Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Sam 15 Aoû - 19:08

Dans une belle villa, à Manacor, un mercredi matin…
Rafa : Chou ! Je viens d’aller chercher le courrier et nous avons reçu une lettre qui  semble être envoyée par M et Madame Gasquet Richard !
Serena, accourant : Vite, donne-la-moi !  Ca fait un petit bout de temps que je n’ai plus pris de nouvelles de Quentin et Caroline ! Honte à moi…
Rafa : Tu sais, je ne pense pas que Lucie et Richard vont t’envoyer une lettre pour te dire que t’es une mauvaise marraine, qui ne pense jamais à ses filleuls, qui leur offre jamais rien comme cadeaux alors qu’elle est mariée aux meilleurs des Espagnols… 8)
Serena le regarda l’air de dire : « C’est bon, tu as fini de déblatérer des conneries ! Tu me laisses lire cette lettre ?!?! »
Rafa, se tut et Serena ouvrit la lettre…Elle fut surprise de voir qu’il s’agissait d’une invitation à un goûter d’anniversaire.
Serena : Oh ! Lucie et Richard nous invitent aux 7 ans de mes deux filleuls chéris dimanche prochain. C’est super ça ! Je vais leur téléphoner pour dire qu’on sera présents. Tu n’as de tournois, cela tombe bien !  :D
Rafa : Mmh…Ok, avec plaisir ! Tu vas devoir trouver de jolis cadeaux… 
Serena, sourire aux lèvres : J’en trouverai…N’oublions pas que je suis mariée aux meilleurs des Espagnols !  :roll:
Rafa : 
Serena s’en alla téléphoner…


Quelques jours plus tard, à Gagny, petite ville en France :
Lucie : Aaaah je me réjouis d’être demain ! :D  Ca va me faire plaisir de revoir tout le monde…  :D
Richard : J’avoue que moi aussi…Mais ça me fait quand même un peu peur…
Lucie : De quoi, mon cœur ?
Richard : Paulo vient seulement de retrouver chaussure à son pied. Il a eu du mal à remonter la pente suite à sa rupture avec Virginie. Et maintenant qu’il est bien, il va la revoir…
Lucie : Richou, ce sont leurs histoires…Je te signale qu’ils ont un garçon ensemble ! Ils sont de toute façon amener à se voir. Et puis cette histoire date d’il y a 7 ans…
Richard : Je sais bien mais ça me fait quand même peur…Je te rappelle qu’il y a encore peu, Paulo m’envoyait des messages pour me dire qu’il pensait encore à elle, qu’il ne désirait qu’une chose : l’embrasser…Je ne sais pas si c’est une bonne idée d’avoir invité Virginie… :|
Lucie : Richard ! Vivi est mon amie ! Et pour les 7 ans de mes enfants, j’ai autant le droit que toi d’avoir mes amis à mes côtés ! Et puis maintenant, Paulo est en couple. Il est avec Quiterie et semble heureux ! Alors arrête de te faire du mouron pour lui. Et sois gentil avec Vivi, demain, stp !! 
Richard : Tu as raison, ma chérie mais Paulo est mon meilleur ami, c’est normal que je me fasse du souci pour lui. Et promis, je ne ferai aucune remarque à cette blonde…. :lol: (waouuuh ça fait longtemps :p)
Lucie, lui donnant une tape sur le bras : Richard !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  :evil:
Puis elle partit laissant Richard, sourire aux lèvres.


Le lendemain, vers 16h , à la porte des Gasquet : DING DONG !!!
? : Lucieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee, Richaaaaaaaaaaard !!  :D :D :D
Lucie : Serenaaaaaa ! Rafaaaaaa ! Je suis heureuse de vous voir ! Venez, ça se passe dans le jardin. Paulo est déjà là !!  :D :D
Rafa : Merci pour ton invitation, Lucie !
Une fois arrivés dans le jardin :
Rafa : Paulo !!!!
Paulo : Rafa ! Heureux de te revoir, mon pote ! Serena ! Quel plaisir !
Serena : Ca me fait plaisir aussi, Paulo ! Oh mais que vois-je ? Une belle demoiselle à ton bras.  :P
Paulo, souriant : Oui ! Les amis, je vous présente Quiterie, ma compagne !  :)
Rafa et Serena : Enchanté !  :o
Serena à Lucie : Alors, où sont mes filleuls chéris ?
Lucie : Ils sont sur la balançoire. Ils ne t’ont pas encore vue arrivé. Je vais les appeler. QUENTIN ! CAROLINE ! VENEZ VOIR QUI EST LA !
Caroline et Quentin accoururent et sautèrent dans les bras de Serena : MARRAINEEEEE !!  :D :D
Serena : Bon anniversaire, mes amours !!
Et elle leur fit un bisou à chacun et leur donna leur cadeau.
Quentin et Caroline : Merciiiiiiii marraine !
Quentin reçut l’hôpital Playmobil et Caroline le château de Barbie.


Quelques minutes plus tard, la porte retentit une nouvelle fois et on entendit :
?: Coucouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !!  :D :D
Les autres se retournèrent :
Rafa : Feliiiiiii ! Bulleeeeee !! Vous ici ? :D
Lucie : Et oui ! Je me suis dit que c’était l’occasion de réunir la petite bande ! Les autres ne devraient pas tarder !
Bulle et Feli, accompagnés de leur petit Julian (prononciation à l’espagnol svp) saluèrent les autres.


Quelques minutes plus tard, on entendit :
?: Et quoi ? On ne salue plus le numéro 1 mondial comme il se doit ?  :shock: 8)
Rafa se retourna direct et répliqua : n°1 peut-être aujourd’hui ! Mais ne te tracasse pas, je vais très vite reprendra ta place… :roll:
Nole : Hum hum, c’est que tu crois !  :roll:
Rafa fit une belle poignée de main à Nole : Comment vas-tu vieux ?
Nole : TB mercii ! Je suppose que vous vous souvenez de ma petite femme ?  :P
Bulle : Meloooooooooooooooooooooooooooooooooo !!!  :D :D
Melo : Bulleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!!!!!!!!  :D :D
Feli, saluant à son tour Nole : Je pense qu’on s’en souvient !   ;)
Et Nole et Melo dirent bonjour à tout le monde. Melo hurlait à chaque fois qu’elle voyait une de ses amies : Serenaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, Lucieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!  :D :D


Quelques minutes plus tard, Isa, Adel et un beau jeune homme firent leur entrée.
Isa : Salut, les gars ! Comment allez-vous depuis tout ce temps ?
Lucie : Isaaa ! Adel !! Ca va super et vous ?
Adel : Nous allons TB ! Les amis, je vous présente Juan Martin Del Potro, mon nouveau compagnon.
Tous les amis allèrent embrasser les nouveaux arrivants.
Paulo à Juan Martin : Bienvenue, parmi nous !
Juan Martin : Merci ! Je dois avouer que j’ai beaucoup entendu parler de vous, surtout ces derniers temps et je me faisais une joie de vous rencontrer !
Richard : J’espère qu’on te fera bon impression. Ca va faire 7 ans qu’on ne s’est plus tous réunis…On se croise de temps en temps sur les cours mais ce n’est plus comme avant…On aura plein de choses à se raconter !
Juan Martin : Ca me fera plaisir de vous écouter raconter vos souvenirs !  ;)


Du côté des filles :
Bulle : Mes compatriotes !!!! Ca me fait plaisir de vous voir !  :D
Isa et Adel : Nous aussi !!
Serena  à Isa : Et Quentin ? Il n’est pas avec toi ?  :|
Isa : Entre Quentin et moi, ça n’allait plus de trop…J’ai décidé de mettre fin à notre relation…Il est toujours en tournée et je ne pouvais plus le supporter…Je ne pouvais pas l’accompagner à cause de Julie, ma fille que j’ai eue avec Maxime. On s’est fort éloignés…Maintenant, ce n’est pas exclu qu’on se remette un jour ensemble…Mais pas de suite…  ;)
Bulle : C’est normal…Et toi, compa? Tu as retrouvé chaussure à ton pied ! C’est génial !  :D
Adel : Ouais ! J’ai eu du mal à me remettre de mon divorce avec Mario…Mais mon Ninou est arrivé à me le faire oublier complètement. Et je suis super heureuse ! Bien plus que quand j’étais avec Mario.  :P
Melo : Tant mieux, c’est ce qui compte !


Et le petit groupe papota jusqu’à ce qu’un coup de sonnette retentit. Lucie alla ouvrir :
Lucie : Viviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!
Vivi : Luluuuuuu !! Ca me fait plaisir de te voir !
Lucie : Moi aussi ! Puis s’adressant à un petit garçon : Bonjour Paolo, comment vas-tu ?
Paolo : Bonjour Lucie !
Lucie :  Venez, allons dans le jardin. Les autres sont déjà arrivés. Et à Paolo : Tes copains jouent près de la balançoire, tu peux aller les rejoindre.


Paolo courut, s’arrêta vite fait pour donner un bisou à Paulo puis alla jouer avec ses copains.  Lucie et Vivi le suivirent.
Vivi : Bonjour tout le monde ! Quelle joie de vous revoir !
Elle alla faire la bise à tout le monde. Arrivée à hauteur de Paulo :
Vivi : Salut ! Comment vas-tu ?
Paulo : Bien merci !
Et Paulo continua à discuter avec Richard et Quiterie qui ne prêtaient pas plus d’attention  à Vivi.
Vivi fit mine de ne pas être touchée et alla près des filles :
Melo : Et quoi ? Ca va Vivi ? Et Nando ?
Serena : Ou Paulo ? Ou comment encore Zac ?  :roll:
Bulle : Je dirais peut-être même Guille… ?  :roll:
Vivi : Roooh !! Pff, vous êtes méchantes ! Ca me fait aussi plaisir de vous voir ! Mais, pour votre gouverne, je suis seule maintenant !



Adel : Oh, avec ta vie de dévergondée, tu trouveras bien vite quelqu’un !  :roll:
Serena : D’ailleurs, Paolo, il se souvient de qui est son père ? Il ne se trompe pas des fois ?  :lol:
Les autres éclatèrent de rire !
Vivi : Pfffff….
Puis soudain, on entendit :
?: Et quoi, on est déjà méchante avec ma Blonde ?
Vivi : Ma blondeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !! Oui, elles sont trop trop méchantes avec moi !  :(
Vanessa : Je vois ça ! Pfffffffffffffffffffffff, bande de mauvaises !  :evil:


Le gouter se passa bien. Le petit groupe papotait, se ressassait les souvenirs. Tout le petit monde était réuni. Même Nando était présent. L’ambiance était au beau fixe. On entendait des éclats de rire de tous les côtés. Rien ne pouvait gâcher un si bel après-midi…Et pourtant…
Bulle : Ca va Vaness ? Tu n’es pas avec ton petit mec ?
Vaness : Arthur ? Non, il est chez son père…
Serena : Lequel ? Rafa ou Micha ? Ou un autre ?  :evil:
Vaness : Euh….
Serena : Quoi ? Tu ne sais pas toi-même ?  :shock:
Vivi : Bah, Serena, pour qui tu te prends ? On sait TB que c’est Micha, le papa !
Serena : Ce n’est pas ce qu’elle disait au début…
Vanessa : Rooh, t’es toujours sur cette vieille histoire ! Je pensais que tu m’avais pardonné depuis tout ce temps !
Serena : Eh bien, non ! Comme tu vois, je t’en veux toujours autant !
Vanessa : Mais Sere……


Mais Serena était déjà partie rejoindre son Rafa…
Rafa : Ca va ma chérie ?
Serena : Mouais…Ça ne me plait pas de revoir Vanessa !
Rafa : Oh ? Ben pourquoi ? C’est une amie pourtant…
Serena le regarda avec des grands yeux : Euh ?? Une amie ? Après tout ce qu’elle nous a fait subir ?  :shock:
Rafa : Mais Serena…C’était il y a si longtemps…
Serena : C’est drôle, c’est ce qu’elle m’a dit aussi…Vous vous êtes donnés le mot, dites-moi !
Rafa : Roh, mais arrête !
Serena : Non…Quand je la vois, ça me fait mal…Après tout, c’est suite à toute cette histoire que…enfin tu comprends…
Rafa : Serena ! Tu ne peux pas dire que Vanessa est la cause de tous nos problèmes !
Serena : Et pourtant, je suis sûre que si tu n’avais pas eu une aventure avec elle, nous serions parents à cette heure-ci !
Serena avait crié tellement fort que tout le monde se retourna vers eux.  Ce fut le calme le plus complet. Serena partit se réfugier à l’intérieur de la maison. Rafa se dirigea vers Feli qui parlait avec Nando.


Dernière édition par Bulle le Sam 15 Aoû - 20:47, édité 2 fois

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Sam 15 Aoû - 19:33

Feli : Ca va, vieux ?
Rafa : Pfff, ouais jusqu’à ce que Serena se ressasse le passé !
Nando : Ce n’est pas quelque chose facile à vivre…
Rafa : Je sais bien. Mais depuis qu’on a perdu le bébé, on se prend souvent la tête.
Feli : Vous avez déjà pensé à en parler à quelqu’un, genre un psychologue ?
Rafa : On est allé en voir un, au début. Ca allait mieux. Mais depuis quelques semaines, elle recommence à repenser à cette histoire…Ca devient difficile à supporter.  :(
Nando : Je comprends vieux ! Mais, dis-toi que c’est ta femme. Et quoi qu’il arrive, tu dois la soutenir jusqu’au bout.
Rafa : Je sais bien et je l’aime ! Je ne veux pas la perdre mais ce n’est pas facile tous les jours.
Feli : Courage ! Et tu sais bien que tu peux passer quand tu veux chez nous, pour discuter ou pour jouer au foot.
Rafa : Merci !  :(


Du côté de Serena :
Lucie, arrivant tout doucement : Serena, ça va ?
Serena, en pleure : Oui, oui…merci.  :(
Lucie : Mais tu pleures ! Que se passe-t-il ?
Serena : Quand je vous toutes maman, ça me fait très mal…Pourquoi c’est arrivé à moi ? Tu penses que c’est le bon Dieu qui a fait en sorte que je ne sois pas mère car il avait peur que je sois mauvaise ?  :(
Lucie : Serena, bien sûr que non ! Tu seras, j’en suis certaine une très bonne maman !
Serena : Si j’en ai encore l’occasion… :(
Lucie : Evidemment ! Je ne vois pas pourquoi tu ne seras pas toi aussi maman ! Rafael et toi méritez d’être parents ! Et vous serez d’excellents parents ! Et tout se passera bien, crois-moi !
Serena, de plus en plus en pleur : Mais pourquoi est-ce arrivé ? Pourquoi ?  :( :( :(
Lucie, tentant de la réconforter : Il n’y a pas d’explications. C’est la vie et c’est vraiment triste.
Serena : Ca ne devrait pas arriver !  :( :( :(
Lucie : Je suis d’accord avec toi ! Allez viens dans mes bras.
Lucie prit Serena dans ses bras, quand elle la relâcha : Ca va mieux ?
Serena : Oui, merci.
Lucie : Tu reviens ?
Serena : Je vais aller me débarbouiller pour camoufler mes yeux rouges et je reviens.
Lucie : Parfait !  :)
Quand il vit Lucie, Rafa vint prendre des nouvelles de Serena. Elle le rassura et lui dit qu’elle se débarbouillait. Rafa alla rejoindre Serena.
Rafa : Ca va puce ?
Serena : Oui…Désolée pour tout à l’heure. J’ai eu mal en la voyant et ça m’a ressassé des tas de mauvaises souvenirs.
Rafa : Je sais, mon cœur. Mais c’est du passé ! Il faut qu’on aille de l’avant et qu’on se soutienne.
Serena : Tu as raison. Je t’aime.
Rafa : Moi aussi, je t’aime.


Ils s’embrassèrent. Ensuite, ils allèrent rejoindre les autres qui discutaient, en plusieurs petits groupes.
Isa : Félicitations Nole pour ta belle réussite !
Nole : Merci beaucoup. Je le savais que j’allais réussir, je suis le meilleur !  8)
Isa, riant : Toujours aussi modeste à ce que je vois…
Mélo, s’accrochant au bras de Nole : Mais c’est ça qui fait tout son charme, hein mon cœur !  :P
Nole : Je suis la perfection !  8) 8)
Isa se mit à rire : Tu ne changeras donc jamais ! Je dois t’avouer que ça me manquait !
Nole : Ca me fait plaisir de te faire rire ! Puis s’adressant à Melo : Euh Chou…Tu me fais mal ! Tu peux arrêter de me pincer le bras, stp.  😢
Melo : Euh…pardon.  :|
Nole : Merci. Puis s’adressant à Isa : Et toi ? Que deviens-tu ?
Et Isa raconta sa vie : sa rupture avec Quentin, les arrangements qu’elle a avec le père de Julie, Maxime. Nole l’écouta attentivement, posa des questions…Bref, s’intéressait de plus en plus à Isa. Cela ne plut pas du tout à Mélo. Elle partit rejoindre Bulle en bougonnant.
Bulle : Ca va Mélo !
Melo : Mouais….Ca va ! Mise à part que la Isa est en train de draguer Nole et lui ne s’en rend même pas compte !  :evil:
Bulle : Arf, mais tu ne dois pas te tracasser ! Il t’aime !
Melo : Mouais…Je n’ai quand même pas confiance !  :evil:
Bulle : Allez viens…Nous allons boire un verre pour oublier ça.
Melo : Tu n’as pas changé toi.  :lol: :lol:
Bulle : Je vais prendre ça pour un compliment.  :roll:
Melo : T’as bien raison. Il faut s’amuser de temps en temps.
Bulle : Clair ! Surtout que depuis que j’ai eu Julian, je ne suis plus allée faire la fête ! Puis bon, seule, ce n’est pas drôle… :( 
Melo : Alors, allons boire à nos retrouvailles, Bullouille !  :lol:
Bulle : Avec joie, Melouille !  :D :D


Vivi, elle, discutait tranquillement avec Vanessa. Elle se trouvait non loin de Nando qui lui parlait avec Richard, Paulo et sa nouvelle compagne.
Vivi : Alors ma blonde ! Tu n’es pas venue avec ton beau John ?
Vanessa : Non. Il avait un repas de famille, aujourd’hui.
Vivi : Ah…Et tu n’y était pas conviée ?
Vanesse : Non…Ca ne fait que quelques semaines que nous sommes ensemble. Il ne veut pas aller trop vite.
Vivi : Ah ok. Il te présentera vite !
Vanessa : Je l’espère parce que….
Elle ne put pas terminer sa phrase car elle fut interrompue par Paolo.
Paolo : Maman ! Je peux prendre un autre verre de coca ?
Vivi : Tu en as déjà eu combien ?
Paolo : Trois…
Vivi : Ca fait beaucoup quand même ! Prends plutôt un verre de jus d’orange. La bouteille est près de papa. Demande-lui qu’il te serve un verre.
Paolo, un peu déçu : D’accord. Merci, maman. 😢
Paolo s’adressant à……Nando :
Papa : Tu peux me servir un verre de jus d’orange stp…
Vivi intervint tout de suite : Paolo! Je t’ai dit de demander à ton papa !
Paolo : Ben…euh…ce n’est pas lui mon papa ?  :scratch:
Vivi : Non !!
Paulo, furibond : NON ! TON PÈRE C’EST MOI, PAOLO !  :evil: :evil: :evil: :evil:
Vivi : Paulo, je suis désolée…Je te jure que… :(
Paulo, la coupant : TAIS-TOI ! C’est de ta faute tout ça ! Si tu avais une vie un peu plus stable, ton fils saurait qui est son père ! Puis s’adressant à Nando : Et toi, arrête de sourire bêtement ! Ce n’est pas drôle !
Nando : Ben…Avoue que la situation est drôle quand même !  :D
Paulo, le menaçant d’un poing : Ferme-la et voir ailleurs si j’y suis !  :evil:
Nando : Waouh ! Calme-toi, vieux ! Je suis désolée si ton fils ne te reconnait pas ! Ce n’est pas de ma faute !
Paulo : Faites-le taire, sinon, je lui casse la figure.
Feli et Rafa prirent Nando à part. Richard avec Quiterie tenta de calmer Paulo. 


Le calme revint peu à peu. Mais ce fut de courte durée. Effectivement, on entendit :
?: Le cieeeeeeeeeeeeel bleuuuuuu sur nous peut s’écroulllllllllllllllllllllllleeeeeeeeeeeeeeer !
?: Euuuh, c’est pas toi qui chante mais moi ! Toi, tu fais…euh, tu fais quoi déjà ?  :suspect:
?: Moi ? Je tapisse ta chambre avec mon superbe rouleau compresseur !   👅
?: Aaah ouais juste !! Et Tapisser sur qui ? Pas sur le voisine de la voisine du voisin ?  :shock:
?: Naaaaaaaaaaaaaaan ! Pas sur le président ! Sur la tête de Gerturde !  :lol:
?: Gertrude ? La femme aux poils au menton ?  :affraid:
?: Ouais, tu vois, celle qui parle avec Lemu, là ?  :evil:
?: Raaaah ouais, celle-là ! On ne l’aime pas alors ?  :scratch:
?: Naaaan, on la déteste ! On devrait faire une poupée vaudoux..Mouhahaha  :twisted:
Les deux criaient tellement fort que tout le monde arrêta de discuter. Seuls Isa et Nole continuaient à papoter comme si de rien était.
En voyant sa femme complètement soule, Feli devint fou de rage.
Feli : Bordel ! JE PENSAIS QU’ELLE AVAIT ARRETE !
Rafa : Ne t’énerve pas pour ça mon vieux !
Feli : Mais comment veux-tu que je ne m’énerve pas quand je la vois dans cet état-là ?
Serena : Mais dis-toi que ça faisait longtemps qu’elle n’avait plus vue Melo…
Feli : Et c’est pour ça qu’elle doit se bourrer la gu****** ?  :shock:
Serena : Calme-toi, Feli.
Feli : Non mais sérieux ! Comment veux-tu que j’éduque mon fils si je dois en plus éduquer ma femme ?
Serena : Chuut, allez viens avec moi. Nous allons promener, ça te calmera…
Serena prit Feli par le bras. Cela ne plut pas du tout à Rafa. Il commença à râler et se dirigea vers Vivi qui était toute seule.

Rafa : Yo !
Vivi : Oh, Rafa ! Tu boudes ?
Rafa : Moi, bouder ? Pourquoi, bouderais-je ? Parce que ma femme est parti se balader avec mon meilleur ami sans même me demander si je voulais les accompagner… ?  :x
Vivi : Au moins, tu as une femme…Moi, je n’ai pas personne.  :(
Rafa, pris de compassion : Oh, Vivi ! Tu trouveras quelqu’un, crois-moi. Une fille comme toi ne peut pas être seule. Tu es jeune, jolie, intelligente. Quelqu’un va vite se rendre compte que tu es sa femme idéale…Et puis bon, si tu ne trouves pas, tu peux toujours changer de bord…  :lol: :lol: :lol:
Vivi, souriant : Non, merci, c’est gentil ! :D J’espère que tu dis vrai, en tout cas.
Rafa : J’en suis certain.
Et, ils commencèrent à bavarder.


Les enfants, contrairement aux parents, se comportaient bien. Ils s’amusaient, rigolaient.  Un moment donné, Lucie leur proposa une glace. Ils acceptèrent avec grand plaisir.
Julian : Moi, je veux une glace au chocolat !
Quentin : Moi aussi ! Et une boule à la vanille aussi, stppppp !!
Caroline : Oh, moi aux fraises !
Paolo : Et moi, je veux Schrachatela.
Lucie, riant : Voici les glaces commandées, les amis. Bon appétit !
Les enfants la remercièrent.
Adel, les observant : Hummm Ninou ??? Ca te dit un bébé ???  :D
Juan Martin : Euuuh, là maintenant, tout de suite ?  :suspect:
Adel : Ben ouais !!  :D
Juan Martin : Mais où ?  :suspect:
Adel : Viens, je vais te montrer… :roll:


Hum…Repassons aux enfants, ça vaut mieux :
Julian : Tintin, tu viens jouer au château ? 
Quentin : Ouaiiiiiiis ! Popo, tu viens ?
Paolo : Oui, je vais venir. Après.  Puis s’adressant à Caroline : Dis-moi, poupée, ça te dit de partager ma glace ?
Lucie, Paulo et Quiterie éclatèrent de rire. Seul Richard ne trouvait pas cela drôle. Lucie le remarqua et alla le trouver.
Lucie : Ben, mon Richou ? Ca te ne fait pas rire ?
Richard : Tu rigoles ou quoi ? Je ne veux pas que ma fille l’approche !  :x
Lucie, choquée : Pourquoi ?
Richard : Tu entends comme il parle ? On sait de qui il tient ça !
Lucie, furibonde : RICHARD GASQUET ! TU ME DECOIS BEAUCOUP ! 
Et elle partit préparer le gâteau des enfants pour se calmer (purée, ils ont de la glace et du gâteau, ils en ont de la chance !).


Du côté des deux soulardes :
Melo : BULLE !! Je te remercie !! Grâce à toi, j’ai pu oublier l’autre CON !  :cheers: :cheers:
Bulle : A votre service, votre commandant ! Mais, euh…C’est qui le con ?  :scratch:
Melo : Mais, si tu sais bien. LE SOI-DISANT N1 MONDIAL !   :evil:
Bulle : Quoi ? Rafa ? Mon EX ?  :affraid:
Melo : NAAAAAAAAAAAAAAAN ! L’autre N1 !  :x :x
Bulle : Aaaah mon autre ex ???  :suspect:
Melo : Ouais ! Lui ! Regarde-le. Il se croit beau, sexy ! Mais NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! Tu ne l’es pas !!!!!!!!!!!!! Et puis arrête de parler de carottes, tu ne sais même pas jardiner !  :evil:
Nole entendit toutes les paroles de Melo. Il s’arrêta de parler et vint la voir :
Nole : Euuuh, tu te calmes-là ?
Melo : Aaah il faut que je raconte dla m**** pour que tu fasses attention à moi ?
Nole : Mais qu’est-ce que tu racontes ? Et puis lâche cette bouteille !
Melo, larme aux yeux prit deux autres bouteilles et partit loin, suivie de Bulle, laissant Nole ne comprenant rien à la situation.
Personne ne savait où se mettre. C’était un véritable boxon. Puis tout à coup, ils entendirent :
Julian : MAMANNNNNNNN, PAPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! Quentin et Paolo m’ont frappé ! MAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAN, PAAAAPAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!  :( :(

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Mar 18 Aoû - 11:19

Feli écourta sa petite ballade avec Serena pour aller voir son fils. Paulo et Richard firent de même.
 
Feli: Qu'est ce qu'il se passe Julian? tu as mal où?
Julian en pleurant: au bras!!!!!
Richard: Quentin!!!! combien de fois je t'ai dit de ne pas frapper???
Quentin: mais c'est lui qui a commencé!!!!!
Paolo: oui c'est vrai, il nous a mordu parce qu'on ne voulait pas lui donner les chevaliers du château!!!!
Paulo: Même si Julian a commencé, je t'ai déjà dit de ne pas rendre les coups! Si quelqu'un t'embête il faut que tu viennes voir maman ou moi et on règle le problème.
Feli: Julian, il ne faut pas mordre!!!! ce n'est pas bien!! ce sont les chiens qui mordent, pas les enfants!
Richard: allez, tout le monde s'excuse et vous jouez calmement!!!!
 
Les enfants s'exécutèrent et reprirent leur jeu calmement.
Paulo appela son fils.
 
Paulo: Paolo vient me voir deux secondes s'il te plaît.
Paolo: oui.
Paulo: Paolo, tu sais bien que ton papa c'est moi, pourquoi es-tu allé voir Nando tout à l'heure?
Paolo: Je ne sais pas, c'était par habitude, ça ne fait pas longtemps que Nando n'est plus à la maison avec maman et moi. Je ne suis pas allé le voir en pensant que c'est mon papa. Je sais bien que c'est toi mon papa et je t'aime très fort.
Paulo: Je t'aime aussi mon fils.
 
Paolo repartit jouer et Paulo rejoignit Richard et Quitterie qui étaient en train de discuter.
Feli alla voir Nole.
 
Nole: je n'ai rien compris du tout là. Qu'est ce qu'il lui prend à Melo?
Feli: je ne sais pas... mais par contre revoir Bulle dans cet état... qu'est ce que ça m'énerve!!! Ca faisait un moment que ça n'était plus arrivé!
Nole: Viens on va essayer de les retrouver.
 
Ils partirent donc à la recherche de leurs bien aimées. Ils montèrent à l'étage de la maison de Lucie et Richard mais ils n'entendirent aucun bruit, pourtant elles avaient été très bruyantes jusque là.
 
Feli: tu es sûr qu'elles sont à l'étage?
Nole: Ben j'ai eu l'impression qu'elle prenait la direction des escaliers...
Feli: ah tu n'as peut être pas tors, regarde une bouteille!!!! la ramassant: vide bien entendu...
Nole: elles sont donc passées par là!!!!
 
Nole ouvrit une porte. Il s'agissait de celle de la chambre d'amis. Et il découvrit Melo et Bulle allongées sur le lit en train de dormir avec une bouteille dans la main.
 
Nole: Voilà elles sont ici.
Feli: endormies... bon on va les laisser et l'on discutera avec elles quand elles se réveilleront parce que de toute façon même si on les réveille, on en tirera rien...
Nole: Oui tu as raison.
 
Ils prirent les bouteilles puis retournèrent avec les autres.
 
Feli et Nole: Nous sommes désolés pour l'attitude de nos femmes!
Nole: Surtout, Richard et Lucie, excusez les! Elles ont un peu tout gâché.
Lucie: Mais non!!! elles n'ont rien gâché!!! La journée n'est pas terminée... nous allons encore nous amuser!!!! Pas vrai tout le monde??
Les autres tous ensemble: OUI!!!!
 
Serena: gggrrrrr Bulle bois beaucoup trop!!! il va encore falloir que je la surveille!
Adel qui était revenue de son petit tête à tête avec son Ninou: euh pour l'instant à ta place, c'est ton mari que je surveillerai!!!!
Serena: Pourquoi me dis tu ça?
Adel: Regarde il parle encore avec Vivi!!!!
Serena: ben et alors?
Adel: Ben ce n'est pas la première fois depuis qu'on est là!
Serena: ah bon?
Richard: Je crois qu'Adel a raison, il faut toujours être méfiant quand Vivi est seule avec un homme!!!
Serena: oui remarque tu as raison, je vais aller les rejoindre pour voir un peu ce qu'ils se disent.
Lucie: C'est l'heure du gâteau!!!!!! Les enfants venaient souffler vos bougies!!!!
Quentin et Caroline: oui maman!!
 
Tous ensemble: Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, joyeux anniversaire Caroline et Quentin, joyeux anniversaire!!!!! ouaiiiiiiii!!!!!!
Julian: papa, elle est où maman?
Feli: elle est allée se reposer un petit peu, elle était fatiguée, mais ne t'inquiète pas, rien de grave!
Serena arrivant vers Rafa et Vivi: ben alors tous les deux qu'est ce que vous vous racontez?
 
Rafa et Vivi arrêtèrent de discuter.
 
Rafa: Oh rien d'intéressant...
Serena: ben alors pourquoi vous vous arrêtez quand j'arrive? je vous dérange?
Vivi: mais non pas du tout Serena!!! C'est juste que...
Serena: que?
Rafa: ... que nous ne savions même plus ce que nous disions!!!! Ce n'était tellement pas intéressant!!!
Serena: oui c'est cela!!!! fiche toi de moi!!!
Rafa: Mais c'est vrai chou!
 
Serena s'installa à côté de Rafa. Mais il y eut comme un malaise et plus personne ne parla. Vivi se sentant un peu mal à l'aise alla retrouver Vanessa.
 
Vivi: euh... je vais vous laisser...
Rafa: Oh mais non! pourquoi?
Serena lui donnant un petit coup de coude: si elle te dit qu'elle veut nous laisser, elle fait ce qu'elle a envie!!!!
Vivi: oui.... je vais aller discuter un peu avec Vanessa.
 
Une fois Vivi partit:
 
Serena: Ben pourquoi tu ne voulais pas qu'elle nous laisse un peu tous les deux? tu étais mieux avec elle c'est ça??
Rafa: mais non! qu'est ce que tu racontes!! c'est juste que ça me fait plaisir de la revoir, ça faisait longtemps...
Serena: Ah oui c'est vrai, j'avais oublié que tous les hommes sont toujours très heureux de revoir Vivi!!!! Encore plus ceux qui l'ont déjà embrassé!!!!! grrr
Rafa: Mais qu'est ce que tu racontes!!!!
Serena: Mademoiselle à tous les hommes à ses pieds alors qu'elle adore jouer avec eux!!!! et en plus elle aime ça!!!!
Rafa: mais Serena pourquoi es-tu aussi méchante avec elle? elle ne t'a rien fait!
Serena: Je ne suis pas méchante je constate seulement!
Rafa: et puis tu ne dis que des bêtises... elle n'a pas tous les hommes à ses pieds!!!
Serena: oh non rien qu'un peu!!!! Elle a toujours eu tous les hommes qu'elle voulait, elle n'a qu'à claquer des doigts et ils accourent tous!
Rafa: tu es jalouse?
Serena: moi?? pas du tout!!!
Rafa: et bien on dirait...
Serena: grrrrr mais non!! mais j'aimerai que tu arrêtes de rentrer dans son jeu!!!!
Rafa:: mais quel jeu? Rhooo Serena tu es pénible à me faire une crise pour rien!!!! je ne peux même plus discuter avec qui je veux maintenant.



Rafa se leva et alla voir Paulo, Quitterie et Richard qui discutaient.
Pendant ce temps là... Feli rejoignit Nando. Celui ci avait beaucoup de mal à lâcher Vivi du regard.
 
Feli: Toi, tu l'aimes encore!!!!!!
 
Nando dans ses pensées  ne fit pas attention à Feli.
 
Feli: houhouuuuuuu!!!!! Nando!!!! Allô la lune ici la terre!!!!!!! Allô!!!!
Nando réalisant que Feli lui parlait: Hein quoi? qu'est ce que tu dis?
Feli: ah ça y'est, j'ai récupéré ton attention!!!!! Je disais que Tu l'aimes encore?
Nando: qui ça?
Feli: Vivi bien sûr!!!!
Nando: ah...... oui.... même plus que ça!!!! Feli, je suis raide dingue d'elle, je ne peux pas l'oublier! Elle me manque terriblement!
Feli: Tu aimes souffrir toi non? Elle t'en a fait du mal et toi tu l'aimes encore??
Nando: oui je sais mais je n'y peux rien...
Feli: Elle t'a jeté pour un autre mec avec qui elle était déjà quand vous étiez encore ensemble!!! Ce n'est quand même pas rien!
Nando: je sais tout ça Feli!!!
Feli: ben alors oublie la!!!!! et passe à autre chose!!! Ok elle est très jolie... mais...
Nando: et très intelligente, très douce, très généreuse, très....
Feli: stop!!!! je disais donc mais surtout elle n'est pas stable!!! elle aime trop séduire et jouer avec les mecs Vivi!!! tu vas souffrir encore plus que ce que tu as déjà souffert si tu t'accroches!!! elle ne changera jamais!
Nando: Mais non Feli!!!! Je suis sûre qu'elle peut changer et être fidèle!!! j'en suis persuadé!!!
Feli: Si tu le dis... je t'aurais prévenu!!!
 
Adel et Isa allèrent voir Serena qui s'était retrouvée toute seule:
 
Isa: Serena, alors, qu'est ce qui se passe? tu sembles toute triste!
Serena: Rafa en pince pour Vivi!!
Adel: hein quoi??????? encore un qui en pince pour elle???? mais qu'est ce qu'elle leur fait???
Isa: Rho mais non! je suis sûre que tu te fais des idées!!!!
Serena: oh non!!! il a passé la majeure partie de son temps à parler avec elle!!!! et quand j'arrive, ils arrêtent de suite de discuter!!
Adel: Je t'avais dit de surveiller ton mari!!!
Isa: Adel, ne dis pas de bêtise voyons!!!! tu sais bien que Rafa aime Serena!!!!
Adel: Vivi est toujours dangereuse dès qu'elle s'approche d'un mec...
Isa: mais non... Vivi vient de se séparer de Nando!!! ce n'est pas pour se mettre avec Rafa!!! surtout qu'il est marié!! Vraiment Serena ne t'en fais pas et fais confiance à Rafa!!!!
Serena: tu crois? Mais c'est vrai que depuis le drame que nous avons traversé, nous rencontrons quelques difficultés à nous entendre avec Rafa... notre couple est un peu en crise... et du coup je doute de tout!



Elle s'arrêta de parler quand elle aperçut Melo et Bulle qui étaient revenues parmi eux.
 


Bulle: qu'est ce que j'ai mal à la tête!!!!!
Feli: ah ne te plains pas!!!! c'est toi qui l'a voulu hein!!!!
Melo: ouille!!! mais vous avez déjà mangé le gâteau??? combien de temps nous sommes nous absentés??
Nole: oh juste 3 heures et demi... 3heures et demi que je me demande ce que j'ai bien pu faire pour que tu me traite comme cela????
Melo: ce que tu as pu faire??? ah mais oui ça me revient maintenant!!!!! nous en discuterons plus tard quand nous serons tous les deux!!!
Feli: pareil pour toi Bulle!!!! nous aurons une grande discussion ce soir ma chère!!! parce que j'en ai marre!!!! mais je ne veux pas gâché la fin de cette journée!
Bulle: oups :s
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Mar 18 Aoû - 11:20

Rafa s'adressant à tout le monde: Bon cette journée touche à sa fin et j'ai quelque chose à vous proposer!!!Ca m'a fait super plaisir de tous vous revoir et  comme il n'y a pas de tournois très importants durant 2 semaines, que diriez vous de venir un peu en vacances à la maison, à Manacor???
Serena tout bas: et voilà encore une excuse pour passer du temps avec Vivi!!!
Adel: je ne peux pas te contredire...
Serena: grrrrrr
Vanessa: Oh oui quelle bonne idée!!!! Ce sera l'occasion pour que je vous présente mon nouveau chéri!!!! vous allez l'adorer!!!!
Serena encore tout bas: oh non, et en plus il y aura cette blonde encore!!!
Rafa: oui bonne idée!!! viens avec lui, nous serons super content de l'accueillir!!!!
Vanessa: génial!!!!
 
Ils acceptèrent tous la proposition de Rafa.
 
Richard tout bas à Paulo: ça va aller deux semaines avec Vivi?
Paulo: oui ça ira... ce sera l'occasion pour passer plus de temps avec mon fils...
 
La journée se termina tranquillement. C'était l'heure de rentrer pour tout le monde. Mais ils n'étaient pas tristes puisque dès demain ils seront tous ensemble à Manacor.
Sur la route du retour, Feli n'ouvrit pas la bouche... Bulle était très mal.
 
Bulle: Feli chéri...
Feli: non je n'ai pas envie de parler!!!!! Nous discuterons lorsque nous serons que tous les deux! pas devant Julian!!!
Bulle timidement: d'accord.
 
En revanche,  Nole ne put attendre une minute de plus, il voulait des explications.
 
Nole: alors pourquoi t'es tu mise dans cet état? et surtout pourquoi tu as été si méchante envers moi?
Melo: quoi???? tu n'as pas une petite idée???
Nole: Mais non!! je n'ai rien fait de mal!!!
Melo: Isa te drague ouvertement devant moi et toi ça te plaît???? tu m'as ignoré toute la journée!!!! tu n'avais d'yeux que pour elle... et nianiania qu'est ce que tu deviens, et nianiania je fais des blagues nulles... et l'autre qui riait comme une niaise!!!! Je te préviens Nole!!!!! Fais attention à ton comportement envers elle pendant ces deux semaines chez Rafa et Serena hein!!!!!!
Nole: oh mais tu te fais des idées! Isa ne me drague pas du tout!!! on a discuté car ça faisait longtemps que nous nous étions pas vus! c'est tout!
Melo: oh arrête!! tu n'as jamais été très proche d'elle avant!!! Mais là mademoiselle est célibataire alors elle passe à l'attaque avec MON lému!!!!!! grrrrr
Nole: Non Mélo, ne t'inquiète pas! Isa ne m'intéresse pas! c'est juste une amie c'est tout!
Mélo: mouais...
Nole: Par contre moi je t'en veux pour l'état dans lequel tu étais... devant des enfants en plus!!!! Ca ne va pas de boire comme ça!?
Melo: c'est de ta faute aussi!!!!!!
Nole: et puis même!!!! est ce que ça en vaut la peine??? tu as juste récolté un beau mal de tête et tu as raté toute une partie de la fête pour les jumeaux!
Mélo: voui... je sais...
Nole: alors moi aussi je te préviens!!!! Tu n'as pas intérêt à faire la même chose chez Rafa!!!! Tu ne dois pas rester trop longtemps avec Bulle! Elle a une trop mauvaise influence sur toi!!!!
Mélo: Mais non!!! Bulle n'a aucune influence sur moi! si j'ai bu c'était de ma propre initiative!!!!
Nole: Mouais on va dire ça!!! Fais attention tout de même!!! je ne supporterais pas de te voir une nouvelle fois dans cet état!!!
Mélo: bon ok!!! si nous faisons attention tous les deux, tout ira bien!
 
Du côté de Juan et Adel:
 
Adel: Alors comment as tu trouvé mes amis?
Juan: Très sympas!!! Un petit peu bizarre pour certains mais dans l'ensemble ils sont tous très gentils!
Adel: oui ils le sont!!!!
Juan: c'est gentil de la part de Rafa de nous inviter chez lui!!!! Ca va être pour moi l'occasion de connaître les Baléares!
Adel: oui... on en profitera pour se faire des petites ballades en amoureux!!
Juan: oh oui!!!! ça va être super!
Adel: Je t'aime mon Ninou!!!!
Juan: moi aussi je t'aime ma puce!
 
Vanessa, une fois dans le train appela son chéri.
 
Vanessa: Oui John c'est moi.
John: oui, mon coeur, comment ça va?
Vanessa: ça va, j'ai passé une super journée avec mes amis, et toi ton repas de famille?
John: super aussi!!!!
Vanessa:  J'ai une proposition à te faire... Est ce que ça te dirais deux semaines de vacances à Manacor?
John: oh que oui comment refuser un truc pareil?
Vanessa: Rafa nous invite chez lui pour deux semaines avec tous les autres! Ce sera l'occasion pour toi de rencontrer toute ma petite bande d'amis!!!
John: ah... euh... avec tout le monde?
Vanessa: ben oui! qu'est ce qu'il se passe, tu ne veux pas?
John: ben... ce n'est pas un peu tôt?
Vanessa: attends John, on parle de mes amis là, pas de mes parents hein!!!!
John: ben oui mais quand même...
Vanessa: Ben quoi? tu ne veux pas les connaître?
John: si si; ce n'est pas ça mais je me demande si c'est le bon moment...
Vanessa: mais oui!!!! tu ne peux pas refuser John!!!! s'il te plait!!!!
John: bon bon... c'est d'accord!
Vanessa: ah merci tu me fais plaisir...
John: il faut y être à partir de quand?
Vanessa: dés demain!!!
John: ah carrément... demain!  bon...
Vanessa: Je ne t'entends plus très bien, je crois que mon téléphone n'a plus de réseau... Je t'embrasse. Je te rappellerai quand je serai arrivée!
John: ok! gros bisous!
 
Le soir, tout le monde était chez soi.
Feli et Bulle couchèrent leur fils et se mirent à discuter.
 
Feli: Pourquoi t'es tu encore mise dans cet état?
Bulle: Feli... je suis désolée mais je n'ai pas pu me contrôler, j'étais tellement contente de revoir tous mes amis!!!!
Feli: et c'est une raison pour finir dans cet état??? qu'est ce que ça t'as apporté de plus???
Bulle: rien du tout, je sais... je suis désolée! C'était la dernière fois!
Feli: c'est toujours ce que tu me dis mais tu recommences tout le temps!!! j'en ai plus que marre moi!!! Il faut que j'élève deux enfants et non un!!!! Ce n'est pas normal!!!
Bulle: .... désolée!!!
Feli: arrêtes avec tes "désolé"!!!!! Est ce que tu te rends compte que tu es maman aujourd'hui? que tu es responsable d'un enfant? Penses tu que c'est raisonnable de te mettre dans cet état????
Bulle: je sais Feli!!! je te promets que je c'était la dernière fois...Je vais faire très attention!!!! Plus une goutte d'alcool!!!!
Feli: je ne te demande pas de ne plus rien boire! je te demande juste de ne plus te mettre dans cet état... Un verre ou deux ne font pas de mal quand on fait la fête mais après stop!
Bulle: oui mon Feli chéri je te promets! tu me pardonnes?
Feli: je ne sais pas, il faut que je réfléchisse!!!!!
Bulle avec son regard de chien battu: Feli... Feli d'amour, s'il te plait!
Feli: Bon... oui mais c'est la dernière fois!!!!!
Bulle: Ne t'inquiète pas ça n'arrivera plus! j'ai bien compris que tu en avais vraiment marre!
Feli: oh que oui!
 
Du côté de Rafa et Serena, Serena était toujours très en colère.
 
Serena: Merci de m'avoir demandé mon avis avant d'inviter tout le monde chez NOUS.
Rafa: mais Serena ce sont tes amis aussi, je me suis dit que tu serais d'accord!
Serena: et bien non!!!!
Rafa étonné: non?
Serena: pour certains, je suis contente... mais pour d'autres... pas du tout!
Rafa: On ne peut pas inviter seulement qu'une partie du groupe!
Serena: je ne veux pas que les blondes viennent chez moi!
Rafa: les blondes? Vivi et Vanessa c'est ça?
Serena: Ben oui!!! qui tu veux que ce soit d'autre les blondes!!! il n'y a qu'elles qui sont blondes hein!! et d'ailleurs je comprends qu'elles soient amies ces deux là!
Rafa: Mais arrêtes! Vanessa c'est de l'histoire ancienne, je pense que tu pourrais lui pardonner!!
Serena: non! tout est de sa faute!
Rafa: Arrêtes de dire des bêtises! elle n'y est pour rien! passe un peu à autre chose maintenant!!!
Serena: je n'y arrive pas! et puis Vivi qui s'y met elle aussi maintenant alors que c'est mon amie! elle ne peut pas retourner avec son Nando ou son Paulo et y rester une bonne fois pour toute!
Rafa: Avec eux c'est terminé tu sais!
Serena: oui et ça t'arrange bien apparemment, tu as le champ libre!!!!
Rafa: arrête Serena! tu ne dis que des bêtises! et puis j'en ai marre de tes crises!!! je vais me coucher!!! il faut être en forme pour accueillir NOS amis demain!!!!! Bonne nuit!
 
Il la laissa et alla se coucher.
 Le lendemain, tout le monde se mit en route direction Manacor!!
 
Lucie, Richard et leurs enfants, Paulo et Quitterie arrivèrent les premiers. Ils avaient fait le chemin ensemble.
 
Rafa: Bonjour les amis!!!! Vous êtes les premiers... Bienvenue chez nous!
Lucie: whaou vous avez une super belle maison!!!
Rafa: merci c'est gentil!!!! on va vous faire visiter, mais nous allons attendre tout le monde si ça ne vous dérange pas, comme ça on fera une seule visite, ce sera plus simple!
Paulo: oui pas de soucis!!!
Serena: en attendant les autres, voulez vous un café ou autre chose?
Richard: Volontiers!
 
Ils allèrent s'installer sur la terrasse pour boire un café et discuter.
Les hommes et Quitterie étaient en pleine discussion au sujet de la piscine de Rafa et Serena,  Lucie en profita pour parler à Serena.
 
Lucie: ça va ma belle, tu sembles fatiguée.
Serena: je n'ai pas très très bien dormi cette nuit.
Lucie: ah bon? pour la même raison qui t'a fait pleurer hier?
Serena: oui, entre autre... on s'est encore pris la tête avec Rafa hier soir...
Lucie: ah... :s
Serena: et depuis ce matin, pas un mot! on ne s'est pas adressé la parole!
Lucie: ça va passer... nous allons tout faire pour passer deux bonnes semaines et pour te faire oublier tous tes problèmes!
Serena: j'espère que ce sera le cas mais ça va être difficile!!!!
Lucie: Tu sous estime tes amis là?
Serena: non ce n'est pas ça mais je n'ai vraiment pas le moral en ce moment!
 
Elle furent coupé dans leur conversation par la sonnerie.
 
Rafa: ne bougez pas, je vais ouvrir!
Adel, Juan et Isa: Bonjour Rafa!!!!
Rafa: salut les amis!!! entrez! Vous avez fait bonne route?
Isa: oui super!!!!
Rafa: Venez, nous étions sur la terrasse avec les premiers arrivés.
 
Ils rejoignirent les autres sur la terrasse et se mirent à discuter tous ensemble. Puis, Melo, Nole, Nando, Bulle, Feli, Julian, Vivi et Paolo arrivèrent en même temps.
 
Rafa: salut tout le monde! entrez!
Vivi: whaouuuuu Rafa, tu as une superbe maison!!!!!!! Toute à ton image!!!
Rafa: Merci Vivi, c'est très gentil! Tu es rayonnante ce matin!
Vivi: merci pour le compliment Rafa!
Nando à Feli tout bas: euh, c'est une blague????
Feli: ben de quoi?
Nando: ben, Vivi et Rafa...  compliment sur compliment...
Feli: ah ça... oh rien de méchant!!!
Nando: mouais... je vais surveiller ça de près!
Feli: Nandooooooo!!!! arrête avec Vivi!!!!! Et puis Rafa est avec Serena je te rappelle!!!
 
Ils arrivèrent sur la terrasse, Vivi et Rafa paraissaient seuls au monde, ils rigolaient tous les deux alors que les autres les suivaient quelques mètres plus loin.
 
Serena: Non mais regarde moi ça Lucie!!! Rafa ne calcule que Vivi!!! et après il ne veut pas que je me fasse des films comme il dit!
Lucie: Serena, tu ne crois tout de même pas que.... Vivi et Rafa... ensemble???? Non quand même!!!
Serena: ben je me pose de plus en plus de questions depuis hier...
Lucie étonnée: non vraiment je ne pense pas!!!!
 
Rafa: bon, je crois que tout le monde est là... Ah non, il manque Vanessa et John!!!
Serena tout bas: si seulement ils pouvaient ne pas venir...
 
Diiiing doooong!!!!
 
Rafa: ah ben les voilà surement! j'y vais!
Vivi: je t'accompagne Rafa!!!!! Je veux voir ma blonde et son nouveau chéri en avant première!!!!
Serena: je vais la tuer celle là!!!!!
Lucie: Serena... elle veut juste voir John en premier c'est tout!!!!
Serena: oui et être seule avec Rafa en prime!
Lucie: Mais non!!! vraiment je ne pense pas!
Richard: Ben moi je pense comme Serena!!!!ça ne m'étonne même pas de Vivi!!! Heureusement qu'elle n'est plus avec mon meilleur ami!!!!! Cette fille est une détraquée!!!!
Lucie: Richard voyons! ce n'est pas sympa! Tu parles de mon amie là!!!!
Richard: quoiiiii??? je dis juste ce que je pense!
Lucie énervé: Richaaaaard!!!!
 
Vivi: ma bloooondeeeee!!!!!
Vanessa: yeeesssss!!!!!! Désolée nous sommes un petit peu en retard...
Rafa: ce n'est pas grave!
Vanessa: alors; John je te présente Rafa que tu dois connaître!
John: oui nous nous sommes déjà croisé!!!
Rafa: salut John!!!! bienvenue parmi nous!
Vanessa: et puis voici Vivi, ma blonde!
John: ah, la femme de Rafa je présume...
Vivi qui rougit: euh.... non pas vraiment... juste une amie!
Rafa: une très bonne amie!
John: ah désolé!!!!
Rafa: ne t'en fais pas, il n'y a rien de mal! Venez, les autres sont la bas...
 
Une fois arrivés sur la terrasse, Vanessa présenta John au reste de la bande. Puis Rafa et Serena firent visiter leur maison et donnèrent en même temps leur chambre à chacun (oui la maison est vraiment très grande).Une fois la visite terminée, ils décidèrent d'aller faire un petit plouf dans la piscine, il faisait déjà très chaud ce matin à Manacor.
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Mar 18 Aoû - 11:22

Serena, Melo, Quitterie et Bulle était en train de bronzer tout en discutant, Isa, Nole et Nando sirotaient un verre de sirop au bord de la piscine, Juan et Adel se câlinaient dans l'eau, Rafa, Vanessa et John discutaient sur un matelas, Lucie et Richard se chamaillaient gentiment dans l'eau, Vivi et Paulo jouaient avec leur fils et Feli faisait de même avec le sien.
 
Vivi: attention Paolo, le sous marin arrive!!!
Paolo: ahhh papa, tu me chatouille les pieds!!!
Paulo: héhé!!!
Vivi: Paulo, je te laisse avec ton fils...
Paulo: ok!
 
Vivi alla rejoindre John, Vanessa et Rafa.
Rafa essayait de détendre un petit peu John qui était plutôt timide.
Du côté de Nole, Isa et Nando, l'heure était à la rigolade, comme à son habitude Nole faisait le clown.
 
Nole mimant: Et ça qu'est ce que c'est???
Isa: un mec bourré?
Nole: Ouaiiiiii!!!!! tu es trop forte Isa!!!!
Nando: bien trop forte pour moi!! je vous laisse tous les deux!
Nole: ok!
 
Nando prit la direction de Vivi, Rafa, John et Vanessa.
 
Isa: Nole tu es vraiment trop drôle!!! je passe des supers moments avec toi à chaque fois!
Nole: Je passe de bons moments moi aussi!!!
Isa: Je trouve que tu as pris du muscle en 7 ans...
Nole: Oui, il le fallait afin de taper plus fort dans la balle!!!! et regarde ça m'a bien servi, je suis le numéro un mondial aujourd'hui!!!!
Isa: Oui!!! et en plus cette carrure te va très bien!!!!
Nole: Oh j'ai une idée, tu vas être ma coéquipière...
 
Nole partit à la recherche d'adversaires laissant Isa qui n'avait pas tout compris... Pendant ce temps là, Nando était arrivé à destination. C'était la première fois depuis leur rupture, que Nando avait la possibilité de parler à Vivi...
 
Rafa: tiens Nando!!! ça va?
Nando: ça va... alors vous parlez de quoi?
Vanessa: Rafa essaie de détendre un petit peu mon John qui était très angoissé à l'idée de tous vous rencontrer!
John: non Vanessa, n'abuse pas quand même!! je stressais juste un tout petit peu de faire la rencontre de tout le monde en même temps.
Nando: Oh mais il ne faut pas!!!! On est tous très sympas! Tu vas voir, tu vas vite trouver ta place dans notre petit groupe.
John:  Oui maintenant je n'en doute plus...
Nando hésitant: et toi... Vivi ça va?
Vivi: oui très bien! et toi?
Nando: ... ben quelques soucis... mais sinon ça peut aller...
Rafa: ah bon? tu as des soucis Nando? mais tu ne m'as rien dit! qu'est ce qu'il se passe? J'espère que ce n'est rien de grave!
Nando regardant Vivi... oh disons... des petits soucis sentimentaux mais rien de bien important! Ne t'en fais pas!
 
Vivi n'osa pas regarder Nando dans les yeux... elle se doutait bien que Nando parlait d'elle.
Nole avait pendant ce temps trouver des adversaires... Féli et Lucie!!!!!! Il alla retrouver Isa.
 
Nole: Allez! monte sur mes épaules!!!
Isa: Nole! pour quoi faire?
Nole: et bien un petit combat face à nos deux amis!!! Lucie monte sur les épaules de Feli et toi sur les miennes! La première qui tombe dans l'eau a perdu!!!
Isa: ah d'accord... mais j'ai un peu peur de te faire mal en montant sur tes épaules!!!
Nole: tu rigoles ou quoi??? tu as dit toi même que j'avais pris du muscle! c'est l'occasion de le prouver! et puis tu dois être aussi légère qu'une plume, tu es toute mince!!!!
 
En effet, Nole n'eut pas de soucis pour prendre Isa sur ses épaules.
 
Nole: C'est bien ce que je pensais... tu n'es pas lourde du tout!!!! Allez que le combat commence!!!!
Feli: Alors Nole! près à perdre?
Nole: ah ah!!!! tu penses vraiment gagner contre le numéro un mondial????
Feli: numéro un mondial au tennis peut être mais à ce petit jeu c'est bien moi le plus fort!
Nole: c'est ce que nous allons voir!
 
Les autres se mirent tous à les regarder et à les encourager!!! Sauf Melo, Bulle et Serena qui s'étaient endormies à force de lézarder au soleil.
Le combat faisait rage! Les mecs prenaient ça très à cœur! Les filles elles, riaient aux éclats.
D'un coup, Melo, Bulle et Serena furent réveillées par un cri provenant de Lucie.
 
Lucie: aaaaaahhhhhhh!!!!!!!
Serena: qu'est ce que c'est???
 
Lucie était tombée des épaules de Feli. Et Nole et Isa laissèrent éclater leur joie sous les applaudissements des autres!
 
Nole: Haha!!! nous sommes les meilleurs!!! nous formons un belle équipe!!!!
Mélo surprise: mais qu'est ce qu'elle fout sur les épaules de mon lému elle???? grrrr
Bulle: ah ben je crois qu'ils ont fait un petit combat! Lucie était sur les épaules de mon Feli et Isa sur celles de Nole! et apparemment mon Feli a perdu!
Melo: mais ca ne va pas???? Comment ose-t-elle approché mon chéri???
Bulle: oh regarde, il n'y a rien de méchant... regarde Lucie était bien sur les épaules de Feli... c'était pour jouer!
Melo: oui mais du côté de Lucie, il n'y a aucune ambigüité! en revanche du côté d'Isa j'ai des doutes!
Serena: oh non! je ne pense pas Melo!
Melo: si je te dis que oui!
Serena: mais non elle n'est pas comme Vivi elle!!!! puis voyant Isa faire un petit bisou sur la joue de Nole, elle ajouta: quoi que....
Melo: grrrrrrr!!!!
 
Nole: Alors, qui va oser nous affronter maintenant?
Melo se levant à toute allure et se jetant dans la piscine: moi moi moi!!! grrrrrrrrrrrrrr
Nole: ah tu ne dors plus?
Melo: oh non! je suis bien réveiller au contraire!
Nole: alors il te faut un coéquipier...
Melo: ben puisque MON CHERI est déjà pris... qui veut faire équipe avec moi?
Richard: Allez viens Melo, on va montrer à ce petit arrogant qui sont les meilleurs!!!!
 
Melo monta sur les épaules de Richard et le combat commença.
 
Melo: grrrrrr je vais la tuer!!!!!!
 
Melo était tellement remontée contre Isa, qu'il ne lui fallu pas beaucoup de temps pour la faire tomber des épaules de Nole.
 
Melo et Richard: Yeeeeeeesssss!!!!!! C'est nous les meilleurs!
Melo: ha ha tu vois mon cher, ta femme est vraiment meilleure que toi!!!!!
Isa: Mais ce n'est pas juste, je n'étais pas prête!!!!
Melo: et voilà: mauvaise perdante!!!!!
Nole: Non mais elle a raison!!! je n'étais pas prêt non plus! c'est de la triche!
Melo: Comment ose tu dire que c'est elle qui a raison et pas moi???? et comment ose tu prétendre que je suis une tricheuse????
Nole: Ca va ne t'énerves pas comme ça, ce n'est qu'un jeu!!!!
Richard: Alors qui veut nous affronter maintenant???
 
Tout le monde avait envie de tenter sa chance sauf Quitterie qui était un petit peu chochotte et qui avait peur de se faire mal. Ils firent un petit tournoi et Quitterie faisait donc l'arbitre. Ils décidèrent que les couples n'avaient pas le droit de se mettre ensemble. Isa était donc avec Nole, Lucie avec Feli, Melo avec Richard, Vanessa avec Juan, Adel avec Paulo, Bulle avec John...
 
Nando: Vivi; tu veux bien être ma coéquipière?
Rafa: ah non!!! ce n'est pas possible???
Serena énervée: et pourquoi cela???
Rafa: parce qu'on a dit: "pas de couples ensemble!!"
Serena: Et alors ils ne sont plus en couple!!!!
Nando tout bas: malheureusement...
Rafa: oui c'est vrai!! Mais regarde, si Vivi se met avec Nando, il ne reste plus que toi et moi qui sommes en couple jusqu'à preuve du contraire... donc ce n'est pas possible!
 
Serena se savait plus quoi dire alors elle se mit avec Nando et Rafa avec Vivi. Le tournoi dura une bonne heure et à la fin, ce fut Nando et Serena qui remportèrent la finale contre Vanessa et Juan.
 
Serena: ha ha ha!!! on est trop forts Nando!!!!
Nando: Ouiiiiiiiiiii!!!!! on les a tous écrabouillé!!!
Nole: Bon ça va n'en faites pas trop non plus hein!
Rafa: oui c'est bon! il a raison!!!!
Serena: bien fait!!!! mauvais perdant!!! tu n'avais qu'à choisir une autre coéquipière!! Vivi est vraiment trop nulle!!!!
Vivi: ben merci Serena, c'est gentil!!!!
Serena: oh de rien ma chère!!! et oui on ne peut pas gagner dans tous les domaines n'est ce pas... ?
Vivi: Qu'est ce que tu veux dire par là Serena?
Serena: Tu gagnes peut être avec les hommes mais ça s'arrête là, pour le reste tu es nulle!
Vivi: Mais Serena je ne comprends rien à ce que tu racontes?
Rafa: laisse, je crois qu'elle délire!!!
Richard: non elle ne délire pas!!!! moi je vois très bien ce qu'elle veut dire!!!! Tu joues avec les hommes et tu gagnes tout le temps puisque tu en fais ce que tu veux!!!!!!!! Tu es une détraquée de la cervelle Vivi!!! Enfin cervelle??? est ce que tu en as une seulement?!!!!
Lucie: Richard!!!! ça ne va pas!!!!
Richard: ben quoi? c'est vrai non???? Qui oserais dire le contraire?
Serena: il a raison!!!!
Vivi: Merci... je croyais que vous étiez mes amis.
 
Tout le monde était très gêné et personne n'osait répondre.
 
Rafa: Serena! Tu gâches toute la bonne ambiance du groupe avec tes bêtises!!! Et en plus tu es carrément méchante là avec Vivi qui ne t'a rien fait!
Serena ironiquement: ouai c'est ça... elle ne m'a rien fait tu parles!
Lucie: Et toi Richard tu es vraiment trop méchant avec mon amie!!!!!
 
Vivi sous le choc décida de sortir de l'eau et d'aller s'isoler dans le jardin un petit peu plus loin. Un long silence s'installa. Nole osa le briser.
 
Nole: bon voilà... je commence à avoir faim moi pas vous? On se commande des pizzas?
Bulle: oui bonne idée Nole!!!
 
Rafa alla chercher le numéro de la pizzéria ainsi que la liste des pizzas alors qu'il mourait d'envie d'aller consoler Vivi mais il savait que s'il y allait, ce serait pire... Vanessa décida donc d'aller la voir pendant que les autres choisissaient des pizzas.
 
Vanessa: ma blonde, ça va?
Vivi: J'ai connu des jours meilleurs...
Vanessa: oui je me doute... Allez ne les écoute pas!!!
Vivi: Venant de la part de Richard ça ne m'étonnes pas car depuis que l'on se revoit il est hyper méchant avec moi. Mais Serena, je croyais que c'était mon amie...
Vanessa: mais qu'est ce que tu lui as fait, elle semblait ultra remontée contre toi!!!
Vivi: ben je ne sais pas... je pense qu'elle n'apprécie pas le fait que je parle à Rafa!
Vanessa: mais tout le monde parle à Rafa, alors elle devrait être en colère après tout le monde!
Vivi: Ben oui... je ne sais pas! Enfin ce n'est pas grave!!!
Vanessa: allez viens! ton fils va te chercher. Ignore tous ces méchants!!! on va bien profiter de nos vacances nous!
Vivi: oui tu as raison!
 
Vivi décida de passer au dessus des méchancetés et de ne plus y penser pour ne pas gâcher l'ambiance et les vacances... après tout ils étaient là pour s'amuser pas pour se disputer. Elle avait donc décidé d'ignorer tout ça.
Le repas se passa donc plutôt bien. Lucie faisait tout pour changer les idées de Serena pour éviter qu'une autre dispute éclate mais elle était, elle aussi au fond, un peu angoissé. En effet, son Richard l'inquiétait, il n'avait jamais été aussi méchant avant. Melo prenait sur elle pour ne pas se disputer avec Isa qui avait quand même osé faire un bisou à Nole.
 
Après manger, chacun vagua à ses occupations.
Juan et Adel décidèrent d'aller faire un tour en amoureux. De même pour Lucie et RIchard. Paulo et Quitterie emmenèrent Paolo à la plage. Rafa, Nando, Nole et John jouèrent au baby foot. Vivi, Vanessa et Isa décidèrent de se mettre un peu à l'ombre sur un transat. Bulle et Feli jouèrent à un jeu de société avec les enfants et Serena décida d'aller dormir un petit peu, elle qui n'avait pas fermé l'oeil de la nuit. Melo fit la même chose pour tenter d'oublier ce qu'elle avait vu ce matin.
 
Nando: whaouuu John, tu es très fort au baby!!!!
John: oui j'y joue régulièrement! j'aime bien ça!
Nole: Attends Nando! il n'est pas aussi fort que moi!
Rafa: Nooooleeeee! Tu n'en as pas marre de te venter tout le temps??
Nole: me venter moi? jamais!
Nando ironiquement: Non jamais tu as raison!!!
 
Vivi: Ma blonde, ton John est vraiment sympa!!!
Isa: oui c'est vrai il a l'air cool!!!!
Vanessa: oui il l'est...
Vivi: ça à l'air de bien se passer entre vous deux, ça me fait plaisir!
Vanessa: ouai ça va...
Isa: tu dis ça sur un air pas très emballé... Ca ne se passe pas bien?
Vanessa: si si, mais il y a quand même quelque chose qui me chagrine un peu...
Vivi: ah bon?
Isa: dis nous tout!
Vanessa: ben voilà, il ne veut pas me présenter à ses parents alors que moi j'en meurs d'envie de le présenter aux miens... il dit que c'est un peu tôt et ne veut pas aller trop vite! J'ai l'impression qu'il n'est pas sûr de notre couple...
Vivi: ben ça ne fait pas très longtemps que vous êtes ensemble...
Vanessa: oui je sais mais quand on est bien avec quelqu'un, on a envie que tout le monde le sache!!! Lui n'a même pas dit à ses parents qu'il avait une nouvelle petite amie.
Isa: ah oui d'accord...
Vanessa: tu comprends pourquoi ça me travaille.
Vivi: Mais laisse lui encore un peu de temps... je suis sûre qu'il va le faire prochainement.
Vanessa: oui je l'espère! et toi Isa, les amours?
Isa: ben depuis Quentin... c'est le vide...
Vanessa: tu tiens encore à lui?
Isa: ben j'y pense souvent, mais il est toujours en tournée, j'en avais marre! on verra bien ce que l'avenir nous réserve... mais là je suis un peu troublée.
Vanessa: troublée????
Vivi: par qui? par quoi? on veut tout savoir.
Isa: ben j'ai un peu honte!!!
Vivi: honte?? mais pourquoi?
Isa: ben... quelqu'un me plaît... mais il est casé...
Vanessa: ah bon??? c'est qui? Paulo? Richard?
Isa: non pas un français.
Vivi: Feli?
Isa: non plus...
Vanessa: oh mais qui? pas Rafa quand même?
Vivi stressée: Ah non pas Rafa quand même?
Isa: non non ce n'est pas Rafa!!! c'est Nole!!
Vanessa: oulà Melo....
Isa: et oui... c'est pour ça que je dis que j'ai un peu honte car d'habitude je ne m'intéresse jamais aux mecs casés...
Vanessa: en plus là il y a du lourd... Melo a un sacré caractère!
Isa: mais vous gardez ça pour vous les filles hein?
Vivi: oui ne t'en fais pas!
Isa: de toute façon, il faut que j'arrête d'espérer quoi que ce soit...
Vivi: oh ben non... on ne sait jamais ce qu'il peut se passer dans la vie...
 
Bulle: Yessss tu as gagné mon Julian!!!!!
Julian: J'ai gagné!!!! trop bien!!!
Bulle: C'est toi le meilleur mon fils!
 
Julian, Quentin et Caroline décidèrent d'aller se baigner après leur partie de jeux de société.
 
Feli: ah alors Bulle, tu ne préfères pas passer des moments comme ça plutôt qu'avec une bouteille à la main?
Bulle: Bien sûr que si!!!! Feli tu avais raison... je ne peux plus me permettre de boire autant maintenant qu'il y a Julian...
Feli: je suis content que tu le reconnaisses... Je t'aime ma puce!
Bulle: Je t'aime aussi!!!
 
Ils s'embrassèrent avant de sortir surveiller les enfants dans la piscine.
Du côté de Richard et Lucie...
 
Lucie: Richard, j'aimerais te poser une question?
Richard: oui je t'écoute.
Lucie: Pourquoi es tu si méchant en ce moment?
Richard: tu me trouves méchant?
Lucie: ben oui beaucoup! Ce n'est pas le Richard que je connais... et ça m'angoisse.
Richard: Pourtant je ne me trouve pas méchant moi!!!!
Lucie: laisse tomber...
 
Ils continuèrent leur promenade... Lucie était perplexe, elle était sûr que quelque chose n'allait pas chez Richard... Ce n'est pas dans son tempérament  d'être méchant à ce point.
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Ven 21 Aoû - 12:37

Vers  16h30, tout le monde se retrouver pour aller goûter.  Ils se mirent d’accord pour aller manger une glace tous ensemble, ce qui fit très plaisir aux enfants.
Nando accompagnait Bulle et Feli, qui tenaient chacun une main de Julian et le faisait sauter de temps en temps, ce qui faisait beaucoup rire le petit enfant. Quentin et Caroline étaient avec Lucie et Serena. Cette dernière se sentait mal de ne pas passer beaucoup de temps avec eux et de les délaisser à cause de ses histoires de cœur. Richard, Paulo et Quiterie s’occuperaient tous les 3 de Paolo. Tous riaient beaucoup et étaient heureux d’être avec les enfants.

Du côté de Vivi, elle prenait l’excuse du fait que Paulo ne voyait pas assez son enfant pour le lui laisser et pouvoir passer du temps avec Rafa. Serena avait décidé de ne plus faire attention et d’essayer de ne pas gâcher l’ambiance, puisque Rafa n’arrêtait pas de le lui reprocher.
Adel et Juan se promenaient en amoureux, les yeux remplis d’amour dès qu’ils se regardaient. Vanessa et John se tenaient la main, sans se parler puisque celle-ci commençait fortement à douter de l’amour de John.
Du côté de Mélo et Nole, tout se passait bien, ils se promenaient main dans la main et Mélo avait décidé de profiter de ce moment à 2. Mais cela ne dura que jusqu’à ce que Nole se rende compte qu’Isa, qui est célibataire, était seule.

Nole : Oh mais Isa qu’est-ce que tu fais seule ? Viens nous rejoindre !!
Mélo, à Nole : Laisse-la, si elle est seule c’est qu’elle le veut ! Ne la dérange pas !!
Isa qui eut un sourire : oh je ne veux pas déranger
Nole : mais je ne nous dérange pas
Mélo : mais arrête d’insister, tu ne vois donc pas qu’elle ne veut pas venir
Isa : Bon ok mais si je vous dérange vous n’avez qu’à me le dire !!
Nole, regardant Mélo : Tu ne nous dérange pas du tout voyons, on est ici pour passer des vacances tous ensemble et rattraper le temps perdu, n’est-ce pas ma chérie ?
Mélo, en colère : Oui Bien Sûr……..

Isa alla donc les rejoindre et Nole et elle commencèrent à discuter. Quelques minutes plus tard, Mélo qui se sentait de trop décida de les laissa et alla voir Bulle, Feli et leur fils, ainsi que Nando.
Bulle la voyant arriver : Oh Mélo qu’est-ce qu’il t’arrive ? Tu n’as pas l’air très joyeuse.
Mélo : Tu Crois ????
Feli : C’est donc confirmé, elle est énervée. On va vous laisser discuter, Nando, Julian et moi on va se finir la balade entre mec
Bulle : Oui bonne idée !!
Une fois que Nando, Feli et Julian étaient plus loin, Mélo éclata
Mélo : JE LA DETESTE CETTE PESTE !!!!!!
Bulle : De qui parles tu ?
Mélo : ça ne se voit pax ? Personne ne voit donc qu’Isa drague Mon Lemu !!!!
Bulle : oh Mélo, je ne pense pas Isa capable de faire ça
Mélo : mais si, regarde elle est encore collé à lui..et lui on dirait qu’il la cherche tout le temps.
Bulle : mais de toute façon Nole n’est pas comme ça, il ne t’a jamais trompé. Donc dis-toi juste qu’ils sont bons amis
Mélo : Mais ils n’ont jamais été amis avant !
Bulle : tu sais en 7ans, les gens changent. Ils doivent juste avoir plus d’affinités qu’avant, rien de plus
Mélo : Je suis sure qu’elle veut me le piquer !!! Je vais l’avoir à l’œil de toute façon !
Bulle : d’accord mais ne t’emballe pas, je suis sure que tu t’énerve pour rien

Pour Nando, c’était l’occasion de reparler un peu avec Feli
Nando : Feli regarde les !!! Il se passe quelque chose entre eux
Feli, perdu : entre qui ? De quoi tu parles ?
Nando : mais de Rafa et Vivi !! ne me dis pas que tu ne t’en es pas rendu compte, ça saute aux yeux
Feli : à Tes yeux, parce que tu ne lâche pas Vivi !!
Nando : et je la vois toujours avec Rafa…
Feli : écoute Rafa aime Serena, ça se voit non ?
Nando : bien sûr...ils n’arrêtent pas de se disputer, et ce justement à cause de Vivi !!
Feli : Nando arrête de te prendre la tête, il ne se passe rien entre eux, ils discutent juste entre bons copains

Quelques instants plus tard, ils arrivèrent à la glacerie. Les enfants étaient aux anges et furent les premiers à être servis.
Serena, qui avaient décidé de rester avec ses filleuls, regarda du coin de l’œil et vit que Vivi et Rafa étaient encore collés.
Une fois servis, ils allèrent s’assoir sur plusieurs bancs, dans un petit parc à côté.
Les groupes étaient restés les mêmes, sauf Bulle et Mélo qui avaient rejoint Feli, Nando et Julian. Bulle et Feli profitaient de ce moment avec leur enfant et riait du fait qu’il se mettait de la glace partout, tandis que Mélo n’arrêtait pas de fixer Isa et Nole, qui n’arrêtait pas de rire aux éclats. Elle avait du mal à contenir sa rage, mais elle essaya tant bien que mal. De son côté Nando faisait la même chose mais avec Rafa et Vivi.

Du côté de Serena, Lucie et les enfants, ceux-ci mangeaient tranquillement et proprement leur glace, Lucie en profita pour parler à Serena
Lucie : Ca à l’air d’aller mieux toi, non ?
Serena : Pas vraiment…J’essaie juste de ne pas faire attention à eux pour ne pas m’énerver et ne pas gâcher l’ambiance, mais regarde les, ils sont toujours collés l’un à l’autre
Lucie : mais je pense que tu te fais des idées, Vivi a changé j’ai l’impression. Regarde depuis qu’on la connait, c’est la première fois qu’on la voit célibataire.
Serena : et à quel prix ? Elle en a pas eu assez en foutant en l’air tous ses couples que maintenant elle veut foutre en l’air le mien
Lucie : mais non, je pense que tu te fais des idées
Serena : mais même Richard s’en est rendu compte…
Lucie : oh tu sais Richard n’a pas l’air bien ces jours-ci… A vrai dire je ne le reconnais plus, il est si..méchant, rageux..je ne comprends pas ce qui lui arrive. Il n’arrête pas de dire qu’il le fait pour Paulo etc, et regarde il est toujours avec Paulo et s’occupe plus de Paolo que de nos enfants
En effet elles regardèrent dans la directement de Paulo, Richard, Quiterie et Paolo et ce dernier était sur les genoux de Richard pour manger sa glace.
Serena : Oui c’est vrai que c’est bizarre. Mais tu sais, avec le mal que Vivi a fait à Paulo, je comprends sa réaction
Lucie : oui et je comprends qu’il n’apprécie pas Vivi, mais ce n’est pas pour ça qu’il doit être aussi méchant. Je ne le reconnais pas…Je..Je pense vraiment que quelque chose d’autre cloche, mais je n’arrive pas à savoir quoi
Serena : demande lui !
Lucie : oh tu sais la communication est rompue depuis qu’on vous a revu. Nos discussions virent toujours en disputes
Serena : essaie de calmer le jeu et parle avec lui.


Elles continuèrent leur discussion. Du côté de Vanessa et John, c’était assez tendu 
John : Vanessa, qu’est-ce qu’il t’arrive ?
Vanessa : rien du tout, tout va bien
John : je vois bien que non, tu n’as pas parlé depuis tout à l’heure. Et ça c’est très étrange !
Vanessa : je ne suis pas tout le temps en train de parler !!
John, avec un regard étonné : tu es sure ?
Vanessa : bon ok, j’aime parler, mais là je n’ai rien à dire
John : si tu as un problème, n’hésite pas à me parler
Vanessa : Tout va bien, c’est bon !!

Et ils se replongèrent dans un grand silence

 
Du côté de Paulo, Quiterie, Richard et Paolo, tout se passait bien
Richard : Il est tellement mignon cet enfant !
Paulo : c’est bien le mien !!
Richard, tout pâle : oui enfin…
Quiterie : mais je suis sûre que quand on en aura un ensemble il sera encore plus mignon, n’est-ce pas Paulo ?
Paulo : oh oui, il le sera encore plus parce qu’il aura une meilleure mère que celle de Paolo
Richard : oh oui, ça c’est sûr !!
Paolo qui mit de la glace partout : ça se mange trop vite la glace ! J’en veux encore
Ils se mirent tous à rire
Richard : si tu en mettais moins à côté, tu en aurais plus !!
Paulo : va voir ta mère, elle doit surement avoir des lingettes pour te nettoyer un peu les mains et la bouche









Du côté de Rafa et Vivi, c’était l’éclate totale. Ils n’arrêtaient pas de rire ensemble et rien ne semblait pouvoir les perturber, jusqu’à ce que le petit Paolo arriva
Paolo : maman, maman !! Papa a dit que tu devais me nettoyer un peu les mains et la bouche
Vivi : oh oui, je crois que tu en a bien besoin
Vivi se mit à chercher des lingettes dans son sac, et entre temps Paolo parla à Rafa, et il le fit assez fort
Paolo mettant la main pleine de glace sur le bras de Rafa : pourquoi tu es toujours avec ma maman toi ? Ça va être toi mon nouveau papa ? On va vivre avec toi aussi ?
Tout le monde avait entendu ce que le petit Paolo venait de dire, et plusieurs montrèrent leur rage
Paulo : Paolo !!! Je t’ai déjà dit que ton papa c’est moi !! tu n’auras jamais un autre papa !!
Richard : Quelle mauvaise mère… Quelle instabilité tu lui procure !! il ne sait même plus qui est son père
Vivi : Bien sûr que si il sait !!
Richard, la fixant : tu crois vraiment ?
Vivi devint alors toute rouge. Lucie décida d’intervenir
Lucie : Richard, arrête de t’occuper de ce qui ne te regarde pas.
Richard : bien sur que ça me regarde !!!
Lucie : ah bon ? Et pourquoi ça ?
Richard énervé : Parce que………
Mais il ne continua pas
Lucie : Paolo n’est pas ton fils, alors ne t’en mêle pas !! 
Serena : Tu as compris Rafa, ce petit n’est pas ton fils, alors n’essaie pas de prendre le rôle de père à la place de Paulo !!
Rafa : mais Serena arrête de dire n’importe quoi, je n’essaie rien du tout !!
Serena, furieuse : mais bien sûr !!
Isa : oh mais ne vous disputez pas voyons !! On est ici pour profiter, pas pour s’engueuler toutes les 5 minutes !
Mélo en rage : ba commence par la fermer, ça évitera des disputes !!
Nole : Mélo !! Qu’est-ce qu’il t’arrive ???
Adel : BON CA SUFFIT MAINTENANT !!!
Tout le monde arrêta de parler après les cris d’Adel
Adel : Vous pouvez vous calmer un peu ??
Bulle : oui on devrait tous se calmer. Chaque couple devrait aller faire un tour pour se détendre
Vivi : mais moi je suis seule
Rafa : ba..
Serena le coupa : t’as un fils, alors occupe-toi de lui !!
Vivi mourrait d’envie de rester avec Rafa, mais elle ne su quoi répondre à Serena
Mélo savait qu’Isa allait faire le même commentaire, alors elle parla avant qu’Isa n’ait l’occasion de le faire
Mélo : Et puis Isa aussi est célibataire, alors profitez-en pour vous faire une viré entre célibataire !!
Vivi, tout de même déçue de ne pas rester avec Rafa : moui Isa si ça te dis de venir avec Paolo et moi
Isa : oh oui pourquoi pas. Et puis, j’aime bien m’occuper des enfants
Nole : oh oui ils sont mignons, surtout à cet âge-là !
Isa lui sourit : oh oui, tu as bien raison !!!
Mélo telle une furie : BON on y va !!!!
Et elle alla prendre son Lemu par le bras pour l’entrainer avec elle dans la direction inverse de là ou était Isa.
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Ven 21 Aoû - 12:38

Tous les couples se retrouvèrent, au plaisir de certains, et au détriment d’autres. Paulo et Quiterie visitèrent un peu la ville.
Vivi, Paolo et Isa allèrent à la plage pour faire plaisir au petit 
Paolo : je vais faire un château de sable !!
Vivi : oui c’est bien mon chéri, vas-y je te regarde 
Isa : il est tellement mignon !
Vivi : oh oui ! heureusement que j’ai mon fils, sinon aujourd’hui je me serais retrouvée seule
Isa : et moi vivement que j’ai No…enfin vivement que j’ai un copain !
Vivi : oh Nole te plait vraiment beaucoup, je me trompe ?
Isa : ba..on s’entend vraiment trrès bien ! Tu as vu, il pense la même chose que moi sur les enfants !!
Vivi : oui vous feriez un beau couple !
Isa : mais il ne quittera jamais Mélo…
Vivi : oh ne t’avance pas trop vite. Tu vois bien qu’il passe plus de temps avec toi et moins avec elle maintenant. Je pense que tu as toutes tes chances, alors fonce !!
Isa : tu es sure ? Je veux pas être une briseuse de couple non plus…
Vivi : écoute dans la vie, il ne faut pas se trop penser aux autres, parce qu’on est tous égoïste par nature, et si tu ne penses pas à ton bonheur, personne ne le fera pour toi ! Alors fais ta vie au mieux, pour être le plus heureuse possible !
Isa : merci pour tes précieux conseils Vivi ! Tu es une vraie amie !!

Mélo et Nole eux se promenaient sur la digue
Mélo : C’est bon on va enfin pouvoir être qu’à 2 ?
Nole : pourquoi tu dis ça ?
Mélo : M. qui se vante d’être intelligent ne comprend pas ?
Nole : tu sais que tu es très désagréable depuis que t’as pris une cuite ?
Mélo : maintenant c’est à cause de l’alcool que tout ça arrive ?
Nole : tout ça quoi ? que tu es aussi pénible ? eh bien il faut croire 
Mélo : NON ! Que Isa te tourne autour et que tu réponds !!!
Nole : mais arrête de dire n’importe quoi ! Isa est une fille très gentille et très agréable, elle !
Mélo : ba vas donc la retrouver si elle te rend plus heureux que moi…
Nole : eh bien si tu me le propose si gentiment, j’y vais de ce pas


Et Nole partit dans la direction inverse, laissant Mélo seule avec son chagrin.
Ce fut d’ailleurs sur le chemin qu’il vit Isa, Vivi et Paolo et il décida d’aller les rejoindre.

Pour Lucie, Richard et leurs enfants, c’était plutôt un moment pêche
Lucie : ah qu’on est bien ici ! Au moins on est au calme !
Quentin : moi j’aime bien pêcher !!
Caroline : moi j’aime pas, je m’ennuie !!
Lucie : oh Caroline, fais un effort ! on est tous ensemble en plus, c’est bien non ? Hein Richard ?
Richard qui était dans ses pensées : hein ? Quoi ??
Lucie : Richard tu es avec nous ou tu es sur une autre planète ?
Richard : oh pardon j’étais perdu dans mes pensées !
Lucie : oui ba fais un effort, au moins pour les enfants

Richard essaya de se concentrer sur sa petite famille et ils commencèrent à passer un bon moment en famille, même si Lucie continuait à s’inquiéter pour Richard.

Bulle et Feli avaient choisis de faire du pédalo avec leur fils. Nando qui était seule s’était joins à eux
Nando : j’espère que je ne vous dérange pas trop…
Feli : oh non, tu es comme de la famille, tu le sais bien !!
Bulle : et puis on est vraiment bien ici, en famille, au soleil…Il ne manque plus qu’un bon petit verre bien de champagne et je serais aux anges !
Feli : il faut vraiment qu’il y ait de l’alcool pour que tu sois aux anges ?
Bulle : il faut au moins un verre, oui !
Julian : papa c’est quoi l’alcool ?
Feli : c’est quelque chose qui n’est pas bon mon fils, alors n’en bois pas !
Julian : et pourquoi maman elle en boit alors ?
Feli, ne sachant que répondre à ça : bon aller on va pédaler un peu plus vite parce qu’on n’avance pas là !

De leur côté, Juan et Adel faisait les magasins, aux grands souhaits de cette dernières
Adel : que j’aime passer sur temps avec toi !! Tu es vraiment le meilleur des chéris !
Juan : moi aussi j’aime passer du temps avec toi !! Et au moins avec toi il n’y a pas de quoi se prendre la tête…parce que dans tous les autres couples il y a des disputes, mais pas entre nous !!
Adel : on est vraiment le couple parfait !!
Juan : je suis d’accord ma chérie !!
Et ils s’embrassèrent.


Du côté de Vanessa et John, c’était encore silencieux tandis qu’ils se promenaient eux aussi le long de la digue. John décida de rompre à nouveau ce silence
John : bon Vanessa, tu vas me dire ce qu’il t’arrive ? Je vois bien que ça ne va pas !
Vanessa : est-ce que tu crois en nous ?
John, surpris : pardon ?
Vanessa : est-ce que tu crois en nous ? Est-ce que tu crois qu’on pourrait avoir un avenir commun ?
John : mais bien sûr, pourquoi tu me demande ça ?
Vanessa : parce que c’est pas l’impression que j’ai !
John : mais bien sûr que si ma belle, tu sais bien que je t’aime !!!
Vanessa : mais alors pourquoi tu ne veux pas qu’on fasse connaissance avec nos familles respectives ?
John : parce que j’aime pas aller trop vite ! ca ait peu de temps qu’on est ensemble, et mes parents sont très vieux jeu, alors je préfère attendre, au moins je serais sûr de ne pas avoir de remarques !
Vanessa, un peu plus convaincu : bon ok

Vanessa reprit confiance en leur couple et l’après-midi s’annonça mieux
Du côté de Rafa et Serena ce n’était pas encore la joie. Ils avaient décidé de rentrer chez eux et d’aller se baigner à la piscine
Serena : ça va, pas trop triste d’être séparé de ta chère Vivi ?
Rafa : tu ne vas donc jamais arrêter avec elle ?! Tu peux arrêter d’être jalouse sans raison ?
Serena : sans raison ? vous êtes toujours collés l’un à l’autre, elle te lâche pas. Vous riez tout le temps à 2 et les autres on en est exclus. Et même son fils s’est rendu compte qu’il y a quelque chose entre vous, alors arrête de nier une fois pour toute !
Rafa : son fils est un enfant innocent qui a surement dû d’entendre et qui n’a fait que répéter
Serena : c’est faux ! il ne m’a pas entendu, il a juste dis ce qu’il pensait ! Et puis tu sais ce qu’on dis : la vérité sort toujours de la bouche des enfants !
Rafa : tu es fatigante à dire n’importe quoi !
Serena : je suis pas folle !! je vois bien ce qu’il se passe ! Mais c’est très bien, si tu veux aller avec elle, vas donc, et tu finiras comme les autres, comme Paulo et Nando : cocu ! Elle te trompera comme elle les a trompé, elle ne sait faire que ça !! Tu es prévenu, tu sais à quel sauce tu vas être mangé si tu pars avec elle !!
Rafa : mais tu délire !!
Serena : et puis en plus de devra élever un enfant qui n’est même pas le tien. C’est ce que tu veux ?
Rafa : Serena, arrête de te faire des films, il ne va rien se passer avec Vivi, on est juste de bons amis !
Serena : je te préviens Rafa, si tu me trompe encore..si tu me trompes avec elle..je..je te quitterais cette fois !
Rafa s’approchant doucement de Serena : je ne veux pas que tu me quittes ! Tu sais que je t’aime et que si je me suis marié avec toi, c’est parce que j’étais sûr de mes sentiments, j’étais sûr que tu étais la bonne !
Serena : étais ?? on parle déjà au passé alors !!
Rafa : que tu étais,  tu es et tu seras toujours la seule femme dans ma vie.
Serena : j’espère pouvoir te croire !

Mélo arriva tôt chez Rafa et Serena mais monta directement dans sa chambre.
Vers 19h, tous les autres  arrivèrent à leur tour, sauf Isa et Nole.
En entendant des gens arriver, Mélo descendit
Serena : ah voilà tout le monde est de retour !
Juan : est c’est déjà plus calme !
Mélo : Non, mon Nole n’est pas encore là !!
Paulo : euh…Isa non plus
Mélo : Ils sont ensemble ?????????
Vivi : euh..ba en fait Nole nous a retrouvé tout à l’heure, et peu de temps après Isa et lui ont décidé d’aller je ne sais trop ou..
Mélo : tu ne sais trop ou ????? ou tu veux pas le dire ????
Vanessa : Mélo calme toi, tu deviens très agressive !
Mélo : je ne t’ai pas parlé à toi, alors oublie moi !! et toi la blondasse, Répond !!!
Vivi : Je ne sais pas !!! Alors laissez-moi tranquille maintenant ! Voilà que je me prends même des insultes pour vos histoires de couples…
Nando s’approchant d’elle : Oh ma pauvre

A ce moment précis arrivèrent Isa et Nole, bras dessus bras dessous. Lorsqu’ils entrèrent ils virent tout le monde
Nole : eh ben quel accueil !! ça fait chaud au cœur d’avoir un club de fans comme vous !!
Isa riant : qu’il est bête !!
Mélo, furieuse : VOUS ETIEZ OU ?????
Isa : oh Mélo calme toi, on est juste aller chercher quelques petites choses pour le repas de ce soir
Et elle tendis un sac à Serena
Serena regardant ce qu’il y avait à l’intérieur : oh ce sont des légumes ?
Isa : oui, il y a un jardin ouvert au public pour que les gens puisse ramasser les légumes et les prendre pour chez eux !
Nole : on est de bons jardiniers, hein ??
Mélo : vous êtes allés…JARDINER ??????
Isa : ba oui, ou est le problème ?

Mélo partit dans sa chambre, folle de rage. Nole compris alors qu’il venait de faire une grosse bêtise et décida d’aller la rejoindre.

Tous les couples allèrent dans leurs chambres pour se changer. Rafa et Serena avaient commandé un repas japonais pour ce soir. Ils demandèrent à tout le monde de descendre pour 20h.


Quand Nole arriva dans la chambre, il fut très mal reçu
Mélo : DEGAGE VOIR L’AUTRE POUF !!
Nole : mais Mélo, ne te mets pas dans un état pareil. 
Mélo : c’est avec Moi que tu Jardines normalement, pas avec une autre !!!!
Nole : mais Mélo, cette fois c’était pas le même type de jardinage que pour nous, tu sais bien..et puis je n’ai pas fait le rapprochement je t’avouerai
Mélo : tu n’as pas fait le rapprochement ? Si tu avais pensé à moi tu aurais vite fait le rapprochement !!!
Nole s’approchant de Mélo : oh aller calme toi ma tigresse !
Mélo : ne t’approche même pas de moi !!!! Va toi l’autre…
Mais elle eut une mauvaise pensée qui lui vint à l’esprit : la dernière fois qu’elle lui avait dit cela, il l’avait réellement fait, et ce n’était pas ce qu’elle voulait. Elle se reprit donc
Mélo : ou prépare toi ici, mais ne me parle plus !!!

 
Tandis que pour eux tout allait mal, pour les autres couples c’était plutôt tranquille, même du côté de Rafa et Serena. Tout le monde se préparait tranquillement.
Mais Lucie continuait à s’inquiéter pour l’état de Richard.  

A 20h, tout le monde descendit sauf Lucie et Richard. Lucie envoya ses enfants dire qu’ils arriveraient un peu plus tard et décida d’en profiter pour parler avec Richard
Une fois en bas :
Caroline : maman a dit qu’ils allaient bientôt arriver !
Serena : ils ne sont pas encore prêts ?
Caroline : je sais pas, maman m’a juste dit ça
Bulle : on prend l’apéro en les attendant ?
Feli : forcément elle pense toujours à la même chose quand on est avec vous

Ils se mirent tous à table pendant que Rafa et Serena sortait quelques bouteilles, dont du champagne pour faire plaisir à Bulle et les tomates, radis etc qu’avaient ramenés Nole et Isa.

Nando alla vite se mettre près de Vivi et rafa resta aux côtés de Serena. Mélo elle, se mit à l’opposé de Nole, et Isa en profita pour se mettre près de lui. Vivi s’en rendit compte et lui fit un clin d’œil, mais Mélo s’en rendit compte 
Mélo : pourquoi tu lui fais un clin d’œil toi ?
Vivi fit comme si elle n’avait pas compris
Mélo : eh la blonde, répond !!
Vivi : qui, moi ?
Mélo : oui, toi la blonde !!!
Vivi : je sais pas de quoi tu parles !
Mélo, agressive : voilà que maintenant vous êtes complices ?? tu es fières, tu apprends aux autres comment faire pour casser des couples ?
Vanessa : bon Mélo arrête de traiter Vivi comme ça, tu es vraiment injuste avec elle !
Mélo : et voilà que l’autre blonde s’en mêle ! tu veux en prendre plein la gue*** aussi toi ?
Vanessa : je vois pas pourquoi, je ne t’ai rien fait !
Mélo : Si ! t’es blonde, et tu défends l’autre blondasse en plus !
Vanessa : on mérite plus de respect que ça !!
Serena : je suis pas sûre non !!
Vanessa : Serena ne t’y mets pas s’il te plait ! de toute façon je ne sais même pas pourquoi tu m’en veux !
Serena : parce que j’ai perdu mon enfant à cause du stress que m’ont causés tes mensonges !!
John : quels mensonges ?
Mélo, se vengeant : ah t’es pas au courant ? un jour elle a débarquer en disant qu’elle était enceinte de Rafa, alors que c’était même pas vrai !
John : pour être enceinte il faudrait encore qu’ils aient cou….
En regardant la tête de Vanessa et de Rafa, John comprit qu’ils avaient couchés ensemble
John : oh je vois…des amis oui, bien sûr !
Vanessa, s’énervant : vous n’êtes que des égoïstes !! Vous ne vous posez pas de questions à propos de mon enfant ?? Oui j’étais enceinte moi aussi, et je suis seule ici !! Mais personne ne se pose de questions ???
Adel : ah oui c’est vrai. Tu..tu l’as pas eu non plus ?
Vanessa : si, mais ensuite j’ai fait une dépression !! Je me sentait mal, tout le monde me haïssait, tout le monde me rejetait. Et puis ça a continué avec Jérémy. Il disait qu’il acceptait ma grossesse, mais une fois que l’enfant est né, il s’est rendu compte qu’il ne voulait pas élevé l’enfant d’un autre.
Vivi : oh ma blonde, mais alors, tu l’as fait adopté ?
Vanessa : non, Micka me l’a pris !! J’étais en dépression, je n’avais pas beaucoup d’argent comparé à lui…alors, facile pour lui d’avoir la garde de mon enfant !
Vivi : je suis désolée ma blonde
Vanessa : alors tu vois Serena, ma vie n’est pas rose non plus ! Et peut-être que si je m’étais rendu compte que je faisais une erreur en accusant Rafa, peut être que personne ne l’aurait su, et tout irait mieux aujourd’hui
Tout le monde se senti très mal à ce moment-là. Mélo se calma, pensant qu’il y avait des choses plus grave que d’aller jardiner entre amis et Serena se sentait coupable, elle qui avait toujours rejeté la faute sur Vanessa. Elles avaient finalement souffert pour leurs enfants, qu’elles ne pouvaient pas avoir.
Ils allèrent tous s’excuser et prendre Vanessa dans leur bras quand un cri se fit entendre

 
Lucie : VIVIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! COMMENT AS-TU PU ME FAIRE CA ???????? JE CROYAIS QU’ON ETAIT AMIES !!! JE CROYAIS EN TOI !!!!!!!

Et Lucie arriva, telle une furie, prête à frapper Vivi.
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Lun 24 Aoû - 23:10

Tout le monde se leva et Vivi se mit derrière Nando pour se protéger.
Adel et Juan décidèrent de prendre les enfants et de les emmener ailleurs, pour qu’ils n’aient pas à assister à cela
Lucie à Vivi : TU N’ES QU’UNE EGOISTE, UNE SAL***
Vivi : mais Lucie calme toi !!
Richard : ma chérie, reste calme !!

Richard essaya de la prendre dans ses bras, mais elle put vite se débattre
Lucie : Ne me touche pas toi !!!!
Richard : mais ma chérie…
Lucie : TAIS TOI !!!!!!!
Vivi : Richard, qu’est-ce que tu es allé lui dire ??? Je t’avais dis de ne rien dire !!!
Richard : mais il le fallait !!!
Lucie : JE VAIS VOUS TUER !!!!

Serena, Bulle et Mélo allèrent près de Lucie pour essayer de la calmer, tandis que Isa et Vanessa s’approchèrent de Vivi
Serena : Lucie qu’est-ce qu’il se passe ?
Lucie : C’EST ENCORE ET TOUJOURS DE LA FAUTE DE VIVI !!!
Serena : oui je m’en doute, mais raconte nous !
Vivi : Lucie je ne sais pas ce que t’a dit Richard, mais crois-moi, il est un peu fou en ce moment !
Lucie : C’EST TOI LA FOLLE !!!
Mélo : bien balancé ça !!
Rafa : bon au lieu de vous traiter, dites-nous ce qu’il se passe !
Richard prit alors la parole : ba voila, je crois que Paolo est…
Il regarde Paulo et s’arrêta
Paulo s’attendant désormais au pire : Que Paolo est QUOI ????
Richard : désolé Paulo, mais je crois que c’est… mon fils !
Paulo : QUOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ????????????????????????
Quiterie à Vivi : mais tu t’es même tapé Richard ?
Lucie : JE TE DETESTE !!!! Moi qui t’ai toujours défendu…
Vivi : mais arrêtez, Paolo n’est pas le fils de Richard
Richard : mais arrête de le nier Vivi, ça se voit !!!
Vivi : non ça ne se voit pas parce qu’il n’est pas de toi !!
Richard : ba on verra quand on recevra les résultats !!
Paulo : QUEL RESULTATS ???????????

Feli décida de mettre un peu d’ordre parce que personne n’y comprenais plus rien.
Feli : Bon ça suffit maintenant !!!!!!!! Racontez nous tout depuis le début ! Richard raconte nous ce qu’il s’est passé, pourquoi tu crois que c’est ton fils, et aussi cette histoire de résultats !
Tout le monde se tut et écouta Richard. Lucie était encore folle de rage, mais Serena et Bulle tenaient les bras de Lucie  pour la retenir tandis que Vivi décida de se cacher complètement derrière Nando tant elle avait honte.
Richard : bon voilà, un soir Vivi s’était disputé avec Paulo, elle était pas bien et elle est allée au bar ou j’étais. Elle m’a raconté et on s’est mit à boire, encore et encore…et puis je ne sais pas vraiment comment ça s’est passé mais…il baissa les yeux, c’est arrivé
Paulo : ET TU TE DISAIS MON AMI ???????
Richard : Paulo je suis désolé…
Paulo le coupa : TU M’AS TRAHIS !!!
Puis, regardant Vivi : TU ME DEGOUTE DE PLUS EN PLUS !!!! 
Vivi : Paulo je suis désolée, on ne savait même pas ce qu’on faisait..
Paulo : c’est ça ouais…vous vous êtes bien foutus de moi !!! Et vous m’avez caché ça pendant des années en plus…
Richard : Paulo je suis désolé, je voulais pas gâcher notre amitié !!
Paulo : t’avais qu’à te retenir !!
Lucie : mauvais mari, mauvais ami…qu’est ce que j’ai vu en toi ???
Richard : mais Lucie…
Feli le coupa : bon Richard raconte nous tout !!!
Richard : bon voilà, on avait décidé que ce n’était rien et qu’on en reparlerait jamais… Mais quand j’ai appris que Vivi était enceinte, je suis allé lui en parler parce que c’était arrivé à peu près dans cette période. Mais Vivi m’avait promis que cet enfant était de Paulo.
Vivi : oui !!! et je te l’assure encore !!
Richard : mais l’autre jour quand j’ai revu Paolo, je l’ai bien regardé et…ça se voit, il me ressemble !!
Paulo : Bientôt il ne va plus te ressembler, quand je vais te refaire la face !!!!!!
Richard : je suis désolé de te faire ça Paulo, mais je trouve qu’il ne te ressemble pas. Par contre moi…regarde le, il a le même nez, le même sourire que moi…et toi, je…je trouve qu’il ne te ressemble pas !!
Paulo s’énervant : JE VAIS TE LE REFAIRE TON NEZ !!!!!
Quiterie se mit sur le chemin de Paulo pour l’en empêcher.
Vivi : Paulo reste tranquille !! Moi je trouve qu’il te ressemble !!
Quiterie : Toi tais toi !! tout est ta faute ! si t’étais moins une trainée, tout ça n’arriverait pas !
Vivi : tu me parle autrement toi !!!
Lucie : tu n’as que ce que tu mérites toi !!!
Vivi : mais Lucie, on est amies !!
Lucie : on ETAIT amies, avant que tu me trahisses et que tu me mentes !
Richard : mais attendez ! j’ai parlé avec Vivi et on a décidé de faire un test de paternité ! On aura les résultats demain !
Vivi : oui, on aura les résultats demain ! Alors ça ne servait à rien de raconter ça avant d’avoir les résultats !!!!!
Richard : il fallait que je le dise à Lucie, je ne supportais plus de le lui cacher !
Paulo encore plus énervé : et vous avez fait un test de paternité sur MON fils ????????? mais de quel droit ?????????????
Richard : mais Paulo, c’était pour savoir !!
Paulo : C’EST MON FILS !! C’est encore à moi de prendre les décisions pour MON enfant et pas à toi !!!
Richard : ça va on lui a rien fait ! on a juste prit un cheveux à lui pour faire les tests !!
Paulo : NE TOUCHE PLUS JAMAIS A UN SEUL CHEVEUX DE MON FILS !!!
Rafa essayant de mettre de l’ordre : Bon arrêtez de vous disputer, pour l’instant rien n’est sur ! 
Nole essayant de détendre l’atmosphère avec ses blagues : mais alors 3 enfants sur 4 sont à toi Richard ? que tu es fertile !!
Richard : trop drôle Nole !
Vivi : ce n’est pas son fils !!!
Richard : on verra ça !!
Nole : eh, Julian est aussi ton fils peut-être ?
Bulle : AH CA JAMAIS !!!
Feli regardant Bulle, l’air inquiet : ma champagne, tu ne t’es pas laissé séduire par Richard hein ?

Bulle, furieuse : FELI !!!!!!!!
Feli : oui je te fais confiance ma chérie, désolé

Nando complètement décomposé : bon ça suffit ! nous en reparlerons demain, en fonction des résultats !
Lucie : ouais, je vais me coucher
Serena : mais Lucie, tu dois manger un peu !
Lucie : oh j’ai pas faim !
Richard, tellement innocent : je monte avec toi !
Lucie : NON !!! tu iras dormir avec ta chère Vivi…

Et elle monta dans sa chambre. Vivi décida d’aller chercher son fils qui jouait avec les autres enfants, gardés par Adel et Juan.
Vivi : Paolo, viens mon chéri, on va dormir !
Paolo : mais maman, j’ai faim !
Vivi : bon va rejoindre ton père pour manger et après tu viens me retrouver dans la chambre pour dormir
Adel tout bas : quel père ?
Vivi la regarda, sans savoir quoi répondre
Paolo : d’accord maman !

Les enfants allèrent manger, bien que peu d’adultes avaient faim.
Paulo avait l’appétit coupé rien que de penser qu’il avait peut-être même perdu son enfant. Nando était décomposé après avoir appris cela. Il était déçu du comportement de Vivi. Mélo en voulait encore à Nole, Serena s’en voulait pour ce qu’elle avait fait subir à Vanessa et était encore inquiète pour Rafa et Vivi, bien que cette histoire la rassurait. Egoïstement, elle pensait que cette histoire préoccuperait Vivi qui oublierait donc Rafa.
Les enfants rejoignirent les adultes, accompagnés de Adel et Juan
Paolo : papa, maman a dit que je devais manger avec toi !
Paulo le pris dans ses bras : oui, viens avec moi Mon chéri !!!
Tout le monde se mit alors à dévisager Paolo pour voir si Richard avait raison
Paulo : arrêtez de le regarder comme ça !! c’est Mon enfant !!!!!
Les autres se mirent donc à le regarder avec un peu plus de discrétion.

Quentin et Caroline : papa, pourquoi maman a crié avant ?
Richard : pour rien les enfants, ne vous inquiétez pas, on va manger !
Julian : papa, maman, vous au moins vous avez pas de problèmes, pas comme les autres papas et mamans ! Vous êtes les meilleurs !!
Bulle : oh merci mon chéri !!! puis regardant Feli : tu vois, il vaut mieux boire un peu mais ne pas tromper et être trompée :p
Feli : mouais, on va dire ça…

Ils mangèrent assez rapidement, puis ils se dispersèrent. 
Feli et Bulle allèrent dans leur chambre pour s’occuper un peu de leur enfant. Puis ils le firent dormir et passèrent un peu de temps à 2
Bulle : heureusement qu’il y avait du champagne pour remplir notre soirée d’un peu de joie
Feli : heureusement qu’on ne l’a pas ouverte surtout
Bulle, toute rouge : euhhhhh…
Et un gros BOUM se fit entendre à ce même moment
Feli qui eut peur : c’est quoi ça ?????????
Bulle : ba, j’ai pris la bouteille pour nous 2 puisque personne n’en voulait !
Feli : BULLE !!!! tu aurais pu réveiller notre enfant en plus !!! et il faut que tu arrêtes de boire !!
Bulle servant 2 coupes : oh Feli tais-toi un peu et profites !!
Feli : NON
Bulle : si tu n’en veux pas, alors je boirais la bouteille toute seule
Feli : ah non !!!
Bulle : alors trinquons enesemble
Feli : bon ok, mais on se boit pas toute la bouteille !!
Bulle levant son verre : à notre couple parfait et à notre bel enfant, qui est à nous 2 !!!
Et finalement, sous l’influence de Bulle, ils réussirent à finir la bouteille à 2.

Nando lui, alla dans la salle de jeu avec Rafa. Ils décidèrent de jouer au billard à 2
Rafa : tu vas bien Nando ? Ça n’a pas l’air d’aller
Nando : non ça ne va pas.. J’aime tellement Vivi, et elle me déçoit chaque fois plus
Rafa, surpris : Tu aimes encore Vivi ???????
Nando, tout rouge : oui, je pensais que tu le savais !
Rafa, gêné : non, pas du tout
Nando : d’ailleurs, il se passe vraiment quelque chose entre vous ?
Rafa, essayant de le rassuré : oh non, tu sais bien, on est que de bons amis
Nando : oui, Richard était aussi un bon ami, et regarde ce qu’il s’est passé… Pauvre Paulo, il a déjà perdu Vivi et il va peut-être même perdre son fils maintenant
Rafa : j’espère que les résultats seront négatifs
Nando : oui mais le mal est fait. Vivi a encore déçu tout le monde ! Feli m’avait prévenu, elle ne sait faire que du mal aux gens qui l’entourent !
Rafa resta pensif sur ces paroles


De son côté Serena alla parla à Lucie. Elle alla frappa à sa porte
Lucie : je veux parler à personne !!
Serena : Lucie c’est moi ! ouvre moi stp
Lucie alla tout de même ouvrir
Serena : je ne te demande pas comment tu vas, parce que j’en ai une petite idée, mais est-ce que tu es un peu plus calme quand même ?
Lucie se mit à pleurer : tu te rends compte ? il m’a trompé !! Et avec elle en plus !! J’ai pas arrêté de la défendre, et regarde comment elle me remercie…
Serena : je sais Lucie ! C’est ce que je te disais, Vivi restera toujours Vivi !
Lucie : je sais, mais avec Richard… et ils ont peut-être un enfant ensemble, tu te rends compte ???
Serena : Lucie ne t’en fais pas, pour l’instant rien n’est sûr ! Et puis je pense que Richard est un peu parano, moi je trouve vraiment pas que Paolo lui ressemble !
Lucie : et si c’est son fils ?
Serena : ne penses pas à ça pour l’instant ! Penses à tes enfants et pas à ceux des autres ! Passes une bonne nuit, et demain on verra les résultats !

Serena laissa Lucie dormir lorsque ses 2 enfants vinrent la rejoindre.
Au moment de sortir de la chambre de Lucie, Serena vit Rafa entrer dans la chambre de Vivi, ce qui la replongea en plein doute. Elle alla écouter un peu à la porte
Rafa : tu vas bien ?
Vivi : non, pas du tout !! Je m’en veux beaucoup tu sais
Rafa ; oui je me doute
Vivi : je suis sûre que c’est le fils de Paulo !! Et si ce n’est pas son fils…je m’en voudrais encore plus ! Je ne veux pas lui faire de mal, ni à lui ni à personne !
Rafa : je sais Vivi, tu es une fille bien !!
Vivi : est-ce que tu peux me prendre dans tes bras ? j’ai vraiment besoin de réconfort !
Rafa : bien entendu Vivi !

Serena qui entendait tout était folle de rage. Mais elle décida de ne plus écouter et alla dans sa chambre pour attendre Rafa.

Lorsqu’elle arriva dans sa chambre, elle décidé d’appeler un ami
Serena : Rien de va ici !! Rafa tourne autour de Vivi !!
 ??? : mais non, Rafa t’aime !!
Serena : il est toujours avec elle ! Et là on apprend qu’elle trompe, elle déçoit tout le monde et lui, au lieu de se rendre compte de sa vraie nature, il va la prendre dans ses bras pour la réconforter
 ??? : je comprends, mais ne t’en fais pas, ils sont juste amis
Serena : au contraire, je me préoccupe beaucoup ! On parle de Vivi quand même !!
 ??? : tu veux que je vienne ? Est-ce que ça t’aiderait ?
Serena : oui s’il te plait !
 ??? : ok, je pars ! je serais là demain matin au petit déjeuné !!
Serena : super, merci ! Heureusement que je t’ai, toi ! A demain !!

Puis Rafa arriva
Serena : tu étais ou ?
Rafa : oh j’étais avec Nando, on a joué au billard !
Serena : juste avec Nando ?
Rafa, sans même regarder Rafa : bien sur !
Serena : et Vivi ?
Rafa : quoi Vivi ? tu ne peux pas la laisser tranquille ? après tout ce qu’il s’est passé, tu ne peux pas la laissé ?
Serena : oui justement, avec tout ce qui s’est passé tout le monde redécouvre sa vraie nature !! Tu vois ce qui t’attends…
Et elle se coucha, refusant d’écouter les mensonges de Rafa.


Du côté de Adel et Juan, tout se passait bien.
Pour Mélo et Nole, l’ambiance était encore tendue 
Nole : bon tu vas arrêter de faire la tête ?
Mélo : tu vas arrêter de fleurter avec l’autre ?
Nole : je ne fais rien du tout !
Mélo : en tout cas elle, elle te cherche !
Nole : arrête de dire n’importe quoi !!
Mélo : elle était encore collée à toi au repas ! et t’as vu le clin d’œil de Vivi ??? Elles sont pareilles toutes les 2, ce sont des expertes pour briser des couples !
Nole : Mélo !! ça suffit !!
Mélo : CA SUFFIT TOI !!!! Tu vas dormir dans le canapé !!!
Nole : Mélo !!! il est déjà pris par Richard !!
Mélo : et ben tu dormiras avec Richard !! Vous pourrez créer le club des trompeur !!!
Nole : je ne t’ai pas trompé !!!
Mélo : crée ce club pour quand tu le fera alors !
Et elle alla lui ouvrir la porte.
Mélo : mais je te préviens, si tu vas dormir avec elle, ça va mal se passer !!!

Nole dû partir rejoindre Richard qui s’était déjà installé dans le canapé.
Nole : bon triple papa Richard, fais-moi de la place ! Je dors avec toi 
Richard : quoi ??? ah non
Nole : ah si ! Mélo m’a mis à la porte, alors je dois dormir avec toi !
Richard ; t’avais qu’à pas faire le crétin
Nole : et toi t’avais qu’à pas faire de gosse !! Alors aller, fais de la place pour petit Nole maintenant !! Et si tu veux, tu me peux prendre soin de moi comme tu prends soin de tes nombreux gosses : aller fais-moi un petit massage
Richard : rêve !!!
Nole : quel mauvais père !! j’espère au moins que tu pète pas au lit
Richard : mais tais-toi et dors maintenant, j’ai besoin de repos !
Nole : oh t’inquiète pas, quand tu seras à l’hôpital parce que Paulo t’auras dévisagé, tu pourras aussi te reposer
Richard soupira : je comprends Mélo

Du côté de Vanessa et John, l’ambiance était également tendue
Vanessa : John, je…je suis désolée que tu ais dû assister à ça !
John : tes amis sont très spéciaux. Je ne sais pas si je suis vraiment à ma place ici
Vanessa : oh mais si John, tu sais en temps normal ils sont très gentils.
John : oh oui ça se voit ! Mais bon, au moins grâce à eux je sais la vérité sur ton enfant…
Vanessa, gênée : je suis désolée de ne pas t’en avoir parlé, mais j’avais honte !
John : je comprends que tu ais souffert, mais ne me reproche pas de ne pas croire en nous quand toi tu n’oses pas me raconter ton passé. Si tu ne l’as pas fait c’est que tu n’as pas confiance en moi…tu n’as pas confiance en nous !
Vanessa : mais si John, c’est juste que j’ai du mal à en parler
John : et moi j’ai du mal à présenter des gens à mes parents, mais toi tu m’en veux pour ça, alors pourquoi moi je ne devrais pas t’en vouloir ???
Vanessa : non maintenant que tu m’as expliqué je ne t’en veux plus !! John s’il te plait, ne m’en veux pas !!
John : je dois réfléchir !!


Ils allèrent tous dormir, même si certains n’arrivaient pas à dormir.
Lucie étaient préoccupait. Vivi s’en voulait et avait peur que Paolo soit le fils de Richard. De plus, elle se sentait seule parce que Paulo avait décidé de dormir avec son fils et de ne pas le laisser à Vivi. Celui-ci était furieux et se sentait trahis par Vivi et son meilleur ami, Richard.
Serena avait peur d’avoir définitivement perdu le cœur de Rafa. Mélo se demandait comment retrouver son Lemu et faire en sorte qu’Isa le laisse tranquille. Cette dernière pour sa part, avait du mal à dormir tant elle était excitée de voir que Nole répondait à ses provocations et elle se demander s’il était temps de se jeter à l’eau. Vanessa elle s’en voulait de ne pas en avoir parlé à John avant, mais elle se disait qu’ils étaient quite et espérait pouvoir arranger vite les choses. John pour sa part réfléchissait.
Mais les autres dormaient à point fermé. Feli et Bulle, qui avaient trop bu, dormaient à point fermé, au point de ronfler très fort. Adel dormait dans les bras de son Ninou, Rafa, de dos à Serena, dormait paisiblement. Nole ronflait également et Richard était pensif, se demandant s’il avait bien fait d’en parler avant d’avoir les résultats. Il se demandait s’il n’aurait pas dû faire comme prévu avec Vivi et se taire, tout au moins jusqu’à l’arrivée des résultats.


Le lendemain matin, Mélo fut la première levée. Elle alla voir si Nole était bien avec Richard dans le canapé, mais ce n’était pas exactement le cas. Nole était bien dans le canapé, mais Richard était à terre, sur le tapis. Mélo regarda Nole dormir, en souriant, tant il lui paraissait beau.
Mais tout le monde fut réveillé par la sonnette à 10h.
Serena sursauta et se dépêcha d’aller ouvrir. Tout le monde descendit au même moment
 ??? : Saluuuuuuuut les amis !!!!!!!!
Serena sautant dans ses bras : TOMMY !!!!!!!!!!!!!!!
Tommy, heureux de revoir sa meilleure amie : Serena !!!!!
Rafa un peu jaloux : bon c’est bon vous avez fini ?
Serena : pour un homme qui me prend dans ses bras, je vais pas refuser !
Rafa compris le message et passa son bras autour du cou de sa femme, ce qui rendit Vivi jalouse.
Tommy : bon j’ai ramené le ptit déj !!!
Bulle : ah oui, je meurs de faim !!
Feli : moi j’ai mal à la tête !!
Serena : au fait Bulle, ou est passé la bouteille de champagne qu’on a sorti hier ?
Feli : elle l’a piqué pour se saouler
Adel : pourtant c’est toi qui n’a pas l’air bien…
Feli : j’ai juste voulu lui faire plaisir
Nando : eh mec, vas te cacher !! même ta femme tient mieux l’alcool que toi… 
Feli : forcément, elle a trop l’habitude !! va falloir se calmer Bulle !!!
Bulle : mais moi je vais bien !
Feli : mais je refuse que tu élèves mon enfant alors que tu as de l’alcool dans le sang !
Bulle : eh bien c’est aussi Mon enfant, alors j’ai mon mot à dire aussi
Feli : bon arrête de crier, on en reparlera plus tard

 
Ils allèrent tous prendre le petit déjeuné que Tommy avait ramené. La bonne humeur n’était pas au rendez-vous, sauf pour Mélo qui paraissait plus détendu et alla se mettre à côté de Mélo.
Nole : ça y est, tu me fais plus la tête ?
Mélo : seulement si tu me fais un gros bisou !!
Ils commencèrent à s’embrasser et ne s’arrêtaient plus, ce qui déplu beaucoup à Isa qui était bien moins joyeuse que la veille.
Nando : bon vous avez fini ??
Mais ils n’entendaient rien
Bulle : hmmm hmmmmm
Mélo : oui ?
Bulle : bon vous avez 2 solutions : soit vous déjeunez, soit vous allez dans votre chambre !
Mélo : moi je dirais qu’on déjeune, et après on va dans notre chambre, t’en penses quoi mon Lemu ?
Nole : oh oui, très bonne idée !!!
Mélo regarda Isa et lui fit à son tour un clin d’œil. Elle avait trouvé la solution pour récupérer son Lemu et effacer Isa de la tête de Nole. Mais Isa n’avait pas dit son dernier mot.

Ils déjeunèrent ensuite, dans un grand calme. Richard essaya de parler à Lucie, mais elle l’envoya balader. Rafa essaya alors de détendre l’atmosphère en proposant d’aller jouer au golf. Ils acceptèrent tous, souhaitant se changer les idées.
Ils montèrent tous se changer et descendirent ensuite pour tous se retrouver avant d’aller au golf. Mélo et Nole se firent attendre, au grand désespoir de Isa.
Une fois descendu, ils partirent tous, et ce ne fut pas facile de savoir qui montait avec qui.
Richard essaya de monter dans la même voiture que Lucie, mais celle-ci descendit et alla dans une autre voiture. Cette fois ce fut Vivi qui était dans la même voiture, elle décida de changer à nouveau. Ensuite, Isa se retrouva dans la même voiture que Mélo et Nole, qui s’embrassaient encore, et décida de changer. Puis Paulo et Quieterie se retrouvèrent dans la même voiture que Richard. Ils décidèrent donc de changer également

Tommy : bon vous avez fini de toujours changer ? Ça fait 5 minutes que ça dure
Paulo : t’as qu’à dire que Richard de pas nous emmerder !
Lucie : et à Vivi aussi !!
Richard : mais il faut bien qu’on aille dans une voiture
Vivi : oui, alors dites-nous avec qui aller !
Tommy : allez avec Nando,

Dans les voitures, il y avait donc Rafa avec Serena, Bulle, Feli et Julian. Dans la seconde, il y avait Tommy, Lucie, Paulo, Quiterie et Paolo. Ensuite il y avait Nole avec Mélo Lucie et ses 2 enfants. Puis Juan avec Adel, Vanessa et John. Et pour finir, il restait Nando avec Isa, puis Vivi et Richard.
Vivi monta devant, à côté de Nando
Vivi : Nando, je voulais te remercier, hier j’ai pu me cacher derrière toi pour me défendre de Lucie
Nando, plutôt en colère : ouais ba la prochaine fois tu assumera tes conneries toute seule !
Vivi : oh Nando, tu m’en veux aussi ?
Nando : de quoi ? de faire souffrir tous les hommes qui s’approchent de toi ? Même ton fils tu vas le faire souffrir !
Vivi : mais Nando, je suis certaine que c’est le fils de Paulo !
Richard : et moi je suis sûr que non !
Vivi : mêle-toi de tes affaires-toi !
Nando : ouais ba j’espère pour le petit Paolo, parce que vous n’êtes que des égoïstes, vous avez pensé qu’à vous !

Ensuite ce fut le silence complet dans la voiture.
Une fois arrivés au gold ils s’équipèrent et commencèrent à jouer.
Sur le chemin pour aller au premier endroit pour lancer, Serena en profita pour parler avec Vanessa
Serena : Vanessa écoute je voulais m’excuser pour…
Vanessa la coupa : je ne veux pas de tes excuses Serena !! Tu crois quoi ? que tu peux me traiter comme du poisson pourri, puis tout effacer avec de simples excuses bidons ??
Serena : oui je m’en veux beaucoup Vanessa, je sais ce que c’est que de perdre un enfant
Vanessa : et bien toi tu n’as pas arrêté de m’accuser à tort, alors que pour moi c’est bel et bien réel : j’ai perdu mon enfant en partie à cause de toi, parce que les gens comme toi m’ont tourné le dos !! Et grâce à toi, John ne m’a pas adressé la parole depuis hier !! Alors si tu crois que je vais te pardonner avec de simples excuses, tu te trompes !!! Oublies moi !!!!!
 
Sur ces paroles Serena décida de ne rien répondre et de partir. John alla donc voir Vanessa
John : tu sais j’ai entendu ce que tu as dit à Serena
Vanessa : écoute John…
John la coupa : Vanessa tu as été méchante avec elle ! tu as souffert pour ce qu’elle t’a dit et j’en suis conscient, mais est-ce que c’est une excuse pour faire la même chose ? Tu fais exactement pareil, tu rejette la faute sur elle, alors que c’était à toi d’être forte et de te lever chaque jour en essayant de ne pas sombrer. Alors réfléchis à tes actes, parce que moi je ne veux pas de quelqu’un d’aussi méchant !
Vanessa : elle m’a pourrit la vie et c’est moi que tu engueule ?
John : elle s’est excusé, et je suis sûre qu’elle le pensait parce que comme elle l’a dit, elle a ressenti la même chose que toi ! alors réfléchis un peu et sois solidaire, elle souffre tout autant que toi ! Et alimenter cette gueguerre avec Serena te fera encore plus souffrir ! Alors à toi de voir !
Et sur ces paroles, il partit, la laissant seule.

Elle en profita pour aller parler à Vivi, mais elle ne voulait pas l’ennuyer avec ses histoires, elle pensait que Vivi avait des problèmes plus gros que les siens. Elle alla la voir juste pour la réconforter un peu. Puis Isa prit le même chemin
Vanessa : comment tu vas Vivi ?
Vivi : oh j’allais mieux avant que Richard ne fasse n’importe quoi !!
Isa : mais pourquoi tu ne nous a rien dit ?
Vivi : je ne voulais pas ébruiter ça !
Vanessa : mais depuis quand ça dure ?
Vivi : eh bien, l’autre jour, chez Lucie et Richard, il est venu me voir en disant que Paolo lui ressemblait ! Alors je lui ai dit que c’était Paulo le père, et il ne me croyait pas. Il disait qu’il ressemblait pas du tout à Paulo mais plutôt à lui. Et la période à laquelle je suis tombée enceinte de Paolo est arrivée à peu près au même moment ou…
Isa : mais toi tu as un doute ?
Vivi : Non !! mais il a voulu à tout pris faire un test de paternité en disant que si c’était lui le père, il avait le droit de le savoir. Alors j’ai accepté, pour qu’il me laisse tranquille ! mais il ne devait rien dire
Vanessa : taire ça pendant 7 ans et le balancer comme ça, c’est stupide
Vivi : on aurait dû le dire quand c’est arrivé, mais maintenant ça ne sert à rien 
Isa : sauf si Paolo est vraiment son fils
Vivi : Isa !!! je suis certaine que c’est Paulo le père !
Isa : oui mais je comprends Richard, s’il a un doute, il a le droit de savoir
Vivi : moui…mais tout se passait bien. Maintenant ni Paulo ni Nando ne veulent me parler ! Heureusement il y a encore Rafa, mais je crois qu’il doute ! Par moment il a l’air d’être de mon côté, puis à d’autres moments il a l’air de m’en vouloir et va vers Serena
Isa : tu crois qu’il a des sentiments pour toi ?
Vivi, devenant rouge : j’en ai l’impression !
Vanessa : alors fonce ! de toute façon ça ne va pas avec Serena
Vivi : je vais voir ! Mais j’ai un autre problème à régler avant : celui de Paolo ! et vous comment ça va ? Isa, ça va avec Nole ?
Isa : depuis hier soir il ne m’a pas adressé la parole, il est bras dessus bras dessous avec Mélo 
Vivi : mais tu sais qu’il t’aime beaucoup, il a juste du mal à admettre ses sentiments parce que ça fait longtemps qu’il est avec Mélo, mais il le fera, sois patiente !  
Isa : je vais essayer !! et toi Vanessa ?
Vanessa : oh ça ne va pas fort ces jours-ci, mais j’espère pouvoir arranger ça vite.

 
Bulle alla voir Feli qui avait encore mal à la tête
Bulle : ça va mon chéri ?
Feli : Bulle comment tu fais pour boire autant ? j’ai mal au crâne !!
Bulle : c’est juste que tu n’es pas habitué !
Feli : c’est justement ça qui m’inquiète ! Tu es beaucoup trop habituée toi ! Et ça, ce n’est pas normal !
Bulle : tu insinue que je suis alcoolique ?
Feli : vu comme tu supportes l’alcool, ça veut dire que tu en bois beaucoup trop ! Et à ce train-là, oui, tu finiras alcoolique !
Bulle : EST-CE QUE TU VAS ME LAISSER VIVRE UN PEU ??????
Feli : et toi, est-ce que tu vas comprendre que tu as un rôle de maman à tenir ?????
Bulle : grrrrrr TU M’ENERVES
Et elle continua son chemin seule.

Tommy alla voir Nando qui ne paraissait pas très heureux 
Tommy : tu vas bien Nando ?
Nando : oh je suis confus
Tommy : pourquoi ça ?
Nando : parce que je suis fou amoureux de Vivi, et elle prouve encore une fois qu’elle n’en vaut pas la peine !
Tommy : mais cette histoire est ancienne, elle n’a trompé personne cette fois
Nando : oui mais elle a menti à tout le monde tout ce temps ! Et cette fois c’est plus qu’une tromperie. Tu te rends compte qu’elle ment peut être à son propre enfant depuis 7 ans ? Elle est réellement égoïste !
Tommy :alors pourquoi tu ne l’oublies pas ?
Nando : j’ai du mal, mais je pense que c’est la meilleure chose à faire ! En plus elle tourne autour de Rafa maintenant, ça se voit !
Tommy : ah toi aussi tu penses ça ?
Nando : ça se voit ! Et Rafa à des sentiments ! Quand je lui ai dit que j’aimais encore Vivi il est devenu bizarre. Je pense qu’il a des sentiments lui aussi
Tommy : j’espère que tu te trompes !!

Ils arrivèrent enfin à l’endroit de lancer. Rafa commença et s’en sorti très bien. Les hommes suivirent, puis ce fut Serena, puis Bulle. Au moment où Vivi devait lancer, elle avoua à tout le monde qu’elle n’avait jamais joué
Rafa : je vais te montrer si tu veux
Vivi avec un grand sourire : oui je veux bien

Il alla se mettre derrière elle, et ils tenaient le club tous les 2.
Rafa : tu dois mettre les jambes comme ça
Nando à Feli : t’as vu comme il est collé à elle…
Serena à Tommy : je vais les tuer !!!!! Comment osent-il faire ça devant nous ????
Rafa : voilà, tu peux lancer !
Mais Vivi était tellement concentrée sur Rafa qu’elle loupa tout de même son lancé, même avec les conseils et aides de Rafa
Nole : que des nulos !!!!!
Vivi : oh que je suis nulle !! Tu pourras me ré-expliquer Rafa ?
Rafa : bien sur !!
Serena : prenez une chambre directement, au moins on aura pas à assister à ça…
Rafa : oh Serena recommence pas !!

C’était au tour d’Isa
Isa : je ne sais pas non plus !!
Vivi : oh Nole, toi qui faisais le malin, pourquoi tu n’aiderais pas Isa ??
Nole : volontiers !! je suis sûre que comme ça elle réussira à mettre la balle dans le trou !!
Mélo était furieuse et mit un moment à le lâcher, mais il réussit à se défaire de ses griffes
Nole fit la même chose que Rafa avec Vivi, et c’était cette fois à Isa d’être aux anges.
Serena alla voir Mélo et lui dit tout bas : on s’en va ou on les frappe ?
Mélo : oh t’inquiète pas, je vais m’occuper d’elle
Isa frappa la balle et réussit un jolie coup
Nole : trop forte Isa !!!
Isa devint rouge : grâce à toi ! Merci
Nole à Rafa : tu vois, je suis même un meilleur prof
Mélo : A MOI !!!
Et elle prit le club et fit mine de tirer, mais elle mit un coup de club « sans faire exprès » dans le tibias d’Isa 
Mélo : oupsss, je sais pas tiré alors j’ai fait n’importe quoi
Nole : Mélo !!! pourquoi t’as fais ça ?
Mélo : et c’est repartit, défends la encore ! Je m’en vais, je veux plus vous voir !

Serena partit avec elle. Lucie qui n’avait aucune envie d’être là alla les rejoindre
Serena : que des péta**** ces 2 là !!
Lucie : tout à fait d’accord !
Mélo : la prochaine fois c’est dans les dents que je lui mettrais un coup !! elle me piquera pas mon Lemu !!

Elles rentrèrent toutes les 3 chez Rafa et Serena et allèrent se détendre à la piscine.


2 heures après les autres rentrèrent également. La partie ne s’était pas réellement bien passé puisque la joie et la bonne humeur n’était pas de la partie. Chacun s’occupa à sa manière, puis ils se retrouvèrent tous à midi pour manger. Mais il manquait Rafa et Vivi
Paolo : elle est ou ma maman ?
Richard : bonne question !
Serena : et Rafa, il est où ?
Vanessa : ou pourraient-ils être ?
Serena : dans la salle de jeu ?
Feli : non il n’y sont pas !
Serena : dans la piscine ?
Adel : non !
Serena : alors dans la salle des trophées ?
Personne ne connaissait cette pièce. Ils décidèrent d’y aller, sauf Richard qui essaya de parler à Lucie, mais ce fut en vain.

Quand ils arrivèrent dans la salle des trophées 
Serena : QUOIIIIIIIIII ???????????????
Rafa et Vivi étaient en train de s’embrasser
Paolo : maman tu fais quoi avec ce monsieur ???
Serena : COMMENT VOUS OSEZ ??????????
Rafa : Serena, il n’y a eu qu’un seul…
Serena le coupa : JE M’EN FICHE !!! JE M’EN VAIS !!!!!! je t’avais prévenu que je te quitterai !

Au moment où Serena prononça ces mots Richard arriva en courant 
Richard : LES RESULTATS SONT ARRIVES !!!!!!!!!!!!!!
avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Mar 25 Aoû - 23:10

Le monde s’arrêta de tourner pendant quelques secondes. Personne ne savait quoi penser ni faire…Ce fut Rafa qui revint le premier à la réalité et qui brisa le silence :
Rafa : Je dois retrouver Serena, il le faut…Je…
Et il se mit à pleurer. Vivi vint le consoler. Paulo fut le premier à réagir :
Paulo : COMMENT OSES-TU ENCORE LE CONSOELR ALORS QUE TU VIENS, POUR NE PAS CHANGER, BRISER UN COUPLE ! TU N’AS PAS HONTE ?
Quitterie : Tu as bien fait de la larguer, cette pouf ! Elle ne mérite pas d’être aimée !
Vivi : Oh toi, on ne t’a pas causé ! Je n’ai pas demandé d’être sermonnée par une cruche de ton genre !
Paulo : Virginie ! Tu parles autrement de ma compagne !
Quitterie : Quelle éducation…Et devant son fils en plus…Pauvre enfant…
Vivi : Je ne te permets de faire ce genre de commentaire, c’est clair ! C*********
Paulo :VIVI !!!!!!!
Vivi s’adressant à Paulo :  Ecoute, depuis le début tu ne me calcules pas ! Depuis le début, tu me parles comme si j’étais un chien ! Tu n’as même pas pris la peine de me présenter ta nouvelle compagne ! Et cette folle furieuse se permet de me critiquer ? Je ne suis pas d’accord ! Je lui parlerai correctement quand elle aura fait un effort avec moi !
Quitterie : Plutôt mourir que de sympathiser avec toi, espèce de grognasse !
Vivi : T****G***** !!
Après avoir entendu ces deux derniers mots, la main de Quitterie partit droit sur la joue de Vivi. Une longue bagarre entre les deux filles s’en suit. Les autres regardaient le spectacle, ils n’osaient pas intervenir. Rafa pleurait au milieu de ce tohu-bohu.  Un moment donné, les autres voulurent quand même calmer les deux furies mais en vain. Mains, poings, arrachages de cheveux résumaient le spectacle. Bulle eut quand même la présence d’esprit d’emmener les enfants dans une autre pièce.
 
Cette bagarre dura 10 grosses minutes. Et elle fut arrêtée par un claquement de portes. Rafa comprit directement ce qu’il se passait :
Rafa : Serenaaaaaaaa ! Ne pars pas ! Je t’aime, c’est avec toi que je veux être !!!
Mais il n’y eut aucune réponse. Le seul bruit qu’ils entendirent était celui d’un moteur de voiture suivant d’un démarrage. Rafa partit se réfugier dans sa chambre, Paulo prit Quitterie par le bras, après avoir lancé un regard rempli de haine à Vivi. Cette dernière essaya d’aller vers les autres mais ceux-ci lui tournèrent leur dos, même sa blonde qui était fort déçue du comportement de son amie. Seul Richard vint près d’elle. Non pas pour la consoler,  mais pour une affaire bien plus urgente :
Richard : Vivi…J’ai reçu les résultats. On re…
Vivi, le coupant directement : Richard ! J’en ai rien à cirer des résultats ! Tu ne vois pas que j’ai des affaires plus urgentes ? Tu me soules !
Vivi, après avoir dit ces quelques mots, quitta la pièce. Richard resta stupéfait. Après tout, il s’agissait de l’avenir de son fils…Quelle mère indigne se disait-elle, elle ne changera pas. Puis il se dit que sa réaction fut sûrement due au stress et à l’énervement. Il décida donc de ne pas ouvrir l’enveloppe et d’attendre que Vivi soit plus calme.
 
Les autres, eux, avaient repris leurs occupations, bien qu’ils fussent tous choqués par les derniers évènements. Ninou et Adel étaient partis faire une balade en amoureux ; Lucie pour ne pas penser à ses problèmes jouait avec ses deux enfants ; Mélo et Bulle discutaient entre elle tout en s’occupant de Julian ; Féli, Nando et Nole jouaient à la PS4 ; Isa regardait les garçons jouer ; Vanessa réfléchissait dans son coin pendant que John profitait de la piscine. Tommy lui était au téléphone :
Tommy : Où es-tu ?
Serena : Je suis à la plage. J’avais besoin de prendre l’air et de réfléchir.
Tommy : Et après, où iras-tu ?
Serena : Je…Je ne sais pas…A l’hôtel…Chez mes parents…J’en sais rien…
Serena se mit à pleurer. Tommy l’écoutait sans rien dire. Un moment donné, il rompit le silence :
Tommy : Ecoute ma jolie ! Tu n’iras pas chez tes parents, ni à l’hôtel. N’oublie pas que mes parents ont une maison de vacances à quelques KM d’ici. Ils ne l’occupent pas. Tu peux y rester autant de jours qu’il te faudra. Envoie-moi un sms quand tu veux que je t’y emmène.
Serena : Tommy…Je ne sais pas quoi te dire…
Tommy : Tu es ma meilleure amie, c’est normal. Prends-ton temps et quand tu en as marre de faire les cents pas sur la plage, téléphone-moi ! A tout à l’heure !
Serena : Merci…A tout à l’heure !
 
Tommy raccrocha le téléphone et alla rejoindre les garçons. Féli lui céda sa manette et rejoignit Bulle et Mélo:
Féli : Bulle…Je peux te parler ?
Bulle : Tu ne vois pas que je suis déjà occupée ?
Féli : Euh…Tout ce que je vois c’est que tu as un verre en main, pour ne pas changer !
Mélo à Julian : Et mon bonhomme ! Et si on allait mettre ton maillot et tes bouées et qu’on allait tout droit dans l’eau ?
Julian : Ooooh ouiiiiiiiiiiiiiii !!!! :D
Mélo prit Julian part la main et alla le préparer pour aller à la piscine. Une fois seuls :
Bulle : T’es vraiment idiot, Feliciano ! C’est de l’eau dans mon verre !
Féli : Comme si j’allais te croire ! Je te connais. C’est toujours pareil : tu me dis que c’est de l’eau et après, tu ne sais plus faire la différence entre un chien et un chat !
A ces mots, Bulle, furibonde, lui jeta son verre d’eau en plein figure.
Bulle : Et maintenant, tu me crois ?!? Tu sais quoi, Féli ? Va te faire voir !
Et elle partit rejoindre Mélo et Julian à la piscine. Féli constatant qu’il avait tort devint tout rouge et partit faire un tour pour réfléchir.
 
Après leur part de PS4, les garçons décidèrent d’aller eux aussi du côté de la piscine. Seul Nole resta dans le fauteuil. Isa profita qu’ils étaient qu’eux deux pour discuter avec lui :
Isa : Ca va Nole ? :)
Nole : Ouais….Un peu dégoûté d’avoir perdu ! Normalement, c’est moi le meilleur !!
Isa, riant : On ne peut pas être fort dans tout… :D
Nole : Euh, tu parles quand même au n1 mondial là !  :shock:
Isa, toujours en riant : Je parie que je te bats à la PS4 ! Même à jeu de tennis ! :roll:
Nole : Euh….Je ne crois pas là !
Isa : Qu’attends-tu pour le vérifier ?
Nole : Très bien ! Je vais te prouver que c’est moi le meilleur !
Nole et Isa jouèrent donc à la PS4. Vivi, qui était descendue pour discuter avec Isa, les vit et eut un petit sourire. Elle décida de ne pas les déranger et prit la décision d’aller voir Rafa.
Toc toc.
Rafa, en allant ouvrir: Serena ???
Vivi : Non désolée, ce n’est que moi…
Rafa, un peu déçu : Oh…Entre, je t’en prie…
Vivi entra dans la chambre. Ils s’assirent tous les deux sur le lit de Rafa. Un long silence des plus désagréables s’en suit. Ils étaient chacun mal à l’aise. Vivi fut la première à le briser.
Vivi : Rafa…Ecoute…Je suis…
Vivi n’eut pas eu le temps de terminer sa phrase que Rafa l’embrassa. Quand il eut terminé :
Rafa : Ecoute, j’aime Serena. Je sais que c’est elle la femme de ma vie ! Je l’aime, je veux avoir des enfants avec elle. Mais je sais que tu ne me laisses pas indifférent. Je suis complètement perdu. J’ai envie d’avoir Serena à mes côtés et en même temps, je meurs d’envie d’être avec toi.
Vivi , lui mettant son doigt sur la bouche : Chut…Ne dis rien. Profitons du moment présent. Et écoutons nos cœurs. Ils nous disent tous les deux la même chose. Je pense aussi que tu ne me laisses pas indifférente.
Rafa : Et que faisons-nous ?
Vivi : On reste ici tous les deux ? Et puis on avisera ?
Rafa, déjà prêt à embrasser Vivi : D’accord…
 
Du côté de la piscine, tout se passa très bien. Jusqu’au moment où Mélo se rendit compte que Nole n’était pas présent.
Mélo : Il est où mon lému ?
Nando : Oh…La dernière fois que je l’ai vu c’était dans le salon. Il était en train de jouer à la PS4 avec Isa…
Mélo : QUOI ????????????? affraid
Tommy : Mais calme-toi, ils ne font que jouer, rien de plus…
Mélo : Pourquoi ai-je dû mal à y croire ?
Mélo sortit directement de la piscine  pour retrouver son Lému.
Féli :  Oh ! Vive la confiance…  :shock:
Bulle , assez fort pour que tout le monde l’entende : Tu peux bien parler !!! Puis s’adressant à Julian : Viens mon cœur, il est pour toi d’aller prendre ta douche !
Julian : Ooh non, maman…Pas maintenant…
Bulle : Julian, ne discute pas !
Féli : Laisse-le encore un peu jouer. Après tout, nous sommes encore en vacances !
Julian : Merciiii Papa !!!!!! Je peux ? Je peux ?
Bulle , fâchée : Fais comme tu veux ! Apparemment, je n’ai pas mot à dire !
Et elle partit.
Nando : Waouuuh ! C’est la fête chez vous…
Féli :  M’en parle pas…
Julian : Elle est fâchée sur, moi, maman ?  :(
Féli, mal à l’aise : Non, mon grand…Elle n’est pas fâchée sur toi…
Julian : Pourquoi elle crie alors ?
Féli : Parce qu’elle et moi, on s’est un peu disputé…
Julian : Vous allez divorcer comme le papa et la maman de Paolo ?
Féli était de plus en plus mal à l’aise et regarda les autres pour qu’ils viennent  à sa rescousse. Malheureusement, les autres ne dirent rien et observèrent la scène. Féli répondit finalement à son fils :
Féli : Tu sais mon grand, ta maman et moi, on s’aime très fort. Mais il nous arrive parfois de se disputer. Mais, ce n’est pas pour ça que l’on va divorcer ou même se séparer.
Julian : Alors si vous vous aimez vraiment, vous ne devriez même pas vous disputer…
Après ces quelques mots, Julian partit rejoindre Caroline, Quentin et Paolo.  Féli était stupéfait de la réaction de son petit garçon de 5 et demi. Il décida d’aller faire un tour pour réfléchir à tout ça.
 
Mélo arriva dans le salon. Et ce qu’elle vit ne lui plut absolument pas : Nole et Isa étaient en train de se chamailler sur le divan. Nole était couché et Isa se trouvait, à califourchon, sur lui. Ils riaient aux éclats. Mélo se plaça derrière le divan, observant cette scène si…romantique. Quand Nole et Isa s’aperçurent de sa présence, ils s’arrêtèrent net.
Mélo : Ca va ? Je ne vous dérange pas ?
Nole : Ma Tigresse….Ce n’est pas ce que tu crois…
Mélo : C’est drôle…C’est ce que Rafa a dit aussi à Serena…
Isa : Mélo…Je te jure qu’on ne faisait rien d’autres que rire…
Mélo : Oh, toi ça va hein ! Je ne t’ai pas causé !
Nole : Mélo, je ne te permets pas !
Mélo : Nole ! Ferme-la ! Tu me déçois de plus en plus…Je croyais qu’au bout de 7 ans, je te connaissais par cœur mais je vois que ce n’est pas le cas…Je…Je…
Mélo partit en courant dans sa chambre, en pleure. Nole s’empressa de la rejoindre mais il fut stopper dans son mouvement par Isa. Isa lui prit son visage et l’embrassa. Ils tombèrent tout droit dans le divan. Au bout de quelques minutes, Nole revint à la réalité. Il rejeta Isa, il la bouscula pour se lever. Celle-ci tomba par terre.
Nole : Mélo ! C’est elle que j’aime ! !
Isa : Et moi, c’est toi que j’aime ! Je sais que tu as aussi des sentiments pour moi !
Nole : Non, c’est faux ! Tu es juste une amie à mes yeux !
Isa : Menteur ! Même Vivi a remarqué qu’il y a avait un truc entre nous !
Nole : Vivi ? Comment peut-elle dire ça ? Je ne suis même pas certain qu’elle connaisse la définition du mot « sentiment ».
Isa : Tu n’as peut-être pas tort…Mais ne viens pas me dire que ce baiser n’avait aucune signification pour toi ! Si ça avait été le cas, tu ne me l’aurais pas rendu !
Nole : Je dois rejoindre Mélo !
Il courut dans les escaliers rejoindre Mélo. Il n’avait pas remarqué que les autres avaient décidé de rentrer et qu’ils avaient assisté à toute la scène…Quand Isa s’aperçut de la présence des autres, elle devint toute rouge.
John : Waouuh, c’est une manie chez vous de vous tromper entre vous ?
Vanessa : La ferme John ! On ne t’a pas demandé ton avis !
John : Oh une revenante ! Tu te décides enfin à me parler ?
Vanessa : M’enfin, pour qui te prends ?
John : Je me prends pour un mec qui ne sait plus trop où il en est avec sa copine : un jour, ça va bien ; un, ça ne va pas…Je me demande ce que je fais ici…
Après avoir dit cela, il partit dans sa chambre. Vanessa ne savait plus où se mettre, les larmes montèrent de plus en plus. Mais elle avait trop fierté et les ravala directement. Les autres la scrutèrent des yeux. Adel et Ninou, qui revenaient de leur balade, se demandèrent à quoi était dû cette  ambiance de fou malade…
Adel : Euuh…Quelqu’un est mort ?
Aucune réponse…
Ninou : Euuuh…Ils sont tous devenus muets ?
Adel : Je ne sais pas. Je vais demander à ma compatriote. Bulle…
Ninou : Elle n’est pas là…
Adel : Bien vu, mon Ninounet. Je vais poser la question à mon autre compatriote : Puis s’adressant à Isa : Isa, que se passe-t-il ?
Isa : Rien…rien…
Vanessa, furieuse contre John, ne put se contenir.
Vanessa : Rien ????????? Tu as embrassé Nole et ce n’est rien ????????
Isa : Euh…  :oops:
Adel : Quoi ????????? Isa, tu n’as pas fait ça ! Tu sais que Nole est pris !!
Isa : Il était consentant !!!
Nando : Consentant ou pas, ce n’est pas une raison pour lui sauter dessus !!
Isa : Mais il m’aime !!
Vanessa : Tu sais TB que non ! Il aime Mélo !
Isa : Et qu’est-ce que vous en savez, hein ?
Féli :  On connait assez bien Nole pour savoir qu’il est fou de sa tigresse ! Bon, sang, Isa mais où avais-tu la tête ???
Quitterie : Je poserais plutôt la question : mais où avais-tu la langue ? :roll : Oh…Je sais : DANS LA BOUCHE DE NOLE !
Le groupe, ensemble (sauf Paulo) : LA FERMEEEEEE !!!
Paulo : Waouuuh ! Vous parlez autrement à Quitterie, SVP.
Féli : Sans vouloir te vexer, Paulo, elle ne doit pas se mêler d’affaire qui ne la regarde pas…
Paulo : Et c’est pour une raison pour l’insulter ?
Nando : Euh vieux…On ne l’a pas insulté…On lui a juste demandé de se taire…Un peu, vulgairement, je le conçois. Mais je pense qu’Isa a assez de problème que pour qu’on en rajoute une couche…
Paulo n’apprécia pas se faire sermonner par Nando et les autres. Il prit ses clefs et emmena Quitterie loin de ce groupe.
Isa : Merci les gars…
Féli : Cela n’excuse pas ton comportement, Isa…Tu ne penses pas qu’une tromperie c’est bien assez ? Tu étais vraiment obligée de faire ta VIVI !
Isa : Oh, ça va hein, Féli ! Comme si tu étais parfait ! Je comprends que Bulle t’en veuille autant !
Et elle partit dans sa chambre, en claquant la porte.
Féli : Bah, qu’ai-je encore fait ?
Nando : Cherche pas vieux…
Féli : J’en ai marre de m’en prendre plein la gueule ! Je m’en vais faire un tour ! Merci d’emmener Julian à sa mère !
Et il partit à son tour.
 
Les autres, un peu mal à l’aise face à toutes ces disputes, décidèrent de se changer les idées : Adel et Vanessa réalisaient le repas ; Nando et Ninou s’occupaient de Paolo et Julian ; Tommy, après avoir reçu un message de Serena, partit la rejoindre ; Lucie faisait prendre le bain à Quentin et Caroline. Richard profita ce petit moment en famille pour les rejoindre :
Richard : Alors ce bain est bon ?
Caoline et Quentin : Papaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !
Lucie : Qu’est-ce que tu fais là, Richard ?
Richard : Je viens aider la femme de ma vie à s’occuper des enfants.
Lucie : Virginie n’est pas ici ! Va la retrouver pour t’occuper de Paolo !
Richard : Mais Lucie…
Lucie : DEHORS !!!!!!!!!!!!
Elle prit Richard par le col et le mit dehors. Celui tout peiné décida d’aller rejoindre Nando et Ninou qui s’occupaient de Paolo et Julian...
 
Pendant ce temps, du côté de Serena et Tommy :
Serena : JE LA DETESTE         !! MAIS QU’ELLE PETASSE ! NON MAIS POUR QUI ELLE SE PREND POUR SE TAPER MON MEC ! MON MEC !!!!! ET CE PETIT MERDEUX ! NON ! MAIS JE LE HAIS ! POURQUOI A-t-il FAIT CA ? POURQUOI ????????????
Et elle se mit à pleurer…Tommy tenta de la consoler :
Tommy : Calme-toi, ma jolie, calme-toi. Ca ne sert à rien de s’énerver.
Serena : Comment ne pas s’énerver, Tommy ? Je viens de perdre l’homme de ma vie ! Il m’a encore trompé, pour la 4ème fois ! Et encore avec cette blondasse de mes deux ! Qu’elle connasse, celle-là ! Et le pire dans toute cette histoire, c’est que…
Tommy : C’est que ?
Serena : Tu me jures que tu ne le diras à personne ?
Tommy : J’ai peur…
Serena : C’est plutôt moi qui ai peur : je suis enceinte…
Tommy : Waouh…
Serena : Tommy, je suis enceinte pour la seconde fois ! Et Rafa m’a une nouvelle fois trompée ! Tommy, qu’est-ce que je vais faire ?
Tommy : Ecoute, pour commencer, tu vas arrêter de t’énerver, ce n’est pas bon pour le bébé. Deuxièmement, tu vas t’installer et te reposer, ça te fera du bien. Troisièmement, tu m’attends ici, je reviens tout de suite…
Serena : Tommy, où vas-tu ? TOMMY ????
Mais il ne répondit pas. Il prit sa voiture et roula de toute vitesse jusqu’à chez Rafael et Serena. Il monta tout droit dans la chambre où il retrouva Rafa et Vivi enlacés. Quand il vit ce spectacle, il ne réfléchit plus : il mit une belle droite à Rafael !
Tommy : Vous êtes vraiment que deux égoïstes ! Vous me décevez tous les deux !
Vivi : Mais Tommy…
Tommy : Toi, la blondasse ! Tout est de ta faute ! Tu fous la merde partout où tu vas ! J’aurais honte à ta place ! Et je comprends que Paulo te déteste. Tu le mérites ! Quand à toi, Rafael, je pensais que tu valais bien mieux que cela ! Je croyais que tu étais un mec bien, droit dans ses bottes ! Mais quand je te dois, j’ai envie de vomir. Serena est plus que ma meilleure amie, c’est comme une sœur et tu lui as encore fait du mal ! Je ne te le pardonnerai jamais ! Jamais ! Je vous souhaite une longue vie à vous deux !
Il partit laissant ces deux derniers plongés dans leurs remords.

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Mer 26 Aoû - 23:33

Quand il revint chez lui, Serena l’attendait de pieds fermes.
Serena : Tommy Robredo ! Qu’as-tu donc été faire ?
Tommy : J’ai juste été régler quelques vieux comptes…
Serena : Tommy !!! Qu’as-tu fait ???????
Tommy : Tu veux la version longue ou courte ?
Serena : Tommy !!!!!!!!!
Tommy : Ok, ok…Je te le dis…Mais promets-moi de ne pas t’énerver…Dans ton état, ce n’est vraiment pas bon…
Serena : Tommy…. !!
Tommy : J’ai mis mon poing dans la figure de Rafa…
Serena : Tommy !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :shock:
Tommy : Je suis désolée, Serena. Mais tu es ma meilleure amie et je ne supporte pas qu’on te fasse du mal ! Et quand tu m’as annoncé pour le bébé, je n’ai pas pu me contenir…
Serena : …Et la version longue ?
Tommy : Je l’ai retrouvé dans les bras de Vivi. Je suis désolée ma belle. J’ai dit à Vivi ses 4 vérités, j’ai aussi dit à Rafa ce que je pensais de lui.
Serena se mit à pleurer. ; Tommy la prit dans les bras. Au bout de quelques minutes, elle sécha ses larmes et demanda, avec un petit rire nerveux :
Serena : Il a eu mal, j’espère ?
Tommy : Je pense qu’il s’en souviendra… :)
Serena : Merci Tommy ! T’es le meilleur. Je t’adore.
Ils se prirent dans les bras.
 
Du côté de Nole et Mélo, ce n’était pas du tout la même ambiance :
Nole : Ma Tigresse, ouvre-moi, stp !!
Mélo : Va-t’en ! Je ne veux pas te voir !
Nole : Je te jure qu’il n’y a que toi que j’aime ! Isa est une simple amie…Ce baiser ne voulait rien dire…
Mélo ouvrit la porte violemment :
Mélo : CE BAISER ! QUEL BAISER !!!
Nole : Ma tigresse, ne t’énerve pas…Cela ne voulait rien dire !
Melo : Tu as embrassé l’autre pouf et cela ne veut rien dire ? Tu te fous de ma gueule ? C’est un poisson d’avril c’est ça ? Mais non qu’est-ce que je raconte, nous sommes en août! C’est donc une  caméra cachée ! Elle est où ?? Dans ton slip peut-être !
Elle prit Nole par le pantalon et vérifia…
Mélo : Il n’y a rien…Mmmh où peut-elle bien être ? Nole, réponds-moi ! ELLE EST OÚ ???????
Nole : :oops: Il n’y en a pas…Mélo, je te jure que ce baiser ne signifiait rien à mes yeux ! C’est toi que j’aime et personne d’autre. Isa reconnait peut-être avoir des sentiments pour moi mais je te jure qu’ils ne sont pas réciproques !! JE T’AIME !
Mélo : Tu me dégoutes Nole ! J’avais entièrement confiance en toi ! Je pensais que tu étais différent des autres, je pensais qu’en étant avec toi, je ne risquais rien ! Mais je me suis trompée et comme une conne en plus ! Je m’en vais. Je ne veux plus ne te voir ni t’entendre. Tu me déçois énormément…Et dire que j’étais prête à avoir des enfants avec toi…J’ai bien fait de continuer la pilule…Ciao
Et elle partit, laissant Nole en pleurs. En chemin, elle croisa Isa et ne put se contenir : sa main partit tout droit sur sa joue. Isa n’eut pas le temps de réagir. Mélo était déjà partie. En chemin, elle téléphona à Serena.
Serena : Allo, Mélo ? Que se passe-t-il ?
Mélo : Dis-moi où tu te caches histoire que je vienne te rejoindre…
Serena : Je suis dans la maison de vacances des parents de Tommy, à KM d’ici. Je t’envoie l’adresse par sms. Mais que se passe-t-il ?
Mélo : Je…Je…Elle sécha ses larmes. Je t’expliquerai. J’arrive ! Mais sache que je les déteste !
Serena : Mais tu détestes qui ??
Mais Mélo avait déjà raccroché.
 
Du côté de notre petit groupe, l’ambiance n’était pas au beau-fixe. Bulle était toujours dans chambre avec Julian ; Vivi et Rafa avaient daignés montrer le bout de leur nez mais personne ne leur adressait la parole, ils essaient donc de se changer les idées en s’occupant de Paolo ; Richard se faisait tout petit et Lucie n’arrêtait pas de lui jeter des regards noirs ; Nole était tout pâlot et triste ; Isa tentait de le consoler mais il la rejeta ; Vanessa et John étaient assis un à côté de l’autre mais ne se parlaient pas ; Féli, revenu de sa balade, était toujours en colère et furieux. Paulo et Quitterie ne se sentaient pas à leur place ; Nando furibard contre Vivi  jouait avec Caroline et Quentin. Seuls Ninou et Adel étaient de bonne humeur. Ils ne supportaient pas cette mauvaise ambiance et le firent savoir :
Adel : Euh les gars ! Si nous sommes venus en vacances, ce n’est pour qu’on se fasse la gueule ! Alors ouais Richard est un idiot, Vivi  est une briseuse de couple, Rafa est con comme ses pieds, Isa n’a pas été  des plus intelligentes, ne parlons pas de Nole mais ce n’est pas une raison pour plomber l’ambiance ! Je suis venue en vacances pour passer de bons moments entre amis et non pour les voir se déchirer.
Féli : Désolée si tout n’est pas toujours rose…
Juan : Ouais mais tes soucis avec Bulle ne nous concernent pas. Tu ne dois pas être furieux contre nous…
Féli : Désolé :oops:
Adel : Pareil pour vous, John et Vanessa ! Ok, vous avez des problèmes de couple mais ce n’est pas une raison pour nous faire la gueule. Quand vous êtes avec nous, faites un effort…
Vanessa et John : :oops:
Juan : Alors voilà ce que nous proposons : nous allons sortir en boite, tous ensemble ! Nous n’obligeons personne à venir mais sachez que cela nous ferait très plaisir que vous soyez tous présents. Pour ceux et celles qui viennent, nous nous retrouvons dans 20 minutes, ici. A bon entendeur, salut !
Ninou et Adel partirent se préparer. Les autres réfléchissaient à ce que venaient de dire Adel et Juan.
Nando : Ils ont raison…Nous devons faire un effort, au moins pour eux ! Nous sommes avant des amis ! Nous devons pouvoir faire l’impasse sur nos problèmes durant une soirée…
Vanessa : Après tout…Pourquoi pas…
John : Je suis aussi…
Féli : Je suis d’accord. Je vais tenter d’aller convaincre Bulle de nous accompagner…
Lucie : Je viens aussi ! J’ai besoin de sortir et de me changer les idées !
Richard : Je viens aussi. !
Lucie : Non, toi, tu restes ! Quelqu’un doit rester avec les enfants ! Et ça te permettra de réfléchir à toutes tes conneries !
Richard : Mais…
Lucie : Ne discute pas ! Tu n’avais qu’à pas faire le con, il y a 7 ans ! Alors maintenant tu assumes !
Richard : :oops:
Paulo : On vient aussi !
Vivi : Et Paolo ?
Quitterie : T’as qu’à t’en occuper !
Vivi : Toi, la grognasse, je ne t’ai rien demandé !
Paulo : Viviiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!! Elle a raison ! De toute façon, c’est à ton tour de le garder ! Allez ciao, bonne soirée !
Et ils quittèrent la pièce.
Rafa : Si tu veux, je reste avec toi…
Vivi : Non, vas-y. Tu as le droit de t’amuser. Et puis, ça me fera du bien de me retrouver en tête-à-tête avec mon Paolo. ;)
Rafa : Comme tu veux…On ne restera pas tard ! A tout à l’heure ! :)
Il lui fit un petit bisou avant de monter dans sa chambre pour se préparer.
Dans la chambre de Juan et Adel :
Juan : J’espère que ton petit discours les aura fait réfléchir.
Adel : J’espère aussi ! Je te jure que ça me fait mal au cœur de les voir se déchirer comme ça.
Juan : Je sais bien mais ne te tracasse pas, tout va s’arranger. Enfin, maintenant, si on pensait un peu à nous deux…Il nous reste un peu plus d’un quart d’heure, non ?
Adel, étonnée : Oh…Ben, je pensais que tu ne voulais rien avant le mariage…
Juan : Ce n’est pas pour ça qu’on n’a le droit de ne rien faire… :roll:
Adel : Mmmmh, tu m’intrigues là… :D
Juan : Viens par là…Grrrrr
Et on ferme la porte…
Du côté de Bulle et Féli, ce n’était pas la même ambiance. Quand Féli entra dans la chambre, il vit Bulle, couchée sur le lit en train de feuilleter un magasin. Il tenta d’entamer une conversation.
Féli : Coucou mon cœur…Ca va ? :)
Silence Radio
Féli : Le petit dort ?
Silence Radio
Féli : Ok…J’adore les conversations comme celle-là…Soit…Adel et Julian ont proposé qu’on sorte tous en boite, tu viens avec ?
Silence Radio
Féli : Bulle ! Tu arrêtes tes gamineries et tu me réponds, stp ! Merci.
Bulle daigna enfin à répondre :
Bulle : De 1) Non, ça ne va pas ! Mon mari me prend pour une menteuse, une alcoolique, une gamine, il n’a pas confiance en moi.
            De 2) Si tu veux savoir si ton fils dort, tu n’as qu’à aller voir ! Dieu t’a créé avec deux jambes et deux yeux, c’est pour que tu t’en serves.
            De 3) Non, je n’ai pas envie de sortir ! Je préfère rester ici et garder mon petit garçon que de passer une mauvaise soirée en compagnie d’un mari qui ne cesse de me faire des remarques. De toute façon, moins je te vois mieux c’est…Maintenant, tu te grouilles de te préparer puis tu t’en vas car ta présence m’horripile déjà. Ah oui…J’oubliais…Tu iras partager le divan avec Nole et Richard, ce soir ! Bonne nuit !
Féli, larmes aux yeux, se prépara sans rien dire puis quitta la pièce, après avoir embrassé Julian.
 
Au bout de 20 minutes, le petit groupe se retrouva dans le salon.
Adel : Alors qui vient ?
Paulo : Moi !
Quiterie : Moi, aussi !
Lucie : Je viens aussi !
Nando : Yep !
Rafa : Présent…
John : Nous aussi !
Vanessa : :)
Féli : Moi aussi…
Adel : Et Bulle ?
Féli : Elle garde Julian…
Paulo : Idem pour Virginie…Elle garde Paolo.
Lucie :Richard s’est proposé pour garder Quentin et Caroline… :roll:
Juan : Bon ça ! Ca fait quand même un peu de monde ! Et vous, Isa et Nole ?
Isa : Je…je…je ne sais pas…Nole ?
Silence Radio
Adel : NOVACK DJOOVICK!!!!!!!!!!!!!
Nole, complètement ailleurs: MELO ?????????????????
Adel : Euh…Non, c’est moi, Adel…
Nole, reprenant ses esprits : Pardon, Adel. Que veux-tu ?
Adel : Ce n’est rien…Je voulais simplement savoir si tu sortais avec nous ce soir ?
Nole : Non…Désolé, je n’ai pas le cœur à faire la fête. Je préfère attendre ici au cas où Mélo reviendrait.
Juan : Pas de problème ! ;) Isa ?
Isa : Je reste avec lui !
Nole : NON, NON, tu sors !
Isa : Mais je veux rester avec toi !
Nole : Et moi, je ne VEUX PAS !!!!!!!!!! C’EST DE TA FAUTE SI JE SUIS DANS CET ETAT ! JE NE VEUX PLUS TE VOIR !
Isa éclata en sanglots. Les autres la prirent par les bras et partirent en boite.
 
Chez Tommy :
Serena : Mélo…Si tu me racontais maintenant ce qu’il se passe…
Mélo, toujours en pleurs : Il l’a embrassé, t’imagines, il l’a embrassé…7 ans qui s’envolent…
Serena : Chuut…Calme-toi et dis-moi de qui il s’agit. Il a embrassé qui ?
Mélo : Qui ???? Mais Isa !
Tommy et Serena, en même temps : Isa ??????????????????
Mélo : Et ouais…Isa ! La gentille Isa ! Rah, elle cache bien son jeu, celle-là ! Pffff. Et l’autre con qui est tombé dans le panneau ! Non mais je te jure ! Ils me le payeront !
Serena : Je te comprends ! L’autre blondasse et l’autre Nadal vont en baver ! Bande de salauds !
Mélo : Je les déteste !
Serena : Je les hais !
Tommy : Et moi, je vous aime les filles ! Et j’espère que vous aimerez mon clafouti autant que je vous aime ! :D
Serena : T’es trop chou !
Mélo : Merci, Tommy ! Avant qu’on ne commence ton délicieux plat, je vais envoyer un message à Bulle pour la prévenir que je suis avec toi, histoire qu’elle ne s’inquiète pas.
Tommy : Pas de problème. :)
 
Alors que Mélo, Tommy et Serena dégustaient un délicieux repas, du côté de Richard, c’était la déprime totale : Lucie ne voulait plus lui parler, son meilleur ami lui tournait le dos et il ne connaissait toujours pas les résultats des tests. Il prit donc son courage à deux mains et alla trouver, une nouvelle fois, Vivi…
Toc Toc :
Vivi : Richard ? Que se passe-t-il ?
Richard : Désolé de te déranger avec cela mais je voulais savoir si tu étais d’accord que l’on regarde les résultats…
Vivi : Je t’avoue que cela me stresse plus qu’autre chose…Et pourtant, je suis persuadée que le papa est Paulo…
Richard : Si tu ne te sens pas prête, nous pouvons regarder cela plus tard…
Vivi : Je pense que je ne serai jamais prête…Et de toute façon, que nous ouvrions l’enveloppe demain ou ce soir, les résultats ne changeront pas…
Richard : Tu as raison…Tiens, voilà l’enveloppe. Je te laisse le soin de l’ouvrir. Après tout, c’est l’avenir de ton fils qui est en jeu…
Vivi : Oui…
Vivi prit l’enveloppe et l’ouvrit…Sa main tremblait tant elle stressait et avait peur que les résultats soient en faveur de Richard…Quand elle lut la lettre et vit les résultats, elle se mit à pleurer…
Richard : Vivi ! Que se passe-t-il ? Ce ne sont pas les résultats attendus ?
Vivi lui passa la lettre et Richard la lut attentivement…Quand il eut terminé :
Richard : Je ne sais pas quoi dire…
Vivi : :( :(
Richard : Vivi, pourquoi pleures-tu ? Tu n’es pas heureuse des résultats ?
Vivi : Ce sont des larmes de soulagement, Richard ! :( J’étais persuadée qu’ils allaient être tels mais j’avais toujours une boule de stresse en moi…
Richard : Je suis content pour toi et Paulo ! Et sachez que vous avez un petit garçon extraordinaire ! Je suis désolé d’avoir causé autant de souci…
Vivi : Ne te tracasse pas, Richard ! Tu n’es pas le seul dans cette histoire…Et j’espère de tout mon cœur que Lucie te pardonnera ! Vous formez un très joli couple ! Vous ne méritez pas ce qu’il vous arrive… ;)
Vivi prit Richard dans ses bras. Après cette étreinte amicale, Richard retourna dans sa chambre, soulagé. Il était prêt à reconquérir  Lucie ! Il réfléchit donc à une technique pour se faire pardonner…
 
En boite de nuit, le petit groupe avait l’air de s’éclater. Lucie dansait à en perdre la tête ; Adel et Juan se lâchaient plus ; Isa trinquait pour oublier ses soucis de cœur ; Vanessa et John discutaient calmement ; Rafa tentait de se faire pardonner auprès de ses amis fidèles : Féli et Nando.
Féli : Qu’est-ce qui t’a pris mon gars ? T’as perdu la tête ou quoi ?
Nando : Embrasser la femme de ma vie ! Et tu veux vraiment que je te pardonne ?
Rafa : Je sais, Nando. Je suis con et je ne suis pas un véritable ami ! Mais Vivi ne me laisse pas indifférent…Et pourtant, je suis fou de Serena ! Je l’aime et c’est avec elle que je veux finir ma vie ! Mais Vivi…
Nando :
Rafa : Nando, stp, ne m’en veux pas ! Je sais que tu aimes encore Vivi.  Mais je te promets que je ne fais pas exprès d’être attirée par elle !
Féli : Tu l’aimes ?
Rafa : Non…Mais j’ai envie d’être avec elle !
Nando : Tu t’amuses avec elle, alors ?
Rafa : Non…Je suis bien avec elle ! Mais je n’ai pas de sentiments envers elle ! J’aime Serena !
Nando : Tu me dégoutes ! Je pensais que tu étais un véritable ami ! Mais je me suis complètement trompé ! Je m’en vais ! 
Nando prit ses affaires.
Rafa : Tu vas où ?
Nando, furibond et prêt à quitter la pièce : Rejoindre ta femme !!!!!!!!!!!!!!!!

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Jeu 27 Aoû - 23:23

Une fois Nando partit :
Rafa : Je te jure que s’il se tape Serena, je le…
Féli : Tu fais quoi ?? Tu te tapes la femme de sa vie…
Rafa : Ouais mais ce n’est pas pareil…
Féli : Et qu’elle est la différence ?
Rafa : La différence c’est que…Serena est ma femme !
Féli : Ah tu t’en souviens…Je pensais que tu avais oublié cet aspect de ta relation…
Rafa : Non mais Féli, tu ne comprends pas…Vivi a un truc que je ne peux expliquer et qui fait que j’ai envie de rester avec elle…Mais Serena, c’est Serena ! C’est la femme de ma vie, je l’aime et je ne veux pas la perdre…
Féli : Ecoute Rafa, quand tu t’es marié, tu as juré fidélité envers Serena…Et j’ai l’impression que tu es en train d’oublier cet….
?: Feliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Féli se retourna et vit deux têtes connues :
Féli : Victor ! Veronica ! Quel plaisir mais que faites-vous là ?
Victor : Salut vieux ! Nous sommes en vacances. Et toi ?
Féli : Nous aussi…Nous passons quelques jours chez Rafael !
Véronica : Comme ça tombe bien… :roll:
Féli : Oui… :) Victor, tu te souviens de Rafa ?
Victor : Oui, bien sûr ! :) A Rafa : Salut ça va bien ?
Rafa : Oh oui TB et toi ? :)
Victor : Bien bien merci… ;) Je te présente Veronica, ma compagne ! :)
Rafa : Enchanté. :)
Veronica : Eum…moi aussi ! Puis s’adressant à Féli : Et quoi mon beau-frère chéri comment vas-tu ? :D
Et Féli papota avec Véronica et Victor avec Rafa. Lucie, elle, était toujours en train danser. Elle dansait tellement bien qu’elle avait tapé dans l’œil de quelqu’un :
?: Puis-je danser avec vous, adorable demoiselle ?
Lucie : :shock: :shock: Avec grand plaisir ! :D :D
?: Vous avez un très joli déhanché en tout cas… :D
Lucie : :oops:
?: Ne soyez pas gênée… ;)
Lucie : Vous n’êtes quand même pas n’importe qui… ;)
?: Ah…Je suis dévoilé…
Lucie : Je vous ai de suite reconnu, Gourcuff… :oops:
Gourcuff : Et puis-je connaitre le vôtre, jolie demoiselle ?
Lucie : Lucie…
Gourcuff : Très joli…Tout comme la personne qui le porte…
Lucie : :oops:
La musique qui suivait les présentations était une chanson romantique. Gourcuff tendit sa main et Lucie la saisit…
Les autres regardaient la scène et appréciaient le fait que Lucie s’amuse bien qu’ils avaient peur qu’elle fasse une grosse connerie…Isa, elle, était très très loin ! Elle ne tenait plus debout :
Isa : Je haiiiiiiis les mecs ! Et je suis commplètement soule !
Adel : Oui oui Isa ! Et tu vas bientôt renter !
Isa : Ben pourquoi draguer ? Je haaaaaais les mecs, je te dis ! :shock:
Juan : T’as que te faire nonne ! :D
Isa : Bonne ? Tu trouves que je suis bonne ? :shock: Tu veux m’essayer ? :roll:
Adel : Isa !! Ca suffit !!!
Isa : Des salsifis? Naaaaaaaaaaaaaaaaaan, je te dis que je déteste les mecs! Rooooooh ! T’es sourde toi ! Pffffffffffffffffffffffff Garçon, une autre vodka svp !!!
Juan : Il faudrait peut-être l’arrêter…
Adel : Bah…Ne te tracasse pas, dans 5,4,3,2,1, elle dort…
Effectivement, on entendit un grand : boum et on vit Isa, affalée sur le sol, ronflant à tue-tête.
 
Du côté de Vanessa et John, la communication commençait à revenir :
John : Mon cœur, je suis désolé pour tout à l’heure…Je ne sais pas ce qu’il m’a pris de m’énerver comme ça…
Vanessa : Ce n’est rien…Je me suis aussi énervée…Je t’aime et je n’aime pas que l’on se dispute…
John : Moi non plus…
Vanessa : Et tu sais, pour Serena…Tu as raison ! Je devrais accepter ses excuses…Après tout, on devrait se soutenir  dans ces cas-là ! :)
John : J’aime quand tu penses comme ça…Je t’aime !
Vanessa : Moi aussi… :)
Ils s’embrassèrent…Une demi-heure après, le petit groupe quitta la boite de nuit. Ils durent porter Isa jusqu’au lit. Ils trouvèrent Nole et Richard endormis sur le divan. Féli eu un frisson en les voyant…Il tenta donc d’aller dormir dans sa chambre mais vit sur la porte un écriteau : « DEHORS ». Il comprit qu’il devait rejoindre les deux autres gugus.
 
Le lendemain, les trois garçons furent réveillés par les cris des enfants :
Paolo : ON A FAIM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Caroline : On a envie de crêpes !
Quentin : AVEC DU SUCRE !!!!!!!
Julian : ET DU CHOCOLAT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Les enfants se rapprochèrent des garçons et hurlèrent de toutes leurs triples :
Les enfants : DEBOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Richard : Quentin, Caroline ! Taisez-vous !
Quentin et Caroline : On a faim !!!
Nole : Demande aussi à ton deuxième fils de se taire !
Richard : Ce n’est pas le mien, c’est celui de Paulo !
Paolo : Et mes papas et mes mamans dorment !!!!!!!!
Nole : Féli ! Fais quelque chose !
Féli : Julian, va réveiller maman !
Julian : C’est elle qui nous a demandé de venir vous réveiller !!
Féli : Grrrrrrrrrrrr !!! Je la retiens…
Les enfants : DEBOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTTTTTT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Féli : Pitiéééééééééééééééééé !!!
Nole : Faites-les taire !
Richard : Pourquoi avoir eu des jumeaux ?
 
DING DONG !
Nole : Aaaaaaaah ! C’est quoi ça maintenant ? :shock:
Richard. On fait genre : «  On a rien entendu ! »
Plus loin :
Julian : TOOOOOOOOOOOOOONTOOOOOOOOOOOOOOOON !! :D
Retour près des trois zigotos :
Féli : Rooooh mais qui ose venir sonner à cette heure-ci ?
?: C’EST TON FRERO ET TA BELLE SŒUR !!!!!!!!! DEBOUUT FAINENAT !
Féli, sursautant : Victor !!!!!!!!! Veronica ! :)
Veronica : Feliiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!! :D Même que tu te réveilles, t’es canon !
Victor : Euh…Veronica…Je suis là, hein ! C’est moi le plus beau, je te signale ! :roll:
Véronica : Je sais bien, mon cœur…Mais j’ai l’impression que Féli ne doit pas beaucoup entendre ce genre de choses, ces derniers temps…
Bulle arrivant à ce moment-là :
Bulle : Non, mais de quoi je me mêle ?
Veronica, tout bas : Oh qui voilà…l’alcoolique ! Puis plus fort : Yooooooooo Bulllllle ! Ca fait trop plaiz de te voir !
Bulle : C’est ça, c’est ça ! Fais l’innocente ! Salut Victor ! :) A Julian : Alors mon cœur, papa t’a fait tes crêpes ?
Julian : Non… :( :(
Bulle, regardant Féli : C’est bon, j’ai compris…Venez les enfants, nous allons faire à manger pour tout le monde !
Les enfants : OUAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS !!!!!! :D
 
Bulle prépara donc le déjeuner avec le groupe. Nole et Richard, après avoir envoyé Féli et sa famille dans une autre pièce, se rendormirent. Féli resta donc avec son frère et sa belle-sœur et expliqua sa situation avec Bulle. Une heure plus tard, tout le monde se réveilla. Vivi profita que Paulo soit seul pour aller lui parler :
Vivi : Paulo…Je peux te parler, stp ?
Paulo : Je t’écoute…
Vivi : Nous avons reçu les résultats du test de paternité…
Paulo : ET ???????
Vivi : Je ne m’étais pas trompée…Tu es bel et bien le père de Paolo ! Je n’en ai jamais douté une seule seconde !
Paulo fit une un grand ouf de soulagement. Vivi continua :
Vivi : Ecoute, Paulo…Je suis désolée pour tout le mal que je t’ai causé…Tu ne méritais pas d’être traité comme ça…
Paulo : Vivi…
Vivi : Non, Paulo, ne me coupe et écoute-moi…Oui, je t’ai fait souffrir et j’en suis sincèrement désolée. Mais sache que, quand je te disais : « Je t’aime », je l’ai toujours pensé ! Je ne t’ai jamais menti sur mes sentiments ! Et si j’ai voulu avoir un enfant avec toi c’est que tu comptais énormément à mes yeux et que je ne voyais pas ma vie sans toi…Malheureusement, et par ma faute, je le conçois, le destin en a voulu autrement…Mais sache que je ne t’oublierai jamais et qu’il y aura toujours une place pour toi dans mon cœur…
Paulo ne sut rien répondre et la prit dans les bras…A quelques mètres de là, Quiterie observait la scène et sentit la jalouse qui montait. Elle préféra quitter la pièce pour ne pas faire de bêtises.
Quand eurent fini de se prendre dans les bras :
Vivi : Paulo…
Paulo : Oui ? :)
Vivi : Peut-on envisager d’être amis ? Au moins pour Paolo ?
Paulo : Nous allons tout faire pour en tout cas…Pour Paolo, évidemment… :)
Vivi : Merci… :)
Paulo : Je suis désolé mais je vais devoir te laisser. Je vais aller chercher Quiterie car nous allons passer à table…
 
Au moment de passer à table, Lucie reçut un sms qui la mit de bonne humeur : « J’ai passé une excellente soirée en ta compagnie. J’espère te revoir bientôt. Je pense à toi et t’embrasse très fort. Gourcuff. » Richard lui demanda ce qui la faisait autant sourire :
Richard : Pourquoi souris-tu si bêtement ?
Lucie : A cause d’un homme… :D
Richard : Ouais ouais ! Bon pourquoi souris-tu comme ça ?
Lucie : A cause d’un homme, je te dis !
Rcihard : Ok, TB, j’ai compris…Je me tais…
Lucie : Ca nous fera des vacances…
Et le déjeuner se passa sans aucun autre incident. Après avoir mangé, les garçons décidèrent de passer du temps ensemble, malgré les tensions qui régnaient. Les filles restaient avec les enfants.
Avant de partir :
Féli : Victor, tu viens avec nous ?
Victor : Oh oui ! Si vous voulez bien de moi !
Rafa : Si on te le propose, c’est qu’on veut bien de toi… :roll:
Victor : :D Ma chérie, ça ne te dérange pas de rester avec les filles ?
Veronica : Mais je ne connais personne…
Féli : Tu connais Bulle…Elle t’intégrera au reste des filles…
Veronica : QUOIIIIIIIIII ??????? TU VEUX QUE JE PASSE LA JOURNEE AVEC TA FEMME ALCOOLIQUE, NON MAIS CA NE VA PAS LA TETE ???????????????
Veronica avait crié tellement fort que tout le monde avait entendu…Même Bulle…
Bulle : Ca ira, toi ! Qu’est-ce qui te prend de m’attaquer comme ça ?
Veronica : Oh, ça va hein ! On sait tous comme tu es ! Non mais, boire alors que t’as un enfant, t’as pas honte ?
Bulle : Mais, de quoi je me mêle ? :shock:
Veronica : Je comprends que Féli t’en veuille autant !
Ce petit commentaire fut la petite goutte qui fit déborder le vase. Bulle entra dans une colère monstre :
Bulle : JE NE TE PERMETS PAS DE CRITIQUER MA VIE, TU NE ME CONNAIS ! ON SE VOIT UNE FOIS TOUTE LES TROIS LUNES, TU N’AS PAS A ME FAIRE CE GENRE DE COMMENTAIRES, ESPECE DE SALE GARCE ! Puis s’adressant à Féli : QUANT A TOI ! TU ETAIS OBLIGE D’ALLER RACONTER TOUT ?
Féli : Euh…C’est mon frère quand même…
Bulle : NOS PROBLEMES DE COUPLE NE CONCERNENT QUE NOUS ! EST-CE CLAIR ! TANT QUE TU Y ES, CRIE-LES SUR TOUS LES TOITS ! TU ME DECOIS ! JE M’EN VAIS ! JE NE VEUX PLUS ETRE PRES DE TOI UNE MINUTE DE PLUS ! JULIAN ! TU VIENS, NOUS Y ALLONS !
Féli : Et tu vas où ? :shock:
Bulle : Loin de toi !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Féli : Et mon fils ? J’ai le droit de le voir, mon fils !
Bulle : TON FILS VIENT AVEC SA MERE ! AU MOINS, JE SUIS SURE QU’IL AURA A MANGER ! PAS COMME CE MATIN ! CIAO TOUT LE MONDE ET BONNE JOURNEE !
 
Bulle partit faire sa valise en 2 temps trois mouvements, prit sa voiture (enfin celle de Féli) et quitta la villa Nadal…
Féli : :( :( :(
Victor :  Allez viens mon vieux…
Les garçons prirent Féli et partirent pour la journée.
 
Chez Tommy :
Tommy et Mélo faisaient bronzette tandis que Nando et Serena discutaient tranquillement dans le salon :
Nando : Alors comme ça, tu as deux frères ?
Serena : Oui ! Deux grands frères :D
Nando : Tu as dû être chouchoutée…
Serena : C’est clair ! Et ils étaient toujours derrière moi, à me protéger ! D’ailleurs, la première fois que je suis tombé amoureuse, ils ont tellement fait peur à au mec que ce dernier n’a jamais voulu de moi !!!!!
Nando éclata de rire !
Serena : Et toi ? Tu as des frères et sœurs ?
Nando : J’ai deux petites sœurs…Ana et Sara.
Serena : Et tu es quel genre de frères ?
Nando : Le plus parfait , évidemment… 8)
Serena éclata de rire à son tour. Ensuite, ils se regardèrent dans les yeux…Le courant passait bien entre eux, et ils le ressentaient tous les deux…Puis, sans qu’aucun des deux ne s’en rendent compte, leurs lèvres se touchèrent. Ce baiser leur parut durer une éternité mais ils ne voulurent en aucun cas qu’il se termine…Et pourtant, toute belle chose a une fin. Ils furent arrêtés par la venue, en trombe, de Bulle.
Nando et Serena : Bulle !!!!!!!!!!!!!!!!!!! :oops: :shock:
Bulle, mains sur le visage de Julian : :shock: Ne vous gênez pas pour moi…
Serena : Ce n’est pas ce que tu crois…Nous étions seulement en train de…
Nando : Oui…enfin…Nous faisions…
Bulle : Hum…Ne vous tracassez pas, ton mari et la femme de ta vie font pareil ! Vous êtes pour vous entendre vous 4 ! Continuez et faites comme si je n’avais rien vu, je ne dirai rien…J’ai d’autres problèmes à gérer de toute façon !
Et elle partit rejoindre Tommy et Melo dehors laissant Tommy et Serena seuls…Un long silence s’en suivit...Serena fut la première à le briser…
Serena : Je suis folle amoureuse de Rafa…Je l’aime et c’est lui l’homme de ma vie !
Nando : Je suis fou amoureux de Vivi…Je l’aime et c’est elle, la femme de ma vie…
Silence…
Nando : Serena, ce baiser que nous avons échangé était juste délicieux... :oops:
Serena : :oops: Je dois t’avouer que je l’ai beaucoup aimé aussi…


Une nouvelle fois, leurs lèvres se touchèrent…On ne sait pour combien de temps…


Chez Rafa et Serena, les filles papotaient entre elles et s'occupaient des enfants en leur proposant des bricolages. Même Vivi et Lucie s'amusaient ensemble. Les problèmes semblaient ne plus exister. Seule Véronica tirait la tête et faisait mine de s'ennuyer. Un moment donné, on entendit:


DING DONG


Vivi: J'y vais!  :)
Vanessa: Laisse, je vais ouvrir! Tu es pleine de colle! 
Vivi, riant: Ouais...C'est vrai. Il vaut peut-être mieux que tu y ailles...Bien que tu n'es pas mieux...Tu as plein de peinture sur le visage.  :lol:
Vanessa: Ouais mais au moins, je ne risque pas d'être collée aux autres!  :lol: 


DING DONG


Vanessa: Oups...La personne s'énerve...J'y cours! A la personne derrière la porte: J'ARRIVEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!
Vanessa alla ouvrir. Quand elle vit la personne:
Vanessa:  :affraid: :affraid:MICHAAAAA???????  :affraid: :affraid:
Micha: Salut...
Vanessa:  :affraid: :affraid:
Arthur à son papa: Papa, pourquoi la madame elle crie?  :| :|

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Vaniishh le Dim 30 Aoû - 17:23

Chez Rafa et Serena, les filles papotaient entre elles et s'occupaient des enfants en leur proposant des bricolages. Même Vivi et Lucie s'amusaient ensemble. Les problèmes semblaient ne plus exister. Seule Véronica tirait la tête et faisait mine de s'ennuyer. Un moment donné, on entendit:

DING DONG

Vivi: J'y vais!
Vanessa: Laisse, je vais ouvrir! Tu es pleine de colle! 
Vivi, riant: Ouais...C'est vrai. Il vaut peut-être mieux que tu y ailles...Bien que tu n'es pas mieux...Tu as plein de peinture sur le visage.  
Vanessa: Ouais mais au moins, je ne risque pas d'être collée aux autres!   

DING DONG

Vanessa: Oups...La personne s'énerve...J'y coursA la personne derrière la porte: J'ARRIVEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!
Vanessa alla ouvrir. Quand elle vit la personne:
Vanessa:  MICHAAAAA??????? 
Micha: Salut...
Vanessa:   :affraid: :affraid:  
Arthur à son papa: Papa, pourquoi la madame elle crie?  

 
Vivi qui avait entendu Vanessa crié accoura pour voir ce qu’il se passait. Quand elle découvrit Micka elle eu du mal à réalisé. Voyant que Vanessa restait incrédule devant la présence de Micka et Arthur, elle les fit entrer dans la maison, et prit Vanessa à part.

Vivi : ça va aller ?
Vanessa : je ne sais pas vraiment. Je ne sais pas ce qu’il fait ici, pourquoi il réapparait maintenant alors que tout va mieux.
Vivi : va lui parler ça vaudra mieux, plutôt que tu te poses des questions.


Vanessa partit rejoindre au salon Micha et Arthur.

Vanessa : qu’est ce que tu fais là ? Après 7 ans tu te pointes ici ? Alors que tu ne t’ai pas gêné pour me prendre mon fils au moment où j’avais le plus besoin de lui…
Vivi : viens Arthur, on va aller dans le jardin


Virginie partit dans le jardin, laissant ainsi seuls les deux jeunes gens pour parler.

Micka : je pensais que tu avais besoin de le voir
Vanessarigolant : Ha, après 7 ans tu t’es dis que j’aurais peut etre besoin de savoir comment va mon fils ? Tu ne te rends pas compte du mal que tu m’as fait en me l’enlevant. Est-ce que tu sais ce qu’est l’amour d’une mère pour son enfant ? Non tu ne sais pas. Tu n’as vu que ton intérêt personnel dans cette histoire. Le sois disant bien etre de ton fils ? Sous prétexte que j’étais en dépression je ne pouvais pas m’occuper de lui ? Il était ma force et celui qui me faisait tenir debout tous les jours !! Et tu me l’as enlevé ! Et tu oses te pointer aujourd’hui ici en pensant que j’avais besoin de le voir ? Ca fait 7 ans que j’ai besoin de voir Arthur !!!!!
Micka : je suis désolé…
Vanessa : c’est tellement facile…
Micka : en fait, je dois partir en vacances avec ma nouvelle compagne, et je voulais savoir si tu pouvais garder Arthur ?
Vanessa : tu te moques de moi j’espère ??
Micka : non ça passe pas vraiment entre eux deux, et j’aimerais bien être un peu seul avec elle pour une fois…
Vanessa : laisse moi comprendre… Tu veux donc que je garde Arthur pendant que monsieur part en vacances avec sa nouvelle pouf parce que TON FILS ne s’entend pas avec elle ! Alors que ce pauvre enfant me connaît à peine ?
Micka : il sait que tu es sa mère, je lui ai parlé de toi et il a vu pleins de photos de toi.
Vanessa : tu sais où elle va se régler cette histoire Micka ?? Au tribunal !!! Maintenant pars en vacances, et je vais m’occuper de mon fils, seule, avec l’aide de mes amis, et on verra bien comment toute cette histoire se terminera.
Micka : mais…
Vanessa : dégages !! c’est bon tu as livré le paquet qui t’encombres depuis 7 ans !!!

Après quelques instants seule dans le salon, Vanessa entendit Vivi revenir avec Arthur auprès d’elle.
Arthur : Madame, c’est toi ma maman ?
Vanessa – les larmes aux yeux : oui c’est moi ta maman chérie
Arthur : ravie de te rencontrer madame maman
Vanessa : ça te dit de rester un petit peu avec nous ? Tu te feras pleins de copains ici, il y a Paolo, mais il y a aussi Quentin et Caroline et Julian.
Arthur : oui 

Vanessa : super ! tu vas jouer avec Paolo dehors ?

Le petit garçon couru jusqu’au jardin, et laissa les deux mamans toutes seules.

Vivi : ça va aller ?
Vanessa : oh oui !! je vais tout faire pour le récupérer ! il se barre pendant 7 ans me tenant loin de lui et sous prétexte qu’il veuille partir en vacances avec madame qui ne s’entend pas avec son fils, il me le laisse. Mon fils n’est pas un objet !! Je me battrait pour lui.
Vivi : et John ?
Vanessa : oui j’y ai pensé… J’espère qu’il l’acceptera.

Du côté de la maison des parents Tommy, Serena se réveillait. Les yeux encore plein de sommeil, elle se retourna dans son lit, et tomba sur Nando. Prise de panique elle commença à gigoter de partout.

Serena : ho mon Dieu !!
Nandoendormi : hmmm bonjour toi !
Serena : Nando, qu’est ce que tu fais dans mon lit !
Nando : tu as déjà oublié ? Pourtant….
Serena : qu’est ce qu’on a fait !
Nando : on a profité du moment !
Serena : mais Nando, qu’est ce que je fais de Rafa ? En meme temps c’est vrai que c’était bien… C’est que tu es plutôt doué !
Nando : tu en doutais ?
Serena : mais j’ai trompé Rafa !!!
Nando : il n’est pas obligé de le savoir !
Serena : il finira par le découvrir !
Nando : arrete de stresser comme ca !!!


Nando la prit dans ses bras, et lui fit des bisous dans le cou. Faible, Serena ne pouvait pas résister à ses baisers. Tout se mit soudain à aller trop vite entre les deux jeunes gens, et bientôt ils dérapèrent, jusqu’à commettre l’irréparable.
Malheureusement, la réalité arrive très vite, et Serena se rendit compte très vite qu’elle avait fait une grosse bêtise.

Serena : mon dieu Nando il faut arreter ça tout de suite ! Je suis enceinte de nouveau, pour la seconde fois, après tant de temps, et voilà que maintenant je couche avec toi… 

Nando : écoutes Serena, on a dérapé, après tous les dérapages de Rafa, il ne pourra pas t’en vouloir, Vanessa, Vivi… Au bout d’un moment on a ce qu’on mérite !
Serena : tu fais ça par vengeance en fait ?
Nando : c’est vrai un peu  :silent:
Serena : et ça te fait sourire en plus !
Nando : écoutes Serena, ca suffit, il y a quelques heures tu ne pensais pas à tout ça !! Si tu n’en avais pas envie, il ne fallait pas le faire hein !

Serena partit se changer les idées en partant se doucher et en songeant à rentrer à la maison. 


A la villa, Isa frappa à la porte de Nole pour essayer de discuter.


Isa : je peux entrer ?
Nole : Oui…
Isa : Ecoute je voulais te parler… Je suis désolée de tout ça, mais je ne vais pas nier ce que je ressens…
Nole : qu’est ce que tu veux dire ?
Isa : Ben je pense que j’ai quelques sentiments pour toi…
Nole : et je pense que tu n’es pas la seule…
Isa : vraiment ?
Nole : oui…


Sans plus réfléchir, Nole embrassa Isa… Malheuresement, c’est le moment que choisi Mélo pour rentrer et pour aller rejoindre Nole.
En découvrant la scène, elle perdit complètement son sang froid.


Mélo : non mais c’est une blague ???
Nole : Mélo ?? Mais qu’est ce que tu fais là ? Attends ce n’est pas ce que tu crois !!
Mélo : ha ! ça c’est ce que tout le monde dit à chaque fois !! qu’est ce que je suis censée croire alors ? Tu lui apprends comment sauver des vies en lui apprenant le bouche à bouche. Quand tu auras fini de me prendre pour une imbécile, peut etre qu’on pourra essayer d’arranger les choses, en attendant, ne cherches pas à me joindre !!!

Mélo partit en claquant la porte et décida de repartir dans la maison des parents de Tommy.

De son côté Vivi qui était au bord de la piscine avec Paolo fut rejoint par Rafa.

Rafa : ca va ?
Vivi : oui et toi ?
Rafa : à part que je me prends la tête avec Serena, que je me suis pris la tete avec Nando aussi, j’en ai un peu marre. Parfois j’aimerais juste être célibataire, et profiter de la vie…
 : ha bon ? Voilà autre chose maintenant !
Rafa : Serena ?? Mais qu’est ce que tu fais là ?
Serena : ça t’étonne de me voir peut etre ? Tu veux vivre ta vie de célibataire ?? Je vais aller retrouver Nando alors !!
Rafa et Vivi : QUOI ??????
Serena : ha oui j’ai oublié de vous dire, Nando et moi avons passé la nuit ensemble, et c’était très agréable…
Rafa : tu plaisantes j’espère ?
Serena : non pas du tout…
Vivi : et ensuite tu parles de moi ?? Tu plaisantes j’espère Serena ?
Serena : ho toi la blonde ça va ! on t’a pas sonné !
Rafa : serena arrete de t’en prendre sans arret à Vivi !!!
Serena : oh ca va ! on a compris que tu la soutenais ta petite vivi !!
Rafa : STOP !!! j’en ai marre Serena, ca suffit ! Oui je suis bien avec vivi, et oui j’ai des sentiments pour elle ! et alors ???? comment veux tu que ce ne soit pas le cas, elle est là pour moi… Tu ne fais que raler et t’en prendre à tout le monde. Tu t’en ai pris à Vanessa alors qu’elle n’y étais pour rien dans tout ca, et maintenant tu t’en prends à Vivi alors que tu es allée coucher avec mon meilleur ami pour te venger ??? Tout comme lui d’ailleurs ! Vous ne valez pas mieux l’un que l’autre. Alors oui j’arrete avec toi, j’en peux plus Serena !


Rafa partit se renfermer dans sa chambre. Vanessa qui était dans sa chambre avec John essayait tant bien que mal, malgré les cris, d’avoir une conversation avec John.

John : c’est pas de tout repos chez vous…
Vanessa : non c’est clair. Parfois c’est fatiguant. J’aimerais que tout le monde s’entende bien… C’est compliqué toutes ces histoires de couples.
John : rassure moi maintenant Rafa et toi…
Vanessa : non Rafa et moi c’est bel et bien terminé tu n’as pas à t’inquiéter pour ça… En revanche, je ne sais pas si tu as entendu sonner à la porte toute à l’heure, mais Micka a débarquer avec Arthur.
John : Arthur ton fils ?
Vanessa : oui… Il débarque comme ça après 7 ans alors que j’avais presque interdiction de le voir et sous prétexte qu’il veut partir en vacances avec sa copine, qui ne s’entend pas avec Arthur, il faut que je le garde pour les vacances, je te jure que ça ne se passera pas comme ça et que…
John : hey hey on se calme Vanessa. Tout va bien.
Vanessa : pardon… Je ne veux pas t’imposer la présence d’Arthur. Tu n’arretes pas de me dire que tu ne veux pas qu’on aille trop vite et tout à coup mon fils débarque entre nous..
John : que je le veuille ou non Arhtur fait parti de ta vie et c’est ton fils. Je ne vais pas tout arreter parce qu’il débarque dans notre vie. On va tout faire pour que ça se passe bien et pour que j’apprenne à le connaître. Je t’aime, et je te prends avec tout ton passé !


Soudain Vivi frappa à la porte pour amener Arthur à Vanessa.

Vivi : je te ramène ton fils, il faut encore que j’aille régler les problèmes.
Vanessa : pas de problèmes. Viens Arthur je vais te présenter quelqu’un.
Arthur : c’est qui le monsieur maman ?
Vanessa : le monsieur il s’appelle John, et c’est un ami de maman
Arthur : tu es grand Monsieur, tu joues au Basket ?
John : et non bonhomme je joue au tennis, mais ça m’arrive parfois de jouer au basket aussi.

Les trois jeunes gens discutèrent et apprirent à se connaître durant une bonne partie de la journée.


De son côté Lucie n’arrivait pas à ne pas être énervée contre Richard. Aujourd’hui elle avait rendez vous avec ce cher Yoann Gourcuff. Elle ne dit rien à personne et prétexta aller faire des courses pour s’éclipser. Une fois arrivée sur le lieu de leur rendez vous les deux se retrouvèrent

Yoann : tu vas bien ?
Lucie : oui bien et toi ? Alors qu’est ce que tu fais ici ?
Yoann : je prends un peu de vacances, ça fait du bien ! et toi ?
Lucie : pareil on est en vacances avec mon homme avec nos amis et nos enfants.
Yoann : tu es maman ?
Lucie : oui oui
Yoann : ha …
Lucie : tu es déçu ?
Yoann : non pas du tout J je sais que tu es avec Richard…
Lucie : oh c’est un peu compliqué entre nous…
Yoann : j’espère que ça va s’arranger vous deux.

Les deux continuèrent à parler un long moment et ils s’entendaient assez bien. Ils décidèrent de se revoir plus tard durant leurs vacances. Mais Lucie savait qu’elle devait faire attention avec Richard et qu’il ne fallait pas qu’il apprenne ses escapades secrètes.

Paulo était au bord de la piscine avec Paolo, et Quitterie non loin de lui. Celle ci était un peu boudeuse et Paulo chercha à savoir pourquoi.

Paulo : qu’est ce qu’il y a Quitterie, depuis ce matin tu ne décroches pas un mot
Quitterie : rien du tout
Paulo : je te connais et je sais que ce n’est pas le cas
Quitterie : rien je te dis. J’en ai juste marre que tu prennes la défense de Vivi. Voilà maintenant que tu la prends dans tes bras
Paulo : mais qu’est ce que vous avez tous à vous acharner sur elle c’est pas possible vous vous êtes passer le mot ou quoi !!!
Quitterie : tu vois tu continues
Paulo : écoutes, Vivi et moi on a un passé ensemble, que tu le veuilles ou non elle est la mère de mon fils tout de même et si ça ne te plais pas c’est pareil. Il faudrait que tu te mettes à sa place tout le monde lui en met plein la tronche depuis qu’on est arrivé ici .
Quitterie : si tu le dis...


Elle partie se baigner en laissant Paulo avec Paolo.

Féli qui était dans le salon entrain de bouquiner fut bientôt rejoint par Veronica.

Veronica : hey comment vas tu
Féli : si on enlève le fait que ma femme pete les plombs, tout va bien
Veronica : en meme temps si elle arretait un peu de boire, on en serait pas la
Féli : ne commence pas Veronica
Veronica : mais c’est la vérité. Je ne sais meme pas comment est ce que tu fais pour rester avec elle. Apres tout avec moi tu étais bien mieux
Féli : sauf qu’elle est la mere de mon fils, et que je l’aime
Veronica : tu as déjà oublié tous les moments qu’on a passé tous les deux ?
Féli : non bien sur que non !
Veronica : Ha oui je prefere ca
Bulle : ne vous genez pas pour moi hein, flirtez, apres tout ce n’est pas comme si j’étais aussi dans cette maison
Féli : ma chérie stp…
Bulle : non laisse moi tranquille je ne veux pas t’entendre
Féli : quand est ce que tu vas comprendre que je t’aime ????????????????


Vanessa : STOOOOOOOOOPPPPPPP !!!! J’en ai ma claque, depuis qu’on est arrivés tout le monde s’engueule. Ca suffit maintenant !! Avec John et Arthur on s’en va un peu, on sera de retour dans deux jours ! En attendant commencez à vous comporter comme des adultes, ça changera !!!
avatar
Vaniishh
Admin

Messages : 732
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://latelierdevaniishh.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Lun 31 Aoû - 21:41

Adel : D'accord et nous allons faire la même chose avec Juan !!! Parce qu'on en a assez de toutes ces disputes !!! Nous voulons un peu profiter de nos vacances !!! et j'espère que lorsque nous reviendrons tout ira mieux !!!!


Sur ces paroles, Adel et Juan prirent leurs valises et partirent. Vanessa, John et Arthur firent de même.

Vanessa voulait apprendre à connaître son fils loin de toutes les tensions.



Richard : bon ben voilà... notre petit groupe se réduit... entre ceux qui partent en vacances entre eux et ceux qui ne sont plus là suite aux disputes...
Lucie : oui, d'ailleurs je me demande bien où ils sont !! Quelqu'un sait ?


Tout le monde se regarda et personne ne répondit. En effet, personne ne savait où se trouvaient Bulle, Serena, Nando et Melo.


Vivi : mystère...
Feli : Bon après c'est vrai que Vanessa et Adel ont raison... il faudrait peut être penser à profiter de nos vacances !!!! En ce moment c'est impossible avec toutes ces disputes.
Paulo : Je propose que l'on arrête de juger tel ou tel personne et que chacun se mêle de ses histoires ! Ça évitera déjà pas mal de disputes... Alors oui, c'est vrai que des couples se séparent, d'autres se forment mais nous ne devons plus nous en mêler ! Chaque personne est libre de ses actes ! Vous êtes tous d'accord ?
Les autres : ouiiii !!!


Du côté de Bulle, Serena, Nando, Melo et Tommy, ils étaient en train de discuter.



Bulle : Non mais vous vous rendez compte !!! Je reviens à la villa pour voir si Feli était enfin disposé à me présenter ses excuses et avec qui je le retrouve ??? Cette Véronica de m**** ??
Nando : Mais qu'est ce qu'elle fiche chez Rafa elle ?
Bulle : et bien elle est en vacances avec Victor et ils en ont profité pour venir voir Feli !!!
Nando : Ah ok...
Melo : Et bien moi, c'est encore pire... Vous savez comment j'ai retrouvé Nole chez Rafa ??!!!! Il était tout simplement en train d'embrasser Isa !
Serena : Non ?? sérieusement ??
Melo : Et oui... grrrr celle là !!! je ne sais pas ce qui me retient de lui mettre mon point dans la figure !!!! Et en plus, Nole n'avait pas du tout l'air gêné !!! Il m'a déjà oublié je crois...
Serena : Mais non ne dis pas ça !!! Je suis sûre que c'est toi qui l'aime et qu'il va revenir très vite vers toi !!
Melo : Oui et ben il peut toujours s'accrocher... me faire ça après plus de 7ans de relation !!! Je ne suis pas prête de lui pardonner comme ça !
Tommy : Et ben dis donc... qu'est ce qu'il se passe dans ce petit groupe ? Tous les couples explosent !!
Serena : Ah mais je ne vous ai pas dit ??? Moi, quand je suis retournée à la villa pour essayer d'arranger les choses, Rafa m'a carrément sorti qu'il avait des sentiments pour Vivi et qu'il était bien avec elle !!!
Nando : QUOIIIII ???? Mais il ne m'a pas du tout dit la même chose... il m'a dit qu'il était très attiré par Vivi mais qu'il n'avait pas de sentiments...
Serena : ah... ben soit ses sentiments naissent, soit il se fiche de moi pour se venger ??
Bulle : pour se venger de quoi ?
Serena : Ben je lui ai dit que j'avais passé la nuit avec Nando...
Tommy qui manqua de s'étouffer : hein ??? mais vous avez réellement passé la nuit ensemble tous les deux ???
Nando : ben... oui... pourquoi nous n'aurions pas le droit de nous amuser nous aussi ??
Tommy : oui après tout vous avez raison... mais vous êtes ensemble du coup ??
Serena : ben Nando me plaît bien, je lui plais bien alors pourquoi se priver puisque Monsieur Nadal s'amuse avec une autre ?
Bulle : donc vous vous servez l'un de l'autre pour vous venger...
Nando : Oui en quelque sorte... Rafa sait très bien que je suis raide dingue de Vivi et il ne se gêne pas pour me la piquer !!
Bulle : Ah, tu aimes encore Vivi ???
Nando rougit : ben... oui... j'avais l'espoir de la récupérer... mais voilà il a fallu que Rafa jette son dévolu sur elle. Donc voilà, qui sème le vent récolte la tempête !!!
Tommy : et ben... que d'histoires... tout le monde fait n'importe quoi apparemment !!


Du côté de Vanessa, John et Arthur, ils étaient en route direction un petit hôtel à Majorque. Vanessa discutait tranquillement avec son fils pour connaître un petit peu ses centres d'intérêts.


Vanessa : alors comme ça, tu fais du tennis ?
Arthur : oui... avec papa, on y joue souvent.
Vanessa : ah c'est bien ! Et à l'école comment ça se passe ?
Arthur : ça se passe bien, j'aime bien l'école, j'ai plein de copains !!!
Vanessa : ah super !
John : et voilà !!! nous sommes arrivés !
Arthur : whaaa il est super grand l’hôtel et en plus il y a une piscine !!!
Vanessa : et oui, nous allons être bien pendant ces deux jours !!!


Ils rentrèrent dans l'hôtel et allèrent installer leurs affaires dans leur chambre.

Du côté de la villa Nadal, tout le petit groupe était un peu chamboulé par tous ces départs. Chacun passait son après midi un petit peu comme il le voulait.


Paulo et Quitterie étaient au bord de la piscine. Paulo surveillait son fils qui était en train de se baigner.



Paulo : tu fais toujours la tête ?
Quitterie : oui... je ne comprends pas pourquoi d'un coup tu prends la défense de ton ex...
Paulo : mais Quitterie, est ce que tu te rends compte de toutes les remarques qu'elles se prend dans la tête depuis qu'on est ici ?
Quitterie : oui... des remarques que tu étais le premier à lui faire !!!
Paulo : oui je sais... je n'ai pas été très gentil avec elle moi aussi... mais j'ai décidé d'arrêter parce que c'est mieux pour Paolo. Je ne veux plus qu'il voit sa mère et son père se disputer tout le temps ! Pour son bien, il faut que nous entretenions de bonnes relations.
Quitterie : De là à la prendre dans tes bras ???
Paulo : Tu es jalouse là ? Je l'ai prise dans mes bras pour lui prouver mon envie que tout aille mieux et pour qu'elle comprenne que tout est effacé...
Quitterie : toutes les saletés qu'elle t'a faite sont effacées ??
Paulo : oui, le passé c'est le passé ! De toute façon ça ne changera rien !!! alors autant que l'avenir soit meilleur !!!
Quitterie : j'espère juste que ça ne changera rien entre nous...
Paulo : mais que veux tu que ça change ?
Quitterie : j'ai peur que tu te rapproches d'elle...
Paulo : Allez ne pense pas à ça !!!
Quitterie : ah tu vois, tu ne dis pas non !!!
Paulo : Bon ça suffit, ne sois pas jalouse de Vivi !! Je vais me baigner avec Paolo.


Paulo coupa donc court à la conversation et laissa Quitterie seule face à ses doutes.


Rafa et Feli était en train de disputer un match de foot sur PS4, Victor et Veronica les regardaient.


Veronica : tu es toujours aussi fort à ses jeux virtuels apparemment Feli !!!
Feli : oui, je me débrouille plutôt bien !!! et puis contre Rafa c'est trop facile... il est tellement mauvais !!!


Rafa ne répondit pas.


Feli : ah Monsieur Nadal ne répond pas... c'est parce que tu es d'accord avec ce que je dis ?


Toujours pas de réponse...


Victor : oulà, il semble loin là, il joue sans vraiment être dans le match je pense.
Feli : Houhou !!! Rafa !!! Rafael Nadal !!!
Rafa : oui ? Quoi ?
Victor : ah ça y'est il est de retour parmi nous ! Feli nous disait que tu étais très très mauvais à la play !!
Rafa : qu'est ce qu'il raconte lui ?? c'est lui le mauvais !!
Feli : ben en attendant je gagne !!
Rafa : oui mais là je ne suis pas vraiment dans le match...
Feli : oui ça on a vu... tu penses à Serena ?
Rafa : ben... même pas... à vrai dire je pense à Vivi... c'est un truc de fou... je suis marié à Serena, je l'aime toujours mais à côté il y a Vivi et elle m'attire énormément...
Feli : tu sais ce que j'en pense !! Serena est ta femme, ne l'oublie pas !!
Rafa : oui... mais...
Feli : mais rien du tout !!! Pense aussi à Nando... il est dingue de Vivi... même si je lui ai dit que c'était pas une très bonne idée de vouloir la récupérer car elle peut lui faire du mal à tout moment...mais il n'en démords pas... tu fais donc du mal à ta femme et à ton meilleur ami !!!
Rafa : je sais bien... la raison voudrait que j'arrête tout avec Vivi mais c'est plus fort que moi. Il faut que je vive ce que j'ai à vivre avec elle !!!
Feli : parce que tu penses que...


Ne laissant pas finir Feli, il partit rejoindre Vivi qui s'était endormie sur un transat. Victor pris la manette de Rafa et termina le match avec Feli.


Veronica : whaaaouuu Feli quel but !!! tu es trop fort !!!
Victor : Hey toi !!! je te rappelle que tu es ma femme, ce sont mes buts à moi que tu devrais acclamer !!!
Veronica : ben... tu n'en marque pas !!!
Victor : oui ben tu devrais m'encourager !!!!
Veronica : mouai...


Rafa : Salut...
Vivi se réveillant : ah salut.
Rafa : ah zut tu dormais ?
Vivi : oui... mais ce n'est pas grave...


Rafa se pencha sur Vivi et lui fit un petit bisou...



Vivi un peu étonnée : ah...
Rafa : ben qu'est ce ce qu'il se passe ?
Vivi : ben je ne sais pas... je ne pensais pas forcément que tu veuilles continuer avec moi après avoir vu Serena...
Rafa : Vivi, écoute je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'aime toujours Serena, c'est vrai !!! Mais en même temps je ne pense qu'à toi en ce moment, j'ai tout le temps envie d'être près de toi. Depuis que je t'ai revu chez Lucie et Richard, c'est comme ça. Tu m'attires énormément et je n'arrive pas à résister et à me raisonner... j'ai envie de vivre ce que nous avons à vivre tous les deux et on verra bien où ça nous mène... si tu le veux bien sûr...
Vivi : mais quand tu as dit à Serena que tu avais des sentiments pour moi, c'est vrai ou c'était juste pour la rendre jalouse ?
Rafa : non c'est vrai... des sentiments naissent... je m'attache à toi de plus en plus...
Vivi : alors dans ce cas, je veux bien qu'on essaie de vivre quelque chose tous les deux... parce que moi, j'ai des sentiments pour toi et je...



Rafa ne laissa pas Vivi terminait sa phrase et il l'embrassa aux yeux de tous.


Quitterie les voyant : ah ben voilà, comme ça au moins elle va lâcher Paulo puisqu'elle a Rafa maintenant !!!


Nole ayant lui aussi vu la scène, décida d'aller voir Isa et il l'embrassa également.

Une fois qu'il eut fini.


Isa : whaaaouuu si je m'attendais à ça...
Nole : oui... j'en ai marre de me cacher à moi même ce que je ressens pour toi... tu me plais Isa et je ne veux plus me mentir... alors oui il y a Melo mais là en ce moment c'est avec toi que je veux être et je me moque de tout ce que peuvent penser les autres !
Richard  qui était en train de discuter avec Isa à la base : whaouuu et bien ça c'est fait ! Nous pouvons donc vous considérer comme ensemble à présent ?
Nole : oui tu peux... enfin si Isa veut toujours de moi...
Isa : bien sûr gros bêta !!!



Et elle l'embrassa. La fin de l'après midi se passa tranquillement. Vers 18h30 il se regroupèrent tous dans le salon pour prendre l'apéro.


Rafa : Alors, je voudrais m'adresser à tous... Je sais que vous n'avez pas très apprécié le fait qu'il se passe quelque chose entre Vivi et moi... mais malgré ça, nous avons décidé de vivre notre histoire au grand jour et j'aimerai que vous l'acceptiez...
Feli : Mais oui Rafa... nous l'avons dit tout à l'heure, nous n'avons pas à nous mêler de vos histoires, vous êtes assez grands pour faire ce que vous voulez !!! nous ne jugerons plus rien !
Nole : génial !!! vous acceptez donc aussi ma relation avec Isa ?
Lucie : avec Isa ? Vous êtes vraiment ensemble ?
Nole : Ben oui...
Lucie : et Mélo ?
Nole : ben je ne sais même pas où elle est... et puis en ce moment c'est avec Isa que je veux être.



Et il l'embrassa.


Lucie : Nous n'avons pas dit que nous acceptions vos relations mais juste que nous ne ferons plus aucune remarque !!
Feli : oui, chacun fait comme il veut !!! Par contre moi j'aimerai vraiment savoir où se trouve Bulle !!! ca commence à m'inquiéter...
Veronica : Ben pourquoi ?? c'est elle qui est partie non ? Donc c'est qu'elle le voulait...
Paulo : oui mais bon quand même, ce serait bien de savoir où elle est ainsi que Melo, Serena et Nando.
Rafa : et ben une chose est sûre c'est que Serena et Nando sont ensemble !
Lucie : Ah bon ? Mais comment le sais tu ?
Rafa : et bien quand Serena est revenue tout à l'heure, elle s'est vantée d'avoir passé la nuit avec lui...
Isa étonnée : hein ??? pour de bon ?
Vivi : ben oui apparemment !!!
Richard : olalalala que de chamboulement... en fait vous vous prêtez vos femmes Nando et toi ?
Nole : oh punaise oui !!! vous êtes des couples échangistes !!!!
Paulo : euh à ce que je sache, Nando et Vivi n'étaient pas ensemble...
Rafa : oui, exactement !! alors arrêtez vos bêtises tous les deux !!!
Isa : bon, mais ça ne nous dit pas où ils sont.
Rafa : j'ai une petite idée moi... Tommy est venu me voir pour me mettre son point dans la figure, donc ça veut dire que Serena a vu Tommy... donc peut être qu'ils se sont tous retrouvés chez lui...
Feli : ah, pas bête !!! et si on appelait Tommy pour savoir ?
Lucie : Je vous laisse l'appeler, moi il faut que je m'en aille...
Richard : ah bon ?? mais tu vas où ?
Lucie : Si on te le demande, tu diras que t'en sais rien !!!!
Richard : et les petits ?
Lucie : et bien je te les laisse !!!



Et Lucie sortie de la villa.


Richard triste : Lucie... :'( je crois que c'est bel et bien terminé tous les deux...
Paulo : en même temps c'est toi qui l'a voulu !! tu n'as que ce que tu mérites !!!
Richard : oui je sais, j'ai fait le con mais c'était il y a plus de 7 ans...
Paulo : mais même Richard !!! est ce que tu te rends compte des dégâts qu'aurait pu entraîner ta connerie d'il y a 7ans ??!!!
Richard : tu m'en veux toujours toi aussi ?
Paulo : Mais bien sûr !! tu es mon meilleur ami Richard... s'il y a bien quelqu'un a qui je fais confiance, c'est toi !!!! Mais toi qu'est ce que tu as fait ?? tu t'es tapé ma copine derrière mon dos...
Quitterie : petite précision : ton ex copine...
Paulo : oui bon c'est pareil !!! je parle du passé, il y a 7ans, elle était ma copine !
Richard : je sais Paulo, je m'en excuse ! Mais tu vois Paolo est bien ton fils et ce n'est arrivé qu'une seule fois...
Vivi : oui Paulo, tu m'as pardonné à moi, je pense que tu pourrais faire de même avec Richard... c'est le passé, d'en reparler maintenant ne changera rien !!
Paulo : oui tu as raison.. ok... Richard, c'est bon, on en parle plus...
Richard : vraiment ??
Paulo : oui allez c'est bon, repartons sur de nouvelles bases sans tensions !!!
Richard : génial, je suis ravi de retrouver comme ami mon Paulo !!!!


Richard vint serrer Paulo dans ses bras.


Paulo : oui bon n'en fais pas trop tout de même !
Feli : bon, tout ceci est bien beau mais si on appelait Tommy ?
Rafa : je te laisse faire Feli, parce qu'apparemment Tommy ne m'a pas trop à la bonne en ce moment



Feli pris donc son téléphone et appela Tommy.



Du côté de la maison des parents à Tommy. Tommy, toujours aux petits soins avait préparé un petit repas qu'ils étaient en train de partager. Ce soir, ils avaient tous décidé de ne pas trop penser à leurs soucis et de passer une bonne soirée. Quand tout à coup, son portable sonna.


Driiiiiiing


Tommy : ah mon téléphone... je les laisser dans la cuisine ! Je reviens !!!
Bulle : oui pas de soucis !!!
Nando : Bon, vous ne pensez pas qu'on devrait retourner à la villa ?
Bulle : ah non !!! ça ne va pas ??? Pour voir encore cette Veronica fricotait avec Feli ??? Pour encore entendre Feli me dire « bulle tu bois trop » sans arrêt ?? Non merci !!!
Melo : oui mais est ce que tu penses que c'est en restant ici que les choses vont s'arranger ?
Nando : oui et puis Julian a besoin de voir son père aussi...
Bulle : oui c'est vrai... alors je veux bien y retourner mais je ne veux pas parler à Feli... Si j'y retourne c'est seulement pour mon fils !!!!
Nando : ok... s'adressant à Serena : et nous on fait quoi ?
Serena : je ne sais pas.. après tout c'est aussi chez moi là bas... mais d'un autre côté je ne sais pas si je supporterais de voir Rafa...
Melo : moi je n'y retourne pas car sinon je pense que je peux casser la figure à Nole et à Isa et ça risque de me coûter cher en indemnité... je vais aller voir mes parents un petit peu, ça me fera le plus grand bien.
Serena : d'accord.



Tommy revint à table.


Serena : alors c'était qui ?
Tommy regardant Bulle : Feli...
Bulle : ah ben justement on en parlait ! Qu'est ce qu'il voulait ?
Tommy : savoir si vous étiez avec moi, il était un peu inquiet.
Bulle : ah il a quand même le temps de s'inquiéter pour nous malgré ma très chère belle sœur ?
Tommy : apparemment.
Nando : et qu'est ce que tu lui as dit ?
Tommy : qu'on était tous ensemble.
Bulle : oh tu n'aurais pas dû Tommy !!!! comme ça il aurait un peu stressé.
Tommy : oui mais bon, par rapport à Julian je ne pouvais pas !!!
Serena : oui son fils doit lui manquer !!
Bulle : mouaiii...
Nando : bon alors du coup on fait quoi ? On rentre à la villa ?
Bulle : tu as vraiment envie d'y retourner toi dis donc ?
Nando : ben... d'un côté je me dis que laisser le champ libre à Rafa pour Vivi, ce n'est pas une très bonne idée !!! Et puis j'ai envie de leur faire payer à tous les deux... je veux qu'ils nous voient avec Serena.
Bulle : ah tu espères les rendre jaloux ?
Nando : ben...
Serena : oui remarque tu as raison !!! il veut s'amuser alors, on va s'amuser !!!!
Bulle : mais Nando, est ce que tu penses que Vivi t'aime toujours ?
Nando : je ne sais pas, je l'espère... et puis c'est une bonne façon de le savoir... nous verrons comment elle va réagir en me voyant avec Serena...


Ils prirent donc la décision de retourner à la villa dès le lendemain matin sauf Melo qui ne voulait absolument pas voir ni Nole, ni Isa. Elle partit donc chez ses parents pour quelques jours.
Du côté de Lucie, elle passait tranquillement la soirée avec Yoann avec qui elle s'entendait très bien. Il avait décidé de manger un morceau vite fait et d'aller faire une partie de bowling. Au moment de se quitter.

Yoann : ce fut une super soirée !!
Lucie : oui merci Yoann, grâce à toi, je passe des supers moments.
Yoann : nous pouvons recommencer quand tu le souhaite.
Lucie : et bien très vite j'espère !! j'oublie tous mes petits soucis lorsque je suis avec toi.
Yoann : je suis content que tu aimes ma compagnie...



Un petit silence s'installa qui les mis mal à l'aise.


Lucie après un petit moment : bon bon, je vais rentrer.
Yoann : oui, il commence à se faire tard...
Lucie : et bien, à bientôt alors.



Yoann avait très envie d'embrasser lucie mais il n'osa pas. Il avait peur que ce soit un peu trop tôt. Il lui fit juste un petit bisou sur la joue.


Yoann : bonne nuit ma belle.
Lucie : bonne nuit.



Lucie rentra donc à la villa.

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Lun 31 Aoû - 21:45

Le lendemain matin, du côté de Vanessa, son fils et John. Ils avaient décider d'aller à la plage. Vanessa et John se faisait bronzer tout en surveillant Arthur qui jouait dans les vagues.


Vanessa : Ah quel plaisir de se retrouver ici tous les trois... c'est tout ce dont je rêvais...
John : on est vraiment bien !!!
Vanessa : oui... tu es content de connaître mon fils ?
John : bien sûr ma chérie ! Et je suis encore plus content que tu puisses enfin profiter de lui.
Vanessa : oui, ça me fait énormément de bien !!! mais bon, quand je pense que Micha s'en est débarassé pour partir avec sa copine en vacances !!! ça me dégoute !!!!
John : ne pense pas à ça !!!! profite juste de ton fils !
Vanessa : oui tu as raison, mais quand il va revenir le chercher... comment je vais faire ?
John : ah... ça...
Vanessa : de toute façon ça ne se passera pas comme il le veut !!! je veux la garde de mon fils et je l'aurai !!
John : tu vas entamer une procédure ?
Vanessa : oui... il a assez profité d'Arthur !!
John : Allez tu as le temps de penser à ça... pour le moment, profite !!!
Vanessa : oui tu as raison...
John : tu viens on va rejoindre Arthur ?
Vanessa : yes !!


Ils allèrent tous les deux jouer avec Arthur. Vanessa était vraiment heureuse de partager ces moments avec John et son fils, mais une petite chose la tracassait encore un peu.


Vanessa juste avant d'arriver près d'Arthur : Attends !!
John : qu'est ce qui se passe ?
Vanessa : j'aimerai vraiment que tu me présentes ta famille. Je suis sûre de ce que je ressens pour toi.
John : moi aussi je suis sûr de moi...
Vanessa : alors ? Ça veut dire oui ? Après tout, toi tu connais Arthur maintenant...
John : oui bon ce n'est pas vraiment pareil...
Vanessa : bah quand même...
John : Oui ma chérie, c'est oui !!! quand on rentre de vacances, je te les présente.
Vanessa : chouette ; j'ai hâte !!


John l'embrassa et ils partirent rejoindre Arthur.

Pendant ce temps là, la villa Nadal se réveillait. Feli n'avait pas beaucoup dormi, il pensait énormément à Bulle et son fils et ne souhaitait qu'une seule chose : qu'ils reviennent. Il était toujours dans ses pensées quand on tapa à sa porte...


Feli : oui !!!
??: Petit dej service !!!!!
Feli en remontant rapidement le drap sur lui : Ah Veronica, mais tu aurais pu me dire que c'était toi !!
Veronica : ben pourquoi ?
Feli : mais voyons j'étais à moitié nu !!!!
Veronica : Ben et alors ? Il est où le problème ? Je te rappelle que je t'ai déjà vu entierement nu un paquet de fois !!!
Feli : oui certes... mais ce n'est pas une raison !!!
Veronica : et puis ça ne me déplaît pas... j'aime toujours autant voir tes jolies tablettes de chocolat..
Feli gêné mais flatté : rhooo mais arrête tes bêtises !!! cependant il est vrai que je suis plutôt fier de mes magnifiques abdos !!!
Véronica : je peux toucher ? Pour me rappeler de bons souvenirs...
Feli : Ouai bien sûr !!! mais pas trop longtemps hein !!!


Véronica en profita un petit peu pour caresser le torse de feli en même temps...
Feli : euh... tu abuses là...
Véronica : Ose dire que ça ne te plaît pas...
Feli : non ce n'est pas ça... reprenant ses esprits : non allez arrête !!!
Véronica : dommage...


Sur ces mots, elle quitta la chambre de Feli le laissant un petit peu perplexe et légèrement troublé.

Pendant ce temps là, Nole avait décidé d'aller réveiller Isa. Il n'avait pas dormi ensemble car Isa préférait prendre un peu son temps.



Toc toc toc


Isa endormie : ouiii
Nole : ce n'est que moi...
Isa : entre je t'en pris...
Nole : tu es toujours aussi belle, même au réveil.
Isa : oh c'est mignon... viens près de moi !! je suis vraiment contente d'être avec toi...
Nole : je le suis aussi et je suis désolé de t'avoir repoussé si brusquement au début.
Isa : ce n'est pas grave... l'important c'est ce que nous vivons maintenant !


Nole l'embrassa.

Victor qui était toujours endormi fit réveillé par un sms.


Victor : ah tiens qui est-ce de bon matin ?



Il lu le texto : « Coucou mon cher beau frère... Nous arrivons, nous rentrons à la villa. À tout de suite... »

Victor lui répondit : « ah chouette ça, bonne nouvelle !!! Je vais enfin pouvoir passer un peu de temps avec ma belle sœur adorée !!! a tout de suite »


Dans sa chambre, Lucie fut également réveillée par un petit texto qui lui fit très plaisir : « ma première pensée du matin est pour toi... merci encore pour cette belle soirée ! À très vite, je t'embrasse. Yoann »

Lucie se contenta de sourire.

Du côté de Rafa et Vivi... contrairement à Isa et Nole, il était pour eux inconcevable de prendre leur temps. Ils venaient donc de passer leur première nuit ensemble.


Rafa : bonjour toi...
Vivi : bonjour Mr Nadal... ça va ?
Rafa : on ne peut mieux... viens me faire un calin...


Vivi s'exécuta.


Rafa : voilà... tout ce dont j'ai besoin en ce moment... toi, toi et toi... près de moi.
Vivi qui doutait quand même un peu : c'est vrai ce que tu dis ?
Rafa : ben oui, pourquoi ? Tu ne me crois pas ?
Vivi : ben je sais que tu aimes toujours Serena...
Rafa : ne me parle pas de Serena, c'est avec toi que je veux être...
Vivi : oui pour le moment...
Rafa : ne pense pas au futur, vivons au jour le jour... je veux profiter de chaque instant avec toi...
Vivi : oui...


Rafa l'embrassa tendrement.

Quand tout à coup, des cris se firent entendre.


??: PAPAAAAAAAAAAA !!!! Papaaaaaaaaa !!! on est là !!!


Rafa : ben mince qui est ce ? Je n'ai pas entendu la sonnerie.
Vivi : quelqu'un qui a les clés et qui n'a donc pas besoin de sonner...
Rafa : Serena !!!!
Vivi : oui... et je pense avec le reste du petit groupe vu les cris.


Féli avait immédiatement reconnu la voix de son fils et il descendit les marches à toute vitesse.


Feli : Julian, mon fils !!!



Julian sauta dans les bras de son père. Une fois terminé, il se tourna vers bulle.


Feli : Bulle... je suis content que...
Bulle coupant court : Feli... no comment, je ne veux pas t'entendre !! où est Victor ?
Victor arrivant : ici chère belle sœur !!!


Bulle alla retrouver Victor. Feli était extrêmement déçu de voir Bulle partir avec son frère. Mais il se tourna vers Nando et Serena.


Feli : ben Melo n'est pas avec vous ?
Serena : non elle a préféré partir un petit peu chez ses parents pour quelques jours...


Nole et Isa arrivant à ce moment là main dans la main avait entendu ce que Serena avait dit mais il ne dit rien concernant Melo.


Serena : mais vous êtes ensemble tous les deux ???
Isa : et oui !!!
Lucie arrivant : mais nous ne devons plus nous mêler des histoires de cœur de nos amis... c'est ce que nous avons décidé pour éviter les tensions, il y en a déjà assez chez chaque couple. Chacun fait ce qu'il veut de son cœur...
Serena voyant Rafa et Vivi arrivaient parla très fort : de son cœur OU DE SES FESSES !!!
Rafa ironiquement: ah ben tu es de retour toi ??? toujours autant de bonne humeur ???
Serena : je suis de très bonne humeur grâce à mon Nando.



Elle embrassa Nando sur le champ.
Vivi ressenti comme un pincement au cœur... mais elle ne le fit pas voir... et embrassa Rafa de la même manière !!!


Nole tout bas à Isa et Lucie : et ben je sens que ça va être la guerre... nous n'avons plus qu'à compter les points !
Lucie : rhooo mais que tu es bête !!! bon et si on allait déjeuner tous ensemble pour fêter votre retour ??


Ils allèrent donc tous prendre leur petit déjeuner. Lucie en profita pour raconter que Vanessa, john et arthur étaient partis quelques jours pour profiter de quelques moments à trois, de même pour Adel et Juan. Les personnes en conflit firent des efforts pour ne pas gâcher l'ambiance. L'ambiance semblait donc être redevenue paisible ou presque...

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Mer 2 Sep - 23:18

L'ambiance semblait donc être redevenue paisible ou presque, puisque Serena et Nando faisait tout comme deux nouveaux amoureux, ce qui dérangeait tant Rafa que Vivi.

Serena : tiens mon Nando, je t’ai préparé ton pain grillé avec confiture à la fraise, comme tu aimes je crois, n’est-ce pas ?
Nando : oui, c’est ce que je prends toujours au petit déj, merci ma belle, tu es un ange !!
Serena : oh mais ça me fait plaisir de faire ça pour toi !
Nando embrassa Serena
Nole tout bas a Isa : c’est quand même bizarre comme situation
Rafa qui n’en pouvait plus : Bon vous avez fini tous les 2 ???????????
Nando : pourquoi tu t’énerves comme ça Rafa ?
Rafa : parce que vous êtes pitoyables à faire ça juste pour nous rendre jaloux Vivi et moi !
Serena : oh mais non, on ne fait pas ça pour vous rendre jaloux…on commence juste a fort s’apprécier !!
Rafa : TU MENS !!!!
Nando : Bon Rafa, ne nous gâche pas notre bonheur avec tes crises de jalousies minables !
Vivi : mais ça se voit que vous jouez et que vous ne vous aimez pas !!
Rafa : la preuve, Serena ne me prépare jamais mon petit déj, donc tu vois, elle fait juste des efforts pour nous rendre jaloux
Serena : ou alors je fais ça parce que je l’aime réellement, Lui !
Rafa bouche bée : tu veux dire que…
Serena : eh bien oui, tu as peut être raison, il faut peut-être qu’on se sépare ! Peut-être que je ne t’aimais pas réellement, et avec Nando je redécouvre l’amour !

Rafa se leva et alla dans sa chambre. Vivi ne savait pas quoi penser face à cette réaction de Rafa. Il semblait tellement blessé par les paroles de Serena qu’elle se doutait que Rafa ne voulait pas réellement la quitter. Elle décida donc d’aller le voir

Vivi : Rafa, tu vas bien ?
Rafa : oh Viviii, tu es là !!!
Il la prit dans ses bras et se mit à l’embrasser
Vivi l’arrêtant : Rafa attend, je veux te parler
Rafa : chuut, on aura le temps de parler après !
Vivi : non Rafa je veux qu’on parle maintenant !
Rafa déçu : bon ok, qu’est ce qui est si pressant ?
Vivi : tu vois après ce qu’il vient de passer maintenant et après la réaction que t’as eu avec Serena, j’ai vraiment l’impression que tu ne m’aime pas, que tu es avec moi que pour…le sexe
Rafa : mais non Vivi, pas du tout
Vivi : tu sais ça s’est bien vu à ta réaction que ça te dérange de voir Serena avec Nando. Tu étais jaloux ! Et puis sinon, pourquoi serais-tu partie comme tu l’as fait ?
Rafa : non ce n’est pas ça, mais mets-toi à ma place ! Ça fait 10 ans que je suis avec Serena, dont 7 ans de mariage. On a tout fait ensemble, on a tout eu ensemble. On devait même avoir un enfant ensemble. Et aujourd’hui elle me dit qu’elle ne m’aimait pas !! Tu sais ce que ça représente ?
Vivi : oui je comprends, je sais que ça ne doit pas être facile, mais il faut que tu tournes la page. Tu m’as dit que tu as des sentiments pour moi non ? Alors tourne la page et recommence tout avec moi !
Rafa : Oui tu as surement raison
Vivi : et tu sais par  quoi tu devrais commencer ?
Rafa essayant de l’embrasser : par t’embrasser ???
Vivi : je pense que tu devrais divorcer !
Rafa horrifié : quoi ?????????
Vivi : Rafa !! Tu veux tourner la page ou non ?
Rafa : oui mais…J’ai encore des sentiments pour Serena et tu le sais, ce n’est pas facile d’effacer 10ans de sa vie
Vivi : mais si tu veux tout recommencer à zéro, il faut que tu commences par-là Rafa ! Et si tu as vraiment des sentiments pour moi, c’est ce qu’il faut que tu fasses
Rafa : écoute Vivi, je dois réfléchir, d’accord ?
Vivi : mais Rafa…
Rafa : Vivi !!! il faut aussi que tu comprennes que ce n’est pas une décision qui se prend en 30 secondes !
Vivi : mais elle a dit qu’elle ne t’avait pas aimé
Rafa : Vivi s’il te plait, laisse-moi un peu de temps ! Je prendrai une décision, mais à cet instant précis, je veux juste être seul s’il te plait


Vivi décida donc de le laisser seul. De leur côté les autres avaient décidé de passer la matinée à flemmarder. Certains en avait profiter pour bronzer tant que le soleil n’était pas trop fort, d’autres jouaient à la play, certaines filles regardaient des séries. La matinée se passa bien et Serena avait décidé de reprendre les rênes de la maison et fit à manger pour tout le monde. Bulle décida d’aller l’aider et elles eurent l’occasion de discuter un peu
Serena : je trouve l’ambiance bizarre !
Bulle : oui, c’est tellement mieux quand on peut se mêler des affaires des autres, au moins on a de l’occupation !
Serena : ça va toujours pas avec Feli ?
Bulle : je ne veux pas lui parler !!
Serena : je pense que tu devrais, il fait des efforts pour toi
Bulle : et la Veronica aussi fait des efforts..pour nous séparer
Serena : alors ne la laisse pas faire !!
Bulle : et si c’est ce que Feli désire ?
Serena : mais bien sûr que non ! Comment peux-tu dire ça, tu connais bien Feli après toutes ces années !
Bulle : vu ce que tu as dit à Rafa, tout le monde peut vite changer on dirait !
Serena : j’ai dit à Rafa ce qu’il méritait ! Il me fait souffrir, alors il mérite de souffrir aussi !
Bulle : mais Nando sait que tu mentais ?
Serena : Nando me plait et je lui plais, on a mis les choses au clair ! Maintenant Vivi et Rafa nous font souffrir, alors nous allons faire pareil !
Bulle : et si vous les perdez définitivement ?
Serena : j’espère que Rafa m’aime toujours..On va avoir un enfant ensemble, alors j’espère qu’il ne me fera pas ça. On a déjà perdu un enfant, je veux pas perdre le père maintenant, ou même revivre la même chose ! Alors je préfère prendre un peu de bon temps avec Nando, ça me fait oublier un peu ce que Rafa me fait subir avec l’autre blonde, et puis je lui rends la monnaie de sa pièce, jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’on est fait pour être ensemble !
Bulle : j’espère que ça marchera !
Serena : merci ! d’ailleurs tu penses quoi du couple Isa-Nole ?
Bulle : je trouve que Mélo et Nole faisaient un plus beau couple
Serena : aah ouf, on pense la même chose ! Ils se complétaient beaucoup mieux
Bulle : tu crois qu’on devrait appeler Mélo pour lui dire ?
Feli passant par-là : dire quoi à Mélo ?
Veronica qui était derrière lui : pour Nole ? Et en plus ta femme est une balance ?
Bulle : ON T’A RIEN DEMANDE A TOI !!!
Feli : Bulle calme toi !!
Bulle : c’est plutôt à elle de se calmer !
Veronica : non à toi ! on avait dit qu’on ne devait plus se mêler des affaires des autres, alors laisse Nole faire sa vie !
Feli : Vero a raison ! Tu ne dois rien dire à Mélo !!!
Bulle qui n’entendit que le début de la phrase : VERO ??? Vous prenez de plus en plus vos aises
Veronica, fière : oh tu sais, il m’a déjà donné des petits noms bien plus adorables
Bulle :  et bientôt c’est mon point qui va adorablement se retrouver dans ta face !!!
Veronica : et en plus elle est violente ??? Mon pauvre Feli, ton ex, euhhh ta femme a vraiment tous les défauts du monde !
Bulle très énervée : EX ???????
Feli : mais non ma chérie, ne t’énerve pas comme ça
Bulle était en train de s’approcher violemment de Veronica mais Julian et les autres enfants arrivèrent
Julian : maman pourquoi tu cris ??
Serena : parce qu’elle voulait que tout le monde sache que c’est l’heure de manger les enfants !!
Les enfants étaient heureux et tout le monde arriva, suites aux cris de Bulle.

Ils s’installèrent tous à table pour commencer à manger. Nole et Isa paraissaient très amoureux, Veronica était allée se coller à Feli et Victor ne savait donc pas vraiment ou se mettre. Vivi alla vite se mettre à côté de Rafa qui paraissait un peu perdu. Nando et Serena s’essayèrent ensemble, et Bulle, Tommy et Lucie allèrent se mettre à côté. Puis Richard, Paulo et Quiterie prirent les dernières places.
Isa : ah tout va vraiment mieux  quand personne ne s’occupe de la vie des autres ! Au moins Nole et moi on est enfin tranquille !
Nole : oui tu as raison !
Isa : je suis vraiment heureuse qu’on nous laisse enfin vivre notre amour, parce que c’était vraiment intenable avant !
Vivi : qu’est-ce que j’aimerais aussi qu’on puisse vivre pleinement notre amour Rafa et moi !
Nando : et qui vous en empêche ?
Vivi : Serena !
Nando la défendant : mais Serena n’a rien fait !
Vivi : si, elle est revenu pour nous rendre la vie impossible !
Serena : je te rappelle que c’est chez moi aussi !!
Vivi doucement à Rafa : vivement que tu lui dises et que tout s’arrange !
Bulle avait entendu : qu’est-ce que Rafa doit dire à Serena ?
Rafa : oh rien
Serena : si tu dois me dire quelque chose, alors vas-y !
Vivi : IL VEUT LE DIVORCE !!!!!!!!!!!!
Rafa : VIVIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
Serena : QUOI ????????????????
Quiterie : elle va vraiment réussir à foutre en l’air leur couple celle-là !
Paulo : Quiterie !!!!!
Bulle : en même temps c’est vrai
Feli : Bulle !!! On ne doit plus se mêler des affaires des autres !!!
Bulle : tu dois toujours critiquer ce que je fais ? si je bois 1 petit verre, ça va pas ! Dès que je parle, ça ne va pas…
Veronica : forcement, comme tu fais que de la merde et que tu ne le rends pas heureux…
Bulle : JE VAIS LA FRAPPER !!!!!!!!
Veronica heureuse au fond d’elle : tu vois Feli, elle est remplie de haine ! Mon pauvre, comment tu as fait pendant toutes ces années ?
Isa : Bon, vous avez fini ????
Nole : oui ce matin tout allait bien et maintenant rien ne va plus !
Richard : et toi avant quand tu parlais tu étais toujours drôle, mais depuis que…
Isa : DEPUIS QUOI ?????
Richard : oh rien rien, je veux pas me mêler des affaires des autres
Bulle doucement à Serena : en même temps c’est vrai, depuis qu’il est avec Isa il n’est plus drôle du tout !
Veronica : vas-y madame l’alcoolique, mêles toi de ça aussi, toi qui ne sait faire que ça !
Paulo : BON arrêtez tous !! on ne devez plus se mêler de la vie des autres, alors ne le faisons plus !
Sur ces sages paroles, le silence se fit. Serena en profita pour en revenir à ses problèmes
Serena : alors comme ça tu veux le divorcer Rafa ?
Vivi répondant pour lui : OUI IL LE VEUT !!
Serena : MELE TOI DE TES AFFAIRES TOI !!!!
Vivi : ce sont mes affaires aussi puisque Rafa est avec moi !
Serena : il s’agit de NOTRE mariage, alors tais toi !!!
Vivi : C’est MON copain, alors tais-toi toi aussi !!!
Serena : c’est encore chez moi ici, alors je n’ai aucun ordre à recevoir de toi !!
Vivi : vivement que tu dégages !!
Rafa : BON CA SUFFIT !!!
Vivi : ah merci de me défendre Rafa !
Serena : si tu veux le divorce, très bien, tu l’aura !!! Mais la moitié de tout ce qu’on a est à moi !! Et en ce moment même je refuse que ta péta*** soit actuellement dans ma moitié !!!!
Rafa : Serena, soyons raisonnables… 
Serena énervée : Elle dégage de MA cuisine !!!! et elle n’a plutôt pas intérêt à entrer dans la moitié de MA chambre et de MON lit !
Rafa : Serena, on est des gens civilisés
Serena : JE VEUX PLUS TE VOIR !!!!!!!

Et elle s’en alla. Bulle qui n’avait pas faim s’en alla elle aussi.
Les autres restèrent pour manger, bien que Rafa, Feli et Isa n’avaient pas beaucoup d’appétit.
Après manger, Isa demanda à Nole d’aller visiter un peu la ville pour sortir de la maison et ne plus être avec les autres. Rafa alla dans sa chambre, et Feli alla le rejoindre pour parler. Nando resta avec Tommy et ils décidèrent de jouer un peu à la play. Vivi elle reçut un appel

Vivi : allo
Vanessa : ma bloooooondeeeeeee
Vivi : oh toi au moins tu es joyeuse !!
Vanessa : ce n’est pas encore la joie chez Rafa ?
Vivi : ba Serena est revenue…
Vanessa : ah..donc ça doit être la guerre
Vivi : oui voilà ! En plus ils font comme si ils s’aimaient avec Nando, c’est insupportable !
Vanessa : tu devrais être heureuse, au moins elle laisse Rafa tranquille !
Vivi : oui mais bon…c’est Nando quand même !! Mais bon j’ai quand même une bonne nouvelle, Rafa s’est enfin décidé a demandé le divorce !!!
Vanessa : quelle bonne nouvelle ! ça c’est qu’il t’aime !!
Vivi : oui, ça me rend heureuse ça !
Vanessa : moi aussi j’ai une bonne nouvelle !! Ce soir je vais rencontrer les parents de John ! lls sont en Espagne en vacances, et ils prennent le bateau pour venir à Manacor ! Je vais les rencontrer ce soir !!
Vivi : génial ça !!
Vanessa : oui ! en plus ça se passe extrêmement bien avec Arthur ! Je suis vraiment heureuse
Vivi : j’en suis heureuse pour toi ! Tu me racontera comment ça se sera passé avec les parents de John
Vanessa : j’espère qu’ils vont m’aimer
Vivi : bien sûr qu’ils vont t’aimer, tu es adorable !!!

Elles continuèrent un peu leur discussion. De leur côté, Rafa et Feli discutaient entre hommes
Feli : tu veux vraiment divorcer ?
Rafa, confus : je…je sais pas
Feli : mais Vivi disait que tu étais décidé
Rafa : c’est elle qui est décidé ! Moi je n’y avait même pas pensé, et c’est elle ce matin qui m’a dit que je devais divorcer et qui vient de prendre la décision pour moi 
Feli : elle commence vite à prendre les décisions pour toi dis-donc
Rafa : oui…et maintenant Serena me fait la guerre et veut plus me parler 
Feli : il faudrait que vous parliez en tête à tête ! Je vois bien que tu veux pas divorcer…
Rafa : mais Serena m’a dit ce matin qu’elle aimait Nando quand même, du coup je me demande si ça ne serait pas la meilleure chose
Feli : mais tu délires ? Ça se voyait qu’elle bluffait pour te rendre jaloux, et tout le monde a vu que ça a marché !
Rafa : oui, ça m’a fait très mal d’entendre ça ! Je l’aime Serena, mais après tout ce qu’on a vécu, tous ces malheurs qui nous ont rendus distants l’un de l’autre..j’ai besoin de me sentir aimé et Vivi me donne ce dont j’ai besoin. Serena ne me désirait plus, elle n’avait plus aucun geste tendre pour moi, et je ne dis pas que c’est que elle, parce que moi non plus je n’étais pas assez tendre avec elle. Mais là Vivi me donne l’affection dont j’ai besoin et je me sens aimé
Feli : mais tu ne pourras pas lui donner l’amour qu’elle a besoin d’avoir, elle ! Tu ne l’aimes pas comme tu aimes Serena
Rafa : non c’est vrai ! J’ai des sentiments pour Vivi et je pensais qu’ils grandissaient peu à peu, mais maintenant je ne sais plus s’ils vont continuer à grandir ou si…c’est plutôt une attirance physique. Je suis perdu !
Feli : prend du recul
Rafa : Mais en voyant Serena avec Nando, ça m’a fait me rendre compte que j’ai besoin d’elle et que jamais je ne supporterai de la voir avec quelqu’un d’autre !
Feli : tu sais, je vais te dire un secret : je sais ce que tu ressens
Rafa : c’est vrai ?
Feli : oui, il m’arrive la même chose avec Vero
Rafa : avec Vero ? Ta belle-sœur ?
Feli : mais tu sais qu’avant on était ensemble elle et moi ?
Rafa : oui
Feli : et bien elle n’arrête pas de parler du passé, elle me cherche et..je suis incapable de l’arrêter ! Je me sens désiré et, à vrai dire, j’aime ça
Rafa : mais et Bulle ?
Feli : Bulle est insupportable ! Elle se mêle de tout et elle pense plus à faire la fête qu’à passer du temps avec moi
Rafa : mais tu l’aime non ?
Feli : oui, mais physiquement, Vero m’attire !
Rafa : mais pense à ton frère aussi

Eux aussi continuèrent leur conversation. Serena et Bulle avaient décidé de rejoindre Tommy et Nando pour les regarder jouer à la play. Lucie s’occupait de tous les enfants avec Paulo et Quiterie près de la piscine. Richard essaya de parler à Lucie
Richard : Lucie, maintenant que la tempête est passée, est-ce qu’on pourrait enfin se parler ?
Lucie : je préfère bronzer et surveiller les enfants !
Richard : mais Lucie, il faudrait quand même qu’on parle
Lucie soufflant : bon Richard, laisse-moi profiter un peu de la vie ! Tu fais toujours des conneries, tu me pourris la vie et après tu reviens en pleurant et j’en ai marre ! Alors laisse-moi tranquille un peu

Puis son téléphone sonna. Elle venait de recevoir un sms et eut immédiatement un sourire lorsqu’elle lut le sms
Lucie : bon puisque vous vous occupez des enfants, moi je vais aller faire un tour
Richard : mais tu vas ou ?
Lucie : ça ne te regarde pas !

Puis elle s’en alla.
Richard à Paulo : je crois qu’elle me trompe
Paulo : mais non, n’importe quoi !!
Richard : ais t’as vu ça ? Le sourire qu’elle a eu quand elle a lu le sms ? Elle me trompe !
Paulo : tu te fais des idées !
Richard : je vais la suivre !!
Paulo : mais Ri…

Mais Richard était déjà partit.
Lucie s’en alla à pied jusqu’au centre-ville, et Richard la suivait en essayant d’être discret. Puis il l’a vit entrer dans un endroit. Il était curieux de voir ou elle allait. Mais arrivé devant la vitrine, il se rendit compte que ce n’était qu’un simple magasin de vêtements. Il regarda à l’intérieur et vit Lucie, seule, qui regardait des vêtements. Il rentra donc chez Rafa et Serena
Paulo le voyant arriver : alors Richard, elle te trompe ?
Richard : non, elle est juste allée faire les magasins !
Paulo : tu vois, la prochaine fois tu m’écouteras
Richard : oui mais j’ai des doutes quand même !!!

avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Serena.mg le Mer 2 Sep - 23:19

Pour Nando, Tommy, Serena, Bulle et le petit Julian, le moment play se passait bien. Serena ne savait pas qui encouragé entre Nando et son meilleur ami Tommy, mais tout se passait avec une bonne ambiance, sauf quand le sujet de Vivi et Rafa revenait.
Tommy : ne t’inquiète pas Serena, je suis sur qu’il ne veut pas divorcer
Serena : mais vous vous rendez compte ? Je suis enceinte !
Bulle : mais ça tu ne lui as pas dit !
Serena : à chaque fois que je suis enceinte, une blonde vient nous emmer***. J(ai déjà perdu le 1er, que va-t-il se passer avec le 2ème ? Je vais devoir avorter ?
Nando : tu sais, si Rafa ne reconnait pas cet enfant, je serais toujours là pour vous !
Tommy : moi aussi !!
Bulle : on sera tous là !! Mais ne t’enflamme pas, Rafa n’a rien dit
Tommy : oui c’est Vivi qui a parlé de divorce, pas Rafa !
Bulle : tu devrais lui parler !
Julian : maman, c’est quoi le divorce ?
Bulle : rien qui ne te concerne mon chéri ! en tout cas pas pour l’instant…
Serena : tu devrais aussi parler à Feli, mais sans la présence de cette Veronica…
Bulle : mais elle est toujours collé à lui !
Nando : le soir, elle dort bien avec Victor, non ?
Bulle : ah ça J’espère !!!
Tommy : alors profites en pour aller parler à Feli !
Bulle : oui bon, je verrais

Du côté de Nole et Isa, tout se passait bien. Ils avaient fait un bon tour, et quelques heures après ils rentrèrent chez Rafa et Serena. En arrivant, Isa trouva Vivi dans sa chambre
Isa : Vivi ? qu’est-ce que tu fais ici ?
Vivi : j’avais besoin de parler à quelqu’un mais je savais pas trop à qui. Les gens ne me critiquent plus, mais ils ne me parlent plus non plus…
Isa : qu’est ce qui ne va pas ?
Vivi : je peux te dire un secret ?
Isa : dis-moi !
Vivi : eh bien, ça m’a fait un pincement au cœur tout à l’heure en voyant Serena et Nando s’embrasser !
Isa : tu l’aimes encore ????????
Vivi : oui, enfin non ! J’aime Rafa, mais bon je sais pas. Rafa a encore des sentiments pour Serena et, j’ai l’impression qu’il ne veut pas divorcer. Et moi de mon côté je crois que j’ai encore quelques sentiments pour Nando
Isa : oula c’est compliqué !
Vivi : mais je suis sure que si Rafa divorce et se donne a 100% dans cette relation, je suis sure que je peux l’aimer et oublier définitivement Nando
Isa : c’est pour ça que tu veux à tout prix que Rafa divorce ?
Vivi : oui
Isa : mais tu le presse trop ! Il faut lui laisser du temps ! Et puis Serena va pas te rendre la tâche facile !
Vivi : mais le courant passe si bien quand Rafa et moi on est ensemble !
Isa : mais ce n’est jamais facile ! Il est marié, tu as un enfant. Ce sont des situations qui rendent les choses bien compliquées !
Vivi : oui je sais. J’espère qu’il va se rendre compte qu’il m’aime !!
Isa : mais oui, sois optimiste ! C’est toi qui m’as dit que je devais l’être, et une fois que je l’ai été, j’ai réussie à avoir Nole !!!
Vivi : ça se passe bien avec Nole ?
Isa : oui, très bien ! Je suis si heureuse de l’avoir ! Et moi de ce côté-là j’ai de la chance, Mélo n’est pas ici pour me casser les pieds !
Vivi : t’as bien de la chance ! Profites de ton Nole !

L’après-midi se passa bien, ils s’occupèrent tous comme ils le pouvaient, tentant de s’éviter pour certains. Rafa éviter Vivi qui lui mettait trop la pression pour qu’il divorce. Feli évitait Veronica qui le mettait mal à l’aise. Lucie évitait Richard qui commençait à se rendre compte qu’il y avait quelqu’un d’autre. Bulle ne voulait pas voir Feli. Chacun s’évitait, mais au moment du repas, tous se retrouvèrent, ce qui mit tout de suite de l’ambiance
Paolo : j’ai faim, j’ai faim !!
Julian : moi aussi !!!
Paolo : on mange quoi ?
Serena : demande à ta mère ce qu’elle a acheté pour toi !
Vivi : euuuhhh, pourquoi ça ?
Serena : parce que je t’ai INTERDIT d’entrer dans MA cuisine !!! Je ne donnerais pas à manger à ton fils ! tu n’as qu’à t’en occuper !!
Vivi : mais Serena c’est un enfant, ne t’en prends pas à lui !
Rafa : Serena s’il te plait, ne fais pas ça !!
Serena : et pourquoi pas ? c’est aussi chez moi ici !
Nando : Serena laisse les juste manger ! Ne t’occupe pas d’eux, ils n’en valent pas la peine ! Vivons tranquillement et profitons de notre amour !
Rafa : pitoyable comme discours ! Et dire que je pensais que tu étais mon ami !
Nando : tu trompes ta femme et tu oses venir nous faire des leçons de morales ?
Vivi : ce n’est pas pareil ! Nous nous aimons, alors que vous non !
Nando : bien sûr que nous nous aimons !
Vivi : NON ! Tu n’aimes pas Serena, je le sais !
Nando : et comment tu peux savoir ça ?
Vivi : je te connais, je sais comment tu es quand tu es amoureux !
Nando : eh bien je le suis ! Et non, je ne le suis plus de toi ! Tu croyais quoi ? Que j’allais t’attendre toute ma vie ? Eh bien non, je vais pas être tout le temps à tes pieds !
Vivi : non je ne veux pas ça, je veux juste ton bonheur !
Nando : eh bien je suis heureux avec Serena, alors ne gâche pas notre bonheur ! Et toi Rafa, c’est toi qui es minable ! Tu aimes Serena et tu la trompes. Et en plus tu reproches à Serena de te tromper alors que tu l’as trompé X fois. Finalement vous faites un beau couple ! Vous n’êtes que des égoïstes tous les 2 !!!!
Vivi : Nando ne dit pas ça, je le dis pour toi ! Je sais que tu mens et que tu ne l’aime pas, et c’est mieux comme ça parce que Serena ne t’aime pas non plus !
Nando : arrête de t’occuper de ma vie !!!
Vivi : mais je le fais pour toi !
Quiterie : tu le fais surtout pour toi-même !!
Vivi : ne te mêle pas de ça toi !!
Quiterie : je t’ai entendu tout à l’heure dire à Isa que tu avais eu un pincement au cœur en voyant Nando embrasser Serena et que tu crois que tu as des sentiments pour lui
Rafa : QUOI ?????????
Vivi devenant rouge : non Rafa elle ment !
Quiterie : oh non, j’ai bien entendu ça !!!
Nando : quand agiras-tu en adulte ? Quand sauras-tu vraiment qui tu aimes ?? pff vous voyez, c’est vous qui êtes pitoyables !

Sur ces paroles, Serena laissa Vivi et Paolo manger à table, pensant que leur ruses à Nando et elle commençait à bien fonctionner. Mais après cela, plus personne n’osait parler et le dîner se passa dans le plus grand silence possible. Après manger Lucie proposa quelque chose
Lucie : ça vous dirait d’aller en boîte ce soir ?
Isa : bonne idée ! Nole tu es partant ?
Nole : bien sûr !!
Vivi : Rafa ?
Rafa : non vas-y toi, moi je reste ici !
Vivi : je ne vais pas y aller sans toi !
Rafa fâché : si vas-y !!
Feli : moi je reste ici avec Julian
Veronica : moi aussiiii je reste ici !!
Bulle : bon ba moi j’y vais alors !!!
Richard : bonne idée Lucie, je t’accompagne ! Ça fait longtemps qu’on a rien fait ensemble !
Lucie : oh non, toi tu dois t’occuper des enfants !!
Richard : mais..
Lucie : il faut s’occuper des enfants !!!!!!!!!!
Richard : bon ok


Certains allèrent se préparer pour la soirée. Du coté de Vanessa, c’était le moment qu’elle avait tant attendu de rencontrer les parents de John
John : ne te stresse pas, tout va bien se passer !
Vanessa : j’espère qu’ils vont m’aimer !!
John : mais bien sur, il n’y a pas de raison pour qu’ils ne t’aiment pas !

Puis vint enfin le moment de la rencontre. Les parents de John étaient déjà au restaurant et attendaient le jeune couple.
Maman John : oh John, je suis si heureuse de te revoir !
John : moi aussi maman ! je vous présente Vanessa !
Papa John : enchanté Vanessa !
Vanessa : moi de même !!
Maman John : que vous êtes jolie !!
Vanessa, rougissant : oh merci
Maman John : et qui est cet enfant ? Vous jouez les nounous ?
Arthur : maman, c’est qui ces gens ? C’est mes grands-parents ?
Vanessa un peu gênée : en fait c’est mon fils, Arthur. Il a 7 ans.
Maman John, regardant John d’un air désapprobateur : oh, nous n’étions pas au courant !
John : il était avec son père, et Vanessa a eu la surprise !
Papa John : pour une surprise, c’est une surprise.

Ils s’assayèrent et demandèrent une autre assiette, pour Arthur. Le ton de la soirée était assez froid

Maman John : et donc vous êtes française ?
Vanessa : oui. J’ai étudié à Londres, c’est pour ça que je parle bien l’anglais, et j’aime beaucoup les Etats-Unis
Maman John : mais vous ne connaissez rien aux Etats-Unis !
Vanessa gênée : eh bien les villes que j’ai eu l’occasion de visiter, je les ai beaucoup aimé !
Papa John : et, est-ce que c’est un préjugé que de dire que les français sont des prétentieux ?
Vanessa ne sut quoi répondre et Arthur la sauva
Arhur : maman, je veux aller aux toilettes ! tu peux venir avec moi ?
Vanessa : bien sûr ! Excusez-moi !

Lorsque Vanessa s’absenta, les parents de John en profitèrent pour parler avec leur fils
Maman John : mais elle a un enfant !!
John : je sais maman 
Papa John : John, que fais-tu ?? Tu ne comptes quand même pas t’occuper d’un enfant qui n’est pas le tiens !! Et puis les français sont des prétentieux !
Maman John : elle n’est pas assez bien pour toi !!
John : mais ne dites pas ça. C’est une fille bien !
Papa John : avec un gosse…
John : oui, mais c’est le siens, c’est normal qu’elle s’en occupe !
Papa John : avec le nombre de femmes sur terre, il fallait vraiment que tu t’en trouves un qui a déjà un gosse ?
John : bon écoutez, ne soyez pas désagréables avec elle ! C’est à moi de prendre une décision, pas à vous

Lorsque Vanessa revint, ils passèrent à autre chose.

Chez Rafa et Serena, Feli voulait parler à Bulle mais n’osait pas entrer dans la chambre. Puis il entendit qu’elle était au téléphone et il écouta
Bulle : tu devrais revenir avec nous !!
 ??? : **************
Bulle : je ne veux pas me mêler de vos histoires
??? : **************
Bulle : bon d’accord, Nole a dit qu’il avait des sentiments pour Isa, et ils sont ensemble
??? : **************
Bulle : calme toi !!! Et puis tu sais, il est devenu bizarre ! Il ne fait plus de blagues ! Je pense qu’il est triste sans toi
??? : **************
Bulle : bon d’accord, à très vite alors !

Lorsqu’elle raccrocha, Feli entra, furieux
Feli : Mais quand est-ce que tu vas arrêter de te mêler de la vie des autres ????????
Bulle : et toi, quand est-ce que tu vas arrêter de me faire des reproches ????
Feli : c’est de ta faute, tu fais toujours le contraire de ce qu’on te dit de faire !! Tu n’as pas à te mêler de la vie de Nole
Bulle : Mélo est mon amie, et je le fais pour son bien !
Feli : Nole et elle sont assez grands pour savoir ce qui est bien pour eux, alors respecte ça !
Bulle : et toi respectes moi et laisse-moi vivre !!!
Feli : mais tu fais tout de travers !
Bulle : bien sûr, la seule qui fait tout bien c’est ta Vero là.. Aller je m’en vais ! Occupe-toi de Julian, pour une fois !

Et elle s’en alla. En descendant elle tomba sur Victor
Bulle : tu viens aussi ?
Victor : oh oui, je ne veux pas rester ici avec Veronica.
Bulle : pourquoi ça ?
Victor : oh ça ne va pas fort ces jours ci tu sais…elle ne fait même plus attention à moi. Je crois qu’elle ne m’aime plus
Bulle qui savait qu’il avait raison : aller viens, on va aller s’amuser un peu !

Bulle, Victor, Lucie, Vivi, Nando, Tommy, Isa et Nole s’en allèrent.
Paulo en profita pour parler un peu avec Quiterie lorsque Paolo s’endormit

Paulo : Quiterie, pourquoi tu t’es mêlé de la vie de Vivi ????
Quiterie : je n’ai dit que ce que j’ai entendu !
Paulo : mais tu ne peux donc pas la laisser tranquille ?
Quiterie : Nando devait savoir !
Paulo : tu ne devais plus te mêler de ça !!
Quiterie : eh bien je l’ai fait et je ne le regrette pas !
Paulo : Ecoute Quiterie, ou tu te calmes avec Vivi, qui est la mère de mon fils, ou on va avoir des problèmes !
Quiterie : tu me menaces ?? à cause d’elle en plus !
Paulo : je te dis ce que je pense, voilà tout ! Alors calme-toi !


Rafa lui en profita pour aller parler à Serena 
Rafa : Serena s’il te plait, est-ce qu’on peut se parler comme 2 adultes ?
Serena : tout dépend de ce que tu as à me dire !
Rafa : écoute, je ne veux pas que ça se termine mal entre nous
Serena : tu n’as que ce que tu as cherché à avoir ! Tu me soutenais qu’il n’y avait rien avec elle, et regarde ou on en est…
Rafa : mais Serena, rien n’allait plus entre nous ! Tu ne faisais plus attention à moi, tu n’avais plus aucune affection pour moi
Serena : j’étais dans un mauvais moment ! Tous les revoir m’a rappelé cet enfant qu’on a perdu ! Est-ce que tu peux comprendre ça ?
Rafa : oui, mais plus rien ne nous le ramènera ! Alors arrête de t’accrocher au passé, parce que la seule chose que tu as obtenue, c’est que tu m’as perdu
Serena : alors tu veux vraiment le divorce ?
Rafa : non, enfin peut-être..je ne sais pas Serena, tout est allé trop vite ! J’ai besoin de réfléchir. Mais comprends moi, j’avais besoin d’affection, besoin de me sentir aimer
Serena : je t’ai toujours aimé et j’ai toujours fait tout ce que j’ai pu pour toi. Je suis désolée de ne pas avoir su te rendre heureux
Rafa : j’ai toujours été heureux avec toi, sauf dans ces moments…
Et il prit Serena dans ses bras. La paix était revenu entre eux. Aucun des 2 ne voulait lâchait l’autre et ce fut à contrecœur que Rafa lâcha Serena. Et ils allèrent dormir, chacun dans une chambre différente

Du côté de Vanessa, le diner en famille venait de se terminer. Ils rentrèrent à leur hôtel et Arthur s’endormit très vite. Vanessa en profita pour parler un peu à John, qui paraissait distant
Vanessa : tu vas bien John ?
John : oui très bien, et toi ?
Vanessa : tes parents ne m’ont pas vraiment apprécié, n’est-ce pas ?
John : mais non, ne dis pas de bêtises ! Aller allons-nous coucher

Et il coupa court à la discussion.
Pour Feli, la soirée allait beaucoup plus animé quand Veronica vint le voir
Veronica : Julian dort ?
Feli : oui
Veronica : tant mieux, comme ça on aura un moment juste pour nous 2 !
Feli : pourquoi tu n’es pas allé en boîte ?
Veronica : tu n’y es pas allé, alors je n’avais pas de bonne raison d’y aller
Feli : oh je sis flatté !
Veronica : tu te souviens comme on s’amusait bien tous les 2 à chaque fois qu’on dansait ensemble ?
Feli : oh oui, c’était génial !
Veronica : tu veux pas qu’on danse encore une fois ?
Feli : je ne peux pas mettre de musique, Julian dort !
Veronica : qui a dit qu’il y avait besoin de musique pour danser ?
Feli : bon très bien, dansons dans le calme alors !
Et Veronica se colla immédiatement à lui. Ils dansèrent un collé-serré sans musique, et en s’amusant beaucoup
Feli : qu’est-ce que je m’amuse avec toi ! c’est génial !
Veronica : pareil pour moi !!

Et ils restèrent encore un bon moment ensemble.
Du côté des fêtards, tout se passait bien. Bulle discutait beaucoup avec Victor, et elle ne prit qu’un coca et non du champagne. Nando restait avec Tommy et ils discutaient eux aussi. Vivi essaya de parler à Nando, mais il la rejeta rapidement. Nole et Isa dansaient tranquillement, et Lucie, pour sa part, venait de retrouver Yoann

Yoann : ah je suis heureux de te revoir !
Lucie : et moi je suis heureuse que tu m’ai envoyé un sms pour me demander de venir ce soir !
Yoann : tu es très belle ! J’aime beaucoup ta jupe !!
Lucie : c’est vrai ? je l’ai acheté tout à l’heure
Yoann : arrête, je vais finir par croire que tu l’as acheté juste pour moi !
Lucie rougissant : peut-être bien


Ils continuèrent à passer une bonne soirée, puis vers 1h ils rentrèrent tous se coucher. Lucie quitta Yoann à contrecœur, mais ils avaient déjà rendez-vous pour le lendemain.
En arrivant dans sa chambre, Bulle trouva Feli encore éveillé, lui qui s’en voulait de ressentir cet attirance pour Veronica
Bulle : sache que je n’ai pas bu !
Feli : je ne t’ai rien reproché !
Bulle : pour une fois !
Feli : Bulle, ma chérie, ne pourrait-on pas discuter entre adulte pour une fois ?
Bulle : ok, mais seulement si tu ne me fais pas de reproches !
Feli : mais non !! Tout  l’heure Julian demandait après toi, il voulait qu’on lui lise une histoire ensemble et il était triste que tu ne sois pas là
Bulle : oh mon pauvre chéri ! Demain on lui lira une histoire tous les 2
Feli : oui, génial !!

Et ils se mirent à discuter et à rire ensemble pendant de nombreuses heures. Ce ne fut qu’à 4 heures du matin qu’ils décidèrent d’aller dormir
Feli : ça fait du bien de passer un bon moment comme ça avec toi !
Bulle : oui, c’est génial ! Il faut qu’on communique plus ! J’aime passer du temps avec toi !
Feli : oh moi aussi !!!


Le lendemain matin, ils se réveillèrent tous au même moment, plutôt en douceur tandis que pour Vanessa ça risquait d’être plus mouvementé.
John : Vanessa, il faut que je te parle !

avatar
Serena.mg

Messages : 1651
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 24
Localisation : Cambrai

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Jeu 3 Sep - 19:52

Vanessa : Houlà…Tu me fais peur ! Que se passe-t-il ? :shock:
John, ne voulant pas dire la vérité concernant ses parents : Je vais devoir rester près de mes parents quelques jours…Ma mère ne se sent vraiment pas bien. Elle doit faire des examens…
Vanessa : Oh, mon chéri ! Mais pourtant hier, tout allait bien…
John : Ce n’était qu’une façade…C’est pour ça que l’ambiance était un peu morose…Ce n’était pas à cause de toi, c’était à cause de la malade de ma mère…
Vanessa : Ah…Et moi qui pensais qu’ils ne m’aimaient pas…Je suis désolée d’avoir douté d’eux…Je reste avec toi !
John : Non ! Rentre à la Villa Nadal avec Arthur. Ce sera beaucoup plus amusant pour vous deux. Je ne pourrais pas beaucoup de temps pour m’occuper de vous deux…
Vanessa : Oh ! John ! Tu vas terriblement me manquer ! Mais je comprends…Je t’aime ! Et si tu as besoin d’aide, n’hésite pas…
Et elle prit John dans ses bras pour le consoler. Lui était gêné de ne pas avoir eu le courage de dire la vérité à sa chérie…Ensuite, elle alla faire ses affaires et partit rejoindre les autres, accompagnée d’Arthur. John se mit à pleurer ! Il n’avait pas osé lui dire que ses parents la détestaient et qu’ils ne désiraient qu’une chose : qu’ils se séparent…
 
Du côté de la villa Nadal, ils prenaient le petit déjeuné dans le calme. Mais ce fut de courte durée car, de nouveau Lucie reçut un sms qu’elle lut directement : « Je me languis d’être tout à l’heure ! Tu me manques à un point tel, c’est inimaginable. Je t’embrasse sur les deux joues. Yoann. »  Lucie sourit et s’empressa de répondre. Richard vit la scène et explosa :
Richard : JE TE SIGNALE QUE NOUS SOMMES À TABLE ! LA POLITESSE VEUT QU’ON NE JOUE PAS AVEC LES TELEPHONES !
Tout le monde s’arrêta de manger et regarda Richard, qui était rouge pivoine. Il continua :
Richard : TU ME TROMPES, C’EST CA ??
Lucie le regarda avec des grands yeux noirs. Puis elle dit doucement…
Lucie : Ben euh…Oui. J’ai quelqu’un.
Richard , qui ne s’attendait pas à cette réponse (ou plutôt qui n’espérait pas cette réponse) : :shock: :shock:
Lucie : D’ailleurs, si tu veux, je lui remettrais ton bonjour… :D
Richard, larmes aux yeux : Très bien…J’ai compris. Il se leva et alla trouver ses enfants : Quentin, Caroline…Je vais m’absenter quelques temps. Je vous aime très très fort et je vous appellerai tous les soirs.
Caroline : Pourquoi, tu pars, Papa ?
Richard : Parce qu’il le faut. J’ai besoin de réfléchir un peu.
Quentin : Tu vas où ?
Richard : Je vais aller chez Papy et Mamy. 
Quentin : Et maman, elle vient avec toi ?
Richard regardant Lucie: Non…Elle reste ici.
Quentin : Alors, je viens avec toi !
Richard : Non, mon grand ! Tu vas rester ici pour prendre soin de ta maman et de ta sœur ! Je vous promets que tous les soirs, nous nous parlerons !
Quentin, sautant dans les bras de son père : Tu vas me manquer, papa !
Richard prit ses deux enfants en pleurs, dans les bras. Il les embrassa et leur dit combien il les aimait. Tout le monde observa la scène. C’était tellement émouvant qu’ils eurent tous les larmes aux yeux. Lucie, la première. Mais elle ne dit rien et ne bougea pas. Richard partit faire sa valise puis il dit au revoir de la main à ses amis, embrassa une dernière fois ses enfants, donna un bisou sur la joue à Lucie (qui ne broncha toujours pas) et quitta la Villa. 
Quand il fut parti, le silence dominait. Le petit groupe termina de manger sans un mot. Quand eurent terminé, ils partirent tous vaquer à  leurs occupations. Serena alla voir Lucie.
Serena : Comment te sens-tu, Lucie ?
Lucie : On ne peut mieux et toi ?
Serena : Euh…Bien, merci ! Mais, ça ne te fait que Richard soit parti ?
Lucie : Non, pas du tout ! Pourquoi cela devrait-il me faire quelque chose ?
Serena : Mais tu l’aimes…
Lucie : Je l’aimais, nuance !
Serena : Alors comme ça, tu n’as plus aucun sentiment pour lui ?
Lucie : Je ne ressens plus rien !
Serena : J’ai dû mal à te croire…Je sais que ce n’est pas vrai…
Lucie : Et pourquoi ?
Serena : Ça fait 7 ans que vous êtes ensemble. Vous avez deux enfants. Ce n’est pas possible que vous vous aimiez plus…
Lucie : Comme quoi, tout peut changer…Même après 7 ans de vie commune ! C’est toi-même qui l’a dit !
Serena : Mais je disais simplement ça pour rendre jaloux Rafa, je ne le pensais pas vraiment…
Lucie : Et bien moi, je le pense ! Allez, je te laisse ! J’ai rendez-vous ! Je te confie mes enfants vus que leur père est parti pleurniché à l’autre bout du continent !
Serena n’eut pas le temps de réagir. Lucie était partie. Elle alla donc s’occuper de ses deux filleuls. Nando partit l’aider.
 
Les autres avaient tous trouvé de quoi s’occuper. Tommy, Veronica, Rafa et Feli jouaient dehors au babyfoot. Bulle apprenait à jouer au basket à Julian avec l’aide de Victor. Nole et Isa roucoulaient dans le hamac. Quiterie et Paulo bronzaient sur les transats, au bord de la piscine. Et Vivi donnait le bain à son petit garçon.
Paolo : Maman ?
Vivi : Oui, mon chéri ?
Paolo : On peut aller au zoo avec papa, aujourd’hui ? Rien que nous trois ?
Vivi : Au zoo ? Tu ne préfères pas aller à la plage, plutôt, il fait si beau…
Paolo : Il fait tout beau dans ce pays. Non, j’ai envie d’aller au zoo, stp. :D :D
Vivi, riant : D’accord. Je vais aller trouver papa pour lui demander de nous accompagner.
Paolo, lui sautant au cou : Coool, merci maman ! J’espère que papa dira oui ! :D
 
Vivi ria de plus belle et alla trouver Paulo :
Vivi : Paulo, désolé de te déranger mais…
Quiterie : Oui, tu nous déranges et pas qu’un peu !
Paulo : Quiterie !!!!!!!!!!!!!!!! Tu ne nous déranges pas, Vivi ! Je t’écoute, vas-y.
Vivi : Paolo demande que nous allions au zoo. Tu es d’accord de venir avec nous ?
Paulo : Pas du tout ! Avec grand plaisir ! :D
Quiterie : Je vous accompagne !
Vivi : Quiterie, ne t’offusque pas mais Paolo a demandé à ce que nous soyons que nous trois.
Quiterie : Menteuse ! Je suis certaine que c’est toi qui lui a donné cette idée !
Paulo : Quiterie !!!!!!! Paolo est assez grand pour avoir ce genre d’idée ! Ça fait longtemps que nous n’avons plus eu de moment à trois ! Il le droit de le demander et nous sommes dans l’obligation d’accepter sa requête ! Alors, non, tu ne nous accompagnes pas !
Paulo, Vivi partit rejoindre Paolo pour lui annoncer la belle nouvelle ! Quiterie devint verte de jalousie et monta en trombe dans sa chambre. Paulo ne fit pas attention à sa réaction.
Vivi à Paolo : Mon cœur ? Nous avons une surprise pour toi !
Paolo : On va au zoo ? :D Puis criant : Et les amis ! JE VAIS AU ZOO AVEC MON PAPA ET MA MAMAN ! :D
Paulo, riant : Qu’il est malin, ce p’tit gars !
Vivi, avec un petit sourire : Tout comme son père…
Paulo : :oops: :oops:
Rafa observa la scène, ce qui lui valut un but :
Tommy : GOAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAALLLLLLLLLLLLLLL !
Feli : RAFA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Rafa, reprenant ses esprits : Oh, merde ! Désolé, mec…
Feli : Ce n’est rien…Mais que se passe-t-il ?
Rafa : Mais regardez Vivi ! Elle est en train de draguer, Paulo sous mes yeux !
Tommy : Et quoi ? Tu sors bien avec Vivi devant Serena !
Rafa : Tommy…Je suis encore amoureux de Serena ! J’ai encore énormément de sentiments pour elle !
Tommy : Si tu étais vraiment amoureux de Serena, tu ne serais pas en train de regarder avec dégoût la scène entre Vivi et Paulo…
Rafa : Tu sais…Je suis en train de me rendre compte que Vivi n’a pas tellement changé et qu’elle appréciera toujours le fait d’être aimée par plusieurs hommes…Mais il n’y a rien à faire, je suis attirée par elle ! C’est purement physique…Elle assouvit certains besoins que Serena n’arrive plus à satisfaire…
Tommy : Et tu ne crois pas que si tu faisais davantage confiance en Serena, si tu lui accordais un plus d’attention, si tu la flattais de temps en temps, tu retrouverais cette complicité que tu avais avec elle ?
Rafa : Tu as peut-être raison…
Leur conversation fut interrompue par Vivi :
Vivi : Rafa…Je venais simplement te dire que j’allais passer la journée au zoo avec Paolo et Paulo.
Rafa, sèchement : Ok ! Bon amusement ! A ce soir !
Vivi : Euh, ça va ?
Rafa : Très bien merci !
Et lui donna un petit bisou…
Vivi : Bon…Si tu le dis…A ce soir !
La petite famille partit s’amuser au zoo.
Rafa : Désolé les gars mais j’ai besoin de réfléchir  à tout ça.  Je vais me promener un peu.
Tommy : Et moi, je vais voir si Serena et Nando s’en sortent avec les deux loustics.
Tommy et Rafa s’en allèrent laissant Veronica et Feli, seuls.
Veronica : Et, voilà…Nous sommes seuls ! Ça te dit d’aller nager ?
Feli , mal à l’aise : Ben…Euh…Puis regardant Victor et Bulle rirent aux éclats : Pourquoi pas ! Le dernier dans l’eau a un gage !
En disant ces mots, il courut. Mais Veronica ne voulant pas perdre, lui prit sa main pour le freiner. Et elle réussit ! Elle passa devant lui et sauta la première dans l’eau !
Veronica, avec un grand sourire : J’ai gagné ! :D
Feli, en l’éclaboussant : Oui mais tu as triché !
Veronica : Nous n’avons fixé aucune règle ! :D Tu auras donc un gage !
Feli : Et quel ce gage ?
Veronica : Tu me devras un massage…
Feli, mal à l’aise : Vero…Victor, Bulle…Ne les oublie pas…
Veronica : Taratata ! Un gage c’est un gage ! Si tu n’es pas capable de le relever, il ne fallait pas proposer ce jeu !
Feli : Ce n’est pas ça…Mais…Bon ok ! Tu l’auras !
Veronica : :D
 
Du côté de Bulle, Julian et Victor : Julian venait de marquer un énième panier :
Bulle : Bravooooooooooooooooooo champion !!!!!!!!! T’es super fort, dis donc !
Julian : C’est parce que j’ai la meilleure des entraineurs ! :D
Bulle : :oops: :oops:
Julian : Dis maman, je peux aller dans l’eau avec papa ?
Bulle : Tu ne veux plus jouer ?
Julian : Je suis un peu fatigué ! J’ai mal aux bras…
Bulle, souriant : Je comprends ! ;) Bien sûr ! Viens nous allons mettre ton maillot et tes bouées.
Quelques minutes après, Bulle et Julian revinrent. Julian sauta dans l’eau au grand plaisir de Feli.
Victor : Il est adorable.
Bulle : C’est le portrait craché de son papa… :)
Victor : ;) Ca va avec lui ?
Bulle : Lentement mais sûrement…Nous avons discuté de tout et de rien jusqu’à 4h du matin, c’est nuit. Ca nous a fait du bien de se retrouver un peu. Mais je sais que tout n’est pas arrangé…La preuve, nous ne sommes pas encore parlés de la journée…
Victor : Force peut-être le destin et va le trouver.
Bulle : Et toi ? Comment vas-tu ?
Victor : Boh…Je pense que Veronica et moi, nous ne sommes plus sur la même longueur d’ondes. Et je t’avoue que je n’ai pas envie de me battre avec elle…Je n’ai plus trop de sentiments pour elle…
Bulle : Oh, Victor ! Je suis désolée !
Victor : Ne te tracasse pas, je m’en remettrai ! Mais du coup, étant donné que nos vacances ne se passent pas comme prévu, j’ai accepté de reprendre le boulot une semaine plus tôt…
Bulle, déçue : Tu pars quand ?
Victor : Demain matin…Je reprends le boulot, après-demain…
Bulle, le prenant dans ses bras : Tu vas me manquer !
Veronica et Feli observant la scène :
Veronica : Alors ? Tu ne veux toujours pas me faire un massage ? :roll:
Feli : Ce soir ! :evil:
Veronica : :D
Du côté de Bulle et de Victor :
Victor : Je ne suis pas encore parti ! Nous avons encore toute la journée et la soirée !
Julian : Maman !!!!!!!!!! Tu viens avec nous ?
Bulle : Tu as raison ! Ca te dit de la passer en famille ?
Victor : Et comment ! Il prit Bulle dans les bras et la jeta dans l’eau ! Il plongea à son tour ! Malgré sa petite jalousie, Feli profita de ce moment en famille ! Ils s’amusaient comme des petits fous. Veronica boudait un peu, elle qui voulait passer le plus de temps seule avec  Feli. Mais elle repensa au massage et sa bonne humeur revint. Elle se prit au jeu.
 
Du côté de Lucie, c’était le bonheur complet :
Yoann : Je suis vraiment bien avec toi…
Lucie : Je te mentirais si je te disais que moi pas…
Yoann : Je pense que je commence à avoir des sentiments pour toi…Mais je sais que tu as Richard et que tu as tes deux enfants mais c’est plus fort que moi…
Lucie : Richard est parti…Je lui ai avoué que j’avais quelqu’un d’autre en vue. Il n’a pas trop apprécié. Il a dit au revoir à ses enfants et est parti chez ses parents quelques jours…
Yoann : Le champ est libre, alors ?
Lucie : Je suis toujours amoureuse de lui. Je l’aime et ce depuis toujours. Mais, il m’a tellement fait de crasses que j’ai envie de penser à autre chose et m’amuser un peu…
Yoann : Et si on s’amusait ensemble ?
Lucie : Ce ne serait pas correct envers toi…Tu as des sentiments pour moi et moi, je pense toujours à Richard…
Yoann : Ecoute, je sors d’une relation de 5 ans. Tu es la première qui arrive à me changer les idées ! Alors oui, j’ai envie de passer du temps avec toi…Même si notre histoire n’aboutit à rien, tu auras réussi à me redonner confiance.
Lucie : Tu es sûr de toi ?
Yoann : Je suis entièrement sûr…
Il lui soutint son regard puis doucement se pencha pour l’embrasser. Après ce baiser échangé, Lucie le regarda quelques secondes et se mit à son tour à l’embrasser. Ils passèrent le reste de la journée ensemble. Lucie envoya tout de même un message à Serena pour la prévenir qu’elle ne rentra pas de sitôt.
Serena : Super………
Nando : Quoi ? Que se passe-t-il ?
Serena : Je viens de recevoir un message de Lucie pour me dire qu’elle ne rentrera pas avant ce soir ! Ca ne m’arrange pas, moi !
Tommy : Pourquoi ? Que dois-tu faire ?
Serena : J’ai ma première échographie, cet après-midi…    
Nando : Oh, et tu vas prévenir Rafa ?
Serena : Je ne sais pas…J’hésite…
Tommy : Ecoute, si tu ne veux pas que Rafa t’accompagne, je viendrai avec toi…
Nando : Je veux bien venir aussi…
Tommy : Ne le prends pas mal mais si tu veux que ça s’arrange avec Vivi et Rafa, il ne faut pas trop envenimer les choses…C’est bien plus sérieux qu’une histoire de bisous…
Nando : Tu as raison…Va avec Tommy, Serena ! Je m’occuperai de Quentin et Caroline !
Serena : Tu es sûr ?
Nando : Oui ! Je ne veux que ton bien ! Tu me tiendras au courant de comment ça s’est passé ?
Serena : T’es un ange ! Je t’adore ! ❤
Elle lui donna un bisou.
Caroline : Serena…Maman, elle rentre quand ? J’ai faim ! :(
Serena : Pas tout de suite ! Mais ne sois pas triste ! Venez, nous allons mettre la table ! Je vous avoue que je commence à avoir faim, moi aussi ! ;)
Ils partirent tous les 5 faire la table et à manger.
 
Du côté de Paulo, Vivi et Paolo, la journée se passait vraiment bien :
Paolo : Je suis trop content d’être ici ! J’adore les animaux et j’adore aussi mon papa et ma maman ! :D
Vivi , riant : Et donc on passe après les animaux ? :shock:
Paolo : Ben… :roll:
Paulo, éclatant de rire : Et ben ça…C’est charmant ! Si tu veux, on peut te laisser au zoo !
Vivi, rentrant dans le jeu de Paulo : Oui…Nous pouvons demander qu’ils te mettent chez les babouins…Vous avez un petit air de ressemblance… :roll:
Paolo : Euh…Non, en fait, je vous aime plus que n’importe qui ! :D
Vivi et Paulo éclatèrent de rire ! Ils appréciaient ce moment en famille. Ils observaient leur petit garçon s’amuser et admirer les animaux. Et sans le vouloir et sans qu’ils s’en aperçoivent, leurs mains s’effleurèrent et s’en lassèrent…Ils se regardèrent et firent aucun commentaire…Ils savaient que ça n’irait pas plus loin…Ils profitèrent donc du moment présent…
 
A la villa Nadal, le repas se passait plutôt bien. L’ambiance était agréable. Quand ils eurent terminé, ils reprenaient leurs occupations. Nole et Isa retournèrent dans le hamac :
Isa : Je suis bien avec toi…
Nole : Je t’avoue que moi aussi…
Isa : Tu penses encore à elle ?
Nole : Je te mentirais si je te disais que non…Mais après, je pense à toi, et ça me donne confiance pour la suite !
Isa : Moooooh ! T’es mignon !!! :haert:
?: Très touchante, cette scène!!!!!!!!
Nole et Isa se retournèrent et virent Mélo, derrière eux ! Celle-ci était tellement fâchée qu’elle bouscula exprès le hamac et fit tomber les deux par terre. Elle prit ensuite son sac et, encore une fois sans le vouloir, elle le cogna contre la tête de Nole et elle partit, furibonde, dans leur chambre. Nole aida Isa à se relever…
Nole : Il faut que j’aille lui parler…
Isa : Si tu le dis…
DING DONG 
Nole : Il le faut, je suis désolée, Isa…
Nando : Isa, c’est pour toi…
Elle se retourna :
Isa : :affraid: :affraid:
Nole : Bon…ben…Je pense que toi aussi, tu vas avoir une belle discussion…Allez, salut !
Il partit rejoindre Melo sans même saluer l’invité surprise…
?: Comment vas-tu, Isa ?
Isa : Que fais-tu ici, Quentin ?
Quentin : J’avais besoin de te parler…
Isa : Est-ce nécessaire ?
Quentin : Je pense toujours à toi…
Isa le regarda et accepta de lui parler. Ils partirent se balader.
 
Du côté de Nole et Melo :
Nole : Melo...
Melo, en pleurs : Dehors ! Je ne veux pas te voir !
Nole : Si tu ne voulais vraiment pas me voir, tu ne serais pas revenue…
Melo : Je voulais voir de mes propres yeux ce que l’on m’avait rapporté…
Nole : Super…Je pensais qu’on ne pouvait plus se mêler des affaires des autres mais je vois que ce n’est pas respecté ! Qui te l’a dit ?
Melo : Peu importe qui me l’a dit ! Moi, comme une conne, je suis rentrée chez moi ! Mes parents ne m’ont jamais vu dans cet état-là. J’étais en pleurs à chaque repas, je n’avais pas faim. Ma mère faisaient tous mes repas préférés et je n’arrivais pas lui faire honneur en les dégustant. J’avais beaucoup trop de peine ! Je pensais sans cesse à toi ! Je me demandais comment 10 ans de relation pouvait s’envoler partir en fumée comme ça. Puis je me suis dit que tu essayais de me lancer un message, que je fasse davantage attention à toi, que je passe beaucoup plus de temps avec toi. Bref, je t’ai excusé et je me suis dit que c’était moi le monstre ! C’était à cause de moi, que j’avais tout gâché ! J’étais prête à revenir et à m’excuser et te dire que j’allais changer, que j’allais prendre soin de toi ! Puis quand j’ai appris que tu étais en couple avec Isa, je ne pouvais le croire, j’ai pris le 1er train. Ma mère a tenté de m’en dissuader mais je ne voulais pas l’écouter car je doutais vraiment que tu puisses me tromper. Mais quand je t’ai vue avec elle dans le hamac, j’ai compris qu’on me disait vrai et là, je me suis trouvée encore plus conne qu’avant ! Je suis sortie avec un type qui n’est même pas capable de dire à sa copine ou devrais-je plutôt ex-copine, que c’est fini !!!!!!!!!! Je pensais que je valais bien plus que ça ! Je pensais que tu m’aimais et que l’on pouvait tout se dire ! Mais je me suis trompée… :(
Nole : Melo…
Melo : M’as-tu seulement aimée une seule fois ?
Nole : Mais oui ! Tu es la femme de ma vie !
Melo : Si j’étais vraiment la femme de ta vie, pourquoi sors-tu avec Isa ?
Nole : :silent:
Melo : Ton silence en dit long…Allez, vas-t-en ! J’ai envie d’être seule…Mais ne te tracasse pas, je ne resterai pas longtemps…Après, je te laisserai tranquille et tu pourras filer le parfait amour avec ta Isa !
Nole sortit sans un mot. Avant de fermer la porte, il regarda Melo. Celle-ci  était de plus en plus pleurs.
 
Du côté de Quentin et Isa, ce n’était pas la forme non plus…
Isa : Pourquoi es-tu revenu, Quentin ?
Quentin : Parce que tu me manques et que j’ai envie de revivre quelque chose avec toi !
Isa : Mais je suis prise maintenant…
Quentin : Avec Nole ? On sait très bien qu’il est fol amoureux de Melo !
Isa : :silent:
Quentin : Tu vois, tu ne déments pas ! C’est que tu sais que j’ai raison.
Isa : Peu importe ! Je suis bien avec lui ! Et je ne veux pas vivre autre chose pour le moment ! Alors, je te repose la question, pourquoi es-tu revenu, Quentin ?
Quentin : Tu me manques, Isa ! Et j’ai envie que tu me dissuades de faire une grosse bêtise…
Isa : Quelle bêtise ?
Quentin :  Je suis avec quelqu’un pour le moment. Et, je me marie la semaine prochaine. J’ai envie que tu me dises que c’est une grosse bêtise, que c’est toi la femme de ma vie et que c’est avec toi que je dois me marier.
Isa le regarda, ne savait pas quoi répondre. Elle tourna les talons et courut laissant Quentin dans son incertitude…

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Ven 4 Sep - 14:04

Pendant ce temps, Serena était partie chez le gynécologue avec Tommy. Dans la salle d’attente :
Serena : Je suis en pleine panique…Et si le bébé n’allait pas bien ! Si on m’annonçait qu’il n’allait pas survivre ou pire qu’il est déjà mort ! :shock: :(
Tommy : Arrête de stresser ! Tout va bien se passer.
Serena : Et qu’est-ce que tu en sais ? Hein ???????? :shock:
Tommy : Parce que je le sens !! :D
Serena : Tu es devin, maintenant ? :suspect:
Tommy : Ben ouais ! Appelle-moi Irmon (ça fait plus viril que Irma :lol: ) :D
Serena, souriant : Genre…Arrêtez de raconter des conneries !
Tommy : Au moins, j’ai réussi à te faire sourire ! :D
Serena : J’avoue…
Docteur : Mademoiselle Muñoz Garcia ?
Serena : C’est à mon tour…
Tommy : Ca va aller !
Pendant la consultation :
Docteur : Comment vous sentez-vous ?
Serena : Un peu stressée…
Docteur : Pourquoi ?
Serena : J’ai déjà fait une fausse couche…Je ne veux pas que cela m’arrive une seconde fois…
Docteur : Eh bien, soyez-en rassurée ! Vous ne risquez rien. D’après ce que je vois, il est très bien accroché votre petit loulou. Et vous entendez ce bruit ?
Serena : Oui…
Docteur : C’est son cœur ! Votre enfant est en pleine forme !
Serena : :D
Tommy : Eh bien, tu vois ! Tu n’avais pas de raison d’avoir peur…Tout se passe bien !
Docteur : Oui ! Pour qu’une grossesse se passe bien, il est important que vous ayez confiance en vous ! Sinon, le bébé sentira votre stresse et là, ça peut provoquer une catastrophe !
Serena : Merci docteur…
Docteur : C’est normal. Le mois prochain, vous pourrez peut-être déjà connaitre le sexe de votre bébé.
Serena : Déjà ??
Docteur : Eh oui…Vous êtes déjà à 3 mois de grossesse…
Serena : Oh ! Mais, je viens seulement de m’en rendre compte…Enfin, il y a quelques jours…
Docteur, donnant l’échographie à Serena : Ca arrive, parfois ! A dans 1 mois ! Et encore mes félicitations ! :)
Serena : Merci ! Et à dans 1 mois… :)
Une fois dans la voiture :
Serena : Tommy ! Je vais être maman ! :D
Tommy : Et d’après la photo, d’un magnifique bambin !
Serena : Je suis heureuse !
Tommy : Tu le serais encore plus si tu le disais à Rafa…
Serena : Tu as raison et j’ai bien réfléchi…Je lui dirai ce soir… :)
 
Du côté de la Villa Nadal, l’ambiance était plutôt calme. Nando faisait un bricolage avec Caroline et Quentin ; Nole était parti se promener ; Melo était toujours dans sa chambre ; Quentin s’était assis dans le transat pour lire ; Quiterie et Veronica bronzaient au bord de la piscine ; Victor, Julian et Rafa jouaient à la PS4 tandis que Feli les regardait. Bulle profita que Feli soit seul et ne fasse rien pour lui parler :
Bulle : Hey… :)
Feli : Coucou toi ! Ça va… ?
Bulle : Oui, merci…Ça te dit d’aller faire un tour pour discuter un peu ?
Feli : Avec plaisir…Rafa, Victor, on vous confie Julian ! :)
Rafa : Ne vous tracassez pas…Profitez de ce moment… ;)
Bulle : Merci ! A tout à l’heure, mon cœur !
Bulle et Feli quittèrent la pièce et allèrent se promener. Au début, ils n’étaient pas très bavards mais Bulle creva l’abcès.
Bulle : Feli…Ecoute, je…
Feli, la coupant : Je t’aime et j’en ai marre qu’on se prenne la tête !
Bulle : Je t’avoue que moi aussi j’en ai marre de nos disputes. Mais j’en ai marre aussi que tu me fasses tout le temps des reproches.
Feli : Bulle, écoute-moi…
Bulle : Laisse-moi finir, stp ! Je sais que j’ai des torts ! Mais je te signale que je suis une adulte et je sais ce que je fais ! Oui, j’aime m’amuser ! Mais non, je ne reviens pas tout le temps soule, comme tu le dis ! Je te signale que depuis que nous avons Julian, je me suis soulée une seule fois : quand j’étais avec Melo ! Mais depuis, tu n’arrêtes pas de me faire des reproches ! Et j’ai l’impression que tu me prends pour une mauvaise mère alors que je pense que je m’occupe bien de mon petit garçon ! Et après, tu viens tout raconter à ton frère et sa femme ! Je n’ai pas apprécié le fait qu’elle me dise que je suis une alcoolique ! Et toi, tu ne m’as même pas défendue ! Puis après tu dis que je pète les plombs, que je me mêle de tous. Que dois-je penser de tout ça ? Tu as honte de moi ?
Feli : Non, pas du tout…Au contraire, je suis fière de toi…
Bulle, en larmes : Alors explique-moi ce que je t’ai fait !
Feli : Mon cœur ! Je t’aime et tu le sais ! Alors oui, je n’apprécie pas le fait que tu boives à te souler. Mais tu as raison, c’est la première fois depuis 5ans et demi que tu ne l’as plus fait. Mais quand je t’ai vue dans cet état-là, l’autre jour avec Mélo, j’ai eu peur que ça recommence…
Bulle : Mais tu dois avoir confiance en moi !
Feli : Et j’ai entièrement confiance en toi ! Et je ne suis vraiment pas fier d’avoir douté de toi, à ce point…Et c’est vrai que je n’apprécie pas le fait que tu te mêles des affaires des autres. Mais, je me rends compte que tu fais ça pas dans ton intérêt mais pour l’intérêt de tes amis ! Et c’est une des raisons pour lesquelles je t’aime, tu es toujours prête à aider tes amis ! Et très sincèrement…Je trouve que tu es une excellente maman !
Bulle : Feli chéri ! J’aimerais que tout cela cesse…J’aimerais qu’on reprenne sur de bonnes bases et qu’on retrouve notre complicité d’avant !
Feli : Je suis d’accord !
Bulle : Alors promets-moi plusieurs choses : tu arrêtes de me faire des reproches, tu me considère comme une adulte et surtout comme une maman responsable. Je te promets de mon côté que je ferai des efforts quand je sortirai et pour les affaires des autres.
Feli : Je te le promets !
Bulle : J’aimerais une dernière chose…
Feli : Je t’écoute…
Bulle : Que tu arrêtes de passer autant de temps avec Veronica !
Feli : Mais Bulle…Tu n’as rien craindre ! Aie confiance !
Bulle : J’ai confiance en toi ! Mais pas en elle… !
Feli : Bulle…
Bulle : Promets-le-moi !
Feli, à contre cœur mais voulant sauver son couple : Je te le promets !
Bulle : Je t’aime !
Feli : Et moi encore en plus !
Il se rapprocha d’elle et l’embrassa. Ensuite, ils continuèrent leur balade, mains dans la main. Quand ils rentrèrent, Veronica les vit ! Verte de jalousie, elle se leva et alla trouver Feli :
Veronica : Hey mon Beauf ! Ca te dit que je te montre le livre dont je t’ai parlé tout à l’heure ?
Feli : Plus tard, Vero…Je profite que Julian soit avec Victor et Rafa pour passer un peu de temps avec ma chérie…
Veronica regarda Feli avec des grands yeux noirs. Elle tourna les talons et se dirigea vers la maison. En passant à côté de Bulle, elle la bouscula.
Bulle : Aieuuuuuuuuuuuuu ! Mais fais attention où tu marches !
Veronica : Oh ? Je t’ai bousculée ? Oh désolée…Je ne t’avais pas vu…
Bulle : Genre…
Veronica : Quoi ? T’as un problème ?!?
Bulle : Oui, j’ai un problème ! C’est toi, mon problème ! J’en ai marre que tu tournes autour de MON MEC qui est MON MARI !
Veronica : Quelle épouse… :roll: Alcoolique, folle et mêle tout…Tu mérites mieux, Feli !
Bulle : Je te permets pas de critiquer ma vie !
Veronica : :roll: :roll:
Bulle à Feli : Feli, tu la fais taire ou je me la fais !
Feli : Chut, calme-toi, elle n’en vaut pas la peine…
Veronica : Et bagarreuse en plus ! Et ben…Pauvre Julian !
Bulle, se rapprochant dangereusement d’elle : Je te le répète une dernière fois : JE NE TE PERMETS PAS DE CRITIQUER MA VIE !
Veronica : Tu crois que tu me fais peur, espèce de folle ?
Bulle, poing serré leva le bras. Feli la retint à temps :
Feli : Veronica ! Maintenant, tu rentres ! Et tu nous fous la paix ! Merci !
Veronica : Ok, ok ! Ne t’énerve pas. Elle risque rien ta chérie…
Et elle quitta le jardin.
Bulle : Je la déteste !
Feli : Je sais mais ce n’est pas une raison pour t’énerver et la menacer de ton poing…
Bulle : Je me suis laissée emportée…Désolée… :oops:
Feli : Cela dit…J’ai trouvé ça très sexy ! :roll:
Bulle : Tu as donc aimé ça, avoue ? Hein coquin !
Feli : Évidemment ! Ca me donne des idées pour la nuit… :roll:
Bulle : Mmmmh…Je veux savoir ! :roll:
Feli : Ce soir…Mais je te donne déjà un avant-goût…
Et il l’embrassa tendrement…A l’intérieur de la ville Nadal :
Veronica : JE LA DETESTE !
Julian, Rafa et Victor se retournèrent et virent Veronica, folle de rage monter dans sa chambre.
Victor : Je vais voir ce qu’il se passe…
Rafa : Va…Je m’occupe de Julian !
Victor : Merci.
Julian : Pourquoi elle crie comme ça, Tata Vero ?
Rafa : Parce que c’est une femme ! Les femmes ont toujours besoin de crier… 
Julian : Tu crois que Paolo est une femme alors ? Il crie tout le temps aussi… :roll:
Rafa : Euuh…
Victor se dirigea dans sa chambre pour affronter sa sorcière de femme :
Victor : Que se passe-t-il ma chérie ?
Veronica : Je la DETESTE !!!!!
Victor : Oui, j’ai compris mais de qui parles-tu ?
Veronica : Et bien de Myriam ! Enfin, non comment l’appelle-t-on déjà ? Bulle ! Bah ouais comme les alcooliques !
Victor : Wowowo ! Tu te calmes, elle n’est pas là, ça ne sert à rien de l’injurier et tu m’expliques ce qu’il s’est passé pour que tu la déteste autant…
Veronica : Je l’ai soi-disant bousculée et elle s’est énervée puis m’a menacée du poing ! Et elle a fait des pieds et des mains pour ne pas que Feli m’accompagne voir un livre que je lui avais parlé !
Victor : Ca peut se comprendre. Tu n’arrêtes pas de tourner autour de mon frère depuis que nous sommes arrivés !
Veronica : Oh, ça va hein ! Ne fais pas ton jaloux ! Je m’entends bien avec ton frère, sois content !
Victor : Sachant que mon frère est ton ex, non je n’apprécie pas le fait que tu tournes autour de lui !
Veronica : Genre…Et puis, je t’ai bien vu tourner autour de Myriam !
Victor : Parce que toi et Feli n’arrêtez pas de fricoter ensemble ! Je connais ton regard et ton jeu et je te rappelle que Feli est marié !!!! Et que toi aussi par la même occasion, au cas où tu l’aurais oublié !!!!!!
Veronica : :silent:
Victor : Ok ça veut tout dire…Je te rappelle que je rentre demain car je reprends le boulot dans deux jours. Tu m’accompagnes ?
Veronica : Tu crois quoi ? Je ne vais pas écourter mes vacances pour ton boulot !
Victor : Ok…Ca fait plaisir ! Je pensais que je comptais plus que tes vacances, ça fait plaisir !
Veronica : Au moins, je suis claire ! D’ailleurs, je ne sais pas si je rentrerai la semaine prochaine, ni la semaine d’après…Je verrai !
Victor : Tu n’en vaux même pas la peine ! Allez, ciao !
Victor quitta la pièce en claquant la porte ! Veronica n’avait aucun scrupule, au contraire, elle était heureuse qu’il s’en aille.
 
Du côté de Lucie et Yohann :
Yohann : Je suis si bien avec toi…
Lucie : Moi aussi…Mais je vais devoir partir…
Yohann : Reste avec moi ! Viens dormir chez moi, ce soir…
Lucie : Je ne peux pas…J’ai des enfants, je te rappelle…
Yohann : Emmène-les ! Stp !
Lucie : J’aimerais mais tu sais comme que ce n’est pas possible !Il y a Richard…Que vont-ils dire en te voyant ?
Yohann : Tu peux le expliquer que je suis un très bon ami à toi…
Lucie : Et après ? On reste dormir chez toi et ils nous retrouvent dans le même lit, le lendemain ! Une drôle d’amitié…
Yohann : L’idée me plaisait bien…
Lucie : Yohann , sois raisonnable. Et je t’avoue que j’ai envie d’être rien qu’avec toi. Continuons à nous voir comme on le fait. Et si vraiment, on voit qu’on peut aller plus loin, je m’arrangerai une fois pour passer la soirée et nuit chez toi…Mais maintenant, il faut que j’y aille.
Yohann : Ok…On se voit demain ?
Lucie : Avec plaisir ! :)
Et ils s’embrassèrent et se quittèrent…
 
Vivi, Paolo et Paulo rentrèrent de leur journée au zoo. Ils étaient très heureux de la journée qu’ils venaient de passer. Elle était plus que magnifique :
Paolo : Papa ! Maman ! Je vous aime ! Elle était trop coool, la journée ! Merciiii ! :D
Paulo : Avec plaisir, mon grand ! :D
Vivi : Je suis contente que ça t’aie plu ! Je t’aime aussi ! :D
Paolo : Je vais aller raconter à mes copains la journée trop cool que je viens de passer !
Et Paolo courut rejoindre Quentin et Caroline qui étaient en compagnie de Nando et Serena, revenue de son rdv. Vivi et Paulo se retrouvèrent seuls…
Vivi : Il a raison. C’était une très belle journée !
Paulo : Oui. Nous devrions faire ça plus souvent…
Vivi : Ca me plairait, en effet !
Puis ils se regardèrent yeux dans les yeux. Paulo se pencha doucement et embrassa Vivi. Quelques secondes plus tard :
Vivi : Paulo…Tu sais bien que ce n’est pas possible…
Paulo : Chut ! Je le sais. J’aime Quiterie mais j’avais envie de le faire. Disons que c’était pour clore cette merveilleuse journée. :) Rien de plus.
Vivi : Tant que c’est bien clair pour toi, ça me va ! :) Je n’ai plus envie de te faire souffrir…
Paulo : Ne te tracasse pas. Je sais que je ne serai jamais le n1 dans ton cœur. Comme je sais que Rafa ne l’est pas non plus… ;)
Vivi : Que veux-tu dire par là ?
Paulo : Je pense que tu le sais mais tu ne t’es pas encore décidée à te l’avouer… ;)
Vivi : J’ai peur…J’ai peur de le faire souffrir comme je t’ai fait souffrir.
Paulo : Sauf que tu l’aimes…
Vivi : Je t’aimais aussi…
Paulo : En es-tu sûre ? Tu m’aimais mais était-ce vraiment le même amour que tu avais/as envers lui ?
Vivi :
Paulo : Il me semblait bien…Mais maintenant, si tu penses que j’ai tort, continue ton histoire avec Rafa…Mais essaie quand même d’ouvrir les yeux… ;)
?: Vivi.
Paulo et Vivi se retournèrent et virent Vanessa en pleurs qui tenait la main de son petit garçon :
Vivi : Ma blonde, que se passe-t-il ? Mais tu pleures ??
Vanessa : :( :(
Paulo : Hey ! Arthur, viens avec moi ! On va aller rejoindre tous tes copains.
Vivi : Paulo !
Paulo : ??
Vivi : Merci…Merci pour tout…
Paulo : Il n’y a pas de quoi…Avec plaisir ! :)
Paulo prit Arthur et laissa les deux amies discuter.
Vivi : Viens ma belle, on va marcher un peu et tu vas me discuter ce qui ne va pas.
Vanessa : Oui… :(
Et elles partirent marcher :
Vivi : Alors explique-moi ce qu’il ne va pas…
Vanessa : Les parents de John ne m’aiment pas !
Vivi : Quoi ??? Mais qu’est-ce que tu racontes ? :shock:
Vanessa : Le dîner ne s’est pas bien passé hier. Ils étaient horrifiés par le fait que j’aie un enfant et ils n’ont pas arrêté de critiquer les français…
Vivi : Oh, ma pauvre chérie. Et John, il en dit quoi ?
Vanessa : Quand je lui ai posé la question, il m’a dit que ce n’était pas vrai, qu’il m’adorait puis il a coupé court à notre conversation. Il a éteint la lumière pour dormir directement. Et ce matin, il m’a dit que sa maman avait des soucis de santé et donc du coup, il devait rester chez eux quelques temps. Il m’a demandé de rentrer prétextant que ce ne serait pas très amusant pour Arthur…
Vivi : Il te disait peut-être la vérité…
Vanessa : J’ai envie d’y croire mais je sais que ce n’est pas vrai… :(
Vivi : Je suis désolée ma belle ! Mais je suis certaine que John t’aime et qu’il va vite revenir ! Tu ne dois pas te tracasser !
Vanessa : Je sais que lui, l’homme de ma vie ! Je ne veux pas de quelqu’un d’autre… :(
Vivi : Ca va aller, tu verras !
Vanessa : Espérons…Merci… ;)
Vivi : Les amis sont faits pour ça…
Et les deux amies continuèrent leur promenade. Vivi raconta sa journée à Vanessa. Du côté de John et ses parents, l’ambiance n’était pas aussi terrible. John n’avait pas ouvert la bouche de la journée. La maman n’en pouvait plus de voir son fils dans cet état-là :
Maman : JOHN ! J’aimerais que tu nous dises quelque chose et que tu arrêtes de nous faire la tête !
Papa : Tu ne peux pas nous en vouloir ! C’est pour ton bien !
Maman : Tu mérites mieux qu’une femme française avec un enfant !
John, craquant : MAIS JE L’AIME ! Vous ne pouvez pas comprendre ça ? C’EST LA FEMME DE MA VIE ! ET VOUS AVEZ TOUT GACHE ! J’ETAIS HEUREUX DE VOUS LA PRESENTER MAIS VOUS L’AVEZ FAIT FUIR !
Maman : Euh…C’est toi qui lui a dit de partir !
John : Pour la préserver ! Et tu sais quoi ? Je lui ai prétexté que tu avais une maladie ! Et tu sais ce qu’elle a été sa première réaction ?
Maman : Non mais je sens que je vais le savoir…
John : Tu sens bien ! Elle a été désolée de savoir que tu n’allais pas bien et voulait rester pour nous aider !
Maman :
John : Ouais ! Tu vois pour une fille qui ne me mérite pas, elle se plie quand même en 4 pour aider une folle furieuse qui ne l’a veut pas pour belle-fille !!!!!!
Papa : Je ne te permets de parler comme ça à ta mère et de ta mère !!!
John : Et, je ne vous permets de parler de la femme de ma vie comme ça !!!!!!!!! Mais qu’est-ce que je vous ici avec vous deux ? Mais qu’est-ce qui m’a pris de la laisser partir ! Je dois être près d’elle ! Je n’ai rien à faire ici !
Il prit ses affaires et quitta la maison.
Maman : John !!!!!!!!!!!!!
Mais c’était déjà trop tard…Il était déjà parti…
 
Du côté de la villa Nadal, Serena tournait en rond et ne savait pas comment annoncer sa grossesse à Rafa. Mais quand elle le vit, elle ne réfléchit plus et alla le trouver :
Serena : Rafa…Je peux te parler ?
Rafa : Oui…Victor.
Victor : Ouais ! Je reste avec Julian ! ;)
Rafa : Merci. Viens Serena, nous serons mieux dans notre chambre.
Ils montèrent tous les deux. Quand ils s’assirent sur le lit. Serena fouilla prit une photo et la donna à Rafa :
Serena : C’est pour toi…
Rafa : Qu’est-ce que c’est ?
Quand il vit que c’était une échographie, il fit de gros yeux noirs à Serena :
Rafa : Une échographie ??? Serena, combien de fois t’ai-je dit que tu devais passer à autre chose ? Ca fait 7 ans…Tu ne penses pas qu’il serait temps de tourner la page ??
Serena, tendrement : Regarde la date…
Rafa : Le 3 août 2015…Quelques secondes après, la pièce tomba : Mais…Mais…Le 3 août 2015, c’est…C’est aujourd’hui ??? :shock: :shock: Cela voudrait dire que…Tu es…. :shock::shock:
Serena : Oui, Rafa… :)
Rafa : Mais depuis combien de temps ? :shock:
Serena : 3 mois… :) Mais, ça ne fait que quelques jours que je l’ai compris…
Rafa : 3 mois ? Waouuuuuuuuuh ! Et, il ou elle va bien ? :D
Serena : Le docteur m’a dit que je n’avais rien à craindre, que tout allait bien. Et qu’au prochain rdv, on pouvait déjà connaitre le sexe…
Rafa : Mais, c’était génial, mon amour !!!!!! Je t’aime ! Tu ne peux pas imaginer au combien  je t’aime ! 
Et il l’embrasse fougueusement.
Serena : Je t’aime aussi, Rafa. Je n’ai jamais cessé de t’aimer…Mais toi, moi, on est où ? Vivi ?
Rafa : Ecoute, Vivi, c’est vrai qu’elle me plait, que j’ai une certaine attirance envers elle. Mais je  sais que ce n’est pas elle la femme de ma vie. Et je sais que ce n’est moi, l’homme de sa vie. Elle a beau me dire que pour moi, elle changera. Je sais que ce n’est pas vrai. Elle aime et aimera toujours Nando…Je l’ai compris quand elle a réagi en vous voyant tous les deux…Alors oui, je sais que j’ai fait des erreurs mais acceptes-tu de me pardonner et de reprendre tout depuis le début ?
Serena : Je t’aime, Rafael ! Et je sais que c’est toi le seul et unique homme de ma vie. Mais je n’ai pas apprécié la manière dont tu m’as traitée ! Tu me jurais qu’il n’y avait rien entre vous et voilà ce que ça donne ! Comment pourrais-je encore avoir confiance en toi ?
Rafa : En me laissant te prouver que je t’aime.
Serena : C’est si facile…
Rafa : Que veux-tu que je fasse ?
Serena : Je pense que tu sais ce que tu dois faire…
Rafa : Tu as raison…Je vais aller lui parler…
Et il quitta la pièce…

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Dim 6 Sep - 15:46

Pendant ce temps, dans le jardin, Bulle et Feli s’étaient installés dans le hamac :
Bulle : Feli chéri ?
Feli : Mmmmh ?
Bulle : Ca te dit de faire un plan à trois avec ton frère ?
Feli : PARDONNNNNNNN ???????? :shock:?
Bulle : Bah quoi…Il est sexy, adorable, bien foutu…Et en plus, il n’est pas heureux dans son couple…Ca lui rendrait le sourire, tu ne penses pas ?
Feli regardant Bulle : :shock: :shock: M’enfin !!
Bulle: Alors c’est oui ou non?
Feli : Mais…Mais…NON ! :shock: Pour qui tu te prends ?
Bulle : Pffff….Dommage, ça m’aurait bien plu… :(
Feli regardait Bulle sans savoir quoi dire…Puis il demanda doucement :
Feli : Euh…Tu étais sérieuse ?
Bulle : Bah…euh…Ouais… :roll:
Feli : Ah…Ok…
Bulle : Tu ne trouves pas ça excitant ? :roll:
Feli : Euh…
Bulle, avec le sourire : MAIIIIIIIS NON GRAND BETAT ! Jamais de la vie ! Tu m’appartiens ! Je ne te prête pas ! Tu es beaucoup trop précieux à mes yeux… :D
Feli : :D
Bulle, plus bas mais assez fort pour que Feli l’entende : Je préférerais essayer ton frère seule, dans un premier temps ! :roll:
Feli : :shock: :shock: :shock:
Bulle, riant de plus bel : Tu me fais rire ! Puis lui faisant un bisou : Je t’aime bien trop pour te tromper ! Jamais il ne me viendrait à l’idée d’aller voir ailleurs ! :) 
Feli, pensant à Veronica : Moi aussi, je t’aime ! :oops:
Bulle : J’espère bien !
Bulle reçut un sms de Melo lui demandant de venir la rejoindre dans sa chambre pour discuter.
Bulle : Allez, je te laisse ! Je vais voir mon aimant ! Je t’aime mon p’tit chat!
Feli : :shock: :shock: Mais…Mais…
Bulle éclata de rire et partit rejoindre Melo. Quand elle arriva dans la chambre, elle avait le sourire aux lèvres :
Melo, à moitié en larmes : Qu’est-ce qui te fait tant sourire ?
Bulle, la voyant : Des bêtises. Mais tu pleures, ma Mélo ! Que se passe-t-il ? :(
Melo : Suis-je vraiment quelqu’un d’horrible ?
Bulle : Mais non ! Pourquoi dis-tu ça ?
Melo : Pourquoi m’a-t-il quittée alors ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça ?
Bulle : Rien ! Tu n’as rien fait ! Ce n’est pas de ta faute ! Nole est un crétin ! Il ne sait pas ce qu’il perd!
Melo : Alors si c’est un crétin, pourquoi est-ce que je l’aime tant après tout ce qu’il m’a fait ?
Bulle : Parce que vous avez vécu 10 ans ensemble ! Vous avez vécu énormément de choses ! Et je t’avouerai une chose, je ne crois pas en cette histoire…
Melo : Quelle histoire ?
Bulle : Nole et Isa…Je connais bien Nole…Je sais qu’il essaie de se la « jouer », j’aime Isa mais je suis certaine qu’il a encore beaucoup de sentiments pour toi…
Melo : Il a dit que j’étais la femme de sa vie…Mais quand je lui ai posé la question : « pourquoi sors-tu avec Isa », il n’a jamais su répondre…
Bulle : Peut-être qu’il ne sait pas lui-même…
Melo : Je ne sais pas…Bulle ! Pourrais-tu faire quelque chose pour moi ?
Bulle : Tout ce que tu veux !
Melo : Accepterais-tu d’aller lui parler ? Je sais que tu le connais mieux que tout le monde et je sais qu’il t’écoutera ! Peux-tu le raisonner et essayer de comprendre le pourquoi du comment… ?
Bulle : J’essaierai… ;) Je te le promets !
Melo : T’es une véritable amie ! ;) Alors, si tu me racontais ce qui te faisait tant sourire quand tu es arrivée dans la pièce ?
Bulle éclata de rire et lui raconta ce qu’elle avait proposé à Feli. Les deux jeunes filles rirent ensemble. Elles restèrent à papoter là de tout et de rien…
 
Dans le jardin, Vivi revenait de sa balade avec Vanessa. Alors qu’elles étaient prêtes à aller voir leurs garçons, on entendit :
?: Vanessa…
Les filles se retournèrent.
Vivi : Je te laisse…Je vais voir les enfants…Puis doucement dans son oreille : Ecoute-le… Je suis certaine que ça va s’arranger… ;)
Vivi quitta le jardin laissant Vanessa avec John.
Vanessa : John…Que fais-tu là ? Et ta maman ?
John : Ma maman est une crétine et moi aussi ! Viens par là.
John prit Vanessa par les mains et la regarda dans les yeux :
John : Je suis désolé…Je n’ai pas honnête envers toi.
Vanessa : :suspect: Pourquoi ?
John : Ma mère n’est pas malade ! Au contraire ! Elle est en très bonne santé. Mais j’avais trop honte de te dire ce qu’il n’allait pas. Mes parents ne t’apprécient pas…
Vanessa lâchant ses mains : Tu n’avais pas confiance pour me dire la vérité ? Tes parents ne m’aiment pas et tu as eu honte de me présenter à eux, c’est ça ?
John horrifié : Quoi ??? Moi avoir honte de toi ? JAMAIS ! Au contraire ! Je suis gêné de t’avoir présenté à des parents aussi odieux ! Aussi méprisables ! Je suis dégouté par leur réaction !
Vanessa : C’est vrai ?
John : Mais bien sûr que c’est vrai ! Vanessa, je t’aime ! Je suis tombé amoureux de toi dès la première minute où je t’ai vue ! Et je suis triste que mes parents ne veuillent pas reconnaitre  que tu es personne extraordinaire, unique ! Et ces quelques heures passées loin de toi m’ont fait comprendre au combien je tenais à toi et au combien je t’aimais…Et c’est pour ça que j’aimerais te demander quelque chose…
Il s’agenouilla devant Vanessa et sorti une magnifique boite contenant une merveilleuse bague :
John : Vanessa Juan, veux-tu devenir m’épouser ?
Vanessa, en pleurs : John…OUIIIII !!! Je le veux ! :D :( :oops:
John se releva et embrassa tendrement Vanessa. Il lui passa ensuite sa magnifique bague au doigt. Ensuite, ils décidèrent d’aller se promener en amoureux.
 
Pendant ce temps, tout le monde avait trouvé une occupation à faire. Serena préparait le dîner avec l’aide de Nando ; Lucie, revenue de son escapade amoureuse, faisait un jeu de société avec Quentin, Paolo et Arthur, Vivi les regardait ; Julian jouait avec Caroline ; Melo et Bulle discutaient toujours dans la chambre ; Isa réfléchit à sa situation dans la sienne ; Nole tentait de lire mais ses pensées allaient ailleurs ; Veronica et Quiterie copinaient en discutant sur les autres de façon très discrète ; Victor, Paulo, Feli, Tommy et Rafa regardaient les infos à la TV.
Tommy, dans l’oreille de Rafa : Tu as promis à Serena que tu allais lui parler…Tu l’as fait ?
Rafa : Non…Je n’ai pas encore l’occasion…Je stresse un peu…Je n’ai pas envie de la blesser…
Tommy : Pense à Serena…Ca va aller ! J’ai confiance en toi !
Rafa : Oui…Bon…J’y vais…
Tommy : Courage !
Rafa se dirigea vers Vivi et lui demanda de sortir pour parler. Une fois dehors :
Vivi, se rapprochant de Rafa : Mon cœur ! Tu m’as énormément manqué, aujourd’hui…
Rafa, lui prenant se mains : Vivi, nous devons parler…
Vivi : Oh…Je t’écoute…
Rafa : Vivi, je t’apprécie énormément. Tu es une femme formidable, quand je suis avec toi, je suis bien…
Vivi : Mais…
Rafa : Mais l’amour que j’ai envers toi ne dépasse pas celui que j’ai envers Serena. Je l’aime énormément. C’est avec elle que je me vois passer la fin de mes jours ; c’est avec que je veux fonder une famille, c’est avec elle que je veux souffler mon dernier soupir.  Tu me plais mais ça ne suffit pas…Serena me manque…Je m’en rends compte chaque jour…
Vivi, en larmes: Tu t’es foutu de ma gueule en fait ? Je n’étais qu’un objet pour toi, c’est ça ?
Rafa : Non pas du tout…Mais…
Vivi : Mais quoi ? J’étais bonne à n’être que baisée, c’est ça ?
Rafa : Vivi…Ne te diminue pas…Tu es une fille géniale, jolie, extra ! Tu vaux bien plus que ça !
Vivi : On ne dirait pas !!
Rafa : Non mais comprendre moi…Serena est…
Vivi : Comprendre quoi ??????????????????? Rafael ! Je t’aime, tu peux comprendre ça ? Je t’aime, j’ai des sentiments pour toi !!!!
Elle partir laissant Rafa tout penaud. Quand elle rentra dans la villa, elle vit Serena et ne put se contenir:
Vivi : ALORS T’ES FIERE DE TOI ? T’AS EU CE QUE TU AS VOULU ! RAFAEL TE VEUT TOI, T’ES HEUREUSE ?
Serena se retourna ; les autres arrêtèrent leurs activités pour observer la scène :
Serena : Vivi…
Vivi : NON PAS DE VIVI !!!!!!!!!!!!!! TU ETAIS OBLIGEE DE REVENIR ET FAIRE SEMBLANT D’ETRE AVEC NANDO JUSTE POUR RENDRE JALOUX RAFA ! TU NE POUVAIS DONC PAS ACCEPTER LE FAIT QU’ON SOIT BIEN TOUS LES DEUX ? TU NE POUVAIS ACCPETER QU’IL AIT DES SENTIMENTS !
Serena : ALORS DÉJÀ DE 1) OUI, J’ETAIS OBLIGEE DE REVENIR ICI CAR ICI C’EST CHEZ MOI !!!!! ALORS TU VOIS, JE TROUVE QUE JE SUIS BIEN GENTILLE DE T’HEBERGER ! JE POURRAIS TE DEMANDER DE PRENDRE TES CLICS ET TES CLAQUES ET DE T’EN ALLER MAIS JE NE LE FAIS PAS CAR MALGRE TOUT JE TIENS A TOI ! ET OUAIS…
DE 2) RAFAEL EST MON MARI, CA FAIT 10 ANS QUE NOUS SOMMES ENSEMBLE ET 7 ANS QUE NOUS SOMMES MARIES ! C’EST NORMAL QU’IL AIT ENCORE DES SENTIMENTS POUR MOI !
Vivi : OUAIS SUPER…IL A DES SENTIMENTS POUR UNE FEMME DEPRESSIVE ! TU NE COMPRENDS PAS OU QUOI ! IL RESTE AVEC TOI PARCE QU’IL A PITIE DE TOI !
Serena : :shock: :shock: JE TE DEMANDE PARDON ?
Vivi : T’AS BIEN ENTENDU ! JE SUIS SURE QU’IL NE T’AIME PAS ! IL A JUSTE PEUR QUE TU RECOMMENCES A PLEURNICHER A CAUSE DE TON GOSSE PERDU !
Serena ne put contenir sa rage et gifla Vivi. Vivi tira alors les cheveux de Serena. S’en suit une bagarre accompagnée d’insulte. Personne n’arrivait à les arrêter.
Nando : Vivi ! Lâche la jambe de Serena !!!
Vivi : Toi mêle de tes affaires !
Rafa : Serena ! Arrête ! Tu sais que ce n’est pas bon pour toi !
Serena : Je sais ce que je fais !
Vivi : Oooooh, comme c’est mignon, il fait déjà attention à toi ! Il a pitié !
Serena :  Je te déteste !
Vivi : Et moi encore plus !
Paolo : OUAIS VAS-Y MAMAN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! T’ES LA MEILLEURE !!!!!!!!!!
Paulo : Paolo !!!!!!!!!!!! ARRETE ! Viens, nous allons prendre le bain.
Paolo : Mais non !! JE VEUX VOIR MAMAN !!!
Paulo : Paolo !!!!!!!
Feli : Julian ! Tu viens aussi !
Veronica : Je t’accompagne !
Lucie : Quentin, Caroline ! Venez, nous allons skyper avec votre père !
Quiterie :  Bon ben, moi je vais m’occuper d’Arthur vu que l’autre blonde n’est pas là pour s’en occuper…Aaaah, je vous jure, ces blondes !
Vivi se retournant : ET TOI LA GARCE ! ON NE T’A RIEN DEMANDE !!!!!!
Quiterie : QUOI ? TU VEUX TE BATTRE A NOUVEAU AVEC MOI ?
Vivi, s’approchant : ET BEN OUAIS ! TU ME SOULES !
Quiterie : Genre…Tu crois que tu me fais peur ??????????????????????
Vivi : TU DEVRAIS !
Serena : BLONDASSE DE MES DEUX ! C’EST AVEC MOI QUE TU DOIS TE BATTRE !
Vivi lui tournant le dos : OUAIS JE SAIS ! Puis elle se retourna et mis un poing dans son ventre : TIENS PRENDS CA !!!!
Serena se plia en 4. Rafa accourut :
Rafa : Ma chérie !!!!!!!! Ca va ???????????????
Serena :  J’ai mal…Rafa…Je veux pas…Non…
Rafa : Ne te tracasse pas, ça va aller ! Vivi mais qu’est-ce que tu as fait ????????????
Vivi : Roooh, c’est bon hein ! Ce n’est qu’un poing ! Je n’ai pas cogné fort ! J’en peux rien si ta femme est une chochotte ! :shock:
Rafa : Vivi !!!!!!!!!!! SERENA EST ENCEINTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bulle, Melo, Isa (descendues pour comprendre ce qu’il se passait), Quentin, Victor, Nole et surtout Vivi regardaient Rafa et Serena avec des grands yeux :
Vivi : Je…Je…Je…ne savais pas…Pourquoi ne m’as-tu rien dit ?
Rafa : MAIS J’AI VOULU TE LE DIRE ! MAIS TU N’AS PAS VOULU M’ECOUTER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ET MAINTENANT VOIS CE QUE TU AS FAIT !
Vivi : Je…Elle…Non... :( :( :(
Rafa : Et dire que tout allait bien… !!!!
A ces mots, Vivi partit en pleurs dans sa chambre. Rafa ne réfléchit plus une seconde, il prit Serena et l’emmena directement à l’hôpital. Les autres un peu perturbés parce qu’ils venaient d’entendre et voir prirent un moment pour revenir à la réalité. Au bout de quelques minutes, ils réagirent et reprirent leurs activités : Bulle et Melo continuaient le repas ; Tommy et Nando jouaient à la PS4 ; Nole lisait un livre ; Quentin regardait par la fenêtre tandis que Isa l’observait. Elle se demandait si elle devait aller rejoindre Nole ou Quentin. Puis elle écouta son cœur et alla parler à …Quentin.
Isa : Je ne veux pas que tu te maries !
Quentin se retourna et la regarda :
Quentin : Pardon ?J
Isa : Je ne veux pas que tu te maries…
Quentin : Pourquoi ?
Isa : Parce que je t’aime…
Quentin : :shock: Et Nole ?
Isa : Je l’aime aussi, j’ai des sentiments pour lui…Mais quand je te vois, mon cœur s’emballe…Quand je le vois, je souris mais sans plus.
Quentin : Et qu’est-ce que ça signifie ?
Isa : Je ne sais pas…
Quentin : Quand tu sais, dis-le moi…
Isa : Ok…mais ne te marie pas…STP.
Isa partit laissant Quentin encore une fois dans son incertitude.
 
Du côté de Lucie :
Quentin et Caroline : Heyyy papa !!!!!!!!!!!!!
Richard : Coucou mes grands !!!!!!!!!!! Comment allez-vous ?
Quentin : Ca va bien et toi ??? Tu t’amuses bien chez papy et mamy ?
Richard : Vous me manquez mais oui, je m’amuse bien ! ;) Et vous ? Qu’avez-vous fait aujourd’hui ?
Et les enfants racontèrent leur journée à leur papa. Pendant ce temps, Lucie reçut un coup de téléphone, elle sortit de la chambre pour décrocher :
?: Tu me manques !
Lucie, souriant : Toi aussi…
?: On ne peut toujours pas dormir ensemble, ce soir ?
Lucie : On se voit demain…Sois patient…Mes enfants sont là, s’ils nous voient, je vais avoir des problèmes…
?: Je vois que je n’ai pas le choix…Je me réjouis d’être demain. Et j’espère qu’un jour, on pourra se voir un peu plus longtemps qu’un après-midi…
Lucie, souriant : Ne te tracasse pas…Allez, à demain…Bisous
?: A demain, ma jolie ! Bisous
Lucie raccrocha et rejoignit ses enfants.
 
Dans la chambre de Bulle et Feli :
Feli : Et voilà bonhomme ! Tu es tout propre !
Veronica : Et tu sens bon !! Mmmmmmh !
Julian :Ouais ! :D T’as vu, tata ! J’ai un beau pyjama, hein !
Veronica, riant : Magnifique !
Julian : Papa, je peux descendre maintenant ?
Feli : Oui ! Vas-y ! Je dois parler à tata Vero puis je descends.
Julian : D’accord.
Une fois Julian partit :
Veronica s’approchant de Feli : Alors comme ça tu dois me « parler »… :roll:
Feli, faisant un pas en arrière : Je n’ai pas apprécié la manière dont tu as parlé à Bulle, tout à l’heure !
Veronica : Je suis désolée Feli…Je me suis laissée emporter…
Feli : J’aimerais que tu fasses un effort et que tu apprennes à la connaitre…C’est une chouette, tu sais et je l’aime !
Veronica : Il y a une époque, c’était moi que tu aimais…
Feli : Et c’est époque est révolue…C’est Bulle que j’aime maintenant…Et je te rappelle que tu m’as quittée pour mon frère…
Veronica , s’approchant à nouveau de Feli : Et c’était une erreur…Je n’aurais pas dû…Je n’ai jamais cessé de t’aimer…
Feli : Vero…
Veronica, lui mettant le doigt sur sa bouche : Chut….Si je ne t’avais pas quitté, tu penses que toi et moi, nous serions encore à l’heure actuelle… ?
Feli : C’est possible mais…
Il n’eut pas le temps d’achever sa phrase que ses lèvres touchaient celles de Veronica. Quelques secondes après :
Veronica : N’oublie pas mon massage…Je l’attends… ;)
Et elle quitta la chambre laissant Feli, perturbé parce qu’il venait de se passer.
 
Dans la chambre de Paulo et Quiterie, Arthur et Paolo avaient terminé de prendre leur bain et avaient rejoint les autres en bas. Paulo en profita pour parler à Quiterie :
Paulo : Qu’est-ce qui t’a pris d’attaquer comme ça, Vivi ?
Quiterie : Ca y est ! Tu recommences à la défendre ! Non, mais tu n’en as pas marre ! Y en a toujours pour elle !
Paulo : Ce n’est pas vrai mais Vivi est mon amie ! Elle a déjà plein de problèmes ! Tu n’as pas besoin d’en ajouter en plus à son palmarès !
Quiterie : Non, tu le fais bien toi-même !
Paulo : Que veux-tu dire par là ?
Quiterie : Il était bon, ce baiser que vous avez échangé tout à l’heure ?
Paulo : … :silent:
Quiterie : C’est bien ce qu’il me semblait ! Allez, je me casse ! J’en ai marre d’être ici et d’être toujours la mauvaise ! Ne me cherche pas, ne me contacte pas, ça ne sert à rien ! Ciao !
Et elle quitta la chambre, en trombe. Elle claqua la porte d’entrée. En chemin, elle croisa Vivi. Elle la gifla puis prit la voiture et partit, laissant Vivi, de plus en plus en pleurs…
 
Malgré les problèmes, tout le petit groupe se réunit pour manger. Serena et Rafa étaient revenus de l’hôpital et avaient rassuré les autres en disant que tout allait bien. Vivi pleura davantage mais elle sécha vite ses larmes pour ne pas trop gâcher le repas. Vanessa et John profitèrent de ce calme pour annoncer la belle nouvelle :
Vanessa : Les amis ! Je sais que nous avons tous des petits problèmes mais nous aimerions vous proposer quelque chose.
Lucie : On vous écoute.
John : Vanessa et moi aimerions vous inviter à boire un verre pour célébrer nos fiançailles…
Vanessa, montrant sa main : John, m’a demandé ma main et j’ai accepté… :D
Vivi : Ma blonde !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Félicitations !!!! Elle la prit dans ses bras.
Les autres firent de même. Ils allèrent embrasser John et Vanessa et les félicitèrent pour cette belle nouvelle. Une fois le dîner terminé, ils sortirent boire un verre à la santé de Vanessa et John. La soirée se passa bien. Tout le monde oublia ses petits soucis le temps d’un soir. Ils revinrent à une heure raisonnable et allèrent se coucher. Nole ne sachant pas où dormir resta dans le jardin pour réfléchir ; Vivi prit une chambre individuelle, Paulo se coucha en pensant à Quiterie ; Nando, lui pensait à Vivi ; Victor et Veronica se couchèrent en se tournant le dos.
 
Chez Rafa et Serena :
Toc toc…
Serena : Rafa…
Rafa : Je peux ?
Serena : Bien sûr…Mais il me faudra du temps…
Rafa : Je comprends…Merci…
Il l’embrassa…et ils se couchèrent l’un à côté de l’autre. Très vite, ils s’enlacèrent mais n’allèrent pas plus loin.
 
Chez Feli et Bulle :
Bulle, prête à ouvrir la porte :
Feli : Attends…Ferme les yeux…
Bulle, intriguée, s’exécuta. Feli lui prit la main. Quand ils furent rentrés, Feli permit à Bulle d’ouvrir les yeux.
Bulle, émue et émerveillée : Feli…
Feli avait déposé plein de pétales de rose sur le lit. Il avait fait un cœur avec des bougies éteintes. Et il avait accroché une banderole  sur laquelle était écrit : « Je t’aime ».
Feli : Je t’aime…
Bulle, se jetant dans les bras de Feli : Moi aussi !!!! Et pour toujours… :)
Feli, pensant  à Veronica : J’espère bien ! :) Julian dort avec son oncle et sa tante ce soir…
Bulle : Alors…Profitons-en…
Et on n’expliquera pas ce qu’il se passe après.
 
Cette nuit-là était une nuit de pleine lune. Bulle, après son merveilleux moment amoureux n’arrivait toujours pas à dormir. Elle observa Feli qui lui dormait à point fermé. Elle se leva et sortit dans le jardin.
Bulle : Hey…Je savais que je te trouverais là !
Nole : :) Quand nous étions ensemble, je profitais de notre insomnie mutuelle durant la pleine lune pour te concocter une petite soirée romantique…
Bulle : Nous mangions puis nous nous enlacions et nous observions les étoiles…
Nole : Je vois que tu n’as pas oublié…
Bulle : Comment pourrais-je l’oublier ? ;) Comment vas-tu ?
Nole : Je suis complètement perdu…Je ne sais plus trop où  j’en suis…
Bulle : Avec Melo et Isa ?
Nole : Je suis fol amoureux de Melo. Je sais que c’est avec elle que je veux être pour le restant de mes jours…Mais il y a Isa…Isa est une femme extraordinaire. Je me sens bien avec elle,  elle me plait…Mais est-ce suffisant ?
Bulle : Le lendemain d’un soir de pleine lune, tu es venu me chercher. Nous avons été balader. Un moment donné, tu t’es arrêté, tu as pris mes mains et tu m’as dit : « Je t’aime. Tu as été mon premier amour et je me sens bien avec toi. Mais j’ai rencontré une fille ce matin. Et dès que j’ai croisé son regard, j’ai compris que c’est avec elle que je veux finir mes jours. Je sais que c’est la femme de ma vie. Je suis désolé… ». Tu m’as embrassé puis tu es parti. Je t’en ai voulu. Nous allions fêter nos 1 ans et tu me quittais pour une fille que tu avais rencontré le matin même…Juste avant que tu ne partes, je t’ai demandé comment elle s’appelait…Tu m’as crié son nom et j’ai vu tes yeux pétillés et j’ai compris que tu disais vrai…Je ne t’ai plus revu. Entre temps, j’ai rencontré Rafael qui me parlait souvent de toi en me disant que tu sortais avec des tas de filles…J’ai donc douté de tes paroles. Puis, il y a trois ans, alors que nous étions en vacances avec une amie, j’ai revu Rafa. J’étais heureuse de le revoir malgré notre relation qui n’avait pas fonctionnée. Il était avec Serena. J’étais contente pour lui, il avait trouvé chaussure à son pied. J’ai moi-même trouvé l’amour de ma vie. J’ai décidé de suivre Feli et les autres dans leurs différents tournois. Et c’est là que je t’ai revu…Tu étais d’abord au bras d’une certaine Ana Ivanovic…Mais un jour, je t’ai vue avec une autre demoiselle. Et quand tu es venu nous la présenter, j’ai revu le même regard que la première fois…Et j’ai compris que c’était la Melody d’il y a trois ans…J’ai compris que tu disais vrai et que tu m’avais quittée pour la femme de ta vie…
Nole : :silent:
Bulle, lui prenant ses mains : Nole ! Je sais que tu connais les réponses à toutes tes questions. Ne réfléchis plus et va la retrouver !
Nole : Et si elle ne veut pas ?
Bulle : Ecoute ton cœur…Il trouvera les mots pour la convaincre…
Nole : Merci Bulle…Merci 1000 fois…Je suis content qu’on soit resté amis ! Tu comptes énormément à mes yeux…
Bulle : Moi aussi… :)
Ils se prirent dans les bras…Quelques instants plus tard :
Bulle : Allez file !
Nole : Tu ne rentres pas ?
Bulle : Non…Je vais encore rester un moment pour observer la lune et les étoiles… ;)
Nole : D’accord…Et merci… :)
Bulle : :)
Nole partit laissant Bulle.
 
Pendant ce temps, Veronica, ayant remarqué que Bulle avait quitté sa chambre, se faufila en douce dans la chambre et se coucha à côté de Feli :
Veronica : Bouh…
Feli, sursautant : Vero…Mais qu’est-ce que tu fais là ? Où est Bulle ?
Veronica : Je pense qu’elle est dans le jardin…Je l’ai vue descendre…Et Victor n’est pas là, non plus…
Feli, se redressant : Elle est avec Victor ? :shock: Et Julian ? Il est seul ?
Veronica : Ne te tracasse pas…Il dort à point fermé ! Je suis venue chercher mon massage…
Feli : Euh…Mais…On ne devrait pas aller voir ce que fricotent Bulle et Victor ?
Veronica : On leur demandera en temps voulu ! Bon, tu me fais ce massage, stppppp, tu me l’as promis ! :D
Feli, jaloux : Ouais, t’as raison ! Allez tire ton tee-shirt ! Je vais te faire un de ces massages, tu m’en diras des nouvelles !
Veronica s’exécuta et enleva son t-shirt. Feli se mit à califourchon sur son dos et lui fit un massage. Après 10 minutes :
Feli : Voilà, madame ! Alors, c’était bien ?
Veronica se  retournant : C’était juste parfait !
Feli, tournant la tête : Euuh…Ton tee-shirt…STP !
Veronica, remettant son tee-shirt : Oh...Ne sois pas gêné ! Ce n’est pas comme si c’était la première fois que voyais mes seins…
Feli : Vero…Il y a Bulle, je ne veux pas la tromper…
Veronica : C’est dommage…Mais dis-moi, ça t’a plu notre baiser de tout à l’heure ?
Feli : Là, n’est pas la question…
Veronica : Ca t’a donc plu…
Feli : Vero…
Mais Veronica ne le laissa pas à nouveau terminer sa phrase. Elle l’embrassa. Feli lui rendit son baiser…
Quelques instants plus tard :
Veronica : Allez…Je vais aller voir comment dort mon adorable neveu. Bonne nuit, Feliciano…
Elle l’embrassa à nouveau puis quitta la pièce.
Feli resta assis dans le lit, le regard perdu. Il revint à la réalité quand il entendit le son de la voix de Bulle :
Bulle : Feli, chéri ! Tu ne dors pas…A quoi tu penses ?
Feli, se retournant : Mon cœur ! Je pensais à toi ! Tu me manquais ! Où étais-tu ?
Bulle : Je discutais avec Nole tout en regardant la lune et les étoiles… ;) Mais je t’avouerai que tu m’as énormément manqué…
Feli : Viens-là…
Il ne savait pas si elle lui disait la vérité mais il l’embrassa…La suite…On ne la racontera pas…
 
Du côté de Nole, il était débout, dans le couloir, face aux deux chambres. Il prit son courage à deux mains et entra dans la première :
Nole : Salut…
Isa : Salut…
Nole : Isa, écoute…
Isa : Je suis toujours amoureuse de Quentin…
Nole : Et moi de Melo…
Ils se regardèrent puis rirent.
Isa : Nole, je voulais te dire merci pour ces moments passés avec toi…J’ai retrouvé confiance grâce à toi !
Nole : Je n’ai pas fait grand-chose mais avec plaisir…J’ai passé aussi de bons moments avec toi. Et je te souhaite d’être heureuse avec Quentin.
Isa : Et toi avec Melo… :)
Ils se prirent dans les bras. Puis ils quittèrent chacun leur chambre pour rejoindre leur âme-sœur :
 
Chez Melo :
Toc Toc :
Melo : Nole ??
Nole : C’est toi ! C’est toi et ça été toi ! C’est avec toi que je veux être ! Tu es la femme de ma vie. Je n’ai pas d’explication pour Isa. Je ne veux pas te mentir. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Mais sache que je n’ai jamais cessé penser à toi ! Je t’aime et c’est avec toi que je veux être, personne d’autres ! Dès que j’ai croisé ton regard, la première fois, je l’ai compris  et une vieille amie me la rappeler ! Je ne veux plus te perdre ! C’est toi que j’aime et que j’aimerais toujours !
Melo : Nole…Je t’aime aussi ! Mais j’ai peur…Toi et moi, ça a déjà capoté…Qui te dit que ça ne capotera pas une seconde fois ?
Nole : Je ferai tout pour que ça n’arrive pas ! Je t’aime ! Ne réfléchissons pas et vivons au jour le jour…Mais vivons pour nous !
Il prit Melo par la taille et l’embrassa. Elle ne la rejeta pas…Ils passèrent la nuit ensemble….
 
Chez Quentin :
Isa : Je t’aime ! Je suis amoureuse de toi ! Si tu dois te marier c’est avec moi et personne d’autres !
Quentin : Tu es bien sûr ?
Isa : J’en suis certaine ! Je t’aime ! Je ne veux plus te quitter !
Comme réponse, Quentin l’embrassa…On ne racontera pas la suite…
 
Le lendemain, Victor dit au revoir aux membres du groupe et quitta la villa pour retourner chez lui. Le reste des vacances se passa plus tôt bien. Les problèmes semblaient s’être calmés. Et pourtant…Vivi pleurait et déprimait. Nando tentait de la calmer et lui remonter le moral mais elle le rejetait. Serena et Rafa avaient retrouvé leur complicité d’avant mais Serena ne parlait toujours pas à Vivi ; Quentin et Isa, Nole et Melo filaient le parfait amour mais évitaient tout dialogue avec l’autre couple ;  Bulle et Feli étaient très amoureux mais Veronica draguait toujours Feli qui ne contrôlait plus ses sentiments. Lucie n’adressait toujours pas la parole à Richard et commençait à éprouver de plus en plus quelque chose envers Yohann…Bref…Ce n’était toujours pas la joie mais on fit comme si c’était le cas…John et Vanessa étaient les seuls heureux dans toute cette affaire…La veille du départ pour l’US OPEN, alors que le petit groupe mangeait calmement, Julian arriva en pleurs :
Julian : MAMAN !!!! :( :(
Bulle : Mon cœur ! Que se passe-t-il ?
Julian, toujours en pleurs : Papa et toi, vous allez divorcer ?????
Bulle : Quoi ??? :shock: :shock: Mais pas du tout, pourquoi ?????
Julian : Quentin et Paolo sont venus me trouver en disant que vous alliez divorcer parce que papa il donnait des bisous à tata Vero…
Bulle , regardant Feli : :shock: PARDON ????? :shock:
Feli : Bulle, ce n’est pas ce que tu crois…
Bulle : Ne m’adresse plus la parole… !!!!!!!!!!!!!!
Elle quitta la pièce furibonde en prenant Julian par la main. Feli monta dans sa chambre. Tout le monde était choqué par ce qu’ils venaient d’entendre. Une seule était heureuse…

Veronica : :D :D :D 

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par glucie36 le Mer 9 Sep - 11:56

Bulle quitta la pièce furibonde en prenant Julian par la main. Féli monta dans sa chambre. Tout le monde était choqué par ce qu’ils venaient d’entendre. Une seule était heureuse, Véronica.

Féli était monté dans sa chambre, en pleurs. Nando toque à sa porte :
Nando : Je peux entrer Féli ?
Féli : J’ai besoin de rester seul !!
Nando : Tu ne t’es confié à personne et au final tu es en train de perdre Bulle, il serait temps que tu aies de l’aide, avant de faire une grosse bêtise …
Féli ouvra la porte et laissa Nando entrer.
Féli : J’ai merdé comme un pro …
Nando : Qu’est ce qui se passe avec Véronica ?
Féli : Depuis qu’elle est revenue, elle n’arrête pas de me draguer et de me faire penser à notre relation passée …
Nando : Tu as encore des sentiments pour elle ?
Féli : Oui …. Mais non …
Nando : Sois clair ! Tu aimes Bulle ?
Féli : Oui bien sûr !! C’est ma femme et la mère de Julian ! En plus, nous nous sommes réconciliés … Mais c’est Véronica, elle m’embrasse, me drague et moi ça me perturbe …
Nando : Si c’est Bulle que tu aimes, avec qui tu te vois dans le futur, pourquoi tu acceptes de voir ailleurs ?! En plus c’est ton propre fils qui l’annonce à Bulle !!
Féli : Je sais, je fais tout foirer …
Nando : Va rattraper Bulle et explique lui toute la situation avec Véronica, elle comprendra peut-être !

Pendant ce temps là, Serena essayait de retenir Bulle :
Serena : Attend Bulle, ne part pas !!
Bulle : Non, j’en ai marre de laisser plusieurs chances à Feli pour qu’il détruise tout à chaque fois ! C’est fini, je rentre en Belgique avec mon fils ! Si je reste, je vais … (en mettant les mains sur les oreilles de Julian) JE VAIS LES ETRIPER !!
Serena : Ok, va t’expliquer avec eux d’abord. Après, n’oublie pas que c’est chez moi et que je veux que tu restes ! Toute façon on sera toutes derrière toi pour te soutenir ! Féli ne sait pas ce qu’il perd !

Bulle, soutenue par Serena, rentra dans la villa, telle une furie et croisa Féli dans la salle à manger. Véronica était toujours à table, le sourire aux lèvres. Vanessa et John, sentant le vent tourner, prirent les enfants avec eux et les emmenèrent dans le jardin.

Féli : Bulle !
Bulle : Tu as eu de la chance que j’ai des amies me demandant de rester, je serais déjà à l’aéroport sinon !
Véronica : Ca nous aurait fait que du bien !
Bulle : OH TOI TA GUEULE SALE PETASSE !! TU OSES VENIR ICI, POUR DRAGUER FELI ET TOUT FAIRE POUR BRISER MON COUPLE !! JE VAIS TE TUUUUUUUUER !!!!
Bulle mis son poing dans le nez de Veronica, et lui arracha une touffe de cheveux. Véronica donnait des coups de pied dans les tibias de Bulle. Feli essaya de les séparer :
Féli : STOP !!!! Bulle arrête s’il te plait, c’est toi que j’aime !! Je veux avoir une longue vie avec toi et Julian, et avoir une belle famille !! Arrête, elle n’en vaut pas la peine !
Bulle : Ah bon ? Mais pourtant tu l’embrasses ? TU ME PRENDS POUR UNE CONNE ??
Féli : Non, bien sûr que non… Tu es beaucoup plus intelligente qu’elle, écoute moi !!
Véronica : Arrête de mentir Féli, tu aimais ces moments ensemble !! Pourquoi ne m’as-tu jamais repoussé sinon ?
Bulle : Vous me dégoutez tous les deux ! Feli, je pensais que tu avais compris, que nous recommencions une nouvelle vie sans problèmes … Je vois que tu n’as pas l’air d’y croire… Alors arrêtons de nous faire du mal. Je m’en vais… Et je garde Julian avec moi. Au revoir Feli …  
Feli : Non Bulle …  Je t’aime.

Bulle alla dans sa chambre, fit sa valise et celle de Julian, en pleurs.
Serena alla rejoindre Bulle.  

Serena : Bulle, ne fais pas ça. Tu es mon invitée et je veux que tu restes …
Bulle : Non Serena, je ne veux pas. Je vais aller prendre l’air, revoir ma famille et réfléchir sur tout ça… Ici, je ne pourrais pas être tranquille et puis je verrais Féli tous les jours, ça ne fera qu’empirer les choses entre nous. S’il n’a pas confiance en nous et qu’il n’a pas assez de force pour résister à une autre femme, autant que je parte maintenant, je suis désolée Serena …
Bulle sortit de la chambre avec sa valise, alla prendre Julian et dit au revoir à tout le groupe en leur faisant une bise, sauf à Véronica.
Au tour de Féli :
Bulle : Tu verras Julian par Skype autant de fois que tu le veux …
Féli : Bulle ! Attend ! 
Bulle : Non, je m’en vais. Au revoir Féli … 

Elle sorti de la villa, en pleurs, en tenant fermement Julian par la main. Elle prit un taxi, direction l’aéroport.

Dans le taxi, Julian se posait beaucoup de questions :
Julian : C’est à cause de moi que nous partons Maman ? J’ai dit quelque chose qu’il faut pas ?
Bulle : Non Julian, c’est papa et maman qui ne s’entendent plus, tu n’y ai pour rien mon chéri  On va voir papy et mamy à la maison pour quelques moments. Tu verras papa sur l’ordinateur en attendant que ça aille mieux ?
Julian : Comme Caroline et Quentin ?
Bulle : Oui… Mais ne t’inquiète pas mon chéri, tout se passera bien 
Julian : D’accord, merci Maman. Je t’aime !
Bulle : Moi aussi mon Juju, je t’aime fort 
Ils se firent un câlin, ce qui réconforta Bulle de cette tragique dispute avec son Féli.

Du côté de la villa :
Serena : Tu es content Féli ???
Feli : Oh c’est bon, pas besoin d’en rajouter Serena …
Rafa : En même temps, tu l’as cherché … Et c’est un ami qui te dis ça… Pourquoi avoir traîné avec ton ex ?
Feli : Vous me faites chier tous ! Je vais dans ma chambre !!

Durant l’après-midi, tout le monde était sonné par le départ de Bulle. Tout le monde s’occupait plus ou moins : piscine, jeux de société pour éviter de penser à ce qu’il venait de se passer et occuper les enfants. Féli ne sorti pas de sa chambre et resta seul. Certains commencèrent également à faire les valises pour partir à New York le lendemain.

Nando en profita pour parler avec Vivi :
Nando : Vivi, on peut parler ?
Vivi : Essaye, tu verras bien …
Nando : Tu as l’air d’être de bonne humeur …
Vivi : Tu crois quoi ? Je me suis fait larguer par Rafa jte rappelle !!
Nando : Oui mais il y a d’autres personnes qui t’aiment Vivi … Des personnes comme moi …
Vivi : Tu es sérieux ??!! Genre tu me dis ça après avoir couché avec Serena alors que tu savais qu’elle était enceinte ? Tu te rends compte Nando ??
Rafa, entendant que l’on parlait de lui, prit part à la conversation :
Rafa : Ne vous engueulez pas tous les deux, on a déjà eu notre lot aujourd’hui !
Vivi : Ah tiens, manquait plus que toi !! Vous pensez qu’on est à votre disposition ? Qu’on est des objets ? Des morceaux de viande qu’on peut jeter quand on le veut?
Nando et Rafa : Mais non Vivi !
Rafa : On s’est déjà expliqué tous les deux, je t’ai dit que je t’appréciais beaucoup mais mes sentiments pour toi ne sont pas aussi forts que pour Serena. C’est la femme de ma vie !
Nando : Tu  as des sentiments pour Vivi ?
Rafa : Un peu, mais le champ est libre pour toi maintenant. Mes sentiments sont clairs et seule l’amitié est présente.
Vivi : Allô, je suis là !!! Donc, vu que vous n’avez pas l’air de comprendre, nous ne sommes pas et JE NE SUIS PAS UNE MARCHANDISE ET ON NE M’ECHANGE PAS !!
Nando : On discute entre amis Vivi, t’inquiète pas !
Vivi : Vous pensez vraiment qu’on est aussi bête que ça ? Voir Bulle quitter le pays, ça ne vous as pas fait réfléchir apparemment … Vous ne pouvez pas tout faire sans conséquences ! Et Nando, vu que tu as l’air de te soucier de ma situation amoureuse, pour ta gouverne, non je ne suis pas remise de ma rupture avec Rafa, j’ai toujours des sentiments forts pour lui ! Et ce n’est pas en couchant avec Serena alors qu’elle est enceinte qui me fera penser autrement !
Rafa : Au fait Nando …

En repensant à ce que lui a fait Nando pour se venger, Rafa lui mis un coup dans la mâchoire. Nando lui fit une balayette et ce qui mis Rafa à terre … Voyant ça, Tommy et Paulo arrivèrent et essayèrent de les séparer, non sans mal. Tommy releva Rafa et Paulo empêcha que Nando le tape une nouvelle fois.
avatar
glucie36

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 25
Localisation : Gagny

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par glucie36 le Mer 9 Sep - 23:37

Serena : NON MAIS CA VA PAS TOUS LES DEUX !!
Vivi : Vous me dégoutez tous !
Serena : Vous pensez qu’avec votre comportement on va vous pardonnez ? Vraiment ?!

Nando et Rafa furent rentrés dans la villa par Paulo et Tommy. Rafa était toujours énervé de la trahison de son ami et Nando ne supportait pas que Rafa ait pu être avec Vivi alors qu’il savait qu’il avait des vues sur Vivi. Ils furent emmenés dans leur chambre avec leur poche de glace respective.

Dans l’agitation, Véronica en profita pour aller voir Féli dans sa chambre :
Veronica : Ils sont vraiment tarés tes amis !! Ils se battent pour leur conquête amoureuse … Heureusement que toi tu as réussi à faire partir ton alcoolique …
Féli, encore très touché par le départ de sa Bulle : TAIS TOI ! Tu ferais mieux de faire comme elle !
Veronica : Mais Feli !!! Tu ne vas pas rester seul avec cette bande de fous !
Feli : Ces fous sont mes amis ! Donc oui je vais rester avec eux et sans toi ça me fera des vacances ! PART MAINTENANT !
Veronica : Alors tu décides de te séparer de moi … ?
Féli : Mais je ne me sépare pas de toi, JE N’AI JAMAIS ETE AVEC TOI ! Tu comprends ça ?!
Veronica : Tu ne disais pas ça, lorsque l’on passait de très bons moments il n’y a pas longtemps …
Feli : Je t’ai demandé de partir Veronica ! Tu prends tes affaires et basta, je ne veux plus te voir !
Veronica : Tu le regretteras Feli d’amour … Sache que j’aurais toujours une pensée pour toi ..
Féli : Pas moi ! Allez salut !

Véronica pris (enfin !!) ses affaires et partit de la villa, sans dire au revoir au groupe.

Isa voyant Veronica s’en aller : Tiens, encore un départ !
Serena : Au moins, celui-là est mérité ! Depuis le temps … il a fallu que Bulle parte pour que Féli la vire quand même …
Lucie : Peut-être que si on prévient Bulle, ça éviterait qu’elle reparte chez elle …
Serena : Oui, je vais l’appeler …
Elle prit son téléphone et parla à Bulle pendant 15 min en lui expliquant la situation et le fait que Feli soit très triste, sincèrement, de son départ.

Pendant la fin d’après-midi, Lucie s’absenta quelques heures et alla rejoindre son Yoann, en terrasse d’un café.
Yoann : Tu m’as manqué Lucie !
Lucie : Je n’ai pas pu me libérer plus tôt, il y a eu beaucoup de mouvement à la villa.
Yoann : Tu n’as pas ramené tes enfants ?
Lucie : Non, je ne préfère pas…
Yoann se rapprocha de Lucie, l’embrassa mais Lucie tourna la tête …
Lucie : Je dois te parler … Je voudrais qu’on arrête notre relation Yoann. Je pars demain pour les Etats-Unis et je veux retrouver mon mari, il me manque …
Yoann : Tu t’es rendu compte de tes sentiments à quel moment ?
Lucie : Après notre dernier RDV… C’est vrai que j’aime beaucoup ta compagnie mais je ne suis pas une femme qui trompe son mari, ce n’est pas moi. Pour être sincère, j’ai profité de toi et je me sens coupable parce que c’est l’homme de ma vie et je ne veux pas le perdre.
Yoann : Tu sais, je m’en suis douté… Quand tu m’as dit que tu ne voulais pas me présenter à tes enfants, j’ai compris … Mais, tu as réussi à me faire oublier mes tracas et pour ça, je t’en suis très reconnaissant.
Lucie : Moi aussi j’ai passé de bons moments en ta compagnie. Merci d’être compréhensif Yoann, merci pour tout
Yoann : Tu penses qu’on peut rester amis ?
Lucie : Oui bien sûr ! 
Après avoir pris un verre en toute amitié, Lucie reparti à la villa et rejoint ses enfants :
Lucie : Caroline, Quentin, vous savez que demain on part aux  Etats-Unis ?
Caro & Quentin : Ouiii !! On va rejoindre Papa ?
Lucie : Ouii, on va retrouver Papa, je vais tout faire pour qu’il revienne avec nous !
Caro & Quentin : Oooh, merci Maman !!!!
Lucie pris ses enfants dans les bras et leur fit un gros câlin.

Pendant ce temps, à la villa, Serena et Vivi étaient encore choquée de la violente dispute entre Rafa et Nando. Vivi décida de se confier à Paulo :
Paulo : Tu vas bien Vivi ?
Vivi : Oui … enfin je suis très triste pour Nando et Rafa … Et dire que j’aimais Rafa … ils m’ont déçu !!
Paulo : C’est clair qu’ils ont pas été très classes tout à l’heure…
Vivi : Tu te rends compte, ils ne nous respectent même pas ! C’est la base quand même !!
Paulo : Je ne sais pas ce qu’il leur a pris … C’était vraiment pas très gentleman …
Vivi : Heureusement qu’il y a quand même des hommes comme toi, qui nous respectent !
Paulo, prenant Vivi dans les bras : Je suis content que l’on puisse passer des moments ensemble, sans problème 
Paolo, voyant ses parents dans les bras l’un de l’autre, arriva en courant :
Paolo : PAPA ET MAMAN SONT ENSEMBLE !!!! :D :D
Vivi : Paolo, on ne se remet pas ensemble, on est juste très amis, c’est comme quand on a passé une journée ensemble, tu te rappelles ?
Paolo : Ouii, j’avais passé un très bon moment ! On fera d’autres sorties ?
Paulo : Oui, surement. On aura tout le temps pour en faire à New York, vu qu’on y reste deux semaines.
Paolo : Cool, j’ai hâte !!
Et Paolo alla rejoindre les autres enfants qui profitèrent de la piscine sous la surveillance d’Isa et Quentin.
Ces derniers étaient rêveurs, très heureux et pensaient au futur …
Isa : ils sont vraiment trop mignons les enfants !
Quentin : Oui …Tu aimerais en avoir ?
Isa : Oui, ça me plairait bien d’être maman… Mais on a le temps ! Et toi ?
Quentin : Moi aussi ! On a toute notre vie pour penser à ça 
Isa : Tu as parlé à ton ex fiancée ?
Quentin : Pas encore… Tu veux bien rester avec moi pour lui téléphoner ?
Isa : Oui bien sûr.

Quentin sorti son téléphone et composa le numéro de son ex.
Coralie : Oh Quentin !! Comment tu vas mon cœur ? Tu es où ?
Quentin : Bonjour Coralie. Oui je vais bien. Je suis aux Baléares avec des amis. Je dois te dire quelque chose d’important.
Coralie : Aux Baléares ? Mais qu’est-ce que tu fais là-bas ! On se marie dans 1 semaine je te rappelle !!
Quentin : Justement, je dois t’annoncer que… Je ne veux plus me marier avec toi
Coralie : TU ES SERIEUX ?? TU ROMPS NOS FIANCAILLES ??
Quentin : Oui, je me suis rendu compte que c’est pas avec toi que je veux me marier.
Coralie, en pleurs: Tu ne m’aimes plus ? Tuoiu penses à nos familles, nos amis ?
Quentin : Je suis désolée Coralie, mais je préfère te le dire avant de faire une bêtise et de le regretter.
Coralie : Une bêtise ? Regretter ?
Quentin : Je peux prévenir ma famille et mes amis si tu veux … Pardonne moi.
Coralie : Je ne sais pas si je pourrais le faire un jour. Tu n’imagines même pas les problèmes que tu vas avoir quand tu vas l’annoncer à tes parents ! Eux qui étaient fier de toi … Tu ruines tout !!
Quentin : T’inquiète pas, je saurais me débrouiller …
Coralie : C’est qui la nouvelle fille ?
Quentin : C’est Isa, mon ex. Je me suis rendu compte que c’est elle que j’aime et avec qui je veux faire ma vie.
Coralie : J’espère que tu te sens bien avec elle et que tu auras une belle vie. Adeu Quentin !
Quentin : Toi aussi, tu es une belle personne. Adieu Coralie.

Quentin serra très fort la main d’Isa pendant l’appel et ne la lâcha pas.
Isa : Bravo mon chéri, je suis fière de toi. Nous pouvons vivre notre histoire tranquillement maintenant.
Ils s’embrassèrent, encore plus amoureux qu’avant…

Durant le dîner, le groupe était très calme, un peu trop… Rafa et Nando étaient encore fâchés, Féli était triste du départ de Bulle, Vivi et Serena étaient déçues du comportement de Rafa et Nando. Vanessa, Isa et Mélo étaient quant à elles très heureuses dans leur couple. Lucie était pleine d’espoir et de joie en pensant à son Richard qu’elle voulait récupérer.

Tout le monde décida de passer une soirée au calme, chacun dans leur chambre.
Il n’y a que dans la chambre de Serena et Rafa qu’il y a eu une discussion pour les lits.
Rafa : Tu veux que j’aille dormir ailleurs ?
Serena : Oui je préfererais … Tu m’as énormément déçu Rafael Nadal…
Rafa : Je suis désolée Serena mais ce que m’as fait Nando pour se venger… Je ne supporte pas ça !
Serena : Il me semble que tu l’as aussi bien cherché. Bref, je ne vais pas m’énerver, ça a été une dure journée et il faut que je me ménage. Je te rappelle que tu vas être père et ton comportement ne me rassure pas du tout. Je te pensais plus mature que ça. Il va être content Tonton Toni quand vous allez vous rejoindre à New York !!! Allez bonne nuit Rafa !

Le lendemain, ils partirent tous direction New York.
Feli est encore très triste. Vivi trouve du réconfort et de la complicité avec Paulo ce qui faisait très plaisir à Paolo qui voyait ses parents proches. Rafa et Nando ne se parlaient pas. Serena était déçue de Rafa et espérait que le retour de Tonton Toni puisse recadrer Rafa et le préparer à devenir père. Le reste du groupe profita du long voyage avec son chéri et/ou avec ses enfants.
avatar
glucie36

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 25
Localisation : Gagny

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par vivi83 le Sam 12 Sep - 23:35

Une fois arrivés à New York, ils allèrent déposer leurs valises à l’hôtel. Chacun avait réservé une chambre dans le même hôtel. C'était la première fois depuis 7 ans qu'ils allaient passer un tournoi tous ensemble. Une fois leurs valises déposées dans leurs chambres respectives, ils se rejoignirent tous dans le hall de l’hôtel.

Vanessa : J'adore cette ville !!! c'est trop beau !!!
John : tu veux qu'on aille faire un tour, que je te montre quelques coins sympas que je connais ?
Vanessa : oh oui ce serait génial !!!
John : allons y alors... je ne rejoins mon entraîneur qu'à 17h pour l’entraînement ! Ça nous laisse du temps !
Vanessa : oui, allons y, tu viens Arthur ? On va se promener !!
Arthur : oui maman !
John : salut tout le monde !! On se rejoint ici en fin de journée pour voir ce que l'on fait ?
Rafa : ouai pas de soucis!! bonne balade !!

Vanessa, John et Arthur quittèrent donc l’hôtel. En sortant, ils croisèrent Richard qui arrivait.

Richard : oh ben vous repartez déjà ?
Vanessa : Non, nous allons juste nous balader... et toi te revoilà parmi nous ?
Richard : oui, mes enfants me manquent alors j'ai décidé de venir dans le même hôtel.
Vanessa : et Lucie te manque aussi c'est ça ?
Richard : ben oui... mais elle ne veut plus de moi...
Vanessa : ne dis pas ça... essaye, tu verras bien !!!
John : qui ne tente rien n'a rien !!
Richard : oui, je vais mettre toutes les chances de mon côté en tout cas !

Richard entra dans l'hôtel. Dés que Quentin et Caroline le virent, ils lui sautèrent dans les bras.

Caroline et Quentin : Papaaaaaaaaa !!!!
Richard : mes amours, ça me fait du bien de vous voir !
Paulo lui tapant dans la main : ah Richard... tu es de retour... ça fait plaisir !
Richard : et oui...
Lucie timidement : salut, tu as fait bonne route ?
Richard : ça peut aller... comment vas tu ?
Lucie : ça va, Quentin et Caroline étaient impatients de te revoir...
Richard : moi aussi...

Nole : bon les retrouvailles c'est bien beau mais on fait quoi nous ?
Bulle arrivant : Salut tout le monde !
Nole : ah ben, on continue les retrouvailles apparemment !!!
Melo : yes Bulle te voilà !!! Nous avions peur que tu ne viennes pas !
Bulle en regardant Feli : ben si ça ne tenait qu'à moi je ne serai pas là...
Feli : ….
Bulle : mais Julian voulait voir son père, donc c'est normal que je l'emmène !
Serena : mais tu restes avec nous ? Tu ne nous laisses pas que ton fils ?
Bulle : oui, ne t'inquiète pas Serena, je reste, j'adore New York.
Serena : Ah génial !!!

Bulle dit bonjour à tout le monde. Une fois arrivée à Feli, elle l'ignora totalement, ce qui le blessa énormément mais il ravala son émotion pour embrasser son fils comme il se doit.

Feli : ça va mon grand ?
Julian : ouiiiii !!!
Feli : whaaaouuuu mais on dirait que tu as grandit... tu n'es pas parti si longtemps que ça pourtant !
Julian : oui, je serai bientôt aussi grand que toi !!!!

Nando s'approcha de Vivi :

Nando : Vivi, je... je voulais savoir si tu... est ce que tu veux qu'on aille faire un tour tous les deux ? ...
Vivi : j'ai prévu de passer la journée avec Paulo et Paolo... mais demande à Serena de t'accompagner puisque vous êtes intimes maintenant...

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre, elle alla voir Paulo qui accepta bien sûr la proposition de Vivi et sans plus attendre ils partirent tous les trois.
Rafa ayant vu la déception de Nando décida d'aller le voir.

Rafa : hey mec !! allez ce n'est pas grave !!!
Nando : oh toi ne me parle même pas, si tu ne veux pas que ça finisse comme hier !!
Rafa : Nando c'est bon, nous ne sommes plus des gamins, si nous arrêtions notre petite guerre. C'est bon j'ai fait une erreur en sortant avec Vivi alors que je sais que tu es encore amoureux d'elle mais je te jure que ce n'était pas pour te faire du mal... Vivi me plait... enfin me plaisait et c'était comme une pulsion, un aimant, je ne pouvais pas résister !!! Et puis tu as quand même couché avec ma femme toi !!!! Je pense que nous sommes quitte !!! repartons sur de bonnes bases !! tu es l'un de mes meilleurs amis !!!
Nando : oui tu as raison, nous avons des torts tous les deux... n'en parlons plus... passons à autre chose !
Rafa : C'est cool Nando !!! J'espère que tu réussiras à reconquérir Vivi... parce qu'apparemment tu n'en démords pas !
Nando : Elle est mon premier amour et sera mon dernier... je n'ai jamais aimé quelqu'un comme je l'aime elle ! Mais je crois que c'est un peu raté... elle préfère passer ses journées avec Paulo...
Rafa : Paulo est le père de Paolo... s'ils passent des journées ensemble c'est pour faire plaisir à leur fils... je suis sûre que Vivi ne ressent plus rien pour Paulo.
Nando : j'espère que tu dis vrai...

Pendant ce temps là, du côté de Paulo, Vivi et leurs fils, qui venaient tout juste de partir.

Paulo : Nando semblait très triste de nous voir partir tous les trois...
Vivi : Tant pis pour lui !!! Il avait qu'à réfléchir aux conséquences de ses actes et de ses paroles !!!!
Paulo : Mais je peux te poser une question ?
Vivi : oui...
Paulo : Tu l'aimes toujours ?
Vivi : ben... je n'en sais trop rien... Rafa est encore bien présent dans ma tête même s'il ne s'est pas comporté correctement et a eu des paroles blessantes... et Nando je lui en veut tellement d'avoir couché avec Serena !!!!
Paulo : si tu lui en veux c'est que tu ressens toujours quelque chose pour lui...
Vivi : sûrement... assez parlé de moi !!! et toi, tu as eu des nouvelles de Quitterie ?
Paulo : non... rien !!
Vivi : mais tu l'aimes ?
Paulo : oui... mais depuis ces derniers temps, c'est vrai qu'on se prenait beaucoup la tête.
Vivi : à cause de moi, je sais...
Paulo : oui entre autre... mais il faut que je lui explique encore une fois que toi et moi nous sommes liés et que ça ne changera jamais... si elle n'est pas prête à accepter ça alors elle n'aura rien à faire avec moi !! j'essayerai de l'appeler ce soir.
Paolo : Maman, Papa !!! Regardez la grande tour !!!
Paulo : oui !!! tu vas en voir plein des comme ça ici...

Ils continuèrent leur promenade tranquillement. Les autres étaient partis se baladaient en petit groupe : Nole, Melo, Serena et Bulle formaient le premier groupe, Rafa, Feli , Julian et Richard étaient restés entre mecs, Isa et Quentin étaient partis en amoureux, accompagnés de Julie, la fille d'Isa qu'ils avaient récupéré avant d'arriver à New York et Lucie avait décidé de passer la journée avec ses enfants. La journée se passa bien pour tout le monde. Feli était toujours triste mais ne laissait rien entrevoir pour ne pas gâcher la journée de son fils. En fin d'après midi, ils se retrouvèrent tous à l’hôtel. John lui était à l’entraînement.

Vivi : alors ma blonde cette journée ?
Vanessa : Génial !! J'aime trop cette ville et accompagnée de John et mon fils... le top !!
Vivi : John termine son entraînement à quelle heure ?
Vanessa : Il m'a dit vers 18h30, il faut que je l'appelle quand on sait où on va et il nous rejoindra !!

Nole : Bon les amis, ce soir resto et boite ça vous dit ?
Rafa : euh Nole ! Tu te souviens que demain nous avons notre premier entraînement !!!
Nole : oh ça va !!! on est encore jeune, nous sommes capable de faire la fête et de nous lever tôt le lendemain...
Richard : mouai, j'en suis pas si sûr...
Rafa : et puis je te rappelle que toi tu n'auras pas forcément tonton Toni sur ton dos...
Nole : Ah ça c'est ton problème Rafa !!! Mais je suis sûr que tu es quand même capable de sortir et de t’entraîner normalement le lendemain !!!! De toute façon le seul moyen de le savoir, c'est d'essayer !!! si on y arrive pas, on ne le fera plus et puis voilà !!!
Les autres : oui ok, ça marche !!!

Ils allèrent tous se préparer dans leur chambre. Ils appelèrent une baby-sitter pour garder les enfants. Ils pouvaient donc ainsi profiter de leur première soirée New Yorkaise tous ensemble. Dans les chambres tout en se préparant :

Rafa : tu m'en veux toujours ?
Serena : oui... tu as vu ton comportement avec Nando??
Rafa : oui mais nous nous sommes réconciliés, tout va bien maintenant !
Serena : oui mais vous avez parlé de Vivi comme on parle d'un bout de viande... Nous ne sommes pas des objets Rafa !!!! Ce sont des réactions d'adolescents et je te rappelle que tu vas être père !!!!
Rafa : oui je sais... je n'aurai jamais dû parler comme ça !!!!
Serena : tu sais ce qu'il te reste à faire ???
Rafa : oui m'excuser... mais c'est bizarre que tu prennes la défense de Vivi alors que c'est pour elle que je t'avais quitté...
Serena : je sais... mais je ne tolère pas ton attitude envers elle... et envers les femmes en général !!!
Rafa : je m'excuserai ce soir.

Melo : ah j'ai hâte de passer cette soirée tous ensemble et avec toi mon lému... ça fait du bien de te retrouver !
Nole : je n'aurais jamais dû te quitter... tu es la femme de ma vie Melo !! ça ne changera jamais.
Melo : je t'aime.

Quentin : C'était chouette cette journée avec toi et Julie. Ca m'a fait plaisir de la retrouver elle aussi.
Isa : oui c'était une bonne journée ! Elle était contente de te revoir.

Tous se firent beaux et belles. Ils étaient tous prêt à partir, il ne manquait que Vivi.

Nole : bon qu'est ce qu'elle fiche la blonde encore ??
Richard : Lucie, tu es ravissante ce soir.
Lucie contente mais qui ne le montra pas : merci.
Isa : bon, elle est vraiment longue ce soir !!!
Vanessa : je crois que je vais finir par aller la chercher.

A ce même moment Vivi arriva et tout le monde resta scotché. Elle avait enfilé une robe très très sexy. Elle avait sorti le grand jeu : décolleté, robe moulante, maquillage et coiffure... Ses amis ne l'avait encore jamais vu comme ça.

Nole : punaise, je comprends pourquoi elle était si longue !!! j'avais jamais remarqué qu'elle était si bien foutue Vivi...
Melo lui donnant un coup de coude : hey !!! je te rappelle que je suis là !!!
Nole qui avait du mal à regarder dans une autre direction : oui oui je sais...
Rafa à Nando tout bas : whaouuuu je ne sais pas si je vais pouvoir te laisser le champ libre finalement...
Serena : Monsieur Rafael Nadal !!!!!!! je t'ai entendu !!!!!!
Rafa : non mais c'était une blague Serena !!!
Feli à Nando : hey, fais gaffe tu baves !!!

Nando était littéralement sous le charme, il n'entendait même pas ce que les autres disait... c'était comme dans un film, il ne voyait que Vivi...

Vivi : Ah vous êtes déjà tous là !!! désolée si je me suis faite un peu attendre !!!
Serena : un peu ??? tu rigoles ou quoi !!! ça fait plus d'une demi heure qu'on t'attend !!!!

Vivi passa à côté de Nando en le frôlant légèrement mais sans lui porter plus d'attention que ça et alla retrouver Vanessa. Nando la regarda passer toujours figé et sans rien dire.

Bulle : Hey Nando, tu es toujours parmi nous ?
Nando : je vais mourir, cette femme va me tuer...
Bulle : Ah bon ? Je ne savais pas que Vivi était une tueuse...
Nando : Non mais tu l'as vu ??? elle est magnifique... elle me frôle sans même un regard... je suis censé faire quoi là moi ?
Bulle : ah ça... j'en sais rien...

Tout le monde se dirigea vers l'extérieur pour prendre un taxi et allait au resto.

Vanessa à Vivi: Whaaaouuu ma blonde, à quoi tu joues là ?
Vivi : de quoi tu parles ?
Vanessa : bah ta tenue, ton maquillage... tout quoi ! Tu as sorti le grand jeu pour qui ?
Vivi : haha !!! j'ai eu une petite idée de vengeance...
Vanessa : ah bon ? Et tu veux te venger de qui ?
Vivi : Nando bien sûr !!! Apparemment il est encore fou amoureux de moi... je vais faire mon allumeuse à bloc ce soir...
Vanessa : ah... mais tu veux allumer qui ? Un pote à lui ? N'importe qui ?
Vivi : ben non j'ai encore mieux... Nando !!!!!! et puis quand il va croire qu'il peut se passer quelque chose et bien non non non !!!!
Vanessa : oh punaise le pauvre, c'est violent là... il va être hyper frustré ! Il n'y a rien de pire pour un homme !
Vivi : justement, c'est le but !! il ne fallait pas qu'il couche avec Serena...

Ils attendirent tous un taxi. Feli fit en sorte de se retrouver dans le même taxi que Bulle qui elle continuait de l'ignorer.
Feli tenta une approche.

Feli : Bulle tu es magnifique ce soir.
Bulle regardant par la fenêtre : ….......
Feli : Bulle, je suis vraiment désolé... je m'en veux.
Bulle : ….........
Feli : s'il te plaît, regarde moi au moins.
Bulle ne bougeant pas : …............
Feli : je t'en prie, j'aimerai qu'on parle, tu me manques énormément.
Bulle ne tournant pas la tête : c'est étrange j'entends des voix...
Feli : ne fais pas l'enfant s'il te plaît, je suis vraiment mal. je t'aime.
Bulle toujours en regardant par la fenêtre : vraiment bizarre cette voix... elle me fait penser à quelqu'un... (faisant mine de réfléchir) ah oui ce cher Feli... c'est lui qui prétendait m'aimer alors qu'il passait du bon temps avec sa pouf !!!
Feli : mais Bulle, je t'aime vraiment,je sais que je t'ai fait du mal et je m'en excuse !! je n'ai pas su résister à ses avances mais crois moi nous ne sommes pas allés plus loin que des bisous.
Bulle se parlant à elle même à haute voix : ah les hommes tous les mêmes, ils ne savent même pas se contenir... et après ils veulent qu'on leur pardonne, ils sortent les violons.. mais je ne suis pas naïve !!!
Tommy qui était dans le même taxi : Bon Feli, laisse tomber je crois !!! elle n'est pas prête à te pardonner...
Bulle toujours en regardant par la fenêtre : ah... enfin une parole censée... il était temps ! Venant d'un homme en plus !! c'est étrange, ça n'arrive pas tous les jours !

Paulo était dans le taxi avec Richard, Lucie et Nando. Il essaya d'appeler Quitterie pour s'expliquer.

Quitterie : Allo ?
Paulo : Oui c'est moi...
Quitterie : Je t'avais demandé de ne pas me joindre...
Paulo : je sais mais j'avais besoin de t'entendre, je voudrais que l'on discute...
Quitterie : si c'est pour encore me parler de ta pétasse d'ex ce n'est pas la peine !!!
Paulo : si justement c'est la peine ! Je ne veux plus que tu parles d'elle comme ça, c'est la mère de mon fils je te rappelle !!!! S'il te plaît fais un effort, j'aimerais tellement que ça marche tous les deux !! Vivi c'est du passé... ce baiser que je lui ai donné c'était en quelque sorte pour clôturer réellement notre histoire, pour que je tourne enfin la page... c'est avec toi que je veux être maintenant et j'en suis sûr !
Quitterie : mais moi aussi c'est avec toi que je veux être... mais c'est pas si simple... je ne peux pas m'empêcher d'être jalouse d'elle.
Paulo : mais je te dis que ce n'est pas la peine. Il ne se passera plus rien avec Vivi c'est mon amie et la mère de mon fils, nous sommes donc liés pour toujours et je veux entretenir de bonnes relations avec elle pour le bien de Paolo. S'il te plaît, accepte ça et rejoint moi à New York !
Quitterie : mais je suis déjà à New York !
Paulo : ah bon ? Mais comment ça se fait ?
Quitterie : je voulais te suivre pendant le tournoi sans que tu sois forcément au courant... tu me manques Paulo et je veux bien faire un effort avec Vivi.
Paulo : c'est génial, nous allons au resto là, rejoins nous !!!
Quitterie:ok, à tout à l'heure.

Paulo donna le nom et l'adresse du resto à Quitterie et raccrocha.

Richard : Ah je crois que ça y'est vous êtes réconciliés ?
Paulo : oui, elle nous rejoint au resto.
Richard : c'est bien, je suis content pour toi. Mais tu crois que ça va aller avec Vivi ? Surtout ce soir, elle s'est faite vraiment très belle...
Paulo : oui, justement, elle verra que je ne suis plus attiré par Vivi comme ça. Je n'aurais d'yeux que pour Quitterie.
Lucie : Whaouuu Paulo tu m'étonnes, je ne pensais pas que tu aurais pu dire ça un jour...
Paulo : les choses sont claires avec Vivi maintenant, je peux donc passer à autre chose.
Lucie : C'est bien...
Richard : par contre, moi je ne veux pas passer à autre chose... tu me manques.
Lucie : Richard s'il te plaît laisse moi du temps.
Richard : oui, le temps qu'il te faudra.

Dans le taxi de Serena, Rafa, Melo et Nole. Serena ne disait pas un mot alors que les trois autres étaient en pleine discussion.

Nole : Serena, tu m'as donné mal à la tête !!!! si tu pouvais arrêter de parler un peu, ce serait bien !!!
Rafa : oui... qu'est ce qu'il se passe, tu fais encore la tête ?
Nole : c'est peut être les hormones de la grossesse.
Serena : mais bien sûr que je fais encore la tête !!! enfin, que je TE fais encore la tête !!! tu as vu ce que tu as dit à Nando encore tout à l'heure ???
Rafa : mais c'était juste pour l'embêter !!!
Serena : ouai c'est ça... si tu es revenu vers moi juste parce que je suis enceinte mais qu'en fait tu meurs d'envie d'être avec Vivi, alors dis le moi tout de suite !!!
Rafa : mais non, Serena c'est toi que j'aime !!!!
Serena : il va falloir que tu me le prouves !!!!

Ils arrivèrent tous au resto. John avait rejoint Vanessa. Ils s'installèrent tous à table. Serena faisait toujours la tête à Rafa, Bulle ignorait toujours Feli, Lucie et Richard se rapprochaient doucement et le dialogue était revenu entre eux, Vanessa et John, amoureux comme jamais, était collés l'un à l'autre, de même pour Isa et Quentin, Nole faisait le clown, ce qui faisait rire Melo, Vivi se mit exprès en face de Nando pour continuer son plan vengeance... quand à Paulo, il demanda une assiette de plus à table.

Vivi : ben Paulo, pourquoi demandes tu une autre assiette ?
Paulo : ben Quitterie va nous rejoindre !
Vivi : ah bon ??? mais elle est à New York ?
Paulo : oui, je l'ai eu au téléphone tout à l'heure. D'ailleurs, tu me promets que ça se passera bien avec elle ? Quitterie m'a promis de faire un effort avec toi.
Vivi : si elle ne m'agresse pas, alors oui ça se passera bien !
Paulo : merci.
Bulle, voyant Quitterie arrivait au loin : ah là voilà... mais tu peux demander encore une assiette de plus, il y a quelqu'un avec elle. Mais je n'arrive pas à voir qui...
Serena : oui, c'est une femme déjà...
Feli qui l'avait reconnu : oh nooooooooooooooooooooooon pas elle !!!!!
Bulle qui l'avait reconnu également : Ah ben voilà !!! Elle ne peut décidément plus se passer de son Feli celle là !!!
Feli : Bulle, je ne suis pas son Feli !!!
Bulle regardant autour d'elle : qui me parle ?????
Serena : mais qu'est ce qu'elle fait avec Quitterie celle là ?

Les deux filles arrivèrent à la table, Serena allait avoir la réponse à sa question. Elles dirent bonjour à tout le monde d'un grand signe de la main.
Paulo : Ben tu ne m'as pas dit qu'il y avait Veronica !!!
Quitterie : Ben, je ne savais pas que tu allais m'appeler, du coup je ne voulais pas aller à New York toute seule, donc j'ai proposé à Veronica de venir avec moi et elle a accepté...
Bulle : oh ben tu m'étonnes... comme ça elle revoit son Feli !!
Veronica : ah ça y'est tu avoues qu'il est à moi ?
Bulle : grrrrrr toi je vais...
Serena la retenant : Bulle, non, elle n'en vaut pas la peine !! Elle va se mettre à l'autre bout de la table, ignore la !!!
Bulle : oui tu as raison... ne gâchons pas cette première soirée ici !!!
Tommy à Feli tout bas : mon gars, tu es mal barré... déjà que ce n'était pas la joie avec Bulle alors maintenant qu'elle est là... ça va être pire !!
Feli : rhooo ne m'en parle pas !!! je vais faire comme si Vero n'était pas là...
Tommy : en seras tu capable ???
Feli : mais bien sûr !!! pour qui me prends tu ???
Tommy pas vraiment persuadé : bon bon...

Paulo : et du coup, vous logez où ?
Quitterie : pas très loin d'ici, à 15 minutes.
Veronica regardant Bulle : mais on pourrait peut être essayer de prendre une chambre dans le même hôtel que vous ?

Bulle bouillonnait...

Serena à Bulle : zen Bulle !!! reste zen !!
Quitterie : oui ce serait bien qu'il y ait encore une chambre de disponible pour...
Paulo : ben toi, je t'accepte volontiers dans la mienne...
Quitterie : c'est ce que j'espérais... il en faudrait une pour Vero !

Le repas commença. Chacun discutait avec ses voisins de table.

Serena : allez Bulle ça va aller... regarde Feli ne l'a même pas calculé...
Bulle : heureusement pour lui...
Serena : tu lui as reparlé depuis ?
Bulle : non, lui il a tenté mais je l'ignore...
Serena : mais jusqu'à quand vas-tu l'ignorer ?
Bulle : jusqu'à ce qu'il comprenne qu'il m'a vraiment fait beaucoup de mal...

Vivi discutait avec Vanessa tout en faisant du pied à Nando sous la table, l'air de rien. Elle ne le calculait pas. Nando était tout déboussolé. Vivi accepterait-elle enfin de lui avouer ses sentiments ?
Isa fit tombé sa serviette sous la table et en la ramassant, elle vit le petit jeu de Vivi...

Isa tout doucement à Vivi : alors c'est pour Nando que tu t'es faite si belle ???
Vivi : oui en quelque sorte mais c'est plus compliqué que ça... je t’expliquerai tout à l'heure !!
Vanessa : ma blonde est machiavélique !!!! mouhaha !!!

Richard : au fait Lucie, mes parents te passent le bonjour... j'avais oublié de te dire.
Lucie : ah... ben la prochaine fois que tu les auras au téléphone, tu leurs diras que moi aussi.
Richard : oui, je le ferai...
Lucie : mais il ne m'en voulais pas trop de t'avoir quitté ?
Richard : je ne leur ai rien dit. Je ne veux pas les inquiéter. Et puis, c'est de ma faute si tu m'as quitté et je l'ai mérité...
Lucie : oui... c'est vrai que ça m'a fait beaucoup de mal quand tu nous as appris ça... surtout que tu le dis seulement 7 ans après... pourquoi ne me l'as tu pas dit tout de suite ?
Richard : je ne voulais pas te perdre !!! mais au final je t'ai quand même perdu...
Lucie : oui mais... qui sait... ce ne sera peut-être pas définitif... j'oublierais peut-être tout ça un jour...
Richard : je ferai tout pour !!
Lucie : mais pour le moment, il me faut du temps...

La fin du repas se passa tranquillement. Comme prévu, après le repas, ils allèrent en boite. Ils purent y aller à pied car elle ne se trouvait pas très loin. Sur le chemin...

Feli : tu sembles totalement ailleurs Nando, qu'est ce qu'il se passe ? on ne t'a pas entendu de tout le repas...
Nando : Vivi..
Feli : encore Vivi ??? tu n'en as pas marre, de ne parler que d'elle à longueur de journée et de déprimer !!! je t'ai déjà conseillé de laisser tomber... profite de ta soirée...
Nando : non non, mais ce n'est pas ça, elle m'a fait du pied pendant tout le repas...
Feli : hein ??? qu'est ce que tu racontes ? Tu es sûr de toi...
Nando : ben oui carrément... je ne sais plus quoi penser, un jour elle me jette et me dit qu'elle pense encore trop à Rafa et là maintenant elle me drague...
Feli : je t'ai déjà dit que Vivi a un sérieux problème avec les hommes... elle aime plaire et ça tu ne le changeras jamais !!! d'ailleurs tu as vu comme elle est habillée ce soir... je te parie qu'elle ne mettra pas 10 minutes en boite pour que tous les américains soient à ses pieds... et c'est ce qu'elle cherche !!!
Nando : qu'est ce que tu en sais ??? elle a peut être fait tout ça pour moi !!!
Feli : mon grand tu es en plein rêve... bon je te laisse rêver, je vais essayer de parler à Bulle.

Feli se dirigea vers Bulle mais il fut arrêté par Veronica.

Veronica : hey beau gosse, tu pourrais quand même me regarder quand tu me passes devant...
Feli : Veronicaaaa !!! qu'est ce que je t'ai dit ? Je ne veux plus te voir !!! d'ailleurs pourquoi es-tu là ?? tu veux encore gâcher ma vie ?? tu n'as rien de mieux à faire ?...
Veronica : mais je ne veux pas gâcher ta vie, je veux juste que tu te rendes compte que Bulle n'est pas une femme pour toi...
Feli : ah bon... et qu'est ce que tu en sais ?
Veronica : je le sais parce que c'est avec moi que tu devrais être et tu vas t'en rendre compte un jour !!
Feli : mais tu es folle ma pauvre !!! C'est Bulle que j'aime !!!

Melo qui avait entendu la discussion alla tout répéter à Bulle

Melo : Bulle !! Feli vient d'envoyer chier Veronica... il l'a même traité de folle !!
Bulle : c'est vrai ?
Melo : ben oui si je te le dis...
Bulle : en même temps, sur ce coup là, je suis plutôt d'accord avec lui..
Melo : ah ben c'est déjà ça !!! si vous arrivez à être encore d'accord sur certains points c'est bien !
Bulle : oui mais bon... il va falloir qu'il fasse bien plus que ça pour que je lui pardonne...

Sur le chemin, Vivi expliqua à Isa pourquoi elle avait fait du pied à Nando et dévoila sa vengeance.
Une fois arrivée en boite... Les filles décidèrent d'aller immédiatement danser, alors que les mecs préféraient d'abord boire un coup tous ensemble.

Nole : sérieusement entre nous, comment trouvez vous Vivi ?
Richard : ben, ce soir elle s'est faite méga belle...
Paulo : en même temps, elle est toujours belle, c'est Vivi quoi...
Nole : j'avais jamais remarqué qu'elle était aussi bien gaulée...
Rafa : ah non !!! tu ne vas pas me dire que toi aussi tu as des vues sur elle maintenant ???
Nando : ah non c'est bon !!!! Nole si toi aussi tu me fais ça... ça va vraiment très mal se passer... Vivi c'est pour moi !!! chasse gardée, j'en bave déjà assez pour la récupérer !!!
Feli : ah ça c'est sur que tu baves !!!! dans tous les sens du terme !!!
Nole : mais t'es fou... je ne lâcherai mélo pour rien au monde maintenant... mais rien n'empêche de regarder le menu même lorsqu'on est au régime !!!
Feli : ben moi vous voyez, elle ne me fait aucun effet, certes elle est jolie mais ce n'est pas une robe et un peu de maquillage qui me feront tomber dans ses filets...
Nole : non mais genre !!! tu vas le dire que si elle te drague dans cette tenue là, tu résistes ?
Feli : Bien sûr !!! je ne suis pas attiré par Vivi !!!

Pendant ce temps là, les filles se déchaînaient sur la piste de danse. Quentin ne pu résister très longtemps à l'envie de danser. Il partit donc rejoindre Isa et ils dansèrent tous les deux. Vivi quand à elle n'hésita pas à se mettre dans le champ de vision de Nando et dansa de manière ultra sexy tout en lui jetant des petits regards séducteurs.

Nando : j'en peux plus... je vais la voir...
Tommy : qui ça ?
Nando : ben d'après toi.. Vivi...

Quand Nando s'approcha d'elle pour danser, Vivi prit Vanessa par la main et alla danser plus loin tout en regardant Nando de façon coquine.

Nando : mais à quoi elle joue ?
Tommy qui l'avait suivi sur la piste : ah... tu viens de te prendre un vent !!!
Nando : punaise... non mais je craque là... elle me rend fou cette fille...

Vivi continua son petit jeu un bon moment. Puis elle décida d'aller prendre un peu l'air.
Rafa qui l'avait vu décida de la suivre... comme il l'avait dit à Serena, il fallait qu'il s'excuse des propos qu'il avait tenu à son sujet....

Rafa : ah ça y'est tu fais une pause ?
Vivi : oui... et toi tu fais quoi ?
Rafa : je voulais te parler...
Vivi : ah bon ? Je t'écoute !!
Rafa : voilà... je voulais m'excuser pour les propos que j'ai pu tenir à ton sujet hier. Sur le moment je ne m'en rendais pas compte mais c'est vrai qu'en y repensant, c'était un peu abusé. Je voulais que tu saches que je te respecte et que je ne t'ai pas prise pour un objet... si j'ai décidé de vivre cette relation avec toi c'est parce que j'en avais vraiment envie, parce que j'avais réellement des sentiments pour toi, parce que tu me plaisais...
Vivi : c'est bon Rafa n'en parlons plus... si l'on ressasse sans arrêt le passé, je ne parviendrais jamais à t'oublier...Par contre c'est vrai que tes paroles m'ont fait du mal..
Rafa : je m'en excuse encore...

Ils décidèrent de rejoindre les autres dans la boite.

Serena : c'est pas vrai ???? tu étais encore avec Vivi ???
Rafa : mais je suis juste allais la voir pour m'excuser, comme je te l'avais dit...
Serena : j'espère que je peux te faire confiance...
Rafa : mais oui, je te le jure !! Je ne veux plus te faire de mal... crois moi !!!

Vivi en rentrant, continua de plus belle son petit jeu avec Nando... sur un zouk, elle s'approcha de lui et ils dansèrent collés serrés... sans échangés une seule parole. Elle n'hésitait pas à user de tous ces atouts pour que Nando craque...

Feli voyant ceci : ah me serais-je tromper ??? c'était vraiment pour Nando alors tout ça ?
Tommy : ah ben voilà, j'en connais un qui va être content...

Feli alla ensuite trouver Bulle qui s'était assise sur un fauteuil pour se reposer un peu.

Feli : tu ne danses plus ?

Bulle se leva et commença à partir mais Feli lui attrapa le poignet pour la retenir.

Feli : Non arrête s'il te plaît... Pendant combien de temps vas tu m'ignorer ?
Bulle : rappelle toi combien de temps tu as fricoté avec l'autre pétasse et tu auras ta réponse...
Feli : Non, ne fais pas ça, il faut que l'on discute...
Bulle : je n'en ai pas envie... tu m'as trop déçu Feli, je n'aurais jamais imaginé que tu puisses me tromper.
Feli : Mais je ne sais pas ce qu'il m'est passé par la tête !! j'ai réglé les choses avec Veronica, je l'ai jeté, elle ne m’embêtera plus... mais s'il te plaît reviens moi !!! C'est trop dur sans toi, tu me manques à chaque seconde !

Bulle partit sur la piste rejoindre Melo. Feli resta là sans aucune réponse et commençait à désespérer !
Du côté de Nando et Vivi, ça devenait très chaud. Nando ne pu plus attendre et rapprocha légèrement ses lèvres de celles de Vivi. Celle ci, lui mit un doigt sur la bouche puis partie sans aucune explication. Nando se retrouva au milieu de la piste seul et complètement frustré. Il décida d'aller boire un verre accoudé au comptoir. Vivi passa derrière lui tout en lui caressant le bas du dos. Un frisson le parcouru... il était complètement désorienté.

La fin de la soirée se passa bien. Ils rentrèrent tous à l’hôtel à une heure correcte pour éviter d'être trop fatigués le lendemain. En effet, il fallait qu'ils soient en forme pour l’entraînement.

Lucie fit un petit bisou sur la joue de Richard pour lui dire bonne nuit, Bulle ignora totalement Feli et entra dans sa chambre, Feli rentra également très triste, les larmes aux yeux, Rafa et Serena entrèrent dans leur chambre puis se couchèrent en s'embrassant mais toujours rien de plus, Serena avait encore besoin de temps et il fallait que Rafa lui prouve qu'il était prêt à prendre ses responsabilités de père. Serena espérait que le retour de Tonton Toni dés le lendemain, allait être bénéfique pour ça. Paulo et Quitterie étaient heureux de se retrouver, Veronica avait pu avoir une chambre, Isa et Quentin filait le parfait amour, de même pour Melo et Nole, Vanessa et John :

Vanessa : Bonne nuit mon amour.
John : bonne nuit ma chérie.
Vanessa : au fait John, tu as dit à tes parents pour le mariage ?
John : non pas encore...
Vanessa : tu as peur de leurs réactions ?
John : non... je compte bien vivre ma vie comme je l'entends... c'est à dire avec toi !!
Vanessa : je t'aime !!!
John : moi aussi !

Après cette folle soirée, Les envies d'homme de Nando étaient au maximum, il avait vraiment très envie d'être avec Vivi. Il réussit à l'interpeller dans le couloir avant qu'elle n'ouvre sa porte. Il posa sa main sur son épaule, Vivi se retourna, il attrapa sa main et l'attira vers lui, il l'embrassa. Elle se retira légèrement...

Nando : J'ai envie de toi...

Il essaya de l'embrasser à nouveau.

Vivi l'arrêtant : pas ce soir... je suis fatiguée... bonne nuit !
Nando : ah non tu ne peux pas me faire ça, après cette soirée... tu n'as pas arrêté de me draguer, me faire espérer, pour au final rien du tout ??? Pourquoi as tu fait ça ?
Vivi : pose toi juste cette question : et toi, pourquoi as tu couché avec Serena ???

Sur ces mots, elle se retourna, ouvrit sa porte et alla se coucher. Nando resta sans bouger pendant au moins 15 minutes devant la porte de Vivi réfléchissant à ce qu'elle venait de dire... il comprit alors qu'elle avait voulu se venger...

_________________
  Rafa, Nando, Paulo
avatar
vivi83

Messages : 4233
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par glucie36 le Mer 16 Sep - 19:27

Le lendemain, tout le monde se réveilla aux alentours de 9h, car c’était le début des entraînements pour l’US Open.

Nole partit le 1er à Flushing Meadows, car il devait s’entrainer plus que les autres pour confirmer son statut de n°1 mondial. Tous les autres hommes partirent plus tard dans la matinée. Les filles profitaient de la matinée pour se reposer de la soirée ou s’occuper des enfants qui étaient plutôt agité ce matin.

De leur côté, Isa et Quentin passèrent la matinée à se promener dans Central Park.
Isa : C’est très joli ici …
Quentin : Dire que c’est en plein milieu d’une grosse ville comme New York …
Isa : Oui c’est impressionnant … Ça me fait plaisir de pouvoir voir ça avec toi !
Quentin : Moi aussi … Mais je vais devoir m’absenter quelques jours, mon agent m’a rappelé que j’avais un concert à Bruxelles demain soir… J’ai un avion ce soir pour être demain matin en Europe.
Isa : Mais on vient juste de se retrouver que tu dois partir déjà ?
Quentin : Moi aussi ça m’embête, mais j’avais signé le contrat avant de venir te voir, et je ne peux pas annuler au dernier moment.
Isa : Tu reviens quand ?
Quentin : Le plus tôt possible. Je vais en profiter pour reprendre mes affaires chez Coralie, comme ça, il n’y aura plus rien de moi chez elle. Il faut aussi que je prévienne ma famille pour l’annulation du mariage. Je reviens dans 3 jours
Isa : Tu vas revoir ton ex ?
Quentin : Juste pour reprendre mes affaires, ne t’inquiètes pas Isa, c’est toi que j’aime ! De toute façon, je sais qu’ici tu seras bien entouré avec tes amis.
Isa : Oui, mais toi tu reverras ton ex, et même si je pense pouvoir te faire confiance, tu la reverras malgré tout ! Ça ne me rassure pas …
Quentin : Mais non Isa, si je te dis qu’il ne se passera rien, fais-moi confiance. Je t’appellerais aussi souvent que possible, autant de fois que tu le veux.
Isa : Bon, d’accord. Je te fais confiance !!
Ils continuèrent leur balade, main dans la main. Isa essayait de se persuader tant bien que mal que tout se passerait bien pour elle et Quentin.

Sur les courts de l’US Open, Rafa s’entrainait avec Nando et Feli :
Rafa : Alors Nando, tu as passé une bonne nuit avec Vivi ?
Nando : Tu parles, elle m’a chauffé toute la soirée et arrivé à l’hôtel et m’a laissé pantelant devant sa chambre …
Feli : Tu t’es fait avoir comme un bleu !!
Nando : Mais j’ai compris pourquoi elle a fait tout ça …
Rafa : Vas-y dis-nous !!
Nando : Elle s’est vengée pour Serena… C’était juste de la vengeance …
Rafa : Tu l’as bien cherché quand même… Coucher avec Serena c’était vraiment pas cool !
Nando : Oui je sais Rafa, je l’ai bien compris t’inquiète pas. Mais c’est Vivi qui me perturbe …
Feli : Elle sait comment te tenir, elle n’est pas bête… Mais fait attention à toi, si tu sais pourquoi elle fait ça, prend là à son propre jeu… Si elle se venge qu’elle a bien des sentiments pour toi ;)
Nando : Tu as peut être raison Feli … J’attends de voir ce qu’elle va faire la prochaine fois !

Sur un autre court, Richard et Paulo s’entrainaient tous les deux :
Paulo : Ça me fait plaisir de te revoir Richard !
Richard : Moi aussi … J’ai revu la famille, ça fait du bien, mais ce que je veux c’est être avec ma famille à moi : ma femme et mes enfants.
Paulo : Tu sais, ça nous a fait du mal quand tu nous as avoué ce qu’il s’était passé. Je comprends pourquoi Lucie prend son temps pour revenir vers toi. Mais elle t’aime, donc elle reviendra je suis sûr. Il faut être patient c’est tout.
Richard : Il me tarde qu’on se retrouve !! Et toi, avec Quiterie et Vivi ?
Paulo : Avec Vivi, on s’entend beaucoup mieux. On prend du temps tous les deux pour Paolo mais sans ambiguïté, même si Paolo aimerait bien que l’on soit ensemble à nouveau ! Et avec Quiterie, on a mis les choses au clair, tous les deux. Je lui ai fait comprendre que Vivi sera toujours importante pour moi parce que c’est la mère de mon fils, et je pense qu’elle le comprend.
Richard : Je suis content que tout reparte à la normale pour toi ! Dis, il s’est passé quoi entre Vivi et Nando hier soir ? C’était bizarre nan ?
Paulo : Je pense que Vivi voulait se venger et frustré Nando. Quand Vivi était avec Rafa, Nando en a profité pour la rendre jalouse et a couché avec Serena. Rafa a rompu avec Vivi pour retrouver Serena, car elle attend un bébé. Et Nando fait tout pour reconquérir Vivi, mais elle est triste que Nando ait pu coucher avec Serena, donc je pense qu’elle fait tout pour le faire languir…
Richard : Whaouh, je n’étais pas au courant de toute cette histoire !! Rafa et Nando ne sont pas en froid ?
Paulo : Disons qu’ils se sont expliqués entre hommes et que maintenant ça va mieux.
Richard : Il se passe toujours quelque chose avec vous !! Même si on part quelques jours !
Paulo : C’est clair, mais bon on aime ça, sinon on ne serait pas là.

Sur un troisième court, Rafa avait rejoint Tonton Tony :
Tonton Tony : Hola mon neveu ! Como estas ?
Rafa : Muy bien y tu ?
Tonton Tony : Muy bien, muy bien ! En forme ?
Rafa : Tu parles…J’ai fait plein de conneries avec Serena durant les vacances…Et maintenant, elle doute de ma confiance… :(
Tonton Tony : Je sais…Elle m’a téléphoné pour m’expliquer la situation…D’ailleurs, je suis honteux d’avoir un neveu aussi volage ! Qui t’a donné cet exemple ?
Rafa : :oops:
Tonton Tony : En tout cas, sache que les vacances sont terminées et les choses sérieuses reprennent ! Tu as un tournoi à remporter, il est temps de s’y mettre ! Tu vas donc me faire 5 tours de terrains, 5 séries de 25 pompes puis nous ferons 5 matchs de 11 points ! Tu dois OBLIGATOIREMENT en remporter 4 sur 5. Si ce n’est pas le cas, tu referas une série de 50 pompes ! Est-ce clair ?
Rafa : Oui…
Tonton Tony : On s’y met !
Rafa n’attendit pas de se faire prier et se mit directement au travail.

Du côté des filles, les enfants s’amusaient ensemble pendant qu’elles papotaient entre elle. Seules Veronica et Quiterie n’étaient pas présentes dans la conversation.
Bulle : He les filles ! J’ai pensé à un truc qui pourrait vous plaire ! Je vous le dis tant que Cruella n’est pas présente !
Melo : Mouhaha Cruella j’adore !
Bulle : Bah quoi ? :roll:
Serena : Ca lui va super bien ! Bien trouvé !
Bulle : Merci :D
Vivi : Bon Bulle ! C’est quoi ton idée ?? :D
Bulle : Ben je me disais ! Comme tous les mecs nous en ont fait baver, je me disais qu’on pourrait s’octroyer une petite soirée dans un gîte ou quoi rien qu’entre nous !
Vivi : JE SUIS POUR !!!!!!!!!!!!!!!!!
Bulle : :D
Lucie : Oh oui, ça pourrait être chouette ! On se retrouverait ainsi !
Serena : Ouais ! Moi aussi ! Ils s’amusement ! On s’amuse aussi !
Melo : Oui…Fin moi, je n’ai pas de problème avec mon Lemu…
Bulle : Mais tu en as eu…
Melo : T’as raison ! Je suis de la partie !
Vanessa : Ouais mais par contre moi, je n’ai vraiment pas de souci avec mon John…Je peux quand même vous accompagner ?
Vivi : MA BLONDE !!!!!! QUELLE QUESTION ! :shock:
Vanessa : :oops:
Bulle : Pensez-vous qu’Isa sera d’accord aussi ?
Serena : Je pense, oui ! Mais on lui demandera quand même au cas où. :D
Bulle : Oui… :) C’est cooooooooool ! Tout le monde est d’accord ! :D Je me réjouis ! On fait ça quand ? Demain soir ?? :D
Toutes les filles ensemble : Ouaiiiiiiiiiiiiis !

A ce moment-là, Serena vit les ombres de Veronica et Quiterie :
Serena : Par contre…Je ne veux pas être l’oiseau de mauvais augure mais…nous en avons oublié deux…
Bulle, recomptant : Ben non…On est toutes là ! Il manquerait qui ?
Serena : Regarde là-bas, au loin…
Toutes les filles regardèrent dans la direction indiquée par Serena :
Vivi : AAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGG !!!!!!!!!!!!!
Bulle : Quiterie, ok ! Veronica, c’est HORS DE QUESTION ! JE NE LA VEUX PAS ! Elle restera ici avec les mecs !
Lucie : Et tu n’as pas peur qu’elle drague Feli ?
Bulle : Feli n’aura qu’à se tenir ! S’il tient vraiment à moi, il ne craquera pas…Ce serait un espèce de test…
Melo : Bulle, si j’étais toi, j’accepterais qu’elle vienne ! Il ne faut surtout pas laisser cette chienne en chaleur parmi des mecs…Surtout que les nôtres sont remplis de testostérones pour le moment ! :roll:
Lucie : Elle n’a pas tort…
Vivi : Ouais, faut qu’elle vienne ! Ce n’est pas une bonne idée de la laisser ici…
Bulle : Je vous jure que si elle gâche notre soirée, elle me le fera payer ! Et elle sera sous mes ordres ! Elle n’aura rien à dire !
Vanessa : Ne te tracasse pas, on sera à 100% derrière toi. Par contre, je ne pense pas qu’elle acceptera d’être à tes pieds pendant toute une soirée…
Bulle : Pourtant, c’est ce qu’elle mérite !
Vivi : Je les appelle pour leur parler du projet : QUITERIE, VERONICA, VENEZ PAR ICI SVP. IL FAUT QU’ON VOUS PARLE D’UN TRUC !

Alors qu’elles se dirigeaient vers les autres :
Veronica : Non mais franchement ! Elles se prennent toutes pour des divas ! Après l’autre alcoolique qui me pique une crise parce que je veux récupérer mon mec, voilà l’autre blonde qui nous donne des ordres. Je peux te jurer qu’elles vont toutes vite retomber sur terre !
Quiterie : Ouais. Elles pensent que tout leur est permis parce qu’elles sortent avec des tennismans mondialement connus ! Genre…Est-ce que je me la pète parce que je sors avec Paul-Henri Mathieu ?
Veronica : Heureusement, non ! Tu es beaucoup sympathiques qu’elles !
Quiterie : Ca me rassure ! Mais ne te tracasse pas, comme tu dis, elles vont vite retomber sur terre ! Mais avant de faire quoi que ce soit, il faut absolument gagner leur confiance, surtout toi…Donc quand on arrive près d’elles, on sourit, on les écoute et on accepte ce qu’elles veulent nous demander.
Veronica : Ouais...Ok…Mais l’autre alcoolique, elle a intérêt ne rien dire sinon je la fracasse.
Quiterie : Chuut… Puis devant les filles : Oui ? Vous vouliez nous parler de quelque chose ?
Lucie : Oui, demain, on organise une soirée entre filles dans un petit gîte. Et on se disait que ce serait sympa que vous veniez toutes les deux.
Quiterie : Oh oui ! Moi, ça me ferait vraiment plaisir ! Veronica ?
Veronica : Oh non…Je préfère rester ici. Puis ainsi, je m’occuperai des enfants.
Vivi : Il y aura les garçons et on demandera à une baby sitter de venir.
Veronica : Mais il faudra faire à manger aux garçons…Les pauvres, ils n’auront pas le courage de cuisiner après leur journée d’entrainement.
Bulle : On est dans un hôtel ! Les repas sont cuisinés et servis par des personnes extérieures au groupe ! De toute façon, tu n’as pas le choix, tu viens ! Est-ce clair ?
Veronica : Wowo, l’alcoolique ! Tu te calmes ! Je t’ai rien fait alors tu ne me parles pas sur ce ton !
Bulle : Tu ne m’as rien fait ? Et draguer mon mari, l’embrasser, avoir une liaison avec lui pendant 3 semaines, ce n’est rien faire peut-être ???????
Veronica : C’était MON MEC avant que ce soit TON MEC ! J’ai juste repris ce qui M’APPARTIENT !!!!!!!!!!!!
Bulle se levant : Je te jure que je vais t’en coller une !

Bulle était prête à bondir sur Veronica. Heureusement, Serena et Melo la retinrent juste à temps. Quiterie prit la parole : Veronica viendra ! Je pense que ça pourrait aider à apaiser certaines tensions ! :)
Bulle, ironique : Oui…C’est ce qu’on se disait aussi !

Elle jeta un regard noir à Veronica et quitta la pièce. Les autres partirent à leur tour chacune de leur côté.

Les enfants eux étaient en train de jouer tranquillement de leur côté. Paolo, Arthur et Quentin construisaient un grand château en playmobil tandis que Julian et Caroline s’amusaient à se déguiser.
Caroline déguisée en cochonne : Groin groin, je suis une cochonne.
Julian : Hihihi. T’es une drôle de cochonne. T’as les oreilles toutes bleues.
Caroline : C’est parce qu’elles ont froid.
Julian, s’approchant : Tu veux que je te les réchauffe ? :lol:
Julian vint chatouiller Caroline. Elle se mit à rire aux éclats. Puis elle s’arrêta soudainement :
caroline : Julian !!! Regarde la belle robe !!
Julian : Tu ferais une très jolie princesse.
Caroline : :oops:
Caroline : ALLEZ !! Tu la mets ? :D :D
Caroline enfila la robe puis elle dit à Julian, en lui faisant une révérence : Tu veux être mon prince ? :D
Julian : :oops: d’accord ! :oops:
Quentin, Paolo et Arthur regardaient la scène. Paolo devint tout rouge et Arthur le remarqua :
Arthur : Ben Paolo, pourquoi t’es tout rouge ?
Paolo : Ben, je suis pas rouge qu’est-ce que tu racontes !
Quentin : Ben si, jusqu’aux oreilles !
Paolo : Même pas vrai d’abord !
Arthur : Allez ! Dis-nous pourquoi t’es tout rouge !
Paolo : JE NE SUIS PAS ROUGE !!
Quentin : Wowowo mec ! T’emballes pas ! On sait très bien que tu kiffes à mort à ma sœur ! Et tu n’aimes pas que Julian joue au prince avec elle.
Paolo : Naaaaaaan !!!!!!!!! Ça doit être moi son prince !!!! Je vais le frapper !!!!
Paolo s’approcha avec rage près de Julian. Au moment où il allait faire un geste violent, Vivi entra dans la pièce pour leur dire qu’il était l’heure d’aller manger.
Les enfants coururent dans le restaurant. Seul Paolo restait dans la pièce. Vivi le remarqua :
Vivi : Mon cœur, tu ne veux pas venir ? :)
Paolo : Je n’ai pas faim...
Vivi : Toi, ne pas avoir faim, c’est que quelque chose te tourmente. Alors dis-moi ce qui ne va pas ?
Paolo : Rien rien…Mais j’ai une question : quand tu étais amoureuse de papa, comment tu l’as su ?
Vivi : Je sentais mon cœur qui battait très très fort à chaque fois que je le voyais.
Paolo : Et quand tu l’as vu avec Quiterie, tu as senti quelque chose dans ton cœur ?
Vivi : Oui, j’ai eu un petit pincement comme on dit. Pourquoi me demandes-tu ça ? Tu es amoureux ?
Paolo : Non, non ! Les filles, elles sont nulles d’abord ! Je voulais juste savoir ! Merci maman ! Allez, je meurs de faim ! Je vais manger ! :D
Paolo quitta la pièce. Vivi sourit puis rejoignit les autres.

Les garçons étaient rentrés de leur entrainement. Ils étaient affamés. Seul Nole n’était pas rentré…
Melo : Ben…Il n’est pas avec vous, Nole ?
Tommy : Non, on ne l’a pas vu de la journée. Ah si, 2 minutes. Il a voulu faire un double contre Nando et moi mais il a été appelé par son coach. Il avait une interview a donné et une séance photo…Depuis, on ne l’a plus vu…
Melo : Super…Et pas de sms…
Bzzz Bzzz
Melo : Ah quand on parle du loup : « Je ne pourrai pas dîner avec vous. Je n’ai pas terminé mon interview. Ensuite, un entrainement intensif m’attend. Je suis désolé. Je t’aime. A ce soir. Ton Lemu. » OK. Il ne sera pas parmis nous, il a encore une interview.
Rafa : Aaaah ces n1, comme ils se la pètent…Moi, quand je l’étais, je n’étais absolument pas comme lui…roll:
Tonton Tony : Ouais ! Et c’est pour ça que tu ne l’es plus !
Rafa : :silent:
Tonton Tony : Et tu devrais prendre exemple sur lui si un jour tu veux redevenir n1 !
Rafa : silent:

Les autres se mirent à rire. Rafa partit en grognant.

Serena : Tonton Tony, je pense que vous l’avez vexé ! :lol:
Tonton Tony : Roooh ! Quel susceptible ! Il doit tenir ça de sa mère ! Ce n’est pas un caractère NADAL !
Serena : Sûrement mais vous devriez aller lui parler…. ;)
Tonton Tony : Tu as sans doute raison. J’y vais de ce pas.
Tonton Tony partit rejoindre Rafa :
Toc toc :
Tonton Tony : Rafa, c’est moi.
Rafa :…
Tonton Tony : Rafa…
Rafa : …
Tonton Tony, d’une voix ferme et autoritaire : RAFAEL NADAL ! TU OUVRES DIRECTEMENT TA PORTE AUSSI NON J’AUGMENTE TES POMPAGES A L’ENTRAINEMENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Rafa s’exécuta et vint ouvrir la porte.

Tonton Tony : Ah, ce n’est pas trop tôt ! Ce n’est quand même pas normal que tu fasses encore ton gamin à 29 ans ! Je pensais que tu avais passé l’âge.
Rafa : …
Tonton Tony : Et je suis triste de voir que mon neveu est susceptible !
Rafa : …
Tonton Tony : Tu ne réponds pas, c’est très bien, je n’aime pas être interrompu ! Rafael ! C’est pour ton bien si je t’ai remis à ta place ! J’en ai marre que tu te vois comme ancien n1 !
Rafa : C’est ce que je suis !
Tonton Tony : Non !!! Tu ne dois pas penser comme ça !!!!! Tu dois te dire que c’est toi le meilleur et que n1, tu seras !!!!!!! Tu vis une mauvaise passe ! Mais tu DOIS TE REPRENDRE !!!!!! TU ES RAFAEL NADAL ! TU ES LE MEILLEUR ! C’EST TOI QUI DOIS FAIRE DES INTERVIEW, DES SEANCES PHOTOS ! MAIS TU DOIS REPRENDRE CONFIANCE ! VAMOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOS !
Rafa hurlant : VAMOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Rafa courut hors de sa chambre, sprinta dans le couloir, sautilla sur chaque marche de l’escalier et resprinta jusqu’aux autres :
Rafa : RAFAEL NADAL EST DE RETOUR ! VAAAAAAAAAAAAAAMOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Les autres le regardèrent, éclatèrent de rire et l’applaudirent. Puis Rafa vint près de Serena :
Rafa : Salut ma poupée ! Ca te dit de goûter au nouveau Rafael Nadal ?
Serena, éclata de rire : Je suis contente d’apprendre que Rafael Nadal soit de retour ! Mais ce n’est pas comme ça qu’il m’aura ! ABSTINENCE !!!!!!
Rafael : :shock: :shock: Mais…Mais…J’en ai envie moi ! :(
Mais Serena était déjà partie.
Avant qu’ils ne passent à table, Melo prit Bulle à part :
Melo : Bulle !! Qu’est-ce qui t’as pris de t’énerver ainsi tout à l’heure ?
Bulle : Je suis désolée mais sa présence m’horripile ! A chaque fois que je la vois, j’ai mes poils qui s’hérissent ! Je ne peux rien faire !
Melo : Oui mais ce n’est pas une raison pour t’énerver !
Bulle : Je ne dois pas t’énerver ? ELLE A DRAGUE MON MARI, S’EST PERMIS DE L’EMBRASSER ET D’ENTRENIR UNE RELATION DE 3 SEMAINES AVEC LUI ET JE NE DOIS PAS M’ENERVER ?
Melo : Bulle…
Bulle : QUOI BULLE ? J’EN AI MARRE D’ETRE A CHAQUE FOIS LA MECHANTE ! Même quand j’ai cogné cette pétasse, Feli s’est permis de me d’engueuler moi. Il ne lui a rien dit quand elle m’a cogné ! Rien ! Elle s’en sort ! Et après, il me dire qu’IL M’AIME ?????? Je n’y crois plus une SECONDE !!!!!!!!!
Melo : Bulle...
Bulle : QUOI ?????
Melo pointa son doigt et Bulle se retourna. Elle vit Feli en train d’écouter la conversation. Bulle sortit de ses gongs, une fois de plus :
Bulle : ET QUOI ? COMME CA, ON ECOUTE AUX PORTES ??
Feli : Pas du tout…Je venais simplement vous appeler pour manger.
Bulle : Et tu crois que je vais te croire ?
Feli : La confiance est la base du mariage…
Bulle : Et c’est toi qui me parle de confiance ??? Tu m’as trompée ! Tu es sortie avec une autre pendant trois semaines ! Et tu oses me parler de confiance ????
Feli : :silent:
Bulle : Et de quel mariage parles-tu ? Il n’y a plus de mariage ! Je te rappelle que tu l’as détruit en sortant avec cette pétasse !
Feli : Pourtant, tu as toujours ton alliance, c’est ce qu’il y a de l’espoir…
Bulle regardant sa main puis Feli : T’as peut-être raison…De l’espoir pour qu’on divorce !
En lui jetant son alliance : Tiens, voilà ton alliance ! Tu n’as qu’à la donner à ta Vero ! Elle sera contente ! Ah non…Suis-je bête, elle en a déjà une. Elle est toujours bien mariée à Victor ? Tu sais Victor, ton frère !!!D’ailleurs, je me demande s’il est au courant de votre petite amourette ! Je devrais peut-être lui téléphoner ! Après tout, j’aime bien me mêler des histoires qui ne me regardent pas…C’est ça Feli ?
Feli : Ne fais pas ça !
Bulle : Faire quoi ?
Feli : Sonnez à Victor ! STP !
Bulle : Oh ben tiens, je vais me gêner !

Et Bulle suivie de Melo rejoignit les autres au repas. Feli pleura puis il sécha ses larmes et alla lui aussi manger. Le repas se passa sans aucun souci.

Pendant tout le temps de midi, Rafa ne pensait qu’à une chose : Serena. Il n’arrêtait pas de se dire qu’il avait méga envie d’elle, il n’en pouvait plus d’attendre. Il ne pense qu’à ça. A tel point que, 20 minutes avant de reprendre les entrainements, il alla s’enfermer dans sa chambre...
avatar
glucie36

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 25
Localisation : Gagny

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par glucie36 le Mar 22 Sep - 6:26

Pendant ce temps, dans le hall d’entrée, les enfants étaient toujours aussi excités :

Julian : D’abord Caroline c’est ma copine !
Paolo : Même pas vrai, je l’ai vu d’abord !
Julian : Toute façon, tes parents t’aiment plus, ils se sont séparés à cause de toi !

Paolo fondit en larmes et alla voir sa mère : Mamannnnn !!!!!
Vivi : Qu’est ce qu’il y a mon chéri ?
Paolo : Je ne veux plus voir Julian !! Il est trop méchant ! il a dit que c’était à cause de moi que papa et toi vous n’étiez plus ensemble !! C’est ma faute !
Vivi : Mais non voyons, l’écoute pas, il dit des bêtises… Vient, on va dans la chambre pour préparer tes affaires pour sortir voir Papa s’entrainer !

Vivi et Paolo montèrent aux étages et ils passèrent devant la chambre à Rafa et Serena.
Vivi : Tiens, c’est bizarre la porte est pas fermée …
Vivi ouvra la porte doucement et vit Rafa dans une situation gênante, en pleine action … :roll :
Vivi : Euuh Paolo, va voir dans le couloir si le Père Noel est passé…
Paolo : mais c’est pas Noel !
Vivi : Discute pas !! A Rafa : Je te dérange pas !!!
Rafa : :oops : VIVI !!! Mais qu’est ce que tu fais là ?!
Vivi : Ca va être de ma faute, maintenant ! C’est pas moi qui me tripote avec la porte ouverte !
Rafa : SORS tout de suite !!
Vivi : Très bien, Rocco ….
Vivi ferma la porte et explosa de rire dans le couloir.
Vivi, en rigolant : Viens Paolo, on descend !
Paolo : Il faisait quoi Rafa ? On ne devait pas chercher des affaires ?
Vivi : Rien, tu comprendras bien vite … On fera ça tout à l’heure, je ne peux pas garder ça pour moi toute seule !!
 
Dans le hall de l’hôtel :
Richard : Qu’est ce qui se passe Vivi ? Tu es morte de rire !
Vivi : Eloignez les enfants !! Je viens de voir un truc… Serena, faut que tu fasses quelque chose !!
Serena : Pourquoi ?
Vivi : Je viens de surprendre Rafa dans une situation très compromettante, avec la porte ouverte !!
Serena : Hein ?
Vivi : Je crois que tu lui manques beaucoup à Rafa… Trèèèèèèèèèès beaucoup !!!
Lucie : Nannn… C’est pour ça qu’il était parti s’isoler ??
Vivi : ;)
Serena : Tu es sérieuse Vivi ?
Vivi : Je crois que je n’ai jamais été aussi sérieuse de toute ma vie !
Feli : C’est pour dire que ça c’est vraiment passé !
Vivi : -_-‘
Serena : Bon, faut que j’aille le voir ! En montant les escaliers : il ne peut vraiment pas se tenir celui-là !

Serena essaya de parler à Rafa, mais se fut assez compliqué :
Serena : M. RAFAEL NADAL !!!! Qu’as-tu donc fait encore ?
Rafa : Je…
Serena : Bravo ! Tu penses vraiment que c’était vraiment indispensable ?!!
Rafa : Non mais… Tu me manques vraiment beaucoup Serena, même si tu mets du temps à me pardonner, j’ai des envies comme tous les hommes … En plus, avec tes formes de femme enceinte, tu es encore plus belle !
Serena : Tu penses vraiment que je vais gober ça ? Pff tu me déçois encore une fois ! Et en plus c’est Vivi qui te surprend !
Rafa : Elle n’a rien à voir là-dedans, ça aurait pu être n’importe qui … 
Tonton Toni qui avait entendu l’histoire, monta lui aussi voir Rafa et lui remonter les bretelles :lol :
Tonton Toni : RAFAEL NADAL !! Combien de fois je t’ai déjà dit d’économiser tes forces au lieu de faire des trucs débiles comme ça ?!
Rafa : :oops :
Tonton Toni : Tu es un grand garçon qui approche bientôt de la trentaine, tu n’es plus un ado boutonneux qui pense au sexe nuits et jours !
Rafa : Non Tonton …
Tonton Toni : Alors grandis un peu, et transforme cette énergie là pour retrouver ton statut de n°1 mondial !! Tu crois que Djoko il s’agite l’asperge entre deux entrainements ?
Serena : Il n’a même pas le temps de voir sa copine tellement il est occupé !
Tonton Toni : Il a tout compris ce jeune ! Finis avec ses enfantillages Rafael ! Tu dois penser tennis, tout le temps !!
Rafa : Oui Tonton…
Tonton Toni : Alors maintenant, tu prends tes affaires et on part s’entrainer ! Pour la peine, tu auras le droit à des séries de muscu en plus !!
Serena : Et pour moi ce sera abstinence si tu n’atteins pas au moins la finale ! Tonton Toni t’as toujours aidé à faire les bons choix alors j’espère que tu l’écouteras !
Rafa s’habilla et sorti de la chambre avec son sac, avec la mine d’un enfant de 3 ans, regardant ses baskets.
 
Toute la bande partit à l’US Open pour encourager les hommes. A leur retour en fin d’après-midi, les couples allèrent dans leur chambre pour se préparer à passer une soirée tranquille ensemble.

Dans la chambre de Mélo et Nole :
Mélo : Enfin je retrouve mon Lému à moi !
Nole : Désolé de ne pas être disponible mais c’est un tournoi important pour moi et je ne veux pas le rater …
Mélo : Je sais mais je préfère te voir plus souvent quand même … Si ça dure deux semaines, ca va être compliqué pour moi …
Nole : Je sais que tu as besoin de moi, mais t’inquiète après le tournoi on se prendra des vacances ! J’ai déjà réservé pour un endroit très spécial …
Mélo : Où ? Où ?
Nole : Tu verras … C’est une surprise !!
Mélo : Tu es un n°1 très cruel !!
Nole : Je sais :lol :

Dans la chambre de Serena et Rafa :
Rafa : Tu as vu, j’ai bien travaillé cet après-midi quand tu étais là :D
Serena : Moui… En même temps, c’est pas sur un entraînement que tu vas faire la différence ! Nole on l’a pas vu de la journée …
Rafa : T’inquiète jvais lui mettre une branlée à Nole ! A moi le trophée !!
Serena : Après ce qui s’est passé tout à l’heure, ne parle pas trop de branlée s’il te plait :lol :
Rafa : :oops :
 
Dans la chambre de Lucie et Richard :
Richard : Si tu savais combien ça me fait plaisir que l’on se retrouve tous les 4, sans problème… Je suis très heureux.
Lucie : Moi aussi je suis très contente… De voir les enfants de nouveau avec le sourire, parce qu’ils te revoient. Mais pour être honnête avec toi, je dois te dire quelque chose qui ne te plaira pas…
Richard : Oui je sais, tu veux prendre ton temps, je l’ai bien compris…
Lucie : Non Richard, même si c’est difficile pour moi d’en parler, je préfère te le dire avant que l’on se remette en couple comme avant …
Richard : Tu me fais peur …
Lucie : Tu sais, quand tu es parti de la villa de Rafa, même si je t’en voulais de ne nous avoir pas tout dit sur l’histoire que tu as eue avec Vivi, j’ai été déçue de ton comportement... lorsque nous sommes partis en soirée et que toi tu as gardé les enfants, en fait, j’ai rencontré quelqu’un …
Richard : Tu m’as trompé alors que j’étais toujours à la villa ?
Lucie : Non, enfin durant cette soirée, j’ai été draguée et je n’ai pas su résister… Moi aussi je voulais passer du bon temps, sans me soucier de rien… J’ai revu le gars plusieurs fois, même après ton départ… Mais il ne s’est rien passé entre lui et moi. Lui sortait d’une relation compliquée, moi j’avais besoin de me changer les idées après cette histoire et on s’est juste apprécié…
Richard : Mais Lucie, je ne comprends pas…
Lucie : Pour être totalement honnête, et je préfère te le dire maintenant, nous nous sommes embrassés, mais notre rapprochement c’est arrêté là. Il voulait faire la connaissance des jumeaux mais je n’ai pas voulu car je savais que cette histoire sans avenir.
Richard : J’avais donc raison, j’ai senti à un moment que tu t’éloignais, mais Paulo m’avait assuré le contraire, que tu n’étais pas une fille comme ça …
Lucie : Je ne suis vraiment pas fière du tout, mais c’était mon refuge, mon moment à moi. Je lui parlais beaucoup de toi et je n’ai jamais voulu te faire du mal. Sache que j’ai mis fin à cette relation avant que nous partions pour New York. Je veux vraiment que notre couple remarche comme avant, simplement sans histoire et que l’on élève nos enfants ensemble…
Richard : Et moi, pendant ce temps-là j’étais comme un con chez mes parents, à déprimer de la bêtise que j’avais faite il y a 7 ans … :’(
Lucie : Je suis désolée Richard …
Richard : Maintenant c’est à mon tour d’être déçue de ton comportement Lucie … Moi qui te croyais différente des autres…

il prit son manteau, fit quelques pas pour sortir de la chambre mais Lucie le rattrapa par la main :
Lucie : Attend !
Richard : Lache-moi, j’ai besoin de prendre l’air !

Richard sorti de la chambre et prit un taxi. Dans le hall de l’hôtel, il croisa Vivi, Serena et Bulle :
Richard : Avec vos histoires de tromperie, vous avez tout fait foiré !! Tchao !
Vivi : Mais Richard, qu’est ce qui se passe ?
Serena : Il est malade celui-là !
Bulle : Je vais aller voir Lucie là-haut …
Serena et Vivi : On vient avec toi !

Les filles arrivèrent devant la porte de la chambre de Lucie, et la virent effondrée sur le lit.
Serena : Qu’est ce qui se passe ?
Lucie qui avait les mains sur son visage et qui répétait : j’ai tout fait foiré, j’ai tout fait foiré …
Vivi : Dis-nous ce qui te tracasse …
Serena tout doucement aux filles : Je ne l’ai jamais trouvé bien de toute façon …
Bulle : Pchutt Serena, ce n’est pas le moment rhoo !!
Vivi : On est là pour t’aider Lucie, qu’est ce qui s’est passé avec Richard ? Vous aviez l’air de vous retrouver tous les deux …
Lucie, en pleurant : Oui, mais il fallait que je lui dise que je n’ai pas été honnête avec lui …
Bulle : Comment ça ?
Lucie : Bah quand Richard était persuadé d’être le père de Paolo et que j’étais fâché, en soirée j’ai rencontré un gars… Il s’appelait Yoann… Il m’a dragué et je n’ai pas su le repoussé… Richard m’avait fait tellement de mal… on s’est revu quelques fois, sans que ce soit sérieux entre nous… Et quand j’ai compris que c’était Richard l’homme de ma vie, j’ai quitté Yoann avant de venir ici… Je savais que j’allais revoir Richard à l’USO… Je voulais être honnête et sincère avant que l’on redevienne un couple comme avant … Mais j’ai tout fait foiré … Maintenant il me déteste :’(
Vivi : Je suis sûre qu’il ne te déteste pas ! Tu n’as pas fait de grosses bêtises quand même …
Serena : C’est sûr que ce n’est pas comme si tu avais couché avec le mari d’une copine pour le rendre jaloux…
Vivi : Ni comme si tu avais couché avec l’âme sœur d’une de tes copines…
Bulle : Ni comme si tu avais couché avec l’un de tes ex …
Serena : Enfin tu comprends…
Vivi : Il va revenir je suis sûre !! Faut juste lui laisser un peu de temps …
Bulle : Dans le hall, il nous a dit « avec vos histoires de tromperie, vous avez tout fait foiré », mais t’inquiète pas, tu n’es pas encore aussi folle que ses 2 filles qui ne savent pas se tenir ! S’il ne le comprend pas…
Serena : Il sera définitivement idiot !
Vivi : Allez viens, on va passer une soirée tous ensemble…
Lucie : Non, je préfère rester ici quelques instants, je vous rejoindrais plus tard … Vous pouvez vous occuper des jumeaux ? Je n’ai pas envie qu’ils voient leurs parents comme ça …
Vivi : Oui ne t’inquiète pas…

Lorsqu’elles sortirent de la chambre, Vivi en profita pour parler à Bulle de Paolo et Julian :
Vivi : en parlant des enfants, tu sais que ton gosse a dit au mien que c’était de sa faute si Paulo et moi ne sommes plus ensemble ?!!
Bulle : Hein ?
Vivi : Oui, oui… Et d’ailleurs, Julian serait très intéressé par Caroline d’après ce que j’ai compris… ce qui rend jaloux mon petit Paolo …

Bulle : Je crois que j’ai loupé un épisode…
avatar
glucie36

Messages : 241
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 25
Localisation : Gagny

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Bulle le Mer 23 Sep - 21:49

Bulle alla dans la chambre de Feli, pour parler du comportement de Julian.
Bulle : Je peux entrer ?
Feli : Bien sûr ! Je suis content que tu viennes me parler …
Bulle : Feli, je t’arrête tout de suite ! Je ne viens pas pour parler à mon mari volage mais au père de Julian.
Feli : Ah d’accord. Je t’écoute.
Bulle : J’ai appris, par Vivi, que notre fils était amoureux de Caroline et qu’il était méchant avec Paolo… Il lui aurait dit que c’était de sa faute si ses parents n’étaient plus ensemble…
Feli : Comment a-t-il pu dire ça ?
Bulle : Je pense qu’il a dû l’entendre par une personne proche…
Feli : Tu penses que c’est moi ? T’es sérieuse ? :shock:  Je sais que je n’apprécie pas toujours le comportement de Vivi mais je n’ai jamais dit ça devant Julian ! Il s’agit de l’histoire entre Paulo et Vivi ! Je ne même pas de ça, moi !
Bulle : Oui c’est vrai que c’est toujours moi qui a le mauvais rôle entre nous deux… Mais fais attention à ce que tu dis, surtout devant le petit ! Je n’ai pas envie qu’il ait des problèmes en par ce qu’il prend exemple sur un homme très peu fiable !!
Feli : Tu parles de moi ?!
Bulle : Tu m’as très bien comprise ! Et pour info, sans entrer dans les détails parce que je n’ai pas envie d’en parler encore, mais je vais appeler Victor demain pour tout lui raconter ! Après tout, on partage tous les secrets en famille !!!!
Feli : Bulle, mêle-toi de tes affaires !!
Bulle : Je te retourne la pareil!! Et encore je ne parle pas des histoires de grand à des enfants qui ne comprennent rien encore…
Feli : Tu dépasses les bornes Bulle !!
Bulle : Pour moi, ça fait longtemps qu’elles sont franchies !
Elle sortit de la chambre en claquant la porte en laissant Feli, une nouvelle fois, seul dans sa chambre …
La soirée commença sur une ambiance mitigée ...
 Certains étaient fatigués à cause de leurs entrainements comme Nole et Rafa, qui devait se réhabituer à Tonton Toni. D’autres étaient tristes comme Lucie qui n’avait toujours pas revu Richard depuis leur dispute et Isa qui avait dû dire au revoir à Quentin, reparti pour Europe. Certains étaient en colère, comme Bulle qui ne digérait toujours pas la tromperie de Feli avec Veronica et l’influence de son comportement sur Julian.
Serena et Vivi quant à elles étaient en train de faire languir Rafa et Nando… Vanessa et John étaient sur leur petit nuage de jeunes fiancés et parlaient de leur futur. Paulo retrouvait Quiterie et semblait épanoui avec elle.
Tout le monde passa une bonne soirée, avec ses amis sans parler des sujets qui fâchent. Les enfants étaient pour une fois depuis l’arrivée aux USA calmes et jouaient sans faire de disputes, même si Paolo ne parla pas à Julian.
Julian : Paolo, tu viens jouer avec moi au jeu des pingouins ?
Paolo : …
Julian : Paolo, ouhouuu, je te parle !
Paolo : …
Caroline : Paolo, t’as perdu ta langue ?
Paolo : Non, pourquoi ?
Caroline : Parce que Julian t’a demandé de jouer avec lui.
Paolo : Julian ? C’est qui ça ? Je ne connais pas de JULIAN !
Julian : Ben si c’est moi, tu me connais bien !
Paolo : Oh, une voix…
Caroline : Paolo…
Paolo : Tu veux jouer avec moi au boulanger ?
Caroline : Euh…Si tu veux… :)
Paolo : :D
Et Caroline partit jouer avec Paolo. Julian se mit à pleurer.  Bulle et Feli le virent et allèrent le trouver.
Bulle : Ben mon cœur…Que se passe-t-il ? Pourquoi pleures-tu ?
Julian : Paolo dit qu’il ne me connait pas, il ne veut plus jouer avec moi et ne me parles plus ! :(
Bulle: Oui mais mon cœur, apparemment, tu ne lui as pas dit des choses très gentilles tout à l’heure…
Julian : :( :( Mais lui, il m’a dit que Caroline n’était pas ma copine ! :( :(
Feli : Mais Caroline peut être et ta copine et la copine de Paolo. Ce n’est pas une raison pour vous disputer !
Julian : Mais tu ne comprends pas, Papa ! Je suis AMOUREUX de Caroline !
Feli : Et alors ?! C’est pour ça que tu dois dire tant de méchancetés à Paolo ?
Julian : De toute façon, t’es trop nul ! Et puis, toi aussi tu as été méchant avec maman ! Alors, t’as rien à me dire !
Julian voulut partir mais Feli le retint :
Feli : Tu n’as pas à me parler comme ça ! Je suis ton père, j’ai droit à du respect !
Julian : T’avais qu’à pas faire des bisous à Veronica !
Et il courut dans sa chambre. Feli le regarda sans bouger. Bulle se mit à côté de lui. Il tourna la tête :
Feli : T’es fière, hein ?
Bulle : De ?
Feli : D’avoir Julian de ton côté ! Qu’est-ce que t’es allée lui raconter pour qu’il me parle ainsi ?
Bulle : Rien du tout ! Tu en avais déjà assez fait… ;)
Feli : Je…
Bulle : Ecoute, ce n’est pas ma faute si ton petit garçon est en rogne contre toi ! Ce n’est pas moi qui ai embrassé Veronica devant lui !
Feli : …
Et elle partit rejoindre Julian.
Bulle : Julian, mon cœur, viens près de moi.
Julian : Je le déteste !
Bulle : Qui ça ?
Julian : Papa ! Il ne comprend rien  à rien !
Bulle : Julian ! Ne dis pas ça de lui ! Tu sais très bien que ce n’est pas vrai ! Je sais, et tu sais aussi, que tu l’aimes très fort ! Et tu sais aussi qu’il a raison. Tu es peut-être amoureux de Caroline mais ce n’est pas pour ça que tu dois être méchant avec Paolo.
Julian : Mais il veut me piquer Caroline !
Bulle : Si tu aimes vraiment Caroline, il faut que tu sois gentil, attentionné. Il faut que tu lui montres qu’elle pourra toujours compter sur toi !
Julian : Mais avec Paolo ?
Bulle : Tu sais, mon cœur ! S’il y a bien une chose qu’une fille n’apprécie pas, c’est la jalousie.  Tu ne dois pas être trop jaloux sinon Caroline ne va pas aimer et elle sera très énervée. Il faut que tu lui fasses confiance et que tu sois super gentil avec Paolo. Ainsi, elle verra que tu es quelqu’un de bien.
Julian : C’est ce que tu fais avec Veronica ?
Bulle : Euh…Non, c’est vrai ! Mais ça, c’est parce qu’elle m’a fait beaucoup de mal. Mais avant oui, j’étais gentille avec elle, je ne disais rien quand elle jouait avec papa.
Julian : Je dois donc être le copain de Paolo pour qu’elle soit amoureuse de moi ?
Bulle : Il faut surtout que tu sois très gentil, le plus gentil des petits garçons ! Et tu dois commencer par aller t’excuser auprès de Paolo.
Julian : D’accord…Merci maman ! ;)
Bulle : Avec plaisir, mon cœur ! :) Allez viens, on descend!
Ils allèrent rejoindre les autres.
Les autres étaient occupés à ne rien faire. Certains jouaient au babyfoot, d’autres dormaient à moitié dans les fauteuils et certains roucoulaient dans leur coin. Vivi s’aperçut qu’Isa n’allait pas bien et alla la trouver :
Vivi : Ca va, ma petite Isa ?
Isa : Il me manque…Il vient à peine de partir qu’il me manque déjà… :(
Vivi : Mais il va vite revenir…
Isa : Ouais, mais il va passer deux jours chez son ex et ça ne me rassure pas des masses…Je ne la connais pas mais je la sens pas du tout !
Vivi : Mais tu as confiance en lui ??
Isa : Oh ça oui ! J’ai une confiance aveugle !
Vivi : Alors, tu n’as rien à craindre !
Isa : T’as raison…Mais ça va être dur, sans lui !
Vivi : Ecoute, tu ne verras même pas le temps passé ! Je te le jure ! Je vais tout faire pour que tu t’amuses ! D’ailleurs, j’ai déjà une proposition à te faire.
Isa : Je t’écoute ?
Vivi : Demain soir, nous nous retrouvons toutes les filles dans une gîte et nous faisons une soirée rien qu’entre nous ! On oubliera ainsi tous nos petits soucis ! Qu’en penses-tu ?
Isa : J’en dis que c’est une excellente idée !!!!!!!!!!!! :D Ca me permettra de ne pas trop penser  à Quentin comme ça ! ;)
Vivi : Oui ! :D Et moi à Nando…
Isa : Comment ça ?
Vivi : Bah, je sais que j’ai toujours des sentiments pour lui. Je m’en rends compte de plus en plus. Et c’est vrai que ça m’a frustré de ne l’avoir embrassé l’autre soir…
Isa : Qu’est-ce que tu attends ? Va le trouver !
Vivi : Ouais…T’as peut-être raison !
Vivi alla trouver Nando qui était affalé dans le canapé :
Vivi : Coucou.
Nando se retourna et regarda Vivi, prit un livre et ne dit rien :
Vivi : Ohoho, Nando, j’aimerais te parler…
Nando : …
Vivi : Bah, tu ne me réponds pas ? Tu ne veux plus me parler ? Que se passe-t-il ?
Nando décida à répondre :
Nando : Rien du tout. C’est juste que je trouve ce livre super intéressant !
Vivi : Plus que moi ?
Nando : Bah…Tu n’es pas le centre du monde, tu sais. ;) Je te trouve intéressante mais je trouve intéressant ce livre aussi !  
Vivi : Et ce qu’il s’est passé l’autre soir ?
Nando : Oh, c’était amusant mais sans plus !
Vivi : T’as quand même apprécié que je m’intéresse à toi ?
Nando : Je l’avoue. Mais voilà, j’ai compris que tu ne voulais pas aller plus loin. Et je l’accepte. Bon, je peux continuer à lire ?
Vivi : Et si je te disais que ça me plairait qu’on reprenne tout depuis le début ? Qu’on aille lentement mais sûrement ?
Nando : C’est une idée…C’est à réfléchir. Mais bon, je t’avoue que tu n’es pas ma priorité !
Vivi : Ah ? Et quelle est ta priorité ?
Nando : Le tournoi, le tennis et surtout : ce livre ! Alors je peux ?
Vivi : Euh…Ouais ouais…
Nando : Merci !
Nando reprit sa lecture. Vivi le regarda d’un air perplexe, se leva et alla rejoindre Isa.
Pendant ce temps, Vanessa et John discutaient de leur mariage :
Vanessa : Mon cœur ! Faut qu’on pense à nos témoins respectifs.
John : T’as raison. Je ne sais pas encore qui choisir…Je dois encore réfléchir ! Et toi, t’as une idée ?
Vanessa : Oui ! J’aimerais que ce soit Vivi. Elle m’a toujours soutenue, elle a toujours été là. Ca me ferait plaisir que ce soit elle !
John : C’est une très bonne idée. Elle sera contente !
Vanessa : Et ? Tu n’as pas du tout d’idées ?
John : Je pensais demander à mes frères…Mais je réfléchis encore… ;)
Vanessa : En parlant de tes frères…Tes parents ?
John : Quoi, mes parents ? :shock:
Vanessa : Ils sont au courant pour notre mariage ?
John : Non…
Vanessa : Tu comptes leur dire un jour ?
John : Non…
Vanessa : John !!!!!!!!
John : C’est pour rire ! Bien sûr que je compte leur dire un jour…
Vanessa : Quand ?
John : Quand on sera déjà marié et parents de 50 enfants ! :D
Vanessa : John !!!!!!!
John : Ok ok ! En principe, ils doivent venir me voir…J’organiserai un repas et je leur annoncerai à ce moment-là !
Vanessa : Merci ! :)
John : C’est normal ! ;) Et je peux t’assurer que je m’en contrefiche de leur réaction ! Tu es et resteras la femme de ma vie quoi qu’ils disent et pensent !
Vanessa : Mooooh !! :oops: Mais tu sais, ça se passera bien…. ;)
John : Seul l’avenir le sait ! Allez viens ici que je t’embrasse !
Et…Ils s’embrassèrent ! Pendant ce temps, Tony et Serena étaient en train de préparer la technique de victoire pour Rafa :
Serena : Alors Ton’, qu’as-tu prévu pour que Rafa gagne l’US OPEN cette année ?
Tony : Alors tu vois, je pensais lui apprendre à frapper de plus en plus fort pour assommer ses adversaires. Je pensais aussi lui donner tous les techniques pour les détasbiliser…
Serena : Vous êtes sérieux ??
Tony, plus bas : Non mais Nole n’est pas très loin et je vois bien qu’il tend l’oreille…Je veux pas qu’il connaisse mes prochains systèmes de jeu !
Serena : T’as bien raison ! En tout cas, Rafa a l’air crevé…
Tony : Mais ça lui fait du bien ! Et ça lui évite de faire des conneries, si tu vois ce que je veux dire ! 
Serena : Oh oui ! Pffffff…29 ans ! Comme s’il n’était pas satisfait ! Je sais que je lui manque mais il peut se retenir quand même…
Tony : C’est un mec ! Il a des envies…Mais t’as raison de ne pas craquer !
Serena : Mais c’est dur, tu sais…J’avoue que ça me manque !
Tony : Demande-lui sa technique pour que tu puisses assouvir tes besoins !
Serena : Ton’ ! Je suis choquée ! :shock:
Tony : Bah, c’est une solution…Bon allez ! Je me remets au travail !
Le reste de la soirée se passait bien. Cette dernière était calme et ce n’était pas plus mal. Richard n’était pas encore rentré, Lucie stressait un peu mais disait rien car elle se sentait coupable de la fugue de Richard. Le lendemain, au petit déjeuner :
Lucie : VOUS AVEZ VU RICHARD ???????? Il N’EST PAS RENTRE CETTE NUIT !!!!!
Paulo : Calme-toi, Lucie ! Tu as essayé de lui sonner ?
Lucie : 20 fois ! Il ne répond pas ! J’ai de suite sa messagerie !
Paulo : On va le retrouver !
Feli : Pas la peine, regardez !

Tout le monde se retourna et vit Richard titubant, en pleure. 

_________________
Vamoooos Rafa y Feli !!   
avatar
Bulle

Messages : 3953
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 28
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fan Fic: 7 ans après...[Histoire]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum