on essayait, et on y arrivait pas
Vivi : pourquoi tu ne m’as rien dit ?????? 
Nando : parce que tu vivais déjà mal le fait que j’ai eu une relation avec une autre, alors je me suis dit que si je te disais ça, tu n’y arriverais pas
Vivi : t’es dégueulasse de m’avoir caché ça !!!
Nando : pardon Vivi !! Mais j’avais tellement peur ! De ça, et aussi que tu ne veuilles plus de moi si je suis stérile
Vivi : et comment tu sais que tu l’es ? Vous n’y arriviez pas, mais c’était peut-être elle le problème !!
Nando : en fait, en voyant qu’on y arrivait pas, elle avait fait des tests, et elle n’était pas stérile. Alors j’avais décidé de faire des tests aussi. Mais elle m’a quitté entre temps. Je pense que le fait de ne pas réussir à avoir d’enfant a joué aussi dans son choix. Et j’espère que tu ne me quitteras pas à ton tour.
Vivi toujours en colère : Tu aurais dû me le dire !!!!! 
Nando : je sais, mais j’avais pas le courage. Alors je suis allé voir Lucas, on a sympathisé et je lui ai raconté.
Vivi : il l’a su avant moi ??????? Un inconnu l’a su avant moi ??????
Nando : ce n’est plus un inconnu Vivi, il fait partie de nos amis maintenant. Et on est en train de faire des tests
Vivi : donc tu n’as encore aucune confirmation ?
Nando : non.. mais j’ai vraiment peur des résultats, qui arriveront demain
Vivi était toujours sous le choc : tu as trahis ma confiance !!!!
Nando : je te demande pardon Vivi. J’avais peur de te perdre
Vivi : eh bien j’ai plutôt l’impression que tu fais tout pour me perdre !!!!!!

Et elle s’en alla, furieuse. Dans sa tête tout se bousculait. Nando n’avait pas eu assez confiance en elle pour tout lui dire depuis le départ. De plus, elle voulait à tout prix un enfant que Nando ne pourrait peut-être pas lui donner. Elle était déboussolé et ne savait plus quoi penser.
Elle descendit elle aussi dans le hall ou tout le monde était. Il ne manquait plus que Nando qui devait arriver sous peu. Mais Vivi perdit la tête. Quand elle vit Paulo, seul, elle s’approcha de lui, se mit face à face avec lui, et l’embrassa. Tout le monde resta bouche bée, même Nando qui arrivait derrière
Paolo qui était avec Vanessa : papa et maman sont ensemble !!!!! 



Quand Vivi lâcha Paulo, celui-ci resta également bouche bée, jusqu’à ce qu’une personne le fasse réagir
 ??? : j’aurais du m’en douter. Je savais bien que je ne devais pas venir…
Puis elle partit 
Paulo : QUITERIE !!!!!!!!!!! 
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Ven 5 Fév - 18:19

Paulo courut pour rattraper Quiterie pendant que les autres ne savaient pas qui dire. Ce fut Paolo qui rompit le silence
Paolo : maman !!!! papa et toi vous êtes encore amoureux alors ? 
Vivi le regarda et se rendit compte de son erreur. Elle venait d’induire son fils en erreur, ce qui pourrait à nouveau lui causer un traumatisme. D’abord la séparation avec Paulo, puis le remplacer par Nando pour finir par le quitter. Paolo avait été traumatisé par ces évènements que Vivi était en train de recommencer
Paolo : maman !!! réponds, réponds !!! 
Personne n’osait répondre à Paolo. Ce fut donc Vanessa qui prit la parole
Vanessa : aller venez les enfants, on va passer l’après-midi ensemble
Paolo : mais moi je dois passer l’après-midi avec ma maman
Vanessa : ta maman est occupée finalement, alors viens avec nous
Paolo : mais papa et maman sont ensemble hein ?! 
Vanessa : je ne crois pas Paolo
Paolo : mais ils viennent de se faire un bisou d’amoureux 
Vanessa : tu as peut être mal vu Paolo
Paolo : non, j’ai vu, ils se sont fait un bisou d’amoureux !!

John le souleva, Vanessa prit tous les enfants et ils allèrent tous dans un taxi, sauf John qui déposa simplement Paolo qui ne voulait pas quitter sa maman. Vanessa décida de changer les plans et de ne pas aller voir John s’entraîner, mais plutôt d’aller jouer avec les enfants pour que Paolo ne voit ni son père, ni sa mère et qu’il évite de penser à ce qui venait de se passer. Ils allèrent donc dans un centre commercial ou il y avait un endroit réservé à des jeux pour enfants. Vanessa aurait préféré aller dans un grand parc, mais Julian et Paolo étant malades, elle avait préférée aller dans un endroit fermé. Paolo n’arrêtait pas de poser la question pour son père et sa mère, et Vanessa ne savait plus quoi lui répondre. Elle espérait simplement qu’il puisse jouer avec les autres enfants pour oublier.

John quant à lui alla retrouver tous les autres dans le hall de l’hôtel. Tout le monde se regardait, mais personne n’osait parler. Ce fut Vivi, la première à se tourner vers Nando
Vivi    : Nando, je suis désolée, je sais pas ce qu’il m’a pris
Nando était tellement sous le choc qu’il ne répondit rien
Vivi : Nando pardonne moi !! J’étais tellement en colère après cette discussion que j’en ai perdu la tête 
Nando : …………
Vivi : Nando, je t’aime !! Oublions tout ça
Nando : Tu t’es peut être trompé de prénom…C’est peut être « Paulo » qu’il fallait dire avant de dire « je t’aime »



Puis il s’en alla. Elle le regarda partir, impuissante. Lucas, Rafa et Feli partirent derrière lui pour le rejoindre, tandis que les autres restèrent près de Vivi, sans savoir vraiment quoi lui dire.
Lucie essaya de rompre ce silence : tu…tu vas bien Vivi ?
Vivi avait les larmes aux yeux : je suis un monstre, c’est ça ?
Tout le monde baissa la tête, ne sachant pas bien quoi répondre
Lucie : non Vivi…Tu devais avoir tes raisons
Vivi se mit à pleurer : je vais encore le perdre 
Bulle : tout dépend de la raison pour laquelle tu as fait ça
Lucie : si c’était une vengeance, il te pardonnera…
Vivi : non, il ne me pardonnera pas 
Puisqu’elle était en pleurs, les filles décidèrent de rester avec elle et de ne pas aller voir leurs hommes s’entrainer. Ceux-ci partirent donc direction les courts d’entrainements tandis que les filles montèrent dans la chambre de Vivi.
Serena : bon maintenant tu peux peut être nous raconter
Bulle : oui parce qu’on y comprend rien nous
Lucie : tout allait bien hier entre vous, non ?
Vivi : oui…mais il m’a dit pourquoi il est si proche de Lucas
Bulle : et pourquoi ???
Vivi : il croit qu’il est stérile, alors avec Lucas ils ont fait des tests
Lucie : stérile ??? 
Vivi en sanglots : oui !! Et moi je veux un enfant avec lui !!
Serena : alors pourquoi aller embrasser Paulo ? 
Vivi : je sais pas… Il m’a dit qu’il avait essayé d’avoir un enfant avec son ex, et ça m’a rendu folle. J’ai perdu le contrôle
Serena : tu sais que le fait d’avoir essayé d’avoir un enfant avec quelqu’un d’autre ne te donne pas le droit d’aller embrasser quelqu’un d’autre ?
Vivi : oui je sais. Je sais pas pourquoi j’ai fait ça
Bulle : tu n’as plus de sentiments pour Paulo au moins ?
Vivi : non, enfin je ne crois pas
Bulle : comment ça tu ne crois pas ?????
Vivi : non !! J’aime Nando
Serena : t’as plutôt intérêt à être sure. Il a déjà beaucoup souffert
Bulle : et en plus si tu lui dis que tu veux un enfant de lui, c’est pas pour le quitter juste après pour Paulo
Lucie : et puis regarde Paolo, il est déjà assez perturbé. Tu dois te poser Vivi
Vivi : je sais ! J’aime Nando, et je ne veux que le meilleur pour Paolo, et aussi pour Paulo
Bulle : alors laisse le vivre tranquillement avec Quiterie
Vivi : mais je n’y peux rien si je ne l’aime pas
Serena : on s’en fiche que tu l’aimes ou pas. C’est pas avec toi qu’elle est ! Le plus important c’est que Paulo l’aime et qu’elle s’occupe bien de Paolo. Elle le fait, n’est-ce pas ?
Vivi : moui, je crois
Bulle : Vivi, reconnais le !!
Vivi : oui d’accord, elle s’occupe bien de Paulo et de Paolo
Bulle : alors respecte leur amour
Mélo : enfin s’il en reste quelque chose, parce qu’après ce qu’elle vient de voir, je suis pas sure qu’elle pardonne Paulo
Elles discutèrent encore un peu pour raisonner Vivi. Elle devait finir par se rendre compte du mal qu’elle faisait autour d’elle. Ensuite, une fois Vivi calmée, elles décidèrent de rester au chaud et de regarder une série « de fille » toutes ensemble.

 
De leur côté, Rafa, Feli et Lucas allèrent parler à Nando
Lucas : tu as bien fait Nando, il fallait que tu lui dises !!
Rafa : que tu lui dise quoi ?
Feli : Nando, de quoi il parle ?
Rafa : et pourquoi Vivi a fait ça ? 
Feli : Nando, répond nous !!
Nando : c’est une longue histoire les mecs…
Rafa : alors commence, parce que si je suis pas à l’entraînement à l’heure, Toni va me tuer !!
Feli : et moi je veux savoir ce qu’il se passe encore avec cette Vivi…
Nando : tout est ma faute…
Rafa : pourquoi ?
Lucas : ce n’est pas de ta faute Nando !!
Feli    : mais de quoi il parle ?????? On peut savoir nous aussi ? Ou on compte pas assez pour que tu nous le dise ?
Nando : mais si Feli !!
Feli : alors raconte !!
Nando : voilà, vous savez qu’avec Jarah on avait essayé d’avoir un enfant ?
Feli : et alors ?
Nando : et on y arrivait pas ! alors Jarah avait fait des tests pour savoir si elle était stérile, et elle ne l’était pas. Par contre moi…
Rafa : tu es stérile ??
Nando : je ne sais pas !! J’allais faire les tests quand elle m’a quitté. C’est aussi peut-être pour ça qu’elle m’a quitté, parce que j’étais même pas foutu de lui faire un enfant
Feli : ça sert à rien d’y repenser, c’est le passé ça
Nando : oui mais ce passé me rattrape. Depuis que vos femmes sont enceintes, Vivi arrête pas de dire qu’elle veut un enfant. Et j’ai peur d’être stérile
Rafa : fais donc les tests
Nando : et qu’est-ce que tu crois qu’on a fait avec Lucas ??
Feli  : c’est justement ce qu’on se demande !!
Lucas : je l’ai écouté et lui ai justement conseillé de faire des tests
Rafa, jaloux : ben si il nous en avait parlé, on aurait aussi pu lui dire de faire ça 
Feli : oui, pas besoin d’être médecin pour ça
Nando : bon arrêtez maintenant !! Vivi va me quitter, alors je m’en fiche de votre jalousie
Rafa : et pourquoi Vivi te quitterais ?
Nando : parce que je lui ai caché que j’étais peut être stérile. Et je lui ai aussi caché qu’on voulait un enfant avec Jarah
Feli : en même temps ton passé ne regarde que toi, tu n’as pas à tout lui raconter en détails
Nando : oui, mais elle est hyper jalouse
Feli : heureusement qu’elle a un gosse avec Paulo alors… 
Rafa : et d’ailleurs, ça n’explique pas pourquoi elle l’a embrassé
Nando : parce que je suis trop nul. Je peux même pas lui faire de gosse et elle en rêve. Paulo peut lui, il l’a même déjà fait.
Feli : et tu crois que c’est une raison pour sauter dans les bras d’un autre ? 
Nando : non, et je lui en veux !! Ce n’est pas ma faute si je suis stérile
Lucas : mais tu ne sais même pas si tu l’es !! Il faut attendre les résultats
Nando : vivement qu’ils arrivent. Même si après ce que je viens de voir, je crois qu’ils ne vont plus servir à grand-chose

Ils continuèrent à discuter et à consoler Nando. Puis au bout d’un moment, ils virent qu’il était vraiment l’heure d’aller à l’entraînement, et ils s’y rendirent. Toni était furieux après Rafa puisqu’il était très en retard et il lui promit de lui faire payer.

De son côté, Paulo courut derrière Quiterie et arriva à la rattraper. Il la stoppa pour lui parler
Paulo : Quiterie, c’est pas ce que tu crois !
Quiterie : ah non ? vous étiez pas en train de vous embrasser peut-être ??
Paulo :   non, ELLE m’embrassait, pas moi !! 
Quiterie : mais tu n’as pas refusé !! On s’est donné un moment pour réfléchir, et quand je reviens je te vois l’embrasser… Je crois que tu as réfléchis et que tu sais ce que tu veux maintenant
Paulo : oui je sais ce que je veux !!! Je veux être avec toi, tu me manques terriblement
Quiterie : comment te croire ? 
Paulo : crois-moi stp, tu me manques plus que tout !! Il n’y a plus rien entre Vivi et moi
Quiterie : combien de fois tu m’as dit ça ? Et regarde ce qui vient de se passer !!
Paulo : reste Quiterie stp !! Recommençons quelque chose ensemble.
Quiterie : je sais pas si je suis prête à oublier ce que je viens de voir
Paulo : allons doucement, mais reste stp
Quiterie : je dois réfléchir Paulo.

Puis elle s’en alla. Il ne la retint pas, il comprenait qu’elle doive réfléchir. Ce qu’elle avait vu signifiait tout, sauf le fait que Paulo l’aime. Il savait qu’il devait la reconquérir et s’éloigner de Vivi par la même occasion.
Il alla tout de même s’entraîner, bien qu’il n’en n’avait pas envie.


A l’heure du midi, ils rentrèrent tous à l’hôtel. Ils passèrent par leurs chambres que chacune des filles avaient rejointes pour accueillir leurs hommes. Tout se passa bien pour chacun. Seul Nando décida de ne pas rejoindre sa chambre et alla dans celle de Lucas pour être au calme en attendant que tous descendent manger. Dans la chambre de Feli, quelques tensions se faisaient sentir
Feli : ça va ma chérie ?
Bulle, sur un ton énervée : oh oui, parfaitement bien !
Feli : qu’est-ce qu’il t’arrive ?
Bulle : je veux savoir pourquoi elle est là !!
Feli : de qui parles-tu ?
Bulle : TU SAIS TRES BIEN !!!!!!!! 
Feli, hésitant : oui d’ailleurs….euuhhhh…ba..euhhh
Bulle : TU VAS PARLER !!!! 
Feli : elle est…elle est venue à l’entrainement
Bulle : JE VAIS ME LA FAIRE !!!!!!!! 
Feli : mais ça ne veut peut-être rien dire tu sais. Andy était lui aussi à l’entrainement
Bulle : mais bien sûr !! Feliciano Lopez, tu mens très mal !!! Tu sais aussi bien que moi pourquoi elle était là !!
Feli : elle doit bien finir par m’oublier un jour, donc qui sait…Et puis n’y pensons plus ! On va aller manger. T’as envie de quoi ce midi mon champagne ?
Bulle : DE RIEN !!! Elle m’a coupé l’appétit
Feli la dévisagea : euhh…aller en vrai, t’as envie de manger quoi ?
Bulle : de rien je t’ai dit !!!
Feli : tu es malade ? Julian t’a refilé sa maladie ?
Bulle : NON !!! je n’ai pas faim, point final !!!
Feli était surprit que Bulle n’ai pas faim. Elle qui dévorait tout depuis plusieurs semaines, cela ne lui ressemblait pas.


Vivi de son côté était toujours seule quand quelqu’un tapa à la porte. Elle alla ouvrir, heureuse de penser que c’était Nando
Vivi en ouvrant : Nando je…
Paulo : non c’est moi !!!
Vivi : ah Paulo, je suis désolée…
Paulo, autoritaire : oui, tu as plutôt intérêt à ne plus jamais refaire ça !!! Je te préviens, si je perds Quiterie par ta faute, ça va aller mal !!! 
Puis sur ces paroles, il s’en alla, ne laissant même pas Vivi répondre.

Elle referma la porte de se senti encore plus mal qu’avant qu’il ne vienne. Elle se doutait que tout le monde allait lui tourner le dos après ce qu’elle avait fait, mais elle ne pensait pas que Paulo allait être aussi dur avec elle. Elle réfléchissait donc à sa vie, quand quelqu’un d’autre tapa à sa porte. Elle espérait cette fois que ce serait Nando, mais toujours pas
Vanessa : ma blonde, c’est l’heure de manger, alors viens vite !!
Elle ne laissa pas le temps à Vivi de répondre non plus et descendit. Vivi n’avait pas faim, mais elle décida de descendre pour être avec les autres. Elle voulut prendre les excaliers et non l’ascenseur, et elle tomba nez à nez avec Nando
Vivi : Nando !!!!
Nando : ……..
Vivi : je suis désolée Nando ! Tu m’en veux encore ? 
Nando : ……………
Vivi : je comprends, je suis horrible !! mais je t’assure que je t’aime et que je m’en veux 
Nando ; ……
Vivi : je veux juste un enfant de toi !! Qu’il soit comme toi, beau, intelligent, gentille et charmeur. Et rien que de penser que je ne pourrais pas l’avoir, ça me rend folle…
Mais Nando décida de ne rien répondre. Il passa devant et accéléra la cadence.


Ils se retrouvèrent donc tous à table. Désormais, tout le monde  était au courant de ce qui s’était passé le matin même et personne n’osait en reparler. Ils décidèrent plutôt de parler d’autres choses
Isa : alors Vanessa, c’était comment la matinée avec les enfants ?
Vanessa : plutôt cool ! J’ai l’impression qu’ils se sont bien amusés
Julian : moi j’ai moins mal au ventre depuis que j’ai pris le médicament, mais encore un peu quand même
Feli : donc il faut pas que tu manges trop Julian !! Il faut toujours faire attention quand on est malade
Julian : maman est malade alors ?
Feli : pourquoi ça ?
Julian : parce qu’elle ne mange rien !
En effet, Bulle n’avait quasiment pas touché à son assiette
Bulle : je n’ai pas faim mon chéri !
Nole : La goinfre n’a plus faim ??? comment ça se fait ? 
Mélo : Nolee !!!!
Nole : oh pardon !!
Paolo : et toi maman, pourquoi tu manges pas ?
Vivi : je n’ai pas faim non plus mon cœur !!
Paolo : c’est vrai qu’on a plus faim quand on est amoureux ?
Vivi : pourquoi tu dis ça ?
Paolo : parce que j’ai déjà entendu quelqu’un dire ça. Alors c’est parce que t’es amoureuse de papa que t’as plus faim ?
Paulo tapa un bon coup sur la table : BON !! Paolo, ta maman et moi ne sommes plus amoureux et tu le sais !!
Paolo : mais papa…
Paulo : non Paolo, ça suffit !!! Je suis avec Quiterie, et ta maman est avec Nando, et on en parle plus !
Paolo eut des larmes qui coulaient le long de ses joues. Vivi le prit dans ses bras pour le consoler sans rien dire.
Veronica : eh bien moi j’ai passé une super matinée
Bulle tout bas : et bien nous on s’en fou de ta matinée
Veronica : qu’est-ce que tu racontes encore toi ?
Bulle la regarda et répéta ce qu’elle venait de dire
Veronica : oh tu es encore jalouse ? Eh bien sache que depuis que je suis avec Andy, je ne pense plus du tout à Feli
Bulle : mais bien sur
Veronica : oh oui crois-moi !! Andy est bien plus beau, bien plus fort et bien meilleur au lit ! 
Feli vexé : QUOI ????????
Bulle lui jeta alors un regard noir et il comprit qu’il devait se taire
Nole : eh ben Feli, on comprend maintenant pourquoi Bulle se souvient pas de la fois ou vous avez procréés
Feli : Tu vas pas recommencer hein !!!

Ils essayèrent de finir ce repas dans la bonne humeur, même si ce fut dur.



Deux jours passèrent et l’ambiance était toujours la même : elle était pesante. Les garçons allaient s’entrainer dans la journée, les filles allaient les voir le matin et restaient entre elles les après-midi. Paulo et Nando ne parlaient pas à Vivi, Quiterie n’avait toujours pas donné de signe de vie. Bulle se méfiait de Veronica, Vanessa aidait Vivi, après lui avoir passer un bon savon tout de même. Serena devenait de plus en plus impatiente pour que le temps passe vite jusqu’à l’accouchement.
Ce fut ce soir-là quand, au moment du dîner, il y eu plusieurs surprises.  
 ?????, : je peux diner avec vous ??
Veronica : BIEN SUR !!!
Paulo : OUIIIIII !!! 
Lucie : bienvenue Quiterie
Quiterie : merci pour l’accueil

Elle s’installa avec eux. Paulo n’arrêtait pas de la regarder. Il se disait que c’était très bon signe qu’elle soit revenue.
Nole : hey j’ai une surprise moi aussi !!
Mélo : c’est quoi c’est quoi ???
Nole tendit une enveloppe à Nando : y’avait ça à la réception tout à l’heure
Nando regarda d’abord Lucas, puis Vivi. Il commença à se stresser
Feli : les résultats ?
Nando : je crois oui
Rafa : aller, ouvre !!!

Nando ouvrit la lettre. Il était vraiment tendu. Puis il se mit à la lire, et son visage se décomposa
Rafa : alors ???
Richard : vu sa tête, c’est pas bon signe
Nando les larmes aux yeux : non…
Puis il tendit l’enveloppe à Lucas, tandis que Nole riait
Nole : ton petit truc ne sert vraiment à rien !! 
Tout le monde le regarda d’un air méchant, pensant que ce n’était pas le moment de plaisanter.
Lucas : mais…ça me parait bizarre ça
Nando reprenant espoir : qu’est-ce qu’il y a ???????
Lucas : j’ai déjà vu pas mal de dossier, mais jamais ça n’a ressemblé à ça…
Mélo : Nole, pourquoi tu ris ? c’est pas drôle !!
Lucas : déjà d’habitude c’est une grande enveloppe et ici elle est petite. Et puis c’est formulé autrement
Mélo comprit donc : NOLE !!! tu n’a pas fait ça ??????????? 

Tout le monde comprit que Nole avait voulu faire une blague à Nando
Nando : c’est pas drôle mec !! C’est un sujet vraiment sérieux !!!
Mélo : t’abuses Nole !!!!!!
Nole : rhaa que vous êtes rabat joie ! Aller, tiens, voilà la vrai enveloppe.

Nando la montra de loin à Lucas, qui approuva cette fois. C’était donc l’heure de vérité. Nando était crispé, et Vivi, qui ne disait rien, le paraissait aussi
Rafa : aller, ouvre Nando.
Nando ouvrit l’enveloppe et se mit à lire.
Vivi osa enfin lui reparler : alors ?
Lucas : Nando ??
Nando lui donna le papier et Lucas dit alors devant tout le monde : Tu as une infertilité inexpliquée…

Les visages de Nando et de Vivi se décomposèrent
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Lun 8 Fév - 17:28

Personne n'osait parler. Rafa cassa le silence.


Rafa à Nando : tu veux qu'on aille prendre l'air un peu ?


Nando ne répondit pas, il se contenta de se lever et d'aller vers la porte. Rafa le suivit.


Feli : attendez je viens avec vous !!!


Ils sortirent tous les trois. A table, Vivi était totalement ailleurs... Nando ne pourra jamais lui donner l'enfant dont elle rêve d'avoir... cette idée revenait en boucle dans sa tête.


Vanessa à Vivi : tu devrais peut être lui parler...
Vivi perdue dans ses pensées : à qui ?
Vanessa : ben à Nando...
Vivi : je ne peux pas...
Vanessa : pourtant il le faut... vous êtes un couple et ça vous regarde tous les deux... et puis il a besoin de ton soutien...
Vivi : mais je ne peux pas et puis il ne me parle plus depuis le baiser que j'ai donné à Paulo, tu te rends compte ma blonde, je ne pourrais jamais porter son enfant...



Elle se mit à pleurer.


Paolo : maman ; qu'est ce qu'il y a ?


Vivi ne put répondre. Vanessa s'en chargea.


Vanessa : rien mon grand ! Ta maman est juste un peu fatiguée.


Elle prit Vivi par la main et continua :


Vanessa : d'ailleurs, je vais la raccompagner dans sa chambre pour qu'elle se repose.


Elle partirent donc toutes les deux.


Andy : ça me déchire le cœur de voir Vivi dans cet état !
Serena : Andy stp n'en rajoute pas une couche, laisse Vivi tranquille !
Andy : ben je la laisse, c'est juste que ça me rend triste car j’apprécie Vivi !
Serena : Tu l'apprécies seulement ou il y a plus que ça ?
Andy : hey ! Je suis avec Vero maintenant !!! Je suis passé à autre chose !
Bulle tout bas à Serena : Andy est toujours amoureux de Vivi, ça se voit comme le nez au milieu de la figure...donc si Vero est là c'est sûrement pour mon Feli !! grrrr Je me demande ce qu'elle va manigancer encore !!!
Serena tout bas également : je ne sais pas pour Vero mais pour Andy, je pense comme toi, depuis qu'il est là il ne lâche pas Vivi du regard. Après il essaie peut être de l'oublier avec Vero et peut être que Vero est réellement amoureuse de lui.
Bulle : mouai pas sûr !



Du côté d'Andy et Vero, ils parlaient également tout bas.


Andy : pfffff il n'est même pas fichu de lui faire un enfant... ce mec là ne la mérite vraiment pas !
Vero : ben par contre Feli n'a pas eu de mal à la mettre en cloque l'autre !!! j'ai la haine !
Andy : tssss il faut que ça fonctionne, il faut qu'on les récupère...
Vero : J'ai quand même peu d'espoir... enfin, pour toi, je pense que c'est mieux parti que pour moi.
Quitterie : qu'est ce que vous faites tous les deux ? Pourquoi ces messes basses ?
Vero : oh, on discute c'est tout ! En tout cas je suis contente que tu sois là ! Merci encore de m'avoir pardonné pour notre petite dispute de la dernière fois !!
Quitterie : bah c'est normal je n'ai pas été cool moi non plus...
Vero : et avec Paulo, tu vas faire quoi ?
Quitterie : je n'en sais rien, d'un côté il me manque mais de l'autre côté il y a Vivi et je suis sûre qu'il ressent encore quelque chose pour elle...
Andy désespéré : quoi ? Paulo aime toujours Vivi lui aussi ?
Quitterie : ben il dit que non... mais je ne le crois pas à 100% !
Andy déprimé : purée !!!
Quitterie : et pourquoi tu dis « lui aussi » ? Vivi a d'autres prétendants ?
Andy : oh euh non, personne... enfin si je parlais pour Nando !
Quitterie : n'empêche, je ne sais pas ce que les hommes lui trouvent à cette blondasse !!! Elle n'a que des défauts !!! J'ai pas raison ?
Vero : oh oui ! Je suis d'accord avec toi !
Quitterie : Andy ? Qu'est ce que tu en penses toi ?
Andy : oh... euh... moi... je ne sais pas trop...



Quitterie trouva cette réaction suspecte mais ne dis plus rien... Ils continuèrent tous de dîner. Du côté de Vanessa et Vivi, Vivi pleurait toujours et n'arrivait pas à se calmer.


Vanessa : ma blonde, allez, ça va aller !
Vivi : non, ca ne va pas aller !!! je veux un enfant et Nando ne pourra jamais me le donner...
Vanessa : il y a d'autres moyens pour avoir un enfant.
Vivi : non ! Je veux porter mon enfant... je sais que je ne pense qu'à moi là mais c'est plus fort que moi !!! J'aime Nando plus que tout mais je ne sais pas si je serai capable de vivre avec lui sachant qu'on ne pourra jamais avoir d'enfant...
Vanessa : ma blonde ! Tu ne peux pas dire ça ! Nando et toi vous êtes faits l'un pour l'autre, c'est flagrant. Tu ne peux pas détruire votre histoire... va lui parler !
Vivi : non ! Pas pour le moment, je ne suis pas prête pour discuter de tout ça avec lui...
Vanessa : comme tu voudras, mais ne fais pas n'importe quoi !
Vivi : il faut que je réfléchisse, j'ai besoin d'être seule.
Vanessa : je te laisse mais j'espère que tu prendras la bonne décision...
Vivi : merci ma blonde, pour tout !



Du côté des trois garçons.


Rafa : allez mec !!! je sais que c'est une mauvaise nouvelle mais il ne faut pas être fataliste...


Nando commença a pleurer


Feli : vas y pleure un bon coup si tu en as besoin, ça fait du bien parfois !


Nando s'effondra dans les bras de Feli.


Nando : je rêvais tellement de devenir papa avec Vivi, et mon rêve part en fumée... on aurait pu avoir le plus beau des enfants... Vivi veut tellement un enfant et je ne suis même pas capable de lui en donner un...elle va me quitter, c'est sûr...
Rafa : mais non ne dis pas ça... je pense que Vivi t'aime assez pour comprendre que ce n'est pas de ta faute...
Feli : euh, elle a quand même embrassé Paulo quand Nando lui a dit...
Rafa faisant un regard noir à Feli : euh Feli... je pense qu'il n'a pas besoin que tu lui rappelles ça !
Feli : non mais c'est vrai... Vivi n'est bonne qu'à lui faire du mal... tu sais Nando si elle te quitte, je suis sûr que tu seras plus heureux !!!!
Nando : Feli !!! comment peux tu dire ça ? Vivi est la femme de ma vie !!!
Rafa : Mais oui Feli !! n'importe quoi !!!
Feli : Vivi est trop volage et c'est une égoiste !
Nando : Feli, si tu penses que dire des méchancetés sur ma femme va me réconforter et me remonter le moral, tu te trompes !!!
Feli : je suis désolé Nando mais j'en ai tellement marre de te voir souffrir à cause d'elle !!!!
Nando : si j'étais « normal » il n'y aurait pas de problèmes entre nous, je lui aurais fait un enfant, elle serait enceinte et elle n'aurait jamais embrasser Paulo !!
Feli : je veux bien te croire ! Mais bon elle te saoulait avec Paulo bien avant que tu lui dises pour ton problème ! Donc tout n'est pas de ta faute !!! elle n'a pas à se jeter dans les bras de son ex au moindre problème !
Nando : oui je sais ! Et c'est justement pour ça que je lui fais la tête.
Rafa : tu fais bien ! Par contre il faudrait vraiment que tu parles avec elle sur ce qu'elle ressent réellement pour Paulo... parce que parfois comme elle agit, on pourrait croire qu'elle l'aime encore !
Nando : oui je sais... c'est ce que je me dis parfois... pendant un mois, quand il est parti avec Quitterie, elle ne m'a parlé que de lui, et là ce baiser n'arrange rien... de toute façon, je sais qu'il va falloir qu'on discute tous les deux de tous ces sujets... pour repartir sur de bonnes bases... enfin si elle n'a pas décidé de me quitter !!!
Rafa : mais non,je suis sûr que ça va aller !



Ils restèrent encore un petit moment dehors à discuter. Puis ils rentrèrent et finirent de manger avec les autres.


Nando : bah, elle est où Vivi ?
Andy : dans sa chambre, elle ne va pas bien du tout !
Nando faisant l'indifférent : ah ok !


Puis il se mit à manger un tout petit peu. Ce qui agaça Andy.


Andy : et c'est tout ce que ça te fait ? Je te dis qu'elle est au plus mal et toi tu continues de manger !
Nando : je fais un peu ce que je veux !
Andy : Non mais j'y crois pas !!! je me demande vraiment ce qu'elle te trouve !!
Nando : Ne la ramène pas toi, ce n'est pas le moment !
Vero : euh Andy calme toi voyons ! Laisse Nando, il n'est déjà pas au top de sa forme !


Andy comprit qu'il fallait qu'il se calme, il se rassit et ne dit plus rien mais il n'en pensait pas moins.

Le repas se termina dans un silence total. Plus personne n'osait parler après tout ce qu'il venait de se passer. Après le repas, ils montèrent chacun dans leur chambre même Quitterie qui avait décidé de rester. Paulo, lui avait besoin de prendre un peu l'air. Paolo avant de monter avec sa mère alla le voir.


Paolo : bonne nuit papa.
Paulo : bonne nuit mon grand garçon.
Paolo : tu vas venir dormir avec nous ?
Paulo : avec vous ? C'est à dire ?
Paolo : ben avec maman et moi...
Paulo agacé : Paolo ne recommence pas s'il te plait !!! tu sais bien que je ne dors plus avec maman depuis longtemps ! Elle aime Nando donc elle dort avec Nando...
Paolo : non, Nando ne dort plus avec maman, alors toi tu peux venir puisque vous vous êtes fait un bisou d'amoureux !!
Paulo : non, Paolo, ce n'était pas un bisou d'amoureux. C'est juste maman qui avait besoin d'un calin, rien de plus !
Paolo : tu dis n'importe quoi !!! moi je sais que c'était un bisou d'amoureux ! Maman elle t'aime toujours et c'est pour ça qu'elle a fait ça !
Paulo énervé : bon maintenant tu arrêtes Paolo !! Maman ne m'aime plus et moi je ne l'aime plus non plus !!!
Paolo : siiiiii, tu es méchant de ne plus aimer maman et de nous crier dessus tout le temps !!!
Paulo : ne me parle pas sur ce ton !
Paolo se mit à pleurer et parti en criant : tu dis que des bêtises !!!! T'es trop méchant !!! je te hais !!! Je ne veux plus que tu sois mon papa !



Paolo partit rejoindre Vivi dans la chambre.


Vivi : mon amour qu'est ce qu'il se passe ?
Paolo : je déteste papa !!! je ne veux plus le voir !
Vivi : mais pourquoi ? Qu'est ce qu'il t'a fait ?
Paolo : il me crie dessus tout le temps ! J'en ai marre !!! il est trop méchant !!!



Vivi le prit dans ses bras.


Vivi : viens là mon cœur. Si papa crie c'est qu'il a ses raisons.
Paolo : non, c'est juste qu'il est méchant c'est tout !! Il dit qu'il ne t'aime plus et ça c'est méchant aussi parce que toi tu lui as fait un bisou et lui il dit ça !
Vivi : mon cœur... arrête de penser à cette histoire, ce sont des histoires de grands, ce ne sont pas des histoires pour les petits garçons de 7 ans..
Paolo : mais moi je veux que vous soyez amoureux...


Vivi le serra très fort contre elle et ne répondit plus rien. Elle voyait bien que Paolo n'allait pas bien et elle ne voulait pas aggraver les choses. Tout était de sa faute, Paolo avait accepté Nando et Quitterie et elle avait tout gâcher avec ce baiser. Elle s'en voulait énormément. Son fils était complètement perturbé. Elle le garda contre elle un long moment et Paolo finit par s'endormir. Elle le mit au lit et alla se coucher. Elle ne put retenir ses larmes en pensant à son fils, à Nando, à Paulo, à son futur... quelqu'un frappa à la porte. Elle alla ouvrir tout en séchant ses larmes.


Andy : Salut Vivi, je suis venu prendre un peu de tes nouvelles.
Vivi faisant mine d'aller bien : ca va...
Andy mettant sa main sur le visage de Vivi : euh... je connais ce regard... et ce n'est pas un regard qui indique que ça va... je peux entrer ?
Vivi : ben j'allais me coucher là et puis Paolo s'est endormi je ne veux pas le réveiller !
Andy : je ne resterai pas longtemps...
Vivi : non je ne préfère pas Andy... je vais aller dormir.
Andy : tu sais, je suis juste venu pour te réconforter un peu, il n'y à rien d'ambigu, j'ai bien compris ton message la dernière fois...
Vivi : d'accord, tant mieux ! Mais je préfère quand même que tu n'entres pas, j'ai juste besoin de dormir.
Andy déçu : ok comme tu voudras ! Mais sache que si tu as besoin de parler, tu peux venir me trouver...


Vivi se contenta de lui sourire timidement puis elle ferma la porte et alla se coucher.

Dans la chambre de Rafa et Serena :


Serena : il faudrait peut être se mettre d'accord sur le prénom... il peut arriver d'un moment à l'autre maintenant.
Rafa : ben moi je pense que Rafael junior serait parfait !
Serena : Rafa ! Arrête de dire n'importe quoi !!!! il ne s’appellera pas comme toi !
Rafa : pourtant ce serait pas mal !
Serena : rhoooo tu m'agaces !!!!
Rafa : en même temps tout t'agace en ce moment !!!!
Serena : bon je vais dormir pour arrêter d'entendre tes bêtises !!!


Dans la chambre de Bulle et Feli :


Bulle : qu'est ce qui se passe Feli ? Tu tires une tronche de trois mètres de long !
Feli : je pense à Nando !
Bulle : tu penses à Nando ? Pourquoi ?
Feli : ben, il ne va vraiment pas bien...
Bulle : ben on peut comprendre après la nouvelle qu'il vient d'apprendre...
Feli : oui je sais... mais ça m'inquiète !!! il s'obstine avec Vivi alors qu'elle ne le mérite pas !
Bulle : ce n'est pas à toi de juger ! S'il reste avec Vivi c'est qu'il l'aime et ça tu n'y peux rien. Après c'est vrai que ce qu'elle lui fait, c'est pas génial mais on a eu une discussion avec elle et on lui a dit qu'il fallait qu'elle se pose réellement pour le bien de Nando et de Paolo donc ça va peut être aller mieux...
Feli : je l'espère ! Bon et toi tu ne veux toujours rien manger ?
Bulle : non !!!
Feli : mais comment ça se fait : tu mangeais comme 4 et maintenant tu ne manges plus rien...
Bulle : ben je n'ai pas faim, c'est tout !!
Feli : oui mais tu as un bébé à nourrir !!!
Bulle s'énervant : Feliciano !!!! je le sais merci ! Mais si je n'ai pas faim c'est que lui n'a pas faim non plus !!
Feli : bon ça va, ce n'est pas la peine de t'énerver hein ?!


Dans la chambre de Lucie et Richard :


Lucie : Mon Richou !!! j'ai très envie de...


Elle l'embrassa tendrement.


Richard se leva brusquement : Mince, j'ai oublié de rendre la crème à Paulo !!!
Lucie : hein ? Qu'est ce que tu racontes ?
Richard : ben oui, il m'avait prêté sa crème pour les ampoules et j'ai oublié de lui redonner.
Lucie : et alors ce n'est pas urgent !
Richard : si si, il a énormément d'ampoules et il joue demain, il faut qu'il en mette ce soir ! Je vais lui apporter ! Je reviens de suite.



Richard sorti de la chambre et alla taper à celle de Paulo mais personne ne lui répondit. Il essaya d'ouvrir la porte quand même et il vit que la chambre était vide.


Richard : bah mince, il est passé où ?



Il alla taper à la porte de Quitterie. Elle lui ouvrit.


Quitterie : Richard ? Qu'est ce qu'il y a ?
Richard : je cherche Paulo... il est là ?
Quitterie : euh tu sais qu'on n'est plus ensemble...
Richard : oui mais comme il n'est pas dans sa chambre... je me suis dit que peut être...
Quitterie : et ben non !!!
Richard : bon je te laisse alors... bonne nuit.


Il parti.


Richard à lui même : mais où est ce qu'il peut bien être ? Il n'est pas avec Vivi quand même...


Il décida quand même d'aller voir. Il tapa à la porte. Vivi alla lui ouvrir toute endormie.


Vivi étonnée : Richard mais qu'est ce que tu veux ?
Richard : je cherche Paulo !
Vivi : et pourquoi Paulo serait ici ? Il y a 7 ans ça aurait été le cas mais là...
Richard : ben vu que tu l'as embrassé, je me suis dit que peut être il avait succombé...
Vivi : succombé à quoi ?
Richard : bah tu sais... je ne vais pas te faire un dessin...
Vivi : mais Richard, Paulo ne m'aime plus hein... il m'a même reproché de l'avoir embrassé justement...
Richard : ah... euh... ok !! désolé de t'avoir dérangé...


Il commença à partir.


Vivi : attends Richard ! Tu as essayé d'aller voir dans la chambre de Quitterie, il y est peut être !
Richard : oui j'y suis allé et il n'y est pas...
Vivi rassurée : ok ! Ben alors je n'en sais rien !



Puis il partit. Il descendit pour voir s'il n'était pas dans la salle à manger de l’hôtel. Il l'aperçut finalement par la fenêtre. Paulo était toujours dehors, assis sur un petit mur.


Richard : ben qu'est ce qu'il fiche ?


Il décida d'aller le trouver.


Richard : ben Paulo ! Qu'est ce que tu fais ?
Paulo sorti de ses pensées : oh Richard, ben tu ne dors pas ?
Richard : non, ça fait un quart d'heure que je te cherche... qu'est ce que tu fous dehors encore ?
Paulo : j'avais besoin de prendre l'air et de réfléchir...
Richard : c'est Quitterie ?
Paulo : non, enfin si, enfin entre autre...
Richard : ne me dis pas qu'il y a du vivi encore dans ton « entre autre »...


Paulo baissa la tête. Richard compris...


Richard : oh non Paulo !!!!
Paulo : mais j'y peux rien Richard ! C'est plus fort que moi... je suis super content que Quitterie soit revenue et je me dis que c'est avec elle que je veux être mais d'un autre côté je n'arrête pas de penser à ce baiser que Vivi m'a donné... et si finalement, elle m'aimait toujours ?
Richard : arrête de te faire des films... et oublie Vivi une bonne fois pour toute !!! Quitterie est une fille bien et elle t'aime alors ne la laisse pas filer...
Paulo : je sais Richard, mais Vivi m'a embrassé !!!
Richard : et alors ??? tu n'es pas un bouche trou hein ! Ça va mal avec Nando alors elle revient vers toi ! Tu ne vois pas qu'elle joue avec toi et toi tu ne marches pas, tu cours ! Vivi gâche ta vie ! Oublie la !!
Paulo : je sais Richard !!!! et je lui ai dit que je n'étais pas du tout content qu'elle m'ait embrassé parce que je ne voulais pas perdre Quitterie...
Richard : et ben voilà ! Enfin une bonne chose !
Paulo : Mais j'y repense quand même tout le temps !!! pourquoi je suis toujours attiré par elle alors qu'elle a été la pire des garces avec moi ??? c'est incroyable !!! je suis vraiment débile ! Ou alors complètement fou ! Je dois aimer avoir mal ! Et puis Paolo voudrait tellement que l'on soit encore ensemble... d'ailleurs il m'a fait une grosse crise tout à l'heure et il a fini par me dire qu'il ne voulait plus que je sois son papa !!! ça m'a fait mal ça aussi !
Richard : Je pense que tu devrais emmener Paolo voir quelqu'un, il est complètement perturbé votre gosse et pour ça tu peux dire merci à Vivi hein !!
Paulo : oui tu as raison ! Mais il faut que j'en parle à Vivi d'abord... et en fait pourquoi tu me cherchais ?
Richard : ah oui ! Oulà, j'ai voulu échapper à Lucie...
Paulo : ah elle avait encore des envies ?
Richard : oui, mais franchement je n'en peux plus... alors j'ai prétexté avoir une crème à te rendre de toute urgence. D'ailleurs tiens prends là, il ne faut pas que je retourne avec.
Paulo : tu me fais trop rire ! Tu devrais plutôt en profiter parce qu'après l'accouchement ce sera fini tout ça !!!
Richard : je sais ! Mais la vraiment c'est trop ! Je vais mourir moi !!!


Ils restèrent encore un peu dehors à discuter puis ils décidèrent de regagner leur chambre respective. Richard espérait que Lucie se soit endormie et ce fut le cas alors il se glissa doucement dans le lit sans faire de bruit. Paulo repensait à sa discussion avec Richard et il était d'accord avec lui au sujet de Paolo, il faudrait vraiment qu'il soit suivit psychologiquement, il a vécu beaucoup de choses pour un petit garçon de 7ans. Il décida que demain il parlerait à Vivi.




Dans la chambre de Lucas, Nando était toujours là, il ne voulait pas retourner avec Vivi pour le moment.


Nando : tu crois vraiment que je n'aurais jamais d'enfant ?
Lucas : ben il y a de fortes chances que tu n'en aies jamais mais après il y a déjà eu des cas comme toi qui ont finalement réussi à procréer. La médecine peut se tromper parfois...
Nando : bon, il y a quand même un espoir alors ?
Lucas : ben ne te mets pas trop de choses en tête hein, s'il y a un espoir, il est minime...
Nando : d'accord... la vie est vraiment injuste quand même ! On aurait pu être heureux avec Vivi...
Lucas : rien ne t'empêche de l'être quand même.
Nando : ben Vivi désire un enfant et je ne pourrais sûrement jamais lui donner, elle va donc probablement me quitter...
Lucas : ne dis pas ça ! Et si elle le fait, c'est qu'elle ne t'aimait pas assez, alors ce sera une bonne chose qu'elle te quitte.
Nando : mais moi je l'aime, Vivi et moi, c'est l'histoire de toute une vie... on s'est connus ados et depuis le premier jour, je ne désire qu'une chose : être avec elle !! on a eu des hauts et des bas mais là je pensais vraiment que ça allait durer jusqu'à la fin de nos jours mais il a fallu que je sois stérile !!!
Lucas : allez ne pense plus à tout ça ! Et prends le temps de discuter avec elle...
Nando : pour le moment je ne préfère pas... je ne suis pas prêt et je lui en veux d'avoir embrassé Paulo !
Lucas : alors attend un peu mais fais le !!!
Nando : oui je le ferais.


Ils finirent par s'endormir. Le lendemain matin, c'était le jour des premiers tours. Nando, John Paulo et Feli jouaient aujourd'hui. Les autres étaient tête de série et étaient donc dispensés de premier tour.

Tout le petit groupe se retrouva vers 8H30 pour le petit déjeuner.


Feli : Bulle ? Tu ne manges toujours pas ?
Bulle : non, je n'ai toujours pas faim et rien que de voir toute cette nourriture, j'ai envie de vomir...
Feli : mais ce n'est pas possible ! Tu vas finir par tomber malade si tu ne manges pas, en plus le bébé prend toutes tes réserves, ce n'est vraiment pas bon...
Bulle : mais non, pour le moment ça va... et puis ce n'est que passager, ça va passer !!!
Feli : ben j'espère.


Vero tout bas : oh il est vraiment trop chou de s'inquiéter comme ça... dommage que ce ne soit pas pour moi.
Quitterie : à qui tu parles ??
Vero : oh à moi même, ne t'inquiète pas ! Je me demandais juste ce que j'allais bien pouvoir prendre à manger.


Le petit déjeuner se passa tranquillement. Ils partirent tous en même temps, direction les cours... Rafa, Nole et Richard allèrent s’entraîner alors que les autres allèrent se préparer pour leurs matchs. Les filles et Andy s'installèrent en tribune. Ils papotèrent en attendant que les matchs commencent.


Lucie : bon alors Serena, vous avez trouvé le prénom pour le bébé ?
Serena : ben non, toujours pas !
Vanessa : ben il serait temps pourtant !
Serena : je sais.. mais Rafa voudrait l'appeler comme lui et moi je ne veux pas ! Et quand je lui propose des prénoms, il me dit qu'il n'aime pas !
Lucie : Nous, nous avons déjà notre petite idée alors que ce n'est que le début de la grossesse...
Vanessa : mais tu ne sais pas encore si c'est une fille ou un mec...
Lucie : ben oui je sais... mais on réfléchit aux deux. Et toi Bulle ?
Bulle : nous n'en avons pas encore discuté, on a le temps encore !
Vivi : bon les filles ! Vous ne voulez pas parler d'autre chose un peu... ?


Les filles se rendirent compte que la discussion rendait triste Vivi qui aurait tellement voulu être enceinte elle aussi.


Vanessa : oups oui, désolée ma blonde, on y pensait plus...
Vivi : ce n'est pas grave...
Bulle : en même temps ce n'est pas de notre faute...


Vivi avait les larmes aux yeux.


Bulle : ben, on peut quand même parler de nos grossesses, ce n'est pas un sujet tabou... on y peut rien si tu as une envie d'enfant et que tu ne peux pas...
Lucie la coupant : mais Bulle qu'est ce qu'il te prend ?
Vanessa : oui tu es un peu méchante là !
Bulle : et bien ça change un peu !!! d'habitude c'est elle qui fait du mal aux gens !!
Vivi mal à l'aise : pourquoi tu dis ça ?
Bulle : Nando ? Paulo ? Paolo... ça te suffit comme réponse ou je te fais un dessin ?


Vivi quitta les tribunes en pleurant.


Vanessa : mais Bulle enfin !!! pourquoi tu lui as dit tout ça ?
Bulle : mais j'essaie juste de lui ouvrir les yeux !!! pour qu'elle arrête de ne penser qu'à elle !!! et vous êtes toutes d'accord avec moi !
Serena : oui, elle a raison ! Elle a bien fait de dire tout ça !
Lucie : tu aurais peut être dû y aller un peu moins fort !
Bulle : non !!! je veux qu'elle comprenne et qu'elle arrête de faire du mal aux gens qui l'aime. C'est pour son bien.
Andy qui n'avait pas suivi la discussion : ben qu'est ce qu'elle a Vivi ? Elle est allée où ?
Bulle sur un ton autoritaire : on en sait rien !!!
Andy : je vais aller la voir !!!
Vanessa : mauvaise idée !!! elle n'a pas besoin de toi, surtout pas en ce moment...
Andy : ah bon et qu'est ce que tu en sais ?
Vanessa : je le sais c'est tout !! elle n'a pas besoin que tu en rajoutes une couche !
Andy : et puis je fais ce que je veux en même temps !!


Il partit à la recherche de Vivi...


Serena : et toi ça ne te dérange pas que ton mec coure après Vivi ?
Vero : non, pourquoi ça me dérangerait ?
Bulle : peut etre parce que vivi est son ex !!!
Vero : mais je ne suis pas une jalouse maladive moi, contrairement à d'autres !!!
Bulle : qu'est ce que tu veux dire par là ? Je ne suis pas une jalouse maladive moi non plus ! Je n 'aime juste pas que des garces dans ton genre s'approchent de mon mari !!!
Vero : garce toi même !!! surtout que c'est toi la méchante avec Vivi alors qu'elle est censée être ton amie !!!!
Bulle : c'est justement parce que c'est mon amie que j'ai été dure avec elle !!! c'est pour son bien !! donc quand on ne sait pas, on ne parle pas !!!
Lucie : oh la les filles stop !!!! calmez vous ! Nous ne sommes pas là pour nous taper dessus...
Vanessa : oui et puis regardez, Feli entre sur le cours.


En effet, Feli était le premier a jouer. Tout le monde se tût et regarda le match... Pendant ce temps là, Andy avait retrouvé Vivi.


Andy : ben alors ma belle... qu'est ce qu'il se passe ?
Vivi : ma vie par en ruine... et je le mérite !!!
Andy : non ne dis pas ça !
Vivi : je n'aurai plus jamais d'enfant et puis de toute façon je n'ai plus de mec, le père de mon fils ne m'adresse plus la parole, mon fils est complètement perturbé par ma faute et même mes amies me font des reproches et sont désagréables avec moi...
Andy : pas tous... regarde moi je ne le suis pas ! Et puis je n'aime pas voir des larmes sur ce joli visage alors sèche moi ça rapidement...
Vivi : si seulement je n'avais pas été aussi égoïste !!! j'ai fait du mal autour de moi et maintenant tout se retourne contre moi, c'est normal, c'est tout ce que je mérite.
Andy : mais non !! tu n'es pas si mauvaise que ça...
Vivi : arrête Andy, même toi tu devrais m'en vouloir... je suis sortie avec toi alors que j'étais déjà avec Paulo, je t'ai fait espérer des choses pour rien....
Andy : c'est du passé !! et il n'est jamais bon de vivre dans le passé... la seule chose que je retiens de cette période, c'est à quel point je t'ai aimé...
Vivi : mais aujourd'hui, c'est Vero que tu aimes !
Andy : oui... c'est vrai... je l'aime...
Vivi : je suis contente pour toi, tu mérites d'être heureux.
Andy : allez viens, on retourne en tribune...
Vivi : je ne sais pas si j'ai vraiment envie d'y aller...
Andy : ben pourquoi ?
Vivi : je n'ai pas trop envie d'être avec tout le monde. Je vais rentrer me reposer. Tu peux demander à Vanessa de s'occuper de Paolo s'il te plait ?
Andy : non mais viens avec moi... ca te changera les idées... plutôt que de rester toute seule à ruminer...
Vivi : euh je ne suis pas sûre que le fait de voir Nando et Paulo jouaient me changera les idées... je rentre.
Andy : bon comme tu voudras ! Fais attention à toi...



Vivi regagna donc l'hôtel.


Vanessa  à Andy qui revenait : ben elle est où ma blonde ? Tu ne l'as pas trouvé ?
Andy : si si mais elle a préféré rentrer se reposer. Elle m'a demandé de te dire de t'occuper de Paolo si tu le veux bien...
Vanessa : ok, pas de problème...
Bulle : bon ben voilà, si ça peut la faire réfléchir et lui mettre un peu de plomb dans la tête !!! Allez maintenant on se concentre sur le match de mon chéri !!!! Vamos Feli !!!!!
tout le monde : Vamos !!!!!

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Mar 9 Fév - 22:55

Feli gagna très facilement son match en deux petits sets. Ce fut au tour de Paulo qui lui aussi gagna facilement. Après son match, Paullo rejoignit les tribunes.


Quitterie : félicitations pour cette victoire !
Paulo : merci ! C'est gentil.
Richard : oui, c'était un beau match Paulo !! J'ai réussi à revenir de l’entraînement à temps pour te voir !
Paulo à Richard : c'est sympa mon pote !! Mais où est Vivi ?
Richard : Paulo ? Tu ne vas pas recommencer ?
Paulo : non mais je voulais lui parler au sujet de Paolo...
Richard : ah... ben apparemment elle est rentrée à l’hôtel pour se reposer, elle a le moral dans les chaussettes !
Paulo : ah ben je vais la rejoindre alors comme ça on pourra discuter tranquillement.


Paulo partit sans prendre la peine de dire aux autres où il allait.


Lucie : ben il va où Paulo ?
Richard : il rentre à l’hôtel …
Quitterie : ben il aurait pu nous le dire quand même ! Il rejoint Vivi c'est ça ?
Richard : non mais il veut juste lui parler au sujet de Paolo c'est tout ! Ne t'inquiète pas !
Quitterie : ah non mais je ne m'inquiète pas du tout... on n'est plus ensemble hein !!! il fait ce qu'il veut !
Lucie tout bas à Richard : il y va vraiment pour parler de Paolo ?
Richard : ben c'est ce qu'il m'a dit en tout cas... après il m'a quand même avoué avoir été perturbé par le baiser de Vivi donc ça me fait un peu peur... il garde toujours l'espoir qu'elle veuille se remettre avec lui... c'est incroyable quand même !!!
Lucie : oui... je crois que là c'est plus de l'amour, c'est pire que ça, après tout ce qu'elle lui a fait, il l'aime toujours...
Richard : je ne le comprend vraiment pas ! Enfin on verra bien mais j'espère qu'il va vraiment seulement parler de Paolo... ce serait bête qu'il perde Quitterie définitivement.


Ce fut l'heure du match de Nando... avant d'entrer sur le cours, il jeta un petit coup d'oeil dans les tribunes, Rafa et Feli lui firent un signe pour l'encourager mais Nando remarqua tout de suite l'absence de Vivi et celle de Paulo. Il se posa beaucoup de questions... Le début du match fut compliqué pour lui, il eut du mal à rentrer dans la partie. Mais en bataillant sévèrement il finit par l'emporter en trois sets. En revanche, pour John se fut beaucoup plus simple.


Pendant ce temps là, Paulo était arrivé à l'hotel et il alla taper à la porte de Vivi.


Vivi se réveillant : ben qui ça peut être ? Les autres ne sont pas là ! Bon ça ne doit pas être important, je laisse tomber !


Mais Paulo insista. Vivi alla donc ouvrir.


Paulo : et ben ! Mais qu'est ce que tu faisais ???
Vivi surprise : Paulo ? Mais qu'est ce que tu fais là ?
Paulo sur un ton froid : il fallait que je te parle ! Alors après mon match j'ai décidé de rentrer !
Vivi : ah...et comment ça se fait que d'un coup tu veux me parler alors que ça fait plusieurs jours que tu ne m'adresses pas la parole ?
Paulo : ben attend c'est normal que je te fasse la tête, je ne suis pas un objet Vivi hein ! On ne fait pas de moi ce que l'on veut !!! bon et puis ce n'est pas le sujet, je voulais juste te parler de Paolo... Il m'a fait une grosse crise hier et a eu des propos méchant envers moi...
Vivi : oui, il m'a raconté... mais ça allait mieux ce matin non ?
Paulo : non pas du tout, il ne m'a pas calculé !
Vivi : bon après, il n'a pas tout à fait tort... tu lui cries dessus plusieurs fois par jour en ce moment. Tu as été un peu dur avec lui la dernière fois à table quand tu lui a dit que j'étais avec Nando et toi avec Quitterie... tu sais il est un peu perturbé en ce moment...
Paulo : la faute à qui ?
Vivi : oui je sais que j'ai mes torts mais tu n'avais pas à lui parler sur ce ton, il n'a que 7ans et c'est normal qu'il veuille que son papa et sa maman soient ensemble !!
Paulo s'énervant : et ben voilà, maintenant c'est de ma faute s'il est perturbé, c'est le monde à l'envers !! si tu avais contrôlé tes pulsions, on en serait pas là, Paolo était sur la bonne voie pour comprendre que nous nous aimions plus... et maintenant, il se refait des films et a toujours l'espoir que nous nous remettions ensemble !
Vivi : Tu n'as pas besoin de t'énerver comme ça hein !
Paulo : mais je suis obligé de m'énerver car tu m'énerves !!!!
Vivi : Paulo, vraiment là ça me gave !!! on passe notre temps à nous disputer !! ça devient vraiment usant ! Et je ne suis pas sûre que ce soit bon pour Paolo, ça aussi !
Paulo : mais en même temps c'est toi qui le cherche !!! tu es toujours en train de t'occuper de ma vie ! Tu ne me laisses jamais tranquille !
Vivi : quoi ??? je m'occupe de ta vie moi ? Pas du tout !!! je m'en fiche royalement de ce que tu fais ! Tu n'es pas mon centre d’intérêt hein !
Paulo s'emportant : haha, mais bien sûr !!!! alors pourquoi tu m'as embrassé ? pourquoi tu fais tout pour que Quitterie et moi ne soyons plus ensemble ? tu crois savoir ce qui est bon pour moi ou ce qui ne l'est pas ! Tu veux gérer ma vie !! Et ne me dis pas le contraire !!! Et puisque tu as vidé ton sac la dernière fois chez Rafa, je vais faire de même !!!! Tu es une emmerdeuse Vivi, une égoïste, une raleuse, une jalouse,une narcissique, une empêcheuse de vivre heureux, une chieuse !!! Je te déteste tout comme je t'aime et je...
Vivi le coupant : quoi ? Qu'est ce que tu viens de dire là ?
Paulo : quoi ? Quand ?
Vivi : là à l'instant...
Paulo : que tu étais une chieuse !!!!
Vivi : non juste après ça ?
Paulo : Que je te déteste !!!
Vivi : Paulo s'il te plaît, ne fais pas celui qui ne comprend pas, j'ai très bien entendu ce que tu as dit... tu m'aimes encore ?


Paulo, sur un ton énervé, décida de tout lui avouer. Il n'en pouvait plus de garder ça pour lui.


Paulo : mais Vivi, bien sûr que je t'aime toujours, je crève d'amour pour toi depuis la première seconde où je t'ai vu et ce sera toujours le cas jusqu'à la fin de ma vie !! et tu avais raison la dernière fois, je t'en veux d'avoir tout gâché entre nous, je t'en veux de m'avoir fait autant de mal, je t'en veux de m'avoir quitté !!!!


Paulo ne put retenir ses larmes. Il continua.


Paulo : tu es celle que j'ai le plus aimé et que j'aime toujours d'ailleurs malgré tout ce que tu as pu me faire et je m'en veux terriblement pour ça ! Je sais que tu n'es pas celle qu'il me faut mais c'est plus fort que moi... c'est comme si ma tête te détestait mais mon cœur lui, n'a jamais cessé de penser à toi. Et je m'en veux de ressentir toujours quelque chose pour toi parce que je sais que ce n'est pas réciproque et que nous deux ce ne sera plus jamais possible !Mais je ne peux pas m'en empêcher, tu m'énerves au plus haut point mais en même temps tu me rends complètement dingue !!
Je n'arrête pas de repenser à nous deux et de t'imaginer à mes côtés !!! Tu avais raison, je vis dans le passé et ça m'empêche d'être heureux !! pourtant je voudrais t'oublier, je voudrais ne plus t'aimer...


Vivi le prit dans ses bras. Ses paroles la touchaient énormément. Elle ne pu s'empêcher d'avoir les larmes aux yeux. Ils restèrent comme ça pendant un petit moment sans dire un mot. Puis Vivi cassa le silence.


Vivi : Paulo, je suis vraiment désolée de t'avoir fait tant souffrir et je suis désolée aussi de te pourrir ta nouvelle vie avec Quitterie, je me doutais que tu ressentais toujours quelque chose pour moi parce que ton regard ne trompe pas mais je ne pensais pas à ce point là. Je dois t'avouer quelque chose moi aussi, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne chose mais tant pis, il faut que ça sorte. Autant mettre les choses à plat une bonne fois pour toute.
Tu as raison quand tu dis que je suis jalouse, je suis jalouse de Quitterie, je ne supporte pas de te voir avec elle alors que je sais que nous deux c'est terminé et que tu as le droit de refaire ta vie comme je le fais avec Nando. Mais par contre tu te trompes quand tu dis que tes sentiments envers moi ne sont pas réciproques... Tu es le sujet principal de mon suivi psychologique... Ma psy dit qu'au fond de moi, je t'aime toujours Paulo et que je n'ai pas réellement tourné la page sur notre histoire... et je crois que malheureusement elle a raison. Je dis malheureusement car à côté de ça, il y a Nando, que j'aime aussi énormément... Mon cœur a toujours eu du mal à vous départager et je crois que c'est toujours le cas. Quand je suis avec toi, je voudrai être avec Nando et quand je suis avec Nando, je voudrai être avec toi... je me déteste pour ça !! Mais quand j'y réfléchi, je finis toujours par me dire que c'est avec Nando que je veux finir ma vie. Je ne suis bonne qu'à te faire du mal à toi et je refuse de t'en faire encore ! On s'aime mais nous ne sommes pas faits l'un pour l'autre... tu dois sûrement être trop gentil pour moi ! J'ai besoin qu'on me résiste et qu'on me tienne tête parfois et Nando sait bien faire ça...
Paulo : Je suis content d'entendre que tu m'aimes toujours toi aussi, j'avais peur de passer pour un imbécile... et je sais moi aussi que nous ne sommes pas faits pour être ensemble ! C'est pour ça que je voudrais que tu acceptes ma relation avec Quitterie comme je le fais pour toi et Nando. Tu sais, je l'aime et je suis heureux avec elle, elle parvient à me faire oublier l'amour que j'ai pour toi ! Alors bien sûr, ce n'est pas pareil qu'avec toi, ce n'est pas un amour passionnel mais cet amour que j'ai pour elle me suffit à être heureux!
Vivi : je te promets de faire des efforts et de ne plus me mêler de ta vie sentimentale !


Paulo la prit dans ses bras et lui fit un bisou sur la joue.
Paulo : Merci Vivi. J'espère que tu tiendras ta promesse.
Vivi : par contre, j'aurai besoin de faire quelque chose... à nouveau... mais ce sera la dernière fois, je te le jure... Maintenant que nous nous sommes tout dit, je veux finir notre histoire en beauté.


Elle mit une main sur sa joue puis elle l'embrassa tendrement pendant plusieurs minutes. Paulo ne put s’empêcher de répondre à son baiser et ils tombèrent tous les deux sur le lit... les choses commençaient à dégénérer un peu. Vivi reprit ses esprits et s'écarta de Paulo.


Vivi : Non Paulo... j'ai vraiment envie de toi mais je ne peux pas faire ça à Nando. Je lui ai promis de ne plus jamais le tromper.
Paulo : il n'est pas obligé de le savoir... tout comme Quitterie, on gardera ça pour nous... et puis ce ne sera pas vraiment trompé, en ce moment tu n'es plus avec Nando et je ne suis plus avec Quitterie... ce sera notre façon de nous dire adieu... et de repartir sur de bonnes bases avec nos conjoints respectifs...


Il l'embrassa de nouveau et Vivi se laissa faire. Ils finirent par faire l'amour, comme avant, comme si ils ne s'étaient jamais quitté...


Pendant ce temps là, les matchs étaient terminés, John et Nando revinrent ensemble dans les tribunes car Nando était resté un peu dans les vestiaires pour être un peu seul.


Vanessa : félicitations les gars !!! 100% de victoires aujourd'hui !!!!


Les matchs avaient duré toute la journée. Ils rentrèrent donc à l’hôtel dans la soirée.


Nando : et Vivi et Paulo, ils sont où ?
Nole : à l’hôtel !
Nando : serieux ? Ou c'est encore une mauvaise blague ???
Nole : non non je suis sérieux !
Nando : et ben pour une fois j'aurais préféré que ce soit une blague...
Richard : non mais ne t'en fais pas, ils doivent juste être en train de parler de Paolo... ils comptent le faire suivre par un psy lui aussi... mais Vivi t'en parlera mieux que moi...


Ils rentrèrent donc à l'hotel.
Du côté de Vivi et Paulo :


Vivi : on garde ça pour nous hein ? On ne dit rien à personne même pas à Richard !! hein Paulo ? Je compte sur toi !
Paulo : oui, ne t'inquiète pas !! je ne veux pas que Quitterie l'apprenne donc bouche cousue ! Mais sache que je ne regrette pas du tout ce moment...
Vivi : moi non plus Paulo... mais c'était la dernière fois...
Paulo : oui je le sais ! Ne t'inquiète pas ! Et pour Paolo, on fait quoi ? Je pense qu'il serait utile de le faire suivre par un psychologue, qu'est ce que tu en penses ?
Vivi : oui je suis d'accord ! Je vais prendre rendez-vous dès que ce sera la fin du tournoi.
Paulo : bon allez je file, je pense qu'ils ne vont pas tarder... je suis content que l'on ait pu se parler, maintenant nous savons tout et ça ira beaucoup mieux, j'en suis sûr !!!
Vivi : je l'espère Paulo...
Paulo en partant : je t'aimerai toujours Vivi...


Vivi lui sourit puis il quitta sa chambre. Les autres arrivèrent au même moment. Paulo les entendit, il décida de descendre.


Paulo : alors quels sont les résultats ?
Vanessa : mon John a gagné facilement !!!
Paulo : super !! et toi Nando ?
Nando sèchement : gagné aussi ! Mais pas aussi facilement que John car j'ai été un peu perturbé par l'absence de certaines personnes, si tu vois ce que je veux dire...


Paulo baissa la tête... il repensait à ce qu'il s'était passé avec Vivi, et s'en voulait un peu car il appréciait Nando.


Nando : pourquoi baisses tu la tête ? Tu as quelque chose à te reprocher ?
Paulo : moi ? Non non rien, nous avons juste discuté...
Nando : ouai, j'espère !
Paulo regardant Quitterie : mais oui !!! Vivi et moi c'est terminé !!!


Serena : bon, si nous allions manger quelque part ce soir ? Je n'ai pas envie de rester là!!!
Nole : sauf que tu sais que je joue demain ???
Serena : et alors ? Ça t'empêche d'aller manger quelque part ?
Nole : non mais il faut rentrer tôt !!!
Serena : ben je n'ai pas dit que nous allions en boite hein ! Un resto, c'est tout, donc on peut rentrer tôt ! Et puis tu n'es pas obligé de venir !
Nole : ben quand même ! Je ne vais pas rester là tout seul !
Serena : alors on y va ?
Rafa : euh, il faut peut être que l'on se change avant ! Nous sommes en tenue de sport là, ça ne le fait pas !
Serena : bon et ben bougez vous alors ! J'ai faim moi !!!!
Bulle : tu as bien de la chance !! je n'ai pas faim moi en ce moment !!!


Les garçons montèrent donc se changer. Vanessa alla voir Vivi et les autres filles ainsi qu'Andy et Lucas continuaient de discuter en attendant.


Serena : c'est peut être parce que tu as pris trop de réserves ces derniers temps...
Bulle:ouai... tu penses que j'ai pu me dégoûter moi même de la nourriture ??
Serena : ben je ne sais pas si c'est possible ça... mais peut-être !
Lucie : par contre il faudrait que tu te forces à manger un peu, au moins pour ton bébé.
Bulle : oui je sais... je vais essayer ce soir.


Pendant ce temps là, Vanessa était arrivée dans la chambre de Vivi.


Vanessa : ma blonde ? Ca va ?
Vivi se réveillant : ah.. oui oui ça va.
Vanessa : ben qu'est ce qu'il s'est passé dans ton lit ? Il est tout sans dessus dessous ?
Vivi : ah oh... oui je n'avais pas remarqué... je bouge beaucoup quand je dors, c'est sûrement pour ça qu'il est tout défait !
Vanessa : bon allez tu te lèves ? On va manger au resto tous ensemble !
Vivi : je n'ai pas envie et puis je n'ai pas très faim de toute façon !!!
Vanessa : ah non ! Tu ne vas pas encore rester là toute seule !!!


Elle s'approcha du lit de Vivi et marcha sur quelque chose.


Vanessa : mince ! Sur quoi j'ai marché.


Elle se baissa et ramassa ce sur quoi elle avait marché.
Vanessa : la gourmette de Paulo ? Qu'est ce qu'elle fait là ?
Vivi : ah mince, elle est cassée ?
Vanessa : ben ouai, on dirait bien ! Mais pourquoi est-elle dans ta chambre ?
Vivi : ben je ne sais pas moi...
Vanessa : oh non Vivi, ne me dit pas que... le lit en chantier, la gourmette cassée... non Vivi, tu n'as pas fait ça ????
Vivi : fait quoi ?
Vanessa : Vivi !!!!!! qu'est ce que tu as foutue avec Paulo ???? vous avez couché ensemble ????
Vivi : … non non, qu'est ce que tu vas imaginer !
Vanessa : je te connais trop bien et tu ne sais pas mentir !
Vivi : bon ok, j'avoue... mais c'était la dernière fois... nous avons discuté et on a dérapé... mais c'est terminé, ça n'arrivera plus... c'était pour tourner la page définitivement car en fait tous les deux nous ne l'avions pas fait réellement.
Vanessa en colère : mais comment tu as pu faire ça à Nando ???
Vivi : …
Vanessa : pile au moment où il a le plus besoin de toi...
Vivi : apparemment non, il n'a pas besoin de moi puisqu'il ne me parle plus...
Vanessa : et tu sais très bien pourquoi ! Vivi !!!
Vivi : oui c'est bon j'ai compris ! J'ai fait une erreur, je n'aurais pas dû... mais s'il te plait n'en parle à personne !
Vanessa : non bien sûr que je n'en parlerai pas... mais je suis quand même déçue...
Vivi : je déçois tout le monde de toute façon !!!
Vanessa : ben tu le cherches quand même !!! bon allez n'en parlons plus, de toute façon maintenant c'est fait ! Tu t'es décidé à parler à Nando au moins ?
Vivi : je ne sais pas...
Vanessa : il le faut ! Il a besoin de ton soutien Vivi... il faut qu'il sache que tu es là pour lui... ce n'est pas simple pour lui hein....
Vivi : mais je suis sûre qu'il s'en fiche de moi maintenant après ce que j'ai fait...
Vanessa : non il ne s'en fiche pas, il n'a pas arrêté de te chercher dans les tribunes pendant son match et il a été déstabilisé de ne pas te voir...
Vivi : il a gagné au moins ?
Vanessa : oui oui !
Vivi : ouf !!! je lui parlerai ce soir...
Vanessa : enfin une parole censée qui sort de ta bouche !!!! Allez viens on descend !!!
Vivi : attends, tu veux bien rendre la gourmette à Paulo toi ? Tu diras que tu la trouvé dans le couloir...
Vanessa : c'est bien parce que c'est toi hein !!!
Vivi : merci.


Elles descendirent. Nando qui était déjà redescendu, l'ignora totalement. Vanessa rendit la gourmette à Paulo. Paulo regarda Vivi l'air gêné.
Quand Feli arriva...


Vero : whaouu tu t'es fait tout beau ce soir !!!
Bulle : et oui il s'est fait beau pour moi !!!!pas vrai mon chéri ?
Feli : bien sûr mon cœur !!!
Vero : pfff, on dirait une gamine !!!!
Bulle : quoi qu'est ce que tu dis ?
Vero : rien d'important !
Bulle : mouai...
Serena : bon ça y'est ?? est ce que tout le monde est enfin là ??
Melo : non, il manque Nole !
Serena : alors ça c'est le comble... c'est lui qui ne veut pas rentrer tard et c'est lui que l'on attend !!! il faudrait peut être lui expliquer que plus on part tard et plus on rentre tard !!!
Nole arrivant : je sais Serena...mais on dit toujours « le meilleur pour la fin » et je suis le meilleur donc je me devais d'arriver le dernier !!!
Serena : tsssss !!! n'importe quoi !!!
Feli : non mais alors lui !!! il ne changera jamais !!!
Rafa : et puis on verra à la fin du tournoi si c'est toi le meilleur quand je t'aurais mis une branlée en finale !!!
Nole : oui bien sûr compte la dessus !
Serena : bon vous allez arrêter de faire les gamins ??? allez on y va !


Ils partirent donc tous au restaurant.


Bulle en entrant dans le restaurant : beurkk !!! toutes ces odeurs me dégoutent !
Feli : ah non, mon champagne, là il faut que tu manges un peu... tu vas tomber malade et le bébé aussi...
Bulle : mais je te dis que ça me dégoute !!!
Feli : et bien force toi un peu pour le bébé au moins !
Bulle : pfff facile à dire... j'aimerai bien te voir à ma place toi tiens !!!
Feli : non mais vraiment fais un effort, je n'ai pas envie de te retrouver à l'hopital !


Le petit groupe s'installa à une table. Bulle commanda tout de même une salade et elle se força à en manger un peu. Pour les autres tout se passait bien. À la fin du repas, Vivi souffla un bon coup et alla voir Nando qui était en pleine discussion avec Lucas.


Vivi : Nando est ce que tu voudrais bien que l'on aille se balader un peu tous les deux avant de rentrer ?


Nando regarda rapidement Lucas qui lui fit un regard pour dire « oui vas-y, il le faut ».


Nando : ok ! Si tu veux...

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Jeu 11 Fév - 23:41

Tout le petit groupe rentra à l'hôtel, sauf Vivi et Nando.


Vivi : où veux tu que l'on aille ?
Nando : je ne sais pas, comme tu veux...
Vivi : tu préfères marcher ou te poser quelque part ?
Nando : non, on peut marcher c'est bien...
Vivi : ok...


Ils marchèrent donc en silence pendant un petit moment. Puis Vivi décida de le briser.


Vivi : je suis désolée...
Nando : …
Vivi : vraiment je m'en veux... je m'en veux d'avoir embrassé Paulo alors que la situation n'est déjà pas simple pour toi... je regrette tellement...


Nando l'écoutait mais ne répondait pas, il ne la regardait même pas.
Vivi continua.


Vivi : je comprends que tu ne veuilles pas me parler... mais moi, je tiens à te dire que je t'aime et que je suis là pour toi, pour te soutenir...
Nando : mais pourquoi tu ne l'as pas fait dès le début ? Il faut toujours que tu fasses une connerie et qu'ensuite tu regrettes ! Et moi je suis toujours censé te pardonner. Vivi, j'en ai marre ! Et puis j'aimerai que tu me dises réellement ce que tu ressens pour Paulo... il y a forcément quelque chose, tu n'arrêtes pas de me parler de lui, tu l'embrasses...
Vivi : je vais être honnête avec toi... j'ai toujours des sentiments pour Paulo...
Nando : super ! Ce n'est pas vraiment ce que j'avais envie d'entendre !
Vivi : non, mais laisse moi finir ! J'aime Paulo mais je t'aime toi encore plus... mais mon cœur est complètement perdu, quand je suis avec toi, j'ai envie d'être avec lui et quand je suis avec lui, j'ai envie d'être avec toi... et je me déteste pour ça parce que je vous fais souffrir tous les deux. On travaille sur ça avec ma psy en ce moment, et je suis sûre que ça va finir par passer, mes sentiments pour Paulo vont disparaître... parce que c'est avec toi que je veux être et c'est avec toi que je veux finir ma vie.
Nando : et même si nous n'avons jamais d'enfant toi et moi ?
Vivi : oui... je t'aime et je veux rester avec toi avec ou sans enfant.
Nando : tu sais, j'aurai vraiment aimé pouvoir te donner un enfant, je rêve depuis toujours d'être papa avec toi et voilà mon rêve qui part en fumée... alors s'il te plaît ne me laisse pas et ne me fais pas plus de mal, c'est déjà assez dur pour moi alors si tu me quittes ou si tu me trompes, je ne m'en remettrai pas...
Vivi : je ne te quitterais pas, je serai là toujours pour toi... et je vais t'aider à accepter cette mauvaise nouvelle... et puis qui sait, peut-être qu'un jour nous arriverons à avoir un enfant... ils n'ont pas su expliquer pourquoi tu es infertile, alors moi j'ai toujours un espoir...
Nando : oui c'est ce que Lucas m'a dit aussi, qu'il y avait un tout petit espoir, que c'est déjà arrivé à des couples...
Vivi : alors, on ne va pas se prendre la tête et on verra bien... on va laisser faire la nature, parfois elle fait bien les choses !
Nando : par contre tu me promets qu'il ne se passera plus jamais rien avec Paulo, ni avec quiconque d'ailleurs ?
Vivi : oui je te le promets et je te jure de tenir cette promesse parce que je sais que tu m'as déjà beaucoup pardonné mes erreurs et que maintenant ça suffit !
Nando : j'espère pouvoir te croire, je t'avoue que ma confiance en toi s'est un peu envolé mais je t'aime et je sais que tu es la femme de ma vie, alors je veux bien te pardonner une nouvelle fois mais ce sera la dernière...
Vivi : je t'aime...on rentre ? J'ai envie de passer une longue nuit tout contre toi...
Ils rentrèrent à l’hôtel, heureux de se retrouver. Une fois arrivés, ils tombèrent sur Paulo qui n'arrivait pas à dormir et qui sortait prendre l'air, quand il les vit main dans la main :


Paulo : ah, ça y est vous êtes de nouveau ensemble ?
Vivi gênée : oui...
Paulo : je suis content pour vous...
Nando : Paulo, tu n'es pas obligé de dire ça pour nous faire plaisir...
Paulo : non vraiment je le pense... la page est tournée définitivement sur l'histoire Paulo/Vivi
Vivi pour lui prouver qu'elle tenait sa promesse : oui et d'ailleurs, je crois que tu as une personne à reconquérir Paulo, ne traîne pas, ne la laisse pas filer !
Paulo : oui tu as raison... je vais essayer ! J'y vais tout de suite !


Nando sourit à Vivi, il était content de sa réaction. Puis ils montèrent dans la chambre de Vivi qui était redevenue celle de Nando également...
La nuit fut bonne pour tout le monde.


Les jours passèrent tranquillement. Paulo et Quitterie étaient de nouveau ensemble. Serena était de plus en plus impatiente d'accoucher et Rafa aussi car elle était vraiment trop chiante. Bulle avait toujours beaucoup de mal à manger. Lucie était toujours très demandeuse envers Richard et ce dernier n'en pouvait vraiment plus. D'ailleurs il avait perdu dès son entrée en lice dans le tournoi. Pour les autres tout allait plutôt bien.
Ce fut le jour de la finale. Elle opposait Rafa à Nole... pour leur plus grand plaisir. Ils allaient enfin pouvoir savoir qui est le meilleur. Tout le petit groupe assistait à cette finale bien entendu.


Richard : et ben voilà, au moins après ça, ils n'auront plus besoin de se chamailler pour savoir qui est le meilleur !!!
Vanessa : oui... enfin, je suis sûre que le perdant trouvera une bonne excuse et ils continueront...
Bulle : oui je pense qu'elle a raison... à mon avis, il leur faut plus qu'un match pour arrêter !
Nando : de vrais gamins ces deux là !!!


Le match commença. Tout le monde se tut.
C'était un match très accroché. Les deux hommes se rendaient coup pour coup. Ce finalement Rafa qui remporta le tournoi.


Serena : yeeeesss !!!!! Bravo mon amour !!!
Feli : whaou ! C'était un beau match !!!
Melo : toujours quand il y a mon chéri...
Serena : oui mais surtout quand il y a le mien aussi !!!


Après toutes les obligations : conférence de presse, photos... les deux finalistes rejoignirent les autres à l’hôtel car ils étaient rentrés.


Serena lorsque Rafa arriva : whaaaouuu !! bravo mon amour !!! je savais que tu étais le meilleur !!
Nole : pffff, le meilleur c'est moi, il a juste eu beaucoup de chance !!!
Rafa : ah bon ? De la chance ? Non juste beaucoup de talent !
Nole:tssss, c'est bizarre comme « talent » et « Nadal » ne vont pas du tout ensemble !!!
Rafa : tu peux dire ce que tu veux !!! je t'ai battu !!!
Nole : oui mais c'était serré !!! elle est où la branlée que tu m'avais promis ??
Rafa : branlée ou pas, j'ai gagné !!!
Nole : ouai... pour cette fois ! Tu verras la prochaine fois!!!
Vanessa : et voilà qu'est ce que j'avais dit !
Bulle : Bon les garçons, vous allez arrêter un peu vos gamineries !!! et allez vous préparer, ce soir on sort !!!
Rafa : ah bon ? Et on va où ?
Nole : et les enfants ?
Bulle : en boite !!! j'ai envie de faire la fête !! et plus aucune excuse, le tournoi est terminé et on a une victoire a fêter !!! Et la baby sitter arrive !
Feli : tu es sûre que la boite dans ton état, c'est possible ??
Bulle : bien sûr que c'est possible !!! pourquoi ça ne le serait pas ?
Feli : bon ma fois comme tu le sens !
Rafa : toi par contre ma chérie, je pense que ce n'est pas très recommandé... tu accouches bientôt et tu es censée te reposer.
Serena : sauf que je suis rentrée dans mon neuvième mois donc maintenant je peux accoucher à n'importe quel moment, ce ne sera plus grave pour le bébé !!! donc je n'ai plus besoin de me reposer !
Rafa : sauf, que tu veux accoucher en Espagne non ??? et donc tu dois attendre encore deux semaines au moins... open d'Australie oblige !!!
Serena : ah ouai ! Bon je vais me reposer encore alors !
Rafa : bonne idée...
Bulle : sauf qu'on ne peut pas fêter la victoire sans le vainqueur !!!!
Rafa : moi je viens ! Je ne suis pas obligé de me reposer hein !!!
Serena : non mais tu crois quoi ??? moi aussi je viens !!
Rafa : mais tu as dit que tu allais te reposer !
Serena : oui... je me reposerai... quand on sera rentrés !!!


Tout le monde alla donc se préparer pour faire la fête. Ils allèrent dans un premier temps au restaurant puis en boite de nuit.


Andy à Vivi en entrant dans la boite : je n'ai pas encore eu l'occasion de te dire que tu es très belle ce soir...
Vivi gênée : c'est gentil... ah Vanessa m'a appelé je crois...


Elle ne laissa pas le temps à Andy de réagir qu'elle était déjà à côté de Vanessa.


Vanessa : ben qu'est ce que tu fais ma blonde à courir avec des talons ? Tu vas te péter une cheville !
Vivi : il fallait que j'échappe à Andy...
Vanessa : qu'est ce que tu racontes ?
Vivi : j'ai l'impression qu'il voudrait bien qu'il se passe quelque chose entre lui et moi...
Vanessa : mais qu'est ce que tu racontes ? Il est avec Vero maintenant, je pense qu'il a bien compris qu'il n'y avait plus aucun espoir avec toi...
Vivi : je n'en suis pas sûre !!!
Bulle qui avait entendu la conversation : je pense comme Vivi !! il n'en a rien à faire de Véro...
Vanessa : vous êtes sûres que vous ne vous faites pas des films toutes les deux ?
Bulle : oh non !! je suis certaine que Vero est là pour Feli et Andy pour Vivi, leur couple est bidon !
Vanessa : et si c'est le cas, ils espèrent quoi en faisant croire qu'ils sont ensemble ?
Vivi : j'en sais rien !!! ils pensaient peut-être nous rendre jaloux !!!
Vanessa regardant Vivi : et j'espère que ça ne fonctionne pas ???
Vivi : non... je m'en moque, je n'aime que Nando !!!
Vanessa : mouai... j'espère bien !!!!


Vivi fit les gros yeux à Vanessa pour lui faire comprendre qu'elle devait arrêter.
A peine entrée dans la boite, Bulle se jeta sur la piste de danse accompagnée de Melo et Lucie.


Bulle : aaahhh !! trop bien !! ça faisait trop longtemps !
Lucie : ouiiii !!!


Feli et Richard allèrent voir Bulle et Lucie.


Feli : euh, mon champagne... doucement quand même !!!
Bulle : Feliciano Lopez est ce que c'est toi qui porte le bébé ???
Feli : ben non !!!
Bulle : alors tu me laisses faire ce que je veux !!! si je le fais c'est que je me sens bien hein !!
Feli : je veux bien te croire, mais fais attention quand même !!!
Richard : oui Lucie toi aussi !
Lucie : même réponse que Bulle !!!


Les garçons allèrent rejoindre Rafa, Paulo et John qui étaient au bar en train de trinquer à la victoire de Rafa.


John : à la tienne Rafa !!! à ta victoire !!!
Rafa : yes merci !!!
Feli : on peut trinquer avec vous ?
Rafa : bien sûr mon pote !


Après quelques verres :


Paulo à Richard : Et ben Lucie est déchaînée... tu ne la fatigues pas assez apparemment...
Richard : non mais elle n'est jamais fatiguée, c'est bien ça le problème !!!
Feli : bah tant mieux pour toi... tu dois prendre ton pied au lit !!
Richard : franchement non !! je suis épuisé, elle est trop demandeuse ! Au début c'était cool mais maintenant, je n'en peux plus !
Paulo : et ben... à ton âge ce n'est pas normal !! même moi, je suis capable de le faire plusieurs fois par jour... et avec deux femmes différentes qui plus est !
Rafa : qu'est ce que tu racontes ??? genre tu as déjà eu des rapports avec deux femmes différentes dans la même journée ???
Paulo : ben oui ! Qu'est ce que tu crois ???
Rafa : bah je sais pas... tu sembles pourtant si calme et si posé !!!
Feli : c'est clair je n'aurais jamais cru ça de toi !!!
Richard : c'était quand ??? tu ne m'as jamais parlé de ça...
Paulo : il n'y a pas très longtemps !!! mais vous n'en saurez pas plus...
Richard : et pourquoi tu nous fais des cachotteries ???
Rafa : parce que je suis sûr qu'il nous mène en bateau !!!
Paulo : n'importe quoi !! c'est la vérité !!!
Richard : une preuve ??
Paulo : bien sûr que non ! Qu'est ce que tu voudrais comme preuve ? Je n'ai pas gardé leurs sous-vêtements hein !!!
Rafa : pas de preuve ! Donc on ne te crois pas !!!
Paulo : vous ne me pensez vraiment pas capable de faire ça ???
Feli : ben carrément pas ! Je ne te vois pas passer d'une femme à l'autre et encore moins dans la même journée ! Tu ne t'appelles pas Vivi... quoiqu'elle a peut être déteint sur toi...
Rafa : Feli ! Arrête !
Richard : Est ce qu'une des deux femmes est Quitterie ?
Paulo : ouai...
Richard : donc tu as déjà trompé Quitterie ?
Paulo : non pas vraiment !!! mais arrêtez avec vos questions, je n'en dirai pas plus !!
Feli : t'es trop nul !!!


La soirée se passa bien pour tout le monde. Bulle et Lucie continuaient de se déhancher sur la piste de danse, Serena, Isa, Quitterie, Lucas et Vanessa étaient tranquillement assis sur des fauteuils, Andy et Vero discutaient dans leur coin, Vivi ne lâchait pas Nando de peur qu'Andy en profite pour venir la voir, Melo et Nole dansaient tous les deux, Richard, Paulo, Rafa et Feli étaient toujours au bar.


Bulle : oh yeahhhhhh des danseurs !!! trop bien !!!


Un petit show se mit en place dans la boite. Des chippendales assuraient le spectacle... pour le plus grand plaisir de Lucie !!


Lucie : trop bien !!! mmmhhhh ils sont bien foutus !!!
Bulle : c'est clair !


A un moment donné, les chippendales vinrent chercher des filles dans le public. Lucie et Bulle étaient tellement déchaînées, qu'elles furent choisies toutes les deux... Les chippendales les firent s'asseoir sur des chaises et un strip-tease commença.


Richard : oulà !!! je ne vais pas apprécier tout ça moi !!!
Rafa : zen Richard ! Ce n'est rien !!
Richard : si c'était Serena la place de Lucie, tu ne serais sûrement pas zen !
Rafa : mais si, ce sont juste des danseurs !
Feli : des danseurs un peu trop dénudés quand même !


Vero profita que Bulle soit occupée pour aller voir Feli.


Vero : et ben, ta femme à l'air d'apprécier ce petit spectacle !
Feli : bon ça va, ne la ramène pas toi !
Vero : je constate c'est tout !
Richard : ils vont s'arrêter avant d'être tout nus quand même non ?


Les danseurs se retrouvèrent en string. A la fin du show, les danseurs firent un « smack » à la fille qu'ils avaient choisie avant de retourner en coulisses...


Feli : non mais ça va là ou quoi !!!!!
Vero : et ben dis donc, pas si sage que ça ta petite femme !!! et puis enceinte en plus !
Feli : non mais c'est ce danseur là... pour qui il se prend ?
Vero : elle avait l'air d'apprécier !!!
Feli : tais toi !!!


Quand Bulle vit Vero près de Feli, elle se dépêcha d'aller les rejoindre. Lucie l'accompagna.


Feli remonté : ça va tu as apprécié ???
Bulle : oh !!! mais tu es jaloux mon petit chéri ???
Feli : il y a de quoi non ???
Bulle : ça va c'était juste pour rire !!!
Vero : oui enfin, moi je trouve que tu as abusé quand même...
Bulle : je t'ai demandé ton avis à toi ?? Retourne voir ton Andy !!
Vero : depuis quand tu me donnes des ordres toi ???
Feli : stop ! Ne commencez pas ! Ce n'est pas le moment !
Bulle : bon vu ton humeur massacrante mon amour, je retourne danser !


Lucie voulu faire un petit bisou à Richard. Richard recula.


Richard : ah non !!!! tu viens d'avoir les lèvres d'un autre homme sur les tiennes... je ne passe pas après !!!
Lucie : Richard, c'était pour le spectacle, il n'a rien fait de méchant, ce n'était rien du tout !!
Richard : il t'a embrassé...
Lucie : N'abuses pas !!! il ne m'a pas embrassé !
Richard : … et puis en plus, tu as eu l'air d'aimer ce petit strip-tease...
Lucie : ben si tu ne me frustrais pas et que tu me donnais ce dont j'ai besoin, j'aurai peut-être moins apprécié !!!


Puis elle repartit sur la piste de danse.

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Lun 15 Fév - 23:09

Bulle à Lucie : grr il a failli me mettre de mauvaise humeur !!enfin non, ILS ont failli !!!
Lucie : ils sont franchement pas drôles hein ?


Serena alla les voir : et ben alors vous êtes en forme vous !!
Lucie : oh oui !!! on s'éclate !!! danse un peu avec nous !!
Serena : euh, ça se voit que vous n'avez pas encore pris 15kg vous hein !!! moi je ne peux plus bouger comme vous le faites !!!
Bulle : oh petite joueuse !!!
Serena : on en reparle dans 7 mois ou 8 mois Bulle !!! Et puis il ne faut quand même pas que je bouge trop, je n'ai pas envie d'accoucher ici moi !
Lucie : mais tu sais Serena, il y a quand même peu de chance pour que tu accouches en Espagne !!
Serena : ah non !!! ne dis pas ça ! Je veux accoucher en Espagne moi et pas ailleurs !
Bulle : ben dans ce cas il faudrait que tu rentres dés à présent !
Serena : et Rafa ??
Bulle : quoi Rafa ??
Serena : il irait à Melbourne sans moi ? Et j'accoucherai sans lui ?
Bulle : ah ça, c'est à lui de voir... il peut aussi rentrer en Espagne hein !
Serena : Non, mais il ne va pas rater l'open d'Australie quand même !!! c'est un grand chelem !!!
Bulle : oh ben faut savoir ce que tu veux !!
Serena : je sais ce que je veux, je veux accoucher en Espagne avec Rafa... et c'est ce qui arrivera !!!
Bulle : si tu le dis !


Pendant ce temps là, Vivi avait enfin « lâché » Nando pour aller aux toilettes. Celui-ci alla donc rejoindre Rafa, Feli, Paulo et Richard au bar. Ces derniers commençaient à avoir pas mal d'alcool dans le sang.


Nando : et ben encore au bar vous ???
Feli : et toi ça y'est ? Ta sangsue t'a enfin lâché ???
Nando ne comprenant pas : ma sangsue ???
Rafa : je crois qu'il parle de Vivi...
Nando : ah !!! mais pourquoi tu parles de sangsue ?
Feli : ben elle est tout le temps collée à toi ce soir...
Nando : ben je te rappelle que c'est ma copine !
Feli : ben oui mais bon...
Nando plaisantant: tu es décidément trop jaloux toi !!! je vais finir par me poser des questions ??? m'aimerais-tu en secret ???
Feli : ah ça... plutôt mourir hein !!!
Richard un peu pompette : oh !!! au fait Nando, tu ne sais pas la dernière ???
Nando : non mais j'ai l'impression que tu vas me le dire !! Attends, je commande juste un verre avant, parce qu'apparemment j'ai pas mal de retard à rattraper !!!


Nando se commanda à boire.


Nando : alors cette nouvelle ?
Richard : Monsieur Paul-Henri Mathieu se vante d'avoir couché avec deux femmes différentes dans la même journée !!!
Nando surpris : sérieux Paulo ??? tu es capable de ça toi ???
Paulo gêné : oh euh... oui... c'est vrai mais on s'en moque !!! pourquoi tu reparles de ça toi Richard ???
Richard : tu ne t'en moquais pas tout à l'heure quand tu voulais te foutre de moi car j'ai du mal à suivre Lucie...
Nando : je reste bête Paulo, moi qui te pensais sérieux, tu passes d'une femme à l'autre comme ça sans scrupule ???
Paulo : bon ça va !!! ce n'est pas non plus la nouvelle de l'année...
Nando : et qui étaient ces deux femmes ???
Rafa : ah ça, il ne veut pas nous dire...
Nando : ah bon pourquoi ???
Paulo s'énervant : parce que j'ai le droit d'avoir mon jardin secret quand même non ???
Feli : ben dans ce cas, il ne fallait pas t'en vanter !!
Paulo changeant de conversation : bon allez... on se reprend un autre verre ??
Rafa : ouaiiiii !!!


Du côté de Vivi, elle sortait des toilettes. Andy l'attendait devant la porte.


Vivi surprise : ah Andy, tu m'as fait peur !!! Qu'est ce que tu fais là ???
Andy : oh... euh... j'avais besoin d'être un peu seul...
Vivi : et pour être seul, tu viens derrière la porte des toilettes ?????
Andy : j'avais pas fait attention...
Vivi commença à partir : bon ma fois...allez à plus tard !
Andy : tu vas où ?
Vivi : ben je retourne avec les autres...
Andy : tu ne veux pas rester un peu avec moi d'abord ?
Vivi : ben tu m'as dit que tu avais besoin d'être seul...
Andy : oui... et d'ailleurs tu ne me demandes même pas la raison pour laquelle je veux être seul ?
Vivi gênée : ah... ben oui... tiens.. pourquoi ? Quelque chose ne va pas ?
Andy : rien ne va...
Vivi : ah bon ? À ce point là ?
Andy : oui... ma vie est toute pourrie...
Vivi : oulà mais qu'est ce que tu me fais là ??? Elle n'est pas du tout pourrie !!! tu as eu une belle carrière de Tennisman, tu as gagné plein d'argent, de quoi vivre tranquillement jusqu'à la fin de tes jours, tu as une copine...
Andy : mais je n'ai pas d'enfants...
Vivi se souvenant du problème de Nando devint un peu triste : ah ça... c'est vrai qu'avoir des enfants est la plus belle chose du monde !!!
Andy : oui je le pense aussi... et j'aimerai vraiment en avoir... parce qu'une vie sans enfants ça ne sert à rien§§


Vivi devint de plus en plus triste en entendant ces paroles... Andy s'en rendit compte mais il continua quand même.


Andy : je veux tenir mon enfant dans mes bras, le câliner, lui apprendre des tas de choses , le voir grandir, évoluer. Je veux que quelqu'un m'appelle papa...
Vivi : oui... je comprends !
Andy : vraiment je ne sais pas comment font ceux qui ne peuvent pas en avoir... ce serait horrible pour moi !!!


Vivi eut les larmes aux yeux car elle pensait à Nando et elle... qui n'auront sûrement jamais d'enfant.


Vivi essayant de cacher sa peine : mais tu en auras peut-être un jour... Allez viens on retourne avec les autres...
Andy : non... je préférerais rester ici... avec...


Il fut couper par Nando.


Nando : ah ben tu es là ???
Vivi : ben oui, je t'ai dit que j'allais aux toilettes !
Nando : oui mais ça faisait longtemps que tu étais partie alors je me suis demandé ce que tu faisais... et tu ne m'avais pas dit que tu allais aux toilettes avec lui...
Vivi : ah mais non... j'ai croisé Andy en sortant des toilettes...
Andy : on allait justement vous rejoindre d'ailleurs...
Nando : mouai...


Il prit Vivi par la main et ils partirent pour rejoindre les autres. Andy suivait un peu plus loin.


Nando : tu sais bien que je n'aime pas te voir seule avec lui...
Vivi : mais ce n'était pas voulu... je suis sortie des toilettes et il était là...
Nando : il t'attendait je suppose ?
Vivi : non, il ne savait pas que j'étais là...
Nando : je n'y crois pas une seule seconde !
Vivi : mais je te jure, en tout cas moi je ne savais pas qu'il était là... tu me crois quand même ?
Nando : oui toi oui !!!


La soirée se termina plutôt tranquillement. Rafa, Feli, Paulo et Richard étaient très gays du fait d'avoir passé la soirée au bar, Lucie et Bulle commençaient un peu à fatiguer. Serena se sentait énervée, Vivi était triste, les paroles d'Andy l'avaient renvoyé à ses problèmes. Pour les autres ça allait plutôt bien.


Une fois à l’hôtel, ils allèrent tous dans leur chambre.
Du côté de Lucie et Richard, Lucie n'était apparemment pas assez fatiguée..


Lucie qui lui fit les yeux doux : Mon Richouuuu...
Richard : oh non... je suis ko !!! et puis va voir ton danseur !!!
Lucie : tsssss !!! c'est ce que je vais finir par faire si tu n'es pas capable de répondre positivement à mes envies !!!!


Richard sous l'effet de l'alcool, s'était déjà endormi. Lucie s'endormit un peu plus tard, très vexée.
Du côté de Paulo et Quitterie :


Quitterie : Paulo, tu as réellement couché avec deux femmes différentes dans la même journée ??
Paulo : hein quoi ???? mais comment tu sais ça toi ?
Quitterie : peu importe, c'est vrai ?
Paulo : non... enfin si c'est vrai mais ce n'est pas important !!! et qui t'a dit ça ? Richard je parie ?
Quitterie : oui... et si c'est quand même important... j'espère que tu ne m'as pas trompé hein !!!
Paulo qui essaya de s'en sortir : mais non qu'est ce que tu vas chercher ?.... je n'étais pas avec toi... et puis tu ne me fais pas confiance ?
Quitterie : si...
Paulo : alors n'y pense plus, c'est de l'histoire ancienne ! Bien avant que je te connaisse !!! mais alors quelle connerie j'ai fait de le dire à Richard !!! Allez bonne nuit je suis hyper fatigué !


Chez Bulle et Feli :


Feli : ca va ? Ta soirée a été bonne ???
Bulle : ben oui ! Ça va !!! je me suis bien amusée.
Feli : j'ai vu ça... surtout avec ton danseur !!
Bulle : oh non... mais tu es encore la dessus toi ???
Feli : son petit baiser m'est un peu resté en travers de la gorge !
Bulle : ça va, c'était pour le spectacle, ce n'était rien du tout !
Feli : ah ben je pourrais faire la même chose avec une danseuse la prochaine fois ???
Bulle : non mais ça ne va pas ?
Feli : ben si c'est pour le spectacle, ce n'est rien du tout non ??
Bulle : non... mais enfin si quand même... parce que les danseuses se n'est pas pareil...
Feli : c'est exactement pareil !!
Bulle ne sachant plus trop quoi dire : bon FELICIANO LOPEZ !!! je suis enceinte !!! et on ne contrarie pas une femme enceinte ! Sinon, tu vas dormir ailleurs !!!!


Feli se tut et alla se coucher. Bulle fit la même chose.
Du côté de Rafa et Serena :


Rafa : qu'est ce qui se passe ma puce ? Tu fais une drôle de tête...
Serena : non ça va... tout va bien !
Rafa : non, je vois bien qu'il y a quelque chose qui te contrarie.
Serena : ah parce que ça y'est tu te préoccupes de moi... ??
Rafa : mais... je me suis toujours préoccupé de toi..
Serena : pas ce soir... je ne t'ai pas vu de la soirée !!!!
Rafa : ah.. mais il fallait me dire que tu voulais qu'on soit un peu ensemble...
Serena : ben voyons !!! ça aurait pu te venir à l'esprit tout seul non ? Mais non tu étais trop occupé avec tes potes à te bourrer !!!
Rafa : serena !! je ne suis pas bourré !!! j'ai juste voulu fêter ma victoire avec eux... mais je suis désolé, j'aurai dû venir un peu avec toi c'est vrai. Je m'excuse.
Serena : …
Rafa : allez viens, on a toute la nuit pour rester ensemble...
Serena : sauf que maintenant j'ai sommeil ! Bonne nuit !


Rafa n'insista pas, il savait que ce n'était pas la peine.
Du côté de Nando et Vivi.


Nando : Vivi ? Ça va ?


Vivi ne l'entendit pas.


Nando : Vivi ? Ma princesse ?
Vivi sortit de ses pensées : hein ? Quoi ?
Nando : et ben, qu'est ce que tu as ? Tu étais complètement ailleurs...
Vivi : oh rien... je suis fatiguée c'est tout...
Nando : depuis que tu as parlé avec Andy, je te sens toute bizarre... ne me dis pas qu'il t'a encore fait une déclaration ???
Vivi : non... je t'assure que non...
Nando : Je préférerais que tu me le dises si c'était le cas !!
Vivi :mais arrête, il ne m'a pas du tout fait de déclaration...
Nando : et vous avez parlé de quoi alors ?
Vivi ne voulant pas lui dire la vérité : il m'a parlé de Vero... qu'il était content d'être avec elle...
Nando : ouai... j'espère qu'il le pense vraiment !!
Vivi : mais oui !! j'en suis sûre !!! et puis dans tous les cas je m'en moque moi... C'est qu'avec toi que je veux être...viens là, j'ai besoin de te sentir près de moi.
Nando : et Paulo ?
Vivi : quoi Paulo ?
Nando : tu n'as pas envie d'être avec lui ?
Vivi se collant à lui : non.. c'est toi que je veux...
Nando la prit dans ses bras et ils s'endormirent.
Chez Andy et Vero :


Vero : alors ? Tu as pu parler à Vivi ?
Andy : oui... comme prévu... et ça a fonctionné... je suis sûre qu'elle va se rendre compte qu'elle ne peut pas rester avec Nando s'ils n'ont pas d'enfant... et maintenant elle sait que moi j'en veux un... elle va le quitter et je vais enfin pouvoir l'avoir rien que pour moi !!
Vero : je te sens un peu trop confiant...
Andy : tu verras que j'ai raison !!
Vero : ne te fais pas trop de film quand même !!
Andy : ce ne sont pas des films !!! et toi Feli ?
Vero : ben il était très remonté contre Bulle et j'en ai remis une couche... on verra bien !!!


Chez John et Vanessa :


John : au fait ma chérie, j'ai oublié de te dire... mes parents vont nous rejoindre en Australie. Ils voulaient assister au tournoi. Ça ne te dérange pas ?
Vanessa : ben non... ce sont tes parents, ils ont bien le droit de venir..
John : mais ne t'inquiète pas ! Ça ira avec eux, ils ont bien compris que tu étais la femme de ma vie et ils vont finir par t'accepter !
Vanessa : oui... ton père a bien compris mais ta mère... enfin, on verra bien !!! D'ailleurs, elle n'a toujours pas changé d'avis pour le mariage ?
John : elle ne m'en a pas reparlé et je ne lui poserais plus la question... après bien sûr que j'espère qu'elle viendra mais moi je ne lui demande plus rien !


Le lendemain matin, ils partirent tous direction Melbourne.


Quitterie à Vero et Andy : vous nous suivez en Australie ?
Vero : oh oui !!! j'aime trop l'Australie !!!
Quitterie : ah super !!! je suis contente que tu restes avec nous !
Andy : et puis moi je suis obligé d'y aller... ils m'ont sollicité pour remettre la coupe au vainqueur...
Nole : ah ben tu peux déjà me la donner !!!!
Rafa : compte la dessus !!!!!
Nando tout bas à Feli : et bien moi, je n'ai plus du tout envie de gagner bizarrement...


Ils quittèrent donc tous l’hôtel et partirent direction Melbourne. Les matchs commençaient le jour d'après.

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Sam 20 Fév - 23:21

Une fois arrivés à l’hôtel. Ils s’installèrent tous tranquillement.
Dans la chambre de Rafa et Serena :


Serena : j'aimerai trop faire un peu de shopping...
Rafa : sérieux ??? mais tu ne penses qu'à ça !!!
Serena : ben quoi ??? j'ai envie de bouger et d'acheter des affaires pour notre petit garçon.
Rafa : tu en as déjà acheté un million !!!! tu ferais mieux de te reposer, on a fait un long voyage !!!
Serena : je me reposerai cette nuit !!! Allez viens s'il te plaiiiiiiiiit !!!!
Rafa : non ! On ira plus tard ! Moi je veux me reposer !
Serena : t'es franchement pas drôle !! on dirait un papi !!!
Rafa : euh... je te rappelle que nous sommes en grand chelem là !!! il faut que je sois le plus reposé possible avant le début du tournoi !
Serena : et ben j'y vais toute seule alors !!! allez ciao !!!


Rafa n'eut pas le temps de répondre que Serena était déjà partie. Il n'essaya pas de la rattraper car il pensait que c'était de la comédie, il ne pensait pas Serena capable de partir seule dans une ville qu'elle ne connaissait pas.


Du côté de John et Vanessa :


Vanessa : tes parents arrivent demain ?
John : oui, pourquoi ?
Vanessa : pour que je m'y prépare psychologiquement !!!
John : mais ne te prends pas la tête pour eux !!! s'ils ne font pas d'effort, tu les ignores et puis c'est tout !!! je ne t'en voudrais pas !!!
Vanessa : non mais j'ai vraiment envie que ça se passe bien pour que ta mère accepte de venir à notre mariage !
John : oh tu sais, elle est bornée...
Vanessa : oui... mais quand même... si tu te maries sans la présence de ta mère...
John : ben c'est qu'elle ne m'aime pas assez pour accepter mes choix et dans ce cas là, tant pis pour elle, elle n'aura plus de mes nouvelles !
Vanessa : ce serait bête !!!
John : et bien espérons qu'elle ne le soit pas et qu'elle change d'avis mais on ne va pas lui en parler sans arrêt car ce serait pire !! c'est à elle de changer d'avis toute seule !!! je ne veux pas me rabaisser à la supplier !!!


Du côté de Bulle et Feli :


Bulle : tu fais encore la tête ??? tu n'as pas ouvert la bouche de tout le voyage !
Feli : non mais je préfère ne plus parler de peur de te contrarier...
Bulle : rhooo mais tu es épuisant Feliciano !!!
Feli : je te retourne le compliment !!
Bulle : Qu'est ce que tu peux être rancunier ! Tu me fais tout un cinéma pour un simple baiser de danseur qui ne représente strictement rien !!! je te rappelle quand même que tu as flirté avec ton ex pendant un long moment et je t'ai pardonné... je ne t'en reparle pas tout le temps ! Alors franchement, me faire la tête pour ça !!!
Feli : ouai... c'est vrai tu as raison... excuse moi... j'arrête !
Bulle : ah ben quand même !!!
Feli : mais je ne supporte tellement pas que quelqu'un d'autre te touche !!! ça me rend fou !


Du côté d'Isa, elle avait Quentin au téléphone :
Isa : oui ça y'est je suis arrivée à Melbourne... on est en train de s'installer dans nos chambres.
Quentin : ah super ! Le voyage n'a pas été trop long ?
Isa : non ca va... mais j'aimerai que tu sois là, tu me manques tellement !
Quentin : tu me manques aussi mon amour... mais tu sais bien que ce n'est pas possible !!! et puis ça passe vite, il ne reste plus beaucoup de temps avant que l'on se retrouve...
Isa : oui enfin, 5 mois ce n'est pas rien !!!
Quentin : 5 mois ? J'aurais plutôt dit 5 secondes...
Isa : qu'est ce que tu racontes ? Ah attends, quelqu'un frappe à la porte...


Isa alla ouvrir.


Isa : QUENTTTTIIIINNNNN !!!!!


Elle lacha le téléphone et lui sauta dans les bras. Ils s'embrassèrent.


Isa : mais qu'est ce que tu fais là ?
Quentin : j'ai trois jours de repos sans concert alors je me suis dit que j'allais te faire une petite surprise !!!
Isa : donc tu restes pendant trois jours ?
Quentin : oui ! Enfin si tu veux de moi...
Isa : Quel bêta ! Bien sûr que je veux de toi... d'ailleurs je te veux tout de suite...


Elle le tira par le bras et le poussa sur le lit.


Quentin : ben et Julie, elle n'est pas avec toi ?
Isa : non elle est dans la chambre de John et Vanessa, elle joue avec Arthur !
Quentin : ah ok


Une fois que tout le monde fut installé, ils allèrent déjeuner au restaurant de l’hôtel avant que les garçons partent s’entraîner.
Ils s'installèrent à table.


Nando : ben et Serena ? Elle n'est pas avec toi ?
Rafa : non, elle est partie... mais les filles ? Elle n'est pas venue voir l'une d'entre vous ?


Les filles se regardèrent.


Bulle : ben non !
Rafa : punaise, elle n'est quand même pas partie toute seule...
Vivi : vous vous êtes disputé ?
Rafa : non pas vraiment... elle voulait faire du shopping et elle voulait que je vienne mais j'ai refusé car il fallait que je me repose et donc elle a dit qu'elle allait y aller toute seule mais je pensais qu'elle me faisait marcher... je ne pensais pas qu'elle partirait toute seule dans une ville qu'elle ne connaît pas !
Bulle : ben apparemment c'est ce qu'elle a fait.
Rafa : j'espère qu'elle ne va pas trop marcher quand même.
Feli : ne t'inquiète pas, si elle est partie c'est qu'elle se sent capable de le faire...


Quentin et Isa arrivèrent.
Tout le monde fut surpris par le fait que Quentin soit là. Il leur expliqua pourquoi. Puis tout le monde mangea.


Feli : l'appétit ne revient toujours pas ?
Bulle : ben pas vraiment...
Feli : on devrait peut-être aller voir un médecin...
Bulle : ben je peux toujours en parler à Lucas...
Feli : ben Lucas s'occupe de Nando maintenant...
Bulle : ben et alors ? Il peut quand même s'occuper de moi aussi... j'irai lui en parler.


Une fois le repas terminé, les garçons partirent s’entraîner. Lucas alla avec Nando, Isa et Quentin profitèrent un peu de leur moment à deux, Andy et les filles restèrent à l’hôtel car il ne faisait pas très beau.


Sur la route, Rafa essaya d'appeler Serena.


Rafa : elle ne décroche pas... ça m'inquiète un peu !
Nando : mais non, il ne faut pas elle doit juste te faire la tête puisque tu as refusé de partir avec elle.
Rafa : j'espère qu'il ne lui ait rien arrivé...
Feli : mais non... je suis sûr que lorsqu'on rentrera, elle sera à l’hôtel.
Rafa : j'espère !


Pendant ce temps là, à l’hôtel :


Melo : bon alors qu'est ce qu'on peut faire ?
Bulle : ben franchement, avec ce temps, il n'y a pas grand chose à faire hein !!
Lucie : on peut toujours se regarder un dvd...
Bulle : oui pourquoi pas !
Vivi : moi je vais plutôt aller m'allonger, je suis crevée...
Bulle : tu fais trop de folie avec Nando ou quoi ???
Vivi : oui, on peut dire ça...
Melo : ah... ce qu'il a entre les jambes sert quand même à quelque chose !!!
Vanessa : Melo quand même !!!
Melo : quoi ça va c'est pour rire !!!
Vanessa : mais ce n'est pas vraiment le sujet sur lequel on peut rire...
Lucie : oui je suis plutôt d'accord avec Vanessa... tu abuses ! On dirait Nole !
Melo : il doit déteindre sur moi mon lemu... mais c'est bon je m'excuse Vivi !!!


Vivi ne releva pas. Elle alla dans sa chambre se reposer.


Vanessa : oulà, elle n'a rien dit, elle doit vraiment être fatiguée...
Bulle : oui, c'est bizarre ! Ma fois... bon on regarde un film de fille ??? désolée Andy tu es en minorité...
Andy : oh mais de toute façon je n'ai pas vraiment envie de regarder la télé... je vais aller dans ma chambre me reposer moi aussi...
Bulle : dans ta chambre ou dans celle de Vivi ???
Vero : Bulle, je te rappelle que je suis là hein ??
Bulle : et alors ???
Vero : Andy est mon copain...
Bulle : sauf que je n'y crois pas une seconde !!!
Vero : qu'est ce que tu racontes ???
Bulle : votre couple sent le fake à fond !
Vero : n'importe quoi !! nous sommes réellement ensemble et nous sommes très heureux... pas vrai chéri ?
Andy : ouai ouai...


Puis il monta.


Bulle : whaouuuu il a l'air vachement emballé ! Sa réaction n'est pas vraiment convaincante !!!
Vero : mais tu m'énerves toi !!! Andy n'aime plus Vivi !! faut arrêter ta psychose !!!
Bulle : ouai ouai, c'est ça !
Vanessa : en tout cas... j'espère qu'il va laisser Vivi tranquille !!! il ne faudrait pas qu'elle trompe Nando encore !
Lucie : encore ??? elle l'a trompé récemment ?
Vanessa : ah euh non non... je parlais pour avant...
Lucie : ah ok, tu m'as fait peur...
Vero : bon vous arrêtez un peu !! Andy n'est pas intéressé je vous dit. Bon on le regarde ce dvd ?
Melo : oui allez !


Elle mirent le dvd mais Serena arriva à ce moment là.


Bulle : ah tu es là ? Rafa était très inquiet...
Serena : oui je suppose il m'a appelé 6 fois en un quart d'heure !!!
Bulle : et tu ne lui as pas répondu ?
Serena : non !!! ça lui fait les pieds! Il a refusé de venir avec moi...
Bulle : quand même !! tu es dure avec lui !
Lucie : oui appelle le pour le rassurer quand même !
Serena : non ! Il verra que tout va bien quand il rentrera !! regardez plutôt tout ce que j'ai trouvé pour mon petit bout !!!


Serena montra ses achats puis elle s'installa avec les autres devant le dvd.
Pendant ce temps là, Andy était allé voir Vivi.


Vivi : entrez !
Andy : coucou !
Vivi : ah c'est toi ? Qu'est ce qu'il y a ?
Andy : je suis venu voir comment tu vas ! Qu'est ce qu'il se passe ? tu es malade ?
Vivi : non... j'avais juste besoin de calme...
Andy : je vois à ta tête que quelque chose te tracasse...
Vivi : non, rien ne me tracasse...
Andy : Vivi, je commence à te connaître hein... dis moi tout, ça fait du bien de parler parfois... c'est avec Nando que ça ne va pas ?
Vivi : non !! mais vraiment ça va... tout va bien !
Andy : bon... je n'insiste pas alors ?
Vivi : non... j'ai vraiment envie de me reposer...
Andy : ok ! Mais sache que je suis là si tu as besoin... ma porte est grande ouverte pour quoi que ce soit...


Il quitta la chambre de Vivi et alla dans la sienne. L'après-midi se passa tranquillement. En début de soirée, les garçons rentrèrent de leur entrainement.


Rafa voyant Serena : ah tu es là ??? j'étais inquiet...
Serena : tu avais qu'à venir avec moi pour ne pas l'être !!!
Rafa : mais Serena, il fallait que je me repose... en plus toni ne m'a pas épargné à l’entraînement...
Serena : et bien il a eu raison !!!!
Rafa : allez ça va... ne fais plus la tête s'il te plait !!! tu me montres ce que tu as acheté ?
Serena : ben non ! Puisqu'apparemment tu n'avais pas envie d'acheter des choses !!!!
Rafa : …
Il lâcha l'affaire car il vit que Serena avait vraiment envie de lui faire payer. Il préféra ne pas envenimer les choses !
Nando : Vivi n'est pas avec vous ?
Vanessa : non... elle est dans la chambre... elle avait envie de se reposer.
Nando : pourquoi ? Elle est malade ?
Vanessa : ben je ne sais pas... elle ne nous a rien dit de plus...
Nole : bon une chose est sûre : elle n'est pas enceinte !!!
Vanessa : NOLEEEEEEE !!!!!!
Lucie : et ben décidément qui se ressemble s'assemble hein !!!!
Nando : Nole !!! je t'ai déjà dit de ne pas rire avec ça !!! merci !!!! Je vais monter la voir.


Une fois Nando parti.


Feli : Nole !!! tu devrais vraiment arrêter tes blagues sur ce sujet !!!
Paulo : oui ce n'est absolument pas drôle !!!!
Richard : et puis qui sait, tu es peut-être dans le même cas que lui hein !!! pour le moment tu ne nous as rien prouvé !!!!!!
Nole : ….


Dans la chambre de Nando et Vivi


Nando : ben mon amour ? Qu'est ce qu'il se passe ?
Vivi se réveillant : oh tu es là ?
Nando : oui... je viens de rentrer... comment ça se fait que tu aies passé l'après-midi couchée ?
Vivi : ben je n'avais rien envie de faire et puis j'étais un peu fatiguée.
Nando : fatiguée ? Ah bon ?
Vivi : oui, le contre coup du voyage sûrement... rien de grave, ne t'en fais pas. Comment c'était l’entraînement ?
Nando : ça a été... tu viens on descend rejoindre les autres ? On ne va sûrement pas tarder à manger car certains d'entre nous jouent demain.
Vivi se levant : oui allons-y !!!


En effet, il passèrent à table assez tôt car Feli, Paulo, John et Nole jouaient dès le lendemain. Une fois le repas terminé, ils allèrent dans leur chambre.


Chez Lucie et Richard :


Lucie : J'ai envie de toi...


Pour une fois Richard répondit positivement à Lucie... Mais d'un coup Richard s'arrêta net et dit :


Richard : ça y'est j'ai trouvé !!! il faut que j'aille voir Paulo !!!


Il commença à se lever.


Lucie : tu es sérieux Richard là ?
Richard : c'est hyper important... je te promets de revenir très vite !!! mais là il faut absolument que je le vois !


Il parti aussitôt et alla taper à la porte de Paulo. C'est justement lui qui lui ouvrit.


Paulo : mais qu'est ce que tu fiches là ?
Richard : ça y 'est j'ai enfin trouvé !!!
Paulo : chut !!! pas si fort ! Quitterie dort !


Paulo sorti dans le couloir et ferma la porte.


Paulo : tu as trouvé quoi ?
Richard : j'ai cherché pendant tout le voyage et toute la journée et ça y'est je sais qui sont les deux femmes avec lesquelles tu as couché...
Paulo : Richard ? Tu n'avais que ça à faire ?
Richard : Quitterie ça on le savait... et la deuxième c'est Vivi...
Paulo : Vivi ? Qu'est ce que tu dis ?
Richard : c'est obligé ! Tu as dis que c'était il n'y a pas longtemps et que tu n'avais pas vraiment trompé Quitterie... quand vous n'étiez plus ensemble tous les deux, Vivi t'a embrassé, puis tu étais rentré à l'hôtel plus tôt que nous pour « parler » à Vivi... tu parles ! Vous n'avez pas fait que parler !!! Paulo avoue !!!
Paulo : oui c'ets bon ok ! Tu as raison !!! mais chut !!! il faut que personne ne le sache !!! sinon c'est sûr, je perds Quitterie et Vivi perd Nando !
Richard : et ce n'est pas ce que tu veux ???
Paulo : non !
Richard : pourtant tu as encore couché avec elle...
Paulo : oui mais c'était la dernière fois... il le fallait pour tourner la page définitivement !!!! et cette fois c'est fait !!! alors vraiment, je compte sur toi !!! bouche cousue !!!
Richard : ouai... mais sache que je ne te comprends vraiment pas !


Richard parti et alla rejoindre Lucie avant de reprendre là où ils en étaient...
Le lendemain matin, les hommes qui jouaient partirent très tôt. Les autres les rejoignirent un peu plus tard, pour le début des matchs. C'était Feli qui ouvrait le bal...


Bulle : Vamossssss !!!


Feli remporta les deux premiers sets. Au début du troisième, il vit de l'agitation dans les tribunes et plus précisément dans son clan. Il se demanda ce qu'il se passait.


Serena : Bulle ? Bulle ?? réveille toi !!!!
Nando : je crois qu'elle a fait un malaise... écartez vous, il faut lui laisser de l'air...
Lucie : je vais appeler les pompiers...


Les secours présents sur place pour le tournoi, allèrent voir Bulle. Feli comprit et il quitta le cours aussitôt pour rejoindre Bulle.


Feli : qu'est ce qui s'est passé ???
Serena : ben on ne sait pas... tout allait bien ! Elle t'encourageait et d'un coup, elle est tombée dans les pommes...


Bulle revint à elle quelques instants plus tard. Les pompiers arrivèrent à ce moment là.


Un pompier : qu'est ce qu'il s'est passé ?
Feli : ma femme vient de faire un malaise, elle est enceinte.
Bulle : oui... mais là ça va mieux... sûrement un coup de chaud...
Un pompier : nous allons quand même vous emmenez à l'hopital pour s'assurer que vous et votre bébé allaient bien...
Bulle : mais non ! Ce n'est pas la peine tout va bien maintenant ! Ce n'est rien de grave !!
Feli : Bulle ! Écoute les s'il te plait !!! on va à l'hopital !
Bulle : comment ça « on » ?
Feli : je viens avec toi biensur !!!
Bulle : ben et ton match ?
Feli : je m'en moque, tu es bien plus importante qu'un match de tennis.


Feli décida donc d'abandonner et partit avec Bulle et les pompiers.


Nando : tu nous tiens au courant !!
Feli : oui oui !


Lucie : et ben.. petite frayeur... j'espère que tout ira bien pour eux !
Ce fut au tour de Nole. Il remporta le premier set très facilement. Pendant ce temps là...


Vivi à Nando : je vais aux toilettes, je reviens...
Nando : d'accord.
Vanessa entendant Vivi : attends je viens avec toi... j'ai besoin d'y aller moi aussi.


Elles partirent donc toutes les deux. Sur le chemin, vanessa en profita pour parler à Vivi.


Vanessa : ma blonde ? Qu'est ce qu'il se passe depuis hier ? Tu es toute bizarre...
Vivi : j'ai du retard...
Vanessa : du retard ? Qu'est ce que tu racontes ? De quoi tu parles ?
Vivi : oui... j'aurais dû avoir mes règles depuis 4 jours...
Vanessa: 4 jours... c'est rien !
Vivi : ça ne m'arrive jamais ! Je suis réglée comme une horloge d'habitude... j'ai peur...
Vanessa : peur de quoi ?? Vivi tu sais bien que malheureusement Nando...


Elle ne finit pas sa phrase.


Vanessa : ooohhhh noooonn !!! je viens de comprendre !!! Vivi!!!Paulo...
Vivi : oui... j'ai peur...

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Mer 24 Fév - 15:32

Bulle et Feli arrivèrent à l’hôpital et celle-ci fut immédiatement prise en charge par un médecin. Il ausculta Bulle et lui posa tout type de question
Docteur :  depuis quand êtes-vous enceinte ?
Bulle : oh 3mois
Docteur :  c’était une grossesse désirée ?
Bulle regarda Feli : pas vraiment, enfin nous n’en avions pas parlé, et puis c’est arrivé
Docteur : avez-vous été stressée ces derniers temps ?
Bulle regardant à nouveau Feli : euh un peu
Docteur regardant à son tour Feli : M. Lopez, est-ce que vous pouvez nous laisser svp ?
Feli :  mais pourquoi ?
Docteur : je dois discuter en privée avec votre femme !


Feli sortit donc. Il se mit à stresser, pensant que le docteur croyait peut être que la raison du mal être de Bulle venait de lui. Il commençait à se sentir coupable. Le bébé était arrivé après sa tromperie. En plus Bulle avait reçu un sérieux coup à la tête. Feli s’en voulait, Bulle et lui n’auraient pas dû coucher ensemble alors qu’elle était encore mal, et ce bébé ne serait pas arrivé. Feli le voulait, mais il commença à penser que ce n’était pas une bonne chose pour la santé de Bulle.

Le docteur continua à poser des questions à Bulle
Docteur : Mme Lopez, dites-moi tout
Bulle : je vous ai tout dis docteur
Docteur :  alors racontez moi ce qui vous stresse. C’est votre mari ?
Bulle  : non, en fait quand on a conçu cet enfant j’étais malade. En fait j’avais reçu un gros coup à la tête et j’avais donc un traitement
Docteur : donc vous étiez fragile !
Bulle : oui
Docteur : et vous êtes sure que votre mari ne vous apporte pas un stress supplémentaire ?
Bulle : non, enfin peut être un peu. Il avait eu une courte aventure avec une autre avant mon accident.
Docteur : et vous n’arrivez pas à oublier ?
Bulle : en fait elle avait disparue de nos vies, et puis elle est revenue il y a peu. Et j’ai perdu l’appétit
Docteur : donc cette histoire vous obsède
Bulle : docteur, je sais que mon mari l’a oublié et qu’il n’aime que moi. Mais je sais que ce n’est pas le cas de cette femme.
Docteur : et en plus vous voyagez beaucoup c’est ça ?
Bulle : oh oui, avec mon mari qui change de tournoi toutes les 1 à 2 semaines, il faut beaucoup bouger
Docteur : cela ne vous apporterait-il pas un stress supplémentaire ?
Bulle : non, enfin je ne crois pas

Le docteur prenait note des réponses de Bulle afin de faire un premier diagnostic et ensuite Bulle alla faire des examens pour voir si le bébé était toujours en bonne santé.

 
Du côté des autres, le stress était là aussi. Vivi et Vanessa se stressaient face à la situation dans laquelle s’était mise Vivi. Les autres pensaient beaucoup à Bulle, et Richard allait commencer à jouer.
Serena : j’espère que Bulle va bien !

Lucie : moi aussi !!
Rafa : mais oui, je suis sûr qu’elle va bien, ne vous en faites pas
Serena : j’espère qu’elle aura aps de problème avec le bébé !
Rafa : mais pourquoi tu penses à ça ?
Serena eut les larmes aux yeux  : parce qu’après avoir fait une fausse couche, je t’assure que je ne le souhaite à personne !!
Rafa la pris dans ses bras pour la réconforter : mais non, tu verras, Bulle va sortir de l’hôpital en pleine forme

 
De leur côté Vanessa et Vivi essayaient de parler discrètement
Vanessa : ça va aller, rien n’est fait
Vivi  : j’ai tellement peur
Vanessa : n’y pense plus !
Vivi : mais c’est pas normal
Vanessa : mais tu es stressée ce mois-ci, donc ça explique que tu ne les ai pas
Vivi : mais non, c’est pas normal pour autant.
Vanessa : eh bien arrête de te stresser, ça sera encore pire
Vivi : mais en même temps j’en ai tellement envie… mais je ne peux pas faire ça à Nando
Vanessa : ah mais si en fait t’en as envie, ça change tout. En fait t’es stressée parce que t’en meurs d’envie mais t’as peur de perdre Nando ?
Vivi  : oui, c’est ça…
Vanessa : eh bien si tu l’es, il faudra faire un choix
Elles papotaient toutes les 2 quand Lucie vint se joindre à elles
Lucie : de quoi vous parlez les filles ?
Vanessa : oh de mon mariage !
Lucie : oh alors ça avance ?
Vanessa : oh oui, j’ai plein d’idées ! Ça sera top, enfin je l’espère
Lucie voyant Vivi un peu éteinte : ba Vivi tu te réjouis pas ?
Vivi : oh si si !!
Lucie : oh t’as envie de mariage toi aussi, c’est ça ?
Vivi : oui, on peut dire ça
Lucie ne voulant pas que Vivi désespère : mais tu sais le mariage c’est pas toujours top. Ca sert à rien de trop le vouloir
Vanessa : oh ba Lucie, pourquoi tu dis ça ?
Lucie : parce qu’il y a toujours des hauts et des bas dans la vie, et le mariage n’arrange pas ça ! Ni les enfants d’ailleurs
Vivi : oui mais c’est tellement bien de pouvoir avoir des enfants
Vanessa ne voulant pas entrer dans le sujet des enfants, changea de conversation : Lucie, tu es sure que ça va avec Richard ?
Lucie : oui, enfin..non. Je crois qu’il ne me désire plus
Vanessa : mais ne dis pas ça
Lucie : mais si !! Encore hier, le moment venu, il est sorti du lit pour aller voir Paulo. Il avait quelque chose d’important à lui dire… Et c’est pas la première fois qu’il me fait le coup
Vivi se réveillant un peu : il avait quoi d’important à dire à Paulo ?
Lucie : à ça je ne sais pas, mais ça avait l’air grave !
Vivi avait l’air intriguée mais essaya de ne pas le montrer devant Vivi.

 
De leur côté, Andy et Veronica discutaient
Andy : finalement ça s’annonce mieux que ce que tu pensais pour toi
Veronica : oui, j’espère qu’elle va perdre ce bébé
Andy : ce serait cruel quand même
Veronica : mais c’est très dur pour un couple de s’en remettre. Et comme ça Feli se rendrait compte que je suis la femme de sa vie
Andy : justement, c’est aussi un enfant qui vous a séparé
Veronica : oui, mais aujourd’hui je suis prête à lui donner un enfant !! Il serait tellement beau notre enfant
Andy : tu vois, tu te remets à rêver ! Tout commence à s’arranger
Veronica : tout s’arrange pour nous 2 je crois, non ? Parce que vu la tête à Vivi, ça a l’air de fonctionner
Andy : oui, elle a l’air perturbée. Je pense que le fait de ne pas pouvoir avoir d’enfant avec Nando la perturbe. Elle en veut trop un, elle ne pourra pas rester avec lui
Veronica : je le pense aussi ! Et il n’y a que toi qui puisse lui en donner un
Andy : oui ! au début je pensais que Paulo était aussi un adversaire, mais vu comme ils se disputaient dernièrement, je ne pense pas
Veronica : oui enfin, elle l’a quand même embrassé l’autre jour
Andy : oui mais c’était le désespoir ! C’est trop dommage, si j’avais été là, je suis sûr que c’est Moi qu’elle aurait embrassé !
Veronica : t’inquiète pas, à mon avis elle sera de vite nouveau désespérée
Andy : moi je ne m’en plaindrais pas ! Après je m’occuperai d’elle et elle ira vite mieux, crois moi
Veronica : pareil pour Feli !!
 
Le match de Richard commença enfin. Les autres garçons étaient eux à l’entrainement parce qu’ils jouaient le lendemain. Lucie était très concentrée et suivait le match avec une grande attention. Vivi était toujours préoccupée par ses problèmes. Vanessa gardait les enfants. Les autres regardaient les match de Richard, tout en étant fort préoccupés par ce qui était arrivé à Bulle.
 
Richard gagna et la journée se termina. Il était déjà 17h30 lorsqu’ils décidèrent de rentrer à l’hôtel.
Serena : j’espère que Bulle sera de retour à l’hôtel elle aussi
Nando : c’est inquiétant ce qui est arrivé à Bulle. J’espère que son bébé n’a rien
Feli qui avait entendu : ne t’inquiète pas tonton Nando, le bébé va bien 
Serena : aaah vous êtes là !!
Feli : non, Bulle n’est pas là
Mélo : mais elle va bien ?
Feli : oui, mais le docteur a préféré la garder à l’hôpital pour la nourrir
Lucie : ils ont bien fait, elle a besoin de manger plus !
Serena : et si on allait la voir ?
Lucie : bonne idée !!
Nole : ça serait une bonne idée que tu ais enfin ton gosse Serena !! Au moins tu seras plus calme après 
Serena criant : je veux avoir mon enfant en Espagne ! 
Vivi tout bas : moi je veux avoir un enfant, tout simplement  
Nando : qu’est-ce que tu dis ma chérie ?
Vivi : hein ? non rien, je réfléchissais
Nando : tu vas bien ? T’as l’air préoccupé 
Vivi : non non, tout va bien, ne t’inquiète pas !!
 
Ils allèrent donc tous se changer et allèrent vite à l’hôpital avant que celui-ci ne ferme. Néanmoins, ils décidèrent qu’il était mieux que les enfants n’y aillent pas. Quiterie, Veronica et Andy décidèrent de rester pour s’occuper d’eux.
Vivi de son côté alla se changer avant Nando et envoya un sms à Paulo pour lui dire de descendre dans le hall avant que tout le monde n’arrive. Ainsi, pendant que Nando se préparait, elle prétexta devoir parler à Paulo au sujet de Paolo et descendit.
 
 
Paulo arriva peu après Vivi.
Paulo : tu voulais me parler ?
Vivi : qu’est-ce que Richard t’as dit ?
Paulo : comment tu sais qu’il m’a parlé ?
Vivi : Lucie m’a dit qu’il était allé te parler, et que ça avait l’air grave
Paulo : oui. Il sait !
Vivi : QUOI ???????????? 
Paulo : il l’a découvert
Vivi : comment c’est possible ?
Paulo : parce que l’autre jour j’ai fais une gaffe… J’ai dis que j’avais couché avec 2 femmes dans la même journée. Et il a fait le rapprochement
Vivi : mais tu es complétement stupide ?????? Tu crois pouvoir t’en vanter ???? 
Paulo : ça va, j’avais bu !
Vivi : et puis tu n’as aucun respect !!! Tu aurais pu attendre au moins 24h avant de remettre ça avec Quiterie…
Paulo : ne fais pas ta jalouse
Vivi : je ne le suis pas, mais tu aurais pu avoir un peu plus de respect
Paulo : bon, on ne va pas recommencer à se disputer
Vivi : oui, tu as raison, il y a plus grave !
Paulo : mais non ça va, Richard ne dira rien
Vivi : il a pas intérêt




Puis ils furent interrompus par les autres qui arrivèrent. Ils se mirent en route pour l’hôpital. Nando et Paulo allèrent dans la même voiture, ce qui mit Vivi mal à l’aise. Elle décida donc d’aller dans une autre voiture avec Vanessa et John.
Nando paraissait préoccupé : vous trouvez pas qu’elle est bizarre aujourd’hui Vivi ?
Paulo : ah bon ? non je ne trouve pas
Nando : moi je trouve que si
Feli : oh c’est Vivi, avec elle plus rien ne m’étonne
Nando : feli stp, arrête
Feli : ok, désolé Nando, mais moi je trouve toujours qu’elle est pas clean
Nando : moi je trouve que si, alors arrête
Rafa : bon ne vous fâchez pas !!
 
Une fois arrivé à l’hôpital, ils allèrent vite dans la chambre ou étais Bulle.
Feli : Bulle !!! 
Bulle émue : oh vous êtes tous là !!
Serena : comment tu vas ?
Bulle : je vais bien, ne vous inquiétez pas
Vivi devint toute blanche, puis elle courut dans les toilettes de cette chambre. Tout le monde entendit Vivi vomir. Tout le monde se regarda sans comprendre ce qu’elle avait. Lorsqu’elle sortit des toilettes, tous les regards se tournèrent vers elle.
Bulle : tu vas bien Vivi ?
Vivi : oui oui. C’est juste que j’étais un peu barbouillé, j’ai dû manger un truc qui fallait pas ce midi
Richard : et tu vomis 6h après ?
Vivi : eh bien, oui. 
Mais à peine fini sa phrase, elle retourna aux toilettes
Nole : mais elle est enceinte elle aussi ?  
Nando baissa la tête, puisqu’il savait que c’était impossible
Mélo donnant un coup de coude à Nole pour qu’il se taise : oh elle a surement pris froid
Vanessa : oh oui, il faisait frais tout à l’heure !!!
 
Lorsqu’elle ressorti, Nando s’approcha d’elle
Nando    : tu veux pas aller discuter avec un docteur ?
Vivi : non non. J’ai dû prendre froid ! Et puis cette odeur ne me va pas du tout
Sur ces paroles, Bulle, Serena et Lucie se regardèrent. Elles étaient enceinte en ce moment même, et elles savaient que certaines odeurs pouvaient être dérangeantes et donner la nausée. Mais aucune des trois ne fit un commentaire.
Feli : eh bien je crois que tu devrais aller prendre l’air et ne pas contaminer les femmes enceintes
Serena : je suis d’accord avec Feli
Vivi : oui, vous avez raison !
Nando : je vais avec toi si tu veux
Vivi : non, reste avec tout le monde, ça ira ne t’inquiète pas
Vanessa : je vais aller avec toi moi !
Vivi : ok si tu veux
Vanessa : désolée Bulle. Je suis heureuse que tu ailles bien
Bulle : vas-y ne t’inquiète pas, Vivi à l’air d’avoir plus besoin de toi que moi
 

Vanessa et Vivi sortirent prendre l’air pendant que les autres restèrent avec Bulle pour prendre de ses nouvelles
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Jeu 25 Fév - 22:55

Feli : alors ma chérie, comment tu vas ?
Bulle : je vais bien
Lucie : pourquoi ils te gardent alors ?
Bulle : parce qu’ils disent que je dois me nourrir, alors le docteur a décidé de me garder. Si je me nourris bien ce soir et demain midi, ils me laisseront sortir
Feli : mais le docteur sait ce que tu as ?
Bulle : il m’a dit que c’était probablement dû à un changement hormonal. Le fait de voyager, d’être trop stressé etc, ça n’a pas joué en ma faveur
Serena : et le bébé va bien ?
Bulle : oui il va bien ! Mais le docteur a dit que si je ne mange pas, il pourrait y avoir des conséquences pour le bébé
Feli : il faut que tu manges hein !!!
Nando : et qu’est ce qui te stresse autant ?
Bulle : je ne sais pas. Un peu tout. Déjà on a eu cet enfant alors que j’étais encore sous traitement, donc j’étais stressée à cette période
Feli : donc il faut que tu te reposes et que tu profites de la vie
Bulle hésitant à en parler : oui mais avec…
Feli : avec ?
Bulle : non laisse
Feli : non mais dis nous
Bulle : avec cette Veronica dans les parages, je ne suis pas en confiance
Feli : mais elle est avec Andy ! Et tu sais que je n’aime que toi
Nando : oui enfin, je trouve qu’Andy tourne autour de Vivi
Rafa : oui d’ailleurs elle n’a pas l’air bien
Lucie : oui…
Nando : c’est bizarre qu’elle vomisse comme ça
Richard regardant Paulo : oui, c’est bizarre en effet
Paulo commençant à faire le rapprochement ouvrit des grands yeux et Nole s’en aperçut
Nole : je sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que vous savez quelque chose qu’on ne sait pas ?
Paulo devenant rouge : ah non pas du tout
Nando : vous savez ce qu’elle a ?
Paulo : pas du tout
Richard : ah non, pas du tout
 
Peu de temps après, ils sortirent tous et laissèrent Feli quelques instants avec Bulle. Ils allèrent tous retrouver Vivi et Vanessa qui discutaient dehors
Vanessa : ça sent pas bon pour toi
Vivi : pas de règles, des odeurs qui me déranges et me donnent la nausée…J’ai un mauvais pressentiment
Vanessa : après ça ne veut peut être rien dire
Vivi : Vanessa, sois sincère !!
Vanessa : sincèrement, oui tu as l’air d’être enceinte
Vivi : demain matin il faudra que j’achète un test de grossesse et que je fasse le test quand Nando ne sera pas là
Vanessa : bonne idée
 
Les filles furent donc interrompues par les autres qui arrivaient. Ils discutèrent quelques minutes en attendant Feli
 
Feli : j’aimerais tellement resté avec toi
Bulle : non, il faut que tu t’occupes de notre Julian
Feli : oui ! mais vivement que tu sois là ! je vais beaucoup mieux prendre soin de toi !! Je suis désolé de ne pas l’avoir fait avant, tu méritais mieux
Bulle : ce n’est pas de ta faute Feli
Feli : si ! Si je n’avais pas fait le con avec Veronica, tout irait beaucoup mieux !! Pardonnes moi
Bulle : tu es pardonné !
Feli : il n’y aura plus rien entre elle et moi ! Plus jamais !! Crois-moi
Bulle : je te crois ! c’est elle que je ne crois pas
Feli : je sais, mais je ne peux rien faire. Et ça me tue parce que je ne peux pas l’arrêter, et toi ça t’affecte tout ça
Bulle : ne t’en fais pas. Je vais finir par m’y faire ! Mais en la voyant revenir, c’est vrai que ça m’a rappelé de mauvaises choses
Feli : je comprends ! Mais je ne te ferais plus jamais de mal, promis !!
Bulle : j’espère bien
Feli l’embrassa. Bulle se sentait mieux. Elle avait pu en parler à Feli. Elle avait déjà essayé plusieurs fois et il ne voulait pas croire les doutes qu’elle avait au sujet du retour de Veronica. Désormais il la croyait et il était de son côté, et ça avait beaucoup soulagé Bulle
Bulle : tu sais quoi ? J’ai faim !!
Feli la pris de nouveau dans ses bras en entendant cela : en voilà une bonne nouvelle
Bulle : eh d’ailleurs, t’as pas trouvé ça bizarre pour Vivi ?
Feli : tout me parait bizarre chez elle !
Bulle : non mais elle a eu une réaction de femme enceinte
Feli : tu crois ? Mais Nando est stérile
Bulle : oui je sais…enfin ce n’est peut-être qu’une coïncidence
Feli : j’espère, sinon ça signifierai qu’elle a encore trompé Nando
Bulle : ne parlons pas sans savoir ! Et puis vas vite retrouver Julian, il va avoir besoin que tu lui explique que je vais bien
Feli : oui je vais aller m’occuper de lui ! Et toi tu te nourris, je veux te retrouver en pleine forme demain et que tu puisses rentrer à l’hôtel
Bulle : je vais tout faire pour
 
Ils s’embrassèrent une fois dernière fois et Feli alla rejoindre les autres. Le repas fut amener à Bulle. Après avoir parlé à Feli, elle sentait qu’elle avait plus d’appétit. Mais le repas de l’hôpital ne paraissait pas vraiment appétissant. Elle se força et mangea tout. Puis elle se mit à lire, puisqu’elle n’avait rien d’autre à faire.
 
Feli alla rejoindre les autres et ils rentrèrent à l’hôtel. Paulo voulait parler à Vivi mais il ne savait pas comment s’y prendre puisque l’excuse de Paolo avait déjà été prise 2h avant. Mais il essaya tout de même
Paulo : Vivi, on peut terminer la conversation de tout à l’heure, sur Paolo ?
Nando : vous n’aviez pas encore terminé ?
Vivi qui comprit immédiatement : ah oui c’est vrai, on doit finir cette discussion parce que je n’étais pas d’accord avec toi
Nando :bon faites vite, j’aimerais bien passer un peu de temps avec toi moi aussi
Vivi : oui on fait vite, promis !
 
Puis ils montèrent tous dans leurs chambres respectives, sauf Vivi et Paulo
Paulo, direct  : me dis pas que t’es enceinte ?????????
Vivi : chuuuuuuut !!! cris pas si fort
Paulo inquiet : et toi réponds à ma question
Vivi : je ne sais pas
Paulo : comment ça tu ne sais pas ???
Vivi : j’ai un retard de 4 jours
Paulo : QUOIIIII ???????????? Mais c’est pas possible
Vivi : mais c’est peut être une fausse alerte !
Paulo : et les nausées ???? En plus tout le monde s’en est aperçut !!!
Vivi : et tu crois que ça me fait plaisir peut être ????
Paulo  : eh bien je ne sais pas, vu que Nando est stérile et que tu veux à tout prix un enfant, c’est peut être fait exprès
Vivi : mais bien sur !!! Et puis même en étant stérile, il se peut qu’il y ait un miracle et que si je suis enceinte, l’enfant soit de lui !
Paulo : mais bien sur, on va se mettre à croire aux miracles maintenant !! Il en faudrait vraiment un pour que tu ne le sois pas ! Sinon tu vas foutre en l’air nos couples 
Vivi    : JE vais foutre en l’air nos couples ??????? et toi tu n’y est pour rien peut être ???? C’est toi qui a voulu je te signale !
Paulo : et toi tu ne m’as pas repoussé je te rappelle !!!!
Vivi : grrrrr tu m’énerves ! 
 
Elle s’en alla tant elle était fâché. Elle était stressé et Paulo ne la soutenait pas du tout, bien au contraire. De plus, elle avait peur que Nando se soit aperçut lui aussi de quelque chose. Elle alla le retrouver dans leur chambre
Nando : ah enfin te voilà ! Ca a été ?
Vivi : oh il m’énerve, comme d’habitude !!
Nando, heureux d’entendre ça : oh vient ici que je te réconforte !! Et puis il ne faut pas que tu t’énerves alors que tu es malade !! Tu veux pas te reposer d’ailleurs ?
Vivi, gênée : non je vais mieux, ne t’inquiète pas
 
Dans la chambre de Serena et Rafa, ça ne parlait que de Vivi 
Serena : j’en suis sure !!

Rafa : de quoi ?
Serena : elle est enceinte, c’est obligé !
Rafa : de qui tu parles ?
Serena : tu te fiches de moi ? De Vivi !!
Rafa  : et comment tu sais ça toi ? Tes hormones de femme enceinte te l’ont dit ?
Serena : eh bien oui, exactement !
Rafa : écoute, Nando nous en a encore parlé hier, ça fait plusieurs semaines qu’ils ne font rien ! Et surtout, il est stérile !
Serena : et moi je te dis qu’elle est enceinte !
Rafa : mais ce n’est pas possible 
Serena déterminé : et moi je te dis que si !!
Rafa : je suis certains que non, elle doit juste être malade
Serena qui ne voulait rien entendre : j’en suis sure et certaine !!
 
Dans la chambre de Vanessa, John voulait également en savoir plus
John : dis Vanessa, tu as passé la journée avec Vivi. Il se passe quelque chose ?
Vanessa : oh  elle est juste un peu malade
John : ba justement, tu devrais pas trop rester avec elle, je veux pas que tu sois malade
Vanessa : mais non, je suis sure que c’est pas contagieux
John : tu sais ce qu’elle a ?
Vanessa devenant rouge : ah non non pas du tout
John  : mouais bon, je vais faire comme si je te croyais, même si je te connais par cœur et je sais que tu me mens !
 
Lucie elle aussi avait un doute pour Vivi
Lucie : Richard, tu as remarqué pour Vivi ?
Richard faisant comme s’il ne savait pas : de quoi ? qu’est-ce qu’elle a Vivi ?
Lucie : ses nausées, sa réaction à cette odeur qu’elle ne supporte pas…ça m’a fait penser à moi il y a quelques semaines
Richard faisant comme s’il écoutait à peine : ah oui oui
Lucie : Richard, tu m’écoutes ?
Richard : hein ? oui oui !!
Lucie  : pffffff tu m’énerves !!!!! Tu fais même plus attention à moi
Richard, heureux d’avoir pu changer de conversation, prit Lucie dans ses bras : mais si ma chérie
Lucie, heureuse : aaahhhhh mon Richouuuuu
 
De son côté Feli alla voir Quiterie, Veronica et Andy pour récupérer Julian
Julian en pleurs  : papaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!
Feli : oh pourquoi tu pleures mon grand ?
Julian : tata Vero elle a dit que maman elle était partie et que je la reverrais plus jamais 
Feli  : QUOI ??????????
Veronica : ah non je n’ai pas dit ça ! Il a très mal compris
Julian : siiii, tu l’as dit 
Feli : mais non, maman sera de retour demain
Julian : t’es sur ? elle est ou ? 
Feli : elle est malade alors elle se soigne, et demain elle ira mieux
Julian se calmant : tu me le promet ? 
Feli : mais oui !! Bon retourne jouer avec tes copains 2 minutes, je dois parler avec tata Vero
Julian : d’accord 


Julian retourna jouer avec Paolo, Caroline, Quentin et Arthur et Feli essaya de parler à Veronica, mais le ton monta assez rapidement
Feli  : mais t’es complètement folle de dire ça à un enfant ?
Veronica : je n’ai pas dit ça ! Ton fils a mal compris
Feli : mais bien sur
Veronica : oui, c’est lui qui a demandé après sa mère, alors je lui ai dit qu’elle n’était pas là, et il s’est tout de suite mit en tête qu’elle ne reviendrait plus parce qu’elle ne l’aimait plus
Feli : mais oui, comme tu mens bien !
Veronica : il a juste du flair ce garçon ! C’est une mauvaise mère, j’y peux rien !
Feli énervé : ne parle plus jamais comme ça de Bulle !!!! Et puis je veux que tu partes
Veronica : tu ne peux pas m’obliger à partir, tu n’as aucun droit sur moi !
Feli    : je ne veux plus JAMAIS te voir de ma vie !!!
Veronica, s’approchant de Feli, lui dit à l’oreille : pour me commander, il faudrait que tu ais de l’autorité sur moi, et pour ça, il faudrait que je sois à toi mon beau ! 
 
Puis sur cette provocation elle quitta la chambre de Paulo et Quiterie. Andy la suivit, tandis que Feli était réellement énervé. Il prit Julian et alla dans sa chambre pour essayer de le raisonner
Julian : t’es sûr qu’elle va revenir maman ?
Feli : mais oui !! tu sais bien qu’elle t’aime très fort ta maman !
Julian : oui mais des fois quand je suis pas sage elle dit qu’elle en peut plus de moi…
Feli : mais non, c’est une façon de parler ! Regarde, Serena dit toujours ça de Rafa et ils s’aiment toujours
Julian : oui c’est vrai
 
Puis ce fut le moment pour tout le monde de se retrouver pour manger. Ils descendirent tous au restaurant de l’hôtel pour manger. Ils prirent place et commandèrent chacun leur tour, puis ils discutèrent. Feli était encore énervé mais il essayait de se calmer pour les autres tandis que Vivi paraissait aller mieux. Elle avait même une grande faim.
Vivi : qu’est-ce que j’ai faim ce soir !!
Serena regardant Rafa : oh comment ça se fait ?
Vivi : oh j’ai l’estomac vide, ça doit être pour ça
Paulo changeant de conversation : je suis soulagée pour Bulle
Lucie : oui, on a tous eu peur pour elle
Feli : c’est gentil de votre part
Veronica tout bas : non moi je ne suis pas soulagée
Feli haussant le ton  : t’as dit quoi toi encore ?
Veronica sur un ton hautain : je n’ai rien dit !
 
Quelques minutes après, le serveur amena les assiettes. Vivi se jeta dessus et fini son assiettes la première
Nando : eh ben, t’avais faim dis donc !
Lucas, suspicieux : quel appétit dis donc…
Vivi : il ne faut pas oublier que j’avais vraiment l’estomac vide
Feli : oui enfin quand même…
Nole : t’as l’appétit de Bulle au début de sa grossesse
Nando voulant toujours éviter le sujet du bébé, changea de conversation: tu as raison ma belle, il faut que tu reprennes des forces pour aller mieux
 
Le repas se termina vite et chacun remonta dans sa chambre. Tout le monde se remit à faire des commentaires
 
Serena : tu as vu ?? elle est enceinte !!!! 
Rafa : bon ok, c’est louche ! mais ça fait longtemps que Nando et elle n’ont rien fait 
Serena : mais t’as vu son appétit, ses nausées…
Rafa : mais en plus de tout Nando est stérile !
Serena : et alors ? tout peut arriver !
Rafa : oui mais bon, juste après avoir fait les tests…
Serena : ou alors il est d’un autre
Rafa dépité rien que d’y penser : non non non !!!  Ne parles pas de malheur !! Aller on va dormir
Serena : mais je suis pas fatiguée moi !
Rafa : Eh bien moi si !
Serena : et après on dit que c’est moi qui suis désagréable ? pffff
Rafa : tu dis que Vivi a trompé mon meilleur ami, alors non, je ne suis pas joyeux !
Serena était de son côté surexcité avec cette histoire tandis que Rafa était lui énervé. Elle le laissa donc un peu tranquille.
 
De son côté, Lucie était également indécise
Lucie : j’ai vraiment l’impression qu’elle est enceinte Vivi !
Richard : mais non, arrête avec ça
Lucie : t’as vu son appétit ?
Richard, s’approchant d’elle : aller viens me faire un calin ma chérie
Lucie : alors quand moi j’ai envie tu veux pas, et maintenant que je te parle sérieusement tu veux ?? Tu te fiches de moi ?
Richard : oh mais ne te fâches pas !
Lucie, énervé : eh bien si, je m’énerve ! Vas donc voir Paulo maintenant !!!
 
Vanessa tenta de son côté de parler du mariage pour éviter le sujet puisque comme lui avant dit John, elle ne savait pas lui mentir. Elle voulait donc à tout prix éviter le sujet.
 
Quiterie de son côté trouvait ça bizarre également, mais elle ne voulait pas aborder le sujet de Vivi. Elle voulait passer une soirée tranquille avec Paulo, mais elle voyait bien que quelque chose n’allait pas
Quiterie : ça va Paulo ?
Paulo : oui, pourquoi ?
Quiterie : t’as l’air préoccupée
Paulo : oh non non, je suis pensif
Quiterie : et tu penses à quoi ? A Vivi ?
Paulo : hein ? oh non non, pas du tout
Quiterie : tu penses à quoi alors ?
Paulo : oh à mon match de demain !! Il faut que je me concentre
Quiterie trouvait ça bizarre, il n’était pas comme ça les autres jours, mais elle ne lui dit rien de plus.
 
En arrivant dans la chambre de Feli et Bulle, il y avait un mot à terre. Ce fut Julian qui le prit
Julian : regarde papa, y’avait ça à terre
Feli lut le mot : « je sais que dans le fond tu meurs d’envie de me voir chaque jours ! Alors je ne te quitterai pas ! ». Feli déchira immédiatement ce mot, ne voulant pas que Bulle le retrouve, elle était assez stressée ainsi.
Julian : papa papa, c’était quoi ??
Feli : c’est rien Julian
Julian : papa, c’est pas un fantôme qui a laissé ça dans la chambre hein ?
Feli prit Julian dans ses bras : mais non, ne t’inquiète pas, tout va bien !!
 
Dans la chambre de Vivi et Nando, il y avait Paolo également. Vivi s’occupait de lui et Nando la regardait faire. En la regardant il regrettait beaucoup de ne pas pouvoir avoir d’enfant avec elle. Ça lui aurait beaucoup plu de la voir s’occuper de leur enfant commun, mais malheureusement ce n’était pas possible.
Il était dans ses pensées, mais fut interrompu quand quelqu’un vint taper à a porte. Nando alla ouvrir

?????? : Nando, il faut que je te parle sérieusement !! Suis-moi !
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Ven 26 Fév - 14:58

Nando suivit Lucas jusqu’à sa chambre
Nando : tu sais Lucas, ça va mieux avec Vivi et elle est au courant de tout maintenant, donc tu peux tout dire devant elle
Lucas : justement Nando, je pense qu’il faut que tu saches quelque chose à son propos
Nando : qu’est-ce que tu peux bien savoir que je ne sais pas ?
Lucas : c’est assez délicat à dire
Nando : oh Lucas c’est bon, on se connait bien, donc pas de chichi entre nous
Lucas : Nando, t’as rien remarqué chez Vivi ?
Nando : ba non. Elle est juste un peu malade, rien de plus
Lucas : un peu malade ? et tu sais pas reconnaitre ces symptômes ?
Nando : non, elle a dû prendre un coup de froid
Lucas : écoute Nando, quand une femme ne supporte plus certaines odeurs  et qu’elle a des nausées, qu’elle commence à avoir un gros appétit, ça signifie bien quelque chose
Nando commençait à comprendre mais ne voulait pas voir la vérité en face : je sais que tu es docteur Lucas, mais c’est pas pour ça que tu peux faire un diagnostic d’une personne que t’as même pas ausculté
Lucas : est-ce qu’elle a eu ses règles ?
Nando : oui, je crois
Lucas : tu crois ? eh bien vérifie
Nando : mais tu sais je ne m’occupe pas de ça moi ! Je sais pas à quelle date elle doit les avoir
Lucas : et bien intéresse toi ! Pose lui la question, parce que c’est primordial de savoir
Nando : mais je suis stérile 
Lucas : mais il se peut qu’un jour vous arriviez quand même à en avoir un ! Il ne faut pas perdre espoir
Nando : mais de toute façon on a rien fait depuis un petit bout de temps, alors bon…
Lucas : écoute Nando, réfléchis à tout ça. Analyse bien son comportement, parle avec elle tranquillement, et tu verras
 
Nando sortit de la chambre de Lucas en réfléchissant à tout cela. Il alla jusqu’à sa chambre, de ou Paulo sortait au moment ou il arrivait
Paulo en claquant la porte : tiens moi au courant, j’ai besoin de savoir !
Puis quand il se retourna, il vit Nando
Paulo : oh Nando, je t’avais pas vu
Nando : t’as besoin de savoir quoi ?
Paulo : hein ? oh rien, juste si vous vouliez qu’on aille faire un tour tous ensemble avec Paolo un de ces jour. Aller je vous laisse, bonne nui !
Nando : ok ok
 
Celui-ci se mit donc à réfléchir. Paulo était très présent ces jours-ci, et puis le baiser que Vivi lui avait donné revint à ses pensées. Mais il décida d’entrer et d’essayer de parler avec Vivi calmement. Il entra donc dans la chambre et fit comme s’il n’avait pas vu Paulo
Nando : ça va ma belle ?
Vivi : oui oui ! Ca y est, Paolo s’est endormi
Nando : ah tant mieux
Vivi : et Lucas, il voulait quoi ?
Nando : oh rien de spécial, juste analyser le match de demain !
Vivi : ah c’est bien, il s’occupe bien de toi
Nando : et toi tu as fait quoi pendant mon absence ?
Vivi : oh j’ai couché Paolo, je lui ai lu une histoire et voilà, je me suis mise au lit pour t’attendre


Vivi ne mentionna pas la venue de Paulo, ce qui étonna encore plus Nando
Nando : ah et j’ai cru voir Paulo dans le couloir, il est pas venu ici ?
Vivi de venant pâle : Paulo ? ah non non ! à moins qu’il ait tapé à la porte quand j’étais dans la salle de bain et que j’ai rien entendu
Nando inquiet par ce mensonge : ah peut être qu’il voulait dire bonne nuit à Paolo et que tu n’as pas entendu en effet
Vivi : mais bon ne parlons pas de lui. Aller viens te coucher, j’ai envie d’un gros calin
Nando se mit dans le lit et la prit dans ses bras. Il essaya de poser des questions subtilement
Nando : tu te sens mieux ?
Vivi : maintenant que je suis dans tes bras oui, je vais beaucoup mieux ! 
Nando : mais je parlais par rapport à tout à l’heure ! Tu étais vraiment pâle
Vivi : oui mais maintenant ça va mieux
Nando : le repas de ce soir t’a aidé à aller mieux
Vivi : oh oui je pense, j’avais vraiment très faim
Nando : et je me demandais, parce que bon, tu sais que je ne connais pas très bien les réactions de filles mais… tu n’aurais pas tes règles en ce moment ?
Vivi fut surprise par cette question : pourquoi tu me demandes ça ?
Nando : ben je ne sais pas, tout le monde dit que quand une femme à ses règles elle a des réactions bizarre ! Alors je me demandais si tu les avais pas ? Ca expliquerais ta mauvaise réaction à l’hôpital
Vivi confuse : ah oui c’est ça ! enfin non, je ne les ai pas en ce moment, mais bon tu sais bien, la date approche et voilà
Nando : mais c’est pour quand ?
Vivi : euh je ne sais pas, tu sais j’ai parfois des retards
Nando : ah bon ? il me semblait que tu m’avais dit une fois que tu n’avais jamais de retard…
Vivi : oh oui mais tu sais avec le stress, une femme à souvent des retards ! Et puis ces derniers jours ont été assez stressant
Nando : oui tu as raison ma chérie !! Aller on va dormir, je joue demain
 
Ils se couchèrent. Nando n’arrêtait pas de penser à ce que Lucas lui avait dit et à cette discussion avec Vivi. Pourquoi lui avait-elle menti à propos de Paulo ? De quoi parlait-il ? Pourquoi Paulo devait être au courant de quelque chose alors que lui-même ne savait rien ? Et puis toutes ces excuses qu’elle donnait alors qu’il était sûr que Vivi lui avait dit un jour ne jamais avoir de retard. Mais il fallait se rendre à l’évidence, ces derniers jours avaient été bien stressant pour Vivi.
De son côté Vivi se demandait pourquoi Nando lui avait posé autant de question. Commençait-il à avoir des doutes ? Cela la perturbait, mais elle réussit à s’endormir quand même.
Ils s’endormirent tous, sauf Nando qui réfléchissait encore et encore.
Puis en plein milieu de la nuit
Julian : MAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNN 
Feli se réveillant en sursaut : Julian !!! Qu’est ce qu’il se passe ?
Julian en pleurs : papaaaaaaaaa 
Feli le prit dans ses bras : qu’est-ce qu’il se passe Julian ?
Julian : j’ai rêvé de maman !
Feli : et pourquoi tu cris ?
Julian : parce que maman elle me disait qu’elle m’aimait plus et après elle est parti très loin 
Feli : oh c’était qu’un cauchemar ça Julian. Mais c’est pas vrai, tu sais bien que ta maman t’aime
Julian : mais pourquoi tata Vero dit que non ? 
Feli : parce que tata Vero est une vilaine sorcière, donc il ne faut plus jamais l’écouter
Julian : tu me promets que maman est pas partie à cause de moi ? 
Feli : mais oui !! Tu verras que demain après-midi elle sera de nouveau avec nous
Julian : t’es sur ?
Feli : certains ! aller viens dormir avec papa, et tu verras que demain tout ira mieux
 
Julian alla avec son père et se rendormir assez vite. Feli était lui très préoccupé. Veronica avait été réellement cruelle cette fois. Il est impensable de faire une chose pareille à un enfant. Il comprit qu’elle ne le lâcherait pas, et que la situation se compliquait pour lui. Mais cela l’empêcha également de dormir.
 
Le lendemain matin, ils se réveillèrent tous assez tôt puisqu’il y avait plusieurs matchs de programmés. Ils étaient tous en forme sauf Feli et Nando. Celui-ci parla à peine à Vivi qui s’occupait de Paolo. Puis ils se préparèrent tous pour aller déjeuner. Mais au moment de partir, Vivi eu de nouveaux des nausées. Elle alla vite aux toilettes et Nando fut encore plus inquiet. Tout indiqué que Vivi était enceinte
Nando : tu vas bien Vivi ??
Vivi sortit des toilettes : oh oui, ça doit encore être comme hier, je dois encore être un peu malade
Nando : oui probablement…
 
Puis ils descendirent tous pour prendre le petit déjeuner
Nole : quelle petite mine Nando !
Rafa : c’est vrai que t’as de grandes cernes
Nando : oh oui, j’étais un peu préoccupé par le match d’aujourd’hui
Rafa : aller t’inquiète, tu vas gagner
Nando pensant à Vivi : oui j’espère que ça ira…
Veronica : toi aussi t’as une petite mine Feli
Feli  : grrrr ne m’adresse plus la parole toi !!!!!
Quiterie : oh Feli, pourquoi autant d’agressivité ?
Feli : elle me rend fou !! 
Veronica : oh mon Feli, tu me flatte ! mais ne dis pas ça devant tout le monde 
Feli : je vais la tuer !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Rafa : oh Feli, calme toi ! qu’est-ce qu’il se passe ?
Feli : hier elle a été dire à Julian que sa mère ne reviendrai pas à cause de lui. Du coup il a fait des cauchemars cette nuit à cause d’elle !! Et elle m’a dit qu’elle me lacherait pas la grappe…elle me pourrit la vie 
Veronica : oh Feli, je n’ai pas fait ça ! Je sais même pas de quoi tu parles
Feli : mais oui c’est ça
Veronica : je suis avec Andy, alors jamais je ne t’aurais écrit ça ! Ou alors prouve le !
Feli : j’ai déchiré ce mot de mer**
Veronica : tu vois, tu n’as aucune preuve, alors ne mens pas
Feli s’énervant : SORS DE MA VIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 
 
Puis Feli quitta la table. Il ne supportait plus de voir Veronica, qui s’acharnait à lui rendre la vie impossible. Rafa se leva et alla le voir pour discuter avec lui pendant que les autres continuèrent à manger, mais plus en silence.
 
Rafa : Feli attend
Feli : je suis désolé d’avoir mis une mauvaise ambiance au petit déj Rafa, mais j’en peux plus
Rafa : tu es sur que c’est elle ?
Feli : j’en suis certains !
Rafa : mais t’as encore ce mot ?
Feli : non, je l’ai déchiré ! Je ne veux pas que Bulle le voit. Tu sais hier j’étais avec elle à l’hôpital et le docteur faisait un diagnostic. Il a posé tout type de question à Bulle, du genre si elle était stressé etc… puis arrivé un moment il m’a demandé de sortir.
Rafa : et alors ? tu n’as rien fait pour la stresser !
Feli : si, je me suis rendu compte que si ! Déjà on a fait cet enfant alors qu’on venait de se remettre ensemble et que je venais de la trahir. En plus elle était en plein traitement. Et ensuite Veronica est revenue, et depuis qu’elle est là, Bulle ne mange plus
Rafa : mais ce n’est pas ta faute
Feli : si !! jamais je n’aurais dû me mettre avec elle. Et j’aurais encore moins dû me faire avoir il y a quelques mois 
Rafa : ça c’est vrai, mais tu n’as rien fait de plus ! Tu ne peux pas l’empêcher d’être ici
Feli : oui mais Bulle est stressée à cause d’elle ! Et j’ai peur qu’elle perde le bébé avec toutes ces histoires
Rafa : mais non, Bulle sait que tu l’aimes et c’est le plus important ! Elle va finir par passer à autre chose
Feli : j’ai bien peur que non
 
 
Ils continuèrent à discuter quelques minutes.
De son Vivi pensa que c’était peut-être le bon moment pour faire le test de grossesse. Elle fit donc un signe de la tête à Vanessa qui comprit vite.
Vivi : dites je me sens pas bien, je vais aller m’allonger vite fait avant d’aller aux matchs
Vanessa : je vais aller te tenir compagnie quelques minutes
Vivi : oui d’accord
 
Et elles s’en allèrent toutes les 2. Nando se posait des questions tandis que Paulo avait compris toute la combine des deux filles. Nando était tellement curieux, qu’il se leva pour aller les rejoindre
Paulo : tu vas ou Nando ?
Nando : je vais aller m’occuper un peu de Vivi !
Paulo : NON !!! 
Quiterie    : Paulo, pourquoi tu cris ?
Paulo : oh pardon, je me suis laissé emporter. C’est juste que tu dois te concentrer pour ton match Nando ! Ca va pas être facile et il faut que tu gagnes
Nando : et contre qui je joue ?
Paulo : contre….rhaa je me souviens plus de son nom ! je l’ai sur le bout de la langue mais je sais plus
Nando : oui donc laisse-moi faire, je m’occupe de mon match !
 
Paulo ne réussit donc pas à retenir Nando qui monta. Il entra dans la chambre et aucune des deux filles ne l’entendit tant elles discutaient. Nando savait que ce n’était pas correct, mais il écouta tout de même les filles sans dire qu’ils étaient là.
Vivi : j’espère que ça va être négatif !!
Vanessa : t’es sure ?
Vivi : oui ! enfin je sais pas… oui, ça serait mieux si je veux rester avec Nando 
Vanessa : et tu veux rester avec lui ?
Vivi : oui, bien sur !! Bon ça y est, il y a un résultat ?
Vanessa qui avait le test de grossesse en main : pas encore, sois patiente
Vivi : mais il faut que je sache !!
Vanessa : et si tu es enceinte, qu’est-ce qu’il va se passer ? Tu vas dire quoi à Nando ?
Vivi : il se peut que cet enfant soit de lui, donc je lui dirais
Vanessa : il se peut aussi qu’il soit de Paulo…
Nando fut tellement surpris qu’il eut un geste brusque et cassa un vase qui était sur un meuble dans l’entrée de la chambre. Les deux filles sursautèrent et allèrent immédiatement voir ce qui se passait
Vivi surprise : Nando ???????????
Nando : tu l’as encore fait ?????????????
 
Les autres étaient remontés à ce moment-là et avaient entendu du bruit. Même Rafa et feli entendirent cela et sortirent de la chambre pour voir ce qu’il se passait. Ils essayèrent tous d’écouter à la porte pour savoir ce qu’il se passait
Vivi : Nando attends, je vais t’expliquer !
Nando : m’expliquer quoi ???????? Que tu m’as encore trompé, et avec ton ex en plus !! 
 
Veronica : Andy ???????
Andy : euh non, c’est pas moi !! 
 
Vivi : c’est vrai c’est arrivé 1 fois, mais c’est fini maintenant !
Nando : fini ??? tu es à nouveau enceinte de lui et c’est fini ????   
Vivi : je ne suis peut-être pas enceinte
Nando : mais bien sur, tout montre que si !!
 
De l’autre côté de la porte, ils se regardèrent tous, puis ils commencèrent à comprendre de qui ils parlaient. Quiterie partit en courant tant elle était triste d’entendre cela.
 
Vivi : Nando écoute..
Nando : non c’est bon, j’en ai assez
Vanessa : écoutez, je veux pas me mêler de vos affaires, mais il y a un résultat
Vivi stressée : dis moi !!
Vanessa lui donna le test de grossesse qui indiquait…Negatif. Nando était resté pour connaître le résultat.
Vivi un peu déçue : négatif 
Nando : Cache ta joie surtout ! 
 
Puis il ouvrit la porte et décida de partir. Mais il tomba nez à nez avec les autres. Ils reculèrent tous
Lucas : Nando, je suis désolé
Mais Nando n’écouta pas Lucas. Il regarda ou était Paulo, s’avança vers lui et lui mit son point dans la figure
Nando : je croyais que t’étais mon ami, mais encore une fois tu t’es bien fichu de moi toi aussi !!! 
 
Puis Nando s’en alla. Vivi fit son apparition. Tout le monde la dévisagea, puis ils partirent tous dans leur chambre, sauf Rafa, Feli et Lucas qui allèrent parler à Nando.
Paulo alla lui parler avec Vivi, tandis que Vanessa les laissa et alla retrouver John.
Paulo : tu lui as dit ?
Vivi : il l’a entendu quand je parlais à Vanessa
Paulo : elle savait ??????????????
Vivi : oui, elle avait retrouvé ton bracelet…
Paulo : et dire que tu m’as fait toute une scène parce que Richard le savait
Vivi : c’est pas pareil, toi tu lui as dit ! Alors que Vanessa l’a découvert
Paulo : c’est exactement la même chose !!!
Vivi se mit à pleurer : et puis peu importe ! Nando l’a découvert, maintenant c’est fini
Paulo : et tu crois que Quiterie va faire quoi ?
Vivi : je voulais pas que ça se passe comme ça !
Paulo : la bonne nouvelle c’est que tu n’est pas enceinte
Vivi se mit à pleurer encore plus fort : oui…
Paulo : t’inquiète pas Vivi, tu auras un autre enfant, mais il faut de la patience. D’ailleurs tu devrais consulter pour tes problèmes
Vivi : oui, j’irai
 
Du côté de Nando, il était complètement anéanti
Nando : mais qu’est-ce que je lui ai fait ????? pourquoi elle me trompe tout le temps ?
Feli : écoute Nando, je veux pas être désagréable, mais tu devrais l’oublier. Tu seras plus heureux
Nando : mais elle me rend heureux !
Feli : tu l’es en ce moment ?
Nando : non…
Rafa :  je suis désolé Nando. C’est vrai qu’elle recommence toujours
Nando : qu’est-ce que je vais faire ?
Lucas : tu continues ta vie bien tranquillement !
Feli : oui, tu as un match à jouer
Nando : et comment ça se fait qu’elle a tous les symptômes d’une femme enceinte et qu’elle ne l’est pas ?
Lucas : le test était peut-être défectueux…
Nando : si elle l’est ça sera la pire chose qui me sera arrivé dans la vie
Rafa : il serait peut-être de toi…
Nando : il serait de Paulo et on le sait tous
Lucas : bon aller, il faut y aller ! penses à ton match maintenant
 
Ils allèrent tous prendre leurs affaires. Lucas alla dans la chambre de Nando pour prendre ses affaires
Vivi en pleurs : il ne peut pas venir lui-même ?
Lucas : il n’en a pas la force
Vivi : Lucas, dis-lui que je l’aime
Lucas  : écoute, occupe-toi de ton fils et de tes problèmes, et laisse un peu Nando. Il a pas besoin d’entendre ça en ce moment
Vivi : mon principal problème est que Nando ne veuille plus me parler
Lucas : non, ton problème c’est tes nausées, ton gros appétit, etc
Vivi : je ne le suis pas
Lucas : parfois les tests sont défectueux. Et sinon, vas donc consulter
 
Sur ces paroles assez crus, Lucas s’en alla.
De son côté Paulo alla dans sa chambre pour parler à Quiterie, mais elle n’était plus là. Il essaya de l’appeler, mais son téléphone était éteint. Il alla voir Veronica, mais elle n’était plus là non plus. Il décida d’aller aux matchs et d’attendre qu’elle revienne.
Ils allèrent tous au tournoi et aujourd’hui c’était Lucie et Serena qui s’occupaient des enfants.
 
Vivi décida d’aller à l’hôpital pour se faire ausculter. Elle croisa Feli à l’entrer de l’hôpital. Celui-ci venait voir Bulle.
Vivi : Feli stp
Feli : NON ! Je ne veux pas te parler ! 
 
Puis il s’en alla retrouver Bulle. Il resta avec elle toute la matinée. Le docteur avait vu une Bulle plus enthousiaste et avec plus d’appétit puisqu’elle avait bien mangé la veille au soir et au petit déjeuner. Feli lui raconta que Julian était préoccupé pour elle, ce qui lui donna encore plus envie de sortir pour aller voir son petit garçon. Ensuite il lui expliqua pour Vivi et Nando, ce qui l’attrista beaucoup
Il l’a laissa donc partir après le repas du midi. En sortant, ils croisèrent à nouveau Vivi, qui attendait les résultats
Bulle : oh Vivi…
Vivi : Bulle, tu vas mieux ?
Bulle : oui je peux enfin sortir ! Je vais aller voir mon petit garçon, il a besoin de moi ! Et toi tu fais quoi ?
Feli : on s’en fiche ! aller on y va
Bulle : Feli arrête !!!
Vivi les larmes aux yeux : je suis juste venue faire quelques tests. Je ne devrais pas tarder à avoir les résultats
Bulle : je vais rester avec toi
Feli : mais…
Bulle : Feli, je sais qu’elle a fait une erreur et je ne lui pardonne pas ça. Mais en ce moment il s’agit d’un autre problème, et je pense qu’elle ne doit pas rester seule.
Feli : mais je n’ai pas envie d’attendre avec elle
Bulle : aller, fais le pour moi
Feli : ok…
 
Du côté du tournoi, Rafa et Nole gagnèrent facilement. Nando devait commencer son match, mais il n’était pas du tout concentré.
Vers 13h un docteur vint voir Vivi. Elle accepta que Bulle entre avec elle, bien que cette dernière ne parla pas
Vivi : alors, dites-moi !
Docteur : vous n’êtes pas enceinte !
Vivi : donc le test disait vrai ! Mais comment c’est possible ? J’ai un retard de 5 jours, j’ai des nausées, un gros appétit…
Docteur : eh bien, il y a une explication à tout cela. Vous avez envie d’être maman ?
Vivi : oui, très. Mais mon petit ami est stérile
Docteur : donc vous en mourrez d’envie mais vous ne pouvez pas en avoir ?!
Vivi : oui. En plus j’ai 3 amie qui sont enceintes. Ca n’aide pas vraiment
Docteur : tout s’explique donc
Vivi : pourquoi ?
Docteur : je pense que vous faites une grossesse nerveuse !
Vivi : c’est-à-dire ?
Docteur : Vos envies et votre jalousie poussent votre corps à croire que vous êtes enceinte
Vivi : alors ce n’est que psychologique ? 
Docteur : j’en ai bien peur, oui !
Vivi : que faire maintenant ?
Docteur : arrêter d’y penser, et tout reviendra à la normale.
 
Vivi sortit donc du cabinet en pleurs
Bulle : aller ce n’est rien, il faut juste de la patience et qui sait, peut-être plus tard, ça arrivera
 
Cela ne consolait pas vraiment Vivi, mais elle était reconnaissante pour l’aide que Bulle lui apportait bien qu’elle avait fait du mal à Nando.

Ils allèrent ensuite tous les 3 aux tournois pour voir le match de Nando.
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Mar 1 Mar - 23:12

Sur le chemin :


Vivi : je ne suis pas sûre que ce soit bien que j'aille voir Nando jouer...
Bulle : ben, quand même, tu ne veux pas le voir jouer ??
Vivi : si bien sûr... mais avec ce qu'il s'est passé... j'ai un peu honte... et puis tout le monde va me tomber dessus...
Feli : ah ça t'arrive d'avoir honte quand même ???
Bulle : Feli !!! arrête !!!
Feli : ben quoi ??? elle a ENCORE fait du mal à mon meilleur pote... et il faudrait que je sois gentil avec elle ???


Vivi baissa la tête...


Feli : et bien sûr que tout le monde va te tomber dessus... tu nous as tous déçu !!! et en plus, tu sais que la période est difficile pour Nando et toi qu'est ce que tu fais ? Tu recouches avec ton ex !! Sympa, plutôt que de le soutenir...
Bulle : c'est bon Feli arrête !!! je suis d'accord avec toi... mais je pense que Vivi sait tout ça et ça ne sert à rien de s'énerver...
Feli : ok c'est bon j'arrête !!! tu as de la chance Vivi que ma femme soit compréhensive !
Bulle à Vivi : mais ce n'est pas pour autant que je ne t'en veux pas !!! mais viens quand même avec nous voir les matchs !! Tu dois assumer tes actes et ca commence par affronter le regard des autres...


Vivi ne répondit pas mais elle suivit quand même Feli et Bulle. Lorsqu'ils arrivèrent dans les tribunes, Vivi n'osa regarder personne et alla s'installer près de son fils.


Paulo décida d'aller les rejoindre.


Paulo : Paolo ? Va jouer avec tes copains un peu plus bas, je dois parler à maman...


Paolo alla donc rejoindre ses copains.


Paulo : alors ?
Vivi : négatif..
Paulo : ouf !
Vivi : quoi ouf ? Ça t'aurait tant fait chier que ça que je sois enceinte ??
Paulo : si nous étions ensemble, non ça ne m'aurait pas fait chier mais vu la situation oui je préfère que tu ne sois pas...
Vivi : oui tu as raison remarque... Paulo... je suis au plus mal...


Elle s'effondra dans les bras de Paulo.


Serena voyant la scène : euh... ils sont sérieux tous les deux ??? Ils continuent ??? et pendant le match de Nando en plus ???
Bulle : oui... apparemment !
Lucie : ils ne vont quand même pas se remettre ensemble ???
Richard : ne parle pas de malheur s'il te plaît !!!


Feli n'en pouvait plus, il était à bout de nerfs... il alla voir Paulo et Vivi.


Feli : non mais vous ne pensez pas que vous en avez assez fait tous les deux ??? vous continuez à vous donner en spectacle ?? et devant Nando en plus ???
Paulo : euh Feli calme toi, Vivi ne va pas bien... elle a juste voulu pleurer un peu, je la console, il n'y a rien de plus...
Feli sur un ton ironique : ouai tu as raison, il n'y a rien de plus, ce n'est pas comme si vous aviez couché ensemble... vous me dégoûtez !!! et puis ça sert à quoi de pleurer maintenant Vivi ?? tu n'es pas une victime !!!
Paulo : bon Feli ça suffit !!! et puis ce ne sont pas tes affaires !!!
Feli : ben vas-y défends la toi en plus !!! tu ne vois pas que toi aussi elle te prend pour un objet ? Elle te prend puis elle te jette et elle te reprend... et toi tu tombes toujours dans le panneau !!!! hey Paulo, faudrait que tu te réveilles hein !!!!


Feli retourna s'asseoir près de Bulle pour essayer de se calmer. Ces dernières paroles avaient un peu perturbé Paulo... Feli avait raison et il le savait... Il s'éloigna donc un peu de Vivi.


Vivi : Tu vas me laisser tomber toi aussi ??
Paulo : non.. mais Feli a raison... on devrait peut être prendre un peu nos distances tous les deux... On a déjà fait assez de mal autour de nous...
Vivi : je sais... mais j'ai besoin de toi...
Paulo : tu sais ce qu'on a dit ? Toi et moi ce n'est pas possible alors il vaut mieux qu'on s'éloigne un peu pour éviter de refaire une bêtise. Il faut que l'on arrive à s'oublier un peu... sinon ça n'ira jamais, nous n'arriverons jamais à refaire notre vie...
Vivi : de toute façon, j'ai perdu le seul homme avec lequel je voulais refaire ma vie...
Paulo : tu t'avoues déjà vaincue ? Ce n'est pas ton style pourtant...
Vivi : ben là ce n'est même pas la peine d'essayer quoi que ce soit, il n'y a plus d'espoir...
Paulo : allez, c'est une mauvaise période mais il faut rester positif... pense à Paolo... moi je vais aller m’entraîner un peu... ça va me faire du bien de me défouler un peu.


Paulo partit donc s’entraîner et Vivi resta toute seule dans son coin, personne n'alla la voir. Elle suivait le match de Nando et ne put s’empêcher de pleurer. Du côté des autres :


Serena : au fait Bulle ? Elle est enceinte alors ?
Bulle : non... fausse alerte... le médecin a dit que c'était sûrement une grossesse nerveuse à cause de son envie d'avoir un enfant...
Isa : ah ok... c'est bizarre comme phénomène ça quand même !


Andy tout bas à Vero : ouf... heureusement qu'elle ne l'est pas...
Vero : oui.. mais finalement, tu as un autre adversaire... Paulo !
Andy : oui... je suis trop dégoûté qu'elle ait recouché avec lui...
Vero : tu aurais préférais que ce soit avec toi... je sais bien...
Andy : carrément... mais bon je ne lâche pas l'affaire, Nando lui en veut terriblement et je ne pense pas qu'elle se remettra avec Paulo... donc la place est libre...


Nando gagna son match facilement... ainsi que tous les autres. Tous les garçons étaient donc qualifiaient pour le prochain tour... sauf Feli qui avait dû abandonner. Ils rentrèrent tous à l’hôtel. Nando décida d'aller récupérer ses affaires et de prendre une chambre seul. Au moment où il faisait sa valise, Vivi entra dans la chambre...


Vivi mal à l'aise : Nando ? Qu'est ce que tu fais ?
Nando : …
Vivi : Nando s'il te plait, ne change pas de chambre...
Nando énervé : non mais qu'est ce que tu crois Vivi ??? tu peux coucher avec Paulo et moi je dois tout bêtement faire comme si de rien n'était ???
Vivi : non mais...
Nando : il n'y a pas de mais... tu as tout gâché... encore une fois !!! et je t'avais dit que je ne le supporterais pas !! C'est terminé Vivi ! Je ne veux plus jamais te parler !!!
Vivi : non Nando, s'il te plait... écoute moi au moins... laisse moi t'expliquer...
Nando : il n'y a rien à expliquer... j'ai déjà tout compris !!!
Vivi : non justement... j'ai fait une erreur mais je t'aime...
Nando : arrête de dire ça... tu ne connais même pas la signification de ce mot !!!! sur ce, bonne continuation Vivi !!!


Il partit en claquant la porte ce qui fit trembler tout l'étage. Vivi éclata en sanglot.


John : euh c'était quoi ça ? Un tremblement de terre ?
Vanessa : non, juste une porte qui claque... et vu comme le bruit était tout près, je pense que ça vient de la chambre de Nando et Vivi...
John : elle abuse ta copine quand même hein ???
Vanessa : oui, je le sais... mais elle est complètement perdue... elle a toujours hésité entre les deux...
John : oui mais même ça ne se fait pas... dans ce cas là, elle avait qu'à rester seule... elle aurait fait de mal à personne comme ça !


Une fois que tout le monde avait pris sa douche. Ils descendirent pour le dîner. Vivi fit un effort pour son fils et descendit également. Elle ne parlait pas et s'occupait seulement de Paolo. Nando lui resta silencieux également, ainsi que Paulo qui n'avait toujours pas de nouvelles de Quitterie.
Les autres essayèrent de parler un peu d'autre chose mais l'ambiance était tendue. Le diner fut donc très rapide et chacun monta dans sa chambre.


Les jours passèrent et les choses ne s'arrangeaient pas vraiment. Paulo n'avait toujours pas de nouvelles de Quitterie et s'éloignait de plus en plus de Vivi. Les filles avaient passé un bon savon à Vivi car aucune n'avait apprécié sa nouvelle tromperie. Mais maintenant, elles avaient décidé de ne plus parler de tout ceci et de se comporter normalement avec elle. Vero n'était jamais revenue non plus. Andy avait expliqué aux autres qu 'ils n'étaient plus ensemble et qu'elle etait partie avec Quitterie. Niveau tennis, les quarts de finale débutaient et il n'y avait plus que Rafa, Richard, John et Nole. Le soir juste avant ces fameux quarts :


Feli : tu vas où ?
Nando : je sors...
Feli : encore ???
Nando : ouai...
Feli : mais ça fait 4 jours que tu sors tous les soirs...
Nando : et alors ? Je n'ai pas le droit ?
Feli : oh si si...


Nando partit donc laissant Feli un peu inquiet. Il monta dans sa chambre où Bulle l'attendait.


Bulle : oulà ? Tu as une drôle de tête qu'est ce qui se passe ?
Feli : Nando m'inquiète... il ne fait que sortir !
Bulle : Et alors ? il a raison, il s'amuse un peu, ça lui change les idées et il ne pense plus à Vivi comme ça... ce n'est pas ce que tu voulais ?
Feli : oui mais quand même... à chaque fois il rentre limite bourré...
Bulle : mais non !! allez ne t'inquiète pas pour lui et pense plutôt à ce que nous pourrions faire tous les deux...


Bulle l'embrassa. Du côté de John et Vanessa :


Vanessa : ta mère ne me calcule même pas !
John : tu t'en moques !!! tu n'as qu'à faire comme elle...
Vanessa : ouai... mais c'est pesant tout de même ! Au fait elle t'a reparlé du mariage ?
John : non pas pour le moment... mais allez ne pense plus à elle... viens par ici... j'ai envie de toi...


Vanessa ne se fit pas prier. Du côté de Richard et Lucie :


Lucie : Richard, j'ai envie de...
Richard ne la laissant pas terminer : oh non ma puce, ce n'est pas que je veux pas mais je joue demain...
Lucie : ben et alors ?
Richard : l faut que je sois le plus en forme possible, il ne faut pas que je gaspille mon énergie, ce sont les quarts de finale d'un grand chelem, c'est sérieux !!!
Lucie : parce que tu GASPILLES ton énergie quand nous faisons l'amour ???
Richard : non mais ce n'est pas ça mais...
Lucie : si !!! c'est que tu as dit... Bonne nuit Richard !


Lucie se coucha très énervée.
Du côté de Rafa et Serena :


Serena : aie aie aie, j'ai de plus en plus de contractions !!!
Rafa : arf !!! ne me dis pas que ça va être pour maintenant !!
Serena : ben qu'est ce que j'en sais moi ???
Rafa : ben je pense que les femmes ressentent lorsque c'est le moment !
Serena : mais ce n'est pas le moment ! Je veux accoucher en Espagne moi !!
Rafa : il reste encore quelques jours avant la fin du tournoi !!!
Serena : si je sens que c'est le moment, on rentre hein ???
Rafa : euh...
Serena s'énervant : Rafael Nadal ????
Rafa : ben est ce que tu auras le temps d'attendre jusqu'à ce qu'on arrive en Espagne ?
Serena : ben tout le monde dit que pour un premier enfant ça peut être très long... parfois plusieurs jours de travail... alors oui !!!
Rafa : …
Serena : aie !! encore une !!! ça fait mal !!!!!
Rafa : ma puce... tu me fais trop de peine !!!


Il la pris dans ses bras..
Tout le monde finit par s'endormir. Le lendemain matin, tout le monde était à table pour le petit déjeuner sauf Nando.


Feli : il est où Nando ? Tu vois j'avais raison de m'inquiéter...
Bulle : mais non... il va arriver...
Feli : j'espère qu'il est rentré...


Nando arriva justement mais pas tout seul. Il était accompagné d'une femme qu'il raccompagna vers la sortie de l'hotel avant de rejoindre les autres.
Vivi en voyant cela était totalement anéantie...


Nole : et ben... il y en a un qui ne s'embête pas hein...
Vivi à Vanessa : ne me dis pas qu'il a passé la nuit avec elle ???
Vanessa : ben je veux pas te mentir, on dirait que c'est le cas...
Vivi : noooon... je ne peux pas le croire !! il m'a déjà remplacé...
Elle se mit à pleurer. Elle essaya de cacher ses larmes aux autres.
Quand Nando arriva , il était tout joyeux :


Nando : salut tout le monde !
Nole : et ben !!! tu as l'air d'avoir passé une bonne nuit toi hein !!!
Melo tout bas : nole ! Voyons... pense à Vivi !!!
Feli fit exprès d'en rajouter une couche : Ouai c'est clair !!! tu étais bien accompagné, elle n'a pu être que bonne !!!!
Nando : oui.. elle l'a été...
Rafa : et tu vas la revoir ???
Nando : oh peut-être !! je ne sais pas !!!! Elle était plutôt pas mal !!!


S'en fut trop pour Vivi, elle partit dans sa chambre. Andy qui n'avait pas parlé à Vivi depuis, hésita quelques secondes puis il la suivit...


Bulle : héhé j'avais raison qu'Andy était là pour Vivi... Tu vois Vanessa ??
Vanessa : ouai je ne pensais pas mais en effet, tu avais raison...
Bulle : tout comme Vero était là pour mon Feli... heureusement qu'elle n'est plus là celle la... qu'est ce que je me sens mieux depuis qu'elle s'est barrée !!!
Feli : de toute façon, tu n'avais rien à craindre, je ne ressens plus rien pour elle à part de la haine !
Paulo : mais vous pensez vraiment qu'il veut récupérer Vivi ?
Serena : ben vu comme il l'a suivit, le message est clair...
Nando : et ouai mon gars, tu as de la concurrence !!!
Paulo : Nando... tu sais très bien que c'est terminé elle et moi...
Nando : oui comme toutes les autres fois où tu avais dit ça... et vous avez remis ça pourtant !!!
Paulo : oui... mais c'était la dernière fois, crois moi !!!
Nando : ouais c'est ça... je n'y crois pas une seule seconde !!!
Feli : bon de toute façon on s'en fiche maintenant, tu n'es plus avec elle... elle fait ce qu'elle veut !!! n'est ce pas Nando ??
Nando : oh oui oui, elle peut bien faire ce qu'elle veut, c'est de l'histoire ancienne...
Serena : tu ne ressens plus rien pour elle ?
Nando hésita quelques secondes : euh... non ! Elle me dégoûte même !
Vanessa tout bas : et ben... heureusement qu'elle n'est pas là pour entendre ça ! J'espère seulement qu'il ne le pense pas !


Pendant ce temps là, Andy retrouva en train de s'agiter devant la porte de sa chambre.


Vivi : punaise !!! où est ce que j'ai mis cette fichue clé !!!?? m**** !!!! oh et puis zut ça me fait chier aussi ça !!!


Vivi jeta son sac par terre et se laissa glisser le long de sa porte. Elle se retrouva assise par terre en train de pleurer. Andy avait vu toute la scène, il alla la rejoindre.


Andy : ben alors ma belle ???
Vivi sursauta : ah c'est toi...


Andy s'assit par terre à côté d'elle et la pris dans ses bras.


Andy : viens par là.. allez chut calme toi !
Vivi:comment a-t-il pu déjà me remplacer ? Je croyais qu'il m'aimait et en fait non, il est déjà avec une autre... mais c'est de ma faute ! Tout est de ma faute !!!!


Andy ne savait pas trop quoi répondre.


Andy : tu ne veux pas qu'on rentre dans ta chambre ?
Vivi : je ne retrouve pas la clé...
Andy : attends je vais regarder...


Andy fouilla dans le sac de Vivi et trouva la clé. Ils entrèrent donc et s'installèrent sur le lit.


Andy : Allez arrête de pleurer...
Vivi : je suis au plus mal Andy... comment veux tu que j'arrête de pleurer ???
Andy : ça ne sert à rien... ça ne changera pas les choses.
Vivi : mais je suis trop horrible !!! j'ai toujours le don de tout gâcher !!!!
Andy : non tu n'es pas horrible du tout ! Tu as fait une erreur, ça peut arriver à tout le monde...
Vivi : non justement, ça n'arrive pas à tout le monde ! Il n'y a que moi qui suis capable de faire ça !!! Qu'est ce qui ne tourne pas rond dans ma tête ??? je fais tout le temps du mal aux gens que j'aime.
Andy : allez chut ma belle !!! calme toi...
Vivi : si seulement je pouvais remonter le temps !!!!
Andy : ce n'est pas possible malheureusement, maintenant il faut que tu te concentres sur l'avenir... si ça n'a pas marché avec Nando, c'est que ce n'était pas le bon...
Vivi : pourtant je suis sûre de ce que j'éprouve... Je l'aime depuis toujours...
Andy : mais si tu l'a trompé et pas qu'une fois en plus, c'est sûrement parce qu'au fond tu sais qu'il n'est pas l'homme de ta vie ! Je suis sûr que le jour où tu trouveras le bon, tu seras fidèle... et cet homme n'est peut-être pas très loin de toi...
Vivi : je ne sais plus quoi penser... je ne me vois pas vivre sans lui !
Andy : ça, ça passera avec le temps... allez !!! essaye de ne plus y penser. Viens, ça va être l'heure de partir pour les cours...
Vivi : non je n'ai pas envie d'y aller...
Andy : allez ! Ça ne servira à rien que tu restes ici toute seule !!! je te promets de tout faire pour essayer de te faire passer une bonne journée malgré tout !!


Vivi se laissa convaincre et suivit Andy. Ils rejoignirent les autres puis ils partirent tous ensemble. Nando n'eut même pas un seul regard pour Vivi.
Une fois arrivés, les quatre encore en lice allèrent se préparer pour leur match. John jouait contre Richard, Nole contre Ferrer et Rafa contre Berdych...
Le premier match était celui de Richard contre John... Lucie et Vanessa encourageaient chacune son chéri.


Vanessa : Go John !!! tu es le meilleur !!!
Lucie : Allez mon Richard !!!!


Les parents de John n'étaient pas très loin du petit groupe.


Maman de John très fort : contre un français... mon fils va gagner très facilement !!!
Papa de John : ben Gasquet joue pas mal quand même !!!
Maman de John : mais John joue encore mieux !!!! on le sait tous que les français ne sont doués pour rien du tout !!!


Vanessa entendit la mère de John mais elle fit comme si de rien n'était même si elle se sentait visée par les propos de Madame Isner.
Au moment où Richard gagna un point :


Maman de John : mais qu'est ce qu'ils sont arrogants en plus ces français !!!
Papa de John : bon tu ne as pas marre de critiquer !!!!?


Le match fut très serré et ce fut John qui gagna en 5 sets. Après le match, ils remontèrent tous les deux dans les tribunes. John alla trouver ses parents avant de rejoindre Vanessa.


Maman de John : bien joué !!! je suis fière de toi !!!!
John : merci ! Maman, je ne voulais pas t'en reparler mais bon vu que tu n'abordes pas le sujet et que je veux savoir, je n'ai pas le choix... tu vas venir à mon mariage ? Tu as changé d'avis ?
Maman de John : justement je voulais t'en parler... j'y ai beaucoup réfléchi et je ne veux pas rater le mariage de mon fils... alors oui je serai là... je vais prendre sur moi et je vais même essayer de faire des efforts avec ta fiancé...
John : pour de bon ??
Maman de John : ben oui, puisque je te le dis...
John : commence d'abord par lui dire bonjour...


John appela Vanessa... sa maman fit un effort, elle dit bonjour à Vanessa et lui adressa même un sourire. Vanessa était surprise.


John à Vanessa : Maman a décidé de venir à notre mariage finalement...
Vanessa : ah ben c'est chouette ! Je suis contente !
Maman de John : oui, je n'allais pas rater un des jours les plus importants de la vie de mon fils quand même !
Vanessa : je suis ravie que vous ayez changé d'avis...
Maman de John : par contre... vous en êtes où dans les préparatifs ?
John : on avance pas mal...
Maman : j'aimerai beaucoup y prendre part... c'est possible ?
Vanessa : ce serait avec plaisir...
Maman de John : tant mieux ! Bon allez on vous laisse, nous allons un peu nous balader... à plus tard !


Les parents de John partirent. 


Vanessa : et ben qu'est ce qu'elle a ta mère ? Elle est tombée sur la tête ??
John : ma fois... il faut croire que oui !
Vanessa : je suis contente qu'elle ait changé d'avis... c'est bien pour toi...
John : oui mais quand même je reste bête qu'elle se soit proposé pour nous aider...
Vanessa : elle a pris de bonnes résolutions...
John : oui on dirait...


Ils furent interrompus par le match de Nole qui commençait... Nole n'eut pas beaucoup de mal, il remporta son match très rapidement.


Melo : yesssss !!!! tu es le meilleur mon Lemu !


Nole regarda dans sa direction et lui sourit avant de sortir du cours... le petit groupe resta dans les tribunes pour attendre Nole avant d'aller manger.


Andy : bon ça m'a donné faim tout ça... tu veux quelque chose Vivi ?
Vivi : non merci...


Andy commença à partir pour s'acheter quelque chose à manger...


Bulle : ben et nous, on pu ??? j'ai faim moi...
Andy : excuse moi Bulle... qu'est ce que tu veux ?
Bulle : un paquet de chips s'il te plait !
Feli : tu as retrouvé l'appétit toi ? C'est bien !!! mais fais attention tout de même... c'est bientôt l'heure du repas.
Bulle : Feli, tu as entendu le médecin ??? arrête de me stresser...
Feli : …


Une heure après, le petit groupe partit se poser à la terrasse d'un restaurant pour déjeuner en attendant le match de Rafa.


Vanessa : ben Vivi, tu n'as rien commandé ??
Vivi : non je n'ai pas faim...j'ai la nausée...
Vanessa : en parlant de nausée, tu as eu tes règles ?
Vivi : non toujours pas...
Vanessa : pourtant tu n'es pas enceinte... mets ça dans ta tête pour que tout redevienne normal...
Vivi : je m'en moque que ça redevienne normal ou non...
Vanessa : si, c'est important !!!
Vivi : c'est le dernier de mes soucis... de toute façon, je me moque de tout !!!!
Vanessa : oulà, tu ne vas pas nous faire un coup de déprime toi !!!!
Vivi : mais ma blonde, je suis au bout de ma vie là... l'homme de ma vie ne veut plus de moi...
Serena qui avait entendu : l'homme de ta vie, l'homme de ta vie... tu y as pensé à lui quand tu couchais avec Paulo ?
Vivi : …
Serena : alors arrête de jouer les victimes maintenant parce que ça me gonfle ! Tu es la seule fautive dans cette histoire !!


Andy prit la défense de Vivi. Et les choses se calmèrent un peu. Ils mangèrent assez rapidement pour ne pas rater le début du match de Rafa.


Rafa gagna facilement son match et après la coférence de presse d'après match, il rejoignit le petit groupe. Tout le monde rentra à l'hotel. Nando alla trouver Feli.


Nando : ça te dirait qu'on sorte un peu ce soir ???
Feli : tu veux encore sortir toi ??
Nando regardant Vivi : oui, je suis en pleine forme en ce moment alors autant en profiter...
Feli : ça me fait plaisir de te voir comme ça, mais tu es sûr que tu n'abuses pas un peu sur les sorties là ?
Nando : ben pourquoi ? Je ne fais rien de mal... je n'ai plus de match et je n'ai plus de compte à rendre à personne maintenant !! je suis libre ! Ça fait du bien d'ailleurs.


Vivi était de plus en plus mal en entendant les paroles de Nando. Andy s'en rendit compte et décida de proposer à Vivi de sortir tous les deux ce soir...ciné, resto... Vivi accepta la proposition d'Andy en espérant que ça embête Nando mais ce dernier n'y prêta pas attention.


Feli : Bulle, ça te dérange si je vais avec Nando ce soir ?
Bulle : non vas- y je suis fatiguée moi, je vais me coucher tôt de toute façon !
Feli : d'accord.


Ils allèrent ensuite tous diner sauf Andy et Vivi qui étaient partis au restaurant. Feli et Nando eux partirent après le repas.Ils allèrent dans un bar avant d'aller en boite.
Les autres allèrent dans leur chambre.


Rafa : bon il faudrait peut être lui trouver un prénom à ce petit gars... tu ne veux toujours pas Rafael junior ?
Serena : non toujours pas ! Mais il faudrait vraiment choisir car ça devient urgent là...
Rafa : oui...
Serena : j'aime bien Léo moi...
Rafa: ah ben oui tiens j'aime bien aussi...
Serena : sérieux ? Pour une fois que tu aimes un prénom que je propose je crois que l'on peut rester la dessus non ?
Rafa : oui ça me va... mais on met Rafael en deuxième prénom ?
Serena : ok si tu veux...


Lucie : tu ne veux pas qu'on sorte un peu ce soir nous aussi ? J'ai envie de bouger ?
Richard : Lucie... j'ai eu un gros match aujourd'hui je suis crevé...
Lucie : tu plaisantes ??? alors avant le match tu ne veux rien faire car tu ne veux pas « gaspiller » ton énergie et après le match tu es trop fatigué... super quoi !!! allez ciao !!!
Richard : ben tu vas où ?
Lucie : je sors toute seule puisque Monsieur Gasquet est un papi !!!!
Richard : oh mais non, ne le prends pas comme ça.


Lucie était déjà partie ; Richard n'eut pas le courage de la suivre pour la retenir... il se mit au lit et s'endormit presque aussitôt.
Vivi et Andy étaient les premiers à rentrer.


Vivi : merci pour cette soirée...
Andy : j'espère que tu as passé de bons moments ?
Vivi : oui... encore merci. Je te laisse, je suis fatiguée...


Vivi lui fit un bisou sur la joue puis elle monta dans sa chambre. Andy était aux anges, il pensait être sur la bonne voie pour la récupérer. Lucie rentra deux heures après, Richard ne l'entendit même pas. Vers 4h du matin, Vivi qui avait du mal à dormir malgré la fatigue entendit un drôle de bruit dans le couloir. Elle décida d'entrouvrir sa porte pour voir ce que c'était... elle aperçut Nando mort de rire et très proche d'une femme, pas la même que le matin même, Ils rentrèrent tous les deux dans la chambre de Nando.
Vivi ferma sa porte et se mit à pleurer au fond de son lit.


Vivi à elle même : mais comment peut-il faire ça ? Il va se taper tout ce qui bouge ou quoi ???

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Jeu 3 Mar - 19:07

Vivi n'arriva pas à dormir de la nuit..Elle n'arrêtait pas de penser à Nando.
Pour les autres la nuit fut bonne. Le lendemain matin... comme le matin d'avant, tout le monde était à table pour le petit déjeuner sauf Nando.


Nole : ben il est où encore celui là ?
Feli : toujours au lit apparemment...
Nole : sûrement en charmante compagnie...
Feli : oui ça je te le confirme... en très charmante compagnie même...
Bulle : et toi ??? ça va aller oui...
Feli : mais ne t'inquiète pas, tu es bien mieux qu'elle...


Vivi à Vanessa : il va finir par avoir ma peau...
Vanessa : Vivi, tu sais que je suis de ton côté, mais ce qui se passe en ce moment est un peu de ta faute...
Vivi : oui je le sais bien... mais pourquoi réagit il comme ça ? Que cherche-t-il à faire ?
Vanessa : il y a deux possibilités... soit il fait ça pour te faire payer de l'avoir trompé, soit il veut t'oublier... ou peut être même pour les deux raisons à la fois...
Vivi : je vais pas le supporter moi...
Vanessa : ben, je ne sais pas trop quoi te dire... essaye de le récupérer... mais je ne voudrai pas être défaitiste mais ça semble mal parti...
Vivi : oui malheureusement... pourtant c'est ce que je voudrai...


A ce moment là, Nando arriva avec sa nouvelle conquête. Vivi ne pu se retenir.


Vivi : tu vas nous ramener une nouvelle pétasse tous les matins ???
La fille : euh ? C'est moi qu'elle traite de pétasse ?
Nando la poussant vers la sortie : ne fais pas attention à elle, je te rappelle...


La fille partit. Nando rejoignit les autres.


Nando à Vivi : non mais ça ne va pas de parler comme ça ?? de personne que tu ne connais pas en plus ?
Vivi : ben excuse moi mais tu appelles ça comment une fille que l'on ramène juste pour une nuit ???
Nando : déjà qu'est ce qui te dit que c'était juste pour une nuit ?? et puis ce n'est pas pire que de coucher avec son ex alors qu'on avait juré à son fiancé que ça n'arriverait plus jamais...
Vivi : je comprends que tu sois fâché Nando et que tu m'en veuilles... mais s'il te plaît fais un effort...
Nando la coupant : fais un effort ??? tu penses que je n'en ai pas déjà assez fait ??? combien de fois j'ai pardonné tes erreurs ? Je veux bien être bête mais il y a des limites...
Vivi : je te jure que c'est terminé...
Nando : et arrête de jurer !!!! et puis je ne vois même pas pourquoi je continue de parler avec toi... je veux que tu sortes de ma vie !!!
Vivi : non Nando, ne dis pas ça... je t'en prie... je ne peux pas vivre sans toi !!!


Nando ne lui répondit pas et parti se servir à manger. Feli pris le relais...


Feli : tu ne peux pas vivre sans lui ??? la bonne blague !!! tu as très bien réussi à vivre quand tu as couché avec Paulo et quand tu es sortie avec Andy hier...
Vivi : euh je t'arrête de suite, il n'y a rien du tout entre Andy et moi...
Feli : peu importe... laisse Nando tranquille !!! il a assez souffert avec toi !!!
Vivi : je sais bien qu'il a souffert et justement je voudrais me racheter...
Feli : et bien pour te racheter commence déjà par lui foutre la paix !!!
Vivi : et puis de quoi tu te mêles toi ? Ce ne sont pas tes histoires !!!
Feli : oui peut-être mais en attendant c'est toujours sur mon épaule qu'il vient pleurer quand tu lui fais du mal !!! donc ça me concerne aussi !! j'en ai marre de le récupérer dans un sale état à chaque fois !!! il veut t'oublier et crois moi que je ferai tout pour l'aider !!!


Sur ces mots, Vivi prit ses affaires et partit...


Andy : Feli, tu y es allé un peu fort quand même !!!
Nando : non il a eu raison !!!
Andy : mais quand même... elle souffre déjà pas mal de la situation...
Nando : et je suis sûr que tu es bien content !! Je sais que tu n'attendais que ça... être l'épaule sur laquelle elle peut se reposer quand ça ne va pas !!et bien vas-y... rejoins la, va la consoler... je te la laisse, la place est libre... à moins que Paulo ne la veuille aussi !!!
Andy : et bien oui, tu as raison je suis bien content !! Elle n'avait rien à faire avec toi, tu n'es même pas fichu de lui faire un enfant, tu n'es qu'un minable !!! tu ne la mérites pas !
Nando : oh toi... je vais...


Il s'avança vers Andy mais Paulo et Rafa arrivèrent à le retenir.
Paulo : Nando... tu devrais te calmer !
Nando : ne la ramène pas toi aussi !! toi qui te disais mon ami... et qui te tape ma femme dans mon dos !!! ben vas-y maintenant c'est bon, plus la peine de vous cacher...
Paulo : tu sais très bien qu'elle et moi c'est terminé...
Andy : ravi d'entendre ça aussi tiens !!! Allez je vous laisse... j'ai une femme à reconquérir...
Nando toujours retenu par Rafa : sale bouffon !!! je te jure que tu n'as pas intérêt à toucher à un seul de ses cheveux...


Andy ne l'entendit pas, il était déjà parti. Rafa lâcha Nando.


Rafa : allez Nando stop ! Calme toi ! Ça ne sert à rien !!
Feli : par contre, tu n'es pas sérieux ??? pourquoi tu as dit qu'il n'avait pas intérêt à toucher à un seul de ses cheveux ?
Nando : je n'ai pas envie d'en parler !!! Allez salut, je vais faire un tour moi aussi !!!


Les autres étaient un peu mal à l'aise d'avoir assistés à cette scène.


Bulle : et bien, quel petit déjeuner animé...
Feli : non mais, j'espère vraiment que Nando ne ressent plus rien pour elle... sa dernière phrase me fait peur...
Serena : ben tu sais ce n'est pas simple de tirer un trait sur une histoire... surtout que Nando l'aime depuis le premier jour !
Feli : je sais bien, mais j'espère qu'il ne va pas encore se remettre avec elle !!
Rafa : non la je pense que c'était l'erreur de trop...


Ils essayèrent de changer de sujet de conversation.


Richard : au fait ma chérie, comment était ta soirée hier ?
Lucie : très agréable...
Richard : je suis désolé de ne pas t'avoir accompagné mais j'étais vraiment fatigué... mais ce n'est que partie remise...
Lucie : oh ne te donne pas ce mal...
Richard : bah ce sera avec plaisir...


Ils furent coupés dans leur discussion par des cris...
Serena : aiiieeee !!!!!
Rafa : ça va ma puce ???
Serena : oui très bien, je crie mais ça va très bien... non mais tu es bête ou quoi ???? j'ai plein de contractions...
Rafa : tu veux qu'on aille à l'hopital ?
Serena : mais t'es vraiment bête ou quoi ??? je veux accoucher en Espagne pas ici !!! et puis, les contractions ne sont pas assez rapprochées... ce n'est pas le moment !
Rafa : ouf !!! parce que j'ai mon quart à jouer là...
Bulle : euh Serena, je ne voudrais pas faire la rabat joie mais je ne pense pas que tu puisses accoucher en Espagne...
Serena : bien sûr que si !
Bulle : dans tous les cas, ils ne te laisseront pas monter dans un avion dans ton état... déjà à l'aller c'était limite mais là à mon avis c'est mort... il ne prendront pas le risque que tu accouches dans l'avion...
Serena : tu es sérieuse ??? moi je veux accoucher en Espagne !!!
Feli : je crains qu'elle ait raison... tu vas devoir accoucher ici !
Serena : je ne veux pas !
Vanessa : voyons Serena !!! tu n'as pas le choix... de toute façon quand ce sera le moment, tu ne pourras pas le retenir ! Il est entré, il faut qu'il sorte...
Rafa : allez ma puce, ce n'est pas grave, le principal c'est que tout se passe bien...
Serena : oui c'est sûr mais quand même...


Ce fut ensuite l'heure de partir pour les cours. Rafa affrontait Roger en demi finale alors que Nole était opposé à John.


Les trois garçons allèrent se préparer dans les vestiaires et les autres allèrent dans les tribunes. Le match de Nole et John était programmé en premier.
Les parents de John venaient d'arriver et vinrent saluer Vanessa qui fut très surprise. Ils s'installèrent même près d'elle.


Papa de John : alors comment était John avant le match ?
Vanessa : ça va... il est en forme !
Maman de John : ah au fait...il faudrait que l'on se voit pour le mariage tous les quatre. Comme ça vous pourrez nous dire où vous en êtes pour les préparatifs que l'on puisse vous aidez un peu.
Vanessa : oui pas de problème... on verra ça avec John.


Le match commença et il fut très très serré. C'est finalement Nole qui l'emporta en 5 sets. Dans l'autre demi-finale, Roger fut contraint à l'abandon à la fin du deuxième set pour une blessure au genou. Après les obligations d'après match, Nole, Rafa et John retournèrent dans les tribunes.


Nole : et bien voilà !!! encore toi et moi en finale !
Rafa : oui !!! et encore une fois, je vais gagner !!!!
Nole : oui bien sûr !!! la dernière fois ce n'était qu'un coup de chance !!!
Rafa : non, je ne crois pas !!!
Lucie : bon, vous n'allez peut être pas commencer votre match dès maintenant !!!!
Bulle : oui !!! vous vous expliquerez sur le cours après demain...
Serena : oui parce que là je sens que vous allez me saoulé tous les deux !!!!
Nole : rholalala ces femmes enceintes... Mélo, rappelle moi de ne jamais te mettre en cloque hein !!!
Melo : mais mon cher, ça arrivera bien un jour si tu veux que ta descendance soit assurée !!!
Nole : et on ne peut pas oublier l'étape grossesse et avoir de suite l'enfant ??
Melo : rhooo mais je ne serai pas aussi chiantes qu'elles lorsque je serai enceinte !!!
Bulle, Serena et Lucie : ben merci Melo !!!!!
Serena : en plus on n'est pas du tout chiante !!!!! pas vrai Rafa ???
Rafa : euh...


Personne n'osa approuver ce que venait de dire Serena...


Serena : pfff n'importe quoi !!!!


John alla trouver ses parents.


Papa de John : dommage mon fils ! C'était un beau match.
John : oui j'ai manqué de précision sur les points importants... tant pis !!!
Maman de John : est ce que tu voudrais bien que l'on se fasse un resto tous les quatres ? Ce serait l'occasion de parler du mariage !!!
John : oui ! Ok ! Et bien nous pouvons faire ca ce soir ?
Maman de John : d'accord !! alors à ce soir !
Vanessa : à ce soir !


Ce fut ensuite l'heure de rentrer à l'hôtel. Quand ils rentrèrent, ils trouvèrent Nando dans les bras d'une nouvelle femme.


Feli : ouf !!! j'ai eu peur, j'ai cru que c'était Vivi...
Serena : c'est vrai qu'elle lui ressemble celle là...
Paulo : whaouuu carrément !!!
Bulle : c'est le même genre de fille c'est tout !!!
Nole : en tout cas il ne s'embête vraiment pas celui là en ce moment hein !!! Salut Nando !!!
Nando : ah ça y'est vous êtes rentrés ???
Rafa : oui... et tu n'as même pas pris la peine de venir voir mon match... merci !!!
Nando : bah.. désolé mais...
La fille : euh je vais vous laisser... au revoir !!!


A ce moment là, Vivi et Andy arrivèrent. Ils croisèrent la fille qui partait.


Vivi : oh tu es vraiment pas belle toi !!!!
Andy la tirant par le bras : Vivi arrête !!!
Vivi : heeeeeyyyy !


Vanessa voyant Vivi marchait bizarrement : euh qu'est ce que tu as ma blonde ???
Vivi : moiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ??? rien du tout !!! je vaisssss très bien !!


Elle percuta un fauteuil.


Vivi : oupppssss !!! pardon monsieur !!!
Vanessa : monsieur ??? tu parles au fauteuil maintenant ???
Andy : elle a un petit peu abusé de vodka...
Serena : quoiiiii ??? elle est saoule à 18h ??? elle a bu toute la journée ou quoi ???
Andy : ben...
Vivi parlant bizarrement : moi je n'ai rien bu du tout... je ne bois jamais de toute façon... pas vrai mon Andynounet que c'est vraiiiiiiiii ???
Bulle : oula... même moi je n'ai jamais été comme ça !!!!
Feli : heureusement !!!
Vivi trébuchant : maaaaiiiiiiisssss qui a foutu une marche en plein milieu ???
Andy : euh il n'y a pas de marche...
Vivi : maiiiiissss si !!!!
Vanessa : non mais tu es serieux Andy ??? tu ne pouvais pas l'arrêter ?? tu as vu dans quel état elle est ?
Andy : ben crois moi, j'ai essayé...
Vanessa : et après tu dis que Nando ne la méritait pas ??? mais avec lui au moins, elle n'a jamais été comme ça.


Pendant que Vanessa passait un savon à Andy, Vivi alla trouver Nando :


Vivi : ooooooohhhhhhhhhhhh mais que tu es mignon toiiiiiiiiii !!!!! comment vous vous appelez monsieur ???
Nando : euh... tu ferais mieux d'aller te coucher Vivi !!!
Vivi : ah mais on se connaiiiiiit ??? si on se connaît, alors on pourrait peut être passer un peu du bon temps tous les deux... parce que t'es vraiment trop canon !!!!!
Vanessa : euh viens Vivi, je vais te raccompagner dans ta chambre... tu vas aller te reposer...
Vivi : oh non !!! mais je ne veux pas me reposer!!!!!je veux continuer à discuter avec ce charmant jeune homme !!!!!
Vanessa: euh non vraiment il ne vaut mieux pas!!!!allez viens par là !!!!
Vivi : noooooooon !!!!
Nando : attends je vais t'aider !!!!


Nando porta Vivi qui ne tenait quasiment plus debout pour la forcer à aller dans sa chambre.


Vivi : whaaaaouuuuu mais quel homme !!!!
Vanessa : chut !!! tais toi !!!!!


Nando et Vanessa arrivèrent tant bien que mal à coucher Vivi. Vanessa resta au près d'elle alors que Nando rejoignit les autres. Il alla directement voir Andy et lui mit son poing dans la figure ! Les deux hommes commencèrent à se battre.


Nando : t'as même pas été fichu de l'arrêter dans ses bêtises !!! tu sais que ça peut être grave la, vu l'état dans lequel elle est ??? et si elle fait un coma tu fais quoi hein ???
Andy : et toi ça te va bien de rejeter la faute sur les autres !!! je te signale que c'est de ta faute si elle a décidé de boire !!!! si tu n'avais pas fait ton chaud lapin, ca ne serait pas arrivé !!!!


Rafa et Richard tentèrent de les séparer.


Rafa : hey les mecs on se calme hein !!!!
Richard : oui !!! vous pensez vraiment qu'en vous battant, ça va changer quelque chose ???


Ils arrêtèrent finalement de se battre. Feli décida de parler à Nando.


Feli : Nando ??? qu'est ce qui se passe ? D'abord tu dis à Andy de ne pas toucher à Vivi puis tu la montes dans sa chambre et ensuite tu te bats pour elle ???? Ne me dis pas que tu l'aimes toujours après ce qu'elle t'a fait !!!!???
Nando : … non ce n'est pas ça Feli...tu as vu dans quel état elle était ? Je veux l'oublier certes mais je ne veux pas qu'elle meurt non plus !!!
Feli : n'exagère pas !!! ce n'est pas parce qu 'elle a pris une cuite qu'elle va mourir hein !!!!
Nando : non mais la ce n'est pas une simple cuite, je ne l'avais jamais vu dans un état pareil!!!et puis de toute façon cet Andy m'énerve !!!! j'ai toujours envie de le baffer !!!
Feli : parce qu'il en pince pour Vivi ???
Nando :...
Feli : ah non Nando !!!! tu ne recommences pas avec elle hein !!! allez ce soir on sort entre mec tu veux ??? on va proposer à Rafa et Lucas !
Nando : ouai si tu veux !!!!


Feli alla donc proposer à Rafa et Lucas de sortir ce soir et ils acceptèrent. Ils allèrent donc se préparer. De leur côté, Vanessa et John étaient eux aussi aller se reposer. Isa avait pris le relais et veillait sur Vivi et les autres papotaient dans la salle commune de l'hôtel.


Richard : ma puce tu veux sortir ce soir ???
Lucie : tu es sérieux ??? tu veux enfin bouger tes petites fesses de papi ?
Richard : rhooo ne dis pas ça !!!! la dernière fois j'étais vraiment fatigué...
Paulo : tu es souvent fatigué toi hein...
Richard : Paulo ? N'en rajoute pas !!!!
Paulo : ça va je rigole !
Lucie : ok on sort !!! tu viens avec nous Paulo ???
Paulo : ben ouais tiens pourquoi pas ??
Lucie : et vous autre vous venez ???
Serena : ben moi avec mes contractions... je ne préfère pas...
Lucie : oui c'est sûr !!! et toi bulle ?
Bulle : non je préfère me reposer un petit peu.
Lucie : Melo, Nole ???
Melo : moi je suis partante !!! Mon Lemu ???
Nole : ok ! Mais on ne rentre pas tard , il ne faut pas trop que je sois fatigué avant la finale !!!
Melo : ça va tu as toute la journée de demain pour te reposer !
Nole : Non il faudra que je m’entraîne !!!
Melo : oui bon ça va !!!


Tout le monde alla donc se préparer pour sortir chacun de leur côté. Seules Bulle, Serena, Isa, Andy et Vivi restaient à l’hôtel ce soir. Bulle et Serena gardaient les enfants. Isa veillait sur Vivi et Andy préféra resté seul.
Bulle était monté accompagner Feli pendant qu'il se préparait.


Bulle : tu ne comptes tout de même pas sortir tous les soirs ?
Feli : mais non mon cœur, c'est juste que là, Nando ne va pas bien...
Bulle : oui mais bon ça fait déjà deux soirs d’affilé...
Feli : Mais je ne peux pas laisser mon meilleur pote dans cet état...
Bulle : oui mais il y a peut-être d'autres moyens pour lui remonter le moral que de sortir tout le temps ? Tu ne vas pas te laisser entraîner dans tes bêtises hein ?
Feli : ohhhh mais qu'est ce que tu dis ??? je ne compte pas te tromper hein !! je suis bien avec toi... je n'ai pas envie d'une femme différente chaque soir !!!
Bulle : j'espère bien...
Feli : mais oui mon amour, qu'est ce que tu vas chercher ?? si je fais tout ça c'est vraiment pour Nando !!! Allez viens par là.


Ils s'embrassèrent.
Vanessa et John furent les premiers prêts. Ils partirent rejoindre les parents de John au restaurant. Et les deux petits groupes partirent quelques temps après.

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Mar 8 Mar - 17:17

Vanessa et John partirent donc en direction du restaurant pour retrouver les parents de ce dernier. Même si la maman de John avait fait beaucoup d'efforts avec Vanessa ces derniers jours, elle appréhendait tout de même de se retrouver en face d'elle et de lui faire part de tous ses choix. Elle savait bien que rien ne serait assez bien.


John : tu es tracassée ma chérie ?
Vanessa : oui je ne sais pas comment ta mère va réagir face à mes choix et ca me fait peur.
John : Ne t'inquiète pas, je suis sûr que tout ira bien.
Vanessa : si tu le dis.


A l’hôtel, une fois que les enfants furent couchés, Serena et Bulle s'installèrent dans la chambre de Serena et elles regardèrent un DVD. Dans la chambre de Vivi, celle-ci dormait toujours.


Pendant ce temps là, Vanessa et John étaient arrivés au restaurant où les parents de John les attendaient. Ils commencèrent le repas... c'est à ce moment là que la maman de John décida de parler du mariage.


Maman de John : alors, alors ? Vous en êtes où des préparatifs ?
John : ben pour l'instant on a un peu tout regardé, on a discuté de ce qu'on voulait, la salle, le repas, les photos, les fleurs... mais nous n'avons encore rien arrêté.
Maman : ah, il faudrait se dépêcher un peu quand même non ? C'est dans 7 mois...
Vanessa : oui mais ça va, nous sommes encore dans les temps !
John : oui et puis ce n'est pas comme si nous n'avons encore réfléchi à rien... nous savons ce que nous voulons !


John et Vanessa leur exposèrent ce qu'ils voudraient pour leur mariage. Contrairement à ce qu'elle pensait, la maman de John accepta les choix de Vanessa et elle lui proposa même de l'aider si elle avait besoin d'un coup de main ou si elle n'avait pas assez de temps pour s'occuper de tout. Vanessa fut rassurer par l'état d'esprit de sa future belle mère et espérait simplement que ça durerait.


Maman de John : et pour l'église, vous avez contacté le prêtre ?
John : bah... c'est à dire que...
Vanessa : nous ne voulons pas nous marier à l'église...
Maman de John : quoi ??? pas de cérémonie à l'église ??? mais ce n'est pas un mariage alors !!! c'est justement le moment le plus beau et vous ne voulez pas le faire ???
John : ben, la famille de Vanessa n'est pas très croyante et moi tu sais bien que je ne suis pas pratiquant... donc ça ne me dérange pas de ne pas me marier à l'église...
Maman de John : mais moi je voulais t'accompagner à l'église !!!
John : et bien tu m'accompagneras la mairie... c'est déjà bien !
Maman de John : non mais ce n'est pas pareil... oh vraiment je suis déçue... je ne m'attendais pas à ça !
Vanessa voyant que la maman de John était très triste : euh... John... tu sais même si je ne suis pas très croyante, je ne suis pas contre me marier à l'église, si toi tu as envie...
John : ben tu m'avais dit que...
Vanessa ne voulant pas blesser sa belle mère qui faisait des efforts : j'ai changé d'avis...
John : bon ok ! Va pour l'église... mais tu sais qu'il y aura une préparation au mariage et tout ça... ?
Vanessa : et bien nous la ferons ! Pas de problème !!
Maman de John : ah super !!!!! je suis contente !!! Merci Vanessa.


Le repas se poursuivit dans une bonne ambiance. Du côté de Lucie, Richard, Paulo, Melo et Nole, après avoir mangé un morceau rapidement, ils arrivèrent en boite.


Lucie : tu viens danser ?
Richard : oui mais attend, je vais d'abord me commander un verre !!!!
Lucie : oh allez...
Richard : tu sais bien que pour que je danse il me faut un minimum d'alcool dans le sang !
Lucie : olalala tu es pénible !!!!


Richard, Paulo et Nole allèrent donc prendre un verre au bar alors que Melo et Lucie allèrent sur la piste de danse. Quelques minutes plus tard, la chanson « saga Africa » se fit entendre (oui pas très crédible mais on s'en moque c'est une histoire !!! lol), ce qui entraîna Richard, Paulo et Nole sur la piste de danse. Ils rejoignirent les filles.


Lucie : ah ça y'est tu as assez d'alcool dans le sang ???
Richard : non mais là je suis obligé, c'est la chanson de notre très cher capitaine de coupe davis...
Lucie : t'es pas croyable toi !!!


Richard commença à faire la chorégraphie de la chanson avec Paulo. Les deux garçons se donnaient à fond.


Nole : oh les mecs... on dirait des manches à balai !!!


Richard et Paulo n'entendirent pas la remarque de Nole et continuèrent. Lucie et Melo étaient mort de rire en les voyant.


Melo : je ne les connaissais pas comme ça ces deux là...
Lucie : il faut croire que la musique les inspire...


La soirée continua tranquillement pour le petit groupe d'amis. Ils étaient assis tranquillement sur des fauteuil en train de discuter et boire quand d'un coup, Paulo manqua de s’étouffer. Il recracha dans son verre.


Nole : bah qu'est ce que tu as ? T'es dégouttant de faire ça !
Paulo : Quitterie !!!!
Nole : oui on sait Quitterie n'est plus là !!! c'est seulement maintenant que tu t'en rends compte ??
Paulo : mais non idiot !!! Quitterie est la bas...
Richard : ah oui en effet... mais avec un mec... Paulo pourquoi tu as fait le con avec Vivi sérieux ?
Paulo : Richard, ne reparle pas de ça s'il te plaît... tu sais bien que Vivi est quelqu'un de spécial pour moi et j'essaie de m'éloigner d'elle alors ne m'en reparle pas !!! bon et puis au moins maintenant je sais pourquoi je n'avais pas de nouvelles de Quitterie !!! elle m'a déjà remplacé !!!
Richard : et c'est tout l'effet que ca te fait... ?
Paulo : non ça me fait chier... je vais aller la voir !


Il alla donc voir Quitterie.


Paulo : ok d'accord ! Voilà pourquoi je n'avais pas de nouvelles !!!
Quitterie : Paulo ?
Paulo:ça va ? Tu ne t'embêtes pas ? Tu t'es déjà mise avec quelqu'un d'autre ??
Quitterie : euh Paulo ne fais pas comme si c'était moi la fautive hein !!! si tu n'avais pas couché avec l'autre blondasse, je serai toujours avec toi !!!
Paulo : ben en attendant, tu n'as pas perdu de temps !!! tu n'as même pas essayé de comprendre pourquoi j'avais fait ça...
Quitterie : parce que la raison ne m’intéresse pas... je n'ai plus confiance en toi de toute façon... et je sais que ta blondasse d'ex sera toujours dans les parages et dans ta tête !!!! c'est fini Paulo !
Paulo : ...


Pendant ce temps là, dans notre deuxième petit groupe... Ils étaient installés tranquillement dans un bar karaoké.


Lucas : Allez Nando !!! tu nous montres tes talents de chanteur ???
Nando : euh là maintenant tout de suite, je n'en ai pas envie !!!
Rafa : oh allez !!! une petite chanson !!!
Nando : et bien commence toi et je te suis...
Rafa : ok !!!!


Rafa alla donc écrire sur le programme de l'animateur la chanson qu'il voulait chanter. Les garçons étaient morts de rire quand ce fut à son tour.
Quand il revint :


Rafa : allez Nando, à toi...
Nando : bon ok !!!


Nando se leva pour aller inscrire la chanson. Quand se fut son tour, il commença à chanter.


Nando : « moi je n'étais rien et voilà qu'aujourd'hui, je suis le gardien du sommeil de ses nuits, je l'aime à mourir... »
Feli : non il est sérieux ???
Lucas : quoi ? Qu'est ce qu'il y a ?
Feli : il a choisit la chanson que Vivi et lui écoutaient tout le temps...
Rafa : ah oui c'est vrai !!!
Lucas : simple hasard ? Je ne pense pas ? Je pense qu'il l'aime toujours.


Nando ne put s'empêcher d'avoir les larmes aux yeux. Quand il retourna s'asseoir.


Feli : mais pourquoi tu as choisis cette chanson ?
Nando : parce que je l'aime bien !!
Lucas : parce que tu avais envie de penser à Vivi plutôt non ?
Nando : non pas spécialement.. juste parce que je l'aime bien !
Feli : Nando... il s'est passé trop de choses aujourd'hui qui me font penser que tu l'aimes toujours !
Nando : Feli... tu connais la place qu'elle avait pour moi ? Ce n'est pas simple de tout effacer du jour au lendemain... il va me falloir du temps pour l'oublier...
Feli : et tu ne vas pas retomber dans son piège hein !!!??? parce que sache une chose ! Vivi ne sera jamais fidèle !
Rafa : bon Feli, nous ne sommes pas là pour parler d'elle mais pour lui changer les idées !!!
Feli : oui tu as raison !!! on ne va pas la laisser gâcher notre soirée alors qu'elle n'est même pas la !!!Elle gâche déjà assez de choses comme ça !
Nando : Feli arrête !!!! allez je veux m'amuser moi... alors est-ce qu'il y a quelqu'un de bien dans les parages ???
Rafa : tu comptes passé la nuit avec une nouvelle femme ?
Nando : ben pas forcément, mais si l'occasion se présente...
Rafa : Nando, tu n'abuses pas un peu quand même ??
Feli : Rafa, c'est toi qui a dit qu'il fallait qu'il se change les idées...
Rafa : oui mais bon pas forcément en enchaînant des histoires de fesses...
Feli : moi je pense que c'est une bonne chose !!! je vais t'aider Nando... tiens regarde la brune là bas, elle n'est pas mal non ???
Nando : non, j'aime pas... elle semble toute refaite et je n'aime pas ça du tout !
Feli : bon, et la blonde à la table au fond ?
Nando : ouai... pourquoi pas celle là... elle est pas mal...
Rafa : vous me désespérez les mecs !!!
Nando : bon ça va ça va Rafa, je vais m'abstenir pour ce soir...


A l’hôtel, Vivi se réveilla enfin.


Isa : ah ça y'est ? Comment tu te sens ?
Vivi un peu perdue : euh... ça va... mais qu'est ce qui s'est passé ? Je me souviens être partie d'ici et puis plus rien...mais je suis quand même là... aie ma tête !!!
Isa : ah oui ! Tu risques d'avoir mal au crane pendant un moment.
Vivi : mais qu'est ce qui s'est passé ?
Isa : et bien tu t'es pris une bonne cuite...
Vivi : ah bon ???
Isa : oui et tu n'étais pas belle à voir...
Vivi : ah bon ? Pourquoi? Qu'est-ce que j'ai fait ?
Isa : Tu as appelé Nando Monsieur et tu l'as dragué très maladroitement
Vivi : oh non !!! La honte... Nando en plus... j'imagine que ça ne lui a pas plu... ?
Isa : ben il n'a rien dit... il t'a monté dans ta chambre pour que tu te reposes.
Vivi : vraiment ? C'est lui qui m'a aidé ?
Isa : oui...
Vivi : sérieux ??? tout n'est pas encore perdu alors ?
Isa : ben ne te fais pas trop de film, ça ne veut peut être rien dire... aussi Vivi, quelle idée de l'avoir trompé ???
Vivi : je sais Isa, je sais... je regrette !!!
Isa : tu sais, tu vas finir par te retrouver toute seule à force de faire des bêtises... tu aimes vraiment Nando ? Tu es sûre que c'est avec lui que tu veux être ?
Vivi : oui, j'en suis sûre... enfin... j'en étais sûre avant que toute l'Australie lui passe dessus...
Isa : qu'est ce que tu racontes ?
Vivi : il couche avec une nouvelle femme toutes les nuits...


Isa n'eut pas le temps de répondre car quelqu'un frappa à la porte. Elle se leva pour aller ouvrir.


Isa : ah Andy, c'est toi ?
Andy : elle est réveillée ?
Isa : oui...
Andy : je peux la voir ???
Isa : ben oui !


Isa à Vivi : Vivi, je te laisse, je reviendrais plus tard pour voir comment tu vas.
Vivi : merci Isa.


Isa sortit de la chambre. Andy s'avança.


Andy : alors, comment tu vas ?
Vivi : j'ai très mal à la tête... et je ne me rappelle de rien du tout... il paraît que j'ai bu...
Andy : ah ça... c'est vrai !!! je n'ai pas réussi à t'en empêcher...
Vivi : ah tu étais avec moi ??
Andy : oui... comme tu es partie très énervée ce matin, je n'ai pas voulu te laisser toute seule...
Vivi : ah oui... je me souviens, je venais de me prendre la tête avec Nando au sujet de ses pétasses...
Andy : oui... et tu étais très remontée contre lui... tu n'as pas arrêté de le critiquer...
Vivi : ben en même temps vu son comportement...
Andy : ah oui... ça je suis d'accord ! Il n'a pas un bon comportement, il prend les femmes pour des objets et puis faire ça devant toi...juste après votre rupture je comprends que tu sois énervée...
Vivi : exactement ! Franchement, c'est dégueulasse de faire ça !!! quel con !
Andy : finalement, il a bien fait de te quitter, tu as pu voir son vrai visage... tu n'aurais pas été heureuse avec lui...
Vivi : oui, tu as peut-être raison...
Andy : et puis, il ne peut pas avoir d'enfant... et ça aurait été dommage que tu ne sois pas maman à nouveau car tu es une très bonne mère...
Vivi : merci Andy ! Je ne sais pas si tu as raison mais en tout cas, c'est vrai que j'aimerai beaucoup avoir d'autres enfants.
Andy : tu en auras !!
Vivi : on verra ce que la vie me réserve...
Andy : et sinon, avec Paulo ?
Vivi : quoi avec Paulo ?
Andy : ben tu as recouché avec lui... tu envisages de te remettre avec lui ?
Vivi : non, Paulo et moi, nous ne pouvons pas être ensemble... on se détruit quand on est en couple... mais on ne couchera plus ensemble non plus... c'était notre façon de tourner la page...
Andy soulagé : ah d'accord...
Vivi : tu dois me prendre pour une folle...
Andy : non, pas du tout, pourquoi tu dis ça ?
Vivi : parce que ce n'est pas vraiment comme ça qu'une histoire se termine en général...
Andy : si vous avez eu envie de la finir comme ça, c'est que vous avez vos raisons... moi je ne juge pas.
Vivi : tu es quelqu'un de bien Andy...
Andy : merci...


Un petit blanc s'installa... Andy et Vivi se regardaient sans parler. Andy hésita quelques secondes puis il osa. Il approcha ses lèvres de celles de Vivi et celle-ci ne bougea pas. Ils s'embrassèrent... mais ils furent couper par des cris...


Vivi : qu'est ce que c'est ???
Andy : je ne sais pas... ça vient de la chambre de Serena je crois...


En effet, Serena avait des contractions. Vivi et Andy allèrent la voir ainsi qu'Isa.


Isa : Qu'est ce qui se passe ???
Bulle : Serena a des contractions...
Serena : aaaiiiiiieeeeeee !!!!!! elles sont de plus en plus violentes !!!! Je vais mouriiiiiiiirrrrrrrrrrrrrrr !!!!!!!
Vivi : ne crie pas comme ça... ça ne sert à rien et puis ma tête va exploser !!
Serena : maaaaiiiiiiiisssss j'ai mal !!!! et tu n'avais qu'à pas te bourrer la gueule toi, tu n'aurais pas mal à la tête !!!!!
Bulle : ce n'est pas en t'énervant Serena que ça ira mieux...
Isa : oui... essaye de rester calme et souffle !!!
Vivi : je vais essayer d'appeler Rafa...
Serena : hhhaaaaaaaaa !!!!
Vivi : mais chut !!!! je n'entends rien...
Serena: grrrrr
Vivi : il ne répond pas...
Serena : dis lui qu'il se ramène tout de suite sinon je lui coupe ce qui lui sert de moyen de reproduction !!!!!
Vivi : non ! Il ne répond définitivement pas !
Bulle : essaye d'appeler Nando !!!
Vivi : euh... ça ne va pas ????
Andy : n'importe quoi Bulle !!!
Bulle : Vivi, il y a urgence...
Vivi : bon ça va ok...


Elle essaya donc d'appeler Nando.


Nando : ah mon téléphone...


Il regarda qui c'était... mais Vivi avait caché son numéro de peur qu'il ne décroche pas en voyant son nom.


Nando : numéro privé... à cette heure ci, qui ça peut être ?
Rafa : décroche, tu verras bien...
Nando : allo ?
Vivi : Nando, c'est Vivi, il faut...


Nando raccrocha immédiatement...


Vivi : il m'a raccroché au nez...
Andy : très subtile ton idée Bulle !!!!
Bulle : rhoooo mais ce n'est pas possible, Isa, vient te faire broyer la main par Serena à ma place, je vais appeler Feli !


Nando : c'était Vivi...
Feli : mais qu'est ce qu'elle veut cella là à te téléphoner ???
Nando : j'en sais rien ! J'ai raccroché, je ne veux pas l'entendre.
Feli : tu as raison.. ah zut mon téléphone... si c'est elle, elle va m'entendre... allo ?
Bulle : ah enfin quelqu'un qui répond !!!
Feli : mon amour, ça ne va pas ??? il y a un problème ?
Bulle : OUI !!! le problème c'est que Nando raccroche au nez et que ton ami Nadal ne répond pas alors que son hystérique de femme est sur le point d'accoucher !!
Feli : quoi ??? on arrive tout de suite !!
Bulle : dépêchez vous !!!


De son côté, Isa avait appelé le samu qui devait arriver d'une minute à l'autre... Par chance, les garçons qui n'étaient pas très loin arrivèrent très rapidement.


Rafa : est ce que ça va ?
Serena : espèce d'idiot !! est ce que j'ai l'air d'aller bien ? Aaaahhhh nom d'un chien, ça fait mal !!!!
Rafa : ça va aller ne t'en fais pas...
Isa : le samu arrive, ils vont te conduire à l’hôpital et ça va aller !
Serena : je te préviens, c'est le premier et le dernier !!! je ne veux plus jamais revivre ça !!!!
Vivi : ça c'est ce qu'on dit toutes... puis finalement, on a envie de recommencer après !!!
Serena : jamaiiiiissssss !!!! je ne suis pas folle moi !!!


Le samu arriva, il ne chercha pas à comprendre, il transporta Serena à l’hôpital et Rafa partit bien sûr avec elle.


Bulle : bon ben voilà... je crois que cette fois, ils seront trois quand ils vont revenir...
Isa : c'est bien parti en effet !
Vivi: aaaahhh ça fait du bien de ne plus l'entendre crier...
Feli : et quoi Vivi ??? tu ne criais pas toi peut-être pour la naissance de Paolo ???
Vivi : pas autant qu'elle !!!
Feli : ah ben oui c'est vrai, toi tu fais toujours mieux que tout le monde !!!
Vivi : Feli !!!! je n'ai jamais dit ça... tu me saoules à la fin !
Feli : c'est toi qui nous saoules avec tes remarques bidons !!!
Vivi : parce que ça te plaît à toi d'entendre crier alors que tu as mal à la tête ?
Feli : tu n'aurais pas eu mal à la tête si tu ne t'étais pas bourré la tronche !!!
Vivi : si ton ami Mr Verdasco ne faisait pas n'importe quoi, je n'aurais pas eu besoin de me bourrer la tronche comme tu dis !
Feli : ah ben voilà que maintenant, c'est Nando le fautif... on aura tout vu...


Nando ne préférait rien répondre, Feli s'en chargeait très bien.


Feli : je te rappelle que c'est TOI qui l'a trompé !!! encore une fois !!!! et puis vous n'êtes plus ensemble donc il fait ce qu'il veut !
Bulle : bon bon ça va tous les deux !!! j'en ai marre de vous entendre vous hurlez dessus !!!
Feli : ben, c'est elle là !!!
Vivi : ouais c'est ça !!!! allez, je préfère m'en aller plutôt que de t'entendre !!!!


Vivi quitta la chambre de Serena et alla dans la sienne. Les autres firent la même chose. Dans leur chambre :


Bulle : Feli ? Tu devrais arrêter avec Vivi un peu... c'est toi qui a commencé ce soir...
Feli : mais c'est plus fort que moi, je ne la supporte plus...
Bulle : et bien retiens toi... on lui a déjà passé un sacré savon, c'est plus la peine de continuer... elle a compris qu'elle était en tort !!!
Feli : elle a bousillé la vie de mon ami... Nando c'est comme un frère, c'est trop dur à accepter !!!
Bulle : je sais bien le lien que tu as avec Nando... mais il est jeune, il retrouvera quelqu'un et il ira vite mieux !!!
Feli : sauf que j'ai peur qu'il retombe dans le piège Vivi... il l'a dans la peau...
Bulle : ben s'il décide de lui pardonner après ça ne te regarde pas... toi tu lui as dit ce que tu pensais, tu as fait ton devoir d'ami, après il est assez grand pour prendre ses décisions...
Feli : oui tu as raison... je vais me calmer avec elle, ça ne sert à rien !!!
Bulle : ah enfin, je retrouve le Feli réfléchi que je connais...


Ils s'embrassèrent.
John et Vanessa rentrèrent peu de temps après. Une fois que le repas avait été terminé, ils avaient profité des douces températures pour se balader tous les deux avant de rentrer.
Tout le monde s'endormit. Lucie, Richard, Melo, Nole et Paulo rentèrent une heure plus tard et ils allèrent se coucher. Andy, lui n'avait pas osé retourné voir Vivi mais il espérait que ce baiser qu'ils avaient échangé voulait dire quelque chose pour Vivi, et qu'une histoire pourrait débuter.


Le lendemain, tous se levèrent très tard puisqu'il n'y avait pas de match (finale dame). Ils descendirent tous de leur chambre petit à petit.
Isa : alors ce repas ?
Vanessa : super !!! sa mère a réellement changer de comportement avec moi et ça fait du bien !!!
Isa : ah génial !! elle a finit par t'accepter...
Vanessa : oui ! Elle s'est même proposer pour nous aider dans les préparatifs du mariage.
Isa : je suis contente pour toi... au fait, tu n'es pas au courant, John, Melo, Nole, Lucie, Paulo et Richard, écoutez moi vous aussi...
Lucie : qu'est ce qu'il y a Isa ?
Isa : Serena est sûrement en train d'accoucher... elle est partie hier soir tard avec Rafa, elle avait des contractions...
Lucie : oh ça y'est !!! c'est cool !
Vanessa : elle n'a pas trop râlé de ne pas accoucher en Espagne ?
Isa : non, elle était trop occupé à crier...
Richard : et là vous avez eu des nouvelles.


Feli et Bulle arrivèrent à ce moment là.


Feli : Rafa vient de m'appeler... et c'était un faux départ...
Bulle : oui, Serena a bien des contractions mais elle n'est pas en travail... les contractions ne modifient pas le col... du coup, ils rentrent.
Nole : ou lalala tous aux abris quand elle arrive !!!!!
Paulo : oui, on n'a pas fini de l'entendre raler !!!
Vivi arrivant à ce moment là : qui va raler ?
Nole : Serena ! Elle revient !!!
Vivi : mais elle n'accouche pas ???
Bulle : ben non... ce n'était pas des contractions de travail...
Vivi : ah mince... bon, je vais peut être mettre des boules quies moi !
Feli : je préfère ne faire aucun commentaire !
Vivi : tant mieux ! Ça m'évitera de t'entendre de bon matin !
Feli énervé mais ne répondit pas : grrrr


Ils étaient tous à table, quand Rafa et Serena rentrèrent.


Rafa : et bien non les amis, ce n'était pas le moment finalement !!
Lucie : Serena ça va ?
Serena : ouai... ils m'ont donné du spasfon... du coup j'ai moins mal mais ça contracte toujours. D'ailleurs je vais aller me coucher car je n'ai pas réussi à dormir cette nuit.
Rafa : je peux aller m’entraîner ? Ou tu préfères que je reste ici au cas où ?
Serena : non vas-y, mais garde ton téléphone près de toi au cas où...


Serena monta dans sa chambre.


Nole : et bien, elle est calme en fait... comment ça se fait ????
Rafa : les médicaments lui font du bien... donc elle n'a plus de raison pour crier...


Rafa prit son petit déjeuner rapidement et partit s'entraîner. Nole fit de même. Les autres restèrent un peu à table et discutaient. Andy en profita pour aller voir Vivi...


Andy : Vivi, ça va mieux ? Tu as moins mal à la tête ?
Vivi : oui, beaucoup mieux...
Andy : tant mieux... tu sais j'y ai pensé toute la nuit... et je voulais savoir si ce baiser signifiait quelque chose pour toi ?
Vivi : ce baiser ? Quel baiser ?
Andy déçu : ah... tu ne t'en souviens pl...


Elle ne laissa pas finir sa phrase, elle se leva et alla voir Paolo


Vivi : viens mon grand, il faut te brosser les dents !
Paolo : j'arrive tout de suite maman !!!


Elle monta donc avec Paolo pour se brosser les dents. Les autres firent la même chose. Quand ils eurent fini, ils descendirent tous pour savoir ce qu'ils allaient pouvoir faire de leur après midi. Vivi observait le couloir pendant que Paolo se brossait les dents. Quand Andy passa, elle l'interpella et lui fit signe de venir... Andy surpris, s'exécuta.


Vivi : Paolo, va dire aux autres que j'arrive...
Paolo : d'accord maman !


Paolo partit. Andy entra et Vivi ferma la porte.


Vivi : de quel baiser tu parlais tout à l'heure ?
Andy : ben tu n'étais plus bourrée pourtant, tu ne t'en souv...
Vivi le coupant : un baiser genre comme ça ???


Elle l'embrassa.


Andy ravi : oui plus ou moins comme ça...
Vivi : bien sûr que je m'en souviens et pour répondre à ta question... bien sûr qu'il signifiait quelque chose pour moi... le début de nous deux... enfin si tu le veux bien ?
Andy : le vouloir ? Mais je n'attends que ça depuis la première seconde où je t'ai revu...


Ils s'embrassèrent à nouveau.


Vivi : par contre j'aimerai que l'on garde ça pour nous pour le moment...
Andy déçu : ah tu ne veux pas que Nando soit au courant ?
Vivi : non je me moque de Nando... est ce qu'il m'épargne ses conquêtes lui ? Je veux juste préserver Paolo... je veux attendre de voir comment ça évolue tous les deux pour lui en parler ou non.
Andy : ok je comprends. Je vais tenir ma langue même si j'ai envie de le crier au monde entier !


Ils rejoignirent les autres mais pas en même temps pour ne pas éveiller les soupçons.. Après avoir un peu discuter tous ensemble , ils décidèrent de s'occuper chacun de leur côté. Serena se reposa, Bulle, Vivi et Lucie jouaient avec les enfants, les garçons avaient organisé un tournoi de baby foot, Vanessa et Isa regardaient des catalogues sur le mariage, Melo regardait des séries. La journée se passa bien pour tout le monde... Nole et Rafa rentrèrent de leur entraînement en début de soirée. Ils rejoignirent les garçons au baby foot.


Rafa : qu'est ce que vous faites les mecs ?
Lucas : un tournoi... et vous arrivez pile poil pour la finale.
Nole : qui est en finale ?
Paulo : Nando et moi...
Nole : oh la blague... décidément vous avez plein de points en commun tous les deux...
Nando : Nole !!!! tais toi !!!
Rafa : bon ne m'en voulez pas si je n'assiste pas à cette finale, je vais aller voir ma femme.


Rafa monta voir Serena, et Nole resta voir la finale avant d'aller voir Melo. Nando remporta le tournoi de babyfoot.


Nando : et voilà !!!!! c'est qui le meilleur ??? héhé !!!
Nole : comme on dit... heureux au jeu, malheureux en amour...
Nando : qui te dit que je suis malheureux en amour toi ??? je m'amuse bien en ce moment... d'ailleurs je vais aller fêter ma victoire ce soir !!! Feli tu viens avec moi ?
Feli : ben je suis déjà venu deux fois avec toi... pas sûr que Bulle soit d'accord !!!
Nando : oh ça va, tu ne vas pas me laisser tomber quand même !!! et puis tu ne fais rien de mal !!!
Feli : ben je vais voir avec elle si ça ne la dérange pas !!!!


Juste avant d'aller manger avec tout le monde, Feli alla donc trouver Bulle.


Feli : ma puce ? Ça ne te dérange pas si je sors avec Nando ce soir ?
Bulle : oh ben ce ne sera que la troisième fois en trois jours...
Feli : c'est bien ce que je pensais... ça te dérange ?
Bulle : ben j'aimerai quand même profiter un peu de toi !!!
Feli : ben tu sais, on a le temps pour profiter un peu l'un de l'autre... en ce moment Nando a besoin de moi...
Bulle : oui ça j'avais remarqué... mais il ne faut pas que ça devienne une habitude hein !!!
Feli : je sors ce soir et après je lui dis qu'on se calme un peu niveau sortie ! Ok ?
Bulle : bon ça va vas-y...
Feli : Merci pour lui mon amour !!!
Bulle : mais attention à toi hein ?!!!
Feli : ne t'inquiète pas !!! c'est nando qui s'amuse, moi je l'accompagne juste !!!!
Bulle : oui j'espère bien !!!!!


Ils passèrent ensuite tous à table. Après le repas, tout le monde alla se mettre au calme dans sa chambre sauf Feli et Nando qui partirent. Andy profita que Paolo dormait avec Paulo pour aller voir Vivi.


Andy en entrant dans la chambre : acceptes tu ma compagnie ?
Vivi : bien sûr... j'allais me mettre un film sur mon lecteur DVD. Tu regardes avec moi ?
Andy : ouais...


Ils s'installèrent donc tranquillement devant le film. Mais au bout de quelques minutes, quelqu'un tapa à la porte.


Vivi tout bas : Andy cache toi sous le lit s'il te plait !!!


Une fois qu'Andy fut caché :


Vivi : entrez !!!
Paulo : je ne te dérange pas ??
Vivi : non non, je regardais juste un film... qu'est ce qu'il y a ?
Paulo : Paolo a oublié sa brosse à dents...
Vivi : ah oui ; juste.


Elle se leva et donna la brosse à dent à Paulo.


Paulo : merci !!!! bonne nuit !
Vivi : bonne nuit !!!


Une fois Paulo partit, Andy sortit de sa cachette.


Andy : ça me rappelle mon adolescence !!!
Vivi : je suis désolée Andy !!!
Andy : ne t’inquiète pas...


Une fois le film terminé, Andy retourna dans sa chambre. De leur côté Nando et Feli passaient une bonne soirée. Feli laissa Nando en charmante compagnie et rentra à l'hôtel avant lui.
Le lendemain matin, Rafa et Nole partirent très tôt afin de se préparer au mieux pour leur finale. Les autres arrivèrent pour l'heure de la finale. Andy alla s'installer avec les organisateurs car c'était lui qui devait remettre la coupe au vainqueur. Alors que Nole et Rafa en était à un set partout... Serena hurla...


Serena : j'aiiiii perdu les eaux !!!!!!

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum